Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Flo44
Habitué du forum

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Flo44 Jeu 2 Juil 2020 - 15:18
Bonjour,

J'ai des collègues très sympa, mais un problème avec eux. Depuis plusieurs années avant mon arrivée, ils organisent un "club jeux" sur le temps du midi. Avec le budget des mathématiques, et sur un temps donné bénévolement. À mon arrivée, il leur a semblé évident que j'étais d'accord. J'ai accepté pour une heure par semaine (histoire de ne pas faire ma mauvaise tête dès le départ). Puis on m'a demandé une 2ème heure, que j'ai refusée.
Cette année, rebelote, il faudrait qu'on donne tous de notre temps pour ça. Mais je ne suis pas d'accord. D'abord parce que regarder les élèves jouer, ça ne m'intéresse pas du tout. Eux trouvent ça reposant, pas moi (en plus j'ai prévu de faire du sport le midi, c'est nécessaire à ma santé). Ensuite, je pense que le bénéfice pour les élèves est nul (à part permettre à quelques élèves calmes de se reposer sur le temps du midi, mais tant qu'à faire j'aimerais mieux animer un club tricot ou lecture, au moins des activités qui me plaisent et me détendent aussi). Enfin, je ne vois pas le rapport avec les mathématiques, et ça me met en rogne de dépenser de l'argent pour ça, alors qu'on a d'autres besoins.
Seulement, je suis dans l'établissement pour longtemps (vu mon nombre de points, c'est pas demain que j'aurais ma mutation pour quelque chose de moins loin...). Les collègues aussi (eux habitent juste à côté). Et je n'ai donc pas intérêt à ce que nos relations tournent au vinaigre.
Quand on en a parlé, j'ai donc serré les dents, et je n'ai rien dit, me disant qu'il valait mieux réfléchir que de réagir à chaud. Mais je ne sais pas comment leur faire comprendre que ça ne m'enthousiasme pas, mais alors pas du tout. De plus si je dis non, le projet tombe à l'eau car il n'y aura pas assez de volontaires (c'est un tout petit collège).
Comment feriez-vous?

Merci.

PS : ce sont plutôt des jeux de stratégie et de réflexion, c'est un type de jeu qu'à titre personnel je déteste vraiment... (sauf ceux qu'on joue en solitaire, mais là ce n'est pas le cas)
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Fires of Pompeii Jeu 2 Juil 2020 - 15:21
@Flo44 a écrit:Bonjour,

J'ai des collègues très sympa, mais un problème avec eux. Depuis plusieurs années avant mon arrivée, ils organisent un "club jeux" sur le temps du midi. Avec le budget des mathématiques, et sur un temps donné bénévolement. À mon arrivée, il leur a semblé évident que j'étais d'accord. J'ai accepté pour une heure par semaine (histoire de ne pas faire ma mauvaise tête dès le départ). Puis on m'a demandé une 2ème heure, que j'ai refusée.
Cette année, rebelote, il faudrait qu'on donne tous de notre temps pour ça. Mais je ne suis pas d'accord. D'abord parce que regarder les élèves jouer, ça ne m'intéresse pas du tout. Eux trouvent ça reposant, pas moi (en plus j'ai prévu de faire du sport le midi, c'est nécessaire à ma santé). Ensuite, je pense que le bénéfice pour les élèves est nul (à part permettre à quelques élèves calmes de se reposer sur le temps du midi, mais tant qu'à faire j'aimerais mieux animer un club tricot ou lecture, au moins des activités qui me plaisent et me détendent aussi). Enfin, je ne vois pas le rapport avec les mathématiques, et ça me met en rogne de dépenser de l'argent pour ça, alors qu'on a d'autres besoins.
Seulement, je suis dans l'établissement pour longtemps (vu mon nombre de points, c'est pas demain que j'aurais ma mutation pour quelque chose de moins loin...). Les collègues aussi (eux habitent juste à côté). Et je n'ai donc pas intérêt à ce que nos relations tournent au vinaigre.
Quand on en a parlé, j'ai donc serré les dents, et je n'ai rien dit, me disant qu'il valait mieux réfléchir que de réagir à chaud. Mais je ne sais pas comment leur faire comprendre que ça ne m'enthousiasme pas, mais alors pas du tout. De plus si je dis non, le projet tombe à l'eau car il n'y aura pas assez de volontaires (c'est un tout petit collège).
Comment feriez-vous?

Merci.

PS : ce sont plutôt des jeux de stratégie et de réflexion, c'est un type de jeu qu'à titre personnel je déteste vraiment... (sauf ceux qu'on joue en solitaire, mais là ce n'est pas le cas)

Plus tu attends pour le dire, plus c'est difficile.

Le tout c'est d'être poli et de ne pas se justifier. "Je ne souhaite pas participer au club jeu en ce qui me concerne, désolée."

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Cath
Bon génie

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Cath Jeu 2 Juil 2020 - 15:23
J'allais le dire.
Et tu n'as pas forcément à te justifier.
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Elaïna Jeu 2 Juil 2020 - 15:24
Si tu es partie pour y rester, je pense qu'il faut être ferme et ne pas laisser la situation s'enliser : "désolée, c'est un chouette projet, j'en suis certaine, mais ça ne m'enthousiasme pas personnellement et je tiens à conserver mes pauses déjeuner pour faire du sport, je suis sûre que vous comprendrez". Etre dans l'affirmation et non dans la négation.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Pourquoi 3,14159 Jeu 2 Juil 2020 - 15:25
Simplement comme tu nous l'as dit, tu désires te mettre au sport entre midi et deux. D'ailleurs ne serait-ce pas une nécessité médicale Wink

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Clecle78
Clecle78
Expert spécialisé

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Clecle78 Jeu 2 Juil 2020 - 15:48
On peut aussi juste souhaiter se reposer et prendre le temps de déjeuner en paix, non ? Il faudrait se justifier pour ça ? On marche sur la tête tout de même !
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Fenrir Jeu 2 Juil 2020 - 15:56
Alors déjà, à titre personnel, j'aime bien les jeux de plateaux, je vois bien l'intérêt que peuvent avoir certains jeux pour les mathématiques, mais je n'aurais pas du tout l'envie d'y jouer avec les élèves, encore moins de les regarder jouer. Je précise pour la suite.

Tes arguments sont valables, tu leur dis juste non, je n'ai aps envie. Et éventuellement tu détailles, mais pas nécessairement autant qu'ici, à moins qu'il ne le faille vraiment.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans. ████
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Celadon Jeu 2 Juil 2020 - 15:58
Dans la configuration apparente qui t'isolerait en cas de refus sec, il est plus diplomatique de donner l'explication du sport. Ca ne mange pas de pain et ça ne froisse personne.
avatar
Enaeco
Érudit

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Enaeco Jeu 2 Juil 2020 - 16:11
Le projet ne peut-il vraiment pas vivre sans toi ?
Tous les midis sont nécessaires ?
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Fires of Pompeii Jeu 2 Juil 2020 - 16:20
@Enaeco a écrit:Le projet ne peut-il vraiment pas vivre sans toi ?
Tous les midis sont nécessaires ?

Deux questions qui, si on se les pose, conduisent à ne pas dire non.


_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Clecle78
Clecle78
Expert spécialisé

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Clecle78 Jeu 2 Juil 2020 - 16:25
Franchement je trouve ça pénible ce genre de pression morale. Ce n'est pas son projet après tout. Il faut parfois savoir dire non même si c'est dur. Effectivement le faire diplomatiquement c'est dans doute mieux mais l'argument de la fatigue peut aussi être utilisé. Personnellement j'ai bien besoin de ma pause à midi.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Fires of Pompeii Jeu 2 Juil 2020 - 16:28
@Clecle78 a écrit:Franchement je trouve ça pénible ce genre de pression morale. Ce n'est pas son projet après tout. Il faut parfois savoir dire non même si c'est dur. Effectivement le faire diplomatiquement c'est dans doute mieux mais l'argument de la fatigue peut aussi être utilisé. Personnellement j'ai bien besoin de ma pause à midi.

Je suis d'accord.

Et puis ça sert aussi de "leçon" à ceux qui pensent qu'on peut tout imposer aux autres...

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Provence
Provence
Bon génie

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Provence Jeu 2 Juil 2020 - 16:29
Je crois que tu poses le problème à l'envers. Tu as peur de froisser, alors que tu rends service et que rien ne t'y oblige. Tes collègues doivent accepter ta décision, qui t'appartient. S'il y a susceptibilité de leur part, elle est très mal placée.
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par VicomteDeValmont Jeu 2 Juil 2020 - 16:36
Sinon demande à être payée, ça devrait régler le problème vu qu'il n'y a pas de thunes de façon générale. Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) 3854100262

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Logo_s11, je m'y syndique !
Sphinx
Sphinx
Devin

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Sphinx Jeu 2 Juil 2020 - 17:01
Je ne comprends pas pourquoi il faudrait plusieurs personnes pour s'occuper de ça. Un club normalement constitué c'est un prof ou deux pour un midi par semaine Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) 3795679266 Il n'y a pas d'autres clubs dans l'établissement ? Pourquoi un club devrait-il être lié à une matière ? (Je faisais club théâtre avec une collègue de maths cette année et l'an prochain quand je n'y serai plus elle reprend avec une collègue de français et une d'espagnol...) Et pour le budget ça doit provenir des cotisations FSE, pas des crédits pédagogiques. Bref il y a plein de choses pas normales dans ce que tu racontes et je pense que dire non calmement et posément devrait suffire sauf à tomber sur des gens tordus (mais s'ils sont tordus, ils risquent fort d'exiger d'autres trucs de toi plus tard, s'il est établi que tu n'as ton mot à dire sur rien). En gros soit ils acceptent tes raisons, qui sont bonnes, soit non mais dans ce cas-là il est encore plus urgent d'établir fermement des limites, et tant pis s'ils ne le prennent pas bien.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Livre11
Dalva
Dalva
Vénérable

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Dalva Jeu 2 Juil 2020 - 18:02
Non seulement je dirais non sans me poser de question (il n'y a pas de susceptibilité à froisser, ne pas souhaiter s'engager dans un club bénévole ne remet pas en cause les souhaits des autres), mais en plus je poserais la question de la pertinence (et même de la légalité) d'acheter des jeux destinés à un club sur les crédits pédagogiques.

De plus, je lis que si tu dis non, il n'y aura "pas assez de volontaires" : où sont les autres professeurs de mathématiques ? d'autres n'ont-ils pas déjà dit "non" ?

Et sinon, tes collègues se sont-ils (ou elles) posé la question de ta susceptibilité à toi, en t'imposant ainsi un truc bénévole sur ton temps libre et en dépensant l'argent des crédits pédagogiques sans te demander ton avis ?


Edit : pour mieux répondre à la question posée dans le titre du sujet, le meilleur moyen de dire non sans froisser aucune susceptibilité, c'est de simplement dire non, et rien d'autre. Non, je ne souhaite plus participer. Toute justification sera entendue comme un rejet de la position contraire, donc sera potentiellement mal reçue.
- Je préfère faire du sport => elle trouve qu'on n'a pas de vie
- Je préfère / j'ai besoin de me reposer => elle trouve qu'on lui impose trop de travail et qu'on est égoïstes
- Je n'aime pas jouer => elle trouve qu'on a des centres d'intérêt débiles
- Je n'aime pas regarder les élèves jouer => elle trouve qu'on est neuneus.

Bref, ne te justifie surtout pas, car qui veut mal interpréter un refus l'interprète mal.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Celadon Jeu 2 Juil 2020 - 18:24
Je crois que l'enjeu dans tout cela c'est le possible isolement de Flo44 qui résulterait d'un refus. Ce n'est pas à négliger.
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par doubledecker Jeu 2 Juil 2020 - 18:41
@Provence a écrit:Je crois que tu poses le problème à l'envers. Tu as peur de froisser, alors que tu rends service et que rien ne t'y oblige. Tes collègues doivent accepter ta décision, qui t'appartient. S'il y a susceptibilité de leur part, elle est très mal placée.

ET si ça s'tombe les collègues en question ne seront même pas froissés ! Inutile de se faire des noeuds au cerveau en imaginant ce que les autres pourraient penser. Dire simplement qu'on a d'autres projets et on passe à autre chose. Si le ton est assertif, qu'on emploie le "je" ça simplifie pas mal les relations.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Sikelia Jeu 2 Juil 2020 - 19:11
@doubledecker a écrit:
@Provence a écrit:Je crois que tu poses le problème à l'envers. Tu as peur de froisser, alors que tu rends service et que rien ne t'y oblige. Tes collègues doivent accepter ta décision, qui t'appartient. S'il y a susceptibilité de leur part, elle est très mal placée.

ET si ça s'tombe les collègues en question ne seront même pas froissés ! Inutile de se faire des noeuds au cerveau en imaginant ce que les autres pourraient penser. Dire simplement qu'on a d'autres projets et on passe à autre chose. Si le ton est assertif, qu'on emploie le "je" ça simplifie pas mal les relations.

Tout à fait d'accord avec vous.

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
avatar
User10247
Niveau 9

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par User10247 Jeu 2 Juil 2020 - 19:16
Ou alors utiliser la raison médicale que tu as évoquée sans rentrer dans les détails.

"Non désolée, j'ai des rdv médicaux prévus sur le créneau du midi". Ce serait franchement déplacé de leur part de demander des justifications, auquel cas n'hésite surtout pas à répondre poliment "je ne souhaite pas entrer dans le détail, c'est personnel".

L'excuse médicale a ceci d'incroyable qu'en général les gens sont plutôt gênés de l'apprendre et se sentent tout de suite idiots et n'osent pas renchérir.
kaktus65
kaktus65
Niveau 9

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par kaktus65 Jeu 2 Juil 2020 - 19:20
Je ne comprends que l'on doive s'excuser de ne pas vouloir participer à une activité BENEVOLE qui ne PLAIT PAS et entre 12H et 14H ! C'est énorme quand même.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Fires of Pompeii Jeu 2 Juil 2020 - 19:22
@kaktus65 a écrit:Je ne comprends que l'on doive s'excuser de ne pas vouloir participer à une activité BENEVOLE qui ne PLAIT PAS et entre 12H et 14H ! C'est énorme quand même.

En effet.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Enaeco
Érudit

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Enaeco Jeu 2 Juil 2020 - 19:22
Pas sur que le mensonge soit la meilleure idée.

D'autant plus que visiblement, le projet est conditionné par son implication.
Les collègues seront gênés d'apprendre la fausse mauvaise nouvelle et vont demander quels sont les midis qui l'arrangeront elle, quit à ce que ça les arrange un peu moins. Ou bien la fréquence des rdv pour savoir si c'est tout de même envisageable.

Elle fait quoi à ce moment là, elle s'enfonce un peu plus dans le mensonge avec des rdv médicaux prévus tous les midis de toutes les semaines ? Et le jour où ça l'arrange de rester dans l'établissement ou qu'il y a un pot ?
Provence
Provence
Bon génie

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Provence Jeu 2 Juil 2020 - 19:28
A un moment donné, il faut arrêter de se faire des nœuds au cerveau, de se sentir gêné pour des gens qui ne nous rendent pas la pareille, de s'excuser de tout et n'importe quoi et de vivre dans la peur de représailles imaginaires. Tu ne veux pas, ce n'est pas obligatoire, tu refuses sans motif. "Cette année, vous ferez sans moi"; "Cette année, je ne peux pas"; "Je n'ai plus envie".
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités) Empty Re: Comment dire non ? (sans froisser les susceptibilités)

par Fires of Pompeii Jeu 2 Juil 2020 - 19:29
Je maintiens, il faut rester simple : "Je ne désire pas m'intégrer à ce club."

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum