Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Mar 16 Juin 2020, 23:00
« Ecoles buissonnières ouvertes », « colonies de vacances apprenantes », « écoles ouvertes »… Au total, quatre dispositifs vont être mis en place pour offrir au maximum d'enfants des activités ludiques et pédagogiques. « De façon à ce qu'il n'y ait aucun enfant qui soit confiné pour des raisons sociales et non plus sanitaires aux mois de juillet et août », a reformulé Jean-Michel Blanquer. (...)Pour les élèves de primaire, de collège et de lycée, les parents pourront opter pour des « écoles ouvertes », accueillant en journée les enfants pour leur proposer des activités de soutien scolaire le matin et des jeux culturels ou sportifs l'après-midi. Les étudiants des lycées professionnels y auront également accès.

Enfin, mesure inédite de cet été : « les colonies de vacances apprenantes » qui se dérouleront du 4 juillet au 31 août. Cet encadrement complet des élèves aura lieu sur le territoire national et le séjour minimal sera de cinq jours au moins.
https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/les-vacances-apprenantes-en-quatre-questions-1215217#xtor=CS1-26
Lédissé
Lédissé
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lédissé le Mar 16 Juin 2020, 23:29
L'infographie m'énerve un peu par son insuffisance et son optimisme ; le message voudrait être "ce n'est pas possible d'accueillir une classe entière, voyez, on ne peut arriver (pour ce qu'on suppose être une classe moyenne) qu'à 24 élèves", mais il revient à "voyez, on peut quasiment tripler l'effectif accueilli aujourd'hui / on peut accueillir 24 élèves pour une classe standard, soit quasiment une classe entière (vu que les classes à 36, au collège - et j'espère au primaire -, ce n'est pas fréquent-fréquent) en enlevant les quelques vacanciers habituels de fin juin". Voilà ce que comprend un parent devant cette infographie.
Au passage, dans nos salles de cette dimension, actuellement (et alors qu'on a des armoires, des portes et tout), nous accueillons souvent déjà des groupes de 15 élèves, pas de 9 (je serais curieuse de connaître la moyenne nationale des groupes constitués) ; et, comme beaucoup ici, je vois mal comment en caser davantage, même dans les salles équipées de tables simples, même sans le mètre de distance en profondeur, même en enlevant l'armoire... Bref.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Vieille etc._  Smile
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Mar 16 Juin 2020, 23:32
@Pontorson50 a écrit:


Enfin la mort au combat de la valetaille, c'est peut-être un peu excessif comme formule, et les Cde sont largement aussi en première ligne.
S'il s'agit du virus, ils croisent largement autant d'élèves ou d'adultes que nous voire plus dans ces périodes là, du moins ceux qui, très majoritairement, font leur job à coeur.
S'il s'agit des élèves, je ne pense pas que la métaphore tienne même si je comprends que le président nous ait habitués à nous croire en guerre.
Mea culpa. C'est vrai que de dire qu'il faut supprimer toutes les tables comme avant 1880, ce n'est pas excessif du tout et frappé du coin du bon sens  Rolling Eyes  En plus, ça pourrait faire de sacrées économies à l'EN. Merci de venir ici défendre l'indéfendable...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Mar 16 Juin 2020, 23:34
@Lédissé a écrit:L'infographie m'énerve un peu par son insuffisance et son optimisme ; le message voudrait être "ce n'est pas possible d'accueillir une classe entière, voyez, on ne peut arriver (pour ce qu'on suppose être une classe moyenne) qu'à 24 élèves", mais il revient à "voyez, on peut quasiment tripler l'effectif accueilli aujourd'hui / on peut accueillir 24 élèves pour une classe standard, soit quasiment une classe entière (vu que les classes à 36, au collège - et j'espère au primaire -, ce n'est pas fréquent-fréquent) en enlevant les quelques vacanciers habituels de fin juin". Voilà ce que comprend un parent devant cette infographie.
Au passage, dans nos salles de cette dimension, actuellement (et alors qu'on a des armoires, des portes et tout), nous accueillons souvent déjà des groupes de 15 élèves, pas de 9 (je serais curieuse de connaître la moyenne nationale des groupes constitués) ; et, comme beaucoup ici, je vois mal comment en caser davantage, même dans les salles équipées de tables simples, même sans le mètre de distance en profondeur, même en enlevant l'armoire... Bref.
La salle de classe à 36 élèves moi, je dis chapeau ! On voit que les journalistes font de vraies enquêtes d'investigation dans les collèges ! abi

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
Jacq
Jacq
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jacq le Mar 16 Juin 2020, 23:39
pogonophile a écrit:
@Jacq a écrit:
@EdithW a écrit:

Donc vous faites cours jusqu'au vendredi 3 juillet 16h30? Et quid des réunions de fin d'année? la semaine suivante?

Chez nous j'ai l'impression que les cours seront jusqu'au 30/06, réunions ensuite.
Je n'ai pas l'impression que mes chefs aient envie de s'éterniser sur cette fin d'année.

Vite, plier l'année avant que les paramètres ne changent encore trois fois ! abi

Non.
Notre semaine est divisée en deux, ceux du jeudi-vendredi ont repris en premier, donc ceux du lundi-mardi vont terminer en dernier.
Notre établissement est pour l'instant fermé le mercredi ((1/2 journée pour nous, jamais cours l'AM en LP, sauf vote contraire du CA, ce qui n'est pas le cas chez nous, fort heureusement car ceux qui ont voté pour ce sont tous fait avoir, les élèves en premier).
Donc le 1er juillet est journée morte.
Faire revenir les 2 et 3/07 des élèves ayant repris avant les autres ne rimait à rien.
Le 04/07 est un samedi, donc établissement fermé.
Donc c'était de l'hypocrisie de maintenir les cours pour deux journées, les 2 et 3/07 et en plus cela faisait une inégalité entre nos classes.
Ensuite nous avons pas mal d'éléments nouveaux pour la rentrée (deux ouvertures de sections, modifications aussi de certaines sections déjà présentes suite à la déforme de l'estimé ministre des médias aveugles) et rien n'a pu être finalisé dans la préparation. Le boulot a avancé pour ces sujets, à distance seulement, et il serait bon que nous puissions nous voir et véritablement finaliser les éléments à préciser, préparer la rentrée "normale" mais aussi éventuellement "anormale".
On pourrait nous dire qu'il faut les faire ensuite (ces réunions), mais ensuite nous arrivons directement aux résultats du bac, donc à la préparation du rattrapage (accueil élèves, prépa, puis oraux - notre établissement accueille les oraux).  Là nous arrivons au 9/07 (pour les LP, une seule journée pour le rattrapage) et donc directement au 13/07 et donc au 14/07.
La décision de mes chefs d'arrêter le 30/06 peut paraître précoce par rapport à la date (médiatique) du 04/07 de la personne qui est supposée nous diriger, mais elle me semble totalement logique. Je préfère des chefs qui ont les pieds sur terre et sur le terrain que des annonces purement médiatiques que d'autres voudraient respecter absolument.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Moonchild le Mer 17 Juin 2020, 00:03
@micaschiste a écrit:
« Ecoles buissonnières ouvertes », « colonies de vacances apprenantes », « écoles ouvertes »… Au total, quatre dispositifs vont être mis en place pour offrir au maximum d'enfants des activités ludiques et pédagogiques. « De façon à ce qu'il n'y ait aucun enfant qui soit confiné pour des raisons sociales et non plus sanitaires aux mois de juillet et août », a reformulé Jean-Michel Blanquer. (...)Pour les élèves de primaire, de collège et de lycée, les parents pourront opter pour des « écoles ouvertes », accueillant en journée les enfants pour leur proposer des activités de soutien scolaire le matin et des jeux culturels ou sportifs l'après-midi. Les étudiants des lycées professionnels y auront également accès.

Les « écoles buissonnières ouvertes », c'est bien quand l'élève sèche les cours mais pendant les vacances ? Non ?
dita
dita
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dita le Mer 17 Juin 2020, 00:23
C'est l'école du buisson ardent de la révélation divine.
Swan
Swan
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Swan le Mer 17 Juin 2020, 00:24
Suis-je la seule à ne pas saisir la logique mathématique de la première "infographie" du Parisien ? En effet, ils parlent de 4m^2 d'espace entre chaque élève, mais d'un point de vue mathématique on parle de distance entre 2 élèves, et on la compte en mètres et non en mètres carrés...

Par ailleurs, il me semblait (mais je me trompe peut-être) que le protocole prévoyait 4m^2 AUTOUR de chaque élève, soit 1 mètre à gauche, 1m à droite, 1m devant et 1m derrière... (et non 2 mètres)

Sur le schéma proposé par le Parisien, ils proposent en fait 16m^2 autour de chaque élève... (4m*4m).
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sikelia le Mer 17 Juin 2020, 00:37
@dita a écrit:C'est l'école du buisson ardent de la révélation divine.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 437980826

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Moonchild le Mer 17 Juin 2020, 01:14
@Swan a écrit:Suis-je la seule à ne pas saisir la logique mathématique de la première "infographie" du Parisien ? En effet, ils parlent de 4m^2 d'espace entre chaque élève, mais d'un point de vue mathématique on parle de distance entre 2 élèves, et on la compte en mètres et non en mètres carrés...

Par ailleurs, il me semblait (mais je me trompe peut-être) que le protocole prévoyait 4m^2 AUTOUR de chaque élève, soit 1 mètre à gauche, 1m à droite, 1m devant et 1m derrière... (et non 2 mètres)

Sur le schéma proposé par le Parisien, ils proposent en fait 16m^2 autour de chaque élève... (4m*4m).

Il faut sans doute que les 4m² respectifs de deux élèves différents soient disjoints.
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Mer 17 Juin 2020, 07:16
@VanGogh59 a écrit:
@Pontorson50 a écrit:


Enfin la mort au combat de la valetaille, c'est peut-être un peu excessif comme formule, et les Cde sont largement aussi en première ligne.
S'il s'agit du virus, ils croisent largement autant d'élèves ou d'adultes que nous voire plus dans ces périodes là, du moins ceux qui, très majoritairement, font leur job à coeur.
S'il s'agit des élèves, je ne pense pas que la métaphore tienne même si je comprends que le président nous ait habitués à nous croire en guerre.
Mea culpa. C'est vrai que de dire qu'il faut supprimer toutes les tables comme avant 1880, ce n'est pas excessif du tout et frappé du coin du bon sens  Rolling Eyes  En plus, ça pourrait faire de sacrées économies à l'EN. Merci de venir ici défendre l'indéfendable...

Je parle de l'image, pas du fond.
Quand ai-je soutenu l'indéfendable? Quand ai-je approuvé cette proposition de suppression des tables? Que que je sois gêné par la métaphore guerrière pour une question de santé n'a rien à voir avec les errements d'un recteur que je critique comme tout le monde l'a fait ici, ce qui fait que je n'apporte rien au débat sur ce point. Les propos sur les tables sont en effet indéfendables (même à titre de boutade - ce que rien n'établit - ce serait à éviter quand tout le monde est à cran), et si je décide de me mettre en grève le 22 ce sera aussi à cause du fait que une partie de nos supérieurs se croit autorisée à dire n'importe quoi, puisque nous acceptons tout in fine.
Que je puisse être d'accord avec pogonophile, chef d'établissement, ne m'oblige pas à être d'accord avec un recteur.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Mer 17 Juin 2020, 08:21
Avis du haut conseil de santé publique :
https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20200610_covadadesmesbarpoulaccdesjeuenf.pdf
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Mer 17 Juin 2020, 08:27
Un extrait ou un résumé, stp ?
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame_Prof le Mer 17 Juin 2020, 08:29
Je n'ai pas suivi l'actu ni ce fil hier, mais d'après ce que je lis ce matin, le nouveau procotole light n'est pas encore sorti ???
C'est une blague ???

Et, on s'organise en 24h ? On prévient les familles des nouvelles modalités en 48h ? 
furieux

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Mer 17 Juin 2020, 08:36
@Danska a écrit:Un extrait ou un résumé, stp ?

Je n'arrive pas à copier du texte sur ce pdf avec mon téléphone.
C'est sur ce rapport que le nouveau protocole sanitaire.
Rapport qui s"appuie sur l'étude de R. Cohen ... (entre autre)
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Mer 17 Juin 2020, 08:36
J'ai assisté hier à la réunion virtuelle organisée par notre mairie suite aux cas de Covid dans l'école : quarantaine, tests pour tous les enfants. Par contre, un parent disait que le collège refusait le frère d'une des gamines , ah ben, "ce n'est pas normal, il doit être pris !" dixit la médecin scolaire approuvée par le maire ! Et les parents peuvent tous aller au boulot et d'ailleurs l"inévitable couplet sur les soignants  qui "eux ne se posent pas tant de questions..". En tout cas, nous le lycée ne veut aucun prof parent d'enfant de cette école même pour remplir les livrets .
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mer 17 Juin 2020, 08:47
@chmarmottine a écrit:Avis du haut conseil de santé publique :
https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20200610_covadadesmesbarpoulaccdesjeuenf.pdf
Merci.

Et très vite on ressent une certaine gêne :

10 juin 2020
Le Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) a été saisi le 9 juin 2020 par la Direction générale
de la santé (DGS) afin de rédiger un avis révisant ses préconisations du 30 avril 2020 relatives à
l’adaptation des mesures barrières et de distanciation sociale à mettre en œuvre dans les
établissements accueillant des jeunes enfants (EAJE) pour la maîtrise de la diffusion du SARS-
CoV-2.

Dans le cadre de l’évolution du niveau de circulation du virus et de la reprise progressive de
l’activité en France, notamment en phase 3 du déconfinement, ce nouvel avis tient compte de la
progression des connaissances sur les risques de transmission du virus SARS-CoV-2 au sein de la
population pédiatrique, et actualise les recommandations sanitaires concernant les structures
d’accueil de jeunes enfants.
En particulier le HCSP répond dans cet avis aux questions suivantes dans le secteur de la petite
enfance :
• l’évolution de la limitation en groupe séparés de 10 pour l’accueil des jeunes enfants et la
possibilité de prévoir un accueil par groupes de 15 ou de mettre fin à toute restriction du
nombre d’enfants accueillis dans les établissements d’accueil du jeune enfant ;
• l’évolution des mesures sanitaires concernant le nettoyage et la désinfection, la gestion
des déchets et des denrées alimentaires, notamment la nature des produits utilisés pour
le ménage et les règles de stockage préventif des denrées alimentaires ;
• l’évolution des différentes mesures sanitaires concernant l’arrivée et le départ des
enfants des structures d’accueil. En particulier, la possibilité pour les parents de pouvoir
entrer dans l’espace d’accueil pourra être étudiée.
Afin de répondre à cette saisine (Annexe 1), le sous-groupe dédié aux questions relatives à
l’Hygiène/environnement du groupe de travail « grippe, coronavirus, infections respiratoires
émergentes », co-présidé par les Professeurs Christian Chidiac et Didier Lepelletier et composé
d’experts du HCSP (Annexe 2), a été mobilisé en configuration réduite compte tenu du délai de
réponse attendu, sans pouvoir organiser de conférence téléphonique ni d’auditions
.
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 2314601941

4 personnes ont accepté de se mouiller, comme on le constate, et le président du HCSP à qui Salomon donne du « cher Franck » dans sa lettre de saisine.


Composition du groupe d’experts ayant participé à l’élaboration de ces recommandations
Didier LEPELLETIER, vice-président de la CS 3SP du HCSP, vice-président du groupe de travail
permanent Covid-19
Agathe BILLETTE DE VILLEMEUR, membre de la CS MC
Christian CHIDIAC, président de la CS MIME, président du groupe de travail permanent Covid-19
Fabien SQUINAZI, membre de la CS RE


Des données rassurantes concernant l’impact de la pandémie Covid-19 chez les enfants : Phrase qui ne veut pas dire grand chose vu le 1 qui suit et qui fait l'unanimité depuis le début.
1. La Covid-19 touche essentiellement les adultes, les formes les plus graves et les décès survenant quasi-exclusivement chez des sujets âgés et/ou présentant des comorbidités.
Les enfants semblent relativement épargnés et les données disponibles concernant la Covid-19 en pédiatrie sont plutôt rassurantes [1, 2] ; [aucun débat sur ce sujet depuis le tout début]
2. Les formes atypiques de syndrome de Kawasaki, groupées sous le nom de PIMS (Pediatric Inflammatory Multisystemic syndrome) liées à la pandémie Covid-19 sont très limitées (incidence de l’ordre de 1/100 000) ainsi que les risques de décès ou de séquelles [3, 4] ;
3. Contrairement à ce qui est observé en présence de nombreux virus respiratoires comme la grippe ou le virus respiratoire syncytial (VRS), et contrairement à ce qui a été écrit sur cette base au début de l’épidémie, les enfants se sont révélés moins souvent porteurs du
virus Sars-CoV-2 que les adultes et les données disponibles sur la contagiosité des plus
jeunes lèvent de nombreuses inquiétudes [5-8] ; [les données disponibles sont surtout assez réduites, voire mono source et obtenues par des sociétés de pédiatres qui réclamaient le retour des enfants à l'école bien avant les résultats de leur enquête à peu près aussi rigoureuse que celles de Raoult]
4. Une étude menée auprès de 603 enfants en Île-de-France pendant le pic de la pandémie Covid-19 d’avril à mai 2020 corrélant des détections du virus par RT-PCR et des dosages sérologiques d’anticorps montre que très peu d’enfants sont PCR positifs (1,8 %) alors que 10 % présentent une sérologie positive. Elle suggère que les enfants seraient de très faibles agents contaminateurs mais auraient plutôt été infectés par leurs proches en phase de confinement [9].[étude réalisée pendant le confinement donc...]
5. Enfin, une étude récente multicentrique basée sur le réseau ACTIV (Association Clinique et Thérapeutique du Val de Marne) et le GPIP (Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique) a inclus, du 2/03 au 26/04/2020, 45 services de pédiatrie et d’urgences couvrant une grande partie des régions françaises [10]. Les recherches du SARS-CoV-2 ont été effectuées sur prélèvement naso-pharyngé par RT-PCR dans le laboratoire de virologie de chaque hôpital et les résultats collectés 2 fois par semaine. Durant la période d’étude, 52 588 tests PCR ont été pratiqués, 6 490 (12,3 %) chez des enfants et 46 098 (87,7 %) chez des adultes. Le taux cumulatif de tests positifs était de 5,9 % [intervalle de confiance 5,3-6,5, n=382] pour les enfants, 3,5 fois moins que pour les adultes, 20,3 % [intervalle de confiance à 95 % IC 19,9-20,6, n=9 346]. Du début de l’épidémie jusqu’au 15 mars, parmi 1 690 échantillons provenant d’enfants, seulement 53 étaient positifs, 3,1 % (IC 2,4-4,1) soit 4,5 fois moins que pour les adultes [13,8 % (IC 13,1-14,6), n=1 124/8 155]. Au pic national de l’épidémie, le 30 mars, sur 877 échantillons pédiatriques, 85 étaient positifs (9,7 % IC 7,9-11,8) soit un taux 2,8 fois plus bas que celui des adultes [27,2 %, IC 26,2-28,2, n=2 054/7 557]. Les semaines suivantes, une baisse rapide a été observée, le taux le plus bas étant constaté dans la semaine du 20 avril : sur 960 prélèvements réalisés chez des enfants, 33 étaient positifs (3,4 % IC 2,5-4,8), 2,2 fois moins que chez l’adulte [7,6% IC 7,0-8,2, n=514/6 791]. Dans la région parisienne particulièrement touchée par l’épidémie, le taux de prélèvements positifs chez l’enfant a atteint 14,3 % au pic. A son début, le taux de positivité des adultes était 7 fois supérieur à celui des enfants, et au pic et à la fin de l’épidémie seulement 3 fois supérieur. Une légère augmentation du rapport entre enfants et adultes à la fin de l’épidémie a pour explication possible l’apparition de syndromes de pseudo-Kawasaki 2 à 4 semaines après le pic épidémique. Même si la charge virale est comparable entre adultes et enfants, la différence des taux de positivité et la rareté des contaminations à l’école plaident pour un rôle modeste des enfants dans la dynamique de l’épidémie et pour une contagion dans le sens adultes enfants. [Quel niveau de certitude scientifique... c'est l'enquête dont les résultats suivent les préconisations de ceux qui en ont fait la commande...]


Dernière édition par Tangleding le Mer 17 Juin 2020, 09:07, édité 1 fois

_________________
"Never complain, just fight."
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Mer 17 Juin 2020, 08:59
@Tangleding a écrit:
@chmarmottine a écrit:Avis du haut conseil de santé publique :
https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20200610_covadadesmesbarpoulaccdesjeuenf.pdf
Merci.

Et très vite on ressent une certaine gêne :

10 juin 2020
Le Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) a été saisi le 9 juin 2020 par la Direction générale
de la santé (DGS) afin de rédiger un avis révisant ses préconisations du 30 avril 2020 relatives à
l’adaptation des mesures barrières et de distanciation sociale à mettre en œuvre dans les
établissements accueillant des jeunes enfants (EAJE) pour la maîtrise de la diffusion du SARS-
CoV-2.

Dans le cadre de l’évolution du niveau de circulation du virus et de la reprise progressive de
l’activité en France, notamment en phase 3 du déconfinement, ce nouvel avis tient compte de la
progression des connaissances sur les risques de transmission du virus SARS-CoV-2 au sein de la
population pédiatrique, et actualise les recommandations sanitaires concernant les structures
d’accueil de jeunes enfants.
En particulier le HCSP répond dans cet avis aux questions suivantes dans le secteur de la petite
enfance :
• l’évolution de la limitation en groupe séparés de 10 pour l’accueil des jeunes enfants et la
possibilité de prévoir un accueil par groupes de 15 ou de mettre fin à toute restriction du
nombre d’enfants accueillis dans les établissements d’accueil du jeune enfant ;
• l’évolution des mesures sanitaires concernant le nettoyage et la désinfection, la gestion
des déchets et des denrées alimentaires, notamment la nature des produits utilisés pour
le ménage et les règles de stockage préventif des denrées alimentaires ;
• l’évolution des différentes mesures sanitaires concernant l’arrivée et le départ des
enfants des structures d’accueil. En particulier, la possibilité pour les parents de pouvoir
entrer dans l’espace d’accueil pourra être étudiée.
Afin de répondre à cette saisine (Annexe 1), le sous-groupe dédié aux questions relatives à
l’Hygiène/environnement du groupe de travail « grippe, coronavirus, infections respiratoires
émergentes », co-présidé par les Professeurs Christian Chidiac et Didier Lepelletier et composé
d’experts du HCSP (Annexe 2), a été mobilisé en configuration réduite compte tenu du délai de
réponse attendu, sans pouvoir organiser de conférence téléphonique ni d’auditions
.
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 2314601941
Merci.  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 909533791
Maissa
Maissa
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Maissa le Mer 17 Juin 2020, 09:03
Le ministre a déjà rencontré les syndicats (voir le compte rendu du SNALC) et les fédérations de parents d'élèves :

Il serait temps de donner toutes les consignes attendues depuis lundi.


https://www.fcpe.asso.fr/sites/default/files/2020-06/16-06-2020-Un%20ministre%20qui%20navigue%20%C3%A0%20vue.pdf

"Un ministre qui navigue à vue
Dès  le  22  juin  prochain,  tous  les  enfants,  à  l'exception  des  lycéens, retrouveront les bancs de l'école. Hier, le ministre a rencontré la FCPE afin de faire le point avec elle sur la mise en œuvre de cette énième reprise. Et si  quelques  réponses  ont  satisfait  la  FCPE,  comme  la  volonté  du  ministre de  suivre  notre  proposition  d'organiser  le  plus  grand  nombre  possible  de cours   à   l'extérieur,   le   flou   dans   lequel Jean-Michel   Blanquer reste concernant un certain nombre de sujets laisse notre Fédération sur sa faim."
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Mer 17 Juin 2020, 09:06
notre  proposition  d'organiser  le  plus  grand  nombre  possible  de cours   à   l'extérieur

"à l'extérieur" ? On va faire cours dans la cour  ?
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Fenrir le Mer 17 Juin 2020, 09:10
Un épervier géant ?

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans. ████
Rendash
Rendash
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rendash le Mer 17 Juin 2020, 09:13
@Proton a écrit:
notre  proposition  d'organiser  le  plus  grand  nombre  possible  de cours   à   l'extérieur

"à l'extérieur" ? On va faire cours dans la cour  ?

On doit descendre les tables ? bounce

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mer 17 Juin 2020, 09:15
Cet avis du HCSP repose sur une commande du reponsable de la DGS lui même sous les ordres du ministre de la santé, et l'avis s'appuie exclusivement sur des données favorables, avec une prudence sémantique assez exceptionnelle (modalisation en pagaille)

C'est quand même du sacré foutage de gueule.

Aucune indication quant à la liste des vulnérabilités.

Par contre il est demandé que les personnels à risque soient dotés de masques chirurgicaux et non grand public.

Ce qui laisse entendre qu'ils doivent reprendre comme les autres.

Mais sans l'exprimer explicitement.

_________________
"Never complain, just fight."
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Fenrir le Mer 17 Juin 2020, 09:17
@Tangleding a écrit:Cet avis du HCSP repose sur une commande du reponsable de la DGS lui même sous les ordres du ministre de la santé, et l'avis s'appuie exclusivement sur des données favorables, avec une prudence sémantique assez exceptionnel (modalisation en pagaille)

C'est quand même du sacré foutage de gueule.

Aucune indication quant à la liste des vulnérabilités.

Par contre il est demandé que les personnels à risque soient dotés de masques chirurgicaux et non grand public.

Ce qui laisse entendre qu'ils doivent reprendre comme les autres.

Mais sans l'exprimer explicitement.

À moins d'avoir un arrête de travail du médecin je suppose.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans. ████
EdithW
EdithW
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par EdithW le Mer 17 Juin 2020, 09:19
Merci! Transmis aux autres parents élus du collège de mes filles... si ça pouvait en convaincre quelques uns...
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mafalda16 le Mer 17 Juin 2020, 09:19
@Rendash a écrit:
@Proton a écrit:
notre  proposition  d'organiser  le  plus  grand  nombre  possible  de cours   à   l'extérieur

"à l'extérieur" ? On va faire cours dans la cour  ?

On doit descendre les tables ? bounce

Des moitiés de tables seulement professeur

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum