Polony chez Bilger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Polony chez Bilger

Message par archeboc le Jeu 16 Juil 2015 - 17:23

http://www.lepoint.fr/societe/bilger-natacha-polony-je-ne-suis-pas-une-obsessionnelle-de-la-parite-16-07-2015-1947852_23.php

Chaque mois, l'ancien magistrat Philippe Bilger invite des personnalités à passer dans son émission vidéo « Philippe Bilger soumet à la question ». Cette série, créée en novembre 2013, a déjà accueilli de nombreuses personnalités comme Edwy Plenel, Michel Onfray, ou encore Patrick Poivre d'Arvor. Ce mois-ci, c'est au tour de Natacha Polony de passer à la question.

Pendant un peu plus d'une heure, la journaliste et essayiste évoque différents sujets d'ordres sociétaux ou politiques, et évoque notamment son expérience dans l'éducation. Après une courte introduction sur son parcours, l'homme de loi lance l'essayiste sur le sujet de la parité, qu'il juge « obsessionnelle » dans notre société.

Pour Natacha Polony, la solution se trouverait dans l'éducation des filles, à travers une « nécessaire ambition intellectuelle ». L'invitée prend le temps d'aller au bout de ses convictions, et profite de l'ambiance au calme de cette interview, pour se dévoiler et défendre bec et ongles ses idées.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polony chez Bilger

Message par kensington le Ven 17 Juil 2015 - 10:00


Merci pour lien.

Entretien très complet, très intéressant.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum