Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
celitian
Expert

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par celitian le 4/7/2019, 19:35
C'est fait Very Happy
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Sylvain de Saint-Sylvain le 4/7/2019, 19:40
@gauvain31 a écrit:Selon la déléguée LREM, nous ne sommes pas des adultes (bref des enfants quoi)

Invoquer Arendt à ce propos, c'était vraiment l'hôpital qui se fout de la charité.

J'ai bien aimé aussi le point dorénavant incontournable "je suis choquée que vous ne condamniez pas". Le XXIe, siècle du choc.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Catalunya
Catalunya
Expert

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Catalunya le 4/7/2019, 19:55
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@gauvain31 a écrit:Selon la déléguée LREM, nous ne sommes pas des adultes (bref des enfants quoi)

Invoquer Arendt à ce propos, c'était vraiment l'hôpital qui se fout de la charité.

J'ai bien aimé aussi le point dorénavant incontournable "je suis choquée que vous ne condamniez pas". Le XXIe, siècle du choc.
Elle a aussi dit que Blanquer était très ouvert au dialogue Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 437980826 Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 437980826
ysabel
ysabel
Devin

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par ysabel le 4/7/2019, 21:08
Blanquer qui dit que les grévistes sont des "saboteurs" : ils seront bientôt fichés pour terrorisme…

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Moonchild le 4/7/2019, 23:23
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Moonchild a écrit:Plus sérieusement, je ne suis pas sûr que défendre des idéaux soit vraiment le rôle d'un corps professionnel dont, légitimement, on attendrait plutôt qu'avant tout il fasse - ou puisse faire - correctement son boulot.

C'est un droit, et je ne comprends pas ce qui en fait l'illégitimité...

Attention, je n'ai pas dit qu'il était illégitime de vouloir défendre un idéal (ici dans la limite du principe de neutralité de la fonction publique), mais ce qui définit un corps professionnel n'est-il pas justement sa profession plutôt que les idéaux auxquels on peut l'associer ? Et n'est-il pas légitime d'attendre avant tout que l'exercice de cette profession soit correctement rempli ?

En forçant un peu la comparaison, on pourrait considérer que, chacun à leur manière, les enseignants, les cheminots et les infirmiers devraient participer à réaliser une certaine forme d'égalité, mais concrètement ce qu'on attend d'eux c'est que les premiers instruisent, que les deuxièmes fassent circuler des trains et que les troisièmes prodiguent des soins.


@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Moonchild a écrit:Je serais même très méfiant devant une telle approche car l'expérience a déjà montré que, aussi sincères soient-ils, les idéaux que tu évoques ici, lorsqu'ils sont appliqués à l'Ecole et érigés comme son objectif prioritaire, dérivent vite vers la bienveillance égalitariste et justifient nombre de fumisteries pédagogistes que nous ne cessons de dénoncer.

Si je peux me permettre, l'argument me semble fallacieux. Appliqué à la société entière, cela reviendrait à dire qu'il faut effacer l'égalité de nos principes parce qu'elle nous a conduit à faire, ici et là, n'importe quoi. Non : distinguons le principe qu'on veut réaliser et les moyens qu'on se donne pour le faire. Et soyons vigilants et critiques plutôt que méfiants, si méfiant veut dire définitivement hostile. Pour ma part, je vois une école plus inégalitaire qu'autrefois, bien plus malveillante aussi, et minée entre autres choses par des pratiques pédagogiques délirantes : cela ne m'empêche pas de vouloir une école plus égalitaire.

Je crains que, dans le cadre d'une activité professionnelle, surtout dans une structure collective, lorsqu'un idéal est érigé en objectif prioritaire il ne prenne inévitablement le pas sur toutes les autres contingences de cette activité.
Le cas de l'école est assez emblématique de cette dérive systémique : l'idéal d'égalité est devenu presque obsessionnel, on a voulu que les pratiques pédagogiques deviennent à tout prix plus égalitaires et pour cela on a sacrifié leur efficacité (avec pour effet paradoxal d'accroître finalement les inégalités).
Je crois qu'il est préférable d'éviter la confusion des genres entre le niveau politique où les idéaux peuvent être la motivation première et un cadre professionnel qui devrait à mon sens plutôt se recentrer sur la qualité de l'acte "technique".

Au passage, toi tu voudrais assigner à l'école un idéal d'égalité, mais d'autres pourraient aussi lui assigner un idéal de citoyenneté... dont les contours peuvent être très variables selon les sensibilités. Si tu considères l'enseignement comme étant avant tout un acte politique, alors tu en fais quelque chose de clivant, et je ne suis pas persuadé que ça facilite la tâche.


@chmarmottine a écrit:Pour le coup, ils sont en train de saboter eux-mêmes le bac des gamins ...
On a les admis, les refusés, les 2d groupes, et maintenant les incalculables avec chacun sa note de remplacement ...

Lire ici pour avoir un aperçu de la tromperie :

https://twitter.com/SNESFSU?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Eauthor




J'espère que les élèves auront le réflexe de réclamer leurs copies.

Si j'ai bien compris, des élèves dont la note n'a pas été saisie dans une matière car le correcteur se sera mis en grève peuvent temporairement se voir affecter leur moyenne annuelle s'ils ont un livret scolaire ; puis une fois que la note de Bac arrivera, la meilleure des deux sera conservée.

En vertu du principe d'égalité, n'importe quel élève n'est-il donc pas fondé à demander que dans toutes les disciplines de terminale on retienne pour le Bac la meilleure des deux notes entre celle de l'examen et sa moyenne annuelle ?
En effet, avec les effets de seuil, l'admission d'un élève qui aurait eu à l'examen des notes inférieures à ses moyennes annuelles pourrait être exclusivement tributaire du hasard qui aura confié ses copies à des collègues grévistes ou non.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par RogerMartin le 5/7/2019, 00:02
Tout à fait. J'espère très sincèrement que de nombreux parents souhaiteront voir modifier les notes de leur progéniture afin qu'ils puissent profiter de cet effet d'aubaine. Les rectorats peuvent prévoir Alka-Seltzer et Guronsan.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Tallulah23
Tallulah23
Niveau 7

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Tallulah23 le 5/7/2019, 00:31
J'espère que les lycéens vont le comprendre et se passer le mot. Pourquoi se refuser une petite mention?
Miss Messy
Miss Messy
Niveau 5

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Miss Messy le 5/7/2019, 07:40
JM Blanquer sur France2 en ce moment
Tivinou
Tivinou
Fidèle du forum

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Tivinou le 5/7/2019, 08:10
Question très bête: JMB n'évoque pas du tout le cas des recalés ...
- un élève recalé avec les notes de son livret qui serait au rattrapage grâce à une note de bac bienveillante.
- Ou l'inverse: un candidat autorisé à passer le rattrapage alors qu'il n' aurait pas dû l'être.
Cela peut-il dire qu'aucun candidat ne sera recalé cette année?
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Ruthven le 5/7/2019, 08:14
Mais évidemment que le cas va se poser pour les recalés, pour le rattrapage, pour les mentions ... On est en plein n'importe quoi, mais soyons heureux les élèves auront des notes à 10h.

Tous les élèves doivent pouvoir demander de choisir pour chaque matière la note du contrôle continu ou la note de l'examen puisque cela sera le cas pour certains.
Herrelis
Herrelis
Doyen

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Herrelis le 5/7/2019, 08:15
Il y en aura probablement parmi ceux qui ont eu toutes leurs notes, idem avec le système de notes provisoires si le cc a été catastrophique.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
Nenyim
Nenyim
Niveau 5

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Nenyim le 5/7/2019, 08:22
@Tivinou a écrit:
- Ou l'inverse: un candidat autorisé à passer le rattrapage alors qu'il n' aurait pas dû l'être.
Cela peut-il dire qu'aucun candidat ne sera recalé cette année?

J'ai des collègues en jury qui ont vu un 10,2 de moyenne annuelle se transformer en 15 en toute cohérence. Avec une généralisation de ce genre de pratique, et des chefs de centres qui reprennent les notes pendant la nuit, il y a possibilité d'écarter presque certainement ce cas de figure.


@Tivinou a écrit:
- un élève recalé avec les notes de son livret qui serait au rattrapage grâce à une note de bac bienveillante.

Ben le gouvernement pourra faire la tourner des plateaux en expliquant à quel point notre ministre est génial, en est si besoin le taux exceptionnel de réussite au bac grâce à son travail acharné!

Il faut communiquer très fortement sur la rupture d'égalité et encourager tous nos élèves faire des réclamations lorsqu'ils ont des notes sur le bulletin meilleurs qu'au bac. Si certains sont avantagés il n'y a pas de raison que tous le monde ne le soit pas, vu le nombre d'irrégularités dans les jurys et leur gravités je pense qu'ils préféreraient éviter que les tribunaux administratifs mettre trop leur nez dans ce qu'il s'est passé.
Tontondubled
Tontondubled
Niveau 4

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Tontondubled le 5/7/2019, 08:33
Dans Le Monde : https://www.lemonde.fr/education/article/2019/07/04/des-jurys-fortement-perturbes-a-la-veille-de-l-annonce-prevue-des-resultats-du-bac_5485391_1473685.html

Certains élèves auront une note de contrôle continu pour remplacer la note non rendue par le correcteur. D'autres auront d'office 10/20...

Mais quelle farce !
Laotzi
Laotzi
Neoprof expérimenté

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Laotzi le 5/7/2019, 08:42
@Tontondubled a écrit:Dans Le Monde : https://www.lemonde.fr/education/article/2019/07/04/des-jurys-fortement-perturbes-a-la-veille-de-l-annonce-prevue-des-resultats-du-bac_5485391_1473685.html

Certains élèves auront une note de contrôle continu pour remplacer la note non rendue par le correcteur. D'autres auront d'office 10/20...

Mais quelle farce !

Oui on en a parlé toute la journée d'hier ici : https://www.neoprofs.org/t124504-greve-bac-2019-motion-pour-les-jurys-de-deliberations

Le plus "drôle", ce sera pour des élèves absents à une épreuve, mais qui se seront vus attribués une note de contrôle continu (j'imagine que les centres n'auront pas toujours pris la précaution ou le temps de vérifier les émargements...).

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
mathmax
mathmax
Érudit

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par mathmax le 5/7/2019, 08:45
En tout cas on peut consulter les résultats d'Orleans-Tour, apparemment pas d'anomalie, pas de « résultat provisoire ». En revanche le site d'Aix est inaccessible.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Celadon le 5/7/2019, 08:48
@Tontondubled a écrit:Dans Le Monde : https://www.lemonde.fr/education/article/2019/07/04/des-jurys-fortement-perturbes-a-la-veille-de-l-annonce-prevue-des-resultats-du-bac_5485391_1473685.html

Certains élèves auront une note de contrôle continu pour remplacer la note non rendue par le correcteur. D'autres auront d'office 10/20...

Mais quelle farce !
Je doute que ça passe crème auprès des parents des élèves lésés, ça.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par gauvain31 le 5/7/2019, 08:48
Dans Libération ce matin : "Blanquer arc-bouté, les profs dégoûtés "

Libération a écrit:Comment la situation a-t-elle pu s’envenimer à ce point ? Comment des enseignants, qui comme le fait remarquer l’un d’eux, «n’ont pas pour réputation d’être de grands révolutionnaires», se retrouvent enferrés dans une grève néfaste pour leurs élèves et pour eux-mêmes, puisqu’ils s’exposent désormais à des sanctions disciplinaires voire pénales, ne pas rendre des copies du bac étant une faute grave ?
Lisibilité

Comment, face à cette crise inédite, un ministre ne parvient-il pas à trouver les mots pour apaiser un peu les esprits ? «Quand on n’est pas d’accord, on n’a pas le droit de saboter le travail des autres», clamait Blanquer sur le plateau de BFM TV, mercredi soir.«Il aurait pu calmer le jeu avec un petit signe d’ouverture. Mais non, il n’a fait que le durcir», se désolait jeudi Frédérique Rolet, du Snes-FSU, le syndicat majoritaire des profs du secondaire. La syndicaliste se retrouve, elle aussi, spectatrice, et assez impuissante devant une situation que personne ne voulait, ni n’anticipait. Car quoi qu’ils en disent, les syndicats sont dépassés par le mouvement depuis le début.

Cette colère enseignante qui explose aujourd’hui couve en réalité depuis des mois.

https://www.liberation.fr/france/2019/07/04/blanquer-arc-boute-les-profs-degoutes_1738098
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Celadon le 5/7/2019, 08:51
Depuis des mois... Ils n'ont pas tout suivi à Libé.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par gauvain31 le 5/7/2019, 08:52
@Celadon a écrit:Depuis des mois... Ils n'ont pas tout suivi à Libé.

C'est déjà pas mal Celadon , sois bienveillante Very Happy , ils auraient pu partir du 17 juin Razz
vesper
vesper
Niveau 7

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par vesper le 5/7/2019, 08:53
Ma vie au poste. Les copies du bac prises en otage par une minorité agissante en voie de zadisation.
https://www.telerama.fr/television/les-copies-du-bac-prises-en-otage-par-une-minorite-agissante-en-voie-de-zadisation,n6328170.php?fbclid=IwAR2j6_F9Pn4QvmgYKkOvvyVHKZmXaQ9Hu3mMx-QnrC4eZXkUzUfDPWGFneM
Rogger Flanagan
Rogger Flanagan
Niveau 5

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Rogger Flanagan le 5/7/2019, 09:01
Des profs "preneurs d'otages", "saboteurs", "zadistes"... A quand les profs "terroristes" ?
Cicyle
Cicyle
Doyen

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Cicyle le 5/7/2019, 09:07
Extraits d'un mail du SE-UNSA (oui, je reçois leurs mails et je ne me désinscris pas car dans mon département, ce sont les seuls à communiquer les infos).

"Les organisations syndicales engagées dans cette action ont largement dégradé l’image des enseignants et des syndicats dans l’opinion publique. Et pour le Ministre, si finalement les résultats 2019 arrivent à sortir, il sera le sauveur aux yeux de l’opinion.
[…]
Par ailleurs, le recours à la note de contrôle continu ne remet pas en cause la valeur du diplôme et ne rompt pas l’égalité républicaine."

Voilà pourquoi, alors qu'ils sont objectivement bien plus présents que mon syndicat au niveau du conseil aux collègues et de l'accompagnement au niveau du département, je ne me syndiquerai jamais chez eux !
Madame_Prof
Madame_Prof
Empereur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Madame_Prof le 5/7/2019, 09:09
:missT2:

_________________
2017-2020 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Celadon le 5/7/2019, 09:17
Jaune de chez. Connu comme le loup blanc...
avatar
pseudo-intello
Érudit

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par pseudo-intello le 5/7/2019, 09:21
Rho la vache.

Il va falloir finir par faire comme dans les pays du nord (en tout cas : certains) : les bénéfices de la grève reviennent aux grévistes.
Ond emande à l'Etat une augmentation du traitement, mais il peut économiser un peu de sous quand même en se dispensant d'augmenter les enseignants syndiqués à l'UNSA, car apparemment, ils se trouvent très bien comme ils sont. Very Happy

... qu'ils fassent gaffe quand même, à l'UNSA : quand la FCPE a été trop coulante envers NVB, sa sête est tombée à l'AG. et ecrire "Blanquer sera le sauver", faut le vouloir. Jdçjdr.
Danska
Danska
Modérateur

Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?  - Page 10 Empty Re: Lundi 17 juin : comment la presse traite-t-elle de la grève des surveillances ?

par Danska le 5/7/2019, 09:21
"La valeur du diplôme", rien que ça... Quelle valeur au juste ?!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum