Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par florestan le Mer 14 Jan 2015 - 10:35

Aïe aïe aïe, si jamais les élèves( ou certains collègues) entendaient ce que je dis de certains d'eux en dehors de leur présence, je morflerais grave.
Ca ne me dérange pas que les élèves me traitent de noms d'oiseaux dans mon dos. Je trouve ça normal du moment que ça n'est pas en ma présence et que ça n'arrive pas à mes oreilles. Bon je préfèrerais qu'ils disent que je suis géniale mais sinon ils peuvent bien penser et dire ce qu'ils veulent. Quand vous étiez élèves vous n'avez jamais proféré des propos fort peu amènes envers certains de vos enseignants?

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par skindiver le Mer 14 Jan 2015 - 13:46

@Pseudo a écrit:
osteoboy a écrit:

Dans mon établissement un élève qui aurait tenu ce genre de propos serait passé en conseil de discipline et aurait été exclus définitivement. Les élèves le savent et ce genre d'incident n'arrive pas plus d'une fois par an (si il arrive).

Tu crois vraiment que votre pouvoir va jusqu'à empêcher des garnements de traiter les profs de tous les noms en cachette dans la cour ? Ben dis donc...

Et si c'est l'exclusion définitive pour un mot ordurier, c'est quoi pour l'attaque à arme blanche ?

La prochaine fois qu'un collègue traite un élève de "petit con", ou de "débile", je le dénonce à qui ? Quelle sanction est prévue ? Et ne me réponds pas que lui est adulte et dit et fait ce qu'il veut, ça n'a aucun sens pour moi. Quand on élève des enfants, on leur apprends à être adulte, pas à rester des enfants qui n'ont aucun droit pour devenir le jour de leur 18 ans des adultes qui seront tout puissants.

Je n'imagine même pas qu'il puisse y avoir une agression à arme blanche dans mon bahut! Je ne me vois pas ni un de mes collègues insultant une élève de sal*pe! Il ne manquerait plus que ça !
Ce que je trouve honteux c'est que dans les autres établissements les élèves peuvent insulter les profs dans qu'on ne dise rien. C'est insupportable ce laxisme.
Il y a une différence entre un élève qui dans la cours dit qu' Mr ostéoboy est débile à ses potes , et un élève qui sort de ma salle en disant mais quel fils de *ute.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Thalia de G le Mer 14 Jan 2015 - 13:52

Osteo, bien d'accord avec toi : il faut fixer une limite. Et même si on ne traite pas chaque cas par un conseil de disc, il est important de dire que les mots ont leur signification.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Pseudo le Mer 14 Jan 2015 - 13:55

osteoboy a écrit:
Je n'imagine même pas qu'il puisse y avoir une agression à arme blanche dans mon bahut! Je ne me vois pas ni un de mes collègues insultant une élève de sal*pe! Il ne manquerait plus que ça !
Ce que je trouve honteux c'est que dans les autres établissements les élèves peuvent insulter les profs dans qu'on ne dise rien. C'est insupportable ce laxisme.
Il y a une différence entre un élève qui dans la cours dit qu' Mr ostéoboy est débile à ses potes , et un élève qui sort de ma salle en disant mais quel fils de *ute.

Où as-tu vu que je disais qu'on peut insulter sans que personne ne dise rien ? Quand j'entends un élève proférer une énormité, je ne le rate pas. Mais effectivement il ne me viendrais pas à l'idée d'en arriver jusqu'au conseil de discipline.
Dans le cas présent, le gamin a eu un mot dans le carnet, un rapport, des remontée de bretelles, une commission éducative à venir. Je ne pense pas qu'on puisse appeler cela ne rien faire. Je ne vois pas que rajouter encore une punition soit judicieux. Je trouve même cela uniquement vexatoire (et donc, quelque part, faire comme lui, le pouvoir et le droit du plus fort en plus). Mais après tout, on peut décider d'écraser ce gosse avec l'artillerie lourde et le poursuivre de punitions et blâmes jusqu'à la nuit des temps pour avoir traité sa prof de s****. Mais personnellement, ça ne serait pas mon choix.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Raoul Volfoni le Mer 14 Jan 2015 - 13:59

Je rejoins Osteoboy. Le gamin a littéralement glapi dans le couloir, à l'heure de la sortie des cours (portes des classes ouvertes et profs en train de partir, donc). Il n'a pas eu le cran de me le dire en face mais il n'a pris aucune précaution pour ne pas être entendu. Lorsque je tenais des propos peu amènes sur mes profs, c'était en petit comité, je ne les vociférais pas dans le couloir du bahut aux heures de pointe.
Mon collègue a réglé l'affaire lui-même mais je trouve normal qu'il m'ait prévenue. Je préfère être mise au courant directement plutôt que de l'apprendre par la rumeur publique. Et oui, puisqu'on m'a demandé mon avis, j'ai insisté pour avoir une commission éducative. Aucune vengeance personnelle là-dedans mais c'est un gamin qui cherche beaucoup et qui doit trouver. Les collègues de mon autre collège étaient indignés qu'il n'y ait pas de conseil de discipline (ce qui ne veut pas dire exclusion définitive Rolling Eyes)
Laisser passer les insultes, j'ai déjà donné ; après, on est passé au harcèlement et aux menaces. Je trouve normal de montrer aux élèves qu'il y a des limites à ne pas dépasser.
Sinon, ce matin, Chérubin n'était pas là. Sa comm a lieu mardi, en mon absence.
Merci pour vos réponses !

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par trompettemarine le Mer 14 Jan 2015 - 18:08

Pseudo, ce n'est pas parce que le terme de s*** ne lui était pas adressé directement, que ce n'est pas une insulte. Les élèves se doivent de parler correctement dans les couloirs, et non, on ne dit pas d'un professeur à l'envolée devant ses camarades qu'une telle est une s***. Si le collègue a entendu cette insulte, c'est que bien d'autres l'ont entendue aussi.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Gerardm le Sam 27 Aoû 2016 - 21:10

une punition marrante : prendre par exemple le chiffre 3 521 254 et écrire en chiffres et en lettre les 100 chiffres suivant ( jusqu'à 3 521 354  )

Gerardm
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par trompettemarine le Sam 27 Aoû 2016 - 23:02

C'est un topic de 2015 !

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par philomaine le Sam 27 Aoû 2016 - 23:20

@Gerardm a écrit:une punition marrante : prendre par exemple le chiffre 3 521 254 et écrire en chiffres et en lettre les 100 chiffres suivant ( jusqu'à 3 521 354  )
il ne faut pas non plus les abrutir avec ce genre de punitions!

philomaine
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Gerardm le Dim 28 Aoû 2016 - 6:28

J'ai un collègue qui fait recopier des lignes  du genre ,
j 'aime recopier des lignes pour Mr X .En 10 ans de carrière, une fois il lui est arrivé qu'un parent d'élève se plaigne , il lui a répondu   :mais vous avez raison monsieur et à mis l'élève en retenue .


Les élèves aiment pas que leur parent sachent qu 'ils ont une punition , donc en général ne s'en ventent pas .

Chacun est libre de donner la punition  qu'il veut .Ca ne doit pas non plus être un moment agréable sinon à chaque fois qu'un gamin te gonfle tu lui achete une boîte de Haribo pour le punir .


Dernière édition par Gerardm le Dim 28 Aoû 2016 - 16:19, édité 3 fois

Gerardm
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Oxford le Dim 28 Aoû 2016 - 6:41


Oxford
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Balthamos le Dim 28 Aoû 2016 - 9:47

@Gerardm a écrit:

Chacun est libre de donner la punition  qu'il veu"t" .

Faux. Et heureusement.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Catalunya le Dim 28 Aoû 2016 - 10:13

@Gerardm a écrit:J'ai un collègue qui fait recopier des lignes  du genre ,
j 'aime recopier des lignes pour Mr X .En 10 ans de carrière, une fois il lui est arrivé qu'un parent d'élève se plaigne , il lui a répondu   :mais vous avez raison monsieur et à mis l'élève en retenue .


Les élèves aiment pas que leur parent sachent qu 'ils ont une punition , donc en général ne s'en ventent pas .

Chacun est libre de donner la punition  qu'il veux .Ca ne doit pas non plus être un moment agréable sinon à chaque fois qu'un gamin te gonfle tu lui achete une boîte de Haribo pour le punir .
Il devait être professeur d'anglais j'imagine. Mais de là à se faire appeler "mister"...

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par mafalda16 le Dim 28 Aoû 2016 - 10:32


mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Gerardm le Dim 28 Aoû 2016 - 16:31

Corrigé ze m'excuse copieusement auprès de mes collègues mon français est à déféquer , je fais ce que je peux , mais avec l'âge ça ne s'arrange pas   . J'ai jamais eu la moyenne dans cette matière de toute ma carrière de collégien , ni au bac d'ailleurs, heureusement la physique, les maths et le sport étaient là pour me sauver les fesses , je pense que mes anciens profs seraient sur le popotin s'ils savaient que je suis devenu prof , mais j'ai eu un parcours assez atypique à voir dans la sextion présentation Very Happy , je m'en vais avant de me faire flageller copieusement

Gerardm
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Saska le Dim 28 Aoû 2016 - 20:47

En quoi ta présentation indique t-elle un parcours atypique ??
Ce qui n'est d'ailleurs pas une raison pour ne pas activer son correcteur d'orthographe, ni pour ignorer les règles de base en matière de punition et de sanction...être prof de physique n'a jamais dispensé de connaitre un minimum les textes en vigueur dans son métier...

Saska
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum