Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par percehaie le Jeu 28 Aoû 2014 - 15:04

Bonjour à tous,

Je suis en train de construire ma première séquence pour mes 4e : je vais étudier la nouvelle réaliste, au sens large.

Le thème de la séquence sera la révolte enfantine.

Je compte étudier comme premier texte Le grand Michu de Zola et je recherche d'autres textes qui pourraient venir compléter mon Groupement de textes.

J'ai pensé à un extrait de La Guerre des boutons mais lequel ?
Jacquou le Croquant aussi me paraît approprié.

Je recherche aussi un roman ou un recueil de nouvelles à donner en lecture cursive.
Merci pour vos conseils avisés. yesyes

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par cannelle21 le Jeu 28 Aoû 2014 - 15:11

Bonjour Percehaie,
Je ne peux pas vraiment t'aider car tous les titres qui me viennent sont du XXe. D'ailleurs, tu n'as pas peur d'empiéter sur le programme de 3e et le récit d'enfance ?

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par retraitée le Jeu 28 Aoû 2014 - 15:59

Pour le début du XXe, Les Thibault, de Roger Martin du Gard, ou Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée
Sinon, Jules Vallès peut fournir des textes.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par percehaie le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:19

@cannelle21 a écrit:Bonjour Percehaie,
Je ne peux pas vraiment t'aider car tous les titres qui me viennent sont du XXe. D'ailleurs, tu n'as pas peur d'empiéter sur le programme de 3e et le récit d'enfance ?

Je n'ai pas cette peur, non. Je travaillerai pour ma part des récits du XIXe siècle ; en 3e il s'agit d'étudier des textes du XXe siècle.
Du reste, cette idée m'est venue en lisant ce Folio, recommandé pour les classes de 4e...




Simplement, les autres nouvelles ne me conviennent pas et je voudrais ouvrir sur d'autres récits, pas forcément de Zola...
Merci d'avance pour vos propositions !


Dernière édition par percehaie le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:44, édité 1 fois

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par Lilypims le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:22

Eh bien, quel ton.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par percehaie le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:46

@Lilypims a écrit:Eh bien, quel ton.

Désolé, vraiment, si le ton est un peu sec , mais je n'ai sincèrement pas l'impression d'empiéter sur le programme de 3e...

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par cannelle21 le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:48

Percehaie, je vais essayer de te répondre malgré le ton que tu emploies.

Lorsque tu dis vouloir travailler sur l'enfance à travers des nouvelles réalistes, cela implique des problématiques essentielles :
- Dans quelle mesure le récit d'enfance -t-il à l'autonomie par rapport au récit de vie ?
- L'enfance peut-elle se dire autrement que par la fiction ?
- Le récit d'enfance implique-t-il des modèles romanesques déjà constitués ?
- On peut se souvenir de Marthe Robert qui écrivait : "roman des origines" à "l'origine du roman"
- Quelle caution pour cette investigation autour de l'enfance ?

Ce sont ces axes qui sont au coeur du programme de troisième et non plus l'autobiographie qui est sortie en tant que telle du programme. Alors oui, moi j'aurais peur d'empiéter sur le programme de troisième, qu'il y ait ensuite des redites. Mais, je ne suis pas inspecteur, loin de là... et n'aspire qu'à être convaincue afin de renouveler mes objets d'étude.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par percehaie le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:59

Ces thématiques sont intéressantes, mais je ne souhaite pas travailler précisément des "récits d'enfance", simplement des récits contenant des enfants avec des révoltes, ce n'est pas pareil selon moi.

Le thème du gavroche, de l'enfant rebelle, de Hugo à Twain, en passant par la nouvelle de Zola dont je parle est un thème intéressant du réalisme au XIXe siècle, tant dans la littérature que dans la peinture. Je pense que s'intéresser à cet archétype n'est pas inintéressant pour cerner une réalité sociale et politique de l'époque.




percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par cannelle21 le Jeu 28 Aoû 2014 - 17:10

Je comprends mieux. Dans ce cas tu peux peut-être leur donner à lire Oliver Twisten cursive. Tu peux aussi peut-être travailler sur les photographies de Doisneau.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par percehaie le Jeu 28 Aoû 2014 - 17:15

J'aime beaucoup Oliver Twist !
Mais à bien y réfléchir, le doute me gagne désormais en relisant ton message précédent.
Penses-tu que cela me serait reproché par l'inspecteur ?

En 3e, j'étudie Enfance)

Je vais peut-être opter pour une étude des Misérables, en consacrant une séance au Gavroche.
Je pourrai toujours donner des nouvelles de Zola à lire en lecture plaisir pendant les vacances.


percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par cannelle21 le Jeu 28 Aoû 2014 - 17:20

Les misérables fonctionne très bien avec les élèves. Je travaille autour du parcours de chaque personnage. Cela permet d'aborder un récit long avec les élèves. Je traite effectivement les nouvelles réalistes en cursive. En plus, mais c'est un avis vraiment très personnel, je trouve très important que les élèves sortent du collège en sachant qui est Cosette, Jean-Valjean ou Gavroche.
Bref, je ne sais pas si je t'aide beaucoup.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par Triskel le Jeu 28 Aoû 2014 - 17:23

@percehaie a écrit:J'ai pensé à un extrait de La Guerre des boutons mais lequel ?
Né en 1882, Louis Pergaud est plus un auteur du XXe que du XIXe, d'autant que La Guerre des boutons raconte l'enfance qu'il voit en tant qu'instituteur, c'est-à-dire l'enfance de la République.
Le problème de l'enfance, et plus précisément de l'enfance en révolte, c'est que c'est un phénomène de la toute fin du siècle. C'est donc plutôt un sujet pour la 3e, à mon avis. Vallès, Renard…

Sinon, pour proposer quelque chose malgré tout, les Malheurs de Sophie entrent parfaitement dans ton projet : Second Empire, une petite fille qui refuse d'être le modèle… Mais les élèves trouveront (comme d'autres) ça un peu simpliste.

_________________
L'espoir des cantharides
Est un bien bel espoir.

Triskel
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par percehaie le Jeu 28 Aoû 2014 - 17:26

@cannelle21 a écrit:Les misérables fonctionne très bien avec les élèves. Je travaille autour du parcours de chaque personnage. Cela permet d'aborder un récit long avec les élèves. Je traite effectivement les nouvelles réalistes en cursive. En plus, mais c'est un avis vraiment très personnel, je trouve très important que les élèves sortent du collège en sachant qui est Cosette, Jean-Valjean ou Gavroche.
Bref, je ne sais pas si je t'aide beaucoup.

C'est vrai, je suis d'accord. Axes-tu ton études autour du romantisme ?
Utilises-tu Le petits classiques Larousse ?

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par cannelle21 le Jeu 28 Aoû 2014 - 19:42

Le romantisme, je l'aborde dans mon premier chapitre consacré au lyrisme et dans mon sixième chapitre consacré au romantisme noir. Donc, quand je fais Les Misérables, j'en parle moins. J'utilise la collection Classiques et compagnie, dont je suis satisfaite et que j'ai fait acheter en série.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par Serge le Jeu 28 Aoû 2014 - 19:56

L'enfance peut-elle se dire autrement que par la fiction ?
Le récit d'enfance implique-t-il des modèles romanesques déjà constitués ?

Ces problématiques sont vraiment très intéressantes, mais quelles réponses y apporterais-tu et au travers de quels textes spécifiques ? Ce n'est pas du tout évident.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence de 4e - La nouvelle - Groupement de textes sur la révolte enfantine

Message par cannelle21 le Jeu 28 Aoû 2014 - 20:09

@Serge a écrit:
L'enfance peut-elle se dire autrement que par la fiction ?
Le récit d'enfance implique-t-il des modèles romanesques déjà constitués ?

Ces problématiques sont vraiment très intéressantes, mais quelles réponses y apporterais-tu et au travers de quels textes spécifiques ? Ce n'est pas du tout évident.

Ce sont surtout les problématiques que je me donne, et que je retranscris de façon très simplifiée avec les élèves.
Pour les modèles déjà constitués, j'essaie d'aborder le roman d'apprentissage, la formation de la personnalité à travers le thème récurrent de la bêtise.

Pour l'enfance peut-elle se dire autrement que par la fiction, je travaille sur les limites de l'autobiographie :
- le désir de sincérité avec les Confessions
- la question du style avec un extrait d'Enfance
- la dimension mythique des personnages que l'on crée avec Vipère au poing
- Et j'élargis le débat avec Être sans destin

J'ai conscience que ce n'est pas parfait. C'est une séquence que j'aimerais vraiment travailler à fond, mais il me faut encore des clefs, des lectures théoriques.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum