Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Page 23 sur 23 Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Puck le Lun 8 Mai 2017 - 15:46

Anax, tu es au soleil, tranquillou, pendant que d'aucuns corrigent car ils ont ont attendu le réveil de l'enfant prodigue ... jusqu'à 19h !
(Private joke) !
Sphinx, on est pas sortis des trepalia !

Puck
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Serge le Lun 8 Mai 2017 - 15:49

Ben, il ne s'était pas engagé à remettre l'enseignement du latin comme c'était avant la "réforme" ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Puck le Lun 8 Mai 2017 - 15:52

Blablabla ...

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Puck
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par bernardo le Lun 8 Mai 2017 - 15:54

@Serge a écrit:Ben, il ne s'était pas engagé à remettre l'enseignement du latin comme c'était avant la "réforme" ?


_________________
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat

Spoiler:
avatar
bernardo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Anaxagore le Lun 8 Mai 2017 - 16:07

@Puck a écrit:Anax, tu es au soleil, tranquillou, pendant que d'aucuns corrigent car ils ont ont attendu le réveil de l'enfant prodigue ... jusqu'à 19h !
(Private joke) !
Sphinx, on est pas sortis des trepalia !

J'ai décidé de procrastiner avec vigueur et détermination.

Après cette plage je prévois une séance de sport exutoire.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Sibylle le Lun 8 Mai 2017 - 17:33

J'ai reçu ceci aujourd'hui du collectif Condorcet :
http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/04/29/emmanuel-macron-ce-qu-il-a-vraiment-en-tete-pour-l-ecole_1566104
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Sallustius le Lun 8 Mai 2017 - 18:53

merci

Sallustius
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Sibylle le Lun 8 Mai 2017 - 21:55

@Sibylle a écrit:J'ai reçu ceci aujourd'hui du collectif Condorcet :
http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/04/29/emmanuel-macron-ce-qu-il-a-vraiment-en-tete-pour-l-ecole_1566104

Je n'arrivais déjà pas bien à y croire que le nouveau gouvernement ferait quelque chose pour le latin. Mais c'est clair que vu cet article et la réponse à la CNARELA, on est mal barrés... Si maintenant, ce ne sont pas seulement les heures de financement qui sont à répartir mais aussi tout simplement des plages horaires de l'emploi du temps... En même temps, il semble y avoir tellement de méconnaissance et de flous concernant la réforme parce que tel quel, cela ne veut franchement rien dire ! Les EPI sont sur les 26h de cours, sur les horaires des disciplines. Des élèves ne zapperaient pas des heures disciplinaires pour faire bilangue ou latin...

Mon mari n'est pas prof de latin mais me dit qu'on a sacrément intérêt à monter au créneau très rapidement pour les langues anciennes.
Monsieur Macron me verra monter au créneau pour pas mal d'autres choses également !

avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par henriette le Lun 8 Mai 2017 - 22:10

A mon avis, ceci témoigne tout simplement du fait que ceux qui l'ont écrit n'ont absolument pas compris le coup des 20% du temps pour les EPI, qui sont non pas en plus comme ils semblent le croire (sinon ce qui est dit est juste absurde) mais pris sur les heures d'enseignement.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Considérations sur les modalités de mise en place de l'EPI-LCA et la survie du latin au collège

Message par Sphinx le Lun 8 Mai 2017 - 23:43

J'avoue que j'ai du mal à comprendre.

Au collège, la réforme du collège pourrait aussi prendre du plomb dans l’aile. «Elle ne sera pas abrogée en tant que telle. On conserve les textes», indique Fanny Anor. Ainsi, sera conservée la deuxième langue vivante pour tous dès la cinquième (et non comme avant en quatrième). En revanche, les choses pourraient changer sur les 20% dégagés dans l’emploi du temps des élèves pour les enseignements interdisciplinaires (les fameux EPI), ces projets transversaux montés par deux ou trois profs qui font classe autrement. «Ce volume horaire de 20% demeure mais chaque établissement pourra décider de ce qu’il en fait: continuer les EPI, ou remettre en place des parcours bilingues (deux langues vivantes dès la sixième), ou bien des enseignements de langues anciennes», explique Fanny Anor. Qui tranchera? Le conseil d’administration de l’établissement.

Comprendre par là, on abroge la réforme du collège en faisant faire très exactement ce qui est prévu par la réforme du collège. Cette madame Arnor a très bien compris la langue de bois version NVB, dites donc.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 23 sur 23 Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum