Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par User5899 le Lun 28 Déc 2015 - 13:36
Je m'emporte, je m'emporte...

Mais en même temps, si je ne m'emporte pas, qui m'emportera ?
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par Isidoria le Lun 28 Déc 2015 - 20:02
Mais vous avez eu une formation alors? Thrasy, Cripure je vous en conjure, aidez-moi!

Ah tiens, vous ai-je dit que pour simplifier j'ai une élève non voyante en classe de TL? Le Pasolini n'existe pas en version pour non voyants, c'est formidable! Mais ce n'est pas grave de toute façon selon mon collègue de philo je ne veux pas qu'elle ait son bac car je pose des questions pour savoir comment elle le passera.
avatar
belote
Niveau 10

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par belote le Lun 28 Déc 2015 - 20:21
J'ai eu une formation mais centrée uniquement autour du film. Aucun lien n'a été tissé avec la tragédie de Sophocle. Trois heures sur la vie et l'oeuvre de Pasolini, informations que j'avais déjà lues à travers les différents ouvrages que j'ai pu compulser.
Pour le moment, je travaille à partir de deux ouvrages achetés par le CDI de mon établissement. Rien de bien folichon je dois l'avouer. Et je n'aime pas le film...
Et sinon, montrez-vous le film en entier à vos élèves ou par séquences ?
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par Isidoria le Lun 28 Déc 2015 - 20:28
J'avoue ne pas avoir tranché encore sur cette question. J'ai la chance d'avoir 3h de littérature, peut-être tenterais-je le visionnage en entier.
Si vous avez des documents, quels qu'ils soient, je suis preneuse, si vous voulez bien partager.
avatar
belote
Niveau 10

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par belote le Lun 28 Déc 2015 - 20:31
Si tu as quelques jours devant toi, je veux bien te mettre mes notes au propre. Mais je préfère te prévenir que ce n'est pas très éclairant sur la problématique proposée par les IO.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par Isidoria le Lun 28 Déc 2015 - 21:09
Ah oui j'ai du temps, encore. Vous avez tous fini Madame Bovary?
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par trompettemarine le Lun 28 Déc 2015 - 21:53
@Isidoria a écrit:J'avoue ne pas avoir tranché encore sur cette question. J'ai la chance d'avoir 3h de littérature, peut-être tenterais-je le visionnage en entier.
Si vous avez des documents, quels qu'ils soient, je suis preneuse, si vous voulez bien partager.

J'ai pu acheter quasiment tous les ouvrages conseillés dans la bibliographie du BO. Je ne suis pas certaine de tous les prendre en notes à l'ordi, mais je t'enverrai ce que j'aurai pu faire si tu veux. (Là, j'achève pendant quinze jours encore à la rentrée la Bovary, à moins que ce ne soit elle qui m'achève. Je me bovaryse de plus en plus, j'espère qu'avec Oedipe je ne vais pas en venir à commettre des choses terribles.)
Il y a aussi beaucoup de choses que l'on peut trouver (même si ce n'est pas la même perspective) parce que l'oeuvre a été au programme de la Terminale en grec il y a quatre ou cinq ans.
Le site Lettresvolées.fr aussi est resté ouvert.


Dernière édition par trompettemarine le Lun 28 Déc 2015 - 22:18, édité 1 fois

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par trompettemarine le Lun 28 Déc 2015 - 22:15
@Isidoria a écrit:Ah oui j'ai du temps, encore. Vous avez tous fini Madame Bovary?

Non, j'ai fini tout le travail sur les sources, le travail de l'écriture et des brouillons, etc. (sources principales : la conférence d'Yvan Leclerc, La genèse de Madame Bovary de Claudine Gothot-Mersch, et le Gengembre)
Il me reste à étudier une ou deux scènes, dont celle des comices (pour le discours direct, l'ironie (que je vais re-re-re-retravailler, la composition symphonique (et aussi les suppressions)), et la réception.
J'aimerais parler un peu de la fatalité aussi.
Bref, plus j'avance, plus j'ai l'impression qu'il en reste, mais les élèves saturent.
J'avoue aussi que cette année, j'ai un peu trop laissé de côté le travail sur les "moeurs de province".
J'ai corrigé un premier devoir : "Aucun modèle n' a posé pour moi, etc."
Là j'en corrige un second sur les personnages et comme j'ai trois TL, j'ai dû imaginer trois sujets différents (j'en ai inventé un sur la relation entre Léon et Emma, un autre sur Emma et un dernier sur Charles.)
Le plus difficile est de trouver un bon libellé en rapport avec le domaine "lire, écrire, publier". (Il y a quand même une difficulté : le programme porte sur le travail de création et la genèse, mais le B.O. précise bien que le sujet doit porter uniquement sur l'oeuvre.)
A la rentrée, pour le devoir commun, ils ont à réviser une scène (je les interrogerai sur le pied bot) et le cours (j'ai repris un des sujets de bac qu'Isidoria a posté des centres étrangers). Il restera le bac blanc en février (mais, j'aurais commencé Sophocle) où il y aura une question à 12 points sur Emma (une citation de Riggs qui m'avait plu dans l'édition Textes et contextes ; je n'ai pas encore d'idées pour la première question).

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
REM
Niveau 2

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par REM le Lun 28 Déc 2015 - 23:32
Merci Trompettemarine de m’avoir fait découvrir le site lettresvolees.fr qui est une véritable mine d’informations et de documents bien utiles.
Dans l’académie de Strasbourg, nous avons pu suivre une vidéoconférence de l’inspecteur général Renaud Ferreira sur le film de Pasolini. C’était vraiment intéressant, d’autant que je ne connaissais ce réalisateur que de nom. Voici quelques conseils que j’ai notés.
- Ne pas académiser le propos, vouloir faire entrer Pasolini dans un corset. Permettre aux élèves de bien observer le film, sans limiter, sans forclore leurs interprétations personnelles. Il s’agit d’un film cruel au sens d’Artaud. Cette cruauté agissante peut provoquer des réactions de malaise.
- Ne pas embarquer les lycéens dans une étude trop techniciste, trop pointilleuse. Le cours à dispenser est bien un cours de littérature, même s’il faut s’intéresser aux aspects techniques qui font sens. Par exemple, les coupes et les raccords sont importants chez Pasolini. Un cinéma de poésie comme le sien marque la coupe, la présence du réalisateur qui se montre. Apprendre aux élèves à hiérarchiser les informations au cours d’études de séquences d’environ 3 minutes. C’est assez difficile pour eux. Que retenir d’une séquence ? Où se situe-t-elle ? Après et avant quoi ? La résumer aux niveaux de la narration, de la technique et de la symbolique.
- Ne passer que quelques heures sur la tragédie au temps de Sophocle, puis quelques heures sur le cinéma de Pasolini. Enchaîner sur la confrontation des deux œuvres le plus rapidement possible. Concevoir le cours transversal comme un pré-devoir. Ex. La figure de Jocaste chez le dramaturge et le réalisateur. Idem pour le personnage d’Oedipe. Peut-on parler de tragédie dans les deux œuvres ? Comment envisager la question de la catharsis dans les deux œuvres ? Idem pour la question de la culpabilité.
Renaud Ferreira devrait nous faire parvenir ses notes. Le cas échéant, je pourrais vous les transmettre en mp.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par User5899 le Mar 29 Déc 2015 - 1:54
- Je n'ai pas fini Bovary. 32 semaines de cours, donc 2x 16, quoi qu'il arrive.
- Je n'ai pas pu faire lire le livre à environ une vingtaine d'élèves sur trente. Trois devoirs, trois fois 20 copies blanches. Noté sur le bulletin et sur APB. Ils s'en foutent, ils savent qu'ils sont nuls et ne demandent donc que des facs. J'en connais qui vont rigoler...
- Je m'attends à un grand succès pour Pasolini. Hors de question de projeter le film en classe (en plus, j'ai deux fois 1h). Je le duplique et le mets sur le réseau, ils le copient et le regardent. Ou pas.
- J'ai eu une formation qui avait l'air bien pour le film, l'après-midi. Mais je me suis endormi, elle projetait des extraits et ce film me gonfle peut-être plus que Les Planches courbes de sinistre mémoire.
Bref, tout va bien. Je crois que je vais faire vaguement l'impasse sur le film, de toutes façons, ce sera la Bovary. Et sinon ? Ben mes élèves ne m'auront pas suffisamment motivé.
Les sujets croisés m'emmerdent, c'est hyper artificiel, c'est juste prétexte à de la branlette même pas intellectuelle. Pasolini ne traînait décidément pas assez...
Invité El
Esprit éclairé

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par Invité El le Mar 29 Déc 2015 - 6:52
Cripure a écrit:- Je n'ai pas fini Bovary. 32 semaines de cours, donc 2x 16, quoi qu'il arrive.
- Je n'ai pas pu faire lire le livre à environ une vingtaine d'élèves sur trente. Trois devoirs, trois fois 20 copies blanches. Noté sur le bulletin et sur APB. Ils s'en foutent, ils savent qu'ils sont nuls et ne demandent donc que des facs. J'en connais qui vont rigoler...
- Je m'attends à un grand succès pour Pasolini. Hors de question de projeter le film en classe (en plus, j'ai deux fois 1h). Je le duplique et le mets sur le réseau, ils le copient et le regardent. Ou pas.
- J'ai eu une formation qui avait l'air bien pour le film, l'après-midi. Mais je me suis endormi, elle projetait des extraits et ce film me gonfle peut-être plus que Les Planches courbes de sinistre mémoire.
Bref, tout va bien. Je crois que je vais faire vaguement l'impasse sur le film, de toutes façons, ce sera la Bovary. Et sinon ? Ben mes élèves ne m'auront pas suffisamment motivé.
Les sujets croisés m'emmerdent, c'est hyper artificiel, c'est juste prétexte à de la branlette même pas intellectuelle. Pasolini ne traînait décidément pas assez...

Zut, ça me désole de vous entendre dire ça. Que vous ont-elles fait, ces Planches? Je pense que ce n'était pas facile pour les élèves; quant à moi, c'est un poète qui compte beaucoup et que je trouve profond et inspiré. Sa voix nous manquera, quand il ne dira plus "notre besoin de Rimbaud" ou qu'il ne portera plus une parole poétique exigeante et qui refuse la branlette intellectuelle (et là je vous suis) que vous rejetez à bon droit, chez Pasolini comme chez d'autres. S'il y avait encore une chance de vous réconcilier avec lui, je vous conseillerais volontiers de lire "la grande voix", dans Le Digamma, poème en prose magnifique sur la voix disparue d'une chanteuse lyrique et qui m'a récemment bouleversé.
avatar
nuages
Doyen

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par nuages le Mar 29 Déc 2015 - 8:50
Le merveilleux Philippe Brunet a parlé de Sophocle, plus particulièrement de ses choix de mise en scène d'Oedipe avec sa troupe de théâtre, pas de consignes pédagogiques heureusement, le pur plaisir d'écouter un lettré si fin veneration . Deux spécialistes de Pasolini sont intervenus ensuite , des exposés passionnants. Journée très riche intellectuellement. Je n'ai pas encore mis mes notes au propre car je compte travailler encore trois semaines sur Madame Bovary . J'ai cru comprendre à travers des tropismes réitérés de l'inspecteur que Flaubert se représenterait en juin 2016.
avatar
Hypermnestre
Habitué du forum

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par Hypermnestre le Mar 29 Déc 2015 - 19:06
Je suis atterrée de lire que certains IPR savent déjà ce qui va tomber et le disent. Cela fait des années que je dépense une énergie folle à aborder loyalement dans les mêmes proportions les œuvres au programme... alors qu'au fond, il n'y a aucun suspense. A quoi bon ? Qu'ils mettent une œuvre au programme et que l'on en finisse... et encore, nous resterons quand même l'épreuve la plus difficile du bac L.
Je viens de finir Bovary et de commencer (simplement l'introduction) Œdipe. Je garde quelques semaines en fin d'année pour réviser avec eux, car certains de mes élèves sont aussi courageux que ceux de Cripure...
Je suis également exaspérée par le fait de perdre une séance entière à visionner le film, mais là encore, beaucoup ne feront pas l'effort de le regarder par eux-mêmes...
Pour répondre à Isidoria, je vais regarder le film en entier, puis passer ponctuellement des extraits.
Après avoir été très dubitative, je suis (relativement) optimiste sur l'accueil que réserveront les élèves au film. Je pense qu'ils peuvent aimer le côté onirique, fantaisiste (après, peut-être, avoir ri des costumes, accessoires...) et ne pas être insensibles à la sauvagerie qui se dégage de l'ensemble.
Bon courage à tous...
avatar
nuages
Doyen

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par nuages le Mar 29 Déc 2015 - 21:29
@hypermnestre a écrit:Je suis atterrée de lire que certains IPR savent déjà ce qui va tomber et le disent.
C'était moi qui interprétais des sous-entendus et je suis peut-être dans l'erreur totale Embarassed
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par User5899 le Mer 30 Déc 2015 - 2:36
@nuages a écrit:
@hypermnestre a écrit:Je suis atterrée de lire que certains IPR savent déjà ce qui va tomber et le disent.
C'était moi qui interprétais des sous-entendus et je suis peut-être dans l'erreur totale Embarassed
En 2003, c'est Besançon qui a fait les sujets et j'étais dans la commission. Nous étions 10 profs, une IPR, un IG. Chaque prof a proposé 4 paires de sujets. On nous a expliqué que tout est imprimé, mis sous scellé, et que le recteur décide deux ou trois jours avant l'épreuve quel paquet il décide de mettre en circulation. Sans savoir ce qui s'y trouve. Peut-être cela a-t-il changé ?
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par Iphigénie le Mer 30 Déc 2015 - 2:38
Et le cobayage ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par User5899 le Mer 30 Déc 2015 - 2:39
elpenor08 a écrit:
Cripure a écrit:- Je n'ai pas fini Bovary. 32 semaines de cours, donc 2x 16, quoi qu'il arrive.
- Je n'ai pas pu faire lire le livre à environ une vingtaine d'élèves sur trente. Trois devoirs, trois fois 20 copies blanches. Noté sur le bulletin et sur APB. Ils s'en foutent, ils savent qu'ils sont nuls et ne demandent donc que des facs. J'en connais qui vont rigoler...
- Je m'attends à un grand succès pour Pasolini. Hors de question de projeter le film en classe (en plus, j'ai deux fois 1h). Je le duplique et le mets sur le réseau, ils le copient et le regardent. Ou pas.
- J'ai eu une formation qui avait l'air bien pour le film, l'après-midi. Mais je me suis endormi, elle projetait des extraits et ce film me gonfle peut-être plus que Les Planches courbes de sinistre mémoire.
Bref, tout va bien. Je crois que je vais faire vaguement l'impasse sur le film, de toutes façons, ce sera la Bovary. Et sinon ? Ben mes élèves ne m'auront pas suffisamment motivé.
Les sujets croisés m'emmerdent, c'est hyper artificiel, c'est juste prétexte à de la branlette même pas intellectuelle. Pasolini ne traînait décidément pas assez...

Zut, ça me désole de vous entendre dire ça. Que vous ont-elles fait, ces Planches?
Dormir et m'emmmerder. Jaccottet a été un souffle frais, mais Bonnefoy... Je ne lui souhaite aucun mal, qu'il continue d'écrire et de procurer de la joie aux gens qui entrent en son oeuvre. Moi, j'ai tout essayé, ça ne prend pas. Pas grave, c'est comme Stendhal Razz
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par User5899 le Mer 30 Déc 2015 - 2:39
@Iphigénie a écrit:Et le cobayage ?
Tous les sujets sont cobayés puis rediscutés avant d'être mis sous enveloppe.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par Iphigénie le Mer 30 Déc 2015 - 2:41
Oui mais certains sont éliminés au cobayage, non?
Vous avez en même temps proposé et cobayé les sujets?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par User5899 le Mer 30 Déc 2015 - 2:49
@Iphigénie a écrit:Oui mais certains sont éliminés au cobayage, non?
Vous avez en même temps proposé et cobayé les sujets?
Ah non, ce sont deux équipes distinctes. Je n'ai jamais cobayé en T L, je n'ai cobayé qu'en EAF. Mais les sujets que j'ai retoqués en argumentant sont quand même sortis, et avec les fautes que j'avais soulignées bien présentes Rolling Eyes
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par Iphigénie le Mer 30 Déc 2015 - 2:54
Cripure a écrit:
@Iphigénie a écrit:Oui mais certains sont éliminés au cobayage, non?
Vous avez en même temps proposé et cobayé les sujets?
Ah non, ce sont deux équipes distinctes. Je n'ai jamais cobayé en T L, je n'ai cobayé qu'en EAF. Mais les sujets que j'ai retoqués en argumentant sont quand même sortis, et avec les fautes que j'avais soulignées bien présentes Rolling Eyes
Ah!!!!!!!!
Pour ma part j'ai très souvent cobayé enTl , je ne sais plus la date, comme ça se trouve je le faisais encore en 2003? Je me souviens d'avoir beaucoup cobayé de sujets sur Bonnefoy que personne ne voulait prendre en charge..... Laughing Laughing
Mais je ne sais pas ce qui se passait ensuite!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par User5899 le Mer 30 Déc 2015 - 2:59
@Iphigénie a écrit:
Cripure a écrit:
@Iphigénie a écrit:Oui mais certains sont éliminés au cobayage, non?
Vous avez en même temps proposé et cobayé les sujets?
Ah non, ce sont deux équipes distinctes. Je n'ai jamais cobayé en T L, je n'ai cobayé qu'en EAF. Mais les sujets que j'ai retoqués en argumentant sont quand même sortis, et avec les fautes que j'avais soulignées bien présentes Rolling Eyes
Ah!!!!!!!!
Pour ma part j'ai très souvent cobayé enTl , je ne sais plus la date, comme ça se trouve je le faisais encore en 2003? Je me souviens d'avoir beaucoup cobayé de sujets sur Bonnefoy que personne ne voulait prendre en charge..... Laughing Laughing
Mais je ne sais pas ce qui se passait ensuite!
En 2003, c'était Sophocle, Zweig, Breton et Diderot, je crois me rappeler...
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par Iphigénie le Mer 30 Déc 2015 - 8:08
Cripure a écrit:
@Iphigénie a écrit:
Cripure a écrit:
@Iphigénie a écrit:Oui mais certains sont éliminés au cobayage, non?
Vous avez en même temps proposé et cobayé les sujets?
Ah non, ce sont deux équipes distinctes. Je n'ai jamais cobayé en T L, je n'ai cobayé qu'en EAF. Mais les sujets que j'ai retoqués en argumentant sont quand même sortis, et avec les fautes que j'avais soulignées bien présentes Rolling Eyes
Ah!!!!!!!!
Pour ma part j'ai très souvent cobayé enTl , je ne sais plus la date, comme ça se trouve je le faisais encore en 2003? Je me souviens d'avoir beaucoup cobayé de sujets sur Bonnefoy que personne ne voulait prendre en charge..... Laughing Laughing
Mais je ne sais pas ce qui se passait ensuite!
En 2003, c'était Sophocle, Zweig, Breton et Diderot, je crois me rappeler...
Bon en effet! mais ce n'était pas Zweig mais Primo Levi Very Happy
Nous avions donc bossé de concert sans le savoir cheers
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par User5899 le Mer 30 Déc 2015 - 11:50
Ah voui, Levi I love you
thrasybule
Oracle

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par thrasybule le Mer 30 Déc 2015 - 11:56
J'ai cobayé deux ans en TL: une fois, je suis parti avec les sujets, je me suis fait courser par une mégère qui couinait pour que je les rende. J'ai eu l'impression d'être un agent secret, j'ai kiffé ma race.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par Iphigénie le Mer 30 Déc 2015 - 12:01
@thrasybule a écrit:J'ai cobayé deux ans en TL: une fois, je suis parti avec les sujets, je me suis fait courser par une mégère qui couinait pour que je les rende. J'ai eu l'impression d'être un agent secret, j'ai kiffé ma race.
Contenu sponsorisé

Re: Bilan des formations pour l'enseignement de la littérature en TL

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum