Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par nina67 le Ven 12 Déc 2014 - 19:50

Voilà deux mois que je me bats pour que les choses s'améliorent dans une classe : beaucoup d'élèves ne font pas leurs devoirs, n'apprennent pas leurs leçons... Certains sont pénibles.... Kévina fait sa crise d'ado avec moi, très provocatrice pendant 2 mois... Elle m'a pourri l'ambiance longtemps.

Arrive le Conseil.
Synthèse du PP : "classe hétérogène, vivante, mais sympathique", en gros.
Ma remarque pour le français a disparu. Bon, c'est vrai, pas important, 4 heures de français....
Ou alors pense-t-il que je suis un cas ? Il pourrait le penser si je rencontrais le même problème avec mes trois autres classes, mais non justement...

Quant à Kévina, elle a "un caractère fort". Hum...  Shocked  Provocation permanente pendant deux mois, impolitesse, prises de parole intempestives, comme on dit...
A la rencontre parents-profs j'avais découvert son père, genre très remonté, genre aussi "vous savez pas y faire avec ma fille" "elle accroche pas avec vous"... et j'avais dû batailler pour qu'il accepte d'entendre que les règles minimales de politesse doivent tout de même être respectées.

Une collègue lit la remarque d'une autre prof, absente au Conseil, mais ne lit pas tout (je connaissais l'écrit originel).
Ainsi, par magie, Kévina - et Dylan - ne sont pas des élèves problématiques avec elle aussi, puisque rien n'est dit à leur sujet.
Un autre, qui s'est bagarré avec eux pendant 2 mois, omet cette précision et dit juste que maintenant ça va...
On édulcore, on n'appelle pas un chat un chat, on positive au-delà de ce qui est décent...

L'implicite, dans ces cas-là, c'est : ah oui, mais Mme Machin.... L'implicite, ridicule d'ailleurs, c'est que si toi t'as des problèmes avec la classe, s'ils ne travaillent pas assez, c'est que c'est toi qui "sait pas y faire"... (oui, je parle comme le père de Kévina... Embarassed )
Bref, je suis vraiment très découragée ce soir. Et le pire, c'est que je n'arrive pas à garder ce découragement pour moi, j'ai besoin de l'exprimer, alors que vous êtes tous bien fatigués.. humhum

Ce qui est aussi pénible, c'est que j'ai informé le PP de la situation, que j'ai proposé des choses, fiches de suivi par ex., mais aucune de mes propositions n'a été retenue.
Donc, au retour des vacances, je vais donner un tour de vis, les coller très rapidement, et le surveillant me dira encore, "Ohlàlà, ils étaient horribles, Monsieur PA a dû intervenir !"
Quatre élèves... horribles...
Je crois que je lui dirai, "horribles" ?! Meuh non, ils sont juste... "vivants" et "sympathiques" !


Dernière édition par John le Ven 12 Déc 2014 - 20:16, édité 1 fois (Raison : titre précisé)

nina67
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par Singing in The Rain le Ven 12 Déc 2014 - 19:55

@nina67 a écrit:Voilà deux mois que je me bats pour que les choses s'améliorent dans une classe : beaucoup d'élèves ne font pas leurs devoirs, n'apprennent pas leurs leçons... Certains sont pénibles.... Kévina fait sa crise d'ado avec moi, très provocatrice pendant 2 mois... Elle m'a pourri l'ambiance longtemps.

Arrive le Conseil.
Synthèse du PP : "classe hétérogène, vivante, mais sympathique", en gros.
Ma remarque pour le français a disparu. Bon, c'est vrai, pas important, 4 heures de français....
Ou alors pense-t-il que je suis un cas ? Il pourrait le penser si je rencontrais le même problème avec mes trois autres classes, mais non justement...

Quant à Kévina, elle a "un caractère fort". Hum...  Shocked  Provocation permanente pendant deux mois, impolitesse, prises de parole intempestives, comme on dit...
A la rencontre parents-profs j'avais découvert son père, genre très remonté, genre aussi "vous savez pas y faire avec ma fille" "elle accroche pas avec vous"... et j'avais dû batailler pour qu'il accepte d'entendre que les règles minimales de politesse doivent tout de même être respectées.

Une collègue lit la remarque d'une autre prof, absente au Conseil, mais ne lit pas tout (je connaissais l'écrit originel).
Ainsi, par magie, Kévina - et Dylan - ne sont pas des élèves problématiques avec elle aussi, puisque rien n'est dit à leur sujet.
Un autre, qui s'est bagarré avec eux pendant 2 mois, omet cette précision et dit juste que maintenant ça va...
On édulcore, on n'appelle pas un chat un chat, on positive au-delà de ce qui est décent...

L'implicite, dans ces cas-là, c'est : ah oui, mais Mme Machin.... L'implicite, ridicule d'ailleurs, c'est que si toi t'as des problèmes avec la classe, s'ils ne travaillent pas assez, c'est que c'est toi qui "sait pas y faire"... (oui, je parle comme le père de Kévina... Embarassed )
Bref, je suis vraiment très découragée ce soir. Et le pire, c'est que je n'arrive pas à garder ce découragement pour moi, j'ai besoin de l'exprimer, alors que vous êtes tous bien fatigués.. humhum

Ce qui est aussi pénible, c'est que j'ai informé le PP de la situation, que j'ai proposé des choses, fiches de suivi par ex., mais aucune de mes propositions n'a été retenue.
Donc, au retour des vacances, je vais donner un tour de vis, les coller très rapidement, et le surveillant me dira encore, "Ohlàlà, ils étaient horribles, Monsieur PA a dû intervenir !"
Quatre élèves... horribles...
Je crois que je lui dirai, "horribles" ?! Meuh non, ils sont juste... "vivants" et "sympathiques" !

Je comprends ta déception ! Malheureusement, certains préfèrent minimiser les troubles des élèves pour avoir la paix sociale (pas de conflit avec les parents ou l'administration ou le cpe). Cela me révolte et m'énerve au plus haut point ! Pourquoi minorer la parole d'un enseignant sous prétexte que dans les autres cours, c'est "normal / sympathique". Le prof qui se plaint n'invente pas les faits pénibles pour le plaisir....

+ EDIT Et j'ajoute qu'en français, c'est souvent une matière vivante mais aussi sensible (les sentiments / émotions suscitées par les textes) et que je trouve davantage sujette à des débordements, des prises de parole intempestives... Et je pense que les profs de lettres ont souvent une vision juste des élèves qu'ils connaissent bien pour les avoir presque tous les jours de la semaine.


Dernière édition par Singing in The Rain le Ven 12 Déc 2014 - 20:03, édité 1 fois

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par Thalia de G le Ven 12 Déc 2014 - 20:01

Bien vu, Singing. Courage Nina, essaye de ne pas le prendre pour toi et sur toi.  fleurs

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par Rabelais le Ven 12 Déc 2014 - 20:02

C'est bien le problème: les profs n'osent pas dire la vérité en conseil ni ailiers de peur d'être jugés incompétents
Finalement, aucunes mesures ne sont prises et tout est tu.
Sauf dans une de les classes où le PP bosse en concertation et où on n'a pas peur de dire les choses et du coup, de serrer la vis tous ensemble en même temps, ce qui est TRÈS efficace.
Et ne t'inquiète pas c pareil pour tout le monde


Dernière édition par Rabelais le Sam 13 Déc 2014 - 17:38, édité 1 fois

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par nina67 le Ven 12 Déc 2014 - 20:08

Tout à fait, Rabelais, l'efficacité c'est de dire les choses et d'agir ensemble... Smile
J'ai déjà connu cela.

Malheureusement, je ne peux changer certains collègues qui ne pensent qu'à eux et à leur "image"...
On a une nouvelle fournée de collègues plutôt égoïstes, et flagorneurs... Pfff !

nina67
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par nina67 le Ven 12 Déc 2014 - 20:13

Je pensais pas m'épancher un jour sur ce genre de choses.

Ca fait un peu, "Je m'appelle Nina, je suis une mauvaise prof"

Enfin bon, tout de même, "ma" Kévina, elle a changé d'attitude, mais elle a toujours un problème avec moi. Elle me glue dans la cour, maintenant... humhum
"Madaaame, je pourrai aller au tableau ???
Madaaame, je vous ai vue dimanche !!!
etc etc...

Faut que je voie sa mère, je comprendrai peut-être des choses...

nina67
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par Rabelais le Ven 12 Déc 2014 - 20:46

PFFF j'ai horreur de ça: des supers profs par ailleurs mais qui utilisent un langage qui ne les met pas en "danger "comme classe vive:roll:
Parce que avouer qu'ils sont difficiles te ferait passer pour un incapable en gestion de classe...

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par Rabelais le Ven 12 Déc 2014 - 20:50

Ah oui c'est clair, ma classe de bavards ( mais avec laquelle je ne suis pas tombée dans le panneau du conflit ouvert....j'aurais pu, pour une fois je l'avais senti venir alors j'ai esquivé ) me colle, reste avec moi pendant les pauses à présent et réclame  pour  venir en AP... affraid :
Je ne suis pas assistante sociale , ni sympa , ni jeune, ni jolie....ils ont donc selon mes conclusions personnelles un sacre problème affectif. Shocked

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par InvitéeD2 le Ven 12 Déc 2014 - 20:53

@Rabelais a écrit:Ah oui c'est clair, ma classe de bavards ( mais avec laquelle je ne suis pas tombée dans le panneau du conflit ouvert....j'aurais pu, pour une fois je l'avais senti venir alors j'ai esquivé ) me colle, reste avec moi pendant les pauses à présent et réclame  pour  venir en AP... affraid :
Je ne suis pas assistante sociale , ni sympa , ni jeune, ni jolie....ils ont donc selon mes conclusions personnelles un sacre problème affectif. Shocked
Comment, si je puis me permettre ? MP, au besoin, pour ne pas faire dévier le sujet initial. Smile

EDIT : Je ne sais que te conseiller, Nina, c'est pour cela que je n'interviens pas. Je ne peux que te souhaiter du courage.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par User5899 le Ven 12 Déc 2014 - 20:57

@nina67 a écrit:Malheureusement, je ne peux changer certains collègues qui ne pensent qu'à eux et à leur "image"...
On a une nouvelle fournée de collègues plutôt égoïstes, et flagorneurs... Pfff !
Ah ça...
Je regrette de voir à quels tristes individus nous devons nous confronter chaque jour davantage. Trouillards, apeurés de leur ombre, flagorneurs, beaufs, mauvais, menteurs, hypocrites, dysorthographiques, maîtrisant mal leur matière... Les exceptions (heureusement qu'on en trouve) se repèrent de loin...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par scot69 le Ven 12 Déc 2014 - 20:58

J'ai un soucis plus ou moins similaire dans la classe où je suis PP: je voulais parler du cas d'une fille (non seulement elle ne fiche rien, mais elle croit que tout lui est du...), et comme ses parents sont des grands amis du CDE, il a pris les devants en prenant la parole avant moi sur le cas de cette fille "je vous demande de bien prendre en compte qu'elle a des difficultés, qu'elle fait beaucoup d'efforts, je ne veux rien de négatif sur elle..."

J'en suis ressorti frustré et énervé: je comprends tout à fait ton sentiment, on attend le conseil pour essayer de mettre les choses au clair, et finalement, c'est impossible.

Courage en tous cas!

scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par User5899 le Ven 12 Déc 2014 - 21:02

Euh, scot, si, c'est possible. On va contre le chef et on dit ce qu'on a à dire. Et s'il n'est pas content, ben on attend ce qu'il répondra. Ne vous plaignez pas de ce que vous laissez s'installer.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par Provence le Ven 12 Déc 2014 - 21:04

@scot69 a écrit:J'ai un soucis plus ou moins similaire dans la classe où je suis PP: je voulais parler du cas d'une fille (non seulement elle ne fiche rien, mais elle croit que tout lui est du...), et comme ses parents sont des grands amis du CDE, il a pris les devants en prenant la parole avant moi sur le cas de cette fille "je vous demande de bien prendre en compte qu'elle a des difficultés, qu'elle fait beaucoup d'efforts, je ne veux rien de négatif sur elle..."

J'en suis ressorti frustré et énervé: je comprends tout à fait ton sentiment, on attend le conseil pour essayer de mettre les choses au clair, et finalement, c'est impossible.

Courage en tous cas!

"Si je comprends bien, Monsieur le Principal, vous nous demandez de mentir?"

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par thrasybule le Ven 12 Déc 2014 - 21:07

.


Dernière édition par thrasybule le Ven 12 Déc 2014 - 21:31, édité 1 fois

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par Provence le Ven 12 Déc 2014 - 21:08

@nina67 a écrit:
Arrive le Conseil.
Synthèse du PP : "classe hétérogène, vivante, mais sympathique", en gros.
Ma remarque pour le français a disparu. Bon, c'est vrai, pas important, 4 heures de français....
As-tu pris la parole à ce moment-là?

Quant à Kévina, elle a "un caractère fort". Hum...  Shocked  Provocation permanente pendant deux mois, impolitesse, prises de parole intempestives, comme on dit...
"On peut avoir un caractère fort sans que cela suppose la grossièreté."

L'implicite, dans ces cas-là, c'est : ah oui, mais Mme Machin.... L'implicite, ridicule d'ailleurs, c'est que si toi t'as des problèmes avec la classe, s'ils ne travaillent pas assez, c'est que c'est toi qui "sait pas y faire"... (oui, je parle comme le père de Kévina... Embarassed )
Toujours ignorer l'implicite. Dire les choses, sans gêne, sans honte. Et refuser la complaisance et la démagogie. Courage! fleurs


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par Herrelis le Ven 12 Déc 2014 - 21:47

Dalathée2 a écrit:
@Rabelais a écrit:Ah oui c'est clair, ma classe de bavards ( mais avec laquelle je ne suis pas tombée dans le panneau du conflit ouvert....j'aurais pu, pour une fois je l'avais senti venir alors j'ai esquivé ) me colle, reste avec moi pendant les pauses à présent et réclame  pour  venir en AP... affraid :
Je ne suis pas assistante sociale , ni sympa , ni jeune, ni jolie....ils ont donc selon mes conclusions personnelles un sacre problème affectif. Shocked
Comment, si je puis me permettre ? MP, au besoin, pour ne pas faire dévier le sujet initial. Smile

EDIT : Je ne sais que te conseiller, Nina, c'est pour cela que je n'interviens pas. Je ne peux que te souhaiter du courage.
Je prends aussi parce que cette année, je me suis fait avoir, et ça me fait braire ><. Comme quoi après 12 ans on peut encore se gourancer.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par nina67 le Ven 12 Déc 2014 - 22:19

@Provence a écrit:
@nina67 a écrit:
Arrive le Conseil.
Synthèse du PP : "classe hétérogène, vivante, mais sympathique", en gros.
Ma remarque pour le français a disparu. Bon, c'est vrai, pas important, 4 heures de français....
As-tu pris la parole à ce moment-là?

Oui, on a fait un tour de table et j'ai dit ce que j'avais à dire sur cette classe.

Quant à Kévina, elle a "un caractère fort". Hum...  Shocked  Provocation permanente pendant deux mois, impolitesse, prises de parole intempestives, comme on dit...
"On peut avoir un caractère fort sans que cela suppose la grossièreté."

J'ai, là aussi, dit ce que j'avais à dire sur la demoiselle...

L'implicite, dans ces cas-là, c'est : ah oui, mais Mme Machin.... L'implicite, ridicule d'ailleurs, c'est que si toi t'as des problèmes avec la classe, s'ils ne travaillent pas assez, c'est que c'est toi qui "sait pas y faire"... (oui, je parle comme le père de Kévina... Embarassed )
Toujours ignorer l'implicite. Dire les choses, sans gêne, sans honte. Et refuser la complaisance et la démagogie. Courage!  fleurs


J'ai dit les choses, clairement, sans gêne et sans honte !
Mais quand le CDE donne ouvertement le ton, et ne rebondit pas sur ce qu'on vient de dire, cela équivaut à un désaveu public, jeté en pleine face, comme disent les zélèves...

Le CDE précédent, quand certains élèves se comportaient mal dans certains cours, était beaucoup plus ferme et rappelait que c'est tout à fait... inacceptable.

nina67
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par Herrelis le Ven 12 Déc 2014 - 22:39

Je crois que le plus dur c'est cette impression que notre avis ne compte pas parce que en gros c'est "oh ben ouais, elle elle ne sait pas les intéresser et les tenir, c'est sa faute". J'aime la tête de certains collègues quand d'une classe à l'autre que j'ai, je vais de "ils sont ch***" à "ils sont pas bosseurs mais sympas et on bosse". Ils me regardent comme si j'étais folle...

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par nina67 le Ven 12 Déc 2014 - 22:40

En plus, je sais très bien que cette classe est pénible dans d'autres matières... Et les surveillants s'arrachent les cheveux quand ils les ont en perm'...
Les parents eux-mêmes ont eu des retours sur l'agitation...

Et voilà ! pale
Ce qui m'inquiète, c'est que je vois pas pourquoi ils changeraient de comportement... Ils sont donc si "sympathiques" Laughing

En tout cas, moi je vais donner un tour de vis. Plus question que mon cours serve de soupape.
Et s'ils sont ingérables en heure de colle, je ferai l'étonnée : eux ? Non ! "Sympas et agréables" !  Smile

Ca me fait penser à l'autre jour. Ils n'étaient pas rangés. J'ai attendu. On s'est retrouvés seuls dans la cour... A dix mètres, le PP et un surveillant observaient la scène.
Pas besoin de préciser que nul ne s'est approché...

_________________
"Se donner du mal pour les petites choses, c'est parvenir aux grandes avec le temps"
Beckett, in Molloy

nina67
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par nina67 le Ven 12 Déc 2014 - 22:53

Oui, Herrelis, c'est tout à fait ça !
Et c'est pour moi assez étrange de constater que des collègues plus jeunes que moi raisonnent de cette façon, et sont bien plus pour le "chacun pour sa pomme, parce que bon, la note administrative tombe dans un mois, et faut que je passe pour un bon prof" que des collègues plus âgés que j'ai pu avoir.

Mes nouveaux "plus jeunes" collègues sont souvent assez égocentriques... Ils font parfois des remarques du style "je m'ennuie avec eux", ou bien "je suis content de les voir".
Une sorte de glissement vers l'affectif, ou plutôt la relation inter-personnelle assez curieux finalement. Ecrire pour une remarque de synthèse "je m'ennuie avec eux", ça craint quand même...

nina67
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par User5899 le Ven 12 Déc 2014 - 23:56

De veules pleutres. Voir aussi les fils sur les problèmes de WW Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par Dalilah le Sam 13 Déc 2014 - 0:16

Je ne supporte déjà plus le "classe sympathique" que j'entends toutes les trente secondes. Personnellement, une classe de trente sympathiques branleurs ne m'enthousiasme pas plus que ça... Je préférerais me réjouir d'avoir une "classe travailleuse". Mais visiblement ce qui compte, c'est le "feeling" qu'on noue avec la classe. J'ai parfois l'impression qu'il y a de plus en plus dans la profession une certaine proportion de personnes traînant des problèmes affectifs qu'ils cherchent à résoudre en classe.

Dalilah
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par User5899 le Sam 13 Déc 2014 - 0:23

'xactement.
Ouvrez des cabinets de psychiatres, vous aurez des rapports profs-élèves assainis.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par Mariposa42 le Sam 13 Déc 2014 - 5:17

Je suis tout à fait d'accord avec ce fil. En conseil on devient maître de l'euphémisme (forcé) pour ne pas contrarier les pauvres petinenfants et leurs parents. Ce trimestre je me suis vue reprocher l'emploi du terme "fainéant". Soit disant qu'il y a d'autres termes plus "adaptés" pour transmettre cette idée. Et je précise que je bosse en lycée.
Les élèves pénibles peuvent dormir tranquilles, ils auront un bon dossier pour l'orientation et nous, eh bien je ne sais même plus pourquoi on se déplace aux conseils.

Mariposa42
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil de classe : je suis vraiment découragée par le traitement des élèves pénibles...

Message par kero le Sam 13 Déc 2014 - 7:58

@Mariposa42 a écrit:Ce trimestre je me suis vue reprocher l'emploi du terme "fainéant". Soit disant qu'il y a d'autres termes plus "adaptés" pour transmettre cette idée. Et je précise que je bosse en lycée.

Si tu l'utilises dans un bulletin scolaire, je trouve que de fait, c'est déplacé.

On peut être clair et complet mais il faut rester factuel.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum