Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
RogerMartin
Esprit sacré

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par RogerMartin le Jeu 4 Juil 2019 - 15:20
Des idées de journalistes à contacter pour donner des nouvelles concrètes de ce qui se passe sur le terrain, et faire entendre une autre réalité que celle du MEN, avec ses 20 petits jurys perturbés ? J'ai écrit à la journaliste qui a invité Celeborn hier sur BFM, mais il doit bien y avoir d'autres relais.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 4 Juil 2019 - 15:25
@Zagara a écrit:
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Moonchild a écrit:
Et puis, pour plagier le titre d'un livre récent, je dirais que l'opinion publique est totalement "archipélisée" et je suis persuadé que, sans une inflexion majeure de leur discours, les enseignants n'obtiendront pas plus le soutien spontané du peuple que les Gilets Jaunes n'ont eu initialement celui des enseignants.

Ne devrait-on pas mener une lutte plus offensive, et plus politique ? C'est-à-dire : non pas défendre la casse de tel ou tel truc à quoi plus personne ne croit, mais dépoussiérer les idéaux qu'il y a derrière l'école républicaine et le statut des fonctionnaires. Inscrire, par exemple, la lutte contre les réformes - la réforme, comme l'analyse Lefteris - dans une critique plus vaste du marché du travail comme unique horizon de l'enfance, et de la compétition généralisée. Inscrire la violence et l'échec scolaire dans le contexte d'une société où dès le plus jeune âge on nous fait bien comprendre qu'il faudra gagner sa place au soleil et qu'il y aura des gagnants et des perdants. Porter les idées qui permettraient de réaliser davantage le principe d'égalité (au lieu de seulement dénoncer ce qui accroît les inégalités). Et, globalement, tenter d'imposer nos termes et nos revendications, au lieu d'attendre le prochain projet de réforme pour parler de ce dont le ministre veut parler. Les seuls mouvements de lutte qui n'attendent pas sont locaux, à propos de problèmes locaux : pourquoi pas au niveau national ?

Tout ça est bien gentil, mais si on regarde le monde en face, on arrive à la conclusion que la parenthèse historique des Lumières s'est refermée.

Peux-tu développer ? (En trois parties et trois sous-parties svp ; introduction, conclusion-ouverture.)
En écrivant cela je me sentais dégoulinant de naïveté, mais j'en ai vraiment assez d'être dans le constat désolant.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
avatar
pseudo-intello
Expert

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par pseudo-intello le Jeu 4 Juil 2019 - 15:27
Nicole Ferroni parlera peut-être de nous. On constitue un sujet qu'elle aime bien.
Pat B
Pat B
Fidèle du forum

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Pat B le Jeu 4 Juil 2019 - 17:23
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Moonchild a écrit:
Et puis, pour plagier le titre d'un livre récent, je dirais que l'opinion publique est totalement "archipélisée" et je suis persuadé que, sans une inflexion majeure de leur discours, les enseignants n'obtiendront pas plus le soutien spontané du peuple que les Gilets Jaunes n'ont eu initialement celui des enseignants.

Ne devrait-on pas mener une lutte plus offensive, et plus politique ? C'est-à-dire : non pas défendre la casse de tel ou tel truc à quoi plus personne ne croit, mais dépoussiérer les idéaux qu'il y a derrière l'école républicaine et le statut des fonctionnaires. Inscrire, par exemple, la lutte contre les réformes - la réforme, comme l'analyse Lefteris - dans une critique plus vaste du marché du travail comme unique horizon de l'enfance, et de la compétition généralisée. Inscrire la violence et l'échec scolaire dans le contexte d'une société où dès le plus jeune âge on nous fait bien comprendre qu'il faudra gagner sa place au soleil et qu'il y aura des gagnants et des perdants. Porter les idées qui permettraient de réaliser davantage le principe d'égalité (au lieu de seulement dénoncer ce qui accroît les inégalités). Et, globalement, tenter d'imposer nos termes et nos revendications, au lieu d'attendre le prochain projet de réforme pour parler de ce dont le ministre veut parler. Les seuls mouvements de lutte qui n'attendent pas sont locaux, à propos de problèmes locaux : pourquoi pas au niveau national ?

Je suis assez d'accord. Plutôt que d'apparaitre juste "contre" les réformes (donc avec l'image du mammouth qui ne veut pas bouger, des profs râleurs qui ne font que se plaindre), il faudrait modifier le discours et dire qu'on est pour la réussite de tous nos élèves, pour permettre à chacun d'aller au maximum de ses capacités et pour que tous sortent de l'école avec un bagage suffisant pour être un citoyen responsable et pouvoir comprendre les grands enjeux de société actuels et futurs... Bref, se battre pour des idéaux et non contre des réformes, se positionner dans une logique plus militante. Tout en ajoutant que les réformes engagées depuis 20 ans vont à l'encontre de cet idéal (idéal bien évidemment partagé par l'ensemble de la société). Et que notre salaire ridicule n'attire plus les meilleurs de nos disciplines et qu'on en arrive peu à peu à recruter des gens moins compétents (pardon pour les gens récemment entrés dans la maison, il y a aussi des recrues compétentes... mais le niveau baisse partout, même celui des reçus aux concours...).
Comme le disait quelqu'un d'autre, insister aussi sur le fait qu'on est des professionnels, qu'on connait notre métier et qu'on en a marre qu'on nous impose des méthodes que nous savons inefficaces (l'exemple de la lecture globale parlera au public). Être offensif et non purement défensif.
Je suis une éternelle optimiste... mais là, dans le contexte actuel, il faut vraiment arriver à faire bouger l'opinion publique.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Zagara le Jeu 4 Juil 2019 - 17:27
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:

Peux-tu développer ? (En trois parties et trois sous-parties svp ; introduction, conclusion-ouverture.)
En écrivant cela je me sentais dégoulinant de naïveté, mais j'en ai vraiment assez d'être dans le constat désolant.

Ben non je ne peux pas, je risquerais de me faire bannir pour réflexion politique.
D'ailleurs on m'a MP pour me dire que je me ferai permabann au moindre truc, donc bon, je vais éviter de développer des opinions sortant de la doxa acceptable et du lieu affecté.
Danska
Danska
Modérateur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Danska le Jeu 4 Juil 2019 - 17:49
Les enfantillages, ça va un temps, hein Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 1665347707


Ce n'est pas à toi qu'on va apprendre qu'on tient à un certain niveau de langage sur Néo, qui inclut notamment l'absence de vulgarité, et qu'on a déjà dû modérer je ne sais combien de posts pour cette raison (et non pour des raisons idéologiques, comme tu sembles parfois le croire). Maintenant, même conseil qu'à d'autres : si Néo ne te convient pas pour t'exprimer, tu as tout l'espace du Net à ta disposition, avec la possibilité de créer gratuitement un site, un blog, etc.





Fin du HS.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Moonchild le Jeu 4 Juil 2019 - 18:13
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Moonchild a écrit:
Et puis, pour plagier le titre d'un livre récent, je dirais que l'opinion publique est totalement "archipélisée" et je suis persuadé que, sans une inflexion majeure de leur discours, les enseignants n'obtiendront pas plus le soutien spontané du peuple que les Gilets Jaunes n'ont eu initialement celui des enseignants.

Ne devrait-on pas mener une lutte plus offensive, et plus politique ? C'est-à-dire : non pas défendre la casse de tel ou tel truc à quoi plus personne ne croit, mais dépoussiérer les idéaux qu'il y a derrière l'école républicaine et le statut des fonctionnaires. Inscrire, par exemple, la lutte contre les réformes - la réforme, comme l'analyse Lefteris - dans une critique plus vaste du marché du travail comme unique horizon de l'enfance, et de la compétition généralisée. Inscrire la violence et l'échec scolaire dans le contexte d'une société où dès le plus jeune âge on nous fait bien comprendre qu'il faudra gagner sa place au soleil et qu'il y aura des gagnants et des perdants. Porter les idées qui permettraient de réaliser davantage le principe d'égalité (au lieu de seulement dénoncer ce qui accroît les inégalités). Et, globalement, tenter d'imposer nos termes et nos revendications, au lieu d'attendre le prochain projet de réforme pour parler de ce dont le ministre veut parler. Les seuls mouvements de lutte qui n'attendent pas sont locaux, à propos de problèmes locaux : pourquoi pas au niveau national ?

Je ne vais pas m'étendre sur la naïveté de ces quelques lignes, tu m'as devancé. Wink
Plus sérieusement, je ne suis pas sûr que défendre des idéaux soit vraiment le rôle d'un corps professionnel dont, légitimement, on attendrait plutôt qu'avant tout il fasse - ou puisse faire - correctement son boulot.
Je serais même très méfiant devant une telle approche car l'expérience a déjà montré que, aussi sincères soient-ils, les idéaux que tu évoques ici, lorsqu'ils sont appliqués à l'Ecole et érigés comme son objectif prioritaire, dérivent vite vers la bienveillance égalitariste et justifient nombre de fumisteries pédagogistes que nous ne cessons de dénoncer.

Sinon, je dois quand même nuancer un peu mon propos d'hier : j'écrivais que les enseignants ont tendance à se donner malgré eux l'image de doux-rêveurs incompétents ou d'idéologues exaltés, mais je dois reconnaître qu'avec ce mouvement de grève atypique, je trouve que les collègues interrogés par les grands médias livrent des témoignages qui commencent à sortir un peu des clichés habituels, même si je regrette de ne pas encore en avoir entendu un seul qui se positionne explicitement en rupture avec le pédagogisme et qui dévoile les ambiguïtés de Blanquer à ce sujet.
D'ailleurs, pendant que j'étais en train de taper ce message, j'entendais Maurice Szafran déclarer sur LCI que si tous les syndicats enseignants étaient opposés à Blanquer c'était bon signe car cela signifie qu'il est vraiment en train de faire bouger les choses, puis ce brillant chroniqueur a dépeint les grévistes comme des partisans du pédagogisme qui se révoltent contre un ministre voulant limiter leur influence ; le Guillaume Roquette d'en face était visiblement incapable d'apporter la contradiction.
Je veux bien qu'on accuse les médias à la solde des riches amis du pouvoir de se livrer à une scandaleuse désinformation, mais il reste quand même un angle mort dans le discours des opposants au ministre qui lui permet d'endosser le costume factice du grand redresseur de l'Ecole.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 4 Juil 2019 - 18:30
@Moonchild a écrit:Plus sérieusement, je ne suis pas sûr que défendre des idéaux soit vraiment le rôle d'un corps professionnel dont, légitimement, on attendrait plutôt qu'avant tout il fasse - ou puisse faire - correctement son boulot.

C'est un droit, et je ne comprends pas ce qui en fait l'illégitimité...

@Moonchild a écrit:Je serais même très méfiant devant une telle approche car l'expérience a déjà montré que, aussi sincères soient-ils, les idéaux que tu évoques ici, lorsqu'ils sont appliqués à l'Ecole et érigés comme son objectif prioritaire, dérivent vite vers la bienveillance égalitariste et justifient nombre de fumisteries pédagogistes que nous ne cessons de dénoncer.

Si je peux me permettre, l'argument me semble fallacieux. Appliqué à la société entière, cela reviendrait à dire qu'il faut effacer l'égalité de nos principes parce qu'elle nous a conduit à faire, ici et là, n'importe quoi. Non : distinguons le principe qu'on veut réaliser et les moyens qu'on se donne pour le faire. Et soyons vigilants et critiques plutôt que méfiants, si méfiant veut dire définitivement hostile. Pour ma part, je vois une école plus inégalitaire qu'autrefois, bien plus malveillante aussi, et minée entre autres choses par des pratiques pédagogiques délirantes : cela ne m'empêche pas de vouloir une école plus égalitaire.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Hirondelle
Hirondelle
Niveau 6

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Hirondelle le Jeu 4 Juil 2019 - 18:52
Blanquer est actuellement sur BFM.

Il désinforme, nie le nombre de grévistes ("dans beaucoup d'académies il n'y a pas de problèmes, seulement 100 centres d'examen sur 1500"), nie le fait que des notes ont été inventées, menace de sanctions, dit que les grévistes ont "perdu le sens du service public", dit que l'infos sur les notes inventées est fausse.
https://www.bfmtv.com/mediaplayer/live-video/
gauvain31
gauvain31
Empereur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par gauvain31 le Jeu 4 Juil 2019 - 18:53
titanic
avatar
chmarmottine
Esprit éclairé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par chmarmottine le Jeu 4 Juil 2019 - 18:54
https://www.liberation.fr/france/2019/07/04/greve-du-bac-pour-les-candidats-qui-n-ont-pas-de-dossier-on-a-mis-des-notes-au-hasard_1737966

A Auch (Gers), ce matin, les professeurs participant au jury piétinaient devant les salles. «Ils nous ont demandé d’attendre. L’horaire est repoussé. Devinez pourquoi, s’indigne un professeur, la voix haletante. Ils sont en train de rentrer des notes pour les copies manquantes. Pour que quand on délibère, on ne puisse pas distinguer quelles sont les vraies notes et les copies des moyennes de l’année ! Nous sommes tous scandalisés, et là, ça dépasse le cadre des grévistes.»
Hirondelle
Hirondelle
Niveau 6

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Hirondelle le Jeu 4 Juil 2019 - 18:57
Incroyable !
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Fenrir le Jeu 4 Juil 2019 - 18:57
Vu son intervention. Cet homme n'a aucun honneur, c'est un menteur patenté.

Il faut absolument des démentis fort de nos syndicats. Rapidement.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
chmarmottine
Esprit éclairé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par chmarmottine le Jeu 4 Juil 2019 - 19:01
Pour le coup, ils sont en train de saboter eux-mêmes le bac des gamins ...
On a les admis, les refusés, les 2d groupes, et maintenant les incalculables avec chacun sa note de remplacement ...

Lire ici pour avoir un aperçu de la tromperie :

https://twitter.com/SNESFSU?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Eauthor




J'espère que les élèves auront le réflexe de réclamer leurs copies.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par gauvain31 le Jeu 4 Juil 2019 - 19:03
@chmarmottine a écrit:Pour le coup, ils sont en train de saboter eux-mêmes le bac des gamins ...
On a les admis, les refusés, les 2d groupes, et maintenant les incalculables avec chacun sa note de remplacement ...

J'espère que les élèves auront le réflexe de réclamer leurs copies.

Oui : il faut que TOUS le fassent. C'est là que doivent intervenir les syndicats de parents d'élèves
Nita
Nita
Empereur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Nita le Jeu 4 Juil 2019 - 19:03
Cette conférence de presse est hallucinante.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par gauvain31 le Jeu 4 Juil 2019 - 19:06
@Nita a écrit:Cette conférence de presse est hallucinante.

Je n'ai pas la télé : s'agit-il d'un suicide politique en direct ?
Rendash
Rendash
Enchanteur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Rendash le Jeu 4 Juil 2019 - 19:08
Mais non, enfin, cesse de rêver. Sa cote de popularité crèvera le plafond demain, au contraire.

_________________
Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par DesolationRow le Jeu 4 Juil 2019 - 19:09
C'est complètement sidérant. S'il résiste à cela...
celitian
celitian
Expert spécialisé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par celitian le Jeu 4 Juil 2019 - 19:10
Débat sur BFM avec Natacha Polony et Jean-Rémi Girard.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par gauvain31 le Jeu 4 Juil 2019 - 19:16
@celitian a écrit:Débat sur BFM avec Natacha Polony et Jean-Rémi Girard.

Un "débat" ??? Mais ils pensent tous les deux la même chose ! Very Happy

EDIT : oui je suis sur le site de BFM TV, ils sont en face de la déléguée LREM à l'Education

Natacha et Jean-Rémi toujours aussi pertinents Very Happy
celitian
celitian
Expert spécialisé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par celitian le Jeu 4 Juil 2019 - 19:23
Il y a aussi une LREM qui parle de Blanquer Very Happy
Polony trouve que ce n'est pas une action efficace mais elle est d'accord avec les raisons.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par gauvain31 le Jeu 4 Juil 2019 - 19:28
Selon la déléguée LREM, nous ne sommes pas des adultes (bref des enfants quoi)
avatar
Melyne5
Niveau 9

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Melyne5 le Jeu 4 Juil 2019 - 19:31
@gauvain31 a écrit:
@celitian a écrit:Débat sur BFM avec Natacha Polony et Jean-Rémi Girard.

Un "débat" ??? Mais ils pensent tous les deux la même chose ! Very Happy

EDIT : oui je suis sur le site de BFM TV, ils sont en face de la déléguée LREM à l'Education

Natacha et Jean-Rémi toujours aussi pertinents Very Happy

oui merci encore à eux aai yesyes veneration
gauvain31
gauvain31
Empereur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par gauvain31 le Jeu 4 Juil 2019 - 19:33
Vous pouvez couper BFM : les chiens de garde sont de retour. "JM Blanquer envoie un signal fort" , "c'est bien joué " de la part de la journaliste du Parisien
celitian
celitian
Expert spécialisé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 9 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par celitian le Jeu 4 Juil 2019 - 19:35
C'est fait Very Happy
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum