Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ouidius
Niveau 2

EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Ouidius le 17.06.15 14:04
Bonjour,

Je suis (bientôt) néotitulaire, je viens d'avoir mon affectation et je me demande ce qu'il adviendra de mon (nouveau) poste à la rentrée 2016. En effet, avec les nouvelles répartitions horaires des EPI, n'y a-t-il pas un risque pour les postes de Lettres classiques? Si l'on ne nous trouve pas suffisamment d'heures, que ferons-nous?

Si vous avez des éléments de réponse, je vous en remercie d'avance!

User5899
Dieu de l'Olympe

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par User5899 le 17.06.15 14:07
Bah, faut bien nous mettre quelque part, donc je pense qu'on fera du français, qui fait pleinement partie de nos disciplines.
avatar
Adri
Guide spirituel

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Adri le 17.06.15 14:08
Un risque de disparition, c'est sûr, les LC font partie des disciplines disqualifiées par la réforme 2016.
Un prof de LC peut enseigner les lettres tout simplement.
Le poste de LC sera-t-il supprimé ? Mystère ! Les profs de LC reconvertis d'office en LM ? Mystère !

www.reformeducollege.fr

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !
avatar
Audrey
Oracle

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Audrey le 17.06.15 14:09
Il est toutefois probable que cela donne lieu à un CDS pour les derniers arrivés par mutation s'il n'y a pas assez d'heures de français à effectuer dans l'éablissement...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par *Fifi* le 17.06.15 14:10
Tout dépend des heures dans ton établissement... Sais-tu si tu as pour 2015, 18h ? S'il en reste et qu'on fait venir un bmp ? J'imagine que tu ne fais pas ton service entier en latin/grec, mais que tu complètes en lettres. Donc tout dépend des heures au total. La situation est par exemple plus risquée si actuellement tu prends les heures restantes et qu'il y a peu d'HSA et pas de BMP que si en plus de ton poste, il y a 10h restantes.
Après si tu n'en as pas assez, tu devras aller faire un complément de service ailleurs.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
henriette
Médiateur

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par henriette le 17.06.15 14:10
Mais tu soulèves un point pertinent, Ouidius : s'il n'y a pas assez d'heures de Français pour compléter ton service du fait de la réduction des heures de Latin/Grec, il y aura forcément un de CS (ce sera le cas dans mon établissement).
Par contre, à voir si c'est le prof de LC qui doit le faire, ou un prof de LM.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Ouidius
Niveau 2

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Ouidius le 17.06.15 14:11
Merci de me le confirmer Audrey, c'est en effet ce que je craignais...
Ouidius
Niveau 2

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Ouidius le 17.06.15 14:18
@*Fifi* a écrit:Tout dépend des heures dans ton établissement... Sais-tu si tu as pour 2015, 18h ? S'il en reste et qu'on fait venir un bmp ? J'imagine que tu ne fais pas ton service entier en latin/grec, mais que tu complètes en lettres. Donc tout dépend des heures au total. La situation est par exemple plus risquée si actuellement tu prends les heures restantes et qu'il y a peu d'HSA et pas de BMP que si en plus de ton poste, il y a 10h restantes.
Après si tu n'en as pas assez, tu devras aller faire un complément de service ailleurs.

J'ai seulement un niveau de latin, le reste est en français. Nous sommes deux profs de LC dans ce tout petit collège... Aucune HSA. En revanche, il y a un contractuel de LM (il resterait donc des heures pour moi en 2016?)

Qu'est-ce qu'un BMP?

J'aimerais bien resté dans ce collège qui a l'air très agréable... Sad
avatar
Adri
Guide spirituel

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Adri le 17.06.15 14:20
Bloc de Moyen Provisoire i.e. pas un poste, mais des heures effectuées par des TZR, par des enseignants en complément de service, par des contractuels...


_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !
avatar
Adri
Guide spirituel

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Adri le 17.06.15 14:21
Dans mon collège, notre deuxième collègue de LC est déjà prévenue que son poste allait sauter (-16h de latin-grec et la diminution des horaires de français ne permettra pas de lui donner suffisamment d'heures de français...)

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !
Ouidius
Niveau 2

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Ouidius le 17.06.15 14:22
Dans mon cas, il s'agit bien d'un vrai poste de LM. Pas de BMP. Merci de vos réponses, je sais maintenant à quoi m'en tenir.
avatar
Adri
Guide spirituel

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Adri le 17.06.15 15:11
Le contractuel de LM dont tu parles, ses heures constituent bien un BMP...

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !
avatar
Provence
Enchanteur

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Provence le 17.06.15 15:27
@Ouidius a écrit:Bonjour,

Je suis (bientôt) néotitulaire, je viens d'avoir mon affectation et je me demande ce qu'il adviendra de mon (nouveau) poste à la rentrée 2016. En effet, avec les nouvelles répartitions horaires des EPI, n'y a-t-il pas un risque pour les postes de Lettres classiques?
Il y a un risque pour les postes de lettres tout court. Le français fait partie de ton service.
Dans ton cas, c'est le BMP occupé par un contractuel qui va sauter en premier.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par trompettemarine le 17.06.15 16:23
Il est même probable que certains nouveaux LC, par disparition des postes de LC dans les collèges, se retrouvent payés à la maison à ne rien faire... si les postes sont fléchés LM.
Quel gâchis !


Dernière édition par trompettemarine le 17.06.15 18:53, édité 1 fois

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
Olympias
Prophète

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Olympias le 17.06.15 16:50
Je ne sais pas si avec cette situation l'UNSA e le SGEN vont faire des adhésions...
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Daphné le 17.06.15 16:59
@trompettemarine a écrit:Il est même probable que certains nouveaux LC, par disparition des postes de LC dans les collèges, se retrouve payés à la maison à ne rien faire... si les postes sont fléchés LM.
Quel gâchis !

M'enfin ne rêvez pas : les LC feront des LM, c'est quand même dans leurs cordes ça !

Maintenant qu'on harmonise le mouvement LM/LC, c'est bien possible.
avatar
Armide
Esprit éclairé

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Armide le 17.06.15 17:06
J'espère surtout que cela ne va pas permettre à certaines académies de mieux gérer leur pénurie de profs de lettres. L'année prochaine, perdant mes heures de latin et dernière arrivée en lettres, je perds mon poste (qui est déjà cette année à CDS). Cette année seuls deux postes de LC sont passés au mouvement en LC dans mon département ( l'année précédente 7), mais davantage dans les départements voisins ( dont la très attractive Sarthe). En 2016, n'est-il pas possible que faute de postes fléchés LC, je sois envoyée dans un autre département ?
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par trompettemarine le 17.06.15 17:15
@Daphné a écrit:
@trompettemarine a écrit:Il est même probable que certains nouveaux LC, par disparition des postes de LC dans les collèges, se retrouve payés à la maison à ne rien faire... si les postes sont fléchés LM.
Quel gâchis !

M'enfin ne rêvez pas : les LC feront des LM, c'est quand même dans leurs cordes ça !

Maintenant qu'on harmonise le mouvement LM/LC, c'est bien possible.

Sauf que je ne suis pas certaine qu'ils aient mesuré les conséquences de la réforme, il se peut donc fort bien que la plupart des jeunes collègues ne trouvent pas de postes du tout au début parce que les collèges auront uniquement proposé des postes fléchés LM.
Dans mon académie, il n'y avait que deux postes de LC au mouvement par exemple.

Deux possibilités : l'abrogation du décret (ou un réel fléchage du latin et du grec dans les enseignements de complément), ou la dilution dans le corps des LM (comme cela, on sera bien morts).

Sinon, en l'état des choses, si vous êtes agrégé (ou même certifié) de lettres classiques, fuyez l'enseignement tant qu'il est temps. Je n'aurais jamais cru dire cela un jour.


Dernière édition par trompettemarine le 17.06.15 17:18, édité 1 fois

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
Provence
Enchanteur

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Provence le 17.06.15 17:18
@Daphné a écrit:

M'enfin ne rêvez pas : les LC feront des LM, c'est quand même dans leurs cordes ça !

Daphné, faire des LC, c'est déjà faire du français!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par User5899 le 17.06.15 17:18
@trompettemarine a écrit:Il est même probable que certains nouveaux LC, par disparition des postes de LC dans les collèges, se retrouvent payés à la maison à ne rien faire... si les postes sont fléchés LM.
Quel gâchis !
Il va devenir inévitable de gérer ensemble LC et LM.


Dernière édition par Cripure le 17.06.15 18:54, édité 1 fois
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par trompettemarine le 17.06.15 18:52
Cripure a écrit:
@trompettemarine a écrit:Il est même probable que certains nouveaux LC, par disparition des postes de LC dans les collèges, se retrouvent payés à la maison à ne rien faire... si les postes sont fléchés LM.
Quel gâchis !
Il va devenir inévitable de gérer ensemble LC et LM.

Arghh..., ma faute d'orthographe !

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
marjolie.june
Fidèle du forum

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par marjolie.june le 17.06.15 19:14
@trompettemarine a écrit:Sinon, en l'état des choses, si vous êtes agrégé (ou même certifié) de lettres classiques, fuyez l'enseignement tant qu'il est temps. Je n'aurais jamais cru dire cela un jour.

Pour faire quoi d'autre ?

Pour ma part, arrivée l'année dernière sur le poste de LC de mon collège, j'avoue que je suis "rassurée" de voir que 5 postes (oui, mon collège est hyper attractif...) LM sont passés au mouvement cette année. Ce n'est plus moi la dernière arrivée (j'ai un peu honte de me réjouir comme ça, mais concrètement, l'année prochaine, il va bien falloir sauver sa peau...)
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par trompettemarine le 17.06.15 19:50
@marjolie.june a écrit:
@trompettemarine a écrit:Sinon, en l'état des choses, si vous êtes agrégé (ou même certifié) de lettres classiques, fuyez l'enseignement tant qu'il est temps. Je n'aurais jamais cru dire cela un jour.

Pour faire quoi d'autre ?

Pour ma part, arrivée l'année dernière sur le poste de LC de mon collège, j'avoue que je suis "rassurée" de voir que 5 postes (oui, mon collège est hyper attractif...) LM sont passés au mouvement cette année. Ce n'est plus moi la dernière arrivée (j'ai un peu honte de me réjouir comme ça, mais concrètement, l'année prochaine, il va bien falloir sauver sa peau...)

Ministre ! Smile

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
Armide
Esprit éclairé

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Armide le 17.06.15 19:54
Ah ! Et quand on n'aime pas le foot ?
avatar
Lefteris
Empereur

Re: EPI et stabilité des postes - Lettres classiques

par Lefteris le 17.06.15 20:03
@trompettemarine a écrit:

Sinon, en l'état des choses, si vous êtes agrégé (ou même certifié) de lettres classiques, fuyez l'enseignement tant qu'il est temps. Je n'aurais jamais cru dire cela un jour.
Rien d'autre à dire, ou plutôt si : ne pas perdre du temps à faire ce genre d'études, si méprisées, et menant à ce cul de sac. Si j"avais fait des études exprès pour ça, je l'aurais encore plus mauvaise. Là, j'avais déjà la formation , donc je me suis reconverti là-dedans . Déjà, là, je vais essayer de me tirer par détachement , mais je n'ai guère d'espoir. Si j'étais plus jeune, j'éviterais ces études, et si je me trouvais dans ceux qui sont piégés et tout frais profs, je consacrerais du temps à préparer un autre concours.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum