Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Condorcet
Oracle

Re: Une thèse insoutenable à l’Université / APHG

par Condorcet le Lun 20 Avr 2015 - 21:10
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@kero a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Parce qu'il y en a qui la lisent en entier? :shock:

Si, quand même.

Les membres de mon jury de thèse ont été exemplaires, à commencer par mes directrices.

Pareil. Ma soutenance a été un moment incroyablement stimulant, les discussions étaient critiques, justifiées, appuyées de références paginées, c'était vraiment super.

Itou.
Louise-Lou
Niveau 1

Re: Une thèse insoutenable à l’Université / APHG

par Louise-Lou le Mer 22 Avr 2015 - 9:36
Entre Elysabeth Tessier et sa thèse en sociologie et les frères Bogdanov en astro-physique,les exemples abondent des mondains médiatiques qui obtiennent la caution scientifique de l'institution.
Je ne vois pas en quoi ce dernier cas,serait plus condamnable que d'autres et en quoi l'Histoire fournirait plus de thèses de convenance... ou plus inintéressantes et sans valeur intellectuelle.
On a des stats sur le sujet ?




avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Une thèse insoutenable à l’Université / APHG

par Marcel Khrouchtchev le Mer 22 Avr 2015 - 9:44
@Louise-Lou a écrit:Entre Elysabeth Tessier et sa thèse en sociologie  et les frères Bogdanov en astro-physique,les exemples abondent des mondains médiatiques qui obtiennent la caution scientifique de l'institution.
Je ne vois pas en quoi ce dernier cas,serait plus condamnable que d'autres  et en quoi l'Histoire fournirait plus de thèses de convenance... ou plus inintéressantes et sans valeur intellectuelle.
On a des stats sur le sujet ?





Non, mais il est évident que les sciences humaines et sociales donnent l'impression que n'importe qui peut en faire. Y a-t-il réellement des thèses de mathématiques ou de physique qui sont soutenues par des retraités à la recherche d'un hobby? Je peux t'assurer que j'ai de nombreux cas en tête en SHS, et particulièrement en histoire (car il y a un attrait particulier pour cette discipline en France). Pour Teissier, c'est particulier, puisque, précisément, il s'agissait de parler d'astrologie.
De plus, il est possible dans ces disciplines de s'inscrire sans financement, ce qui devient quasiment impossible en sciences "dures". D'ailleurs, un cas comme celui des Bogdanov serait sans doute difficile aujourd'hui.


Dernière édition par Marcel Khrouchtchev le Mer 22 Avr 2015 - 15:18, édité 1 fois
avatar
Jacq
Doyen

Re: Une thèse insoutenable à l’Université / APHG

par Jacq le Mer 22 Avr 2015 - 9:58
@Al-qalam a écrit:Sauf que l'article de l'APHG suggère, mais reste bien flou.
Par exemple ceci :

Les motifs de ce refus tiennent essentiellement à l’emploi d’expressions jugées inappropriées, comprendre susceptibles de jeter l’émoi dans certains cercles.
Ca veut dire quoi ? Qui a parlé d'"expression inappropriées" ? La fac pour justifier le refus ? A qui ?


Plus que la personne de l’auteur, étudiant atypique, c’est le sujet de la thèse,[...] qui est à l’évidence la principale raison de cet ajournement, décidé afin d’éviter des incidents sur un campus sous haute tension.
On est visiblement ici dans la pure spéculation, probablement suggérée par le directeur de thèse (par ailleurs ancien président de l'APHG). Il a sans doute le droit d'être énervé, mais n'est peut-être pas la personne la plus neutre du monde, et le site de l'APHG pas le médium le plus objectif non plus.


Sans parler de la qualité de la thèse en question, le contenu poserait problème "sur un campus sous haute tension" ! Où est le problème ? Ce contenu doit-il être réfuté historiquement (alors il faut le faire), ou alors le contenu pose politiquement problème car le campus est "sous tension" ? Et dans ce dernier cas, s'il n'y a pas à réfuter le contenu, on ne pourrait pas présenter telle ou telle thèse sur tel ou tel campus ?
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: Une thèse insoutenable à l’Université / APHG

par Balthamos le Mer 22 Avr 2015 - 9:59
@Marie Laetitia a écrit:
@Chewbacca a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Un de mes efforts quotidiens est de ne surtout pas me poser cette question Razz

yesyes

(Le pire, c'est que même certains membres du jury de thèse ne lisent pas l'ensemble de la thèse… affraid )

Parce qu'il y en a qui la lisent en entier? :shock:

Cela me donne un peu d'espoir, c'est bien.
Je vais écrire une thèse alors, et sur un malentendu....
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Une thèse insoutenable à l’Université / APHG

par Condorcet le Mer 22 Avr 2015 - 12:15
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Louise-Lou a écrit:Entre Elysabeth Tessier et sa thèse en sociologie  et les frères Bogdanov en astro-physique,les exemples abondent des mondains médiatiques qui obtiennent la caution scientifique de l'institution.
Je ne vois pas en quoi ce dernier cas,serait plus condamnable que d'autres  et en quoi l'Histoire fournirait plus de thèses de convenance... ou plus inintéressantes et sans valeur intellectuelle.
On a des stats sur le sujet ?





Non, mais il est évident que les sciences humaines et sociales donnent l'impression que n'importe qui peut en faire. Y a-t-il réellement des thèses de mathématiques ou de physique qui sont soutenues par des retraités à la recherche d'un hobby? Je peux t'assurer que j'ai de nombreux cas en tête en SHS, et particulièrement en histoire (car il y a un attrait particulier pour cette discipline en France). Pour Teyssier, c'est particulier, puisque, précisément, il s'agissait de parler d'astrologie.
De plus, il est possible dans ces disciplines de s'inscrire sans financement, ce qui devient quasiment impossible en sciences "dures". D'ailleurs, un cas comme celui des Bogdanov serait sans doute difficile aujourd'hui.

Il en va des thèses comme des diamants : les faussaires arrivent à duper les non-initiés et encore...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Une thèse insoutenable à l’Université / APHG

par Marcel Khrouchtchev le Mer 22 Avr 2015 - 12:18
@Condorcet a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Louise-Lou a écrit:Entre Elysabeth Tessier et sa thèse en sociologie  et les frères Bogdanov en astro-physique,les exemples abondent des mondains médiatiques qui obtiennent la caution scientifique de l'institution.
Je ne vois pas en quoi ce dernier cas,serait plus condamnable que d'autres  et en quoi l'Histoire fournirait plus de thèses de convenance... ou plus inintéressantes et sans valeur intellectuelle.
On a des stats sur le sujet ?





Non, mais il est évident que les sciences humaines et sociales donnent l'impression que n'importe qui peut en faire. Y a-t-il réellement des thèses de mathématiques ou de physique qui sont soutenues par des retraités à la recherche d'un hobby? Je peux t'assurer que j'ai de nombreux cas en tête en SHS, et particulièrement en histoire (car il y a un attrait particulier pour cette discipline en France). Pour Teyssier, c'est particulier, puisque, précisément, il s'agissait de parler d'astrologie.
De plus, il est possible dans ces disciplines de s'inscrire sans financement, ce qui devient quasiment impossible en sciences "dures". D'ailleurs, un cas comme celui des Bogdanov serait sans doute difficile aujourd'hui.

Il en va des thèses comme des diamants : les faussaires arrivent à duper les non-initiés et encore...

Oui, je sais bien, mais les non-initiés sont tellement nombreux, et tellement certain que n'importe qui peut se faire historien...
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Une thèse insoutenable à l’Université / APHG

par Condorcet le Mer 22 Avr 2015 - 14:16
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Condorcet a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Non, mais il est évident que les sciences humaines et sociales donnent l'impression que n'importe qui peut en faire. Y a-t-il réellement des thèses de mathématiques ou de physique qui sont soutenues par des retraités à la recherche d'un hobby? Je peux t'assurer que j'ai de nombreux cas en tête en SHS, et particulièrement en histoire (car il y a un attrait particulier pour cette discipline en France). Pour Teyssier, c'est particulier, puisque, précisément, il s'agissait de parler d'astrologie.
De plus, il est possible dans ces disciplines de s'inscrire sans financement, ce qui devient quasiment impossible en sciences "dures". D'ailleurs, un cas comme celui des Bogdanov serait sans doute difficile aujourd'hui.

Il en va des thèses comme des diamants : les faussaires arrivent à duper les non-initiés et encore...

Oui, je sais bien, mais les non-initiés sont tellement nombreux, et tellement certain que n'importe qui peut se faire historien...

Si les thèses étaient lues et relues pour ce qu'elles sont et non pour le métatexte....

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
User17706
Enchanteur

Re: Une thèse insoutenable à l’Université / APHG

par User17706 le Mer 22 Avr 2015 - 14:36
@Louise-Lou a écrit:Entre Elysabeth Tessier et sa thèse en sociologie  et les frères Bogdanov en astro-physique,les exemples abondent des mondains médiatiques qui obtiennent la caution scientifique de l'institution.
Je ne vois pas en quoi ce dernier cas,serait plus condamnable que d'autres  et en quoi l'Histoire fournirait plus de thèses de convenance... ou plus inintéressantes et sans valeur intellectuelle.
On a des stats sur le sujet ?
Justement, il n'y a pas des masses d'autres exemples du phénomène décrit que ceux des frères Bogdanov d'une part, d'Élisabeth Teissier d'autre part (N.B. l'orthographe de son pseudonyme).

Après, ces deux exemples sont suffisants pour déshonorer l'Université, je suis le premier à le dire.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum