Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Elly
Niveau 10

Doute sur une phrase à analyser

par Elly le Jeu 11 Juin 2015 - 10:39
Soit la phrase tirée de vendredi ou la vie sauvage :

La vérité, c'est qu'ils s'ennuyaient tous les trois.

La subordonnée est-elle bien une sub. relative ? On peut dire : Ils s'ennuyaient tous les trois en vérité.
est-ce bien le cas ici d'une emphase comme dans la phrase C'est Demain que je pars en vacances.

J'ai un gros doute ...
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Doute sur une phrase à analyser

par Iphigénie le Jeu 11 Juin 2015 - 10:43
ce n'est pas une relative!
c'est l'équivalent de
"la vérité est qu'ils s'ennuyaient":
qu'il s'ennuyait est une conjonctive (le fait que, à savoir que)
avec ici un effet d'insistance: "c'est que"
avatar
Elly
Niveau 10

Re: Doute sur une phrase à analyser

par Elly le Jeu 11 Juin 2015 - 10:48
Merci. J'étais à côté ... un peu dur à analyser pour des 5ème en tout cas. La subordonnée a pour fonction C C de conséquence. J'espère ne pas me tromper cette fois ...
avatar
Sowana
Niveau 8

Re: Doute sur une phrase à analyser

par Sowana le Jeu 11 Juin 2015 - 10:57
effectivement, c'est une conjonctive, et elle n'est pas du tout CC mais attribut du sujet !!!!
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Doute sur une phrase à analyser

par Lefteris le Jeu 11 Juin 2015 - 11:03
@Elly a écrit:Soit la phrase tirée de vendredi ou la vie sauvage :

La vérité, c'est qu'ils s'ennuyaient tous les trois.

La subordonnée est-elle bien une sub. relative ? On peut dire : Ils s'ennuyaient tous les trois en vérité.
est-ce bien le cas ici d'une emphase comme dans la phrase C'est Demain que je pars en vacances.

J'ai un gros doute ...
Oui une construction emphatique avec mise en évidence du thème par dislocation. Certains parleraient de construction pseudo-clivée, car il y a à la fois dislocation et extraction (clivage).  Bon tout ça ne présente à mon sens guère d'intérêt pour des 5èmes (et même en général, sauf aux concours) , l'essentiel étant de repérer que c'est une construction destinée à la mise en relief.


Dernière édition par Lefteris le Jeu 11 Juin 2015 - 11:17, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Sowana
Niveau 8

Re: Doute sur une phrase à analyser

par Sowana le Jeu 11 Juin 2015 - 11:08
@Lefteris a écrit:
@Elly a écrit:Soit la phrase tirée de vendredi ou la vie sauvage :

La vérité, c'est qu'ils s'ennuyaient tous les trois.

La subordonnée est-elle bien une sub. relative ? On peut dire : Ils s'ennuyaient tous les trois en vérité.
est-ce bien le cas ici d'une emphase comme dans la phrase C'est Demain que je pars en vacances.

J'ai un gros doute ...
Oui une construction emphatique avec mise en évidence du thème par dislocation. Certains parleraient de construction pseudo-clivée, car il y a à la fois dislocation et exctraction (clivage).  Bon tout ça ne présente à mon sens guère d'intérêt pour des 5èmes (et même en général, sauf aux concours) , l'essentiel étant de repérer que c'est une construction destinée à la mise en relief.

+1. Il vaut mieux, à mon avis, éviter de faire analyser aux élèves quelque chose que l'on a déjà eu, soi même, du mal à comprendre. C'est le meilleur moyen de s'emmêler les pinceaux, d'être incapable de leur donner spontanément d'autres exemples illustrant le même problème s'ils sont dans le brouillard et finalement de les perdre en les embrouillant.
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: Doute sur une phrase à analyser

par e-Wanderer le Ven 12 Juin 2015 - 11:40
@Lefteris a écrit:
@Elly a écrit:Soit la phrase tirée de vendredi ou la vie sauvage :

La vérité, c'est qu'ils s'ennuyaient tous les trois.

La subordonnée est-elle bien une sub. relative ? On peut dire : Ils s'ennuyaient tous les trois en vérité.
est-ce bien le cas ici d'une emphase comme dans la phrase C'est Demain que je pars en vacances.

J'ai un gros doute ...
Oui une construction emphatique avec mise en évidence du thème par dislocation. Certains parleraient de construction pseudo-clivée, car il y a à la fois dislocation et extraction (clivage).  Bon tout ça ne présente à mon sens guère d'intérêt pour des 5èmes (et même en général, sauf aux concours) , l'essentiel étant de repérer que c'est une construction destinée à la mise en relief.
NON !
Dans la pseudo-clivée, le pronom démonstratif anaphorique reprend une relative périphrastique (ce qui/ ce que / celui qui…), par ex. : Ce que j'aime, c'est le chocolat. Et le retour à la phrase "plane" (neutre, non marquée par la syntaxe emphatique) donne : J'aime le chocolat.

Dans la phrase proposée, il s'agit une simple reprise du GN (la vérité) par le pronom démonstratif, mais c'est tout. Le fait que l'attribut soit une subordonnée conjonctive ne change rien au problème : il n'y a ici aucun phénomène s'apparentant au clivage.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum