Que vont devenir les mini-entreprises ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Mila Saint Anne le Lun 21 Déc 2015 - 10:57

@Adri a écrit:Et donc, les élèves d'une même classe pourraient faire soit EPI mini-entreprise, soit EPI-théâtre ?

Il faudra donc traiter les mêmes parties du programme dans la mini-entreprise et dans la pièce de théâtre, qui impliqueront les mêmes matières : ça ne sera absolument pas contraignant...

Quelle drôle d'idée !!! Bien-sur que non !

Les élèves viendront-ils de plusieurs classes ?
-> alignement des séances mini-entreprise et théâtre (barrettes pour les classes )
--> contraintes sur les progressions dans les classes qui s'imposent à plusieurs classes et à plusieurs enseignants.

A moins qu'on ne regroupe les élèves en fonction des EPI : une classe mini-entreprise, une autre théâtre...
Là où on avait des options avant, on se retrouverait avec des classes à profil ?

Quelle organisation avez-vous choisie ?
Ou bien il existe encore une autre façon de procéder pour éviter ces écueils ? Laquelle ?

J'ai déjà répondu à ça : contactez l'association "Entreprendre pour apprendre".
Ou attendez les formations AP/EPI pour en discuter avec les formateurs.

Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Celeborn le Lun 21 Déc 2015 - 11:01

@Mila Saint Anne a écrit:
@Himpy a écrit:Ce que j'ai du mal à comprendre, que ce soit pour la mini-entreprise ou le Théâtre, c'est comment garder l'aspect volontariat ?
Effectivement, on peut argumenter faire aussi bien avec 30 qu'avec 16 (ce en quoi j'ai des doutes mais je suis trop novice pour l'affirmer), mais 30 élèves obligés de suivre un EPI ce n'est pas la même qu'avec 16, ou même 30, élèves volontaires.
Donc la question de l'organisation devient cruciale. Donc en revient aux barrettes ou à l'obligation de tous mener le même EPI.
J'ai bon ou je suis complétement à côté ?

Si les élèves qui font théâtre sont dans deux classes, on mettra deux heures en barrette. C'est pas la mort.
Ce genre d'EPI peut être mené sur la base du volontariat.

Mais pendant ce temps, que font les élèves qui n'ont pas l'EPI théâtre ? Un autre EPI ? Et avec qui ? Ou alors il y a deux heures en barrette juste pour les élèves de l'EPI théâtre, et les autres ont un EPI à un autre moment ? En barrette aussi ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Himpy le Lun 21 Déc 2015 - 11:02

@Mila Saint Anne a écrit:
@Himpy a écrit:Ce que j'ai du mal à comprendre, que ce soit pour la mini-entreprise ou le Théâtre, c'est comment garder l'aspect volontariat ?
Effectivement, on peut argumenter faire aussi bien avec 30 qu'avec 16 (ce en quoi j'ai des doutes mais je suis trop novice pour l'affirmer), mais 30 élèves obligés de suivre un EPI ce n'est pas la même qu'avec 16, ou même 30, élèves volontaires.
Donc la question de l'organisation devient cruciale. Donc en revient aux barrettes ou à l'obligation de tous mener le même EPI.
J'ai bon ou je suis complétement à côté ?

Si les élèves qui font théâtre sont dans deux classes, on mettra deux heures en barrette. C'est pas la mort.
Ce genre d'EPI peut être mené sur la base du volontariat.

C'est ça que je ne comprend pas, comment on fait ?
Parce que dans tout ce que j'ai lu sur la réforme je ne vois nulle part la possibilité du volontariat.

Himpy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par RogerMartin le Lun 21 Déc 2015 - 11:03

@Mila Saint Anne a écrit:
@Honchamp a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
@Pomme76 a écrit:Je ne vois pas comment on pourra retrouver dans un E.P.I. la souplesse que nous donnait l'option DP3.
Passer d'un groupe de 16 élèves ayant postulé souvent avec une lettre de motivation pour participer à cette action à une classe entière (jusqu'à 28 ou 29 élèves) devant s'impliquer plus ou moins volontairement dans cet E.P.I. ne me paraît pas satisfaisant pour la bonne marche de la mini-entreprise.
Et qui donnera 1 heure hebdomadaire de sa matière pour assurer un suivi régulier de l'action ? En double de plus !

Notre mini entreprise est avec 30 élèves (et encore on en a refusés, on avait 38 volontaire) issus de plusieurs classe. Il n'y a absolument aucune raison que cela ne soit pas possible l'année prochaine.

Certes, mais sous quelle formule ?

Comment êtes-vous rémunérés sur ces heures de mini-entreprise ?
En accompagnement éducatif ? Il a été supprimé.
EN HSE ou HSA ? Possible cette année, les HSE et les HSA resteront possibles bien sûr avec la réforme, mais l'horaire des élèves sera bloqué à 26 heures...
En IMP : cela ne sert pas à cela.
Mini-entreprise "travaillée" sur les horaires disciplinaires ? Quelles matières participent ? En EPI ?

La réforme semble ne guère laisser de liberté aux établissements, et même faire disparaître ce qui existait et qui était un peu hors norme...

Ce sont des heures de cours. Elles sont dans mon service de 18h.

scratch

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Adri le Lun 21 Déc 2015 - 11:04

@Mila Saint Anne a écrit:
@Adri a écrit:Et donc, les élèves d'une même classe pourraient faire soit EPI mini-entreprise, soit EPI-théâtre ?

Il faudra donc traiter les mêmes parties du programme dans la mini-entreprise et dans la pièce de théâtre, qui impliqueront les mêmes matières : ça ne sera absolument pas contraignant...

Quelle drôle d'idée !!! Bien-sur que non !

Si les élèves EPI mini-entreprise traite une partie du programme sur 30 min hebdo de français par exemple, pendant ce temps, l'EPI théâtre n'est pas censé traiter la même partie du programme ?
Comment ça se passe quand ils se retrouvent ?


Les élèves viendront-ils de plusieurs classes ?
-> alignement des séances mini-entreprise et théâtre (barrettes pour les classes )
--> contraintes sur les progressions dans les classes qui s'imposent à plusieurs classes et à plusieurs enseignants.

A moins qu'on ne regroupe les élèves en fonction des EPI : une classe mini-entreprise, une autre théâtre...
Là où on avait des options avant, on se retrouverait avec des classes à profil ?

Quelle organisation avez-vous choisie ?
Ou bien il existe encore une autre façon de procéder pour éviter ces écueils ? Laquelle ?

J'ai déjà répondu à ça : contactez l'association "Entreprendre pour apprendre".
Ou attendez les formations AP/EPI pour en discuter avec les formateurs.

C'est dommage de ne pas répondre ici à des questions précises sur un cas pratique...

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Mila Saint Anne le Lun 21 Déc 2015 - 11:04

@Celeborn a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
@Himpy a écrit:Ce que j'ai du mal à comprendre, que ce soit pour la mini-entreprise ou le Théâtre, c'est comment garder l'aspect volontariat ?
Effectivement, on peut argumenter faire aussi bien avec 30 qu'avec 16 (ce en quoi j'ai des doutes mais je suis trop novice pour l'affirmer), mais 30 élèves obligés de suivre un EPI ce n'est pas la même qu'avec 16, ou même 30, élèves volontaires.
Donc la question de l'organisation devient cruciale. Donc en revient aux barrettes ou à l'obligation de tous mener le même EPI.
J'ai bon ou je suis complétement à côté ?

Si les élèves qui font théâtre sont dans deux classes, on mettra deux heures en barrette. C'est pas la mort.
Ce genre d'EPI peut être mené sur la base du volontariat.

Mais pendant ce temps, que font les élèves qui n'ont pas l'EPI théâtre ? Un autre EPI ? Et avec qui ? Ou alors il y a deux heures en barrette juste pour les élèves de l'EPI théâtre, et les autres ont un EPI à un autre moment ? En barrette aussi ?

Bein oui, on fait ce qu'on veut.

Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Mila Saint Anne le Lun 21 Déc 2015 - 11:05

@Adri a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
@Adri a écrit:Et donc, les élèves d'une même classe pourraient faire soit EPI mini-entreprise, soit EPI-théâtre ?

Il faudra donc traiter les mêmes parties du programme dans la mini-entreprise et dans la pièce de théâtre, qui impliqueront les mêmes matières : ça ne sera absolument pas contraignant...

Quelle drôle d'idée !!! Bien-sur que non !

Si les élèves EPI mini-entreprise traite une partie du programme sur 30 min hebdo de français par exemple, pendant ce temps, l'EPI théâtre n'est pas censé traiter la même partie du programme ?
Comment ça se passe quand ils se retrouvent ?


Les élèves viendront-ils de plusieurs classes ?
-> alignement des séances mini-entreprise et théâtre (barrettes pour les classes )
--> contraintes sur les progressions dans les classes qui s'imposent à plusieurs classes et à plusieurs enseignants.

A moins qu'on ne regroupe les élèves en fonction des EPI : une classe mini-entreprise, une autre théâtre...
Là où on avait des options avant, on se retrouverait avec des classes à profil ?

Quelle organisation avez-vous choisie ?
Ou bien il existe encore une autre façon de procéder pour éviter ces écueils ? Laquelle ?

J'ai déjà répondu à ça : contactez l'association "Entreprendre pour apprendre".
Ou attendez les formations AP/EPI pour en discuter avec les formateurs.

C'est dommage de ne pas répondre ici à des questions précises sur un cas pratique...

En même temps, je trouve que j'ai déjà donné beaucoup de réponses pour quelqu'un qui se fait régulièrement insulter sur ce forum....

Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Adri le Lun 21 Déc 2015 - 11:08

A ces questions précises, je ne vois toujours pas de réponse.
Elles ne sont pas insultantes mes questions, très terre à terre. Je cherche à comprendre comment tout ça s'articule.

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Honchamp le Lun 21 Déc 2015 - 11:11

@Mila Saint Anne a écrit:
@Himpy a écrit:Ce que j'ai du mal à comprendre, que ce soit pour la mini-entreprise ou le Théâtre, c'est comment garder l'aspect volontariat ?
Effectivement, on peut argumenter faire aussi bien avec 30 qu'avec 16 (ce en quoi j'ai des doutes mais je suis trop novice pour l'affirmer), mais 30 élèves obligés de suivre un EPI ce n'est pas la même qu'avec 16, ou même 30, élèves volontaires.
Donc la question de l'organisation devient cruciale. Donc en revient aux barrettes ou à l'obligation de tous mener le même EPI.
J'ai bon ou je suis complétement à côté ?

Si les élèves qui font théâtre sont dans deux classes, on mettra deux heures en barrette. C'est pas la mort.
Ce genre d'EPI peut être mené sur la base du volontariat.

Certes, 2 classes en barrette.
Pendant la barrette :

- Le collègue Théâtreux prend les 15 qui font Théâtre.
- Le collègue non-Théâtreux prend les 35 autres ?

Il faut donc déja trouver un collègue qui accepte une barrette avec le Théâtreux.
Admettons que le théâtreux monte à une troupe de 25 élèves (ce qui dénature son projet, s'occuper de 25 n'est pas s'occuper de 15 : il faut trouver une fonction à chacun, de jeu ou technique). ...
L'autre prof doit imaginer une activité spécifique pendant cette barrette. Certes, c'est faisable, mais il faut qu'il en ait envie.

Bref, cela oblige le collègue Théâtreux à aller proposer quelque chose à un collègue, qui n'aura pas forcément envie d'accepter, alors que jusque là il menait sa barque tranquillement, en faisant appel à une interdisciplinarité mesurée quand il avait besoin.

Bref, ce n'est quand même pas simple.
Cela demande l'accord du chef (les barrettes, le principe des 15 élèves de théâtre dans 2 classes seulement, donc les connaître à l'avance, alors qu'il y a des ajustements, certains arrêtent au bout de 3 semaines, d'autres se greffent...), la collaboration d'un autre prof qui a peut être sa programmation propre à faire avancer...

Non, je ne pense pas que ce soit aussi simple que vous le dites.
L'activité théâtre a fêté ses 10 ans l'an passé, elle a du plomb dans l'aile.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Honchamp le Lun 21 Déc 2015 - 11:16

Je pense que on n'est pas dans l'insulte, là.
On est dans le questionnement.

Maintenant, ce serait si simple de dire que "certes la réforme est bonne et elle me convient,je la défends, mais elle a quelques inconvénients, notamment de gommer les spécificités propres à chaque collège : options, activités..".

Bref, admettez 10 % de gris sur vos 100 % d'adhésion si notre questionnement vous semble pertinent.
C'est tout.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par invitéW le Lun 21 Déc 2015 - 11:17

@Mila Saint Anne a écrit:
@Adri a écrit:Et donc, les élèves d'une même classe pourraient faire soit EPI mini-entreprise, soit EPI-théâtre ?

Il faudra donc traiter les mêmes parties du programme dans la mini-entreprise et dans la pièce de théâtre, qui impliqueront les mêmes matières : ça ne sera absolument pas contraignant...

Quelle drôle d'idée !!! Bien-sur que non !
Un peu quand même.
Tu fais ton EPI, donc une partie de ton programme, avec une partie d'une classe.
Il faudra bien faire ce programme avec le reste de ta classe.
Si tu le fais en classe entière, tu recommences la même chose avec les EPI, sinon, il faut bien le faire dans un autre EPI avec les autres élèves.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Celeborn le Lun 21 Déc 2015 - 11:29

@Mila Saint Anne a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
@Himpy a écrit:Ce que j'ai du mal à comprendre, que ce soit pour la mini-entreprise ou le Théâtre, c'est comment garder l'aspect volontariat ?
Effectivement, on peut argumenter faire aussi bien avec 30 qu'avec 16 (ce en quoi j'ai des doutes mais je suis trop novice pour l'affirmer), mais 30 élèves obligés de suivre un EPI ce n'est pas la même qu'avec 16, ou même 30, élèves volontaires.
Donc la question de l'organisation devient cruciale. Donc en revient aux barrettes ou à l'obligation de tous mener le même EPI.
J'ai bon ou je suis complétement à côté ?

Si les élèves qui font théâtre sont dans deux classes, on mettra deux heures en barrette. C'est pas la mort.
Ce genre d'EPI peut être mené sur la base du volontariat.

Mais pendant ce temps, que font les élèves qui n'ont pas l'EPI théâtre ? Un autre EPI ? Et avec qui ? Ou alors il y a deux heures en barrette juste pour les élèves de l'EPI théâtre, et les autres ont un EPI à un autre moment ? En barrette aussi ?

Bein oui, on fait ce qu'on veut.

Bein non, on ne fait pas ce qu'on veut. Et on évite de faire n'importe quoi, aussi. Ce serait quand même intéressant que tu schématises l'organisation que tu induis, y compris pour les élèves qui ne font pas l'EPI en question, qu'on comprenne comment ça fonctionne, et même si ça peut fonctionner (et combien d'heures de "marge" ça prend). Pour l'instant, c'est ultra nébuleux, et personne sur le fil de discussion ne comprend.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Adri le Lun 21 Déc 2015 - 11:32

C'est parce qu'il faut attendre les formations... Après ce sera limpide.

Euh, pardon Suspect Crying or Very sad

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par ycombe le Lun 21 Déc 2015 - 13:25

@Mila Saint Anne a écrit:
En même temps, je trouve que j'ai déjà donné beaucoup de réponses pour quelqu'un qui se fait régulièrement insulter sur ce forum....
Pour une fois que ce n'est pas le cas.

La question de l'organisation est centrale. Les volontaires théatreux font du théatre en EPI. Cela est bien. Cela signifie aussi pour moi que dans ce cas, les EPI sont choisis par les élèves. Sinon, comment justifier que les élèves choisissent pour le théatre et que les autres élèves ne puissent pas choisir?

Dès le mois de mars, nous avons réfléchi sur ce site à l'organisation des EPI. Nous sommes pour la plupart critique, certes, mais nous avons attentivement étudié la question. Ce n'est pas une opposition de principe.

Que les élèves choisissent, cela peut signifier plusieurs choses:
- on aligne les heures d'EPI par niveau. Les 5e ont EPI le mardi de 14 à 16 et vont dans les EPI choisis.
- on fait des classes par (couplage d')EPI.
- on mixe les deux (trois classes regroupent les EPI théatre, mini-entreprise et guitare sur poney, et on aligne seulement ces trois classes).

Dans tous les cas se pose la question des programmes. Ce ne serait pas le cas si, à l'instar des EE du lycée, les EPI étaient en plus des horaires et non pas pris à l'intérieur. Si les classes font des EPI différents (cas le plus simple), il faudra veiller à ce que l'année suivante les élèves ayant fait une des problématique fassent les autres. À moins d'imposer deux problématiques identiques par niveau. S'il y a des barrettes il faut que les mêmes disciplines interviennent dans les EPI et que les mêmes parties du programmes y soient traitées. Sinon on va se retrouver avec des élèves d'une même classe ayant traité les diagrammes de Tukey en EPI alors que d'autres y  auront vu le tracé de patrons de solides élémentaires. Ce serait ennuyeux.

La question n'est pas si simple. Lorsque les opposants demandent des précisions quant à l'organisation, la réponse est soit « c'est au niveau de l'établissement de régler ça, ça fait partie de l'autonomie », soit « arrétez avec votre mauvaise foi, vous ne voulez tout simplement pas voir que ça marche », bref un refus de répondre à la question.

Je reformule la question de façon simple. Comment organiser l'EPI théatre au niveau du volontariat des élèves, des autres EPI du niveau, des enseignants concernés, des parties de programmes impactés et des emplois du temps pour que cela marche ? On ne parle pas d'un EPI isolé, on parle de la mise en place de cet EPI à l'échelle du niveau concerné, avec tout ce qui est concerné.


Dernière édition par ycombe le Lun 21 Déc 2015 - 23:41, édité 1 fois

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Ellida le Lun 21 Déc 2015 - 15:23

3 heures par semaine avec quinze volontaires pour 3 professeurs de français, mathématiques et technologie, voilà notre projet cette année. Je vois difficilement comment nous pourrions continuer l'an prochain. D'autant plus, que EPA nous a dit ne pas souhaiter plus de 15 élèves par mini et ceux qui ont testé l'an dernier à 25 ont amèrement regretté !
J'aimerais me dire que concrètement je peux continuer l'an prochain sans prendre sur ma discipline. En effet, oui on fait du français mais on ne fait pas le programme de 3e !
...
Une réponse concrète serait la bienvenue mais personne n'a su nous répondre : CE, IPR... Même notre intervenante EPA est perplexe...

Ellida
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par dami1kd le Lun 21 Déc 2015 - 16:12

@Himpy a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
@Himpy a écrit:Ce que j'ai du mal à comprendre, que ce soit pour la mini-entreprise ou le Théâtre, c'est comment garder l'aspect volontariat ?
Effectivement, on peut argumenter faire aussi bien avec 30 qu'avec 16 (ce en quoi j'ai des doutes mais je suis trop novice pour l'affirmer), mais 30 élèves obligés de suivre un EPI ce n'est pas la même qu'avec 16, ou même 30, élèves volontaires.
Donc la question de l'organisation devient cruciale. Donc en revient aux barrettes ou à l'obligation de tous mener le même EPI.
J'ai bon ou je suis complétement à côté ?

Si les élèves qui font théâtre sont dans deux classes, on mettra deux heures en barrette. C'est pas la mort.
Ce genre d'EPI peut être mené sur la base du volontariat.

C'est ça que je ne comprend pas, comment on fait ?
Parce que dans tout ce que j'ai lu sur la réforme je ne vois nulle part la possibilité du volontariat.

Il est pourtant clairement prévu qu'il soit possible de choisir tout ou une partie (ou ne pas choisir) ses EPI :

circulaire n° 2015-106 du 30-6-2015 a écrit:
Sont présentées au conseil d'administration :
- l'offre d'enseignements pratiques interdisciplinaires pour le cycle 4 : (...) les modalités de la participation des élèves et de leurs représentants légaux au choix des thématiques interdisciplinaires qui seront suivies (progression en partie ou totalement imposée par l'établissement, ou libre-choix des élèves).

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Himpy le Lun 21 Déc 2015 - 16:15

Ah oui en effet. Mea culpa.
Ce qui ne règle pas le problème d'organisation ceci dit... voire même le complique davantage...
Ma question reste donc entière, concrètement comment on organise tout ce bazar, volontariat ou non ?

Himpy
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Marguerite V le Lun 21 Déc 2015 - 23:33

Comment peut-on être professeur de français et se satisfaire que l'activité théâtre, actuellement suivie par des élèves motivés en plus du cursus basique, doivent désormais se substituer au cours de français ????

Marguerite V
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Marguerite V le Lun 21 Déc 2015 - 23:38

Et j'aimerais comprendre aussi une bonne fois pour toutes : les EPI doivent-ils permettre de traiter le programme des différentes matières ou non ? Car si c'est le cas, non on ne fait pas "ce qu'on veut", on traite le programme, et ce pour tous les élèves de la classe, ce qui rend tout de même complexe de proposer aux élèves d'une même classe un EPI théâtre en barrette avec un EPI mini entreprise. Et si ce n'est pas le cas, il faut donc traiter le programme avec moins d'heures, puisqu'on en donne pour les EPI. Je n'ai jamais insulté personne, mais je suis fort dubitative...

Marguerite V
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par RogerMartin le Mar 22 Déc 2015 - 0:11

@Marguerite V a écrit:Comment peut-on être professeur de français et se satisfaire que l'activité théâtre, actuellement suivie par des élèves motivés en plus du cursus basique, doivent désormais se substituer au cours de français ????

topela

De toute façon, je ne pense pas que nous puissions attendre une réponse frappée au coin de la réalité. La personne qui prétend nous (ré?)éduquer affirme organiser en ce moment même une mini-entreprise sur son temps de service. Il ne me semblait pas que c'était possible.

La plus grande désinvolture transparaît dans ses réponses: "tout est possible" "vous n'aurez qu'à mettre en barrette"... Mais pas un semblant d'organigramme raisonné en vue.

Je revendique d'avoir souvent insulté des gens, mais plus souvent en face que sur un forum, où c'est tout de même moins satisfaisant. Là disons que je me retiens Wink

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Ilse le Mar 22 Déc 2015 - 7:57

@Marguerite V a écrit:Comment peut-on être professeur de français et se satisfaire que l'activité théâtre, actuellement suivie par des élèves motivés en plus du cursus basique, doivent désormais se substituer au cours de français ????
exactement !

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Ilse le Mar 22 Déc 2015 - 7:58

@Marguerite V a écrit:Et j'aimerais comprendre aussi une bonne fois pour toutes : les EPI doivent-ils permettre de traiter le programme des différentes matières ou non ? Car si c'est le cas, non on ne fait pas "ce qu'on veut", on traite le programme, et ce pour tous les élèves de la classe, ce qui rend tout de même complexe de proposer aux élèves d'une même classe un EPI théâtre en barrette avec un EPI mini entreprise. Et si ce n'est pas le cas, il faut donc traiter le programme avec moins d'heures, puisqu'on en donne pour les EPI. Je n'ai jamais insulté personne, mais je suis fort dubitative...
J'en suis arrivée à la même conclusion...

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par ylm le Mar 22 Déc 2015 - 8:05

@RogerMartin a écrit:La personne qui prétend nous (ré?)éduquer affirme organiser en ce moment même une mini-entreprise sur son temps de service. Il ne me semblait pas que c'était possible.
C'est le cas dans mon collège. La DP3 est sur le temps de service des collègues.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par invitéW le Mar 22 Déc 2015 - 8:14

@Marguerite V a écrit:Les EPI doivent-ils permettre de traiter le programme des différentes matières ou non ?
Oui., pendant les EPI, tu fais ton programme.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Ilse le Mar 22 Déc 2015 - 8:40

... sauf que ce que je fais en dp3 ne correspond pas au programme de ma discipline... !

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que vont devenir les mini-entreprises ?

Message par Malaga le Mar 22 Déc 2015 - 9:07

@dami1kd a écrit:
@Himpy a écrit:
@Mila Saint Anne a écrit:
@Himpy a écrit:Ce que j'ai du mal à comprendre, que ce soit pour la mini-entreprise ou le Théâtre, c'est comment garder l'aspect volontariat ?
Effectivement, on peut argumenter faire aussi bien avec 30 qu'avec 16 (ce en quoi j'ai des doutes mais je suis trop novice pour l'affirmer), mais 30 élèves obligés de suivre un EPI ce n'est pas la même qu'avec 16, ou même 30, élèves volontaires.
Donc la question de l'organisation devient cruciale. Donc en revient aux barrettes ou à l'obligation de tous mener le même EPI.
J'ai bon ou je suis complétement à côté ?

Si les élèves qui font théâtre sont dans deux classes, on mettra deux heures en barrette. C'est pas la mort.
Ce genre d'EPI peut être mené sur la base du volontariat.

C'est ça que je ne comprend pas, comment on fait ?
Parce que dans tout ce que j'ai lu sur la réforme je ne vois nulle part la possibilité du volontariat.

Il est pourtant clairement prévu qu'il soit possible de choisir tout ou une partie (ou ne pas choisir) ses EPI :

circulaire n° 2015-106 du 30-6-2015 a écrit:
Sont présentées au conseil d'administration :
- l'offre d'enseignements pratiques interdisciplinaires pour le cycle 4 : (...) les modalités de la participation des élèves et de leurs représentants légaux au choix des thématiques interdisciplinaires qui seront suivies (progression en partie ou totalement imposée par l'établissement, ou libre-choix des élèves).

Je ne vois pas du tout comment il est possible de concilier ce volontariat avec l'obligation pour chaque élève de suivre des EPI dans six domaines différents.

@Ilse a écrit:... sauf que ce que je fais en dp3 ne correspond pas au programme de ma discipline... !

Et c'est une absurdité de plus de cette réforme. L'EPI "Monde écononomique et professionnel" ne pourra pas être la DP3 actuelle vu que l'on doit traiter nos programmes en EPI, ce que ne font pas les collègues qui gèrent la DP3.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum