conseil école-collège

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Volubilys le Mer 21 Oct 2015 - 9:59

@Balthamos a écrit:
@Volubilys a écrit:Et les PE se retrouveront encore tout seul, se feront traiter de tout les noms par leur hiérarchie car rien ne se met en place entre l'école et le collège, voir auront des sanctions...
Et les PLC s'étonneront du peu de soutien qu'ils reçoivent de la part du primaire dans leur lutte contre la réforme... Rolling Eyes

Je ne vois pas le rapport.

Vous avez le choix, pas les PE. Ils sont obligés d'assister au ces réunions, se retrouvent seuls, et se font houspiller par les inspecteurs car rien ne se fait avec le collège.
J'ai eu des CM2, j'ai vu cette mauvaise volonté des PLC que se fichent complètement de mettre les PE dans la merde. Eux, n'ont pas envie, le reste ils s'en foutent.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Balthamos le Mer 21 Oct 2015 - 10:00

Missions liées a écrit:Les missions liées au service d'enseignement qui comprennent les travaux de préparation et les recherches
personnelles nécessaires à la réalisation des heures d'enseignement, l'aide et le suivi du travail personnel des élèves,
leur évaluation, le conseil aux élèves dans le choix de leur projet d'orientation en collaboration avec les personnels
d'éducation et d'orientation, les relations avec les parents d'élèves, le travail au sein d'équipes pédagogiques
constituées d'enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ
disciplinaire. Dans ce cadre, ils peuvent être appelés à travailler en équipe pluriprofessionnelle associant les
personnels de santé, sociaux, d'orientation et d'éducation.

Enfin, une mission liée ne peut être imposée par le chef.

Sinon je suis d'accord avec toi, les 6èmes sont loin d'être perdus.

Puis tu as tout à fait raison, d'où mon hostilité au conseil école collège, avec le cycle 3 et plusieurs écoles dans le réseau, cela revient à ce que les enseignants du collège dirige les PE.
Sans oublier les mesures à la c... que peut décider un conseil école collège (par ex. pour ne pas perdre les élèves, on va tous adopter un code couleur commun.... mais bien sûr...)

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Balthamos le Mer 21 Oct 2015 - 10:03

@Volubilys a écrit:
@Balthamos a écrit:
@Volubilys a écrit:Et les PE se retrouveront encore tout seul, se feront traiter de tout les noms par leur hiérarchie car rien ne se met en place entre l'école et le collège, voir auront des sanctions...
Et les PLC s'étonneront du peu de soutien qu'ils reçoivent de la part du primaire dans leur lutte contre la réforme... Rolling Eyes

Je ne vois pas le rapport.

Vous avez le choix, pas les PE. Ils sont obligés d'assister au ces réunions, se retrouvent seuls, et se font houspiller par les inspecteurs car rien ne se fait avec le collège.
J'ai eu des CM2, j'ai vu cette mauvaise volonté des PLC que se fichent complètement de mettre les PE dans la merde. Eux, n'ont pas envie, le reste ils s'en foutent.

Je ne supporte pas le discours culpabilisant que force à utiliser l'administration.

Puis si c'est à cause du collège que les choses ne sont pas mises en place, je ne vois pas pourquoi les inspecteurs vous houspilleront. Vous faites ce qui vous semble juste, les collègues font pareil.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Cath le Mer 21 Oct 2015 - 10:04

@Volubilys a écrit:
@Balthamos a écrit:
@Volubilys a écrit:Et les PE se retrouveront encore tout seul, se feront traiter de tout les noms par leur hiérarchie car rien ne se met en place entre l'école et le collège, voir auront des sanctions...
Et les PLC s'étonneront du peu de soutien qu'ils reçoivent de la part du primaire dans leur lutte contre la réforme... Rolling Eyes

Je ne vois pas le rapport.

Vous avez le choix, pas les PE. Ils sont obligés d'assister au ces réunions, se retrouvent seuls, et se font houspiller par les inspecteurs car rien ne se fait avec le collège.
J'ai eu des CM2, j'ai vu cette mauvaise volonté des PLC que se fichent complètement de mettre les PE dans la merde. Eux, n'ont pas envie, le reste ils s'en foutent.
Mais enfin, vous être grands, non ? Vous ne pouvez pas vous débrouiller avec vos inspecteurs ? Ils ne vont pas vous manger, quand même !

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Ronin le Mer 21 Oct 2015 - 10:08

Il faut reconnaître que les inspecteurs sont beaucoup plus présents et beaucoup plus cons dans le primaire. Il faut aussi reconnaître que nous manquons, collectivement, de courage. Quand je vois mes collègues avec l'IEN j'ai l'impression d'être un CP à la rentrée.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par auléric le Mer 21 Oct 2015 - 10:10

@Nuits a écrit:
@Volubilys a écrit:Et les PE se retrouveront encore tout seul, se feront traiter de tout les noms par leur hiérarchie car rien ne se met en place entre l'école et le collège, voir auront des sanctions...
Et les PLC s'étonneront du peu de soutien qu'ils reçoivent de la part du primaire dans leur lutte contre la réforme... Rolling Eyes

Je ne vois pas le rapport entre le refus des PLC de participer à cette fumisterie et l'absence de soutien des PE à la lutte contre la réforme. C'est faire le jeu du MEN.

J'y ai participé l'an dernier à ce conseil. L'IEN voulait que je réclame autorité sur les collègues de ma discipline pour imposer les décisions prises par ledit conseil. J'y ai mené deux projets. Pas une HSE, rien.

Bon, je ne travaille pas pour avoir un susucre de mon maître, mais tout travail mérite salaire. Au bout d'un moment, ça suffit. Travailler plus pour gagner moins, c'est non. Alors je sais que certains PE vont se gausser en arguant que c'est la même chose chez eux. Et alors ? Puisque mes collègues sont traités comme des chiens, taillables et corvéables à merci, je dois accepter, par solidarité, de subir le même sort ?  Puisqu'ils sont écrasés par une hiérarchie qui tente de leur imposer des petits capots, je dois joyeusement endosser le rôle ?
Vois-tu, je ne raisonne pas de la sorte. Si l'absence d'implication des PLC peut faire capoter le dispositif et ainsi soulager tout le monde, tant mieux. Si c'est inutile voire dangereux pour les PE, alors trouvons, ensemble, un autre moyen de refuser ces co.nneries.

Parce que, en plus, c'était bien des réunions parfaitement inutiles. Tout ce qui comptait était de remplir des fiches de projet afin de faire de jolies vitrines pour servir la carrière de nos supérieurs. J'y suis allée pour pouvoir me faire une idée, pour pouvoir ensuite dénoncer cette usine à gaz sans être taxée de " passive réactionnaire " qui critique tout sans jamais rien essayer. Il n'y avait, comme souvent, rien de consistant. On a fait des projets histoire de faire des projets. Je ne participerai pas de nouveau à de telles fanfaronnades. Hors de question. Et en plus, cette année, ce conseil permettra d'entériner la réforme, je ne veux pas y participer.


Si j'ai décidé de garder la fonction de coordo, dont personne ne voulait, c'est pour être dans le conseil pédagogique. Comme il y a beaucoup de collègues peu ou pas informés au sujet de la réforme, je préfère  ne pas pratiquer la politique de la chaise vide.

En revanche, pour le conseil école collège, c'est mort, ce ne sera pas un lieu de contestation. Notamment parce que certains se frottent les mains en déclarant que c'est chacun son tour de trinquer. Parce que l'an dernier, je me suis retrouvée avec une brochette de collègues pestant contre l'alourdissement de notre charge de travail mais n'osant jamais dire non, ou alors ne voyant pas le problème, quand ce n'était pas des collègues, PE comme PLC, ravis de se montrer zélés. Résultat, j'ai eu des mots avec l'IEN. J'ai pesté contre ces pratiques stériles et l'alourdissement vain de notre temps de travail. Personne n'a rien dit. J'ai râlé contre les atteintes à la liberté pédagogique et à l'instauration de hiérarchie intermédiaire. Personne n'a rien dit.

Alors bon, au bout d'un moment, ça va bien. Je ne me sens absolument pas coupable de vouloir échapper à ce truc.
n'oubliez pas que l'IEN est notre chef hiérarchique direct et que pour certains oser émettre la moindre critique même constructive c'est déjà franchir le rubicon, alors la ramener devant un autre corps c'est carrément de la rebellion ouverte! on peut , ne pas forcément avoir envie de se retrouver dans cette situation quoiqu'on en pense in petto.

@Balthamos a écrit:
@Volubilys a écrit:Et les PE se retrouveront encore tout seul, se feront traiter de tout les noms par leur hiérarchie car rien ne se met en place entre l'école et le collège, voir auront des sanctions...
Et les PLC s'étonneront du peu de soutien qu'ils reçoivent de la part du primaire dans leur lutte contre la réforme... Rolling Eyes

Je ne vois pas le rapport.

On peut ne pas vouloir siéger à ce conseil pour pleins de raisons et les PE pourraient le comprendre.
S'ils ne veulent pas siéger, ils peuvent aussi s'organiser.
Personnellement, je mets notre liberté pédagogique sur un niveau plus haut que le reste et certains voudraient gommer les différences entre le premier degré et la second degré, notamment en alignant notre pédagogie via ce conseil.
Enfin je ne vois pas de problème avec le passage de l"école au collège. J'ai des 6e depuis des années et ils s'y font très vite au changement de salle, d'enseignants, de mode de travail, etc. Les difficultés de certains élèves ne se réglera pas avec le renforcement du conseil mais plutôt avec des moyens supplémentaires au primaire. Mais une réunion coute moins chere qu'une réforme efficace.

Pour le soutien, c'est autre chose et mesquin. Ce n'est pas parce que j'étais bloqué à cause d'une grève de la SNCF que je suis pour la privatisation....

eh non , on ne peut pas ... parce que figure-toi que ce conseil école-collège est compté dans nos 108h comme un conseil de cycle .... on nous rétorque "obligation de service" point barre .

Et pour ce que dit Volubilys, je peux vous certifier qu'il est assez agaçant de voir qu'on a dû bosser un projet dont l'IEN nous demande de lui transmettre copie des CR des conseils de cycle que tu as été obligé de faire pour monter les activités , qu'il te relance ensuite périodiquement pour avoir les résultats et que .... ben au collège personne ne répond à tes mails, aucune classe ou presque n'a distribué les documents prévus (qui t'ont valu au moins 3h de réunion de concertation en plus de la réunion avec la collège plus le temps de conception) et que quand çà a été donné c'est sans aucun retour vers nous , et qu'on attend encore en octobre ce que les collègues de collège devaient envoyer à nos élèves en janvier ....(à moins que du coup ils les aient eu en arrivant en 6è, c'est pte çà ....) .
Bref tant mieux pour vous si vous pouvez encore échapper à ce "trucmuche" inutile et chronophage, tant mieux si vous avez encore la chance d'échapper aux 108h et à leur équivalent mais on apprécierait de sentir dans vos refus que vous prenez aussi un peu en considération notre situation.... sinon comment vous étonner que nous en fassions de même avec vos soucis de réforme
(ne nous y trompons pas , je suis très opposée à cette réforme et je fais autant que possible passer le message, j'ai aussi perdu des journées de salaires pour çà .... mais je me souviens aussi que ce fut peu le cas lors de la réforme des rythmes, et cela m'agace d'entendre qu'on a qu'à bouger et refuser .... je vous refile mon IEN , mes 108h et je vous invite à me montrer l'exemple)

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Volubilys le Mer 21 Oct 2015 - 10:15

topela Merci Auléric!

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Balthamos le Mer 21 Oct 2015 - 10:17

@auléric a écrit:
n'oubliez pas que l'IEN est notre chef hiérarchique direct et que pour certains oser émettre la moindre critique même constructive c'est déjà franchir le rubicon, alors la ramener devant un autre corps c'est carrément de la rebellion ouverte! on peut , ne pas forcément avoir envie de se retrouver dans cette situation quoiqu'on en pense in petto.

Oui, je l'ai toujours su et c'est pour ça que je ne pourrai pas passer au premier degré, nous sommes plus libres vis à vis de nos chefs que nous. C'est un fait.



@auléric a écrit:

eh non , on ne peut pas ... parce que figure-toi que ce conseil école-collège est compté dans nos 108h comme un conseil de cycle .... on nous rétorque "obligation de service" point barre .

Et pour ce que dit Volubilys, je peux vous certifier qu'il est assez agaçant de voir qu'on a dû bosser un projet dont l'IEN nous demande de lui transmettre copie des CR des conseils de cycle que tu as été obligé de faire pour monter les activités , qu'il te relance ensuite périodiquement pour avoir les résultats et que .... ben au collège personne ne répond à tes mails, aucune classe ou presque n'a distribué les documents prévus (qui t'ont valu au moins 3h de réunion de concertation en plus de la réunion avec la collège plus le temps de conception) et que quand çà a été donné c'est sans aucun retour vers nous , et qu'on attend encore en octobre ce que les collègues de collège devaient envoyer à nos élèves en janvier ....(à moins que du coup ils les aient eu en arrivant en 6è, c'est pte çà ....) .
Bref tant mieux pour vous si vous pouvez encore échapper à ce "trucmuche" inutile et chronophage, tant mieux si vous avez encore la chance d'échapper aux 108h et à leur équivalent mais on apprécierait de sentir dans vos refus que vous prenez aussi un peu en considération notre situation.... sinon comment vous étonner que nous en fassions de même avec vos soucis de réforme
(ne nous y trompons pas , je suis très opposée à cette réforme et je fais autant que possible passer le message, j'ai aussi perdu des journées de salaires pour çà .... mais je me souviens aussi que ce fut peu le cas lors de la réforme des rythmes, et cela m'agace d'entendre qu'on a qu'à bouger et refuser .... je vous refile mon IEN , mes 108h et je vous invite à me montrer l'exemple)

Alors par solidarité, on devrait faire quoi? Assister ? Faire plus me paraît très compliqué.

Pour le moment on peut lancer un débat de fond ici, sur l'utilité du conseil pédagogique.
Ca peut être intéressant et on peut être surpris par certains arguments.
Mais l'argument "les inspecteurs ne sont pas contents" ne me convainc pas pour l'utilité du conseil.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Volubilys le Mer 21 Oct 2015 - 10:25

Les IEN peuvent avoir un pouvoir de nuisance que les PLC ont bien du mal à prendre la mesure, eux qui n'ont quasiment aucun contacte avec leur hiérarchie, nous l'IEN on l'a sur le dos, et ils sont très vindicatifs!


_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Ronin le Mer 21 Oct 2015 - 10:29

Ah ça ! forts avec les faibles et faibles avec les forts, de bons petits roquets bien nuisibles.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Balthamos le Mer 21 Oct 2015 - 10:31

Oui, on le sait les PE sont plus pressés par l'administration que les autres.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par auléric le Mer 21 Oct 2015 - 10:51

Je suis totalement d'accord avec toi Balthamos quand tu dis que les élèves s'adaptent très vite au collège, au changement de salle et de prof (et même l'attendent avec impatience)
et que je ne vois pas l'utilité d'aligner nos méthodes. (ce n'est pas d'ailleurs l'optique qui a cours chez nous)

J'aimerai que votre refus fasse capoter les usines à gaz .... mais ce ne sera pas le cas.

En revanche , si on se lance dans des projets qui sont sensés se faire en échange entre les 6è et les cm2 (ce qui est fait chez nous) .... on aimerait qu'il ait lieu cet échange , pas bosser à sens unique sinon oui forcément les pe vont l'avoir mauvaise car nous n'avons pas vraiment moyen de nous défiler , sauf à entrer dans de longs bras de fer avec notre hiérarchie.

Un truc que j'ai trouvé très bien pour le coup c'est ce que le collège ici a mis en place : une pochette remise lors de l'inscription en 6è avec un livre à lire pendant les vacances (où nous avons donné notre avis sur le choix) étudié ensuite à la rentrée , un petit dossier d'exos de révision de maths pour "partir sur de bonnes bases" (facultatifs et auto-correctif mais qui permet aux familles de voir les bases attendues ) et une lettre d'un 6è de cette année , différente pour chaque élève (ou presque) pour présenter le collège. Sympathique, attrayant , motivant , vraiment .
Pas de lien entre les écoles mais un vrai accueil pour les futurs 6è, peut-être à compléter par un tutorat à la rentrée entre les nouveaux 5è et les nouveaux 6è .... cela ferait une intégration bien plus cohérente pour les élèves
Enfin si c'était vraiment le but de la liaison cm-6è et pas juste une mise au pas des plc envers les méthodes iufemesques et la primarisation du collège (logique qui fait un pas de plus avec le nouveau cycle 3 d'ailleurs)

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Nuits le Mer 21 Oct 2015 - 11:00

@Volubilys a écrit:topela Merci Auléric!

Oui, vraiment, bravo.

J'ai vraiment pris sur moi pour ne pas dire ce que je pensais de ta réaction, mais faudrait pas pousser non plus. Je te trouve franchement mesquine et puérile sur ce coup. Que veux-tu as la fin ? Que nous nous soumettions nous aussi par solidarité ? Puisque votre hiérarchie vous écrase, vivement que les PLC subissent la même chose ? Ah, punissons les, ces vils privilégiés, en ne soutenant par leur opposition actuelle ? Vraiment ? Car, je le rappelle, ta première intervention a été pour dire que les PLC étaient parfaitement égoïstes de ne pas vouloir participer à ces stupidités et qu'ils méritaient ainsi bien de ne pas être soutenus dans leur opposition à la réforme.

Si c'est là la substance de ton message, alors oui, sans hésiter, je t'adresse mes félicitations les plus sarcastiques pour cette belle façon de penser.


_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Ronin le Mer 21 Oct 2015 - 11:05

Je crois que nous devrions tous nous entraider pour être plus forts face à la hiérarchie. De fait, nous, PE, sommes plus emmerdés par les inspecteurs. ET bien regroupons nous avec les PLC pour faire capoter ces conneries.

Et au risque de me faire lyncher, je constate que les PE sont plus facilement soumis que les PLC. Je veux dire, avant que l'inspecteur ouvre la bouche ou même ne se pointe. J'ai l'impression que l'obéissance, la soumission directe est plus répandue dans le premier degré. Je ne sais pas sir ça vient du formatage de la formation initiale ou des inspections plus fréquentes, du manque de combativité des syndicats majoritaires ou de la totale absence de connaissances juridiques des PE, mais ça me semble indéniable.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par ycombe le Mer 21 Oct 2015 - 11:10

@Ronin a écrit:Je crois que nous devrions tous nous entraider pour être plus forts face à la hiérarchie. De fait, nous, PE, sommes plus emmerdés par les inspecteurs. ET bien regroupons nous avec les PLC pour faire capoter ces conneries.

Et au risque de me faire lyncher, je constate que les PE sont plus facilement soumis que les PLC. Je veux dire, avant que l'inspecteur ouvre la bouche ou même ne se pointe. J'ai l'impression que l'obéissance, la soumission directe est plus répandue dans le premier degré. Je ne sais pas sir ça vient du formatage de la formation initiale ou des inspections plus fréquentes, du manque de combativité des syndicats majoritaires ou de la totale absence de connaissances juridiques des PE, mais ça me semble indéniable.
Les IEN sont supérieur directs des PE, non? Les IPR ne sont pas supérieurs hiérarchiques des PLC. Les IEN sont constament sur le des des écoles, il y en a un pour chaque district ce qui est assez peu (et qui fait qu'on les subit plus). Les IPR, quand on les voit une fois tous les 5 ans, c'est qu'ils viennent souvent.

Ça fait des differences de fonctionnement assez importantes. Les PLC sont aussi soumis que les PE sinon. C'est juste qu'on les laisse plus souvent tranquille.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Volubilys le Mer 21 Oct 2015 - 11:11

@Nuits a écrit:
@Volubilys a écrit:topela Merci Auléric!

Oui, vraiment, bravo.

J'ai vraiment pris sur moi pour ne pas dire ce que je pensais de ta réaction, mais faudrait pas pousser non plus. Je te trouve franchement mesquine et puérile sur ce coup. Que veux-tu as la fin ? Que nous nous soumettions nous aussi par solidarité ? Puisque votre hiérarchie vous écrase, vivement que les PLC subissent la même chose ? Ah, punissons les, ces vils privilégiés, en ne soutenant par leur opposition actuelle ? Vraiment ? Car, je le rappelle, ta première intervention a été pour dire que les PLC étaient parfaitement égoïstes de ne pas vouloir participer à ces stupidités et qu'ils méritaient ainsi bien de ne pas être soutenus dans leur opposition à la réforme.

Si c'est là la substance de ton message, alors oui, sans hésiter, je t'adresse mes félicitations les plus sarcastiques pour cette belle façon de penser.


Je voulais juste que tu prennes conscience que derrière ton j'ai-pas-envie-d'y-aller-alors-j'y-vais-pas bien égoïste, tu mets les collègues PE dans la merde.
Communiquer avec les PE pour saboter le truc serait plus efficace, que de juste les laisser se débrouiller avec le bébé car toi t'as pas envie...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Ronin le Mer 21 Oct 2015 - 11:13

Tout est fait pour que nous ne nous entendions pas justement...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par ycombe le Mer 21 Oct 2015 - 11:21

@auléric a écrit:

eh non , on ne peut pas ... parce que figure-toi que ce conseil école-collège est compté dans nos 108h comme un conseil de cycle .... on nous rétorque "obligation de service" point barre .
Ça veut dire quoi? C'est compté dans vos 108h ou pas ?

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par ycombe le Mer 21 Oct 2015 - 11:23

@Thalia de G a écrit:Je me suis livrée à une petite recherche sur la composition de cette instance et j'ai trouvé :

La composition du conseil école-collège

Le conseil école-collège comprend :
   * le principal du collège ou son adjoint
   * l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription du premier degré ou son représentant
   * des personnels désignés par le principal du collège sur proposition du conseil pédagogique du collège
   * des membres du conseil des maîtres de chacune des écoles du secteur de recrutement du collège
http://www.education.gouv.fr/cid73278/le-conseil-ecole-college.html

Cela ne répond pas complètement à ta question (tu n'as pas été consultée), mais j'apprends que quels que soient nos niveaux d'enseignement, nous y sommes éligibles...
Il faut demander copie du compte rendu du CP qui fait la proposition. S'il n'y en a pas eu, ta désignation est illégale.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par VanGogh59 le Mer 21 Oct 2015 - 11:24

Merci de ta réaction de PE ronin, Au vu de celle des autres, j'avais l'impression qu'ils étaient tous complètement schizo...
Notre combat, c'est cette réforme qui va nous imposer des réunions complètement lénifiantes et stériles comme celle des liaisons école-collège. Je pense que, comme les PLC, les PE vont les subir. Alors pourquoi venir nous reprocher voire nous menacer parce que nous refusons et combattons un tel système ?

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par ycombe le Mer 21 Oct 2015 - 11:24

@Oudemia a écrit:Une "réunion" est prévue bientôt, je ne sais pas qui viendra du côté primaire (quatre écoles seraient concernées), avec professeurs de français et maths en 6e cette année :
 - est-ce un conseil ou pas ? (à mon avis oui, qui avance masqué)
 - pas de convocation en forme, un mail seulement, parlant de "présence indispensable", mais moi j'ai un cours à cette heure là ; ce mail a-t-il valeur de convocation ?
Pardon ? toutes les écoles de secteurs de recrutement du collège sont concernées, à priori.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par Ronin le Mer 21 Oct 2015 - 11:30

@VanGogh59 a écrit:Merci de ta réaction de PE ronin, Au vu de celle des autres, j'avais l'impression qu'ils étaient tous complètement schizo...
Notre combat, c'est cette réforme qui va nous imposer des réunions complètement lénifiantes et stériles comme celle des liaisons école-collège. Je pense que, comme les PLC, les PE vont les subir. Alors pourquoi venir nous reprocher voire nous menacer parce que nous refusons et combattons un tel système ?

Oui mais de fait les PE sont beaucoup beaucoup plus fliqués. Nous sommes inspectés plus souvent, notre logique est beaucoup plus pédago ( je veux dire, la formation, les instructions, etc ) les syndicats sont plus pédagos, nous sommes moins par équipe et les inspecteurs ne défendent pas une discipline ou une culture mais la polyvalence donc toutes les conneries possibles et imaginables. Quant à la formation, la politisation, et le champ syndical, il existe des différences notables. On aurait tout intérêt à nous inspirer du secondaire mais c'est plus compliqué qu'il n'y paraît.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par cocoonpeda le Mer 21 Oct 2015 - 11:32

Je crois que ces conseils écoles-collèges préparent "doucement" la nouvelle réforme...
Que nous le voulions ou pas nous seront obligés d'échanger à différents moments ne serait-ce que pour le "découpage" des programmes pour le nouveau cycle 3 (CM1 CM2 6ème).
Pour l'instant, il me semble qu'il n'est "que" question de développer un projet CM2/6ème. Attendons la suite...qui pour nous, sera dévoilée début novembre lors de cette première réunion (mais qui sait vraiment ce que nous allons y faire??)

Nous, PE, enseignants de CM2, sommes obligés de nous y rendre et cela fait parti de nos "animations pédagogiques"... Je me posais la question pour la "convocation" des profs de collège... Je vois que ce n'est pas simple! Wink

_________________
Ce que tu rêves, fais le.
Joseph DELTEIL

cocoonpeda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par auléric le Mer 21 Oct 2015 - 11:38

@ycombe a écrit:
@auléric a écrit:

eh non , on ne peut pas ... parce que figure-toi que ce conseil école-collège est compté dans nos 108h comme un conseil de cycle .... on nous rétorque "obligation de service" point barre .
Ça veut dire quoi? C'est compté dans vos 108h ou pas ?

oui : extrait de la circulaire
Vingt-quatre heures forfaitaires consacrées :

- à des travaux en équipes pédagogiques (activités au sein des conseils des maîtres de l'école et des conseils des maîtres de cycle) ;

- à l'élaboration d'actions visant à améliorer la continuité pédagogique entre les cycles et la liaison entre l'école et le collège ;

- aux relations avec les parents ;

- à l'élaboration et au suivi des projets personnalisés de scolarisation des élèves handicapés.

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par cocoonpeda le Mer 21 Oct 2015 - 11:42

@auléric a écrit:
@ycombe a écrit:
@auléric a écrit:

eh non , on ne peut pas ... parce que figure-toi que ce conseil école-collège est compté dans nos 108h comme un conseil de cycle .... on nous rétorque "obligation de service" point barre .
Ça veut dire quoi? C'est compté dans vos 108h ou pas ?

oui : extrait de la circulaire
Vingt-quatre heures forfaitaires consacrées :

- à des travaux en équipes pédagogiques (activités au sein des conseils des maîtres de l'école et des conseils des maîtres de cycle) ;

- à l'élaboration d'actions visant à améliorer la continuité pédagogique entre les cycles et la liaison entre l'école et le collège ;

- aux relations avec les parents ;

- à l'élaboration et au suivi des projets personnalisés de scolarisation des élèves handicapés.

Pour nous...c'est compté en animation pédagogique (soit 9 heures sur 18H...)
Cela doit dépendre des circonscriptions.

_________________
Ce que tu rêves, fais le.
Joseph DELTEIL

cocoonpeda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: conseil école-collège

Message par musa le Mer 21 Oct 2015 - 11:43

Pour l'instant, j'ai toujours réussi à échapper à ces réunions. Les collègues qui siègent au conseil ont demandé qu'on leur fournisse une liste de ce qu'on attend des élèves qui arrivent en 6è. J'avais oublié de répondre et j'ai reçu un mail comminatoire auquel j'ai répondu "j'attends qu'ils sachent lire, écrire, compter, calculer". Non mais sans blague c'est quoi ces co... ies?!

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum