Complètement perdue...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Sosprofendetresse le Dim 6 Sep 2015 - 12:12

@kumran Merci pour ton mp ! Mais étant nouvelle sur le site, je ne suis pas encore autorisée à envoyer de mp à mon tour Sad

Sosprofendetresse
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par miss sophie le Dim 6 Sep 2015 - 15:51

L'année de néotit, j'étais loin de ma famille (mutée de la Bretagne dans le 77) mais pas seule puisque j'avais bougé avec mon compagnon ; pourtant, je pleurais moi aussi souvent les week-ends, de fatigue, de stress, de frustration... L'année suivante, ça allait beaucoup mieux : j'avais pris du recul, je m'étais un peu blindée (et dans mon établissement à fort turn-over, j'étais devenue une ancienne accueillant les nouveaux !) et j'avais noué des relations avec des collègues devenus des amis.
Tout cela pour dire que c'est une année difficile, qu'il n'est pas anormal d'être dans l'état que tu décris, mais qu'il faut tenir : les choses s'arrangent ensuite (bon, elles s'arrangent encore plus quand on obtient sa mutation pour repartir yesyes ).

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par skindiver le Dim 6 Sep 2015 - 20:15

Il faut juste que tu te laisses aller un peu à la découverte du coin, et tu te rendras compte que ça peut être aussi une vie sympa même si on est loin de ses proches...

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Rabelais le Dim 6 Sep 2015 - 20:33

etoilecoeur 😗

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Miffy le Lun 7 Sep 2015 - 4:13

C'est le cœur du métier que tu détestes ou les conditions d'exercice?

Entrer dans le monde professionnel, c'est aussi devenir un peu plus un adulte indépendant, devoir couper (un peu) le cordon d'avec sa famille sans pour autant la renier ou l'oublier hein. D'où ce sentiment de solitude pesant le week-end, or on peut aussi avoir une vie perso en dehors de sa famille : sorties, rencontres, investissement dans une passion, nouvelles activités, apprendre à se connaître un peu plus.
Les débuts sont déstabilisant, c'est une sorte de nouveau mode de vie qu'il faut investir, savoir se réinventer en quelque sorte.

La vie dans le 93 ne doit pas être facile tous les jours, je connais des profs qui préféraient louer un studio dans Paris ou plus proche de Paris, pour "couper" d'avec tout cela et pouvoir faire plein de sorties intéressantes le week-end (visite, expo, concert, théâtre, si on se renseigne bien, les tarifs préférentiels ne manquent pas), quitte à se taper plus de transport en semaine (mais parfois si l'on se trouve sur le RER A, ça peut aller). C'est peut-être une option à laquelle réfléchir, bon courage en tout cas. L'entrée dans la vie pro peut-être déstabilisante.

Miffy
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par archeboc le Lun 7 Sep 2015 - 7:55


Hors sujet.

Cripure a écrit:
Mais c'est vrai que déjà à l'époque, je ne préparais rien pour le boulot, je n'ai jamais su préparer un cours. J'avais donc du temps.
puis :
@Sosprofendetresse a écrit:Comment ça tu ne préparais rien pour le boulot ?

Je n'ose imaginer que Cripure n'a pas préparé le cours sur La Bruyère dont il a parlé sur un autre fil. Il a lu et relu son auteur, et des années de pratique lui permettent d'arriver en cours sans préparation écrite. La sagesse nait toute casquée de sa tête, mais elle n'y naît pas de rien.
C'est un peu déloyal et trompeur de sa part de dire qu'il ne prépare rien.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par manchotte50 le Lun 7 Sep 2015 - 8:09

je comprend ta situation pour être passée par là et par tous ces questionnements...la principale question est de savoir : aimes-tu ce que tu fais ? Prends-tu plaisir à enseigner ou n'est-ce qu'un gagne pain ?
as-tu une possibilité de trouver un autre métier près de chez toi qui te convienne ?
Si tu te rends compte que tu n'aimes pas le fait d'être devant les élèves à travailler avec eux, alors c'est peut-être que ce n'est pas pour toi (mais cherches avant les raisons de ce manque de plaisir).
Bon courage à toi ! Les gens ont beau dire que nous sommes des privilégiés avec des bons salaires et beaucoup de vacances, celui qui n'est pas passé par là ne peut pas vraiment comprendre...

manchotte50
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par kyralina le Lun 7 Sep 2015 - 8:19

Il y a beaucoup de choses à faire, à visiter dans la région parisienne. Beaucoup de professeurs dans les collèges du 93 sont jeunes et viennent des autres régions, cela crée des liens en général. N'hésite pas à sortir avec eux et à te faire des amis. Tes nouveaux collègues sont certainement dans la même situation que la tienne.

kyralina
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par User5899 le Lun 7 Sep 2015 - 9:36

@Sosprofendetresse a écrit:@Cripure Où travaillais tu ? Je pense comme toi. C'est à dire que plus je vais rentrer tous les week-ends, moins je vais m'habituer à ce nouvel environnement. Seulement, c'est une nécessité. C'est un grand besoin que je ressens que de partir. Je me dis qu'avec le temps, je réussirai peut être à espacer mes allers retours comme tu as fait.
Comment ça tu ne préparais rien pour le boulot ?
Je suis Marseillais et je travaillais (et travaille toujours Wink) en Haute-Saône, à 630 km (et pas de TGV à l'époque Smile).
Bah non, je ne prépare rien. Quand j'étais stagiaire, je ne fichais rien et mon IG, pour la titularisation, m'a dit : "Ce sont les élèves qui doivent être fatigués au bout d'une heure, pas vous". Alors, j'ai obéi Razz diable

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par User5899 le Lun 7 Sep 2015 - 9:39

@livie a écrit:Dans ma matière, l'académie d'Aix-Marseille était aussi à 21 points cette année mais le dernier entrant était né en 1984, ce qui veut dire que tous ceux nés après n'ont pas été pris dans l'académie alors qu'ils avaient aussi 21 points... c'est encore une autre des règles du mouvement..
La présentation est inexacte. Les 21 points ne sont pas fixés a priori : il y a un certain nombre de personnes qui peuvent entrer, elles sont classées (points, puis si égalité de points, date de naissance) et entrent le nombre de personnes prévues. Et la dernière entrée donne la barre.


Dernière édition par Cripure le Lun 7 Sep 2015 - 9:45, édité 1 fois

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Thalia de G le Lun 7 Sep 2015 - 9:43

Cripure a écrit:
@Sosprofendetresse a écrit:@Cripure Où travaillais tu ? Je pense comme toi. C'est à dire que plus je vais rentrer tous les week-ends, moins je vais m'habituer à ce nouvel environnement. Seulement, c'est une nécessité. C'est un grand besoin que je ressens que de partir. Je me dis qu'avec le temps, je réussirai peut être à espacer mes allers retours comme tu as fait.
Comment ça tu ne préparais rien pour le boulot ?
Je suis Marseillais et je travaillais (et travaille toujours Wink) en Haute-Saône, à 630 km (et pas de TGV à l'époque Smile).
Bah non, je ne prépare rien. Quand j'étais stagiaire, je ne fichais rien et mon IG, pour la titularisation, m'a dit : "Ce sont les élèves qui doivent être fatigués au bout d'une heure, pas vous". Alors, j'ai obéi Razz diable
Vous êtes un cas à part et vous êtes servi par votre mémoire que je crois exceptionnelle. Cela dit sans vouloir vous flatter.
Je ne pense donc pas que vous soyez un exemple à suivre.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par User5899 le Lun 7 Sep 2015 - 9:44

@archeboc a écrit:
Hors sujet.

Cripure a écrit:
Mais c'est vrai que déjà à l'époque, je ne préparais rien pour le boulot, je n'ai jamais su préparer un cours. J'avais donc du temps.
puis :
@Sosprofendetresse a écrit:Comment ça tu ne préparais rien pour le boulot ?

Je n'ose imaginer que Cripure n'a pas préparé le cours sur La Bruyère dont il a parlé sur un autre fil. Il a lu et relu son auteur, et des années de pratique lui permettent d'arriver en cours sans préparation écrite. La sagesse nait toute casquée de sa tête, mais elle n'y naît pas de rien.
C'est un peu déloyal et trompeur de sa part de dire qu'il ne prépare rien.
Non, je n'ai jamais préparé un cours. Mais je vous confirme que je suis professeur de lettres et donc que j'ai beaucoup lu et que je lis beaucoup. Maintenant, noircir des fiches, stabyloter des textes, écrire un contenu à dicter ou à projeter, imaginer la séance à l'avance, je ne l'ai jamais fait. Et je crois que c'est nuisible de le faire.
J'accepte volontiers de discuter, mais sur la base de la loyauté. Si vous me présupposez déloyal et trompeur, je vous ignorerai et nos vies n'en seront pas changées.

NB Pour un autre message. Le RER A et le 9-3, c'est compatible ? heu
_______
@Thalia de G a écrit:
Cripure a écrit:
@Sosprofendetresse a écrit:@Cripure Où travaillais tu ? Je pense comme toi. C'est à dire que plus je vais rentrer tous les week-ends, moins je vais m'habituer à ce nouvel environnement. Seulement, c'est une nécessité. C'est un grand besoin que je ressens que de partir. Je me dis qu'avec le temps, je réussirai peut être à espacer mes allers retours comme tu as fait.
Comment ça tu ne préparais rien pour le boulot ?
Je suis Marseillais et je travaillais (et travaille toujours Wink) en Haute-Saône, à 630 km (et pas de TGV à l'époque Smile).
Bah non, je ne prépare rien. Quand j'étais stagiaire, je ne fichais rien et mon IG, pour la titularisation, m'a dit : "Ce sont les élèves qui doivent être fatigués au bout d'une heure, pas vous". Alors, j'ai obéi Razz diable
Vous êtes un cas à part et vous êtes servi par votre mémoire que je crois exceptionnelle. Cela dit sans vouloir vous flatter.
Je ne pense donc pas que vous soyez un exemple à suivre.
Mais bon sang, où avez-vous lu que je me pose en exemple ? J'ai précisé ça pour que SOS comprenne que malgré cette facilité que j'ai, je trouvais les voyages incessants de mes débuts très fatigants ! Je ne l'ai jamais encouragée à faire (ou non) comme moi ! Et franchement, je suis loin d'être un cas isolé. Ce n'est pas une question de mémoire, mais de formation dans les jeunes années, ce n'est pas à 30 ans qu'on apprend des bases !
Bon, je ne répondrai plus sur ce sujet. Croyez ce que vous voulez, tous, et faites comme il vous convient. Ce n'était pas le sujet et vous appuyez tous assez lourdement.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Iphigénie le Lun 7 Sep 2015 - 9:59

Quand j'étais stagiaire, je ne fichais rien et mon IG, pour la titularisation, m'a dit : "Ce sont les élèves qui doivent être fatigués au bout d'une heure, pas vous"
Voilà ça, c'est le vrai cœur du métier, c'était d'ailleurs si j'en crois mon mari, ce qui était rabâché à l'école normale des instituteurs avant qu'on crée les IUFM et autres ESPE.
Aujourd'hui on a renversé l'adage pour des raisons complexes et trop longues à détailler et c'est ce qui rend ce métier insupportable.
Ce sont les élèves qui travaillent sur les cours; les profs eux normalement, savent leur cours:
bien sûr il y a dans les premières années un temps à prendre pour réfléchir à la manière dont on va conduire le cours, mais ce n'est que l'écume des choses.
Cripure a raison quand il dit que la vraie préparation, ce sont les lectures que l'on fait, pas le fait de mettre par écrit le cours et de le stabyloter.
Tout le monde n'a sans doute pas son aisance, sa culture et sa mémoire, mais c'est vrai que lorsqu'on suit un cours écrit on est beaucoup moins attentif aux élèves et à ce qu'ils comprennent vraiment.
Il faut essayer un jour d'aller en cours sans préparation (ce qui ne veut pas dire sans savoir ce qu'on va y faire), et là on s'aperçoit qu'on est plus efficace.
Enfin il faut savoir s'organiser, c'est-à-dire ne pas relever plus de copies qu'on ne peut en corriger, et s'obliger à ne pas travailler au moins le dimanche (ou tout autre jour au choix dans la semaine): ce que les ESPE ne disent pas et qu'elles devraient dire, c'est la technique pour se ménager et avoir un bon équilibre de vie: c'est ce qui est le plus important pour les enfants dont on a la charge, les siens compris, éventuellement... Tout le reste n'est que fioriture inutile voire perverse.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par User5899 le Lun 7 Sep 2015 - 10:16

@Iphigénie a écrit:Ce que les ESPE ne disent pas et qu'elles devraient dire, c'est la technique pour se ménager et avoir un bon équilibre de vie: c'est ce qui est le plus important pour les enfants dont on a la charge, les siens compris, éventuellement... Tout le reste n'est que fioriture inutile voire perverse.
Entièrement d'accord. 9 stagiaires et néotits en difficultés sur 10 le sont à cause de "la fioriture inutile et perverse" ( veneration ) : où fuir ? Comment se révolter ?


NB Comme on me demande par mail des précisions sur un stage où je ne fichais rien, je me dois d'ajouter une précision : en 1988, le stagiaire agrégé était inspecté en fin d'année, mais il était titulaire d'office, on ne pouvait pas virer un lauréat de l'agrégation. Son stage lui servait uniquement à tester ce qu'il voulait, sans risques.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Sphinx le Lun 7 Sep 2015 - 10:32

Juste pour nuancer : il faut préparer un peu plus en collège, où on a besoin d'arriver avec quelques exos / activités dans la poche, qu'en lycée, où on travaille surtout sur des textes (par exemple il est révélateur de voir qu'on est prof de lettres au lycée et prof de français au collège ; je suppose qu'il y a aussi des différences en anglais. Après, ce qu'on gagne comme temps sur ce type de préparation, on le repaie en correction de copies Razz )

Cela dit, comme Cripure, je ne passe pas mon temps à préparer des fiches de séquence et à écrire mon cours mot pour mot (parfois cependant, je le recopie après coup, histoire de refaire exactement le même à la classe d'à côté et de ne pas m'emmêler au moment des interros). Je crois que tu as besoin de lâcher prise un peu toi aussi : tu as eu ton concours, tu connais l'anglais, eh bien ! tu en sais assez pour faire travailler leur oral à des collégiens, inutile de venir avec un machin préparé au cordeau avec toutes les activités balisées, problématisées, je-ne-sais-quoi-isées avec plein de titres et de sous-titres pour bien montrer combien c'est pédagogique : tu n'es plus stagiaire, tu n'as de comptes à rendre à personne, c'est très exactement le moment de lâcher prise. D'abord parce qu'en ayant 18h de cours dans la semaine, si tu en passes plus de 9 à préparer, c'est trop (plus les quelques heures de copies) (je dis ça complètement à la louche, hein, mais tu vois l'idée) ; tu dois te dégager du temps pour toi, tu es prof et non moine ; ensuite, tu verras que le stress retombera de lui-même. Première chose.

J'ajouterai aussi que si certains de tes cours sont moins parfaits que d'autres, eh bien tant pire : tu les amélioreras la prochaine fois.

Deuxièmement, tu dois essayer de dédramatiser ton environnement. Il est tout à fait normal de se sentir très mal les premières semaines quand on arrive dans un environnement inconnu, surtout si on ne l'a pas choisi, et surtout quand on est jeune ; moi aussi, en quittant ma famille pour la première fois il y a dix ans, j'ai eu du mal. Dis-toi que ça va passer très vite dès que tu auras une raison de te sentir mieux là où tu es. Ne passe pas ton temps à te dire que tu veux quitter cet horrible endroit ; dis-toi que tu devrais pouvoir te rapprocher dès l'an prochain, et en attendant, essaie d'en profiter. Essaie de faire des connaissances dans ton collège : tu verras que tout te paraîtra beaucoup moins lourd dès que tu auras une personne, une seule, avec qui échanger. Il y a certainement d'autres stagiaires ou néotits dans la même situation que toi.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Carnyx le Lun 7 Sep 2015 - 11:11

Question préparation de cours, je suis un peu effaré de voir certains collègues en hist-géo qui non seulement ont leur cours entièrement écrit mais aussi tapé. Sans doute pour le projeter ?

Je connais aussi des collègues qui passent aussi un temps fou sur leur cahier de textes avec des notions, compétences, etc.

Quand un élève a été absent je le renvoie aux cahiers de ses camarades, non, je n'ai pas de cours à distribuer, quant au cahier de textes ! « II. Suite. » me suffit. Very Happy

Faudrait ouvrir un fil pour raconter aux jeunes collègues comment savoir décharger leur barque, alléger leur fardeau. Les formateurs veulent les persuader qu'être un professionnel de la profession c'est faire comme eux : des listes ! des listes ! et des fifiches !

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Guillaume le Grand le Lun 7 Sep 2015 - 11:15

@Carnyx a écrit:Question préparation de cours, je suis un peu effaré de voir certains collègues en hist-géo qui non seulement ont leur cours entièrement écrit mais aussi tapé. Sans doute pour le projeter ?

Aussi pour ne pas partir trop loin dans les explications. Pour les collégiens bien sûr. J'ai essayé de ne pas avoir de cours préparé la semaine dernière sur la Première Guerre mondiale. J'ai passé une heure sur Jünger et Remarque. Résultat, on a pas avancé.
Donc écrire son cours peut servir de cadre, enfin pour moi

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par User5899 le Lun 7 Sep 2015 - 11:16

@Guillaume le Grand a écrit:J'ai essayé de ne pas avoir de cours préparé la semaine dernière sur la Première Guerre mondiale. J'ai passé une heure sur Jünger et Remarque. Résultat, on a pas avancé.
Pas si sûr Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Guillaume le Grand le Lun 7 Sep 2015 - 11:18

Cripure a écrit:
@Guillaume le Grand a écrit:J'ai essayé de ne pas avoir de cours préparé la semaine dernière sur la Première Guerre mondiale. J'ai passé une heure sur Jünger et Remarque. Résultat, on a pas avancé.
Pas si sûr Very Happy

Ah mais les élèves étaient intéressés. C'est d'ailleurs pour cela que le ping-pong a duré toute l'heure. Mais quand je vois l'ampleur du programme, je me dis que je ne dois pas trop réitérer l'expérience

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Carnyx le Lun 7 Sep 2015 - 11:20

@Guillaume le Grand a écrit:
@Carnyx a écrit:Question préparation de cours, je suis un peu effaré de voir certains collègues en hist-géo qui non seulement ont leur cours entièrement écrit mais aussi tapé. Sans doute pour le projeter ?

Aussi pour ne pas partir trop loin dans les explications. Pour les collégiens bien sûr. J'ai essayé de ne pas avoir de cours préparé la semaine dernière sur la Première Guerre mondiale. J'ai passé une heure sur Jünger et Remarque. Résultat, on a pas avancé.
Donc écrire son cours peut servir de cadre, enfin pour moi
Il y a aussi une obsession du plan dans nos matières, écrit au tableau en plus ! qui paraît une bizarrerie bien française à des collègues étrangers. Quel élève est capable de se rappeler le plan ? Very Happy
Il vaut peut-être mieux que les zaprenans se souviennent de Remarque ou de Louis Barthas que des dates des offensives et contre-offensives. Very Happy

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Guillaume le Grand le Lun 7 Sep 2015 - 11:22

@Carnyx a écrit:
@Guillaume le Grand a écrit:
@Carnyx a écrit:Question préparation de cours, je suis un peu effaré de voir certains collègues en hist-géo qui non seulement ont leur cours entièrement écrit mais aussi tapé. Sans doute pour le projeter ?

Il vaut peut-être mieux que les zaprenans se souviennent de Remarque ou de Louis Barthas que des dates des offensives et contre-offensives. Very Happy

Je vois mal comment on peut employer les uns sans les autres[/quote]


Dernière édition par Thalia de G le Lun 7 Sep 2015 - 17:17, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par User5899 le Lun 7 Sep 2015 - 11:22

Combien de taxis à la bataille de la Marne, hein ? Répondez !!

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Sphinx le Lun 7 Sep 2015 - 11:25

Un certain nombre professeur

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Guillaume le Grand le Lun 7 Sep 2015 - 17:13

Cripure a écrit:Combien de taxis à la bataille de la Marne, hein ? Répondez !!

Vous n'avez pas des lignes à numéroter pour vos prochains textes en classe ? Noh mé oh ! Razz

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Fesseur Pro le Lun 7 Sep 2015 - 17:49

@Carnyx a écrit: je suis un peu effaré de voir certains collègues en hist-géo qui non seulement ont leur cours entièrement écrit mais aussi tapé. Sans doute pour le projeter ?
Ca n'a rien d'effarant dans notre matière de faire un cours projeté.
C'est même courant quand on a la chance d'avoir des salles équipées.
Et ce n'est pas forcément le cours qui est entièrement écrit ou tapé mais les documents étudiés avec les questions et ce que doivent faire/noter les élèves.
Mais on dévie là.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Complètement perdue...

Message par Dalva le Lun 7 Sep 2015 - 17:58

Il est impossible de ne pas préparer un cours.

Spoiler:
Il faut savoir à quelle page se trouve le texte ou l'exercice. professeur

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum