Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gauvain31
gauvain31
Empereur

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par gauvain31 le Ven 20 Déc 2019 - 22:18
Un témoignage très percutant d'un jeune collègue de philosophie, Benjamin Briand, sur l'état de l'EN et de ses enseignants : il va démissionner à la fin de l'année scolaire

France 24 a écrit:Aujourd’hui, Benjamin Briand, qui enseigne dans deux lycées d’Argenteuil, en banlieue parisienne, estime ne plus réussir à préparer ses élèves en vue du cycle supérieur. "J’ai l’impression de récupérer des blessés de guerre qui sont en manque de savoir et qu’il est aujourd’hui impossible de les aider à aller vers l’avenir. J’ai le sentiment de les envoyer à l’abattoir".

[...] Dans "cette ambiance morose et lourde", la réforme des retraites n’a été que "la goutte d’eau" qui l’a poussé à partir. "Je suis trop jeune pour me sentir visé par les retraites mais cette question affecte beaucoup de mes collègues qui, entre la perte de sens du métier et le salaire qui n’est pas mirobolant, nous accable et nous décourage encore plus, explique-t-il. Avec un avenir si sombre, je ne peux pas rester. J’ai l’impression de sortir d’un grand théâtre dans lequel tout le monde joue la comédie".

https://www.france24.com/fr/20191219-service-public-je-l-aime-mais-je-le-quitte-j-ai-v%C3%A9cu-ma-d%C3%A9mission-comme-un-coming-out



Oxford
Oxford
Habitué du forum

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Oxford le Sam 21 Déc 2019 - 4:57
"un grand théâtre dans lequel tout le monde joue la comédie" : c'est exactement ça.
Le théâtre de Guignol.

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
Poupoutch
Poupoutch
Grand sage

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Poupoutch le Sam 21 Déc 2019 - 7:03
Mouais. A la lecture de l'article, j'ai quand même du mal à avoir de la sympathie pour ce gars. En gros, il décide de se médiatiser au moment de partir mais, en étant à l'intérieur, il a préféré ne jamais s'engager (pas concerné par les retraites, pas gréviste au bac alors qu'en philo en Île de France ils étaient quand même archi nombreux) pour essayer de faire bouger les lignes. Et puis j'ai quand même vraiment un truc contre ceux qui veulent faire du coaching...
En plus, ça montre que la reconversion est facile alors qu'on sait que ce n'est pas le cas : même célibataire et jeune, il n'est pas certain que ce soit si simple de redémarrer à zéro avec uniquement des diplômes en philosophie.
Bref... Je ne suis pas bien certaine que la démarche soit productive.

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Wer nicht mehr versucht zu kämpfen kann nur verlieren..."
Glyptodon
Glyptodon
Niveau 2

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Glyptodon le Sam 21 Déc 2019 - 7:48
Ca me rappelle le jour où je discutais avec une collègue qui se lamentait. Je lui ai dit : "Nous sommes les comédiens d’une vaste farce". Elle a acquiescé puis une deuxième collègue qui était à côté et m’a entendue m’a dit : "Tu sais, il y a des choses qu’il vaut mieux ne pas dire hein". Rolling Eyes

@Poupoutch a écrit:En plus, ça montre que la reconversion est facile alors qu'on sait que ce n'est pas le cas : même célibataire et jeune, il n'est pas certain que ce soit si simple de redémarrer à zéro avec uniquement des diplômes en philosophie.
Il est normalien. Ca ne devrait pas trop mal se finir pour lui.
brde
brde
Je viens de m'inscrire !

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par brde le Sam 21 Déc 2019 - 9:42
Entre le nombre croissant de démissions, et le peu d'attrait dans le recrutement...Aie aie aie
Simeon
Simeon
Niveau 9

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Simeon le Sam 21 Déc 2019 - 10:17
@Poupoutch a écrit:Mouais. A la lecture de l'article, j'ai quand même du mal à avoir de la sympathie pour ce gars. En gros, il décide de se médiatiser au moment de partir mais, en étant à l'intérieur, il a préféré ne jamais s'engager (pas concerné par les retraites, pas gréviste au bac alors qu'en philo en Île de France ils étaient quand même archi nombreux) pour essayer de faire bouger les lignes. Et puis j'ai quand même vraiment un truc contre ceux qui veulent faire du coaching...
En plus, ça montre que la reconversion est facile alors qu'on sait que ce n'est pas le cas : même célibataire et jeune, il n'est pas certain que ce soit si simple de redémarrer à zéro avec uniquement des diplômes en philosophie.
Bref... Je ne suis pas bien certaine que la démarche soit productive.

Doit-on être une sorte de super héro qui s'engage à fond juste pour avoir des conditions de travail décentes ? Il a sûrement une attitude beaucoup plus saine que ceux d'entre nous qui continuons à espérer changer des choses et n'obtenons rien si ce n'est du mépris de la part du grand public. (cela dit le je ne me sens pas concerné par les retraites est assez absurde et énervant)

Et dire qu'on va se reconvertir dans le coaching, truc bien naze, ça en dit quand même long sur les difficultés à se reconvertir.
Hugues666
Hugues666
Niveau 2

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Hugues666 le Sam 21 Déc 2019 - 10:29
Quelles que soient ses motivations, c'est bien qu'on en parle. Je me suis aussi barré de l'EN après avoir essayé d'appliquer la nouvelle réforme du Lycée. Cette réforme m'empêche de travailler en conscience, alors j'arrête. Lui aussi ressent cela.

Plus on aura de visibilité sur les profs qui partent, à cause de démissions ou de dépressions, plus le public pourra être interpelé, se poser des questions. Pour le moment, malheureusement, le système roule tout seul comme une machine ; les engrenages peuvent casser la machine a suffisamment d'inertie pour rouler.

Pour moi, toute médiatisation de ce problème est bonne à prendre.
Dalva
Dalva
Vénérable

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Dalva le Sam 21 Déc 2019 - 10:31
Médiatiser une démission pas encore posée, c'est une attitude saine ? Le gars, il n'y croit plus mais il finit l'année quand même. Et il aura des clients pour son coaching, puisqu'il vient de passer à la télé. Il faut être naïf pour ne pas comprendre que c'est simplement une stratégie marketing de longue haleine. C'est puant.
Hugues666
Hugues666
Niveau 2

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Hugues666 le Sam 21 Déc 2019 - 10:37
Ah mais c'est une stratégie de pub, le gars fait sa com', clairement, oui. Mais "Telle est la faiblesse de l'esprit humain que les meilleures causes ne sont gagnées d'ordinaire que par de mauvaises raisons" (Renan), et plus on évoquera les profs qui rendent leur tablier et quittent l'EN avec fracas, mieux ce sera, pensez-donc ! des nantis privilégiés toujours en vacances qui refusent de rester au chaud dans un job de rêve ? Si ce genre de choses ça peut passer au JT et faire réfléchir les gens, peu m'importe que cet ex-collègue fasse son poseur et se fasse mousser.
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Daphné le Sam 21 Déc 2019 - 11:55
@Oxford a écrit:"un grand théâtre dans lequel tout le monde joue la comédie" : c'est exactement ça.
Le théâtre de Guignol.

Je ne suis pas d'accord : au moins Guignol c'est marrant !
ylm
ylm
Neoprof expérimenté

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par ylm le Sam 21 Déc 2019 - 12:21
@Dalva a écrit:Médiatiser une démission pas encore posée, c'est une attitude saine ? Le gars, il n'y croit plus mais il finit l'année quand même. Et il aura des clients pour son coaching, puisqu'il vient de passer à la télé. Il faut être naïf pour ne pas comprendre que c'est simplement une stratégie marketing de longue haleine. C'est puant.
Clients qui vont payer pour quoi au juste ? Qu'est-ce que le "coaching" ? Je n'ai rien contre la philosophie mais à part prof ou écrivain à succès je ne vois pas bien comment on peut en vivre.

_________________
The life of man, solitary, poor, nasty, brutish and short.
Thomas Hobbes
lene75
lene75
Esprit sacré

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par lene75 le Sam 21 Déc 2019 - 14:23
Il a raison sur toute la ligne et il fait bien de partir maintenant.

« Soutien psychologique ou coaching », ça ne me choque pas vraiment, ce sont les premiers trucs auxquels je pense aussi quand je pense reconversion : quelque chose en libéral et qui ait un certain lien avec la philo. Le problème c'est qu'on ne pourra pas tous faire ça.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Ascagne
Ascagne
Expert

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Ascagne le Sam 21 Déc 2019 - 14:57
Je suis assez d'accord avec son diagnostic. Cependant, la décision de quitter l'EN ne représente pas forcément la même chose pour un normalien qui a un bon réseau que pour beaucoup de collègues.
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Ha@_x le Sam 21 Déc 2019 - 15:16
Les rats qui quittent le navire en faisant leur pub dans les médias c'est tout de même assez vomitif..... [France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" 1665347707

Ah flûte, prof de philo (que des terminales donc) à Argenteuil et c'est trop dur ? Pauvre bichon....un petit stage en collège ? Avec mes 3e ?

Quant à son diagnostic, que l'on fait depuis 15/20 ans, forcément quand on enseigne dans ces zones, c'est du dégondage de portes-ouvertes.

Il a raison sur toute la ligne et il fait bien de partir maintenant.

Allez-y partez !
Vous serez remplacés par des contractuels encore plus mal payés que des titulaires, et les élèves seront de moins en moins bien "formés".

Désolé de gueuler hein, mais je ne me suis pas encore résigné... Rolling Eyes , et je suis très en colère.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
ArminG
ArminG
Niveau 1

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par ArminG le Sam 21 Déc 2019 - 15:18
@Dalva a écrit:Médiatiser une démission pas encore posée, c'est une attitude saine ? Le gars, il n'y croit plus mais il finit l'année quand même. Et il aura des clients pour son coaching, puisqu'il vient de passer à la télé. Il faut être naïf pour ne pas comprendre que c'est simplement une stratégie marketing de longue haleine. C'est puant.

Dalva a raison et c'est triste pas lui, la situation.
Lefteris
Lefteris
Empereur

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Lefteris le Sam 21 Déc 2019 - 15:30
@lene75 a écrit:Il a raison sur toute la ligne et il fait bien de partir maintenant.

« Soutien psychologique ou coaching », ça ne me choque pas vraiment, ce sont les premiers trucs auxquels je pense aussi quand je pense reconversion : quelque chose en libéral et qui ait un certain lien avec la philo. Le problème c'est qu'on ne pourra pas tous faire ça.
Pas choqué non plus. Justement, on voit bien que se barrer est une libération, que les gens veulent et parfois peuvent faire autre chose. Je ne vois pas pourquoi il devrait partir la queue entre les jambes après s'être fait escroquer par cette institution devenue répugnante, et pointer au chômage, parce que la philo , c'est pas "bankable".

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Ha@_x le Sam 21 Déc 2019 - 15:36
On peut aussi partir dignement @Lefteris, sans s'offrir un article de presse pour y aligner les poncifs....

La dégradation du métier, on la connaît tous, ici, on en disserte d'ailleurs.

Perso' je ne suis pas encore prêt à abandonner mes élèves. Par contre je suis tout à fait disposé à foutre en l'air les examens lors de la prochaine...... Very Happy

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
JaneB
JaneB
Fidèle du forum

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par JaneB le Sam 21 Déc 2019 - 15:40
J'ai l'impression que de plus en plus de profs démissionnent … je me demande si les chiffres sont en augmentation ?
Lefteris
Lefteris
Empereur

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Lefteris le Sam 21 Déc 2019 - 15:46
@Ha@_x a écrit:On peut aussi partir dignement @Lefteris, sans s'offrir un article de presse pour y aligner les poncifs....

La dégradation du métier, on la connaît tous, ici, on en disserte d'ailleurs.

Perso' je ne suis pas encore prêt à abandonner mes élèves. Par contre je suis tout à fait disposé à foutre en l'air les examens lors de la prochaine...... Very Happy
Mais tout le monde ne lit pas le forum. Pour beaucoup de gens, c'est une découverte. Plen de gens croient qu'on a un petit boulot pépère, pas mal payé. La médiatisation des départs, nombreux, est une bonne chose. D'ailleurs , le fait que  l'administration le dissimule le montre bien. Si elle divulguait le nombre de dossiers déposés  chez le conseiller mobilité, qui n'aboutiront certes jamais pur la plupart, mais qui cachent un "chiffre noir" bien plus grand, tout le monde serait effaré. Ce collègue s'en sort bien ? Tant mieux pour lui.
Dans quelques années quand l'écroulement des recrutements aura atteint son paroxysme, et qu'il faudra soit se passer d'enseignants, soit accepter une dégringolade vertigineuse du niveau ( voir le fil sur le saccage du capes) , et qu'en plus ceux qui sont au milieu du gué aujourd'hui seront paupérisés, tout le monde regrettera de n'avoir pas fait pareil. Partir dignement, ce n'est pas partir à la cloche de bois, sans boulot, au RMI.


Dernière édition par Lefteris le Sam 21 Déc 2019 - 15:48, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Pauvre Martin
Pauvre Martin
Niveau 5

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Pauvre Martin le Sam 21 Déc 2019 - 15:47
@Dalva a écrit:Médiatiser une démission pas encore posée, c'est une attitude saine ? Le gars, il n'y croit plus mais il finit l'année quand même. Et il aura des clients pour son coaching, puisqu'il vient de passer à la télé. Il faut être naïf pour ne pas comprendre que c'est simplement une stratégie marketing de longue haleine. C'est puant.

Mmmh… peut-être, mais pas nécessairement. Ça va très vite sur Twitter : le gars, qui a déjà une relative notoriété, écrit un tweet sincère qui fait le buzz, un journaliste d’un média modeste le voit passer, constate que le gars est normalien et sait écrire, il le contacte en DM pour faire une interview, et hop l’affaire est réglée. On en pense ce qu'on veut, mais c'est une pratique journalistique assez courante.
Dalva
Dalva
Vénérable

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Dalva le Sam 21 Déc 2019 - 15:52
Je trouve cela vraiment malsain, Lefteris, parce que ce monsieur est en train de cibler sa clientèle : ce seront des profs. Et en plus ça marche.

Un agrégé en philo sorti d'école normale, je ne me fais aucun souci. Ça aurait de l'intérêt s'il annonçait chercher un boulot dans le privé (avec ses aptitudes à la rédaction et à la synthèse, et ce qu'il démontre ici de sa capacité de cynisme, il peut décrocher facilement du boulot, bien payé), ou reprendre une formation en psychologie pour ensuite travailler réellement en tant que psy (libéral ou salarié). Mais là, non. Il va faire du vent et faire payer pour ça des gens qui souffrent dans leur travail sans médecine du travail. Formidable.
Ascagne
Ascagne
Expert

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Ascagne le Sam 21 Déc 2019 - 16:05
@Pauvre Martin : En effet, cela fonctionne ainsi.

Que les gens voient des enseignants démissionner ne va pas forcément pousser l'opinion publique à vouloir améliorer la situation de l'EN. Ce qu'il faut montrer, et ce qui est le plus éloquent, c'est que des collègues de différents bords politiques s'accordent sur le diagnostic et sur les erreurs de politique éducative ou sur les vices du système, que ce n'est pas un truc de vieux réactionnaire (certains le pensent).


Dernière édition par Ascagne le Sam 21 Déc 2019 - 16:09, édité 1 fois
Lefteris
Lefteris
Empereur

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Lefteris le Sam 21 Déc 2019 - 16:08
@Dalva a écrit:Je trouve cela vraiment malsain, Lefteris, parce que ce monsieur est en train de cibler sa clientèle : ce seront des profs. Et en plus ça marche.

Un agrégé en philo sorti d'école normale, je ne me fais aucun souci. Ça aurait de l'intérêt s'il annonçait chercher un boulot dans le privé (avec ses aptitudes à la rédaction et à la synthèse, et ce qu'il démontre ici de sa capacité de cynisme, il peut décrocher facilement du boulot, bien payé), ou reprendre une formation en psychologie pour ensuite travailler réellement en tant que psy (libéral ou salarié). Mais là, non. Il va faire du vent et faire payer pour ça des gens qui souffrent dans leur travail sans médecine du travail. Formidable.
Je viens de relire l'article, et je ne vois pas que le soutien psychologique soit nécessairement pour les enseignants. Ou alors d'autres données, extérieures, m'échappent. Sinon, si l'on s'en tient au strict contenu du texte, je ne vois rien à redire.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 8

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Monsieur_Tesla le Sam 21 Déc 2019 - 16:17
@Ha@_x a écrit:Les rats qui quittent le navire en faisant leur pub dans les médias c'est tout de même assez vomitif..... [France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" 1665347707

Ah flûte, prof de philo (que des terminales donc) à Argenteuil et c'est trop dur ? Pauvre bichon....un petit stage en collège ? Avec mes 3e ?

Quant à son diagnostic, que l'on fait depuis 15/20 ans, forcément quand on enseigne dans ces zones, c'est du dégondage de portes-ouvertes.

Il a raison sur toute la ligne et il fait bien de partir maintenant.

Allez-y partez !
Vous serez remplacés par des contractuels encore plus mal payés que des titulaires, et les élèves seront de moins en moins bien "formés".

Désolé de gueuler hein, mais je ne me suis pas encore résigné... Rolling Eyes , et je suis très en colère.

Venez tâter du collège, du laboratoire à 33 élèves ... avec des 6ème : on monte à 79 dB !

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
Dalva
Dalva
Vénérable

[France24]  "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'" Empty Re: [France24] "J'ai vécu ma démission de l'Éducation nationale comme un 'coming out'"

par Dalva le Sam 21 Déc 2019 - 16:18
@Lefteris a écrit:
@Dalva a écrit:Je trouve cela vraiment malsain, Lefteris, parce que ce monsieur est en train de cibler sa clientèle : ce seront des profs. Et en plus ça marche.

Un agrégé en philo sorti d'école normale, je ne me fais aucun souci. Ça aurait de l'intérêt s'il annonçait chercher un boulot dans le privé (avec ses aptitudes à la rédaction et à la synthèse, et ce qu'il démontre ici de sa capacité de cynisme, il peut décrocher facilement du boulot, bien payé), ou reprendre une formation en psychologie pour ensuite travailler réellement en tant que psy (libéral ou salarié). Mais là, non. Il va faire du vent et faire payer pour ça des gens qui souffrent dans leur travail sans médecine du travail. Formidable.
Je viens de relire l'article, et je ne vois pas que le soutien psychologique soit nécessairement pour les enseignants. Ou alors d'autres données, extérieures,  m'échappent. Sinon, si  l'on s'en tient au strict contenu du texte, je ne vois rien à redire.
D'après toi, avec un titre pareil, et un thème pareil, à qui s'adresse le contenu ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum