Près d'un quart des étudiantes des universités américaines victimes d'agressions sexuelles

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Près d'un quart des étudiantes des universités américaines victimes d'agressions sexuelles

Message par WabiSabi le Ven 25 Sep 2015, 19:20

Est-ce que ça rentre en ligne de compte si l'agresseur est végétarien tendance thermomix?

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Près d'un quart des étudiantes des universités américaines victimes d'agressions sexuelles

Message par DesolationRow le Ven 25 Sep 2015, 19:28

@WabiSabi a écrit:Est-ce que ça rentre en ligne de compte si l'agresseur est végétarien tendance thermomix?

Laughing Laughing
avatar
DesolationRow
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Près d'un quart des étudiantes des universités américaines victimes d'agressions sexuelles

Message par Tristana le Ven 25 Sep 2015, 20:13

Quand un jeune homme viole aux Etats-Unis et est condamné pour ça, les journaux télé américains couvrent l'affaire en évoquant la vie "gâchée" du jeune homme.
Pas un seul mot pour les victimes.
Je doute très sincèrement que les statistiques soient "truquées" : je pense qu'elles sont même très probablement loin de la réalité, quand on sait la loi du silence qui entoure les agressions sexuelles de manière générale, et encore plus celles qui ont lieu dans des milieux où ceux qui commettent les crimes sont ultra protégés par l'administration et leur réputation.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
avatar
Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Près d'un quart des étudiantes des universités américaines victimes d'agressions sexuelles

Message par e-Wanderer le Lun 28 Sep 2015, 22:07

Honnêtement, je ne saurais pas dire ce qu'il en est de la validité de ces statistiques, je n'ai jamais mis les pieds aux États-Unis. Mais un de mes amis, qui a passé deux ans dans une fac américaine, me disait qu'il en était revenu avec l'habitude de systématiquement laisser sa porte ouverte quand il recevait une étudiante dans son bureau (même en plein hiver quand le chauffage tourne à fond), et qu'ils était un peu dingues là-bas dans les rapports hommes-femmes.

Me fait pas trop envie, ce pays-là ! Entre le Donald Trump, les carabines en vente libre et la bouffe grasse…
avatar
e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum