Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Page 31 sur 31 Précédent  1 ... 17 ... 29, 30, 31

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par laMiss le Jeu 6 Oct 2016 - 22:29

@Luigi_B a écrit:

C'est une blague ou quoi ? C'est même pas payé, ce machin.

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Lefteris le Jeu 6 Oct 2016 - 22:59

Ce qui se passe, ce que les enseignants paient ? C'est très simple :  en grande partie  la démobilisation,le fait d'être déconnecté du reste du monde professionnel et de la FP,  la non syndicalisation, le fait de ne même pas voter aux élections paritaires. On ne faisait pas ça, ni à cette vitesse, aux enseignants à une époque. J'avais d'ailleurs cette représentation  en tête  quand je me suis reconverti. Là, j'avais loupé un épisode, je reconnais.
Les 40% de votants aux dernières élections pro, une partie de surcroît pour les syndicats de l'administration, c'était un "indicateur" inespéré pour le ministère. Il a pu commencer la curée, et c'est pas terminé.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Daphné le Ven 7 Oct 2016 - 10:28

@Lefteris a écrit:Ce qui se passe, ce que les enseignants paient ? C'est très simple :  en grande partie  la démobilisation,le fait d'être déconnecté du reste du monde professionnel et de la FP,  la non syndicalisation, le fait de ne même pas voter aux élections paritaires. On ne faisait pas ça, ni à cette vitesse, aux enseignants à une époque. J'avais d'ailleurs cette représentation  en tête  quand je me suis reconverti. Là, j'avais loupé un épisode, je reconnais.
Les 40% de votants aux dernières élections pro, une partie de surcroît pour les syndicats de l'administration, c'était un "indicateur" inespéré pour le ministère. Il a pu commencer la curée, et c'est pas terminé.

C'est exactement mon analyse : 40% de votants seulement, et parmi eux proportionnellement nettement moins de professeurs que d'administratifs, et donc un gros % qui vote pour les syndicats de l'administration.
En 2011 et en 2014, alors pourquoi se gêner ?

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par patte le Ven 7 Oct 2016 - 14:56

Un article de Télérama (précision importante : article en ligne et présenté comme un blog....La ligne éditoriale de l'hebdomadaire reste propre Rolling Eyes ) :
"Réforme du collège : le devoir de réserve a du plomb dans l’aile" en date du 4 oct 2016.
Lien : ICI

Extrait :
Télérama.fr a écrit: [...]des collègues se sont vu interdire de prendre la parole en réunion à cause de leurs opinions réfractaires à la réforme. Il y a aussi des questions interdites. Sur la disparition du grec, du latin, de l’allemand. Sur la réduction des heures de cours. Sur la mise en place concrète des projets interdisciplinaires, de la notation, etc. Cela va de l’aimable « cette question sera abordée à une autre occasion » à l’autoritaire « ah non ! Je ne répondrai pas à cette question-là ! »

A une collègue qui a un stagiaire en charge cet année, l’inspecteur a glissé qu’il fallait éviter que le jeune homme en question soit en contact avec des enseignants hostiles à la réforme. Cela nous a bien fait rire (jaune) en salle des profs : nous avons évoqué la possibilité d’enfermer notre collègue stagiaire dans un placard, dans une bulle transparente et insonorisée, ou de lui construire une petite salle des professeurs à part pour lui tout seul. Parce que s’il doit accéder à la salle des professeurs, la vraie, sans entendre de critique sur ce qui se passe cette année, l’exercice devient fort complexe…

Bref, rien de nouveau.

patte
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Ignatius Reilly le Ven 7 Oct 2016 - 17:46

@Daphné a écrit:
@Lefteris a écrit:Ce qui se passe, ce que les enseignants paient ? C'est très simple :  en grande partie  la démobilisation,le fait d'être déconnecté du reste du monde professionnel et de la FP,  la non syndicalisation, le fait de ne même pas voter aux élections paritaires. On ne faisait pas ça, ni à cette vitesse, aux enseignants à une époque. J'avais d'ailleurs cette représentation  en tête  quand je me suis reconverti. Là, j'avais loupé un épisode, je reconnais.
Les 40% de votants aux dernières élections pro, une partie de surcroît pour les syndicats de l'administration, c'était un "indicateur" inespéré pour le ministère. Il a pu commencer la curée, et c'est pas terminé.

C'est exactement mon analyse : 40% de votants seulement, et parmi eux proportionnellement nettement moins de professeurs que d'administratifs, et donc un gros % qui vote pour les syndicats de l'administration.
En 2011 et en 2014, alors pourquoi se gêner ?

Oui c'est vrai. Je ne vote plus moi- même. En fait, j'ai été S1 pendant deux ans, mais j'ai jeté l'éponge quand on s'est retrouvé un pelé et trois tondus en heure syndicale pourtant réclamée par tout le monde au motif que Machine avait aqua- poney, Machin aqua- muscu, que 13 heures c'est trop tôt ou 16 h trop tard pour récupérer ses princesses à l'école... on n'a plus de S1. Et je n'ai plus aucune confiance dans les syndicats non plus. Le chef locale du SNES m'avait intimé l'ordre de faire rejeter en CA une DGH pourtant favorable "en solidarité avec les autres établissements du pays". J'aime pas le centralisme démocratique à la PCF. Et puis franchement quand j' entends les discussions en sdp pour le peu que j'y passe, j'ai franchement pas envie de me fatiguer.

Ignatius Reilly
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Lefteris le Ven 7 Oct 2016 - 18:16

@Ignatius Reilly a écrit:
@Daphné a écrit:
@Lefteris a écrit:Ce qui se passe, ce que les enseignants paient ? C'est très simple :  en grande partie  la démobilisation,le fait d'être déconnecté du reste du monde professionnel et de la FP,  la non syndicalisation, le fait de ne même pas voter aux élections paritaires. On ne faisait pas ça, ni à cette vitesse, aux enseignants à une époque. J'avais d'ailleurs cette représentation  en tête  quand je me suis reconverti. Là, j'avais loupé un épisode, je reconnais.
Les 40% de votants aux dernières élections pro, une partie de surcroît pour les syndicats de l'administration, c'était un "indicateur" inespéré pour le ministère. Il a pu commencer la curée, et c'est pas terminé.

C'est exactement mon analyse : 40% de votants seulement, et parmi eux proportionnellement nettement moins de professeurs que d'administratifs, et donc un gros % qui vote pour les syndicats de l'administration.
En 2011 et en 2014, alors pourquoi se gêner ?

Oui c'est vrai. Je ne vote plus moi- même. En fait, j'ai été S1 pendant deux ans, mais j'ai jeté l'éponge quand on s'est retrouvé un pelé et trois tondus en heure syndicale pourtant réclamée par tout le monde au motif que Machine avait aqua- poney, Machin aqua- muscu, que 13 heures c'est trop tôt ou 16 h trop tard pour récupérer ses princesses à l'école... on n'a plus de S1. Et je n'ai plus aucune confiance dans les syndicats non plus. Le chef locale du SNES m'avait intimé l'ordre de faire rejeter en CA une DGH pourtant favorable "en solidarité avec les autres établissements du pays". J'aime pas le centralisme démocratique à la PCF. Et puis franchement quand j' entends les discussions en sdp pour le peu que j'y passe, j'ai franchement pas envie de me fatiguer.
Le SNES a parfois tendance à avoir une tête détachée du corps, c'est le cas dans mon académie. mais il n'y a pas que le SNES, il y a aussi des syndicats où la parole circule plus de bas en haut que de haut en bas, si les gens veulent bien s'en saisir.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Rendash le Ven 7 Oct 2016 - 18:19

@Lefteris a écrit:
Le SNES a parfois tendance à avoir une tête détachée du corps, c'est le cas dans mon académie. mais il n'y a pas que le SNES, il y a aussi des syndicats où la parole circule plus de bas en haut que de haut en bas, si les gens veulent bien  s'en saisir.

Je dirais bien le SGEN ou l'UNSA, mais quand ça circule de bas en haut ça ne s'appelle pas nécessairement une parole professeur

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Lefteris le Ven 7 Oct 2016 - 18:20

@Rendash a écrit:
@Lefteris a écrit:
Le SNES a parfois tendance à avoir une tête détachée du corps, c'est le cas dans mon académie. mais il n'y a pas que le SNES, il y a aussi des syndicats où la parole circule plus de bas en haut que de haut en bas, si les gens veulent bien  s'en saisir.

Je dirais bien le SGEN ou l'UNSA, mais quand ça circule de bas en haut ça ne s'appelle pas nécessairement une parole  professeur
Je parlais de syndicats, hein, pas des officines [modéré] que tu cites.


Dernière édition par Thalia de G le Ven 7 Oct 2016 - 21:50, édité 1 fois (Raison : Termes diffamatoires)

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Rendash le Ven 7 Oct 2016 - 18:22

@Lefteris a écrit:
@Rendash a écrit:
@Lefteris a écrit:
Le SNES a parfois tendance à avoir une tête détachée du corps, c'est le cas dans mon académie. mais il n'y a pas que le SNES, il y a aussi des syndicats où la parole circule plus de bas en haut que de haut en bas, si les gens veulent bien  s'en saisir.

Je dirais bien le SGEN ou l'UNSA, mais quand ça circule de bas en haut ça ne s'appelle pas nécessairement une parole  professeur
Je parlais de syndicats, hein, pas des officines [modéré] que tu cites.

Ha, non, on dit "syndicats progressistes et réformistes" professeur  

Mais ça faisait trop long, alors le Larousse a seulement gardé "carpette".

Je trouve étrange l'idée d'un [modéré] déchargé pendant quinze ans, cela étant

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Celadon le Ven 7 Oct 2016 - 18:24

Ah bon ? Ce n'est pas à vie ? Suspect

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collège 2016 : le Rectorat de Grenoble invite à signaler les "attitudes d'opposition"

Message par Osmie le Sam 8 Oct 2016 - 10:57

Je suis toujours S1 parce que je suis convaincue de la nécessité de s'organiser collectivement ; S1 souvent consterné par la profession qui laisse le métier mourir ainsi.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 31 sur 31 Précédent  1 ... 17 ... 29, 30, 31

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum