Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par lumeeka le Ven 17 Juil 2015 - 21:06

@Audrey a écrit:Faut-il arrêter de respecter les lois écrites par des hommes blancs?

Hum.
Et puis que veut dire "blanc" exactement. Blanc comme un Scandinave, un Italien, un Argentin ou un Irlandais ?

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par JPhMM le Ven 17 Juil 2015 - 21:25

http://www.gallimard.fr/rentreelitteraire

En tout cas la rentrée littéraire Gallimard respecte parfaitement la parité hommes/femmes.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par InvitéPPP le Ven 17 Juil 2015 - 21:47

Et pendant ce temps, aux Etats-Unis, les bons rapports entre les noirs pauvres et la police blanche et raciste sont toujours les mêmes depuis des décennies ... Et le plus important est de s'occuper des écrivains.

InvitéPPP
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par lumeeka le Ven 17 Juil 2015 - 21:57

philophilophilo a écrit:Et pendant ce temps, aux Etats-Unis, les bons rapports entre les noirs pauvres et la police blanche et raciste sont toujours les mêmes depuis des décennies ... Et le plus important est de s'occuper des écrivains.  
Il n'y a pas qu'aux US  (Sunili Govinnage est australienne) Wink : http://www.theguardian.com/commentisfree/2015/feb/20/i-only-read-non-white-authors-for-12-months-what-i-learned-surprised-me

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par Salammb0 le Ven 17 Juil 2015 - 22:16

philophilophilo a écrit:Ou alors tuer un grand nombre d'écrivains blancs.

cheers


@JPhMM a écrit:http://www.gallimard.fr/rentreelitteraire

En tout cas la rentrée littéraire Gallimard respecte parfaitement la parité hommes/femmes.

Ça ne ressemble pas assez à un nuancier Pantone pour que ce soit louable.

Salammb0
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par JPhMM le Ven 17 Juil 2015 - 22:18

En effet.
Les Asiatiques sont sous-représentés.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par Olympias le Ven 17 Juil 2015 - 22:40

@lumeeka a écrit:
@Reine Margot a écrit:C'est pour ça que ce serait plus par la promotion d'autres auteurs que par l'arrêt des auteurs blancs que cela passerait, non?
Je suis d'accord.
Quand j'étais à la fac en Angleterre, je me rappelle avoir étudié un article sur les modes littéraires des maisons d'éditions américaines. Il y a quelques années, les livres francophones étaient moins traduits que ceux en espagnol par exemple, l’Amérique du Sud avait la cote. Le problème de traduction littéraire pour des œuvres non anglophones se pose donc aussi en amont de la promotion.
http://www.lesinrocks.com/2009/03/14/actualite/pourquoi-les-americains-ne-lisent-pas-les-romans-francais-1143351/
Intéressant, l'article.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par kero le Ven 17 Juil 2015 - 22:58

philophilophilo a écrit:Et pendant ce temps, aux Etats-Unis, les bons rapports entre les noirs pauvres et la police blanche et raciste sont toujours les mêmes depuis des décennies ... Et le plus important est de s'occuper des écrivains.  

Peut-être que justement, en posant la question des écrivains, c'est la question sous-jacente des rapports raciaux qu'il entend poser. Celle là même qui est au coeur des violences policières.

On a, en France, une sensibilité très différente sur nombre de points, mais faudrait arrêter de se croire systématiquement superieurs.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par JPhMM le Ven 17 Juil 2015 - 23:03

@kero a écrit:On a, en France, une sensibilité très différente sur nombre de points, mais faudrait arrêter de se croire systématiquement superieurs.
heu

Bon ben ce n'est pas une injonction raciste alors. Au temps pour moi.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par kero le Ven 17 Juil 2015 - 23:17

@JPhMM a écrit:
@kero a écrit:On a, en France, une sensibilité très différente sur nombre de points, mais faudrait arrêter de se croire systématiquement superieurs.
heu

Bon ben ce n'est pas une injonction raciste alors. Au temps pour moi.

Dans un contexte de domination des élites blanche, et considérant qu'il en est lui-même, ça me semble devoir évidemment être pris au second degré. Une provocation, quoi.

On ne peut pas isoler une expression de son contexte.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par JPhMM le Ven 17 Juil 2015 - 23:20

Ah ok... ben c'est cool alors...

...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par InvitéPPP le Ven 17 Juil 2015 - 23:23

Mouais ... Pas la manière la plus efficace d'agir, à mon avis ... L'opinion publique est tellement univoque aux Etats-Unis, le conformisme social tellement fort que ça ne peut être que tout dans un sens ou tout dans l'autre.
Alors le domaine de la littérature, qui n'est pas celui du cinéma ou de la télévision, ne risque pas de changer grand-chose ...

Je n'ai jamais dit qu'on était supérieurs, même si le sentiment de supériorité est bien réel chez nous et injustifié.
Mais leur conformisme invraisemblable n'est pas (encore) le même ici. Ca ne tardera pas à arriver ...

InvitéPPP
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par JPhMM le Ven 17 Juil 2015 - 23:27

philophilophilo a écrit:même si le sentiment de supériorité est bien réel chez nous et injustifié.
On a quand même Nadine Morano et Frédéric Lefebvre ! Comment ne pas se sentir supérieurs ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par Handsome Devil le Ven 17 Juil 2015 - 23:27

J'ai une amie américaine dont je suis le profil sur Facebook. Elle est à fond dans la mouvance LGBTQ (j'en oublie certainement) et PoC (Person of Colour), et cette histoire de surreprésentation des hommes blancs (elle ajouterait aussi cisgender) est typiquement le type de sujet qu'elle aborderait avec enthousiasme.
Je crois que ce qui importe à ses yeux, c'est l'exemplarité, la présence au premier plan de personnes auxquelles une personne d'une minorité (opprimée, d'après elle) pourrait s'identifier et dont elle pourrait s'inspirer pour sa propre affirmation.
Après, qu'on y adhère ou pas c'est autre chose, mais c'est ce que j'ai compris de ses messages.

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par JPhMM le Ven 17 Juil 2015 - 23:29

S'ils veulent soigner leur sentiment de culpabilité, qu'ils lisent aussi des centaines de livres écrits par des Nord-Amérindiens.

Et par quelques Vietnamiens aussi.
Jdçjdrbs.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par thrasybule le Ven 17 Juil 2015 - 23:33

Cette approche sociologique de la littérature est d'une connerie assez vertigineuse.
Autant en rire.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par JPhMM le Ven 17 Juil 2015 - 23:35

topela

Cela relève bien plus d'une psychanalyse de groupe que d'une sociologie, en plus.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par Caspar Goodwood le Ven 17 Juil 2015 - 23:38

On pourrait aussi lire des romans de l'époque du réalisme soviétique, une littérature bien méritante, et bien

C'est un peu du réchauffé ce fil de toute façon, on a commencé à remettre en question les dead white males il y a bien longtemps déjà, parfois jusqu'au ridicule.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par Handsome Devil le Ven 17 Juil 2015 - 23:38

philophilophilo a écrit:Mouais ... Pas la manière la plus efficace d'agir, à mon avis ... L'opinion publique est tellement univoque aux Etats-Unis, le conformisme social tellement fort que ça ne peut être que tout dans un sens ou tout dans l'autre.
Alors le domaine de la littérature, qui n'est pas celui du cinéma ou de la télévision, ne risque pas de changer grand-chose ...

Je n'ai jamais dit qu'on était supérieurs, même si le sentiment de supériorité est bien réel chez nous et injustifié.
Mais leur conformisme invraisemblable n'est pas (encore) le même ici. Ca ne tardera pas à arriver ...
Dans quel sens les Américains sont-ils conformistes ? Au contraire, je trouve qu'il y a juxtaposition d'extrêmes, entre des minorités visibles (ethniques, sexuelles, etc) représentées par des groupes parfois très militants, et ailleurs des milieux réactionnaires en marge desquels explose parfois la violence, et au milieu une majorité évoluant de manière aléatoire sur des sujets aussi divers que les agressions sexuelles sur les campus, la présence du drapeau sudiste sur certains bâtiments officiels ou sur le mariage homosexuel. Le tout dans un contexte de liberté d'expression quasi absolue sur le plan légal mais où toute parole offensante est passée au crible des divers chiens de garde prêts à lancer des campagne de diabolisation.


Dernière édition par Handsome Devil le Ven 17 Juil 2015 - 23:39, édité 1 fois

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par JPhMM le Ven 17 Juil 2015 - 23:39

Botchan a écrit:On pourrait aussi lire des romans de l'époque du réalisme soviétique, une littérature bien méritante, et bien
nutella

Des noms !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par JPhMM le Ven 17 Juil 2015 - 23:40

@Handsome Devil a écrit:
philophilophilo a écrit:Mouais ... Pas la manière la plus efficace d'agir, à mon avis ... L'opinion publique est tellement univoque aux Etats-Unis, le conformisme social tellement fort que ça ne peut être que tout dans un sens ou tout dans l'autre.
Alors le domaine de la littérature, qui n'est pas celui du cinéma ou de la télévision, ne risque pas de changer grand-chose ...

Je n'ai jamais dit qu'on était supérieurs, même si le sentiment de supériorité est bien réel chez nous et injustifié.
Mais leur conformisme invraisemblable n'est pas (encore) le même ici. Ca ne tardera pas à arriver ...
Dans quel sens les Américains sont-ils conformistes ? Au contraire, je trouve qu'il y a juxtaposition d'extrêmes, entre des minorités visibles (ethniques, sexuelles, etc) représentées par des groupes parfois très militants, et ailleurs des milieux réactionnaires en marge desquels explose parfois la violence, et au milieu une majorité évoluant de manière aléatoire sur des sujets aussi divers que les agressions sexuelles sur les campus, la présence du drapeau sudiste sur certains bâtiments officiels ou sur le mariage homosexuel. Le tout dans un contexte de liberté d'expression quasi absolue sur le plan légal mais où toute parole offensante est passée au crible des divers chiens de garde prêts à lancer des campagne de diabolisation.
Question + réponse. Voilà.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par Handsome Devil le Ven 17 Juil 2015 - 23:43

Mais ce n'est pas nécessairement un conformisme dominant, il y a des courants opposés (pour des motifs divers) tout aussi puissants.

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par Caspar Goodwood le Ven 17 Juil 2015 - 23:45

@JPhMM a écrit:
Botchan a écrit:On pourrait aussi lire des romans de l'époque du réalisme soviétique, une littérature bien méritante, et bien
nutella

Des noms !

Ils sont malheureusement tombés dans la poubelle de l'Histoire.

(Autre sujet: affirmer que la société américaine est horriblement conformiste et univoque, je trouve ça bien audacieux comme opinion, pour ne pas dire xénophobe.)

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par kero le Ven 17 Juil 2015 - 23:57

Bah. Condamner le conformisme des EU, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité.

Il n'existe pas de société sans conformisme. Lorsqu'on accuse les uns d'être conformistes, c'est en général parce que le conformisme des autres ne correspond pas au sien propre.

Effarant de devoir rappeler de telles évidences.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par Caspar Goodwood le Sam 18 Juil 2015 - 0:07

[quote="kero"]Bah. Condamner le conformisme des EU, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité.

Tu m'ôtes les mots de la bouche, ou du clavier.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il arrêter de lire les livres écrits par des hommes blancs ?

Message par Handsome Devil le Sam 18 Juil 2015 - 0:39

Je dirais même au contraire, c'est une société où sont constamment remises en cause les institutions (officielles ou autres), et où la controverse se fait à découvert par de très nombreux moyens de communication, sans être confisquée par une caste de spécialistes autoproclamés omniprésents dans les médias.

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum