Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois Jeu 14 Jan 2021 - 13:17
Je me souviens d'un temps pas si lointain où l'on râlait parce que les tests rapides (aka antigéniques) n'étaient pas autorisés en France et qu'on se plaignait d'être à la traîne par rapport à d'autres pays.
C'est pourtant efficace à 70% sur les asymptomatiques, on a le résultat en 15 minutes et c'est 3 fois moins cher que le pcr qui a un résultat au mieux 24h après.
Si on détecte avec ces fameux tests 2/3 des asymptomatiques et les symptomatiques et qu'on les isole, ça peut permettre de freiner (sans l'arrêter ça ce sera le rôle des vaccins) la circulation de l'épidémie.
Le tout ou rien prôné ici me lasse un peu.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
maldoror1
maldoror1
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par maldoror1 Jeu 14 Jan 2021 - 13:22
Tu penses que les tests antigéniques sont si efficaces que ça sur les asymptomatique ? Mon médecin m'a dit le contraire...

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois Jeu 14 Jan 2021 - 13:25
Les chiffres qui circulaient au moment des fêtes c'est 1/3 de faux négatifs pour les asymptomatiques.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
Maxinquaye
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maxinquaye Jeu 14 Jan 2021 - 13:26
Les tests antigéniques ont une capacité de détection quasi nulle des asymptomatiques, ce sera fort pratique pour dépister une population qui ne présente que peu de symptômes.. Et permettra au MEN d'affirmer que tout est Ok.
VanGogh59
VanGogh59
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par VanGogh59 Jeu 14 Jan 2021 - 13:33
@Maxinquaye a écrit:Les tests antigéniques ont une capacité de détection quasi nulle des asymptomatiques, ce sera fort pratique pour dépister une population qui ne présente que peu de symptômes.. Et permettra au MEN d'affirmer que tout est Ok.

Je pense en effet que ces tests seront plus utiles pour la propagande gouvernementale que pour la santé publique...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
uneodyssée
uneodyssée
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par uneodyssée Jeu 14 Jan 2021 - 13:34
J'aimerais bien, si vous avez, des sources sur le sujet (efficacité des tests antigéniques sur les personnes asymptomatiques). Les avis semblent très partagés…
maldoror1
maldoror1
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par maldoror1 Jeu 14 Jan 2021 - 13:36
@uneodyssée a écrit:J'aimerais bien, si vous avez, des sources sur le sujet (efficacité des tests antigéniques sur les personnes asymptomatiques). Les avis semblent très partagés…

Ma seule source c'est mon médecin : " ces tests ne sont fiables que sur des personnes présentant des symptômes".

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Jeu 14 Jan 2021 - 13:41
@ProvençalLeGaulois a écrit:Je me souviens d'un temps pas si lointain où l'on râlait parce que les tests rapides (aka antigéniques) n'étaient pas autorisés en France et qu'on se plaignait d'être à la traîne par rapport à d'autres pays.
C'est pourtant efficace à 70% sur les asymptomatiques, on a le résultat en 15 minutes et c'est 3 fois moins cher que le pcr qui a un résultat au mieux 24h après.
Si on détecte avec ces fameux tests 2/3 des asymptomatiques et les symptomatiques et qu'on les isole, ça peut permettre de freiner (sans l'arrêter ça ce sera le rôle des vaccins) la circulation de l'épidémie.
Le tout ou rien prôné ici me lasse un peu.

On est bien loin des 70 % et en plus, pour être fiable, le test doit être fait au bon moment, ce qui est fort peu probable quand on teste "au hasard".

https://www.biolab33.com/tests-antigeniques-oui-mais/

Quand le test est fait au bon moment :
Par contre, leur gros point faible réside dans une sensibilité nettement inférieure à celle des tests de référence par RT-PCR puisque la sensibilité globale de ces tests antigéniques n’est que de 55 à 62 % environ selon les kits utilisés contre 100 % pour les tests PCR! Ces tests rapides sont donc à l’origine d’un fort taux de « faux négatifs » (= patient dont le résultat du test est déclaré négatif alors qu’il est en réalité infecté par le virus).

Concrètement, sur 100 patients détectés positifs COVID-19 par PCR, seuls 55 à 62 le seront par les tests rapides !

Le bon moment :
https://www.prescrire.org/fr/203/1845/60329/0/PositionDetails.aspx

Dans les établissements scolaires, il y a de fortes chances qu'on teste essentiellement des asymptomatiques. Donc il y a de quoi douter de l'intérêt de ce genre de dépistage.
Natacha Rostov
Natacha Rostov
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Natacha Rostov Jeu 14 Jan 2021 - 13:43
@Tivinou a écrit:Campagne de tests dans mon lycée la semaine prochaine. Comme je le craignais ce sont des tests antigéniques. Tout cet argent dépensé inutilement pour la com' du ministre.

Idem dans mon collège lundi. Tests antigéniques sur la base du volontariat, uniquement pour les personnes ne présentant pas de symptômes Suspect . Si les antigéniques ne détectent pas correctement les asymptomatiques (c'est ce que j'ai lu la semaine dernière dans le Canard Enchaîné, notamment), notre ministre pourra rouler des mécaniques en disant que les profs sont tous négatifs.
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ysabel Jeu 14 Jan 2021 - 13:51
Que va-t-il annoncer ?

"Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, doit s’exprimer ce jeudi aux côtés du Premier ministre.

« J’annoncerai ce soir des choses sur les lycées. Fermer les écoles, c’est santé psychologique contre santé générale. C’est la dernière des mesures », a-t-il assuré, rejetant donc l’option de fermer toutes les écoles en cette mi-janvier. "

https://actu.fr/grand-est/metz_57463/covid-19-ecoles-lycees-musees-couvre-feu-confinement-les-annonces-de-jean-castex-depuis-metz_38713149.html?fbclid=IwAR2k7eigeq71rweJrZiu2-5CjY1oIk7iv5l9MUTMmGhtZDQU2LXC9Q2qJmY

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Proton
Proton
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton Jeu 14 Jan 2021 - 13:53
Les tests PCR couteraient plus chers, plus longs et risqueraient de desservir le message de Blanquer (oyez oyez venez tous dans les écoles, vous ne risquez rien).

Pour les lycées on connait déjà l'annonce ... il s'agit de maintenir l'enseignement "hybride" encore plusieurs semaines Rolling Eyes


Dernière édition par Proton le Jeu 14 Jan 2021 - 13:57, édité 2 fois
Tivinou
Tivinou
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tivinou Jeu 14 Jan 2021 - 13:54
Je m'autocite.
@Tivinou a écrit:Le lien ci-dessous donne le point de vue de l'HAS.
Elle recommande les tests antigéniques pour les patients symptomatiques.
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3203094/fr/covid-19-les-tests-antigeniques-sont-performants-chez-les-patients-symptomatiques
Halybel
Halybel
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel Jeu 14 Jan 2021 - 14:07
@ProvençalLeGaulois a écrit:Je me souviens d'un temps pas si lointain où l'on râlait parce que les tests rapides (aka antigéniques) n'étaient pas autorisés en France et qu'on se plaignait d'être à la traîne par rapport à d'autres pays.
C'est pourtant efficace à 70% sur les asymptomatiques, on a le résultat en 15 minutes et c'est 3 fois moins cher que le pcr qui a un résultat au mieux 24h après.
Si on détecte avec ces fameux tests 2/3 des asymptomatiques et les symptomatiques et qu'on les isole, ça peut permettre de freiner (sans l'arrêter ça ce sera le rôle des vaccins) la circulation de l'épidémie.
Le tout ou rien prôné ici me lasse un peu.

Puis bon l'isolement on connait : venez bosser mais porter bien le masque.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
Moulinex
Moulinex
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Moulinex Jeu 14 Jan 2021 - 14:11
Pour les épreuves de spé du bac, il avait été dit « il y aura une annonce 3ème semaine de janvier ».
Selon comment on compte, on y est peut être.
Je mise donc 50 soukas sur une annonce « Au lycée, hybride prolongé et épreuves de spé décalées à juin », mais je suis peut être excessivement cartésien...
EdithW
EdithW
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW Jeu 14 Jan 2021 - 14:15
@Natacha Rostov a écrit:
@Tivinou a écrit:Campagne de tests dans mon lycée la semaine prochaine. Comme je le craignais ce sont des tests antigéniques. Tout cet argent dépensé inutilement pour la com' du ministre.

Idem dans mon collège lundi. Tests antigéniques sur la base du volontariat, uniquement pour les personnes ne présentant pas de symptômes  Suspect . Si les antigéniques ne détectent pas correctement les asymptomatiques (c'est ce que j'ai lu la semaine dernière dans le Canard Enchaîné, notamment), notre ministre pourra rouler des mécaniques en disant que les profs sont tous négatifs.

Je pense qu'il faudrait faire ces tests à la fin des vacances de février plutôt (en tenant compte des zones, cela va sans dire)... abi pour que ça soit cohérent avec l'étude de l'institut Pasteur sur l'étonnante non-contamination des personnels de l'EN fin octobre Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale 1665347707 .
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Jeu 14 Jan 2021 - 14:17
@Moulinex a écrit:Pour les épreuves de spé du bac, il avait été dit « il y aura une annonce 3ème semaine de janvier ».
Selon comment on compte, on y est peut être.
Je mise donc 50 soukas sur une annonce « Au lycée, hybride prolongé et épreuves de spé décalées à juin », mais je suis peut être excessivement cartésien...

Pour le épreuves du bac, je crois que tu rêves éveillé ...

Sinon, un "curseur durci" ? J'ai du mal à imaginer ce que ça peut être.

A l'issue de cet échange, le ministre de l'Education nationale en a profité pour indiquer que de nouvelle mesures seront prises dans les écoles pour lutter contre le coronavirus : "le curseur va être durci", at-il indiqué san donner plus de détails.

https://www.lanouvellerepublique.fr/chateauroux/direct-jean-michel-blanquer-et-elisabeth-borne-en-visite-a-chateauroux
EdithW
EdithW
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW Jeu 14 Jan 2021 - 14:22
Dominique Costagliola, sur Inter (épidémiologiste, INSERM) dit qu'elle comprend qu'on laisse les écoles ouvertes mais pas le "circulez, ya rien à voir, il ne se passe rien," du ministère, qui est un mensonge. Elle parle de laisser les gens décider sur place de ce dont ils ont besoin (testeur de CO2, groupes plus réduits, etc),  de tester massivement des dispositifs et d'appliquer ensuite les choses qui fonctionnent, plutôt que de décider d'en haut pour tout le monde la même chose.

Dans La Tête au carré, 14h20 environ.
Danska
Danska
Devin

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Jeu 14 Jan 2021 - 14:25
@VanGogh59 a écrit:Tests obligatoires ou pourra-t-on les refuser ?

On ne peut pas imposer à une personne de se faire tester.
Ajonc35
Ajonc35
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ajonc35 Jeu 14 Jan 2021 - 14:26
@EdithW a écrit:Dominique Costagliola, sur Inter (épidémiologiste, INSERM) dit qu'elle comprend qu'on laisse les écoles ouvertes mais pas le "circulez, ya rien à voir, il ne se passe rien," du ministère, qui est un mensonge. Elle parle de laisser les gens décider sur place de ce dont ils ont besoin (testeur de CO2, groupes plus réduits, etc),  de tester massivement des choses et d'appliquer ensuite les choses qui fonctionnent, plutôt que de décider d'en haut pour tout le monde la même chose.

Dans La Tête au carré, 14h20 environ.
Edith, tu m'as devancé. Tu dis exactement ce que je voulais écrire. Elle propose des expérimentations locales en fonction de ce qui existe sur place et ensuite de voir ce qui fonctionne ou pas. Elle nous exprime aussi ses incertitudes.
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois Jeu 14 Jan 2021 - 14:29
@Halybel a écrit:
@ProvençalLeGaulois a écrit:Je me souviens d'un temps pas si lointain où l'on râlait parce que les tests rapides (aka antigéniques) n'étaient pas autorisés en France et qu'on se plaignait d'être à la traîne par rapport à d'autres pays.
C'est pourtant efficace à 70% sur les asymptomatiques, on a le résultat en 15 minutes et c'est 3 fois moins cher que le pcr qui a un résultat au mieux 24h après.
Si on détecte avec ces fameux tests 2/3 des asymptomatiques et les symptomatiques et qu'on les isole, ça peut permettre de freiner (sans l'arrêter ça ce sera le rôle des vaccins) la circulation de l'épidémie.
Le tout ou rien prôné ici me lasse un peu.

Puis bon l'isolement on connait : venez bosser mais porter bien le masque.

Ou pas.
A part pour les soignants positifs asymptomatiques, où avez-vous vu qu'on demande aux personnes testées positives (et non les simples "cas contacts") de ne pas s'isoler ?

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Jeu 14 Jan 2021 - 14:30
@Ajonc35 a écrit:
@EdithW a écrit:Dominique Costagliola, sur Inter (épidémiologiste, INSERM) dit qu'elle comprend qu'on laisse les écoles ouvertes mais pas le "circulez, ya rien à voir, il ne se passe rien," du ministère, qui est un mensonge. Elle parle de laisser les gens décider sur place de ce dont ils ont besoin (testeur de CO2, groupes plus réduits, etc),  de tester massivement des choses et d'appliquer ensuite les choses qui fonctionnent, plutôt que de décider d'en haut pour tout le monde la même chose.

Dans La Tête au carré, 14h20 environ.
Edith, tu m'as devancé.  Tu dis exactement ce que je voulais écrire. Elle propose des expérimentations locales en fonction de ce qui existe sur place et ensuite de voir ce qui fonctionne ou pas. Elle nous exprime aussi ses incertitudes.

Je suis souvent d'accord avec ce que dit cette dame. Mais pour le coup, je doute fort de la pertinence de mesures locales. C'est mal connaître la façon de faire de beaucoup de cde et les tiraillements entre les cde et les collectivités locales. C'est aussi mal connaître les désaccords qu'il peut y avoir en interne.
Il faut des obligations nationales fortes.
EdithW
EdithW
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW Jeu 14 Jan 2021 - 14:31
@Ajonc35 a écrit:
@EdithW a écrit:Dominique Costagliola, sur Inter (épidémiologiste, INSERM) dit qu'elle comprend qu'on laisse les écoles ouvertes mais pas le "circulez, ya rien à voir, il ne se passe rien," du ministère, qui est un mensonge. Elle parle de laisser les gens décider sur place de ce dont ils ont besoin (testeur de CO2, groupes plus réduits, etc),  de tester massivement des choses et d'appliquer ensuite les choses qui fonctionnent, plutôt que de décider d'en haut pour tout le monde la même chose.

Dans La Tête au carré, 14h20 environ.
Edith, tu m'as devancé.  Tu dis exactement ce que je voulais écrire. Elle propose des expérimentations locales en fonction de ce qui existe sur place et ensuite de voir ce qui fonctionne ou pas. Elle nous exprime aussi ses incertitudes.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale 2252222100 Ajonc
Du bon sens et de l'organisation au plus près du terrain, donc impossible à l'EN. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale 437980826
EdithW
EdithW
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW Jeu 14 Jan 2021 - 14:37
@chmarmottine a écrit:
@Ajonc35 a écrit:
@EdithW a écrit:Dominique Costagliola, sur Inter (épidémiologiste, INSERM) dit qu'elle comprend qu'on laisse les écoles ouvertes mais pas le "circulez, ya rien à voir, il ne se passe rien," du ministère, qui est un mensonge. Elle parle de laisser les gens décider sur place de ce dont ils ont besoin (testeur de CO2, groupes plus réduits, etc),  de tester massivement des choses et d'appliquer ensuite les choses qui fonctionnent, plutôt que de décider d'en haut pour tout le monde la même chose.

Dans La Tête au carré, 14h20 environ.
Edith, tu m'as devancé.  Tu dis exactement ce que je voulais écrire. Elle propose des expérimentations locales en fonction de ce qui existe sur place et ensuite de voir ce qui fonctionne ou pas. Elle nous exprime aussi ses incertitudes.

Je suis souvent d'accord avec ce que dit cette dame. Mais pour le coup, je doute fort de la pertinence de mesures locales. C'est mal connaître la façon de faire de beaucoup de cde et les tiraillements entre les cde et les collectivités locales. C'est aussi mal connaître les désaccords qu'il peut y avoir en interne.
Il faut des obligations nationales fortes.

Certes, mais on aurait probablement pu aménager le premier confinement différemment et ne pas griller la cartouche, et il y a aussi des choses qui se font, donc question de personnes et d'habitude de travail ensemble ou pas. Mais ça vaut le coup, là où ça fonctionne, d'essayer. Voir le post d'Hermione sur les repas distribués aux familles modestes... Dans le département où je vis, c'est tout petit (en population) et  tout le monde travaille ensemble depuis longtemps, sans souci. Je conçois que ça ne puisse pas être pareil dans les Bouches du Rhône, en Loire Atlantique ou en Seine St Denis, où la population est bien plus nombreuse et la géographie très différente. mais je pense qu'elle a raison sur le concept des décisions d'en haut qui tombent parfois (souvent) comme un cheveu sur la soupe. C'est un peu comme les élèves... certains sont fiables, autonomes et capables de s'organiser, d'autres ont besoin de la carotte et du bâton pour fonctionner. Et il faut faire coexister les deux dans un établissement scolaire et une classe.
avatar
gp20
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par gp20 Jeu 14 Jan 2021 - 14:43
@Isis39 a écrit:En fait, le souci c'est le fait que les élèves se retrouvent sans masque quand ils mangent. Alors que ce soit dans une cantine où l'on cuisine, comme en France, ou dans une salle où les élèves apportent leur gamelle (comme dans d'autres pays), le problème est le même. Ce n'est pas le fait de cuisiner un repas chaud qui est un problème.
Dans de nombreux autres pays autour de nous, il n'y a pas de cantine scolaire à proprement parler, la journée de cours étant concentrée le matin, les élèves rentrent mourir de faim chez eux. Wink On parle là d'une spécificité française, même si on n'est pas les seuls. Le problème ne se pose pas ainsi dans les pays voisins.
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par pseudo-intello Jeu 14 Jan 2021 - 14:45
@VanGogh59 a écrit:Le problème avec les gens, c'est qu'ils mangent et qu'ils aiment avoir des loisirs. Ca, ça dérange beaucoup le gouvernement qui va réussir à transformer le "métro-boulot-dodo" en "boulot-boulot-boulot"... Blague à part, le couvre-feu couplé à un confinement le week end (et cela dans un mois de janvier au climat pourri) va faire d'énormes dégâts psychologiques...
Ou. Rester chez moi, passe. Rester chez moi et n'en sortir que pour aller au collège, c'est relou.

@Kea a écrit:Tester un million d'élèves et professeurs par mois ? Dans un an, on aura à peine testé chacun une fois... Ça pourrait avoir un intérêt statistique (à condition qu'il s'agisse de tests PCR et que les prélèvements soient organisés de façon pertinente), mais j'ai du mal à voir l'intérêt sanitaire.
Oui, mais quand on dit "un million", ça en jette toujours, ça donne l'impression que ça fait beaucoup. Il dit "un million" pour que Mme Michu se dise qu'ohlàlà, en effet, on va beaucoup tester, nos enfants sont en sécurité.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum