Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mara-Jade
Niveau 6

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Mara-Jade le Jeu 18 Avr 2019 - 20:25
@Tremere a écrit:Mara-Jade, tu me donnes envie de découvrir ce roman !

Very Happy

Bon, alors j’ai hésité à l’incorporer dans le défi, parce que c’est un peu délicat d’en parler je trouve, mais j’ai lu aujourd’hui Moonwalk de Michael Jackson, trouvé en ebook gratuit ; du coup je vais le mettre dans le défi 15, puisqu’il est avant tout question de musique (du sens de l’ouïe, donc). Ce choix est curieux, surtout que je ne suis pas fan de M. Jackson, mais découle d'un « dilemme » qui s’est posé à moi : Michael Jackson est le chanteur préféré de mon fils. Du coup, je me suis demandé si j’allais boycotter sa musique, de la même façon que j’ai boycotté les films de Polanski alors que j’admirais ce réalisateur. Coupable ou non, et je ne veux lancer aucun débat, le comportement de Michael Jackson avec ses « amis enfants » était de toute manière malsain ; je me sentais déjà mal en voyant des vidéos ou des photos de lui se baladant partout avec un enfant habillé comme lui. Au « mieux », il vivait son enfance par procuration à travers ces enfants, puis les délaissait quand ils devenaient trop grands, pour façonner une autre réplique en miniature. Si ce n’est pas malsain, je n’y comprends rien. Peter Pan n’hésite pas à tuer les enfants devenus trop grands, mais c’est de la fiction et c’est déjà dérangeant. Il n’empêche que j’avais décrété que c’était un type totalement inoffensif, tant il paraît vraiment plus que gentil (et totalement à l’ouest, d’une solitude forcenée). Difficile de se dire que « Bambi » disait finalement vrai en chantant qu’il était mauvais. Bref. Au final, le livre parle surtout des Jackson Five, et de tout son parcours professionnel jusqu’à l’album Bad (ça tombe bien, les soupçons datent de là et j’évite inconsciemment d’écouter les chansons qui suivent cette période, à quelques exceptions près comme Scream ou Earth Song). J’ai lu le livre pour réintégrer symboliquement l’artiste dans mon "espace musical". Je veux garder en tête celui qui chante le sublime Ben et qui a fait pour la première fois le moonwalk devant un parterre sidéré. Je ne vais donc pas le boycotter, tout comme je ne me priverai pas de faire découvrir Lewis Carroll à mon fils (à propos duquel des soupçons très tenaces existent également, que j’avais découverts en lisant le très-bon-mais-trop-glauque Dernière sortie pour Wonderland de Ghislain Gilberti).
Désolée, je ne veux pas créer de polémique, parfois on lit des livres pour des raisons précises et personnelles, et pas par goût de la littérature !


Dernière édition par Mara-jade le Jeu 18 Avr 2019 - 20:35, édité 1 fois (Raison : ortho)
Amaliah
Amaliah
Empereur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Amaliah le Jeu 18 Avr 2019 - 20:36
Merci Tremere, je n'avais pas pensé à classer Need dans les péchés capitaux, je l'avais mis dans la sélection Incos / Babelio.
Finalement, j'ai fait comme toi, Need pour les péchés capitaux, je viens de lire un autre titre pour Babelio mais sans intérêt, je ne détaille donc pas.
Je pensais mettre Hattie pour le livre lu par quelqu'un d'autre mais maintenant que j'ai commencé Une Odyssée de Mendelsohn, je vais décaler Hattie dans l'histoire américaine et mettre Une Odyssée dans le livre lu par un autre participant. Et je vais aller vérifier si c'est bien l'an dernier que Frisouille l'a lu!! Razz

Edit : oui, merci Frisouille!
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Frisouille le Jeu 18 Avr 2019 - 21:35
Je te confirme !😁
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Oudemia le Jeu 18 Avr 2019 - 22:30
2. Une œuvre appartenant au théâtre de l'absurde ou au Nouveau Roman : Michel Butor La Modification

Je ne l’avais jamais lu, Embarassed,  j’ai donc commencé avec fraicheur et sans la moindre idée de ce qui allait suivre (sauf que quelqu'un y avait fait  allusion devant moi, il y a peu de temps, en parlant d'une valise et d'un train, c'est tout) :  plus j’avançais, plus j’étais prise par cette lecture, qui m’a procuré beaucoup d’idées de réflexion, et sur laquelle je reviendrai. C’est d’une grande richesse, et je suis enchantée.
Sphinx
Sphinx
Prophète

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Sphinx le Ven 19 Avr 2019 - 6:52
@Calypso64 a écrit:Je me demandais si je pouvais la compter pour le n°27 : ce n’est pas l’auteur du scénario Jean Van Hamme qui est né le même mois que moi mais le dessinateur. Qu’en pensez-vous ? Autre suggestion de défi ?

Le dessinateur est auteur d'une BD au même titre que le scénariste.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Livre11
Calypso64
Calypso64
Niveau 9

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Calypso64 le Ven 19 Avr 2019 - 9:57
@Sphinx a écrit:
@Calypso64 a écrit:Je me demandais si je pouvais la compter pour le n°27 : ce n’est pas l’auteur du scénario Jean Van Hamme qui est né le même mois que moi mais le dessinateur. Qu’en pensez-vous ? Autre suggestion de défi ?

Le dessinateur est auteur d'une BD au même titre que le scénariste.

Merci : c'est bien ce qu'il me semblait mais je préférais avoir confirmation Wink Et merci aussi à Nicole86 pour sa suggestion mais j'ai déjà rempli le défi avec l'apostrophe.
Adren
Adren
Habitué du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Adren le Ven 19 Avr 2019 - 12:02
Bonjour à tous,
défi n °19 "Un livre dont l'histoire se déroule dans l'empire ottoman" : Comment les grands de ce monde se promènent en bateau de Mélanie Sadler, titre trouvé grâce à babelio et dispo dans ma médiathèque. Amusant, mais pas inoubliable. JL Borges, universitaire de Buenos Aires imbu de lui-même, pense avoir découvert un lien entre les Aztèques dont il est spécialiste et Suleyman le Magnifique. Trois récits sont mélés, celui des recherches de JL Borges sur les Aztèques, celui de l'ami qu'il dépêche à Istambul pour avoir confirmation ou non de ce qu'il pressent et celui de Roxelane (dans l'empire ottoman donc), favorite de Suleyman à qui il confie ses secrets. Quelques lignes du début : "Javier Leonardo Borges était déjà bien vieux ou tout du moins d'un certain âge, assez certain pour ne fréquenter ses vieux manuscrits que par habitude. Lire beaucoup et oublier l'essentiel était devenu sa maxime, répétée tous les matins entre le café et le dentifrice, à cela près qu'il relisait finalement toujours la même chose et oubliait beaucoup, non par sélection d'expert ou d'esthète, mais par la faute d'une mémoire devenue volage à l'usure."
Ryuzaki
Ryuzaki
Niveau 8

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Ryuzaki le Ven 19 Avr 2019 - 15:56
Semaine 16, défi 16, Un livre évoquant un des sept péchés capitaux : Contes de l'amour cruel, Léopold Sacher-Masoch

Sacher-Masoch a écrit:Sabbathai se mit à prier. Pendant qu'il priait, Miriam saisit une branche épineuse qui se trouvait sur le divan et en forma une couronne et une verge. Elle enfonça la couronne sur la tête de Sabbathai, si fort que le sang lui coula le long des tempes, puis elle le frappa cruellement avec la verge, et le sang rouge coula le long de son dos.
Mais Sabbathai ne sentait point la douleur. Il ne voyait que la femme qui se tenait devant lui, telle Vénus Anadyomène, dont le corps resplendissait comme de la lumière sous la sombre fourrure et dont les cheveux défaits flamboyaient comme de divines flammes autour d'elle.


Vous le savez sans doute, Sacher-Masoch est celui qui a donné son nom au masochisme. Contes de l'amour cruel est un recueil de nouvelles qui se déroulent dans l'Est de l'Europe, autour de la Russie, la Roumanie, la Turquie. Elles mettent en scène des femmes violentes, énergiques, cruelles, des dominatrices par lesquelles les hommes sont subjugués et soumis. Luxure, donc, et aussi colère.

Toutes les nouvelles ne sont pas aussi intéressantes, quelques-unes ne sont que de bêtes histoires de vengeance, qu'un prétexte à énumérer des tortures toutes plus horribles les unes que les autres.
J'en retiendrais deux en particulier :
« Sabbathai Zewy » : l'histoire d'un Juif qui parvient à convaincre le monde entier qu'il est le Messie.
« La Tsarine noire » : le Tsar, subjugué par une esclave, lui offre le pouvoir pendant une journée. Celle-ci en profite pour venger le peuple et rétablir la justice dans le royaume.
Sans être exceptionnel, ce fut une lecture agréable.

Verdict : inégal
avatar
meevadeborah
Niveau 6

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par meevadeborah le Ven 19 Avr 2019 - 18:08
Je poursuis un peu avec :

22. Un livre évoquant le franchissement d'une frontière, réelle ou symbolique : Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu (j'ai considéré la frontière symbolique de l'âge adulte).
Mon avis :

Avec Anthony vous vous embarquez dans une sorte de road trip qui fait du sur-place.
Anthony a des fourmis dans les jambes mais il ne fait rien d’autre que les piétiner, il a des étoiles dans les yeux qui ne servent qu’à l’aveugler, il a des rêves plein la tête qui l’empêchent juste de se réveiller.
Anthony, c’est tout un stéréotype : un looser de première, qui rate à l’école, qui a déjà pris de la drogue à quatorze ans, qui passe son temps d’abord à rouler des pétards à défaut de rouler des pelles, qui vomit le trop plein d’alcool dont il se perfusionne à longueur de temps et qui vomit sa rage à coups de poings à défaut de savoir pousser des coups de gueule !
Les dialogues sont bruts de décoffrage mais quel réalisme dans ces trivialités exprimées, les non-dits restant eux en l’état, peut-être même non-pensés, allez savoir…
Et puis comme on suit quelques personnages, on se dit que leurs points communs, c’est la baise et l’alcool, à croire que tous les jeunes ont que ça en tête – façon de parler, ça ne se situe pas exactement là… Bien sûr que non, mais il s’agit d’une rencontre entre le monde des miséreux auxquels appartient Anthony et le monde des privilégiés auxquels appartient Stéphanie. Alors des gosses de riches qui restent sérieux, ne se perdent pas dans l’alcool, se gardent d’histoires de cul excessives, il y en a. Mais ils ne sont pas dans le livre, parce que comment voudriez-vous qu’ils rencontrent Anthony dans ces conditions ? On se fréquente tout de même assez peu dans des milieux si différents, sauf s’il y a une raison. Nicolas Mathieu aurait pu choisir une autre raison, certes, mais ça n’aurait pas été le même livre. Il aurait même pu choisir un Anthony sobre et sérieux, même dans son monde de misère – si, si – mais là non plus, ce n’est pas ce qu’il a voulu écrire.
Immigration, économie parallèle, vieillissement, piston, alcoolisme, chômage, adolescence et jeunesse… beaucoup de sujets abordés, finalement peut-être trop ?
Mais tout est tellement nuancé dans l’évolution de l’alcoolisme du père avec ses différentes phases, le rapport au corps aussi, plusieurs fois évoqué, dans la découverte de la sexualité, dans le vieillissement, évoqué comme élément de maîtrise de soi, il y a aussi le rapport à l’autorité, paradoxal avec cette tentation de l’armée…
Alors c’est une chronique de vie très ancrée dans la réalité, dans une réalité en tout cas, si on en veut d’autres, on lit d’autres livres qui parlent d’autres gens, mais on ne nie pas que ceux-là existent.
Un prix Goncourt amplement mérité à mon sens, mais bien sûr, la notion de mérite, hein…


26. Un livre dont le narrateur est peu fiable : 37 fois de Christopher Yates (livre que j'ai reçu par masse critique sur babelio), pour lequel j'ai écris un avis sur l'air de la valse à mille temps...

A la première voix de ce livre,
Toute seule, je m’ennuie déjà.
A la première voix de ce livre,
Je découvre Patrick, Matthew et Hannah.
Et l’auteur , qui prépare son suspense,
L’auteur, protège le pourquoi,
Et l’auteur, qui prépare son suspense,
Yates nous intrigue, nous intrigue parfois.

Un livre à trois voix,
Qui offre encore le choix,
Qui offre encore le choix de croire aux apparences de croire aux faux semblants.
Ça donne de l’effroi, un livre pour quatre fois,
C’est beaucoup moins courtois
C’est beaucoup moins courtois mais tout autant d’effroi qu’un livre à trois voix
Un livre pour quatre fois, un livre pour vingt fois,
C’est beaucoup plus d’émoi,
C’est beaucoup plus d’émoi mais beaucoup plus d’effroi qu’un livre à trois voix
Un livre pour vingt fois, ou pour trente-sept fois,
Pour trente-sept fois
Un livre ça se dévore à chaque page
Dans un aller-retour sur vingt ans, pour trente-sept fois
Pour trente-sept fois
Un livre qui parfois à ce je n’sais quoi
Ce je ne sais quoi qui fait croire n’importe quoi, un livre pour quarante-neuf fois,
Pour quarante-neuf fois,
Pour quarante-neuf fois, qui mettent dans le désarroi et donne la foi
De bâtir un roman, à la deuxième

Voix de ce livre,
Attentive, maintenant j’ai le droit,
A la deuxième voix de ce livre,
Nous sommes moins à l’étroit.
Et l’auteur qui prépare son suspense,
L’auteur, protège le pourquoi,
Et l’auteur qui prépare son suspense,
Yates nous trouble, nous trouble déjà.

A la troisième voix de ce livre,
Je suis ferrée telle une proie,
A la troisième voix de ce livre,
Il y a ce que chacun croit.
Et l’auteur qui ménage son suspense,
L’auteur, dévoile le pourquoi,
Et l’auteur qui ménage son suspense,
Nous balance enfin le pourquoi.
La-la-la-la, la-la-la !
Valor
Valor
Niveau 7

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Valor le Sam 20 Avr 2019 - 9:23
Bonjour à tous,

Pour le défi n°12 (un livre écrit par un auteur qui use de plusieurs noms de plume), j'ai lu J'irai cracher sur vos tombes de Vernon Sullivan (alias Boris Vian). C'est l'histoire d'une vengeance sur fond de racisme aux Etats-Unis. La tension est palpable du début à la fin; c'est sexuel et c'est violent!

Je valide là mon 30eme défi. Le rythme de mes lectures consacrées au défi risque de ralentir désormais mais je vais tâcher d'aller le plus loin possible.
Issonoukwa
Issonoukwa
Niveau 4

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Issonoukwa le Sam 20 Avr 2019 - 20:00
Un auteur qui n'écrit pas dans sa langue maternelle : Chinua Achebe, dont j'ai lu le premier opus de la trilogie africaine, Le monde s'effondre (Things fall apart, parfois aussi traduit Tout s'effondre).
Chinua Achebe est un auteur nigerian, dont la langue maternelle est l'igbo, et qui écrit en anglais.
J'ai trouvé ce roman très beau. L'action se passe dans un village du Nigéria avant l'arrivée des Anglais (puis, dans la troisième partie du roman, les missionnaires arrivent et c'est terrible), autour du personnage d'Okonkwo, un des notables du village, pas très commode. J'ai beaucoup aimé l'atmosphère, l'alternance entre la saison humide où l'on travaille la terre et la saison sèche où se déroulent les rituels, avec un écriture rapide et parfois elliptique. Comme j'ai passé quelques semaines au Burkina Faso, dans un village, ce livre a trouvé chez moi beaucoup d'écho.
Je crois que c'est le livre le plus lu et traduit de la littérature africaine subsaharienne.
Adren
Adren
Habitué du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Adren le Dim 21 Avr 2019 - 15:04
Bonjour à tous,
pour le défi n°40 "un polar d'Europe du sud" : La Disparition de Judas d'Andrea Camillieri. A Vigata (Sicile), le Vendredi Saint 1890, les habitants jouent la Passion du Christ dans la cour du château local. Judas finit pendu comme il se doit, le comédien disparaissant de la vue du public grâce à une trappe. Mais une fois le spectacle terminé, il ne remonte pas sur scène pour les saluts et les applaudissements. Le banquier qui jouait le rôle de Judas a disparu. Le fait divers est authentique, mais l'auteur invente tout le reste. Le roman est constitué de coupures de journaux, de lettres, et des comptes-rendus que les enquêteurs adressent régulièrement à leurs supérieurs.
Shajar
Shajar
Doyen

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Shajar le Dim 21 Avr 2019 - 15:38
Je me lance !
1. Un roman qui évoque l'histoire américaine du XXe siècle. Les frères Lehman, de Stefano Massini
Un livre qui retrace l'histoire de la banque Lehman Brother, depuis l'arrivée des fondateurs sur le sol américain jusqu'à la faillite. Une écriture très stylisée, avec des phrases extrêmement courtes, et un rythme très spécial. Les 500 premières pages passent bien, la fin s'essouffle un peu car les ficelles ne se renouvellent pas trop court et le mode d'écriture entrave un peu la lecture. Très intéressant tout de même, sur l'histoire américaine, le fonctionnement de l'économie et du libéralisme. Ca pousse à réfléchir.

7. Un livre dont l’histoire n’est pas racontée dans l’ordre chronologique : Habemus Piratam de Pierre Raufast
Le jeune curé d'un petit village perdu dans les montagnes reçoit à confesse un des meilleurs pirates informatiques du monde, qui lui avoue avoir enfreint chacun des 10 commandements dans des piratages divers et variés. Un livre écrit par un homme de l'art, un peu jargonneux, avec beaucoup de clins d'oeil (il vaut mieux avoir une petite culture informatique pour suivre), mais plein d'esprit, de cynisme, de situations vécues et de retournements franchement loufoques. J'ai plutôt bien aimé.

19. Un livre dont l'histoire se déroule dans l'Empire ottoman : La sultane, de Catherine Clément
Une histoire romancée de la vie de Roxelane, favorite de Soliman le Magnifique, et d'un amour platonique avec un musicien de la cour.
Pas aimé du tout : plein de clichés orientalistes à trois sous, une narration très lâche, sans points forts, et une héroïne dont la vie n'est qu'un long ennui. Il est très court, mais j'ai mis longtemps à le finir.
Valor
Valor
Niveau 7

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Valor le Dim 21 Avr 2019 - 21:26
Un petit passage éclair pour remercier Oudemia; j'ai suivi sa suggestion et je ne le regrette pas!
Pour le défi n° 12  (Un livre dont l'histoire évoque un conflit social ou des grèves), j'ai lu Victor Hugo vient de mourir de Judith Perrignon. J'y ai beaucoup appris et j'ai été émue par la ferveur de tout un peuple venu rendre un dernier hommage à son héros. Un souffle épique pour évoquer la grandeur du poète défunt et les dissensions renforcées à l'occasion de ses obsèques.

Une belle lecture!
Adren
Adren
Habitué du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Adren le Lun 22 Avr 2019 - 16:06
Bonjour à tous,
défi n°29 : un livre qui a par la suite été adapté en comédie musicale Oliver Twist de Charles Dickens. Oliver, orphelin, apprenti chez un croque-mort, s'échappe pour se rendre à Londres, sur le point de devenir voleur avec le vieux Fagin, est retrouvé par la famille de sa défunte mère. L'histoire est connue, l'ironie de l'auteur, sa peinture des bas-fonds de Londres aussi. C'est le seul titre que j'avais en tête et en bibliothèque pour ce défi.
miss sophie
miss sophie
Esprit éclairé

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par miss sophie le Mar 23 Avr 2019 - 10:48
Pour le défi 19, un livre dont l'histoire se déroule dans l'Empire ottoman, mais aussi pour les 6 (publié dans la Pléiade), 30 (écrit par un courtisan) et 50 (Masques) : Bajazet de Jean Racine (1672).
« Du siège de Babylone, où il est parti combattre les Persans, le sultan Amurat ordonne à Roxane, la favorite à qui il a confié les rênes du pouvoir, de mettre à mort Bajazet, frère dont il suspecte les ambitions. Mais Roxane aime Bajazet et entend faire de lui le nouveau sultan » (résumé G-F), ce qu’encourage le vizir opposé à Amurat ; sauf que Bajazet en aime une autre, Atalide, et en est aimé…
Triangle amoureux, intrigue politique, épée de Damoclès au-dessus de la tête des héros : une tragédie classique dans laquelle on se laisse porter avec plaisir par la langue de Racine.
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Agrippina furiosa le Mar 23 Avr 2019 - 18:27
Petite mise à jour rapide :
- Pour le défi n°15 (Un livre évoquant l'un des cinq sens), j'ai succombé à "La lettre d'Helga" de B. Birgisson tant vanté ici. Et j'ai bien fait, je n'ai pas été déçue. J'ai adoré le ton du narrateur, mi-homme de la pampa, mi-poète, et tous les petits détails de la vie quotidienne, son regard sur la nature. Par contre, j'ai trouvé la fin très triste !!! Je n'en dis pas plus, ceux qui ont lu comprendront ... Et pour le sens évoqué, il y a le choix : la vue, avec les descriptions de la nature (qui parfois ressemble à Helga !), le toucher ou l'odorat (des usages multiples et fort utiles de l'urine humaine !). Un beau roman, très émouvant. Merci les filles !
- Pour le défi n°23 (Un livre qui évoque les enfers), j'ai lu, complètement par hasard, "Ca raconte Sarah" de P. Delabroy-Allard. J'ai vraiment adoré, mais attention, on n'en ressort pas indemne ... Ca raconte l'histoire d'une passion amoureuse entre deux jeunes femmes : tout y est, la rencontre, l'ivresse, l'amour fou, le bonheur dans toute sa démesure, mais aussi la souffrance, l'éreintement, l'épuisement. Un roman-tourbillon, époustouflant, dont l'écriture épouse les soubresauts. Et une fin ...
- Pour le défi n°2 (Une oeuvre appartenant au théâtre de l'absurde ou au Nouveau Roman), j'ai lu "La route des Flandres" de C. Simon. Ca a été un peu laborieux (et pourtant j'aime beaucoup le Nouveau Roman) au début pour m'habituer au style, mais j'ai plutôt accroché. Le problème : il faut toujours être hyper-concentré pour ne pas perdre le fil des propositions enchâssées qui n'en finissent pas de s'enchâsser ! Je vais essayer de trouver l'Atlante sur ce roman (je crois qu'il était au programme de l'agreg il y a quelques temps ...) pour approfondir la question !
- Pour le défi n°19 (Un livre dont l'histoire se déroule dans l'empire ottoman), j'ai trouvé à la médiathèque "La femme aux cheveux roux" d'O. Pamuk. J'avais pas mal entendu parler de cet écrivain, mais je n'avais jamais rien lu de lui. Et je ne sais pas trop quoi penser de ce roman ... L'histoire est un peu compliquée, mais pour faire simple, il s'agit d'une sorte de réécriture du mythe d'Oedipe. Cem, le héros, a 17 ans, et vit avec sa mère car son père les a quittés pour une autre femme. Un été, il devient apprenti chez un puisatier. Très vite, il en vient à considérer son maître comme un père. Parallèlement, il rencontre une femme qui a le double de son âge et dont il devient raide dingue : la fameuse femme aux cheveux roux. Mais un jour, tout bascule : suite à une fausse manoeuvre, Cem pense avoir tué son maître en laissant tomber sur lui le sceau au fond du puits ... Pris de panique, il s'enfuit, sans savoir si son maître est vivant ou mort ... cette culpabilité le poursuivra toute sa vie, jusqu'à la révélation finale.
- Pour le défi n°33 (Un livre dont une partie se déroule dans un désert), j'ai tout bêtement lu "Désert" de Le Clézio, dont je connaissais seulement quelques extraits faits en 1ère. Je ne m'attarde pas sur l'histoire, je pense que tout le monde connaît à peu près. J'ai beaucoup aimé ce récit très beau, très poétique. Une magnifique évocation des hommes bleus.
Pour la suite, j'aimerais un peu de légèreté car mes dernières lectures ont toutes en commun une certaine noirceur !!!
Laverdure
Laverdure
Modérateur

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Laverdure le Mar 23 Avr 2019 - 20:31
@Adren a écrit:Bonjour à tous,
pour le défi n°40 "un polar d'Europe du sud" : La Disparition de Judas d'Andrea Camillieri. A Vigata (Sicile), le Vendredi Saint 1890, les habitants jouent la Passion du Christ dans la cour du château local. Judas finit pendu comme il se doit, le comédien disparaissant de la vue du public grâce à une trappe. Mais une fois le spectacle terminé, il ne remonte pas sur scène pour les saluts et les applaudissements. Le banquier qui jouait le rôle de Judas a disparu. Le fait divers est authentique, mais l'auteur invente tout le reste. Le roman est constitué de coupures de journaux, de lettres, et des comptes-rendus que les enquêteurs adressent régulièrement à leurs supérieurs.

L'histoire m'a donné envie du coup je l'ai cherchée mais pas trouvée. J'en ai pris un autre que je commence ce soir : le voleur de goûter. L'auteur et son commissaire Montalbano ont l'air très connus.

_________________
Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 2320853811
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Érudit

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Écusette de Noireuil le Mer 24 Avr 2019 - 9:12
Je viens de terminer le défi:
31. Un livre écrit par un auteur d’un pays nordique. The girl in the woods de Camilla Lackberg
Un petit polar distrayant pour les vacances.
Bon, ce n'est pas son meilleur à mon avis, mais on retrouve tout de même avec plaisir Erika et toute la troupe du commissariat.
Je ne sais pas encore auquel je vais m'attaquer maintenant!

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
miss sophie
miss sophie
Esprit éclairé

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par miss sophie le Mer 24 Avr 2019 - 9:29
J'arrive à la moitié du défi avec une pièce qui se lit vite mais ne me laissera pas un souvenir impérissable : Boris Godounov d’Alexandre Pouchkine (1825), pour le défi 20 (une pièce de théâtre d'un auteur qui s'est aussi illustré dans d'autres genres) ainsi que les 24 (titre avec un prénom), 25 (classique du XIXe siècle), 34 (l'histoire se déroule en 24 heures), 37 (l'histoire se déroule avant la naissance de l'auteur).

https://www.neoprofs.org/t121458-neo-defi-lecture-2019-les-listes-des-participants#4603260

Petite question : pour le défi 39, un livre qui a par la suite été adapté en comédie musicale, est-ce qu'un opéra compte ?
Sphinx
Sphinx
Prophète

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Sphinx le Mer 24 Avr 2019 - 20:47
9. Un livre qui fait partie de la sélection des Incos ou du défi Babelio Junior/ado. Arthur Ténor, La théorie du complot Mes élèves ne participent pas au défi Babelio mais à un prix lecture organisé par la médiathèque locale et ce livre se trouve faire partie des deux. J'ai trouvé l'intrigue relativement plate et convenue, comme en fait une bonne partie de ce que je peux lire en littérature jeunesse moderne Neutral Alors je veux bien croire que c'est moi qui ai mal vieilli, mais bon, concernant un livre qui se veut un genre de polar, quand je compare aux Alice ou aux Michel ou Six Compagnons... Bon j'arrête de faire ma vieille ronchon Razz Je n'ai pas vraiment accroché au style non plus, l'auteur semblant considérer qu'alterner des mots un peu trop compliqués pour des cinquièmes et des mots ultra grossiers peut tenir lieu d'humour. Pas accroché au personnage non plus, qui tombe dans l'écueil ultra classique du personnage qui est vraiment très intelligent, mais on le sait parce que l'auteur l'a dit et non parce qu'il fait quoi que ce soit pour le prouver (au contraire, je dirais). Bref, verdict : bof.

25. Un classique du XIXe siècle. Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo. Bon ben je n'épilogue pas, je crois que tout le monde l'a lu sauf moi Razz Comme d'habitude avec Dumas je ne me suis pas ennuyée et je n'ai pas été déçue ; avec une nette préférence cependant pour la première partie, au château d'If.

26. Un livre dont le narrateur est peu fiable. Margaret Atwood, The Handmaid's Tale. J'ai pris ce titre dans la liste "Unreliable narrator" de Tvtropes qu'avait indiquée Ryuzaki. Après avoir terminé le roman je ne suis pas sûre d'être d'accord avec cette catégorisation mais bon Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 3795679266 À ne pas lire si on aime la science-fiction pleine d'action et de tirs lasers, mais j'ai trouvé ça plutôt prenant et bien écrit.

@Agrippina furiosa a écrit:
- Pour le défi n°33 (Un livre dont une partie se déroule dans un désert), j'ai tout bêtement lu "Désert" de Le Clézio, dont je connaissais seulement quelques extraits faits en 1ère. Je ne m'attarde pas sur l'histoire, je pense que tout le monde connaît à peu près. J'ai beaucoup aimé ce récit très beau, très poétique. Une magnifique évocation des hommes bleus.

J'ai aussi acheté celui-là.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Livre11
Adren
Adren
Habitué du forum

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Adren le Mer 24 Avr 2019 - 21:13
@Sphinx a écrit:

25. Un classique du XIXe siècle. Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo. Bon ben je n'épilogue pas, je crois que tout le monde l'a lu sauf moi Razz Comme d'habitude avec Dumas je ne me suis pas ennuyée et je n'ai pas été déçue ; avec une nette préférence cependant pour la première partie, au château d'If.


Héhé, non, on est deux ! C'est aussi un titre que j'ai en stock pour ce défi Very Happy
Sphinx
Sphinx
Prophète

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Sphinx le Mer 24 Avr 2019 - 21:17
Prévois un bon gros délai Razz

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Livre11
Valor
Valor
Niveau 7

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Valor le Jeu 25 Avr 2019 - 8:45
@miss sophie a écrit:J'arrive à la moitié du défi avec une pièce qui se lit vite mais ne me laissera pas un souvenir impérissable : Boris Godounov d’Alexandre Pouchkine (1825), pour le défi 20 (une pièce de théâtre d'un auteur qui s'est aussi illustré dans d'autres genres) ainsi que les 24 (titre avec un prénom), 25 (classique du XIXe siècle), 34 (l'histoire se déroule en 24 heures), 37 (l'histoire se déroule avant la naissance de l'auteur).

https://www.neoprofs.org/t121458-neo-defi-lecture-2019-les-listes-des-participants#4603260

Petite question : pour le défi 39, un livre qui a par la suite été adapté en comédie musicale, est-ce qu'un opéra compte ?
Je me posais la même question. A défaut de réponse, auriez-vous des suggestions à faire car j'avoue sécher un peu sur ce défi. Merci!
Tremere
Tremere
Niveau 9

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Tremere le Jeu 25 Avr 2019 - 9:10
Pour cet item, je me suis mis de côté Le Fantôme de l'opéra.
Sinon, le film Moulin Rouge me semble s'être beaucoup inspiré de La Dame aux camélias, mais j'ignore si c'est volontaire et assumé.
Mara-Jade
Mara-Jade
Niveau 6

Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote ! - Page 38 Empty Re: Le Neo-défi lecture 2019 - Ici, on papote !

par Mara-Jade le Jeu 25 Avr 2019 - 9:46
Moi aussi je me pose la question ! Si c'est un livre adapté en comédie musicale uniquement, je vous conseille de vérifier sur internet : il existe tant de comédies musicales, en particulier à Londres et Broadway qu’il est plus que probable qu'un des livres de votre pal ait eu son adaptation. Le portrait de Dorian Gray a par exemple été adapté en comédie musicale (en Corée du Sud !). En fouillant, j'avais découvert que Tess d'Urberville avait également eu le droit à sa comédie musicale. Après, j'avoue que j’aimerais que les adaptations en opéra soient acceptées également.

_________________
"La véritable fonction de la littérature est de nous maintenir en vie dans un monde brutal."(Charles Dantzig).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum