Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Proton
Fidèle du forum

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par Proton le Ven 27 Mar 2020 - 18:47
Tu as fait comment pour exponentielle ? Tu as fait les démonstrations en visio ?
ycombe
ycombe
Monarque

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par ycombe le Ven 27 Mar 2020 - 19:09
@Pat B a écrit:Faut pas non plus se rendre malade de travail !
J'ai mes filles à m'occuper, le rangement, le ménage, le chien à balader, l'envie de traîner au soleil (je suis à la campagne), l'envie de prendre le temps de vivre et d'arrêter cette course effreinée...

Pou rappel, les collègues qui ont des enfants à la maison trop jeunes pour se gérer seuls toute la journée n'ont pas obligation de faire de télétravail. Ils peuvent demander une ASA (autorisation spéciale d'absence) pour s'occuper de leurs enfants. Cela vaut si les enfants sont scolarisés et qu'il faut gérer leur continuité pédagogique, bien entendu, pas seulement pour les moins de trois ans.

Une collègue vient de craquer ce matin, en pleurs au téléphone avec l'adjointe de son établissement. Entre ses deux petits et le télétravail, elle n'en pouvait plus, d'autant que son mari travaille. Une autre, mère séparée, travaille la nuit jusqu'à 3h du matin parce que la journée il faut gérer ses propres enfants.

N'hésitez pas, préservez-vous ! Prenez une ASA si vous êtes dans ce cas !






_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Pat B
Pat B
Neoprof expérimenté

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par Pat B le Ven 27 Mar 2020 - 19:27
@ycombe : j'ai cru comprendre que cette autorisation d'absence, en tout cas dans les entreprises privées, n'est pas valable quand on fait du télétravail : ils considèrent qu'on peut garder les gosses en parallèle (oui c'est absurde!). Je sais qu'il avait été dit le contraire pour l'EN à un moment, mais je me demande s'ils ne sont pas revenus dessus, dans les faits...


@Proton a écrit:Tu as fait comment pour exponentielle ? Tu as fait les démonstrations en visio ?

Non, je n'ai pas de webcam.
Je ne sais pas encore trop comment je vais faire, je commence lundi... J'ai réfléchi juste au début du chapitre, je continuerai ma réflexion ce WE

Je voulais d'abord leur montrer l'intérêt d'une fonction vérifiant f'=f.
J'ai créé un petit doc d'intro commençant par des rappels sur le nombre dérivé, comme limite du taux d'accroissement (donc comme variation instantanée) et coef directeur de la tangente. Puis je suis partie d'une situation concrète : épidémie où f(x) est le nb de malades , et où chaque jour l'augmentation est de f(x) car chacun contamine quelqu'un ; j'ai fait un petit dessin, je leur ai fait remarquer que pour tout x, la variation est égale à f(x). Puis j'ai expliqué qu'on cherchait à modéliser ce genre de phénomène sur des situations "continues" et non "discrètes", pour lesquelles la variation instantanée serait égale à f(x), et qu'on cherchait donc une fonction vérifiant f'=f

A la fin de cette fiche, j'ai écrit le début du cours : on admet que cette fonction existe (en ajoutant la condition f(0)=1) ; je leur fait lire la démonstration de l'unicité, dans leur livre, à titre d'approfondissement. Notation exp.

Et la suite, je vais la faire en classe virtuelle. Mais je n'ai pas de caméra ni smartphone, ce n'est pas en visio : ce sera oral et écrit, l'objectif étant juste d'expliquer, comme je l'aurais fait en cours, les relations fonctionnelles qui justifient la notation puissance. Cours magistral pur et dur. Et ensuite, ils auront les bases : notation puissance, relation fonctionnelle, dérivée... donc ce sera exercices d'appropriation progressifs pendant un moment !

On verra comment ça se passe, mais faut bien qu'on avance un peu, sinon ça va manquer trop en terminale.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par Moonchild le Ven 27 Mar 2020 - 21:21
@Pat B a écrit:Je voulais d'abord leur montrer l'intérêt d'une fonction vérifiant f'=f.
J'ai créé un petit doc d'intro commençant par des rappels sur le nombre dérivé, comme limite du taux d'accroissement (donc comme variation instantanée) et coef directeur de la tangente. Puis je suis partie d'une situation concrète : épidémie où f(x) est le nb de malades , et où chaque jour l'augmentation est de f(x) car chacun contamine quelqu'un ; j'ai fait un petit dessin, je leur ai fait remarquer que pour tout x, la variation est égale à f(x). Puis j'ai expliqué qu'on cherchait à modéliser ce genre de phénomène sur des situations "continues" et non "discrètes", pour lesquelles la variation instantanée serait égale à f(x), et qu'on cherchait donc une fonction vérifiant f'=f

Cela fait plusieurs années qu'en terminale S j'ai opté pour une démarche radicale afin de montrer l'intérêt d'une fonction vérifiant f'=f : l'argument d'autorité.
En fait, je commence par leur rappeler les dérivées des fonctions usuelles, je leur fais observer qu'aucune de ces dérivées n'est égale à la fonction de départ et ensuite j'affirme que dans certains domaines, en particulier en physique, on a besoin d'une fonction égale à sa dérivée mais sans rentrer dans des descriptions de situations "réelles" qui feraient diversion et me feraient perdre pas loin d'une heure dans le meilleur des cas. Je raconte que c'est un problème mathématique pas évident, qu'on a réussi à prouver que de telles fonctions existent avec des outils qui sont hors-programme (d'accord là je mens un peu ; il y a des constructions qui n'utilisent que des outils accessibles au secondaire, mais compte tenu de la gueule des calculs ça reste une vue de l'esprit avec le public actuel). En TS, j'embrayais alors sur la démonstration de l'unicité lorsqu'on ajoute la condition initiale f(0)=1 qu'à peu près aucun de mes élèves n'arrivait à suivre. En première G, j'envisageais de suivre le même schéma mais sans la démonstration de l'unicité et en attaquant directement les propriétés algébriques, mais je ne vois pas trop comment mettre par écrit mon baratin d'introduction ; "heureusement" je suis très en retard dans le programme donc il me reste des choses un peu moins inaccessibles qui, au rythme actuel, peuvent occuper ma classe durant quelques semaines.
avatar
Mathoune
Niveau 6

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par Mathoune le Ven 27 Mar 2020 - 21:57
@nc33 a écrit:On fait des séances en vocal sur Discord avec mes cours déjà prêts, que je projette et complète devant eux sur traitement de texte. Avantages : pouvoir taper des formules, pouvoir expliquer le cours, ça ne demande pas de travail.

Sinon je suis à la recherche d'un moyen pour réviser Python à distance : il faudrait qu'ils puissent facilement me montrer leur écran ou une copie de leur écran, pour que j'aide à déboguer.

Je suis plutôt de l'école papier, mais pour Python tu pourrais aller sur France ioi leur faire faire la progression lycée.
http://www.france-ioi.org/algo/teaching.php

L'an dernier je l'avais fait pour mes 2ndes et c'est pas mal car tu vois l'avancement de chacun (cette année je suis trop à la bourre avec une classe qui avance difficilement).
TFS
TFS
Niveau 10

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par TFS le Ven 27 Mar 2020 - 22:08
L'exponentielle ou les probas sans tableau, je vois encore un oeu comment faire... mais la géométrie... vraiment moins.
De toute façon on passe tellement d'éléments par les interactions en classe que cela va être impossible de terminer ce programme de spécialité (cela l'était dêjà depuis le début, alors là...). Et si on décidait de suite de mettre 8 h aux spécialités de Terminale ? Ou de faire un programme transitoire allégé... cela serait tellement plus SAIN.
Tout comme oublier les épreuves d'E3C de "fin de spé"...

Pour les TES, je vais terminer l'Intégration tranquillement dans les deux trois prochaines semaines. Il y aura encore du temps pour aborder les VA continues... qui pourraient bien passer à la trappe d'un Bac allégé.

En 3ème, je vais enchaîner probas puis trigo et continuer à donner quelques exos de DNB de révisions. Il restera fonctions et espace... et j'espère qu'on aura aussi des indications de limitation de programme d'ici là.

PS: mon CDE pense que mon Etbts HdF sers fermé jusqu'aux examens...
ycombe
ycombe
Monarque

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par ycombe le Ven 27 Mar 2020 - 22:19
@Pat B a écrit:@ycombe : j'ai cru comprendre que cette autorisation d'absence, en tout cas dans les entreprises privées, n'est pas valable quand on fait du télétravail : ils considèrent qu'on peut garder les gosses en parallèle (oui c'est absurde!).
Il faut la réclamer par écrit en justifiant que le télétravail n'est pas possible vu l'âge ou la situation des enfants (et joindre une attestation de l'employeur du conjoint comme quoi celui-ci travaille, de toutes façons). Je ne pense pas qu'elle puisse sérieusement être refusée. Si refus, contacter un syndicat et passer le télétravail en mode "je fais ce que je peux 1h/jour quand les enfants dorment." en le signalant à son CdE.

Edit: la priorité reste de se préserver. SI vous êtes épuisé, votre corps aura une moins bonne réponse immunitaire ce qui peut poser un gros problème ces temps-ci.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
ben2510
ben2510
Expert

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par ben2510 le Ven 27 Mar 2020 - 23:26
@Moonchild a écrit:
@ben2510 a écrit:Ne t'inquiète pas tant, c'est mauvais pour tes défenses immunitaires !
Il y aura quelques générations sacrifiées (trois, dix, trente ?) et ça ira mieux après
Spoiler:
après notre mort, possiblement

Il y aura quelques générations sacrifiées (trois, dix, trente ?) et ça ira mieux après
Spoiler:
après notre mort, possiblement.
Spoiler:
Faut-il y voir un lien de cause à effet ?


Continuité pédagogique en maths - Page 2 3854100262
Cela ne m'étonnerait qu'à moitié ! #TeamMalveillance

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
nc33
nc33
Niveau 6

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par nc33 le Sam 28 Mar 2020 - 8:33
@Mathoune a écrit:
@nc33 a écrit:On fait des séances en vocal sur Discord avec mes cours déjà prêts, que je projette et complète devant eux sur traitement de texte. Avantages : pouvoir taper des formules, pouvoir expliquer le cours, ça ne demande pas de travail.

Sinon je suis à la recherche d'un moyen pour réviser Python à distance : il faudrait qu'ils puissent facilement me montrer leur écran ou une copie de leur écran, pour que j'aide à déboguer.

Je suis plutôt de l'école papier, mais pour Python tu pourrais aller sur France ioi leur faire faire la progression lycée.
http://www.france-ioi.org/algo/teaching.php

L'an dernier je l'avais fait pour mes 2ndes et c'est pas mal car tu vois l'avancement de chacun (cette année je suis trop à la bourre avec une classe qui avance difficilement).
Merci, j'ai déjà une activité précise en tête, mais je me garde le lien pour une autre fois.
BrindIf
BrindIf
Fidèle du forum

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par BrindIf le Sam 28 Mar 2020 - 23:40
@Pat B a écrit:@ycombe : j'ai cru comprendre que cette autorisation d'absence, en tout cas dans les entreprises privées, n'est pas valable quand on fait du télétravail : ils considèrent qu'on peut garder les gosses en parallèle (oui c'est absurde!). Je sais qu'il avait été dit le contraire pour l'EN à un moment, mais je me demande s'ils ne sont pas revenus dessus, dans les faits...
J'avais compris comme Ycombe au début, mais en creusant je suis arrivée à la même conclusion que toi : c'est une autorisation d'absence de son lieu de travail, pas une dispense du travail à fournir.
D'un autre côté... que nous soyons malades, occupés avec nos enfants, employés à cueillir des fraises ou à nous tuer à la tâche à créer du contenu nouveau et innovant, je n'ai pas l'impression que ça changera grand chose d'autre que notre conscience professionnelle.
Lundi je ne vais pas préparer de cours du tout, et je vais relayer notre CPE pour essayer de prendre contact avec les élèves qui n'ont rien rendu comme travail depuis une semaine...
ycombe
ycombe
Monarque

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par ycombe le Sam 28 Mar 2020 - 23:45
@BrindIf a écrit:
@Pat B a écrit:@ycombe : j'ai cru comprendre que cette autorisation d'absence, en tout cas dans les entreprises privées, n'est pas valable quand on fait du télétravail : ils considèrent qu'on peut garder les gosses en parallèle (oui c'est absurde!). Je sais qu'il avait été dit le contraire pour l'EN à un moment, mais je me demande s'ils ne sont pas revenus dessus, dans les faits...
J'avais compris comme Ycombe au début, mais en creusant je suis arrivée à la même conclusion que toi : c'est une autorisation d'absence de son lieu de travail, pas une dispense du travail à fournir.
D'un autre côté... que nous soyons malades, occupés avec nos enfants, employés à cueillir des fraises ou à nous tuer à la tâche à créer du contenu nouveau et innovant, je n'ai pas l'impression que ça changera grand chose d'autre que notre conscience professionnelle.
Lundi je ne vais pas préparer de cours du tout, et je vais relayer notre CPE pour essayer de prendre contact avec les élèves qui n'ont rien rendu comme travail depuis une semaine...
La télétravail est une autorisation d'absence du lieu de travail.
L'ASA est une autorisation de ne pas travailler.

Ne pas confondre.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
ycombe
ycombe
Monarque

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par ycombe le Dim 29 Mar 2020 - 0:09
Info reçue par l'inspection:

Afin d'aider les enseignants à assurer la continuité pédagogique, différents serveur WIMS ont créé des classes ouvertes dans lesquelles il est possible d'entrer sans inscription. Les exercices proposés dans ces classes ont des énoncés à données aléatoires qui permettent de les recommencer, avec à chaque fois de nouvelles valeurs, et proposent une correction immédiate.

Ces classes concernent les niveaux suivants : Terminale S, Spécialité mathématique en 1re, Automatismes en 1re technologique, seconde, mais aussi le collège, de la 6e à la 3e...
Certaines classes, indiquées comme "Lycée ouvert", recouvrent aussi les anciens programmes, de la seconde à la terminale.

Les élèves ont un accès libre à ces classes, dans lesquelles ils peuvent soit faire librement les exercices soit s'inscrire pour avoir leurs résultats enregistrés.

Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, créer des copies des classes ou intégrer leurs ressources dans vos classes WIMS, si vous en avez déjà créées. Cela vous permettra d'inscrire vos élèves et d'avoir un suivi de ceux-ci. La création d'une classe fournit également un lien à communiquer aux élèves qui permet un accès direct à celle-ci

L'accès aux classes ouvertes se fait sur les serveurs suivants en choisissant dans la partie en haut à gauche de la page d'accueil : "Classes virtuelles" puis "Classes ouvertes".
https://wims.auto.u-psud.fr/wims
https://wims.univ-cotedazur.fr/wims/
http://wims.unice.fr/wims/
https://wims.math.cnrs.fr/wims/
https://wims.unicaen.fr/wims/
https://sercalwims.ig-edu.univ-paris13.fr/wims/

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
mambou
mambou
Niveau 1

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par mambou le Sam 11 Avr 2020 - 1:04
Bonjour,

Personnellement, j'essaie de faire simple.
J'ai une classe de 4ème avec 3heures par semaine. Je procède ainsi:

1) une de cours en visio
2) une d'exercices en visio
3) une de travail en autonomie que je programme dans class room. Suite à une plainte des parents mon Proviseur adjoint m'informe que je dois être connecté même si le travail à faire est en autonomie.

En première j'ai deux heures ( ce qui est contradictoire: en 4ème 3 heures). je fais pareil , 1 heure cours en visio et 1 heure exercices en visio. Parfois la séance de cours fait place à un travail en autonomie sur Python.

Il est difficile de faire l'appel quand l'échange n'est pas visuel, comment faites vous ?
nc33
nc33
Niveau 6

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par nc33 le Sam 11 Avr 2020 - 9:04
Pas d'appel (mais je sais qui bosse et qui fait illusion)
Pat B
Pat B
Neoprof expérimenté

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par Pat B le Sam 11 Avr 2020 - 14:25
@mambou a écrit:Bonjour,

Personnellement, j'essaie de faire simple.
J'ai une classe de 4ème avec 3heures par semaine. Je procède ainsi:

1) une de cours en visio
2) une d'exercices en visio
3) une de travail en autonomie que je programme dans class room. Suite à une plainte des parents mon Proviseur adjoint m'informe que je dois être connecté même si le travail à faire est en autonomie.

En première j'ai deux heures ( ce qui est contradictoire: en 4ème 3 heures). je fais pareil , 1 heure cours en visio et 1 heure exercices en visio. Parfois la séance de cours fait place à un travail en autonomie sur Python.

Il est difficile de faire l'appel quand l'échange n'est pas visuel, comment faites vous ?

Ils t'imposent de coller à ton edt habituel ???  C'est excessif ! Ici on a clairement dit de nous limiter à 1h de classe virtuelle par semaine et par classe, tout le reste étant en autonomie. Ils savent qu'on a éventuellement nos gosses dont on doit s'occuper (et ne veulent pas prendre le risque qu'on demande un congé pour s'occuper des gosses, ils veulent qu'on puisse gérer les deux de front, et nous encouragent à ne pas surcharger nos élèves qui n'ont parfois qu'un ordi pour toute la famille).

Pour l'appel, je fais une capture d'écran à un moment où je regarde la liste des connectées (ou deux captures si elle est trop longue), que je colle dans un doc word ; mais c'est juste à titre indicatif, je sais que certains sont en zone blanche, et suivent parfois le cours via un téléphone portable, ou que d'autres n'arrivent pas à se connecter au CNED, ils suivent via d'autres plate-forme sur lesquelles un camarade partage son écran... bref, ils se débrouillent ! Pour moi, la présence n'est pas exigible, c'est juste pour savoir qui est là et a entendu les explications et qui n'en a pas bénéficié.
Mrs Hobie
Mrs Hobie
Sage

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par Mrs Hobie le Sam 11 Avr 2020 - 22:33
@chmarmottine a écrit:Et franchement, vous y croyez vous à la continuité pédagogique ?

Moi, j'ai comme l'impression que c'est fichu. Les maths sont déjà tellement difficiles pour les élèves en présentiel, alors là ...

En 1ère, c'était déjà une catastrophe quant à la progression ... bien faire passer les suites arithmétiques, géométriques (et j'en  passe) à distance, je n'y crois pas une seule seconde !!!

En 2de, je doute fort d'arriver à faire passer les pourcentages, les équations de droites ... et tout le reste ...

Bref, désespérée je suis ! Cette crise va précipiter la fin des maths ...
Absolument pas. Je n'y crois pas non plus ...
J'aurais dû regarder ce fil plus tôt, moi Continuité pédagogique en maths - Page 2 437980826

Je suis version papier (de toute façon je n'ai pas de webcam, pas de micro ) avec plein de couleurs, d'annotations, partie de cours/exo d'application. Je remplis Pronotes au fur et à mesure.
Les quelques retours que j'ai me disent qu'ils comprennent bien, qu'ils aiment bien mes documents pdf ... Continuité pédagogique en maths - Page 2 558662839
J'ai quand même l'impression que je "parle" dans le vide depuis le début du confinement ...  Ou alors, ils n'ont aucun humour, absolument aucun : Genre je leur ai demandé de m'envoyer des poissons pour le 1er avril, je n'en ai eu aucun ...
Et depuis l'annonce du contrôle continu, j'en suis absolument sûre puisque je n'ai que des première, terminale et BTS ...
Du coup là pour la rentrée, je leur ai donné du boulot : tutoriel pour faire des avions en papier, pour recycler les autorisations dérogatoires, et un lien pour récupérer des coloriages d'un graffeur originaire du coin ...
Et à la rentrée, je vais me mettre en mode "lentement, mais sûrement". De toute façon, j'ai mon fils à cornaquer 1 semaine sur 2, un jardin à entretenir ...

Edit : si vous aussi vous voulez recycler vos autorisations dérogatoires de sortie c'est ici


Dernière édition par Mrs Hobie le Sam 11 Avr 2020 - 23:26, édité 1 fois

_________________
Continuité pédagogique en maths - Page 2 Smelli10 Continuité pédagogique en maths - Page 2 Smelli10  Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux Continuité pédagogique en maths - Page 2 Couturier
Tutylatyrée Ewok aux Doigts Agiles, Celle qui Abrite les Plumes aux Écrits Sagaces, Rapide Chevalier sur son Coursier Mécanique
TFS
TFS
Niveau 10

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par TFS le Sam 11 Avr 2020 - 23:20
@Mrs Hobie a écrit:
@chmarmottine a écrit:Et franchement, vous y croyez vous à la continuité pédagogique ?

Moi, j'ai comme l'impression que c'est fichu. Les maths sont déjà tellement difficiles pour les élèves en présentiel, alors là ...

En 1ère, c'était déjà une catastrophe quant à la progression ... bien faire passer les suites arithmétiques, géométriques (et j'en  passe) à distance, je n'y crois pas une seule seconde !!!

En 2de, je doute fort d'arriver à faire passer les pourcentages, les équations de droites ... et tout le reste ...

Bref, désespérée je suis ! Cette crise va précipiter la fin des maths ...
Absolument pas. Je n'y crois pas non plus ...
J'aurais dû regarder ce fil plus tôt, moi Continuité pédagogique en maths - Page 2 437980826

Je suis version papier (de toute façon je n'ai pas de webcam, pas de micro ) avec plein de couleurs, d'annotations, partie de cours/exo d'application. Je remplis Pronotes au fur et à mesure.
Les quelques retours que j'ai me disent qu'ils comprennent bien, qu'ils aiment bien mes documents pdf ... Continuité pédagogique en maths - Page 2 558662839
J'ai quand même l'impression que je "parle" dans le vide depuis le début du confinement ...  Ou alors, ils n'ont aucun humour, absolument aucun : Genre je leur ai demandé de m'envoyer des poissons pour le 1er avril, je n'en ai eu aucun ...
Et depuis l'annonce du contrôle continu, j'en suis absolument sûre puisque je n'ai que des première, terminale et BTS ...
Du coup là pour la rentrée, je leur ai donné du boulot : tutoriel pour faire des avions en papier, pour recycler les autorisations dérogatoires, et un lien pour récupérer des coloriages d'un graffeur originaire du coin ...
Et à la rentrée, je vais me mettre en mode "lentement, mais sûrement". De toute façon, j'ai mon fils à cornaquer 1 semaine sur 2, un jardin à entretenir ...

Le mode "lentement mais surement", c'est le meilleur... surtout que jusqu'au 4 juillet... on a du temps...
Mrs Hobie
Mrs Hobie
Sage

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par Mrs Hobie le Sam 11 Avr 2020 - 23:25
Farpaitement.
Surtout avec des CDE qui, s'ils lisent Pronotes, sont incapables de savoir si ce que tu donnes, ça prend 15 minutes ou 3h ... Et pas assez vicieux pour demander à un IPR.

_________________
Continuité pédagogique en maths - Page 2 Smelli10 Continuité pédagogique en maths - Page 2 Smelli10  Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux Continuité pédagogique en maths - Page 2 Couturier
Tutylatyrée Ewok aux Doigts Agiles, Celle qui Abrite les Plumes aux Écrits Sagaces, Rapide Chevalier sur son Coursier Mécanique
BoudPaille
BoudPaille
Niveau 3

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par BoudPaille le Dim 12 Avr 2020 - 1:40
@mambou a écrit:Bonjour,

Personnellement, j'essaie de faire simple.
J'ai une classe de 4ème avec 3heures par semaine. Je procède ainsi:

1) une de cours en visio
2) une d'exercices en visio
3) une de travail en autonomie que je programme dans class room. Suite à une plainte des parents mon Proviseur adjoint m'informe que je dois être connecté même si le travail à faire est en autonomie.

En première j'ai deux heures ( ce qui est contradictoire: en 4ème 3 heures). je fais pareil , 1 heure cours en visio et 1 heure exercices en visio. Parfois la séance de cours fait place à un travail en autonomie sur Python.

Il est difficile de faire l'appel quand l'échange n'est pas visuel, comment faites vous ?

C'est quand même hallucinant qu'on t'impose ce genre de chose.
C'est d'autant plus inadmissible que les recommandations du ministère de la santé préconisent un temps limité devant écran pour un travail efficient (3 heures à ce qui me semble). Si tous les collègues dans chaque matière sont sommés d'être connectés quid des collègues qui ne sont pas équipés. On marche sur la tête!
VinZT
VinZT
Grand sage

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par VinZT le Dim 12 Avr 2020 - 1:58
Sur la télé locale, hier, reportage sur une collègue de collège qui se vantait de faire tous les jours 4 à 5 séances de 45 minutes de visio avec ses élèves. Et le commentaire (digne de Vincent Marronnier) était bien sûr dithyrambique.

J'ai été un tantinet agacé.


_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
mgb35
Niveau 10

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par mgb35 le Dim 12 Avr 2020 - 10:51
Et si tu la laissais faire ce qu'elle veut ? En quoi cela te pose problème ?
avatar
chmarmottine
Doyen

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par chmarmottine le Dim 12 Avr 2020 - 10:53
@VinZT a écrit:Sur la télé locale, hier, reportage sur une collègue de collège qui se vantait de faire tous les jours 4 à 5 séances de 45 minutes de visio avec ses élèves. Et le commentaire (digne de Vincent Marronnier) était bien sûr dithyrambique.

J'ai été un tantinet agacé.


@mgb35 a écrit:Et si tu la laissais faire ce qu'elle veut ? En quoi cela te pose problème ?

C'était toi ? Razz
VinZT
VinZT
Grand sage

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par VinZT le Dim 12 Avr 2020 - 13:40
@mgb35 a écrit:Et si tu la laissais faire ce qu'elle veut ? En quoi cela te pose problème ?

Ah, mais elle peut faire ce qu'elle veut, aucun problème.
Mais qu'elle s'en vante à la télé, faisant passer du même coup sa pratique comme une norme, comme ce qu'il faudra que les profs fassent, oui, ça m'agace.

Surtout que certains chantres de l'innovation innovante sont déjà en embuscade pour clamer à tous que, oui, l'enseignement à distance ça marche, et qu'il faudra en tirer les conclusions pour repenser l'enseignement du futur où rien ne sera comme avant, bla bla bla …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
chmarmottine
Doyen

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par chmarmottine le Dim 12 Avr 2020 - 13:43
@VinZT a écrit:
@mgb35 a écrit:Et si tu la laissais faire ce qu'elle veut ? En quoi cela te pose problème ?

Ah, mais elle peut faire ce qu'elle veut, aucun problème.
Mais qu'elle s'en vante à la télé, faisant passer du même coup sa pratique comme une norme, comme ce qu'il faudra que les profs fassent, oui, ça m'agace.

Surtout que certains chantres de l'innovation innovante sont déjà en embuscade pour clamer à tous que, oui, l'enseignement à distance ça marche, et qu'il faudra en tirer les conclusions pour repenser l'enseignement du futur où rien ne sera comme avant, bla bla bla …

Faut espérer que pour évaluer l'efficacité de l'enseignement à distance, on ne se base pas sur les notes des travaux faits à la maison ... Razz
avatar
Badiste75
Habitué du forum

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par Badiste75 le Dim 12 Avr 2020 - 13:46
J'avoue être assez partagé sur la question. D'un côté la situation sanitaire, les priorités et difficultés de chacun, le fait que le travail à distance pose problème (même si ça règle au moins les problèmes de bavardage!). De l'autre côté, si on ne rentre pas cette année, on rentrera bien l'année prochaine (j'espère!). Et là on aura les élèves. On se plaint déjà qu'ils sont à "la ramasse", donc je fais plutôt partie de ceux qui veulent à tout prix limiter la casse avec ceux qui sont sérieux et ont les moyens de faire le boulot. Certes je creuse sans doute les inégalités entre mes propres élèves mais je me dis tout de même que notre but reste tout de même l'élévation du niveau général. Bien entendu, je n'ai pas la prétention de sauver la planète ni même "le niveau mathématique" des élèves qui jouent le jeu mais si je me dis "au point où on en est", ils ne progresseront pas. Je pense que la classe virtuelle a ses vertus et permet de garder un lien, d'avoir leur ressenti, de montrer qu'on est là pour eux. Par ailleurs, au bout d'un certain temps on arrive quand même à faire des choses pas mal et j'avoue que c'est vraiment pas mal aussi quand on fait du Python partagé, du tableur partagé, qu'on explique un document PDF (le cours) avec le pointeur notamment. Bref, j'en fais beaucoup plus que ce qui est préconisé mais je préfère ça au "travail en autonomie" qui est encore plus discriminatoire pour moi : à ce moment là à quoi sert-on? On pourrait très bien leur dire de lire le manuel que ça reviendrait au même. Donc même s'il n'est pas question de faire du zèle en ce moment selon moi, je pense qu'on a tous intérêt à ne pas critiquer les pratiques de chacun. Certains travaillent plus en période de confinement qu'en temps normal, d'autres non. Quoiqu'il advienne, j'essaye de positiver un minimum et je me dis que vu le retard que j'ai accumulé (programmes trop lourds pour mes élèves) j'ai tout intérêt à poursuivre le plus possible la classe à distance car, quoiqu'il advienne, ce qu'ils auront vu ne sera jamais complètement perdu.
avatar
chmarmottine
Doyen

Continuité pédagogique en maths - Page 2 Empty Re: Continuité pédagogique en maths

par chmarmottine le Dim 12 Avr 2020 - 14:31
@Badiste75 a écrit:J'avoue être assez partagé sur la question. D'un côté la situation sanitaire, les priorités et difficultés de chacun, le fait que le travail à distance pose problème (même si ça règle au moins les problèmes de bavardage!). De l'autre côté, si on ne rentre pas cette année, on rentrera bien l'année prochaine (j'espère!). Et là on aura les élèves. On se plaint déjà qu'ils sont à "la ramasse", donc je fais plutôt partie de ceux qui veulent à tout prix limiter la casse avec ceux qui sont sérieux et ont les moyens de faire le boulot. Certes je creuse sans doute les inégalités entre mes propres élèves mais je me dis tout de même que notre but reste tout de même l'élévation du niveau général. Bien entendu, je n'ai pas la prétention de sauver la planète ni même "le niveau mathématique" des élèves qui jouent le jeu mais si je me dis "au point où on en est", ils ne progresseront pas. Je pense que la classe virtuelle a ses vertus et permet de garder un lien, d'avoir leur ressenti, de montrer qu'on est là pour eux. Par ailleurs, au bout d'un certain temps on arrive quand même à faire des choses pas mal et j'avoue que c'est vraiment pas mal aussi quand on fait du Python partagé, du tableur partagé, qu'on explique un document PDF (le cours) avec le pointeur notamment. Bref, j'en fais beaucoup plus que ce qui est préconisé mais je préfère ça au "travail en autonomie" qui est encore plus discriminatoire pour moi : à ce moment là à quoi sert-on? On pourrait très bien leur dire de lire le manuel que ça reviendrait au même. Donc même s'il n'est pas question de faire du zèle en ce moment selon moi, je pense qu'on a tous intérêt à ne pas critiquer les pratiques de chacun. Certains travaillent plus en période de confinement qu'en temps normal, d'autres non. Quoiqu'il advienne, j'essaye de positiver un minimum et je me dis que vu le retard que j'ai accumulé (programmes trop lourds pour mes élèves) j'ai tout intérêt à poursuivre le plus possible la classe à distance car, quoiqu'il advienne, ce qu'ils auront vu ne sera jamais complètement perdu.

Chacun doit pouvoir faire comme il le veut et/ou comme il le peut ... l'idée est de ne pas aller se pavaner devant les caméras ...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum