Médicaments en classe

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Audrey le Dim 13 Sep 2015 - 23:22

Oui, je corrige! ;-)

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Audrey le Dim 13 Sep 2015 - 23:24

Cripure a écrit:
@Paraffin a écrit:
Cripure a écrit:J'ai 50 ans, je suis dans une salle de classe depuis l'âge de 3 ans et jamais, je dis bien jamais je n'ai vu un élève ou un prof boire pendant le cours.

Et bien, tu as de la chance. Et tu ne postillonnes pas sur les élèves? L'un des quelques conseils pratiques reçus en IUFM était de boire régulièrement pour éviter de postillonner sur les élèves. Je suis religieusement ce conseil.
Ben je bois aux intercours, en sdp. C'est quoi cette mode ? D'ailleurs, le RI est clair : ni nourriture ni boisson dans les salles. Perso, je trouve que c'est un minimum.

Ben euh... moi, je n'ai pas le temps d'aller en salle des profs aux intercours, qui ne durent que 3 minutes...même pas le temps d'aller aux toilettes. Quand j'enchaîne 3h de 13 à 16, pas le choix... je bois en classe.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Duduche le Dim 13 Sep 2015 - 23:29

@ysabel a écrit:
@Duduche a écrit:
@Seikilos a écrit:Ça doit dépendre du règlement intérieur, non ?
Chez nous, aucun médicament autorisé du tout.

Et en cas de PAI ?

si maintenant il faut un PAI à cause des règles douloureuses ou des migraines, on n 'est pas sorti de l'auberge...

Je ne parle pas de PAI pour migraines ou règles douloureuses. Je pense seulement qu'en cas de PAI, la prise de médicament en classe n'est pas interdite si le tout est stipulé sur le fameux PAI.

Duduche
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Duduche le Dim 13 Sep 2015 - 23:34

Cripure a écrit:
@Paraffin a écrit:
Cripure a écrit:J'ai 50 ans, je suis dans une salle de classe depuis l'âge de 3 ans et jamais, je dis bien jamais je n'ai vu un élève ou un prof boire pendant le cours.

Et bien, tu as de la chance. Et tu ne postillonnes pas sur les élèves? L'un des quelques conseils pratiques reçus en IUFM était de boire régulièrement pour éviter de postillonner sur les élèves. Je suis religieusement ce conseil.
Ben je bois aux intercours, en sdp. C'est quoi cette mode ? D'ailleurs, le RI est clair : ni nourriture ni boisson dans les salles. Perso, je trouve que c'est un minimum.

Nourriture je suis d'accord. Une gorgée d'eau si le RI ne l'interdit pas je ne vois pas le problème. En été en tout cas et tant que cela ne devient pas un jeu (pas de bouteille sur les tables par exemple).

Duduche
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par User5899 le Lun 14 Sep 2015 - 2:46

@Audrey a écrit:
Cripure a écrit:
@Paraffin a écrit:
Cripure a écrit:J'ai 50 ans, je suis dans une salle de classe depuis l'âge de 3 ans et jamais, je dis bien jamais je n'ai vu un élève ou un prof boire pendant le cours.

Et bien, tu as de la chance. Et tu ne postillonnes pas sur les élèves? L'un des quelques conseils pratiques reçus en IUFM était de boire régulièrement pour éviter de postillonner sur les élèves. Je suis religieusement ce conseil.
Ben je bois aux intercours, en sdp. C'est quoi cette mode ? D'ailleurs, le RI est clair : ni nourriture ni boisson dans les salles. Perso, je trouve que c'est un minimum.

Ben euh... moi, je n'ai pas le temps d'aller en salle des profs aux intercours, qui ne durent que 3 minutes...même pas le temps d'aller aux toilettes. Quand j'enchaîne 3h de 13 à 16, pas le choix... je bois en classe.
Pas de récré ? Shocked

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par User5899 le Lun 14 Sep 2015 - 2:49

@Duduche a écrit:
Cripure a écrit:
@Paraffin a écrit:
Cripure a écrit:J'ai 50 ans, je suis dans une salle de classe depuis l'âge de 3 ans et jamais, je dis bien jamais je n'ai vu un élève ou un prof boire pendant le cours.

Et bien, tu as de la chance. Et tu ne postillonnes pas sur les élèves? L'un des quelques conseils pratiques reçus en IUFM était de boire régulièrement pour éviter de postillonner sur les élèves. Je suis religieusement ce conseil.
Ben je bois aux intercours, en sdp. C'est quoi cette mode ? D'ailleurs, le RI est clair : ni nourriture ni boisson dans les salles. Perso, je trouve que c'est un minimum.

Nourriture je suis d'accord. Une gorgée d'eau si le RI ne l'interdit pas je ne vois pas le problème. En été en tout cas et tant que cela ne devient pas un jeu (pas de bouteille sur les tables par exemple).
Eh bien je le vois : élèves touristes qui boivent, puis en reversent, puis se passent le bidon. On peut roter aussi peut-être ? Faire une fausse route et en recracher devant soi ? Ou sur le voisin ? Dans un bahut organisé normalement, avec un intercours normal de 5 min et une récré normale de 10 ou 15, on boit ailleurs qu'en classe. Sauf PAI.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Dimka le Lun 14 Sep 2015 - 3:02

Avant, je pensais aussi qu’une petite bouteille d’eau, ce n’était pas non plus le drame du siècle. Et puis je ne sais plus qui, sur ce forum, avait fait remarquer que même dans une bouteille d’eau, le liquide incolore qu’il y a dedans, ce n’est pas forcément de l’eau. Razz Ça me paraît un argument pertinent pour l’interdire, et puis c’est vrai qu’il y a toujours les intercours pour boire, pour les élèves. Après, pour les profs, c’est différent, le fait de parler déverser plein de savoir mort partout par terre, ça peut donner soif plus vite, et quand la voix commence à casser, c’est la seule solution pour se reprendre.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Elaïna le Lun 14 Sep 2015 - 9:28

Je n'ai pas notre RI sous la main mais il me semble bien que les médicaments sont interdits partout aillerus à qu'à l'infirmerie. Sauf PAI. Sur toutes mes classes, du reste, il y a bien des PAI et ça ne concerne qu'une fille diabétique qui a le droit d'avoir des petits sucres au cas où.
Par ailleurs, j'ai comme dans l'idée qu'une donzelle qui ne sait pas prendre sa Ventoline est aussi asthmatique que moi Reine du Bélouchistan inférieur.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Jenny le Lun 14 Sep 2015 - 9:43

Je bois une gorgée entre deux cours, je ne bois pas en classe. Ca me paraît logique si je ne veux pas que les élèves le fassent. Pour les médicaments, j'envoie l'élève à l'infirmerie sauf si j'ai un PAI effectivement.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Isis39 le Lun 14 Sep 2015 - 9:45

@Elaïna a écrit:Je n'ai pas notre RI sous la main mais il me semble bien que les médicaments sont interdits partout aillerus à qu'à l'infirmerie. Sauf PAI. Sur toutes mes classes, du reste, il y a bien des PAI et ça ne concerne qu'une fille diabétique qui a le droit d'avoir des petits sucres au cas où.
Par ailleurs, j'ai comme dans l'idée qu'une donzelle qui ne sait pas prendre sa Ventoline est aussi asthmatique que moi Reine du Bélouchistan inférieur.

Il me semble que ce n'est même pas une histoire de RI, mais de "loi".

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Elaïna le Lun 14 Sep 2015 - 9:49

@Isis39 a écrit:
@Elaïna a écrit:Je n'ai pas notre RI sous la main mais il me semble bien que les médicaments sont interdits partout aillerus à qu'à l'infirmerie. Sauf PAI. Sur toutes mes classes, du reste, il y a bien des PAI et ça ne concerne qu'une fille diabétique qui a le droit d'avoir des petits sucres au cas où.
Par ailleurs, j'ai comme dans l'idée qu'une donzelle qui ne sait pas prendre sa Ventoline est aussi asthmatique que moi Reine du Bélouchistan inférieur.

Il me semble que ce n'est même pas une histoire de RI, mais de "loi".

en tout cas je viens de revoir le carnet de liaison de l'école maternelle de mon fils et là c'est clair et net : pas de médocs, rien, nada, que dalle, même pas à l'infirmerie - sauf PAI encore. Et s'il y a un problème, on appelle les pompiers. Vlan.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par User5899 le Lun 14 Sep 2015 - 9:50

@Dimka a écrit:Avant, je pensais aussi qu’une petite bouteille d’eau, ce n’était pas non plus le drame du siècle. Et puis je ne sais plus qui, sur ce forum, avait fait remarquer que même dans une bouteille d’eau, le liquide incolore qu’il y a dedans, ce n’est pas forcément de l’eau. Razz Ça me paraît un argument pertinent pour l’interdire, et puis c’est vrai qu’il y a toujours les intercours pour boire, pour les élèves. Après, pour les profs, c’est différent, le fait de parler déverser plein de savoir mort partout par terre, ça peut donner soif plus vite, et quand la voix commence à casser, c’est la seule solution pour se reprendre.
A 26 ans, vous avez une voix bien fragile...
Perso, j'ai 5 min d'intercours deux fois par demi-journée + une récré de 12 minutes matin et soir. J'ai le temps d'aller au marigot faire la paix ponctuelle avec les autres animaux Smile
_______
@Isis39 a écrit:
@Elaïna a écrit:Je n'ai pas notre RI sous la main mais il me semble bien que les médicaments sont interdits partout aillerus à qu'à l'infirmerie. Sauf PAI.
Il me semble que ce n'est même pas une histoire de RI, mais de "loi".
Je pencherais aussi pour cette affirmation.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Sphinx le Lun 14 Sep 2015 - 10:12

Cripure a écrit:
@Duduche a écrit:
Cripure a écrit:
@Paraffin a écrit:

Et bien, tu as de la chance. Et tu ne postillonnes pas sur les élèves? L'un des quelques conseils pratiques reçus en IUFM était de boire régulièrement pour éviter de postillonner sur les élèves. Je suis religieusement ce conseil.
Ben je bois aux intercours, en sdp. C'est quoi cette mode ? D'ailleurs, le RI est clair : ni nourriture ni boisson dans les salles. Perso, je trouve que c'est un minimum.

Nourriture je suis d'accord. Une gorgée d'eau si le RI ne l'interdit pas je ne vois pas le problème. En été en tout cas et tant que cela ne devient pas un jeu (pas de bouteille sur les tables par exemple).
Eh bien je le vois : élèves touristes qui boivent, puis en reversent, puis se passent le bidon. On peut roter aussi peut-être ? Faire une fausse route et en recracher devant soi ? Ou sur le voisin ? Dans un bahut organisé normalement, avec un intercours normal de 5 min et une récré normale de 10 ou 15, on boit ailleurs qu'en classe. Sauf PAI.

En collège (enfin, dans le mien en tout cas), l'accès aux toilettes est parfois compliqué pour les élèves : elles sont fermées à clé toute la journée, les AE l'ouvrent uniquement aux récrés (et alors c'est la ruée des 550 élèves de l'établissement, sachant qu'il n'y en a qu'à un seul endroit du collège), et il est interdit, sauf grosse urgence, d'y aller aux intercours. Du coup, en cas de grosse canicule comme en juin dernier, je suis légèrement plus tolérante avec la petite bouteille d'eau dans le sac (mais s'il y a abus, c'est niet, et c'est niet le reste du temps aussi).

En revanche, pour moi, le lavabo de la sdp étant toujours accessible aux récrés (je ne sors pas de ma classe aux intercours, le temps que le dernier lambin ait fini de plier ses affaires, les suivants sont déjà là à trépigner), je n'ai jamais de bouteille d'eau dans ma salle. D'autant que les élèves ont du mal à comprendre que soient autorisées aux adultes des choses qui ne le leur sont pas, si en plus on se permet d'enfreindre le RI sous leur nez...

Quant à la Ventoline, tous les asthmatiques du collège ont un PAI.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par User5899 le Lun 14 Sep 2015 - 10:13

Demandez des fontaines à eau réfrigérée. On en a installé il y a 6 ans en sdp et à la cafet des élèves, ça marche très bien.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par dandelion le Lun 14 Sep 2015 - 10:49

L'élève de Skindiver étant en terminale, elle est peut-être majeure? Dans ce cas, elle peut sans doute prendre des médicaments sans dommage légal pour l'enseignant.


dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Dimka le Lun 14 Sep 2015 - 14:23

Cripure a écrit:
@Dimka a écrit:Avant, je pensais aussi qu’une petite bouteille d’eau, ce n’était pas non plus le drame du siècle. Et puis je ne sais plus qui, sur ce forum, avait fait remarquer que même dans une bouteille d’eau, le liquide incolore qu’il y a dedans, ce n’est pas forcément de l’eau. Razz Ça me paraît un argument pertinent pour l’interdire, et puis c’est vrai qu’il y a toujours les intercours pour boire, pour les élèves. Après, pour les profs, c’est différent, le fait de parler déverser plein de savoir mort partout par terre, ça peut donner soif plus vite, et quand la voix commence à casser, c’est la seule solution pour se reprendre.
A 26 ans, vous avez une voix bien fragile...
Pour moi, peu importe (mais dans l’absolu, oui, quand j’ai été prof, ça faisait longtemps que j’utilisais très peu ma voix, et devoir l’utiliser autant d’un seul coup a été assez bizarre), mais il n’y a pas de formation sur l’utilisation et la gestion de la voix (comme pour les chanteurs ou les acteurs, par exemple), et il me semble qu’un certain nombre de profs forcent sur leur voix.

Et après tout, dans les conférences ou dans les oraux de concours, on fournit une bouteille d’eau et un goblet aux orateurs, ce n’est donc pas considéré comme insupportablement impoli ou absurde.

@dandelion a écrit:L'élève de Skindiver étant en terminale, elle est peut-être majeure? Dans ce cas, elle peut sans doute prendre des médicaments sans dommage légal pour l'enseignant.
J’en doute, parce que dans un poste de secours, la prise de médicaments est très encadrée (y compris avec des adultes, donc) et la responsabilité retombe très vite sur le chef de poste. D’ailleurs, de façon globale, s’il arrive n’importe quoi, ça retombe sur le chef. Je ne vois pas pourquoi l’éducation nationale serait différente : à mon avis, s’il arrive quelque chose pendant le cours, ça risque de retomber d’une façon ou d’une autre sur le prof.

C’est bizarre que les enseignants n’aient pas un fascicule de l’éducation nationale où on leur indiquerait le cadre de leurs responsabilités.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Audrey le Lun 14 Sep 2015 - 18:16

Cripure a écrit:
@Audrey a écrit:
Cripure a écrit:
@Paraffin a écrit:

Et bien, tu as de la chance. Et tu ne postillonnes pas sur les élèves? L'un des quelques conseils pratiques reçus en IUFM était de boire régulièrement pour éviter de postillonner sur les élèves. Je suis religieusement ce conseil.
Ben je bois aux intercours, en sdp. C'est quoi cette mode ? D'ailleurs, le RI est clair : ni nourriture ni boisson dans les salles. Perso, je trouve que c'est un minimum.

Ben euh... moi, je n'ai pas le temps d'aller en salle des profs aux intercours, qui ne durent que 3 minutes...même pas le temps d'aller aux toilettes. Quand j'enchaîne 3h de 13 à 16, pas le choix... je bois en classe.
Pas de récré ? Shocked

Ah, tu appelles intercours la récré? Si, bien sûr, j'en ai, à 9h50 et 15h50...mais deux heures sans boire, moi, je ne peux pas... et l'aprèm, quand je commence à 13h pour nchainer jusqu'à 15h50, 3h sans eau, c'est impossible...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par amethyste le Lun 14 Sep 2015 - 18:19

@Dimka a écrit:
Cripure a écrit:
@Dimka a écrit:Avant, je pensais aussi qu’une petite bouteille d’eau, ce n’était pas non plus le drame du siècle. Et puis je ne sais plus qui, sur ce forum, avait fait remarquer que même dans une bouteille d’eau, le liquide incolore qu’il y a dedans, ce n’est pas forcément de l’eau. Razz Ça me paraît un argument pertinent pour l’interdire, et puis c’est vrai qu’il y a toujours les intercours pour boire, pour les élèves. Après, pour les profs, c’est différent, le fait de parler déverser plein de savoir mort partout par terre, ça peut donner soif plus vite, et quand la voix commence à casser, c’est la seule solution pour se reprendre.
A 26 ans, vous avez une voix bien fragile...
Pour moi, peu importe (mais dans l’absolu, oui, quand j’ai été prof, ça faisait longtemps que j’utilisais très peu ma voix, et devoir l’utiliser autant d’un seul coup a été assez bizarre), mais il n’y a pas de formation sur l’utilisation et la gestion de la voix (comme pour les chanteurs ou les acteurs, par exemple), et il me semble qu’un certain nombre de profs forcent sur leur voix.

Et après tout, dans les conférences ou dans les oraux de concours, on fournit une bouteille d’eau et un goblet aux orateurs, ce n’est donc pas considéré comme insupportablement impoli ou absurde.

@dandelion a écrit:L'élève de Skindiver étant en terminale, elle est peut-être majeure? Dans ce cas, elle peut sans doute prendre des médicaments sans dommage légal pour l'enseignant.
J’en doute, parce que dans un poste de secours, la prise de médicaments est très encadrée (y compris avec des adultes, donc) et la responsabilité retombe très vite sur le chef de poste. D’ailleurs, de façon globale, s’il arrive n’importe quoi, ça retombe sur le chef. Je ne vois pas pourquoi l’éducation nationale serait différente : à mon avis, s’il arrive quelque chose pendant le cours, ça risque de retomber d’une façon ou d’une autre sur le prof.

C’est bizarre que les enseignants n’aient pas un fascicule de l’éducation nationale où on leur indiquerait le cadre de leurs responsabilités.
Non, c'est habituel, c'est le flou artistique, comme pour beaucoup de choses... pale

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein

amethyste
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par ysabel le Lun 14 Sep 2015 - 18:19

La loi, elle est bien la loi... Cette après-midi une élève se sentait mal : infirmerie fermée... personne.
Alors on fait comment si l'élève n'a pas ses médicaments sur lui ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Isis39 le Lun 14 Sep 2015 - 18:22

@ysabel a écrit:La loi, elle est bien la loi... Cette après-midi une élève se sentait mal : infirmerie fermée... personne.
Alors on fait comment si l'élève n'a pas ses médicaments sur lui ?

On l'envoie à la vie scolaire. Et si besoin, on appelle les secours.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par ysabel le Lun 14 Sep 2015 - 18:24

@Isis39 a écrit:
@ysabel a écrit:La loi, elle est bien la loi... Cette après-midi une élève se sentait mal : infirmerie fermée... personne.
Alors on fait comment si l'élève n'a pas ses médicaments sur lui ?

On l'envoie à la vie scolaire. Et si besoin, on appelle les secours.

Et que va répondre les secours si c'est une histoire de règles très très très douloureuses ou pour une migraine ? tu crois qu'ils vont se déplacer pour cela ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Isis39 le Lun 14 Sep 2015 - 18:29

@ysabel a écrit:
@Isis39 a écrit:
@ysabel a écrit:La loi, elle est bien la loi... Cette après-midi une élève se sentait mal : infirmerie fermée... personne.
Alors on fait comment si l'élève n'a pas ses médicaments sur lui ?

On l'envoie à la vie scolaire. Et si besoin, on appelle les secours.

Et que va répondre les secours si c'est une histoire de règles très très très douloureuses ou pour une migraine ? tu crois qu'ils vont se déplacer pour cela ?

Là c'est la vie scolaire qui gère. Ici, elle garde les élèves qui ne sont pas bien, et appelle à la maison si quelqu'un peut venir les chercher.
Sinon, ils restent sur le fauteuil pendant un moment et retournent en classe s'ils vont mieux.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par User5899 le Lun 14 Sep 2015 - 18:34

@Dimka a écrit:C’est bizarre que les enseignants n’aient pas un fascicule de l’éducation nationale où on leur indiquerait le cadre de leurs responsabilités.
Ils ont mieux, ils ont un ours Very Happy
_______
@Audrey a écrit:Ah, tu appelles intercours la récré?
Non, j'ai pause de 8h55 à 9h, de 9h55 à 10h05 (récré), de 11h à 11h05, de 14h25 à 14h30, de 15h25 à 15h35 (récré), de 16h30 à 16h35. Il y a les sonneries avant et après, tout bien Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par ysabel le Lun 14 Sep 2015 - 18:38

règles douloureuses ou migraine, ça ne risque pas de s'améliorer sans les médicaments...

On préfère laisser souffrir.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par Dimka le Lun 14 Sep 2015 - 19:12

Ce n’est pas une question de préférer laisser souffrir, mais la prise de médicament comporte un risque (parfois minime, certes), et si elle se fait sous ta responsabilité (ce qui est ton cas si c’est dans ta classe, ou le cas de chef d’établissement si c’est en dehors, je suppose), en cas de problème (réaction allergique, surdosage, confusion dans les médocs, mauvais diagnostique…), si ça n’a pas été couvert d’une manière ou d’une autre par un médecin, c’est potentiellement pour ta pomme.

Évidemment, ça amène à des situations ridicules, et évidemment on pourrait être moins raides, au cas par cas (et on l’est) : sauf qu’à côté de ça, les gens sont hyper procéduriers et que la seule solution c’est de se cacher strictement derrière le cadre réglementaire (et c’est pour cela que je déplore son manque de visibilité à l’éducation nationale). En pratique, j’imagine que personne n’empêche un élève de prendre un médicament en lui posant une caméra de surveillance sur la tête : le prof dit que c’est interdit, l’élève sait que c’est interdit, il prend son médoc quand le prof a le dos tourné, et tout le monde est content.

S’il faut définir le « on » d’« on laisse souffrir », il me semble que c’est plutôt ceux qui font des économies sur les infirmiers scolaires.
Cripure a écrit:
@Dimka a écrit:C’est bizarre que les enseignants n’aient pas un fascicule de l’éducation nationale où on leur indiquerait le cadre de leurs responsabilités.
Ils ont mieux, ils ont un ours Very Happy
Il n’y a pas de contraintes réglementaires, à propos de l’usage des animaux dans l’enceinte d’un établissement scolaire ? Qui est responsable, en cas d’accident impliquant un ours ? Razz

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Médicaments en classe

Message par CallmeLucifer le Lun 14 Sep 2015 - 21:09

Cripure a écrit:
@Duduche a écrit:
Cripure a écrit:
@Paraffin a écrit:

Et bien, tu as de la chance. Et tu ne postillonnes pas sur les élèves? L'un des quelques conseils pratiques reçus en IUFM était de boire régulièrement pour éviter de postillonner sur les élèves. Je suis religieusement ce conseil.
Ben je bois aux intercours, en sdp. C'est quoi cette mode ? D'ailleurs, le RI est clair : ni nourriture ni boisson dans les salles. Perso, je trouve que c'est un minimum.

Nourriture je suis d'accord. Une gorgée d'eau si le RI ne l'interdit pas je ne vois pas le problème. En été en tout cas et tant que cela ne devient pas un jeu (pas de bouteille sur les tables par exemple).
Eh bien je le vois : élèves touristes qui boivent, puis en reversent, puis se passent le bidon. On peut roter aussi peut-être ? Faire une fausse route et en recracher devant soi ? Ou sur le voisin ? Dans un bahut organisé normalement, avec un intercours normal de 5 min et une récré normale de 10 ou 15, on boit ailleurs qu'en classe. Sauf PAI.

Chez nous il n'y a pas d'intercours: tout s'enchaîne , ce qui est aberrant d'ailleurs, car les élèves qui traversent tout l'établissement arrivent en retard... Et nous faisons parfois 3 heures d'affilé sans pause (de 13 à 15 par exemple, car la récréation est à 15h)... C'est long...

CallmeLucifer
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum