Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

130 - 24%
109 - 20%
104 - 19%
109 - 20%
54 - 10%
41 - 7%
 
Total des votes: 547
 
henriette
henriette
Médiateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par henriette le Dim 13 Sep 2020 - 18:39
Bonjour,

Le but de ce sondage est de cerner à quel point le masque est supportable (ou pas) pour les enseignants dans leur travail quotidien dans les établissements scolaires.
Chaque situation individuelle et particulière n'est pas forcément parfaitement représentée dans les propositions : nous vous demandons de choisir la proposition qui s'en approche le mieux, et de préciser les choses en postant un message dans le fil.

Précision importante : Ce topic n'a pas vocation à débattre de l'utilité du masque, de son intérêt sanitaire, de l'entrave à la liberté personnelle, etc.
Tout appel illégal à ne pas porter le masque à l'intérieur des établissements scolaires sera donc fermement modéré.

L'équipe de modération du forum

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Derborence
Derborence
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Derborence le Dim 13 Sep 2020 - 20:58
Le masque me fatigue beaucoup. Comme je l'écrivais vendredi soir, je suis épuisée.
Je peine à monter les escaliers alors que cela ne me pose aucun problème sans masque. Je crains de devoir recourir à la ventoline.
De plus, jeudi soir, j'avais des maux de tête alors que c'est rarissime chez moi.
Bref, c'est vraiment très difficile.
J'appréhende la semaine à venir en raison du pic de chaleur.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
EdithW
EdithW
Fidèle du forum

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par EdithW le Dim 13 Sep 2020 - 21:46
Je le supporte mais je ne suis pas constamment en train de parler. Mes deux collèges ayant de grandes fenêtres qui ouvrent, ça facilite les choses. Ce qui me gêne le plus, c’est de ne pas bien entendre les élèves avec une petite voix discrète et de devoir les faire répéter.
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Ha@_x le Dim 13 Sep 2020 - 21:47
J'ai coché la proposition 2, mais bon pour l'instant on est obligé de le porter.

On pourrait peut-être rajouter la proposition suivante :

Je porte le masque, mais je suis en dépression complète de ne plus pouvoir déchiffrer les visages de mes élèves et de ne plus pouvoir leur sourire.

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? 3854100262

Oui on peut en sourire mais je suis en dépression.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Calandria
Calandria
Sage

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Calandria le Dim 13 Sep 2020 - 21:50
J'aurais pu cocher plusieurs propositions. J'ai opté pour la dernière car je suis épuisée et j'ai la gorge en feu depuis vendredi. J'ai beau boire et me gaver de tisane au thym et de miel, ça ne passe pas. Sauf si ça va vraiment mieux d'ici demain (j'en doute vu la taille de mon amygdale...), je n'irai pas au travail et prendrai rdv chez le médecin.

En dehors de cette cela, le masque provoque une fatigue intense et des maux de tête quasi quotidiens. Je dois changer mes pratiques car cela gène aussi ma pédagogie et la communication avec les élèves. Les expressions du visage (tant les miennes que les leurs) sont importantes pour moi. Je vais aussi voir pour l'achat d'un amplificateur sur les fonds du collège car je pense que je ne tiendrai pas même après un arrêt pour repos.

_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl
Hélips
Hélips
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Hélips le Dim 13 Sep 2020 - 21:52
Je le supporte plutôt pas mal (mais je prends des jetables), mais c'est très gênant de ne pas voir la petite moue dubitative de l'élève qui, sans être largué, n'a pas assez compris à son goût, et toute la partie communication par le visage.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
henriette
henriette
Médiateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par henriette le Dim 13 Sep 2020 - 21:57
Bien, à peine 5 reponses et il faut déjà intervenir.
Donc pour bien fixer les choses, je cite la fin du message liminaire du fil :


Précision importante : Ce topic n'a pas vocation à débattre de l'utilité du masque, de son intérêt sanitaire, de l'entrave à la liberté personnelle, etc.
Tout appel illégal à ne pas porter le masque à l'intérieur des établissements scolaires sera donc fermement modéré.

L'équipe de modération du forum


Donc si vous ne pouvez pas répondre parce que vous avez un port du masque non conforme au protocole sanitaire qui est de porter le masque en présence des élèves, le témoignage de votre pratique illégale n'a pas sa place ici.
Ce sondage et ce fil s'adressent exclusivement à ceux qui respectent le protocole sanitaire.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Salsepareille
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Salsepareille le Dim 13 Sep 2020 - 22:03
Le masque me gêne beaucoup, car après plusieurs heures de cours, ou bien après une seule heure de cours si celle-ci est agitée, j'ai l'impression d'étouffer, et je transpire beaucoup. Je suis enceinte, je ne sais pas si cela joue. Je ne prends pas de médicaments pour tout cela, mais à la fin de la journée, je suis vraiment très, très contente d'avoir ENFIN la sensation de respirer. Je ne pense pas m'arrêter plus tôt à cause de cela, mais j'ai peur que respirer sous le masque 8h par jour ne soit bon ni pour moi, ni pour le bébé. J'ai bêtement peur qu'il n'y ait pas assez d'oxygène même si tous les médecins disent le contraire.
Parfois, je me demande si les chirurgiennes enceintes font des opérations qui durent 8h et plus, et donc, sont debout 8h à opérer avec le masque. Ou bien, si leur temps est aménagé pour des opérations plus courtes.
De plus, il est usant de devoir demander sans cesse aux élèves de répéter leurs phrases: les 6èmes notamment n'osent parler fort lorsqu'ils sont intimidés, et avec le masque on n'entend rien.

Avec mes lunettes qui sont trop serrées, donc près de mon visage, il y a aussi beaucoup de buée. J'ai trouvé un arrangement en portant des lentilles.

avatar
barèges
Érudit

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par barèges le Dim 13 Sep 2020 - 22:09
Alors j'ai les maux de tête, la fatigue intense, mais je ne pense pas avoir recours à des médicaments, je ne suis pas sûre que ça aiderait... J'ai tout de même coché la quatrième réponse.
Etrange d'ailleurs, cette fatigue, je la trouve atypique : ce n'est pas la fatigue des rentrées ou des rush même violents en plus fort, c'est différent... Toujours est-il que je suis littéralement hors service en fin des grosses journées (au point de ne pas pouvoir lire, de ne plus pouvoir agir du tout...), et pas reposée le lendemain. J'appréhende beaucoup ce début de semaine avec les grosses chaleurs.
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Ha@_x le Dim 13 Sep 2020 - 22:12
@barèges a écrit:J'appréhende beaucoup ce début de semaine avec les grosses chaleurs.

Pas de panique, 3 jours à tenir. Very Happy

Non moi ce qui m'inquiète vraiment...

Spoiler:
En tant que PP en REP+

C'est le port du masque par les élèves, on a déjà commencé les incidents/masques par chez moi.... Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? 1665347707

Les profs respectent généralement les règles, les élèves c'est un peu plus tendu, même si à 95% c'est très respecté, mais on va l'avoir notre lot d'incidents : défaut de port du masque, j'veux pas le mettre, insolence etc..

Plus que 5 semaines avant les vacances Very Happy


Dernière édition par Ha@_x le Dim 13 Sep 2020 - 22:16, édité 1 fois

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Salsepareille
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Salsepareille le Dim 13 Sep 2020 - 22:14
J'appréhende aussi. Je suis allée m'acheter des masques chirurgicaux car jusqu'à présent, je prenais les masques en tissu que j'ai cousus, ou les masques DIM de l'éducation nationale. J'ai eu le déclic (pour les masques chirurgicaux) lorsque notre cher Macron a failli s'étouffer après 5 min de masque Dim.
Donc vendredi avec les masques chirurgicaux, j'ai peut-être un peu mieux respiré (7h de cours...) mais ai énormément transpiré.
Jenny
Jenny
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Jenny le Dim 13 Sep 2020 - 22:14
Multiplication des migraines, des vertiges...
Je tiens bon pour l’instant à grand renfort de triptans (malheureusement moins efficaces que d’habitude puisque je ne peux pas les associer avec des anti-inflammatoires). Je suis littéralement épuisée.
mamieprof
mamieprof
Neoprof expérimenté

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par mamieprof le Dim 13 Sep 2020 - 22:15
Le masque me fatigue et j'ai tout le temps soif ou mal à la gorge... le masque jetable me gène beaucoup.
A la pause méridienne, je m enferme dans une salle libre à l'étage et je quitte le masque (c'est autorisé seule en classe avec les fenêtres ouvertes) et là je me sens revivre !
A la cantine forcément on peut enlever son masque mais il y a vraiment trop de promiscuité et pas de fenêtre , juste une porte vitrée et des Velux...donc j'évite de déjeuner.
Et les élèves qui utilisent surtout les masques en tissus sont inaudibles... donc je demande sans cesse de répéter plus fort... Vraiment compliquée cette rentrée...
almuixe
almuixe
Fidèle du forum

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par almuixe le Dim 13 Sep 2020 - 22:16
Jusqu'à présent, j'ai vraiment fait cours comme avant. Mais c'est avec mes super masques en graphène. En juin, je peinais avec 2h de cours.
hannae13
hannae13
Niveau 1

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par hannae13 le Dim 13 Sep 2020 - 22:17
Dernière réponse pour ma part, et je suis déjà en arrêt. Je n'envisage pas de poursuivre le métier dans ces conditions qui me vident de mon énergie vitale.
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Ha@_x le Dim 13 Sep 2020 - 22:22
Zavez qu'à vous mettre au trombone ou à la clope, ça vous apprendra à respirer.... Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? 3854100262

Moi j'ai fait 20h de cours masqué la semaine dernière les doigts dans le nez (euh non Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? 4105177660 , pas très geste barrière les doigts dans le tarin)

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
avatar
Randoschtroumf
Niveau 6

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Randoschtroumf le Dim 13 Sep 2020 - 22:27
Il manque pour moi une réponse : je n'ai pas de gêne à respirer ( je précise que je porte des masques chirurgicaux). En revanche, je force beaucoup sur la voix pour bien être entendue jusqu'au fond de la classe, et encore plus quand j'ai besoin d'interpeller un élève dans la cour (et difficile d'utiliser un sifflet avec un masque à lien correctement ajusté). D'ailleurs, je vais essayer de trouver un sifflet à main.

Je suis plus fatiguée, non par le masque, mais par les entrées et sorties décalées (de service d'accueil et de récréation toute la journée avec ma classe) et... par l'absence de contact avec les collègues (chacun est de service seul avec sa classe, et... Interdiction de déjeuner à plusieurs dans la même salle).
zigmag17
zigmag17
Expert

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par zigmag17 le Dim 13 Sep 2020 - 22:30
J'ai coché la 3. Je ressens des maux de tête à la fin de la journée, quand le port du masque a duré trop longtemps. Mais globalement je m'habitue plutôt bien pour l'instant.
Je suis d'accord avec Barèges, cette fatigue de rentrée est particulière. Pour ma part j''ai l'impression d'être en apesanteur, avec des élèves tout ébaubis d'être là, plutôt passifs et calmes sans tentative de décrochage de masque alors que si on me l'avait demandé je n'aurais pas parié là-dessus. L'atmosphère me paraît comme ouatée, on n'est pas dans l'effervescence habituelle des mois de septembre, lorsque l'on en parle les élèves semblent fatalistes et attendre le signal de la fermeture des classes... (et la plupart d'entre eux ont mal vécu le confinement apparemment).
Pour l'instant le plus étrange c'est 1- le trombinoscope de tous les élèves masqués, c'est complètement hallucinant et 2- le fait de ne pas reconnaître mes propres élèves quand je les croise devant le lycée et qu'ils ne portent plus leur masque Razz
amethyste
amethyste
Doyen

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par amethyste le Dim 13 Sep 2020 - 22:30
Comme beaucoup ici, fatiguée, mais je ne sais pas si c'est lié seulement au masque. Le protocole en sciences m'oblige à jouer du chiffon très souvent, je dois revoir mes séances de TP (et au dernier moment puisque le protocole n'a été donné que fin août, que je n'ai eu du matériel pour nettoyer que cette semaine, bref, je fais tout en urgence). Ce que je trouve vraiment fatigant, c'est l'accumulation des petites choses auxquelles il faut penser : le gel à l'entrée, avant la manipulation, le nettoyage des paillasses, du matériel, etc. Je ne sais pas combien de temps je vais tenir en faisant des manipulations.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
X.Y.U.
X.Y.U.
Niveau 4

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par X.Y.U. le Dim 13 Sep 2020 - 22:32
@Hélips a écrit:Je le supporte plutôt pas mal (mais je prends des jetables), mais c'est très gênant de ne pas voir la petite moue dubitative de l'élève qui, sans être largué, n'a pas assez compris à son goût, et toute la partie communication par le visage.
Je rejoins Hélips, ce n'est pas le "confort physique" qui me pèse le plus, mais l'altération complète du coeur de mon métier, le relationnel. Je ressens un certain malaise physique (surtout quand j'ai 4h de cours de suite), mais surtout un malaise psychologique que j'ai bien du mal à surmonter... je ne supporte pas cette façon d'aborder mon groupe d'élèves, ne pas voir les visages n'a rien d'anodin, faire "connaissance" en étant masqué en permanence, je trouve ça inhumain... :-/ ça altère complètement la communication, l'installation d'un climat de confiance, il est dur de se détendre dans ces conditions, d'autant qu'on doit sans cesse être aux aguets vis-à-vis du relâchement de certains élèves qui portent très mal le masque... Bref, je me sens presque continuellement angoissée ou du moins stressée, je ne sais pas combien de temps je vais tenir... et il n'y a pas cette option dans les réponses, dommage.

edit : et je rejoins Amethyste : toute la logistique m'épuise (et heureusement c'est plus simple qu'en juin : je suis toujours dans la même salle ! ). Penser à se laver les mains sans cesse, désinfecter... J'avais beaucoup de petites habitudes avec mes classes que je m'interdis à cause du protocole, ça bride mes cours, ça rend tout beaucoup plus plat, bref je sors de cours en n'étant pas satisfaite de moi... c'est vraiment dur pour le moral. Neutral
zigmag17
zigmag17
Expert

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par zigmag17 le Dim 13 Sep 2020 - 22:38
Je trouve que l'expression passe très bien par les yeux; il faut dire que devant moi se tiennent des apprenants rétifs et trèèèès expressifs, surtout quand ce que l'on fait en classe ne leur plaît pas. En revanche, grâce au masque j'échappe à leurs moues dubitatives Razz (ce n'est qu'à moitié une boutade, j'ai vraiment constaté ce phénomène).
Mathador
Mathador
Doyen

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Mathador le Dim 13 Sep 2020 - 22:40
@amethyste a écrit:Comme beaucoup ici, fatiguée, mais je ne sais pas si c'est lié seulement au masque. Le protocole en sciences m'oblige à jouer du chiffon très souvent, je dois revoir mes séances de TP (et au dernier moment puisque le protocole n'a été donné que fin août, que je n'ai eu du matériel pour nettoyer que cette semaine, bref, je fais tout en urgence). Ce que je trouve vraiment fatigant, c'est l'accumulation des petites choses auxquelles il faut penser : le gel à l'entrée, avant la manipulation, le nettoyage des paillasses, du matériel, etc. Je ne sais pas combien de temps je vais tenir en faisant des manipulations.
Si j'étais encore concerné j'aurais sans doute décidé d'office de ne faire que des manipulations à mon bureau.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
avatar
User10669
Niveau 5

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par User10669 le Dim 13 Sep 2020 - 22:41
Je ne sais pas ce qu'est enseigner sans masque. Donc je ne sais pas si je suis fatigué par le métier ou par le masque.
Ceci dit, j'ai un aveu à faire: je me rends aux toilettes aussi souvent que possible pour pouvoir l'enlever deux minutes...
Danska
Danska
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Danska le Dim 13 Sep 2020 - 22:48
@X.Y.U. a écrit:
@Hélips a écrit:Je le supporte plutôt pas mal (mais je prends des jetables), mais c'est très gênant de ne pas voir la petite moue dubitative de l'élève qui, sans être largué, n'a pas assez compris à son goût, et toute la partie communication par le visage.
Je rejoins Hélips, ce n'est pas le "confort physique" qui me pèse le plus, mais l'altération complète du coeur de mon métier, le relationnel. Je ressens un certain malaise physique (surtout quand j'ai 4h de cours de suite), mais surtout un malaise psychologique que j'ai bien du mal à surmonter... je ne supporte pas cette façon d'aborder mon groupe d'élèves, ne pas voir les visages n'a rien d'anodin, faire "connaissance" en étant masqué en permanence, je trouve ça inhumain... :-/ ça altère complètement la communication, l'installation d'un climat de confiance, il est dur de se détendre dans ces conditions, d'autant qu'on doit sans cesse être aux aguets vis-à-vis du relâchement de certains élèves qui portent très mal le masque...  

Un peu la même impression ici : d'un côté je trouve épuisant de parler avec le masque (une élève m'a demandé si je pouvais parler plus fort vendredi après déjà plusieurs heures de cours, j'ai vraiment hésiter entre rire ou pleurer), j'ai assez peur pour la gorge et les cordes vocales après plusieurs mois ainsi car je sens déjà que je force trop ; mais surtout, je ne prends aucun plaisir à être en cours et je n'arrive pas à nouer une relation vivante avec mes élèves.

C'est le coeur de mon métier, la partie que d'habitude je préfère, et cette année c'est celle qui est une véritable corvée, je trouve ça franchement démoralisant. En fait je n'ai pas l'impression d'avoir vraiment effectué la rentrée, plutôt une sorte de parenthèse désagréable et sans utilité, et d'attendre qu'elle se termine avant de commencer vraiment l'année humhum
avatar
Kea
Niveau 10

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Kea le Dim 13 Sep 2020 - 22:57
J'ai coché "Le masque ne me gêne pas outre mesure mais est une entrave vraiment gênante à ma pratique pédagogique."

Je porte le masque fourni par l'EN. Personnellement, je ne le sens pas tellement pendant la journée. J'ai la chance d'avoir un ORS de 15h et pas d'HS : mon temps en établissement est assez réduit par rapport à beaucoup de collègues.
Les masques des élèves m'empêchent souvent de les comprendre : quand ils sont au fond de la classe, quand ils ne parlent pas assez fort ou n'articulent pas bien... Lorsque je leur laisse du temps pour s'aider entre voisins, le volume sonore de la classe monte vite car ils doivent eux-mêmes forcer sur leurs voix pour être entendus, c'est assez insupportable. Je vais limiter ce genre d'exercices.
Je ne suis pas gênée par le fait de ne pas voir le bas de leurs visages. J'avais déjà la plupart de mes élèves en classe l'an dernier : je les connais.

Ce qui m'inquiète le plus, c'est que j'ai mal à la gorge tous les soirs depuis la rentrée. Au réveil, cela va mieux, puis la douleur revient en fin de journée... Je n'ai jamais eu ce genre de souci, même après des journées longues. Je veille à boire davantage, mais je n'ai pas vu d'amélioration. Je crains vraiment d'avoir du mal à préserver ma voix sur le long terme. Il m'arrive d'être aphone (en cas de rhume, c'est presque systématique chez moi), et dans ces cas-là il n'y a que les vacances pour me permettre de retrouver ma voix... Il va falloir que je modifie mes pratiques pour l'économiser, mais j'ai du mal à me résoudre à tout faire passer par l'écrit car les cours se nourrissent des échanges...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum