Marc Fumaroli craint le "coup de grâce" contre le latin et le grec.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marc Fumaroli craint le "coup de grâce" contre le latin et le grec.

Message par John le Lun 13 Avr 2015 - 0:41

La réforme du collège proposée par le gouvernement entraînera peut-être la suppression du latin comme option. Qu'en pensez-vous?

Pendant une trentaine d'années, avec Jacqueline de Romilly, nous nous sommes battus pour maintenir le rang du latin et du grec dans l'enseignement secondaire. Nous avons eu un moment d'espoir. En 1993, François Bayrou étant ministre de l'Éducation nationale, une véritable «restauration» a été envisagée. Il s'agissait de faire basculer le latin et le grec du statut négligeable de matière à option à celui d'épreuve à option du baccalauréat. Il n'était évidemment pas question d'imposer quoi que ce fût aux lycéens mais de rendre plus attrayant le choix de l'une ou l'autre de ces langues dans les filières dites littéraires. Malheureusement le ministère Bayrou, sous la pression, je crois, d'un puissant syndicat de gauche très ancré rue de Grenelle, et qui sévit toujours, n'a pas donné suite à ce plan d'action simple et ingénieux. Depuis, de ministre en ministre, les choses n'ont cessé de se dégrader. Madame Vallaud- Belkacem s'apprête à donner le coup de grâce à ces deux matières sur lesquelles, depuis le XVIe siècle, tout l'enseignement secondaire français, quel que soit le régime, a été fondé.

Vous me direz: pourquoi cette fixation sur ces deux langues anciennes? Nous allons y revenir. Je me contenterai de dire pour l'instant que cette cause n'était pas de notre part une crispation de spécialistes, mais un éloge des humanités et de la place légitime qui leur revient dans l'enseignement public français.

Les humanités? Un ensemble de savoirs d'une nature essentiellement différente des savoirs scientifiques et techniques et comprenant langues et littératures anciennes, langue et littérature françaises, langues et littératures étrangères, histoire générale, histoire de l'art, histoire de la philosophie. Le latin et le grec étant la partie la plus menacée, et peut-être la plus fondamentale de cet ensemble, nous les avons pris pour drapeaux.
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/03/31/31003-20150331ARTFIG00379-marc-fumaroli-le-latin-est-victime-des-fanatismes-egalitaires-et-utilitaires-12.php

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum