Argumenter contre la réforme : recensons nos munitions, fourbissons nos arguments.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Argumenter contre la réforme : recensons nos munitions, fourbissons nos arguments.

Message par henriette le Mar 14 Avr 2015 - 0:53

Mon CDE et mon PA argumentent tous deux billes en tête sur l'air de "Vive la réforme" :
- oui, vous, les profs, à vous écouter il faudrait toujours plus de moyens, plus d'heures de cours, mais les élèves français ont déjà le plus d'heures de cours au monde et on voit les piètres résultats à PISA.
- et ça se saurait s'il suffisait de mettre plus de moyens pour faire mieux.
- et un élève ce n'est pas une boite qu'on remplit de savoirs : il vaut mieux en mettre moins, mais que ce soit mieux acquis.
- on voit bien que le collège ne marche pas, les vieilles méthodes, les cours traditionnels, ça ne marche pas sinon on n'en serait pas là, où alors si ça marche mais qu'on en est là, il faut en conclure que c'est la faute des profs qui sont mauvais.
- et ce n'est pas vrai que les moyens ont été réduits depuis les années 80, au contraire.
- il faut donner du sens aux apprentissages en les croisant et en les ancrant dans la réalité pour les rendre plus accessibles aux élèves."
+ couplet sur le modèle allemand et finlandais.

Il va falloir que j'argumente serré, et avançant des données très précises pour contrer leurs assertions le plus souvent approximatives, partiales voire carrément infondées.
Et je pense que je ne serai pas la seule, car ce discours si similaire dans leurs deux bouches ressemble furieusement à des éléments de langage.
Aidez-moi à trouver les arguments si possibles chiffrés / sourcés pour contredire tout cela.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argumenter contre la réforme : recensons nos munitions, fourbissons nos arguments.

Message par Dr Raynal le Mar 14 Avr 2015 - 2:26

T'en veux des arguments, hein, dis, t'en veux ? (Depardieu inside  afro ):

- la réforme implique un très grand nombre de réunions alourdissant notre charge de travail sans compensation financière. Il s'agit donc d'une importante baisse de salaire. Inacceptable n°1  chevalier

- Tous les dispositifs permettant aux élèves travailleurs de se distinguer de la masse ont été supprimés. L'égalitarisme aboutit à la médiocrité, si ce n'est, rapidement, à la médiocratie. Et de 2. petitdrapeau

- Nos résultats à PISA ne baissent pas - ce qui ne veux pas dire qu'ils soient bons - (voir analyse factuelle de Loys sur son site). Par contre, les résultats de nos "modèles" sont en nets reculs.  alatienne

- Le collège ne marche pas car on y collectionne depuis longtemps les expérimentations pédagogiste excessif. Il n'y existe quasiment plus de "cours traditionnels" (ont ils d'ailleurs jamais existé ? je dirais plutôt "cours exigeants") depuis longtemps. On en voit, en effet, les résultats - et de 3  pompom

- Les EPI équivalent à remplacer des heures disciplinaires par des activités non formatrices et non disciplinaires, nous transformant en animateurs. Nous sommes des intellectuels de nos disciplines, formés et recrutés par l'EN elle même pour cela. Nous avons des liens, des maitrises, des masters, des doctorats parfois. Pas des BAFA. Inacceptable n°4

- L'organisation par cycle implique qu'un élève changeant d'établissement verra plusieurs fois les mêmes choses, et jamais d'autres. C'est en effet très formateur - et de 5  pingouin

- les pays qui "performent" vraiment sont la corée du Sud et le Japon, pas la finlande. Curieusement, leur modèle (travail, discipline, obéissance et encore travail) ne semble pas motiver nos rois de la pédagogiste excessif. - et de 6


- mettre "moins de savoir" n'implique en rien qu'ils soient "mieux acquis" : il n'y a là aucune causalité démontrable. Au contraire, on peut argumenter que l'être humain étant ce qu'il est, moins on lui en demande et moins on en obtient. - et de 7 titanic

- Le couplet sur les moyens ne tiens pas (voir encore les schémas de Loys) - notre traitement augmente bien moins que le coût de la vie, le taux d'encadrement de élèves est mauvais, le % du PIB investit pour l'éducation n'a rien de remarquable. Et de 8  Drapeaufrançais

- Les élèves Français ont "le plus d'heures de cours du monde" ?
Ça fait rire le Japon.
Ça fait chanter la Corée.
Ça chasse la Finlande
Et fait briller les chinois....  Very Happy
Moyennant quoi, le % de réussite au bac ne cesse de grimper. Visiblement, soit ces heures si nombreuses ( Sleep ) ne sont pas (totalement) perdues, soit cet examen ne signifie rien, et vu ce qu'il coute on devrait le supprimer, et exiger des examen d'entrée en fac à la place, voire des concours... Chiche ? (et de 9)  araignée

Si plus de moyens ne permettent pas de faire mieux, alors il faut absolument et au plus vite baisser les quelques moyens supplémentaires accordés aux ZEP et autres, non ? Et se demander pourquoi certains établissements particulièrement bien dotés arrivent à avoir de meilleurs résultats que la moyenne... Ce qui est, en médiocratie, proprement scandaleux, comme dirait Procuste. (et de dix).  lol!

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argumenter contre la réforme : recensons nos munitions, fourbissons nos arguments.

Message par John le Mar 14 Avr 2015 - 2:32

Et puis d'un point de vue pratique, ça va être très dur à mettre en oeuvre, pour les chefs d'établissement comme pour les profs qui vont passer leur temps à se concerter pour savoir ce qu'ils font les uns et les autres.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argumenter contre la réforme : recensons nos munitions, fourbissons nos arguments.

Message par henriette le Mar 14 Avr 2015 - 9:58

Merci Dr Raynal, merci John. veneration
Il faut que je trouve à imprimer des données chiffrées à présent, qui soient indiscutables, pour les leur mettre sous le nez à la prochaine réunion.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argumenter contre la réforme : recensons nos munitions, fourbissons nos arguments.

Message par Dr Raynal le Mar 14 Avr 2015 - 11:10

Va voir "la vie moderne", le site de Loys. Recherche le PISA, par exemple, tu auras de bons graphiques et autres docs qu'il a très bien réalisés (dont celui sur le découplage entre notre traitement et le coût de la vie).

Dr Raynal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argumenter contre la réforme : recensons nos munitions, fourbissons nos arguments.

Message par LisaZenide le Mar 14 Avr 2015 - 14:06

@henriette a écrit:Mon CDE et mon PA argumentent tous deux billes en tête sur l'air de "Vive la réforme"
Pourquoi ça ne m'étonne pas ?  Wink
Bon courage en tout cas pour argumenter point à point...

Quelques données trouvées au hasard de mes recherches.
@henriette a écrit:les élèves français ont déjà le plus d'heures de cours au monde et on voit les piètres résultats à PISA.
Dans les enseignements obligatoires (chiffres de 2003... dsl j'ai pas trouvé plus récent) entre 12 et 14 ans rien qu'en Europe.
France : 940 h/an
- Autriche : 997 h/an
- Belgique : 960 h/an
- Pays-Bas : 1017 h/an
- Espagne : 949 h/an
La moyenne d'heures en Europe est de 884 (hors option)
Source : Rapport des IG - Avril 2006

@henriette a écrit:- et ça se saurait s'il suffisait de mettre plus de moyens pour faire mieux.
Sur les quatre pays cités précédemment, alors que la France est 25e au classement PISA 2012,
- l'Autriche est 18e
- la Belgique est 15e
- les Pays-bas sont 10e
- l'Espagne est 33e (avec 10 pts de moins que la France)
(donc 3/4 devant nous)
Source : PISA 2012
Je prends exprès les docs qu'on nous sert et ressert... même si je ne suis pas convaincue de la pertinence dudit classement...

@henriette a écrit:- on voit bien que le collège ne marche pas, les vieilles méthodes, les cours traditionnels, ça ne marche pas sinon on n'en serait pas là, où alors si ça marche mais qu'on en est là, il faut en conclure que c'est la faute des profs qui sont mauvais.
affraid  affraid  Je préfère ne pas savoir lequel a pu sortir cela...

Pour le côté "vieilles méthodes", je partage l'analyse de Dr Raynal sur les expérimentations pédago plus ou moins judicieuses...
Pour "la faute des profs"... rappel de la réforme de la formation ? avec, entre 2009 et 2014 des professeurs envoyés à temps plein (ou presque... parce que 15/18e quand on débute...) devant les élèves + formation souvent tardive et déconnectée (semaine de formation en février-mars, "comment faire une séquence" en décembre, etc...) pour ne pas dire inexistante.
D'où nécessité d'avoir une réelle formation !

@henriette a écrit:- et ce n'est pas vrai que les moyens ont été réduits depuis les années 80, au contraire.
En nombre d'heures, en effet... peu de changement :
1977 : 27h de cours en 6e
Auj : 27h en 6e (en comprenant l'AP)
C'est relativement identique pour les autres niveaux + ou - 1h pour chaque niveau... ça change avec la réforme, certes...
Idem sur la répartition des matières... peu de changements. (-1 en Français / +1 en Sciences hors Maths)

Le problème vient plus des préconisations et de la suppression progressive des heures en groupes à effectif réduit... mais ça n'apparaît pas clairement dans les répartitions... donc dur d'argumenter sur ce point (outre le fait que les textes sont hyper compliqués à trouver).
A moins de réussir à récupérer les archives des DHG des années précédentes.

Pour ce que j'ai pu trouver sur ton établissement (puisque là, c'est des chiffres locaux qu'il faut)
J'ai pas trouvé pour avant, ni pour la rentrée prochaine, mais tu devrais trouver ceux-là sans trop de soucis.
Pour la rentrée 2006 : Effectifs : 788 - DHG : 881 - H/E : 1,12 - E/D : 27,17
Pour la rentrée 2014 : Effectifs : 853 - DHG : 888,5 - H/E : 1,04 - E/D : 28,43
Soit une baisse (s'il y avait eu des effectifs constants) de 65h... plus de 7% du total.

Je te souhaite en tout cas bon courage !

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argumenter contre la réforme : recensons nos munitions, fourbissons nos arguments.

Message par Steph1.14 le Mar 14 Avr 2015 - 14:51

@henriette a écrit:Mon CDE et mon PA argumentent tous deux billes en tête sur l'air de "Vive la réforme" :
- oui, vous, les profs, à vous écouter il faudrait toujours plus de moyens, plus d'heures de cours, mais les élèves français ont déjà le plus d'heures de cours au monde et on voit les piètres résultats à PISA.
- et ça se saurait s'il suffisait de mettre plus de moyens pour faire mieux.
- et un élève ce n'est pas une boite qu'on remplit de savoirs : il vaut mieux en mettre moins, mais que ce soit mieux acquis.
- on voit bien que le collège ne marche pas, les vieilles méthodes, les cours traditionnels, ça ne marche pas sinon on n'en serait pas là, où alors si ça marche mais qu'on en est là, il faut en conclure que c'est la faute des profs qui sont mauvais.
- et ce n'est pas vrai que les moyens ont été réduits depuis les années 80, au contraire.
- il faut donner du sens aux apprentissages en les croisant et en les ancrant dans la réalité pour les rendre plus accessibles aux élèves."
+ couplet sur le modèle allemand et finlandais.

Il va falloir que j'argumente serré, et avançant des données très précises pour contrer leurs assertions le plus souvent approximatives, partiales voire carrément infondées.
Et je pense que je ne serai pas la seule, car ce discours si similaire dans leurs deux bouches ressemble furieusement à des éléments de langage.
Aidez-moi à trouver les arguments si possibles chiffrés / sourcés pour contredire tout cela.

Sauver Les Lettres a publié il y a un moment une étude qui montre la dégringolade des heures d'enseignement du français :
http://www.sauv.net/horcoll.php
Ceci explique cela...

Steph1.14
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum