Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
bobdom
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par bobdom le Jeu 27 Aoû - 11:10
JMB prend la parole.
- Lavage des mains
- Port du masque pour tous, partout, tout le temps (même dans la cour, mais sauf cantine, je suppose)
- Limitation du brassage (et du brassage de vent ?)
- Désinfection quotidienne des locaux

Aucune annonce nouvelle, donc.
A rebours
A rebours
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par A rebours le Jeu 27 Aoû - 11:36
@chmarmottine a écrit:
Jean Castex a annoncé tout à l'heure que 21 départements étaient désormais considérés comme des zones de circulation active du virus. Ce classement aura "des conséquences", qu'il promet de détailler lors de son discours.

Surprise ...

Se pourrait-il que JMB se prenne encore une claque ?
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Claque10
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cassandrine le Jeu 27 Aoû - 11:44
@Flo44 a écrit:
@Cassandrine a écrit:Je vois dans plusieurs publications (et certains de mes collègues me l'ont dit aussi) que des personnes dites vulnérables veulent se mettre en arrêt de travail à  cause du coronavirus et veulent ainsi faire du télétravail.
Cela me fait halluciner !!!!
Les personnes seront en arrêt mais vont quand même travailler ! Sauf erreur de ma part, c'est tout "bénéf" pour l'Etat... En arrêt, les profs perdent leurs primes (P.P, ZEP....) donc l'Etat vient de trouver une façon de faire des économies sur le dos des personnes vulnérables (pas de remplacement à faire)  en les faisant travailler... En plus, au bout de quelques mois, le salaire est amputé de moitié...

Je rappelle que notre métier si beau soit-il n'est pas un sacerdoce... A force de s'entendre dire que nous devons travailler c'est pour le bien des enfants ("les pauvres si on est absent, il va leur manquer des cours... est un argument entendu tous les jours), on arrive à être mal considéré, sous payé...


Pour information, un de mes collègues (dans une situation personnelle particulière) s'est mis en arrêt de travail sur les conseils de mon chef d'établissement... Lorsqu'il a découvert qu'il allait perdre une partie de ses primes alors qu'il a fait tout le travail de P.P de troisième  à distance, il était furieux


Cassandrine, je pense que tu confonds plusieurs situations.
Parmi les personnes vulnérables, il y en a qui ont des problèmes de santé importants (cancers, autre maladie invalidante...).
Mais il y en a aussi qui, en-dehors de toute infection, vont bien, et sont tout à fait en état de travailler. Sauf que se retrouver à plus de 30 dans une petite salle 20 heures par semaine les expose à un risque important compte tenu de leur fragilité face au virus. Dans la fonction publique, il a été dit que ces personnes devaient avoir un aménagement de poste : changement de tâches, bureau individuel, etc...
Je trouve cela idiot qu'on ne réfléchisse pas à une autre manière de les faire travailler, ce serait un bénéfice pour tout le monde : l'enseignant serait utile (au lieu de déprimer en arrêt maladie pendant des mois!), cela ne coûterait rien à la Sécu, et les enseignants pourraient être employés intelligemment, par exemple pour préparer la classe à distance, car ça finira bien par revenir, au moins localement.

@Flo44.
Non, je ne confonds pas les situations, merci de lire ou relire correctement ce que j'ai écrit. Je ne parle pas des personnes malades et qui même en temps ordinaire ne travailleraient pas. J'évoque la situation des personnes vulnérables à cause du coronavirus et qui veulent travailler travailler chez elles (donc télétravail ) et comme cette situation n'a pas été gérées par le MEN, elles envisagent de prendre un arrêt de travail.
J'ai rencontré cette proposition sur ce forum (je crois), dans des commentaires dans des articles de presse, un journaliste a fait la remarque à la télé l'autre jour et mon collègue l'a fait en Juin.
Je trouve cela honteux mais cela se pratique déjà en temps ordinaire à cause de cette notion " oui les pauvres enfants, ils sont pénalisés par les absences des profs"
maldoror1
maldoror1
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par maldoror1 le Jeu 27 Aoû - 11:45
C'est tout simplement interdit par la loi de travailler quand on est en arrêt de travail.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Jeu 27 Aoû - 11:51
@Cassandrine a écrit:
@Flo44.
Non, je ne confonds pas les situations, merci de lire ou relire correctement ce que j'ai écrit. Je ne parle pas des personnes malades et qui même en temps ordinaire ne travailleraient pas. J'évoque la situation des personnes vulnérables à cause du coronavirus et qui veulent travailler travailler chez elles (donc télétravail ) et comme cette situation n'a pas été gérées par le MEN, elles envisagent de prendre un arrêt de travail.
J'ai rencontré cette proposition sur ce forum (je crois), dans des commentaires dans des articles de presse, un journaliste a fait la remarque à la télé l'autre jour et mon collègue l'a fait en Juin.
Je trouve cela honteux mais cela se pratique déjà en temps ordinaire à cause de cette notion " oui les pauvres enfants, ils sont pénalisés par les absences des profs"
Ah oui, en effet, j'ai lu un peu vite, la première phrase m'a induite en erreur.
Sinon, on est totalement d'accord sur le fait qu'en arrêt maladie, on ne travaille pas, point. (à la limite le cas échéant on donne les informations essentielles au remplaçant, c'est tout)
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cassandrine le Jeu 27 Aoû - 11:52
@maldoror1 a écrit:C'est tout simplement interdit par la loi de travailler quand on est en arrêt de travail.

@maldoror1

Je suis d'accord avec toi, mais je pense (ce n'est que mon avis personnel ) que cela se pratique souvent sous prétexte "du bien-être des enfants" .
Volo'
Volo'
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Volo' le Jeu 27 Aoû - 11:53
Jean Castex et Olivier Veran sont actuellement en conférence de presse. Olivier Veran a dit que pour le moment ils n'ont pas communiqué sur les crèches parce qu'ils attendent des avis du conseil scientifique sur les crèches. Les réponses doivent arriver "très prochainement".
maldoror1
maldoror1
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par maldoror1 le Jeu 27 Aoû - 11:56
@Cassandrine a écrit:
@maldoror1 a écrit:C'est tout simplement interdit par la loi de travailler quand on est en arrêt de travail.

@maldoror1

Je suis d'accord avec toi, mais je pense (ce n'est que mon avis personnel ) que cela se pratique souvent sous prétexte "du bien-être des enfants" .

C'est sidérant.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Jeu 27 Aoû - 11:58
@Volo' a écrit:Jean Castex et Olivier Veran sont actuellement en conférence de presse. Olivier Veran a dit que pour le moment ils n'ont pas communiqué sur les crèches parce qu'ils attendent des avis du conseil scientifique sur les crèches. Les réponses doivent arriver "très prochainement".

Ben voyons... Rolling Eyes

M'étonnerait que les crèches ferment, cela dit, sinon c'est l'effet domino assuré : les crèches ferment, les enseignants dont les enfants sont gardés en crèches ne peuvent plus assurer leurs cours, donc les élèves de ces enseignants se retrouvent à domicile, donc les parents doivent garder leurs enfants... Ce serait ingérable.
Volo'
Volo'
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Volo' le Jeu 27 Aoû - 11:59
@Danska a écrit:
@Volo' a écrit:Jean Castex et Olivier Veran sont actuellement en conférence de presse. Olivier Veran a dit que pour le moment ils n'ont pas communiqué sur les crèches parce qu'ils attendent des avis du conseil scientifique sur les crèches. Les réponses doivent arriver "très prochainement".

Ben voyons... Rolling Eyes

M'étonnerait que les crèches ferment, cela dit, sinon c'est l'effet domino assuré : les crèches ferment, les enseignants dont les enfants sont gardés en crèches ne peuvent plus assurer leurs cours, donc les élèves de ces enseignants se retrouvent à domicile, donc les parents doivent garder leurs enfants... Ce serait ingérable.

Non. Je ne pense pas qu'il s'agisse de fermer ou ne pas fermer. Ce n'est pas l'idéologie dominante dans le discours en ce moment. Mais je pense que ce sont les protocoles sanitaires (masques des personnels, ou pas, organisation, etc.).
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Jeu 27 Aoû - 11:59
Pour les crèches, ils attendent seulement un avis sur le port du masque par le personnel.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Jeu 27 Aoû - 12:03
@Volo' a écrit:
@Danska a écrit:
@Volo' a écrit:Jean Castex et Olivier Veran sont actuellement en conférence de presse. Olivier Veran a dit que pour le moment ils n'ont pas communiqué sur les crèches parce qu'ils attendent des avis du conseil scientifique sur les crèches. Les réponses doivent arriver "très prochainement".

Ben voyons... Rolling Eyes

M'étonnerait que les crèches ferment, cela dit, sinon c'est l'effet domino assuré : les crèches ferment, les enseignants dont les enfants sont gardés en crèches ne peuvent plus assurer leurs cours, donc les élèves de ces enseignants se retrouvent à domicile, donc les parents doivent garder leurs enfants... Ce serait ingérable.

Non. Je ne pense pas qu'il s'agisse de fermer ou ne pas fermer. Ce n'est pas l'idéologie dominante dans le discours en ce moment. Mais je pense que ce sont les protocoles sanitaires (masques des personnels, ou pas, organisation, etc.).

Tu as raison ; j'en suis restée à la situation de mai-juin, mais effectivement on risque de se diriger vers des protocoles alambiqués plus que vers des fermetures cette année.
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Jeu 27 Aoû - 12:04
@bobdom a écrit:JMB prend la parole.
- Lavage des mains
- Port du masque pour tous, partout, tout le temps (même dans la cour, mais sauf cantine, je suppose)
- Limitation du brassage (et du brassage de vent ?)
- Désinfection quotidienne des locaux

Aucune annonce nouvelle, donc.

C'est peut-être aussi une bonne chose, pour une fois que deux prises de paroles en moins de 24h ne se contredisent pas! nous ne pouvons pas tout lui reprocher à la fois quand même. Après, savoir pourquoi Castex tient à remettre Blanquer sur scène, alors qu'il sort de sa conférence de presse de rentrée, au lieu de résumer lui-même, ça...

Désormais, place aux recteurs pour rectifier dans le monde réel les quelques propos irraisonnés sur la limitation du brassage (notamment par niveaux en lycée) ou la rareté des effectifs à plus de 35 élèves et envoyer des instructions écrites et applicables par les chefs d'établissement, et vite!

Pour l'instant la liste des départements en "zone rouge" ne semble pas donner lieu à des instructions ad hoc pour la rentrée scolaire. Ce n'est pas très malin car la zone rouge renvoie à des pratiques précises et contraignantes en mai dernier, et là elle semble devenue un concept purement descriptif, à suivre.
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Jeu 27 Aoû - 12:10
Mais envoyons y les personnels vulnérables !
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Jeu 27 Aoû - 12:52
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Jeu 27 Aoû - 13:20
@chmarmottine a écrit:  

On se demande qui ils ont trouvé comme contractuels.
Dans mon académie, et même pas en zone rurale, ils ont dû une fois embaucher une personne qui avait un bac  S et un an de fac d'économie. Vous imaginez? (moi j'ai récupéré les élèves derrière, j'ai vu).

Remarquez avec la crise qui se profile il risque d'y avoir pas mal de cadres au chômage bientôt. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1599759099
HORA
HORA
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par HORA le Jeu 27 Aoû - 13:59
Je pense que notre employeur, l'Etat, nous expose sciemment à des risques qui mettent notre santé physique en jeu.

https://www.lci.fr/sante/coronavirus-on-ne-pourra-pas-empecher-des-clusters-dans-les-ecoles-ou-en-milieu-professionnel-selon-arnaud-fontanet-2162899.html

Autre grand enjeu : la rentrée scolaire. Le scientifique s'est montré relativement pragmatique. Il reconnaît ainsi que "des cas et des clusters dans les écoles" vont se déclarer lors des semaines à venir : "Dans les semaines qui viennent, on va avoir des cas, des clusters dans les écoles, c'est inévitable" assure-t-il. Une situation inévitable mais qu'il faudra "limiter" et "contrôler".
avatar
nigousse
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nigousse le Jeu 27 Aoû - 14:04
A-t-on une réponse claire ou non sur la question suivante: une salle par classe et les profs courent d'une salle à l'autre chargés comme des baudets? C'est ma hantise ( le masque je m'en moque), cela fait des années que j'ai "ma" salle avec une armoire dans laquelle je conserve les porte-vues des élèves que je distribue en début d'heures et ramasse en fin d'heures ce qui m'a permis d'éradiquer le problème des affaires oubliées/perdues qui en LP sont une vraie plaie, les livres, les enceintes pour l'ordi, je stocke les photocopies....), bref je me voie mal fonctionner autrement.
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Maellerp le Jeu 27 Aoû - 14:09
@chmarmottine a écrit:  

Ok, donc un personnel vulnérable qui côtoie plus de 100 élèves par jour, en gros effectif, est moins protégé qu'une infirmière qui en voit allez... comptons 30 par jour, mais un seul à la fois, avec des bobos divers. Très logique.
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Jeu 27 Aoû - 14:17
Moi j'ai des élèves toujours brasses appartenant à 25 classes sur 33 ! C'est du délire.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Jeu 27 Aoû - 14:26
@Jenny a écrit:
@Maellerp a écrit:C'est légal de travailler pendant un arrêt de travail ??? Si j'étais CDE je ne me risquerais pas à cautionner une telle demande d'un enseignant.

Non.
Comme ce n'est pas légal d'être en arrêt sans maladie déclarée (et rendant impossible le travail).

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Hugo78
Hugo78
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hugo78 le Jeu 27 Aoû - 14:37
On ne pourra plus retirer le masque même à plus de deux mètres des élèves ? Ils veulent nous tuer ? Il est impossible de respecter cette règle.
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Jeu 27 Aoû - 14:38
@Hugo78 a écrit:On ne pourra plus retirer le masque même à plus de deux mètres des élèves ? Ils veulent nous tuer ? Il est impossible de respecter cette règle.
? Pourquoi serait-il impossible de respecter cette règle ?
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mafalda16 le Jeu 27 Aoû - 14:39
@Hugo78 a écrit:On ne pourra plus retirer le masque même à plus de deux mètres des élèves ? Ils veulent nous tuer ? Il est impossible de respecter cette règle.

Oh oui, on veut sûrement tuer les infirmiers, les caissiers et toutes les professions qui portent le masque à longueur de journée Rolling Eyes

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Jeu 27 Aoû - 14:43
@mafalda16 a écrit:
@Hugo78 a écrit:On ne pourra plus retirer le masque même à plus de deux mètres des élèves ? Ils veulent nous tuer ? Il est impossible de respecter cette règle.

Oh oui, on veut sûrement tuer les infirmiers, les caissiers et toutes les professions qui portent le masque à longueur de journée Rolling Eyes

En tuant les personnes "non à risque", on protège les "à risque"....
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Maellerp le Jeu 27 Aoû - 14:48
@mafalda16 a écrit:
@Hugo78 a écrit:On ne pourra plus retirer le masque même à plus de deux mètres des élèves ? Ils veulent nous tuer ? Il est impossible de respecter cette règle.

Oh oui, on veut sûrement tuer les infirmiers, les caissiers et toutes les professions qui portent le masque à longueur de journée Rolling Eyes

J'avoue que le coup de la cour de récré...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum