Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par dandelion le Mar 28 Avr 2015 - 21:06

@Spinoza1670 a écrit:
@SimoneS. a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:Oui, très joli, très émouvant, mais le monde a changé. Aujourd'hui, l'école ne veut plus former des spécialistes disciplinaires, mais des hommes capables de s'adapter à une société en changement et de vivre ensemble malgré leurs différences. D'où l'intérêt d'appliquer vraiment le socle commun, pour une école plus juste pour tous.

D'où l'intérêt, JUSTEMENT, de ce programme rabelaisien (à tous les sens du terme, au vu des délectations qu'il promet), car pour s'adapter, au monde, à celui du travail, aux autres, aux changements qui iront de plus en plus vite, rien n'est plus utile que des références communes et des savoirs, qui sont les repères les plus stables.

Et non, une tête vide ne peut être bien faite.

« La fonction première d'une société est d'éduquer, c'est-à-dire de faire prendre conscience à chacun qu'il peut se choisir un destin et s'efforcer de le réaliser [...] Il ne s'agit pas de fabriquer des hommes tous conformes à un modèle, ayant tous appris les mêmes réponses, mais des personnes capables de formuler de nouvelles questions » A. Jacquard
toujours cf. http://tice33.ac-bordeaux.fr/publiscol33/eepu-claudel-bruges/Ecole/Archives/MRoux/mesconceptions/citations/tabid/9743/Default.aspx
Mais pour formuler de nouvelles questions, ne faut-il pas savoir qu'elles sont nouvelles précisément? Comment l'un pourrait-il aller sans l'autre? Il me semble qu'il y a une conférence dont l'objet est justement de définir ce que l'on ne sait pas. Je ne pensent pas que les gens qui y assistent sont ceux qui en savent le moins.
Cela me rappelle également ce mathématicien, décédé récemment, et dont le nom m'échappe, qu'un professeur d'université convainquit de ne plus chercher à prouver ce qui l'avait déjà été, et de s'intéresser à la mathématique qui était encore à découvrir. Il fallait bien que ce professeur sût ce qui avait été déjà découvert.
S'il y a bien une chose que le numérique et internet peuvent nous démontrer, c'est que nous inventons rarement des choses nouvelles...

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par titus06 le Mar 28 Avr 2015 - 21:07

@Aurevilly a écrit:Brighelli a surtout l'immense mérite de renvoyer aux "contributions des experts" sollicités pour rédiger ces programmes. Et là, c'est carrément à pleurer de rire (jaune, hélas). Je vous conseille d'y aller faire un tour. C'est simple, il n'y a qu'à cliquer !
http://www.education.gouv.fr/cid82307/le-conseil-superieur-des-programmes-contributions-des-experts-sollicites-par-les-groupes-charges-elaboration-des-projets-programmes.html

Petit extrait de ce que préconise Laurence De Cock par exemple, ce qui explique mieux le "flou artistique" des nouveaux programmes en histoire.

6.Auriez-vous des recommandations à faire sur la forme et l’écriture des futurs programmes ?

Outre tout ce qui vient d’être dit, j’insisterais sur la nécessaire souplesse de l’écriture des programmes. Il faut en finir avec leur caractère injonctif et faussement encyclopédique. Les «démarches» doivent disparaître des prescriptions. Elles peuvent exister sous la forme de «suggestions» dans des documents non prescripteurs. L’incitation à l’inventivité (plutôt qu’à l’innovation) doit apparaître explicitement. Les enseignants peuvent être encouragés, et non contraints, à faire remonter à leur Inspection des propositions d’adaptation qui seraient justifiées pédagogiquement et épistémologiquement. Ces documents seraient pris en compte dans les évaluations. Les programmes doivent donc se présenter comme une matière première susceptible de donner naissance à de multiples objets. Ils seront présentés et expliqués aux élèves –lesquels pourraient donner un premier point de vue et participer au cheminement et à la programmation de l’année élaborée et validée collectivement.

Franchement, la dernière phrase me donne l'impression que cette dame vit dans le monde des bisounours...

titus06
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par linkus le Mar 28 Avr 2015 - 21:31

@Spinoza1670 a écrit:Il vaut mieux une tête bien faite, même si à la limite elle est vide, qu'une tête bien pleine. C'est pas Rabelais ou Montaigne qui disaient ça ?

« L’enfant n’est pas un vase qu’on remplit mais un feu qu’on allume. » F. Rabelais
cf. http://tice33.ac-bordeaux.fr/publiscol33/eepu-claudel-bruges/Ecole/Archives/MRoux/mesconceptions/citations/tabid/9743/Default.aspx
Il faudra éviter de lâcher une gazouze pendant que cela s'allume. lol!

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par V.Marchais le Mar 28 Avr 2015 - 21:37

C'est bizarre. Elle est attestée, cette citation ? Dieu sait que j'en ai lu, du Rabelais, et non seulement ça ne me dit rien, mais en plus, je ne le vois pas écrire une niaiserie pareille. C'est tellement creux et new age qu'on dirait du Gibran ou du Coelho.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par V.Marchais le Mar 28 Avr 2015 - 21:41

Je rappelle tout de même que Rabelais, ça ressemble à ça :

Comme vous sçavez que en toutes compaignies il y a plus de folz que de saiges et la plus grande partie surmonte tousjours la meilleure.

qui me paraît tout à fait de circonstance.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par Spinoza1670 le Mar 28 Avr 2015 - 21:42

Je ne suis pas du tout sûr que ce soit de Rabelais, mais il fallait que ce soit de Rabelais pour que ça aille à l'encontre du programme encyclopédique recommandé par Gargantua. Donc j'ai trouvé un site qui l'attribuait à Rabelais.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par V.Marchais le Mar 28 Avr 2015 - 22:07

J'ai bien vu qu'on retrouvait ça partout sur la toile.
Mais ça ressemble à du Rabelais comme moi je ressemble à la Joconde.

M'est avis que M. Roux ne valide pas sa compétence TICE...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par V.Marchais le Mar 28 Avr 2015 - 22:13

Je trouve la citation aussi souvent attribuée à Montaigne.
Ça a la syntaxe, le style et le rythme "à sauts et à gambade" de Montaigne à peu près autant que de Rabelais.

Bref, le net, quoi. Rolling Eyes

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par Spinoza1670 le Mar 28 Avr 2015 - 22:26

J'ai l'impression que tu viens d'effectuer une réfutation en acte du "mieux vaut une tête bien faite qu'une tête bien pleine". Razz

Plus sérieusement que mes essais de pédagol iufmien, je suis d'accord avec Brighelli quand il pointe un des grands coupables : le socle commun, mais moins quand il semble affirmer que Fillon, un mec de droite, "s'est laissé refiler" cette idée pourrie des pédagogistes de gauche (enfin c'est ce que je comprends de la phrase en gras).

Brighelli a écrit:Tout cela alors même que nous connaissons par coeur les recettes qui permettent d'aller effectivement au plus haut de ses capacités, idéal de l'élitisme républicain : transmettre des savoirs précis (et non des compétences : on ne remerciera jamais assez François Filllon de s'être laissé refiler le "socle commun" quand il était Rue de Grenelle), ne rien relâcher sur les exigences, dédoubler les classes là où c'est nécessaire, renforcer l'enseignement des disciplines fondamentales, et faire valoir les droits à la retraite de tous les spécialistes autoproclamés de l'Éducation qui encombrent aujourd'hui les ESPE et tentent de faire passer tous les étudiants sous les fourches caudines de leurs obsessions. Ce n'est rien à mettre en place - et c'est de ce rien que les programmes élaborés pour 2016 veulent priver les élèves, tous les élèves.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par archeboc le Mar 28 Avr 2015 - 23:10


Sur la fameuse citation, je tombe sur cette petite exploration déjà ancienne (2007) :

http://olenatic.blogspot.fr/2007/02/citations-nigmatiques.html

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par JPhMM le Mar 28 Avr 2015 - 23:12


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par Ænésidème le Mer 29 Avr 2015 - 0:40

@Aurevilly a écrit:Brighelli a surtout l'immense mérite de renvoyer aux "contributions des experts" sollicités pour rédiger ces programmes. Et là, c'est carrément à pleurer de rire (jaune, hélas). Je vous conseille d'y aller faire un tour. C'est simple, il n'y a qu'à cliquer !
http://www.education.gouv.fr/cid82307/le-conseil-superieur-des-programmes-contributions-des-experts-sollicites-par-les-groupes-charges-elaboration-des-projets-programmes.html
Ce qui me frappe c'est la préoccupation essentiellement pédagogique. On s'interroge sur la manière d'apprendre et très peu sur ce qui doit être appris (et ce à rebours des titres : Que doit-on enseigner ... ?). Ce sont pourtant des programmes qui sont censés être pondus dans cette basse-cour académie experte, pas des pédagogies officielles...

Certaines remarques me laissent rêveur...
Sylvie Plane a écrit: Celui qui écrit un texte doit donc se dédoubler : il doit être à la fois l’auteur, c’est-à-dire celui qui trouve les idées ou les images, qui les formule, qui les met en texte, et le lecteur virtuel qui découvre ce texte. C’est en se mettant à la place du lecteur à venir qu’on peut repérer les défauts d’un texte, ses erreurs d’ordre linguistique, ses raccourcis incompréhensibles ou ses redites. Or la capacité de se dédoubler relève de l’expertise rédactionnelle et est donc difficilement à la portée des enfants.

Ænésidème
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par wanax le Mer 29 Avr 2015 - 0:52

Sylvie Plane
Laughing

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par User5899 le Mer 29 Avr 2015 - 0:54

@Seifer a écrit:Moi je reviens sur un passage...
"Quel idéaliste, par ailleurs, croira que des cours de morale laïque et d'antiracisme béat empêcheront la réitération des tueries antisémites ou la perpétration d'attentats anti-chrétiens, et favoriseront l'intégration de musulmans pacifiques désolés d'avoir à rendre des comptes à cause de la guerre de conquête et de terreur de certains de leurs coreligionnaires ?"

Alors oui, peut-être qu'il a raison, mais pour le coup il ne propose rien et se permet de critiquer une proposition qui dans le fond va possiblement dans le bon sens. Taper sur tout, tout le temps, ce n'est pas forcément ce qu'il y a de plus constructif non plus.
Il a écrit sa proposition une bonne dizaine de fois depuis janvier : la morale laïque, selon lui, c'est l'opposé du catéchisme, c'est la littérature, l'histoire et la philosophie, enseignées comme disciplines, par des enseignants spécialistes et dont c'est le métier. Ca doit venir de la profondeur de la réflexion de chacun, pas d'un discours magistral asséné comme la voix du bien. Perso, je souscris. Qui a jamais vu une once d'utilité à l'ECJS ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par User5899 le Mer 29 Avr 2015 - 0:57

@Elyas a écrit:
@Aurevilly a écrit:Brighelli a surtout l'immense mérite de renvoyer aux "contributions des experts" sollicités pour rédiger ces programmes. Et là, c'est carrément à pleurer de rire (jaune, hélas). Je vous conseille d'y aller faire un tour. C'est simple, il n'y a qu'à cliquer !
http://www.education.gouv.fr/cid82307/le-conseil-superieur-des-programmes-contributions-des-experts-sollicites-par-les-groupes-charges-elaboration-des-projets-programmes.html

Quels experts font-ils pleurer de rire ?
Combien de ces experts autoproclamés ont déjà mis le pied dans une classe du primaire ou du secondaire autrement qu'en tant qu'élèves ?
Qu'est-ce que cette curieuse "spécialité" universitaire créée ex nihilo au nom quasiment oxymorique, "sciences de l'éducation" ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par kero le Mer 29 Avr 2015 - 0:58

@dandelion a écrit:Mais pour formuler de nouvelles questions, ne faut-il pas savoir qu'elles sont nouvelles précisément?

Quelqu'un, au Moyen Âge, parlait de "nains sur les épaules de géants".

Je crois que c'était Yves de Chartres (XIe siècle).

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par User5899 le Mer 29 Avr 2015 - 1:00

@titus06 a écrit:
@Aurevilly a écrit:Brighelli a surtout l'immense mérite de renvoyer aux "contributions des experts" sollicités pour rédiger ces programmes. Et là, c'est carrément à pleurer de rire (jaune, hélas). Je vous conseille d'y aller faire un tour. C'est simple, il n'y a qu'à cliquer !
http://www.education.gouv.fr/cid82307/le-conseil-superieur-des-programmes-contributions-des-experts-sollicites-par-les-groupes-charges-elaboration-des-projets-programmes.html

Petit extrait de ce que préconise Laurence De Cock par exemple, ce qui explique mieux le "flou artistique" des nouveaux programmes en histoire.

6.Auriez-vous des recommandations à faire sur la forme et l’écriture des futurs programmes ?

Outre tout ce qui vient d’être dit, j’insisterais sur la nécessaire souplesse de l’écriture des programmes. Il faut en finir avec leur caractère injonctif et faussement encyclopédique. Les «démarches» doivent disparaître des prescriptions. Elles peuvent exister sous la forme de «suggestions» dans des documents non prescripteurs. L’incitation à l’inventivité (plutôt qu’à l’innovation) doit apparaître explicitement. Les enseignants peuvent être encouragés, et non contraints, à faire remonter à leur Inspection des propositions d’adaptation qui seraient justifiées pédagogiquement et épistémologiquement. Ces documents seraient pris en compte dans les évaluations. Les programmes doivent donc se présenter comme une matière première susceptible de donner naissance à de multiples objets. Ils seront présentés et expliqués aux élèves –lesquels pourraient donner un premier point de vue et participer au cheminement et à la programmation de l’année élaborée et validée collectivement.

Franchement, la dernière phrase me donne l'impression que cette dame vit dans le monde des bisounours...
Et qu'on a 10h par semaine...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par Ænésidème le Mer 29 Avr 2015 - 1:40


En effet ! Les versions qu'analyse ici le Quote Investigator s'écartent cependant de la citation attribuée à Rabelais dans ce fil en ce que c'est soit l'éducation soit l'esprit qui est pris comme sujet. Après une toute petite recherche, la plus ancienne version de l'attribution à l'apprenant (enfant, élève, étudiant..) que j'ai pu trouver apparaît dans un article programmatique datant de 1961 et signé par le recteur de l'Université d'Etat de Leningrad, A. D. Alexandrov, qui écrit : "L'étudiant n'est pas un vase que l'on remplit mais une lampe que l'on allume."
Mais la phrase pseudépigraphe n'est peut-être pas, dans la conjoncture actuelle, l'élément le plus intéressant de cet article vieux de plus d'un demi-siècle. Ce dernier est significativement intitulé : "Soyons plus enthousiastes !" (des mots qui me font penser aux petites videos du ministère : Parlons passion...). Il entend accuser avec force manœuvres le caractère platement érudit voire scolastique de l'enseignement supérieur*... Comme quoi la dénonciation de l'ennui ou de la morosité que l'on infligerait aux élèves à cause d'une conception soi-disant élitiste (bourgeoise !) de l'éducation n'a pas attendu notre ministre révolutionnaire. Je m'en doutais un peu (vagues souvenirs d'enfance**), mais le rapprochement concret est jouissif ! Laughing Ou navrant, c'est selon ! No

(* L'article d'Alexandrov est cité par Edith Hancock, "Scholasticism in french and soviet education", dans The Journal of General Education, printemps 1977, p. 55-56)
(** Tout le monde n'a pas la chance d'avoir des parents freinetistes...)

Ænésidème
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par 288 le Mer 29 Avr 2015 - 3:56

@kero a écrit:
@dandelion a écrit:Mais pour formuler de nouvelles questions, ne faut-il pas savoir qu'elles sont nouvelles précisément?

Quelqu'un, au Moyen Âge, parlait de "nains sur les épaules de géants".

Je crois que c'était Yves de Chartres (XIe siècle).

Et Pascal, dans la préface au Traité du vide, non ?

288
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par ycombe le Mer 29 Avr 2015 - 8:57

@kero a écrit:
@dandelion a écrit:Mais pour formuler de nouvelles questions, ne faut-il pas savoir qu'elles sont nouvelles précisément?

Quelqu'un, au Moyen Âge, parlait de "nains sur les épaules de géants".

Je crois que c'était Yves de Chartres (XIe siècle).
Bernard de Chartres, d'après wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Des_nains_sur_des_%C3%A9paules_de_g%C3%A9ants

Jusque là, l'éducation voulait faire des enfants des nains sur les épaules des géants. Avec la réforme du collège, le gouvernement veut en faire des nains dans un champs d'herbes folles.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par Iphigénie le Mer 29 Avr 2015 - 9:02

Petit extrait de ce que préconise Laurence De Cock par exemple, ce qui explique mieux le "flou artistique" des nouveaux programmes en histoire.

   6.Auriez-vous des recommandations à faire sur la forme et l’écriture des futurs programmes ?

   Outre tout ce qui vient d’être dit, j’insisterais sur la nécessaire souplesse de l’écriture des programmes. Il faut en finir avec leur caractère injonctif et faussement encyclopédique. Les «démarches» doivent disparaître des prescriptions. Elles peuvent exister sous la forme de «suggestions» dans des documents non prescripteurs. L’incitation à l’inventivité (plutôt qu’à l’innovation) doit apparaître explicitement. Les enseignants peuvent être encouragés, et non contraints, à faire remonter à leur Inspection des propositions d’adaptation qui seraient justifiées pédagogiquement et épistémologiquement. Ces documents seraient pris en compte dans les évaluations. Les programmes doivent donc se présenter comme une matière première susceptible de donner naissance à de multiples objets. Ils seront présentés et expliqués aux élèves –lesquels pourraient donner un premier point de vue et participer au cheminement et à la programmation de l’année élaborée et validée collectivement..
Voilà une idée qu'elle est bonne.
Il paraît qu'on va l'appliquer dans les écoles d'alpinisme dès la entrée (c'est une info pour Stench, ça... Laughing )
C'est vrai quoi: l'élève qui valide la progression dans ce qu'il ne connaît pas, c'est fun.
Cette dame est décidément une mine.


Dernière édition par Iphigénie le Mer 29 Avr 2015 - 9:03, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par Carnyx le Mer 29 Avr 2015 - 9:03

Voyons, chez les gens intellectuellement défiés, on ne dit pas des « nains » mais des « personnes de petite taille » !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par Iphigénie le Mer 29 Avr 2015 - 9:04

"des personnes de taille non standardisée en milieu vertical standardisé", non?

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par Iphigénie le Mer 29 Avr 2015 - 9:07

"L'étudiant n'est pas un vase que l'on remplit mais une lampe que l'on allume."
ça devient vrai aujourd'hui, cela dit: il y aura beaucoup d'ampoules basse consommation, c'est tout.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Brighelli : qui a vraiment écrit les programmes du collège ? (Le Point, 27.04.2015)

Message par Carnyx le Mer 29 Avr 2015 - 9:08

@Iphigénie a écrit:"des personnes de taille non standardisée en milieu vertical standardisé", non?
Very Happy
On devrait ouvrir un fil « Parlez-vous pédagol ? » Very Happy Very Happy

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum