Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Matteo
Niveau 10

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Matteo Jeu 29 Sep 2022 - 11:06
C'est quoi la "méthode scientifique" ? On dirait une recette de cuisine. Il y a des cours de philo qui se perdent.
Not a Panda
Not a Panda
Habitué du forum

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Not a Panda Jeu 29 Sep 2022 - 11:25
@beaverforever Je te remercie (sincèrement) de faire l'avocat du diable. Malheureusement, du moins en ce qui me concerne, je n'ai pas le temps ni les connaissances (même si j'ai pu faire un peu de statistiques, j'ai plus ou moins tout oublié) pour rentrer dans le niveau de détail que tu proposes.

La réflexion sur le niveau de preuve qu'on accorde à chaque information, vidéo, étude, livre est intéressante. En ce qui me concerne, je me positionne ainsi : Michel Desmurget donne pas mal de gages au sceptique que je suis dans son prologue et il explique pourquoi est-ce qu'il se permet de ne pas mâcher ses mots. Dans la première partie, on comprend qu'il a eu des désaccords très frontaux avec des personnalités médiatiques sur le sujet. Cela peut donner l'impression qu'il règle ses comptes dans son livre, ou qu'il met sa crédibilité de neuroscientifique en jeu, c'est selon.

Tout ça pour dire que, pour moi qui avait déjà lu sur le sujet de l'exposition aux écrans sur le blog laviemoderne, j'ai pu trouver dans La fabrique du crétin digital quelque chose de suffisamment sérieux pour déplacer mon curseur de Turing sur le sujet. Je lierai évidemment avec attention si j'en ai l'occasion toute critique abordable qui irait dans l'autre sens.

J'essaie comme toi de régulièrement mesurer l'étendue de mon ignorance avant de l'ouvrir, mais j'estime que ça ne m'empêche pas de partager ce contenu et de réfuter les arguments à base de poissons volants.
nc33
nc33
Niveau 10

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par nc33 Jeu 29 Sep 2022 - 11:26
Matteo a écrit:C'est quoi la "méthode scientifique" ? On dirait une recette de cuisine. Il y a des cours de philo qui se perdent.

Des scientifiques se posent une question : les écrans ont-il tel effet sur notre cerveau/intelligence/que-sais-je, ils font des expériences et publient leurs résultats avec leur méthodologie (= source primaire, on ne peut pas en tirer de conclusion). Certaines études sont citées par d'autres scientifiques, d'autres tombent dans l'oubli parce que méthodologie foireuse par exemple.

De temps en temps quelqu'un fait une revue de l'état de l'art, une synthèse des sources primaires et on a ainsi des sources secondaires sur lesquelles s'appuyer. Au bout d'un moment un consensus scientifique peut émerger pour signaler que les écrans ont tel effet avec telle nuance.

En attendant on pense et dit ce qu'on veut en s'appuyant sur nos idées préconçues et nos expériences de vie, on aura raison souvent, tort parfois, voila tout, mais cela n'aura pas la même portée ni le même intérêt.
pseudo-intello
pseudo-intello
Sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par pseudo-intello Jeu 29 Sep 2022 - 11:29
Proton a écrit:Par contre, j'ai plaisir à partager de beaux documentaires aux élèves sur les maths notamment ceux de Arte. Donc, arrêtons de généraliser sur les "écrans".

Certes, mais qui regarde Arte ? (moi, qui consomme par ailleurs moins d'écrans que la moyenne des gens, et en effectuant d'autres tâches qui me permettent de cumuler)
2,6 % des téléspectateurs en 2019, pour une année réussie.
https://www.offremedia.com/parts-daudience-tv-2019-tf1-leader-sous-les-20-france-2-plus-forte-progression-m6-sous-les-9-annee

Combien d'abonnés ont Néo et Swan ? Studio Bubble Tea (pour les enfants) ? Nabilla et les autres influenceurs débiles (pour les ados) ? QUelle audience pour Hanouna ? Hier, sur inter, dans l'émission Zoom Zoom Zen, l'invité faisaient état de tas de tiktokeurs effrayants, comme une nana à 500 000 abonnés qui "tire les cartes" pour voir l'avenir, et dit à une fille qui la suit de larguer son mec, par exemple... L'an dernier, mes élèves parvenaient plus souvent que d'habitude à se dégager un après-midi en bougeant des heures quand un prof était absent.Résultat, j'en entendais toujours un ou deux clamer qu'ils allaient jouer à la PS4 depuis leur retour du collège jusqu'au coucher. Et comme, pour certains d'entre eux, je savais que maman ne rentrerait pas avant 20h / 20h30 de sa tournée d'aide à la personne, qu'elle serait épuisée, et je ne peux la blâmer si son épuisement conséquent la pousse à laisser encore ses mômes devant la console pour qu'elle puisse souffler un peu puis préparer le dîner dans le calme.

_________________
Publicité:
Proton
Proton
Expert

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Proton Jeu 29 Sep 2022 - 11:42
Hé oui mais ce n'est pas le problème des écrans mais du contenu. Pour arte, j'ai des élèves qui regardent les liens que je conseille. Pas tous malheureusement, mais ceux qui aiment les maths ont appris des choses. Il y en a même qui ont utilisé certaines vidéos pour se créer un sujet de grand oral.

Le pb que tu pointes est lié au capitalisme. Pour gagner de l'argent, on préfère abêtir les gens et leurs enfants avec des contenus idiots et les matraquer sur les marques pour qu'ils dépensent bêtement leur argent.
lene75
lene75
Prophète

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par lene75 Jeu 29 Sep 2022 - 11:48
Reste quand même, et c'est ce que souligne Desmurget, qu'au-delà du contenu se pose la question de la durée, avec des stratégies marketing qui sont faites pour qu'on n'éteigne pas. Quand on passe 7 à 8h par jour devant un écran (puisque ce sont les moyennes vers lesquelles semblent tendre les différentes études sur la question pour les collégiens, et de l'ordre de 2 à 3h par jour pour les plus petits), quand bien même ce seraient des contenus stimulants intellectuellement, ça n'est pas sans poser de problème : temps de sommeil réduit puisque les journées ne font que 24h, endormissement difficile à cause de la lumière bleue et tout ça, sédentarité et tout ce qui va avec, suppression des interactions sociales, suppression des autres activités, etc. C'est en ça que certaines études "scientifiques" sont malhonnêtes, ou plutôt utilisées à mauvais escient par ceux qui les reprennent pour en tirer des conclusions : ce n'est pas parce qu'on ne note pas d'impact de l'écran sur le cerveau dans les conditions de l'expérience (pour rappel une expérience scientifique se déroule dans des conditions artificielles parce qu'elle a pour vocation d'isoler un phénomène) que les conséquences de l'usage massif des écrans ne peuvent pas être dramatiques, ce qui relève de l'étude de faits sociaux.


Dernière édition par lene75 le Jeu 29 Sep 2022 - 12:10, édité 2 fois

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
angelxxx
Érudit

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par angelxxx Jeu 29 Sep 2022 - 11:58
Vous vous rendez compte que depuis le début je ne dis pas du tout qu'il n'y a pas d'effet des écrans en quantité excessive, je pense qu'on est tous d'accord là dessus.

Et donc oui, il y a un enjeu de santé publique à ce niveau là, c'est à dire sur le sur usage des écrans.

Mais vous êtes beaucoup ici à faire le raccourci : trop d'écran, c'est mauvais, donc les écrans, c'est mauvais. J'étais donc venu vous pointez du doigt votre erreur, pourtant fondamentale, mais il semblerait que ça n'intéresse encore une fois que les professeurs de sciences.

Un professeur de lettres nous demande même si on est pas devenus fous. Non, justement... Le tout sans preuve ni arguments évidemment, mais puisqu'il aime les livres, ça doit forcément rendre intelligent. (On en est à ce niveau de conversation tout de même si vous relisez)

Un autre d'histoire nous demande ce qu'est la méthode scientifique... C'est très drôle, d'autant que j'entends de plus en plus de collègues d'histoire me dire que l'histoire c'est une matière scientifique...

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Proton
Proton
Expert

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Proton Jeu 29 Sep 2022 - 12:02
lene75 a écrit:Ah, merci pseudo-intello : Néo et Swan et Studio Bubble tea avec la fameuse Athéna, j'avais effacé de ma mémoire les noms de ceux qui m'ont fait péter un câble.

Le problème, c'est que quand les gamins regardent sur Youtube la vidéo Arte conseillée par le prof, il y a Studio Bubble tea qui clignote de partout à côté : pas facile de résister à la tentation pour peu que le parent ait une seconde d'inattention ou juste autre chose à faire que de passer la soirée assis à côté de son gosse pendant toute la durée de ses devoirs pour être sûr qu'il ne va pas voir autre chose que les liens recommandés.

Alors j'espère sincèrement qu'aucun de mes élèves de terminale n'a Studio bubble tea en recommandation car sinon c'est très grave ...  abi
D'ailleurs je viens de regarder par curiosité car je ne connaissais pas, c'est un père qui fait des vidéos avec ses filles ?
Je pense que comme swan et noé, les vues sont achetées pour gagner en visibilité.
Néanmoins, qui est le public de ces vidéos ?! Des parents ?
lene75
lene75
Prophète

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par lene75 Jeu 29 Sep 2022 - 12:10
Proton a écrit:
lene75 a écrit:Ah, merci pseudo-intello : Néo et Swan et Studio Bubble tea avec la fameuse Athéna, j'avais effacé de ma mémoire les noms de ceux qui m'ont fait péter un câble.

Le problème, c'est que quand les gamins regardent sur Youtube la vidéo Arte conseillée par le prof, il y a Studio Bubble tea qui clignote de partout à côté : pas facile de résister à la tentation pour peu que le parent ait une seconde d'inattention ou juste autre chose à faire que de passer la soirée assis à côté de son gosse pendant toute la durée de ses devoirs pour être sûr qu'il ne va pas voir autre chose que les liens recommandés.

Alors j'espère sincèrement qu'aucun de mes élèves de terminale n'a Studio bubble tea en recommandation car sinon c'est très grave ...  abi
D'ailleurs je viens de regarder par curiosité car je ne connaissais pas, c'est un père qui fait des vidéos avec ses filles ?
Je pense que comme swan et noé, les vues sont achetées pour gagner en visibilité.
Néanmoins, qui est le public de ces vidéos ?! Des parents ?

Studio Bubble tea, c'est une chaîne pour enfants. Ces vidéos sont ch* à mourrir pour des parents. La cible, ce sont les enfants, et ça marche très très bien. Ce sont des vidéos d'unboxing, c'est-à-dire, pour le dire autrement, du placement de produits. Avant les publicitaires plaçaient leurs produits ENTRE les dessins animés, pendant les pubs. La prouesse de ces vidéos d'unboxing, qui font un tabac chez les gamins, c'est que la pub devient le seul contenu de la vidéo. Dès qu'on regarde des vidéos pour enfant, on tombe très vite sur ces liens, y compris en navigation privée. Mon aînée a découvert ça lors du 1er confinement avec le distanciel, donc à partir de contenus scolaires niveau CM1. J'imagine que pour les terminales il y a d'autres réjouissances qui sont proposées, mais ne jamais oublier que les élèves qui arriveont en terminale dans 5 ans auront passé des heures et des heures devant ces chaînes quand ils étaient en primaire.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Iridiane
Iridiane
Habitué du forum

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Iridiane Jeu 29 Sep 2022 - 12:26
angelxxx a écrit:Vous vous rendez compte que depuis le début je ne dis pas du tout qu'il n'y a pas d'effet des écrans en quantité excessive, je pense qu'on est tous d'accord là dessus.

Et donc oui, il y a un enjeu de santé publique à ce niveau là, c'est à dire sur le sur usage des écrans.

Mais vous êtes beaucoup ici à faire le raccourci : trop d'écran, c'est mauvais, donc les écrans, c'est mauvais. J'étais donc venu vous pointez du doigt votre erreur, pourtant fondamentale, mais il semblerait que ça n'intéresse encore une fois que les professeurs de sciences.

Un professeur de lettres nous demande même si on est pas devenus fous. Non, justement... Le tout sans preuve ni arguments évidemment, mais puisqu'il aime les livres, ça doit forcément rendre intelligent. (On en est à ce niveau de conversation tout de même si vous relisez)

Un autre d'histoire nous demande ce qu'est la méthode scientifique... C'est très drôle, d'autant que j'entends de plus en plus de collègues d'histoire me dire que l'histoire c'est une matière scientifique...

Les études se contredisent, donc je ne vois pas en quoi on peut affirmer quoi que ce soit d’absolument certain à partir d’une étude. Au reste, la question des écrans est transversale : peut être que des études montrent qu’ils ne causent pas ou peu de dégâts sur le cerveau (je n’en sais rien) mais ils en provoquent sur la sociabilité, la concentration (qui ne vient pas que du cerveau), l’anxiété… on peut le constater empiriquement sur soi même, quant aux études qui le montrent, elles ne relèvent plus de la biologie du cerveau mais de la sociologie, la psychologie etc… qui SURPRISE sont des sciences, n’en déplaise aux Jean-Michel qui s’arrogent apparemment le droit de définir ce qu’est ou non une science. Et l’histoire et la littérature en sont aussi, incroyable non? La science, en littérature, permet notamment d’étudier l’histoire littéraire et les genres littéraires, ce qui évite d’affirmer avec un ton péremptoire que le roman est apparu à la fin du 18e siècle (même un élève de seconde sait que ce n’est pas le cas…).
Figurez vous qu’il y a même des sections du CNRS dédiées à ces sciences !! Et ça veut dire quoi CNRS ? Centre nationale de la recherche SCIENTIFIQUE ! Olala, il y en a qui vont se faire des noeuds au cerveau dites donc.


Dernière édition par Iridiane le Jeu 29 Sep 2022 - 13:34, édité 2 fois
lene75
lene75
Prophète

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par lene75 Jeu 29 Sep 2022 - 12:31
angelxxx a écrit:Mais vous êtes beaucoup ici à faire le raccourci : trop d'écran, c'est mauvais, donc les écrans, c'est mauvais. J'étais donc venu vous pointez du doigt votre erreur, pourtant fondamentale, mais il semblerait que ça n'intéresse encore une fois que les professeurs de sciences.

Peut-être juste parce que tu nous prêtes un raccourci que personne n'a fait. Oui, dans un monde idéal où tout ne serait pas fait pour qu'on utilise trop les écrans et où chacun se contenterait de regarder un Pixar par semaine avec son enfant et à l'utiliser comme support d'un dialogue fructueux grâce à son bagage universitaire de CSP++, ils ne seraient peut-être pas nocifs. Personne n'a jamais dit le contraire, mais ce n'est pas le sujet de ce fil. En sciences on isole des phénomènes, en sciences humaines, on essaie de les penser en contexte. Ce sont deux démarches différentes, quoique complémentaires. En l'occurrence, ce qu'on commente ici, c'est avant tout un fait social.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
pseudo-intello
pseudo-intello
Sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par pseudo-intello Jeu 29 Sep 2022 - 12:45
Proton a écrit:Le pb que tu pointes est lié au capitalisme. Pour gagner de l'argent, on préfère abêtir les gens et leurs enfants avec des contenus idiots et les matraquer sur les marques pour qu'ils dépensent bêtement leur argent.

Bien sûr. Mais même si les bouquins et revues proposées aux enfants et aux ados (pour les adultes, j'en sais rien) sont plus facile d'accès, moins exigeants, plus bêtifiants (moins de texte, moins de vocabulaire, moins temps verbaux, syntaxe simplifiée) qu'auparavant, pour faire éditer et distribuer un livre, ça passe quand même devant des comités qui vont écrémer et virer la lie. Les auto-édités auto-distribués peuvent écrire n'importe quoi (je n'en fais pas une généralité, et moi-même, je m'auto-édite), mais il faut aller les trouver. Sur Youtube, il suffit d'entrer dans l’algorithme, peu importe la qualité. Le seul critère important, c'est de faire le buzz, et c'est pourquoi les fake news se répandent bien plus facilement que les vraies infos (et l'unboxing si populaire parce que ça met en scène des produits qui font rêver les mômes, et qui sont populaires avant d'apparaître dans la vidéo, comme le McDo, les Lego, Disney...).
... et puis quand tu as fini un bouquin, il n'y en a pas un qui va popper de nulle part pour te dire "hey, lis-moi, si tu as aimé le bouquin que tu viens de finir, tu n'as qu'à tendre la main et je suis là", alors que sur Youtube, tu as la colonne de recommandations, surt les réseaux, tu as les notifications... mais à la rigueur, ce n'est même pas la question, car la lecture demande un efforts, à divers degré selon notre niveau de lecture, que peu de contenus vidéos demandent - à moins de regarder un truc vraiment pointu. Donc de toutes manières, pour que nos élèves aillent lire, il faut sortir les rames.

_________________
Publicité:
pseudo-intello
pseudo-intello
Sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par pseudo-intello Jeu 29 Sep 2022 - 13:03
angelxxx a écrit:Vous vous rendez compte que depuis le début je ne dis pas du tout qu'il n'y a pas d'effet des écrans en quantité excessive, je pense qu'on est tous d'accord là dessus.

Et donc oui, il y a un enjeu de santé publique à ce niveau là, c'est à dire sur le sur usage des écrans.

Tu noteras que le sujet du fil, c'est "la multiplication des écrans entraîne...".
Partant de là, comme on pointe le fait qu'à partir du moment où on allume l'écran, c'est compliqué d'arrêter, le sujet, ce n'est pas "moi, mes enfants" (les miens y sont très peu exposés, et seulement à des contenus choisis pour eux, et sans publicité et le moins possible sur Youtube et ses barres de suggestions, donc clairement pas représentatifs), mais le "à grande échelle indiqué dans le titre.

Plusieurs spécialistes partent d'un pallier franchi le jour où les écrans sont devenue nomades... "Les", au pluriel, pas juste la console de jeux vidéo qui l'était déjà aussi. Ceci étant, juste avant l'apparition et la rapide généralisation des smartphones, les concepteurs de jeux vidéo ont réussi à gagner points de marché chez les filles (vous vous souvenez, la DS Lite et ses couleurs rose, vert pomme, avec Animal Crossing et consorts). A partir de ce moment, les gens ayant le net dans leur poche, ils s'en sont servis partout, pour eux et pour leurs enfants, dès qu'il y avait quelques minute d'attente, au lieu de causer avec eux et de rechercher par soi-me^me comment occuper plus activement son petit cerveau.

Il y a déjà une petite quinzaine d'années, quand il ne travaillait que sur la télé, les autres écrans n'étant pas encore apparus ou pas encore généralisés, Desmurget s'amusait à comparer un sondage sur les chaînes préférées des Français (Arte y figurait en bonne place) et les statistiques médiamétrie... et encore, à la télé, le CSA filtre des choses, no ne peut, en principe, pas y proférer des propos racistes ou haineux, et la publicité y est quelque peu réglementée. Sur Youtube, n'importe qui s'improvise cinéaste, les contenue haineux sont parfois mis en avant (parce qu'ils génèrent assez de vues pour que l'algorithme fasse son effet), les placements de produits les plus répugnants en termes de superficialité, d'écologie, des conditions de travail des fabricants sont légion... alors certes, dans ma barre de suggestions personnelle on va trouver des reportages d'Arte et des vidéos de France Inter, ou de Nota Bene, mais je sais bien que mon usage n'est absolument pas représentatif... d'ailleurs, une des très nombreuses raisons qui me poussent à rester au dumbphone tout simple, c'est que malgré mes préventions, je ne suis pas sûre de répondre complètement de moi-même le jour où j'ai le net partout et tout le temps.


_________________
Publicité:
LemmyK
LemmyK
Habitué du forum

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par LemmyK Jeu 29 Sep 2022 - 13:16
angelxxx a écrit:Vous vous rendez compte que depuis le début je ne dis pas du tout qu'il n'y a pas d'effet des écrans en quantité excessive, je pense qu'on est tous d'accord là dessus.

Et donc oui, il y a un enjeu de santé publique à ce niveau là, c'est à dire sur le sur usage des écrans.

Mais vous êtes beaucoup ici à faire le raccourci : trop d'écran, c'est mauvais, donc les écrans, c'est mauvais. J'étais donc venu vous pointez du doigt votre erreur, pourtant fondamentale, mais il semblerait que ça n'intéresse encore une fois que les professeurs de sciences.

Un professeur de lettres nous demande même si on est pas devenus fous. Non, justement... Le tout sans preuve ni arguments évidemment, mais puisqu'il aime les livres, ça doit forcément rendre intelligent. (On en est à ce niveau de conversation tout de même si vous relisez)

Un autre d'histoire nous demande ce qu'est la méthode scientifique... C'est très drôle, d'autant que j'entends de plus en plus de collègues d'histoire me dire que l'histoire c'est une matière scientifique...
Professeur de physique-chimie et entièrement d'accord avec Lene, Ombre, pseudo-intello et bien d'autres et pas du tout avec Angelx! Very Happy
On peut être scientifique et lutter contre la prolifération des écrans! J'ai adoré aller au restaurant avec 4 collègues qui consultent leur portable. C'était humainement enrichissant.Je sais vous allez dire que n'est pas la faute des portables mais des collègues qui manquent de savoir vivre. Ce n'est pas une preuve scientifique non plus. Je n'ai pas suivi un protocole ni une démarche scientifique pour établir ce constat. humhum
beaverforever
beaverforever
Fidèle du forum

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par beaverforever Jeu 29 Sep 2022 - 13:42
lene75 a écrit:
angelxxx a écrit:Mais vous êtes beaucoup ici à faire le raccourci : trop d'écran, c'est mauvais, donc les écrans, c'est mauvais. J'étais donc venu vous pointez du doigt votre erreur, pourtant fondamentale, mais il semblerait que ça n'intéresse encore une fois que les professeurs de sciences.

Peut-être juste parce que tu nous prêtes un raccourci que personne n'a fait. Oui, dans un monde idéal où tout ne serait pas fait pour qu'on utilise trop les écrans et où chacun se contenterait de regarder un Pixar par semaine avec son enfant et à l'utiliser comme support d'un dialogue fructueux grâce à son bagage universitaire de CSP++, ils ne seraient peut-être pas nocifs. Personne n'a jamais dit le contraire, mais ce n'est pas le sujet de ce fil. En sciences on isole des phénomènes, en sciences humaines, on essaie de les penser en contexte. Ce sont deux démarches différentes, quoique complémentaires. En l'occurrence, ce qu'on commente ici, c'est avant tout un fait social.
Certes mais si la taille d'effet est réellement faible, c'est peut être un faux problème.

Tant qu'une étude, voire une méta-analyse, ne met pas en évidence une forte taille d'effet, je doute qu'il faille s'en soucier.

Fumer multiplie par trente le risque de cancer du poumon.
Regarder six heures les écrans en bas risque de faire baisser le QI de deux points.

Ce ne sont pas les mêmes ordres de grandeurs.
lene75
lene75
Prophète

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par lene75 Jeu 29 Sep 2022 - 14:16
Les bouquins conspués sur ce fil en citent des dizaines, des études, qui sur la corrélation entre écrans et obésité, qui sur les risques cardiaques, qui sur la corrélation entre temps d'écran et risque dépressif voire suicidaire, qui sur la corrélation entre écrans et sentiment d'isolement social, etc. Il y a même eu des expériences de sevrage, chez des moins de 3 ans, qui montrent que les effets sont réversibles en supprimant les écrans, notamment les retards de langage, mais donc bien réels (là ce n'est plus une simple corrélation : la réversibilité est un bon indice de causalité), et ces sevrage ont montré des comportements qui peuvent être très violents en période de sevrage et qui font penser à d'autres formes d'addiction. On peut considérer que toutes ces études sont sans valeur, elles le sont peut-être, mais on ne peut pas dire qu'il n'y en a pas.

Par ailleurs il y a le bon sens. Si on admet que le manque d'activité physique a des conséquences sur la santé physique, sur la santé psychologique et sur les performances intellectuelles, ce qui a priori est maintenant admis, on ne peut pas en même temps soutenir que le temps passé devant les écrans, qui rend de facto impossible cette activité physique, n'a pas ces mêmes effets.

Si on reconnaît que les ados envoient en moyenne 80 SMS par jour, de leur propre aveu en grande partie pendant les cours, on peut difficilement dire que ça n'a pas d'influence sur leur concentration en classe, et donc leurs apprentissages.

Même remarque sur le nombre de messages envoyés la nuit et le nombre de fois où le téléphone est consulté pendant la nuit ou la fréquence des réveils directement liés à une notification : comment nier que cela ait un effet néfaste sur le sommeil, avec toutes les conséquences déjà répertoriées d'un mauvais sommeil ?

Il y a des tas de domaines comme ça pour lesquels on a des chiffres, peut-être pas hyper approfondis mais portant quand même sur des populations assez étendues pour être crédibles.

On a aussi les chiffres du harcèlement sur les réseaux sociaux, par exemple.

Et puis la simple observation : que font vos élèves quand vous faites une pause entre deux heures ? Que sont-ils en train de faire devant votre salle quand vous arrivez ? Que prennent-ils dans leur main dès qu'ils sortent de votre salle ? Le pire c'est qu'on les y incite puisqu'ils sont présumés être au courant de tous les changements de salle effectués en temps réel sur Pronote. Avec les écouteurs sur les oreilles, en plus. Qui peut affirmer que c'est sans effet sur les relations sociales ? Sur la capacité à observer ce qui nous entoure, etc.

Et le problème, c'est que tous ces effets se cumulent, parce que le smartphone, contrairement à la télé ou aux jeux vidéos autrefois, c'est 24h/24, 7 jours/7, 365 jours par an.


Dernière édition par lene75 le Jeu 29 Sep 2022 - 14:29, édité 1 fois
maldoror1
maldoror1
Expert

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par maldoror1 Jeu 29 Sep 2022 - 14:24
Lene veneration

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss
DesolationRow
DesolationRow
Guide spirituel

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par DesolationRow Jeu 29 Sep 2022 - 14:26
+1, Lene.
lene75
lene75
Prophète

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par lene75 Jeu 29 Sep 2022 - 14:35
(et qui peut affirmer que participer à ce fil n'a aucun impact sur la correction de mes copies La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 1665347707 La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 1665347707 )
avatar
angelxxx
Érudit

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par angelxxx Jeu 29 Sep 2022 - 18:19
Vous êtes dans un mode de pensée très aristotélicien. On voit ce que ça a donné, niveau scientifique, pour Aristote...

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Iridiane
Iridiane
Habitué du forum

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Iridiane Jeu 29 Sep 2022 - 18:26
Ouais t’as raison il devait être un peu débile Aristote, d’ailleurs il n’avait pas d’écran.
C’est un festival ce fil, on apprend énormément de choses grâce à tous ces sciooooontifiques (ou affirmés tels puisque, quelle que soit la matière, un professeur n’est de toute façon pas un scientifique, à moins d’être aussi un chercheur…)
nounours
nounours
Niveau 6

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par nounours Jeu 29 Sep 2022 - 18:45
Sphinx a écrit:
nounours a écrit:Quand les premiers romans apparurent à la fin du 18ème siècles

https://fr.wikipedia.org/wiki/Roman_(litt%C3%A9rature)

Iridiane a écrit: La science, en littérature, permet notamment d’étudier l’histoire littéraire et les genres littéraires, ce qui évite d’affirmer avec un ton péremptoire que le roman est apparu à la fin du 18e siècle (même un élève de seconde sait que ce n’est pas le cas…).

Je pensais que ce forum était fréquenté par des professeurs de lettres ...
Désolé je me suis trompé, je vais devoir préciser davantage :
Comme il est écrit dans le lien que tu envoies "C'est au xviiie siècle que le roman prend sa forme et sa place modernes, au sens où l’on peut l’entendre depuis".
Il est par exemple classique de citer "Le paysan parvenu" comme un des tout premier roman, bien qu'inachevé enn tout cas c'est ce que l'on enseignait en licence de lettre ...
Concernant les controverses sur l'effet déviant des romans, l'article suivant est plus précis https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9flexions_sur_le_roman_au_XVIIIe_si%C3%A8cle
Sinon se référer à Georges May comme indiqué ...


avatar
angelxxx
Érudit

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par angelxxx Jeu 29 Sep 2022 - 18:46
D'un point de vue de la science, Aristote a dû raconter au minimum 95% d'enormites. Je ne me prononce pas pour la partie philosophie.

Et vous tenez le même raisonnement : je vois autour de moi donc c'est vrai. Au mieux, vous apportez une preuve de faible valeur. (Voir échelle du niveau de preuve sur Google). Et vous dites : ahaha, c'est prouvé par la science.

Et suand on vous explique qu'une méta analyse, c'est légèrement mieux qu'une seule étude, alors là, ça ne vous arrange plus, la science peut restée de côté, de toute façon les gens sont devenus fous à trop vouloir prouver les choses.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
nounours
nounours
Niveau 6

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par nounours Jeu 29 Sep 2022 - 18:47
Iridiane a écrit:Ouais t’as raison il devait être un peu débile Aristote, d’ailleurs il n’avait pas d’écran.
C’est un festival ce fil, on apprend énormément de choses grâce à tous ces sciooooontifiques (ou affirmés tels puisque, quelle que soit la matière, un professeur n’est de toute façon pas un scientifique, à moins d’être aussi un chercheur…)

N'importe quel élève de terminale à dominante scientifique connait davantage de choses (vraies) en sciences qu'Aristote ...
Clecle78
Clecle78
Esprit sacré

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Clecle78 Jeu 29 Sep 2022 - 18:56
nounours a écrit:
Sphinx a écrit:
nounours a écrit:Quand les premiers romans apparurent à la fin du 18ème siècles

https://fr.wikipedia.org/wiki/Roman_(litt%C3%A9rature)

Iridiane a écrit: La science, en littérature, permet notamment d’étudier l’histoire littéraire et les genres littéraires, ce qui évite d’affirmer avec un ton péremptoire que le roman est apparu à la fin du 18e siècle (même un élève de seconde sait que ce n’est pas le cas…).

Je pensais que ce forum était fréquenté par des professeurs de lettres ...
Désolé je me suis trompé, je vais devoir préciser davantage :
Comme il est écrit dans le lien que tu envoies "C'est au xviiie siècle que le roman prend sa forme et sa place modernes, au sens où l’on peut l’entendre depuis".
Il est par exemple classique de citer "Le paysan parvenu" comme un des tout premier roman, bien qu'inachevé enn tout cas c'est ce que l'on enseignait en licence de lettre ...
Concernant les controverses sur l'effet déviant des romans, l'article suivant est plus précis https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9flexions_sur_le_roman_au_XVIIIe_si%C3%A8cle
Sinon se référer à Georges May comme indiqué ...


Tu es vexé Nounours ? Inutile d'agresser des collègues qui connaissent visiblement mieux le sujet que toi et ne s'appuient pas sur des citations tronquées eux ...
DesolationRow
DesolationRow
Guide spirituel

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 30 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par DesolationRow Jeu 29 Sep 2022 - 18:59
Aristote, cette cruche, cet anti-modèle.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum