Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Loulou-Angel
Loulou-Angel
Niveau 1

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Loulou-Angel Lun 3 Mai 2021 - 21:42
Je me pose des questions sur les contrats locaux. Je sais que les conditions sont très différentes d´un établissement à l´autre mais je cherche des témoignages pour y voir un peu plus clair.
J´ai postulé fin février pour être enseignante en contrat local à la rentrée prochaine (Je vis déjà sur place, je suis en dispo pour suivi de conjoint). Suit rapidement un entretien (plutôt un passage en revue de mon CV d´ailleurs) avec le proviseur. Plusieurs choses me surprennent :
- J´apprends que la décision sera prise début juin. Pourquoi un tel délai ? J´ai compris que les commissions paritaires se réunissaient à ce moment-là mais, pourquoi publier le poste dès février alors ?
- Le contrat : CDD d´un an, renouvelé 1 fois, puis CDI. C´est abusé ou ce sont des pratiques courantes ?
- Quand je demande le salaire, le proviseur me parle d´une grille dont j´aurai connaissance avec l´envoi du contrat. Pourquoi ne pas annoncer la couleur ?
Je ne suis pas du tout sûre d´être prise mais je préfère collecter le maximum d´informations pour éviter un plan lose. J´ai vu en parcourant le forum que les contrats de résident étaient désormais limités à 6 ans, donc les possibilités se réduisent aussi de ce côté.
Merci pour vos réponses !
Triskel
Triskel
Niveau 7

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Triskel Mar 4 Mai 2021 - 6:19
Bonjour,
Etant dans une situation similaire, voici les quelques réponses que je peux proposer :
@Loulou-Angel a écrit:
- J´apprends que la décision sera prise début juin. Pourquoi un tel délai ? J´ai compris que les commissions paritaires se réunissaient à ce moment-là mais, pourquoi publier le poste dès février alors ?
En suivant de plus ou moins loin le calendrier AEFE des résidents, les établissements élargissent le vivier des candidats, et se laissent suffisamment de temps pour choisir. De la même façon, les offres d'emploi "à saisir d'urgence" pendant des périodes très brèves sont souvent mauvais signes : offre bidon car poste déjà pourvu en interne/moustaché, ou turnover élevé.
@Loulou-Angel a écrit:- Le contrat : CDD d´un an, renouvelé 1 fois, puis CDI. C´est abusé ou ce sont des pratiques courantes ?
C'est monnaie courante dans le secteur privé, où la période d'essai est souvent trop courte pour savoir si l'embauché sera à la hauteur. Cela dépend aussi du droit local : là où je suis les boîtes embauchent facilement en CDI pour ensuite pousser l'embauché à démissionner si besoin. Ca coûte moins cher que de licencier et le droit du travail le permet.
@Loulou-Angel a écrit:- Quand je demande le salaire, le proviseur me parle d´une grille dont j´aurai connaissance avec l´envoi du contrat. Pourquoi ne pas annoncer la couleur ?
Cette grille est normalement accessible sur le site de l'établissement, c'est en tous cas ce que j'ai vu pour les lycées du pays où je suis. Si ce n'est pas le cas, tu peux chercher des informations auprès des sections hors de France des syndicats. Je te dirais bien de contacter les personnels en poste, mais cela peut être mal interprété si le proviseur rechigne déjà à être clair.
Si ce n'est pas indiscret, de quel établissement s'agit-il ?

_________________
L'espoir des cantharides
Est un bien bel espoir.
Loulou-Angel
Loulou-Angel
Niveau 1

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Loulou-Angel Mar 4 Mai 2021 - 18:57
Triskel, merci pour ces renseignements précieux. Je comprends mieux la logique du calendrier qui se cale sur celui du recrutement des résidents.
Mais c´est vrai que ce CDD x 2, me fait peur, 2 ans de période d´essai, je trouve ça vraiment long pour le coup. Et j´ai une autre question d´ailleurs. Est-ce que les contrats vont du 1 septembre jusqu´au 31 août ou est-ce que le mois d´août est « sucré » ? Désolée pour cette question de boutiquier mais je tiens à mes congés payés !
Pour la grille, en farfouillant sur internet j´ai trouvé quelque chose d´à peu près équivalent (même pays) alors que sur le site de l´établissement, rien. J´ai contacté une personne de l´établissement mais son statut est très différent donc, c´est difficile de comparer. En plus, je ne me voyais pas lui demander son salaire, je suis peut-être old school ? Quant aux syndicats hors de France, je leur ai déjà écrit à d´autres sujets il y a quelques années et je n´ai jamais obtenu de réponse. Je comprends qu´ils se concentrent sur leurs syndiqués, ça ne me pose pas de problème. J´ai toujours été syndiquée lorsque j´étais en activité, j´ai arrêté mes cotisations en dispo.
Pour répondre à ta question indiscrète ;-), je suis à Berlin.
avatar
Tonio Kröger
Niveau 6

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Tonio Kröger Mar 4 Mai 2021 - 19:14
Tu devrais demander la grille de salaire à cette personne, personnellement je ne me suis pas gêné (même situation : contrat local sans salaire annoncé). Je suis même allé contacter directement des membres du personnel enseignant en les cherchant sur Linkedin ;-)
Triskel
Triskel
Niveau 7

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Triskel Mer 5 Mai 2021 - 7:34
C'est vrai que deux fois un an, ça fait long si on a le sentiment d'être précarisé, notamment si la direction en fait un moyen de pression. Ca peut aussi être une simple formalité, un habitus qu'on oublie assez vite une fois les premières craintes effacées. Encore une fois, rencontrer des collègues en poste peut aider à ce sujet. Je rejoins donc Tonio sur ce point, n'hésite pas à contacter des professeurs pour leur demander la grille des traitements, cela évitera de leur demander combien ils sont payés — je suis aussi old school sur ce point, même si je me fais violence.

Je suppose que tu as déjà lu cette page (http://snesallemagne.org/index.php?option=com_content&view=article&id=78:les-lycees-francais-en-allemagne&catid=79&Itemid=475) mais sait-on jamais… Et n'hésite pas à contacter les syndicats quand même, quitte à relancer si besoin. Ils sont de bon conseil même s'ils peuvent être débordés.

_________________
L'espoir des cantharides
Est un bien bel espoir.
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Mehitabel Mer 5 Mai 2021 - 13:18
Contrat local signifie loi locale, peut-être que les deux fois deux ans sont liées à la législation locale ?
Quant au recrutement en juin il s'explique également par le manque de recul sur l'effectif total et la structure pédagogique. Nous n'avons jamais pu faire une répartition des classes avant fin juin lorsque j'étais à l'étranger, faute de savoir combien de classes par niveau nous aurions. C'est très classique à l'étranger, encore plus à l'heure actuelle.
chenmawon
chenmawon
Niveau 8

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par chenmawon Mer 5 Mai 2021 - 13:46
Salut, oui le "2 fois un an de CDD puis CDI" est très très souvent (5 fois sur 6 pays dans mon expérience) lié à la loi local du code du travail, qui empêche de renouveler trop les .... CDD. Et vous savez quoi, très souvent cette mesure est très bien vue de mes collègues, car dans beaucoup de pays, le CDI n'existe pas vraiment! Ils ont donc la réflexion inverse de nous en se disant souvent "ouhaou, après 2 ans de boulot je signe un CDI??".

_________________
Jan'l pase'l pase'l
Loulou-Angel
Loulou-Angel
Niveau 1

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Loulou-Angel Mer 5 Mai 2021 - 19:14
Merci pour vos réponses et conseils. Je vais donc passer à la phase 2 et essayer de glaner encore plus de renseignements. En Allemagne, la situation n´est pas très différente de la France. Il y a des salariés qui ont de bonnes conditions de travail (revalorisation automatique des salaires par exemple dans certaines branches) et plein d´autres qui ont des contrats précaires à souhait. Ce CDD x 2 avant CDI est peut-être un entre deux.
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Lowpow29 Mer 5 Mai 2021 - 21:31
D'ailleurs j'ai plusieurs exemples ici de profs au lycée français de Hambourg qui enseignent une matière pour laquelle ils n'ont aucun diplôme... Rolling Eyes
Et moi en tant qu'agrégée je leur coûterais beaucoup trop cher si on compare au contrat local, allemand, qui a le poste depuis des années... Surtout pour une matière où c'est bien égal d'avoir un prof français ou non à leurs yeux.
Et vu les pratiques pour les autres matières (ce que je décrivais, enseigner une matière sans concours sans rien), je ne suis pas étonnée qu'on te propose un contrat local. De toute façon, les caisses sont à sec, en particulier ici, et le lycée français est devenu lycée franco-allemand à cause de ça et sera maintenant en partie financé par la ville de Hambourg, avec les conséquences que ça implique.

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? 2289946511
Loulou-Angel
Loulou-Angel
Niveau 1

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Loulou-Angel Jeu 6 Mai 2021 - 22:20
J´ai entendu aussi que la situation était compliquée au lycée de Hambourg, notamment parce que la filière Baccalauréat est menacée. C´est quand-même ballot qu´un établissement français à l´étranger ne puisse plus scolariser les « seulement » francophones ! Je ne savais pas qu´il y avait des personnels totalement hors-cadre, comme ceux que tu décris, Lowpow29.
En fait, ce n´est pas le contrat local en soi qui me pose problème, car je n´ai pas franchement le profil pour un poste de « résident », en raison de mon petit nombre d´années passées dans l´EN. Ce qui me fait peur, c´est de m´engager et au final d´être remerciée après une ou deux années. Ah ! mes états d´âme…
jaimelekiri
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Jeu 6 Mai 2021 - 23:59
@Lowpow29 a écrit:D'ailleurs j'ai plusieurs exemples ici de profs au lycée français de Hambourg qui enseignent une matière pour laquelle ils n'ont aucun diplôme... Rolling Eyes
Et moi en tant qu'agrégée je leur coûterais beaucoup trop cher si on compare au contrat local, allemand, qui a le poste depuis des années... Surtout pour une matière où c'est bien égal d'avoir un prof français ou non à leurs yeux.
Et vu les pratiques pour les autres matières (ce que je décrivais, enseigner une matière sans concours sans rien), je ne suis pas étonnée qu'on te propose un contrat local. De toute façon, les caisses sont à sec, en particulier ici, et le lycée français est devenu lycée franco-allemand à cause de ça et sera maintenant en partie financé par la ville de Hambourg, avec les conséquences que ça implique.

Je ne comprends pas bien. Les lycées Français de l’étranger, symboles du soft power éducatif, incarnant le prestige et l’excellence éducative française, ces établissements préfèrent recruter des contractuels, parfois sans diplôme dans la matière, plutôt qu’une agrégée française ? C’est le monde à l’envers...
Isidoria
Isidoria
Doyen

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Isidoria Ven 7 Mai 2021 - 10:50
Je crois que ce qu'on oublie souvent lorsque l'on postule à l'étranger, c'est que ce sont des lycées privés. Quand on y est détaché, on reste fonctionnaire de l'Etat français mais l'on doit respecter les règles de l'employeur privé qui respecte lui-même les lois locales. Il y a souvent prise en sandwich entre le statut de fonctionnaire et certaines injonctions.

jaimelekiri, oui en effet les établissements "préfèrent" recruter des contractuels, parce que ça leur coûte moins cher, parce qu'ils sont plus malléables,... Sans compter qu'être agrégé c'est un collègue qui n'enseigne que 15h alors qu'un contrat local peut être à 20h en fonction de la loi locale, alors 5h de plus payés pour quelqu'un qu'on va payer moins cher, forcément ça pèse dans la balance, surtout s'il faut recruter quelqu'un pour effectuer les 5h en question.
Les questions de la maîtrise pédagogique de la matière et des compétences d'enseignement n'arrivent parfois que bien derrière tout un tas d'autres critères. Toutefois pour réagir à ta remarque de façon brute, ce n'est pas parce qu'un collègue est agrégé qu'il sera meilleur prof qu'un certifié voire même qu'un contrat local. Les professeurs locaux originaires du pays connaissent bien le pays, les élèves, alors qu'il faut parfois du temps à un collègue français pour "comprendre" certains fonctionnements, à l'inverse de toi, je ne vois pas pourquoi un agrégé serait forcément prioritaire aux autres.

Tu sembles avoir des doutes sur ce chef d'établissement et ses pratiques, peut-être devrais-tu te renseigner auprès des collègues avant d'accepter un poste avec lui.

@Loulou-angel je vais sans doute répéter ce qui a déjà été dit mais pour te répondre:
- J´apprends que la décision sera prise début juin. Pourquoi un tel délai ? J´ai compris que les commissions paritaires se réunissaient à ce moment-là mais, pourquoi publier le poste dès février alors ? La parution des postes est parfois très tôt car les établissements veulent avoir le choix, et ils publient leurs annonces en même temps que les autres annonces et recrutements. Juin pour la réponse car avant la structure n'est pas arrêtée, or sans nombre d'élèves et de classes, on ne peut pas savoir précisément de combien de profs on a besoin.
- Le contrat : CDD d´un an, renouvelé 1 fois, puis CDI. C´est abusé ou ce sont des pratiques courantes ? C'est sans doute la loi locale. J'ai déjà vu ça ailleurs, parfois c'est un ou deux ans de CDD, ça dépend des pays. Mais toi, pourquoi souhaites-tu être en CDI ? Les conditions sont meilleures, ou c'est par crainte que l'on mette fin à ton contrat ?
- Quand je demande le salaire, le proviseur me parle d´une grille dont j´aurai connaissance avec l´envoi du contrat. Pourquoi ne pas annoncer la couleur ? Il doit y avoir moyen de trouver cette grille, et il ne faut pas hésiter à demander aux collègues, ne serait-ce que pour avoir une fourchette. Ne pas oublier non plus que c'est très français de ne pas oser parler de salaire, il y a plein de pays dans le monde où les gens parlent ouvertement de leur salaire sans que ça ne pose de problème.
jaimelekiri
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Ven 7 Mai 2021 - 16:46
Si en contrat local tout le monde doit faire 20h pour la même paie, je vois pas le problème du statut, puisqu’on s’en fiche. On n’est pas en France après tout. L’agrégé.e fera 20h comme tout le monde. Il/elle est en dispo.

Faut arrêter de les exclure au prétexte que ça coute cher si c’est pas vrai.

Quant au mythe grossier que l’agrégé ne ferait pas un bon prof, désolé mais c’est ridicule. Qu’est-ce qui pousse quelqu’un à une maitrise aussi poussée de nombreuses composantes de son champ disciplinaire dans une optique d’enseignement si ce n’est la passion de les transmettre ? Et à niveau égal, l’agrégé aurait pu choisir d’être ingénieur dans le privé, c’est donc par choix, par engagement pédagogique, par envie de transmettre que la personne passe le concours et continue sa carrière durant des dizaines d’années auprès des élèves. Je trouve complètement déplacé de dire : « oh les agrégés ne sont pas FORCÉMENT  pédagogues » alors qu’ils ont été titularisé de la même manière, sur des compétences didactiques et pédagogiques éprouvées et contrôlées, sur le même référentiel que les certifiés (tiens tiens). Par quelle pirouette malhonnête voudrait-on nous faire croire qu’une personne à l’intelligence extrêmement affûtée soit absolument bornée aux développements d’aptitudes pédagogiques? Est-ce que dans votre classe vous punissez et isolez/excluez vos meilleures élèves au prétexte qu’ils réussissent les taches les plus difficiles ?? Est-ce que vous supposez d’emblée que leur engagement dans le travail les prive de toutes compétences relationnelles ? Évidemment non.
Si les agrégés étaient si mauvais, ils n’auraient pas passé le filtre des épreuves du concours ET du stage. Ensuite sur la durée et au quotidien, ça ne fonctionnerait pas dans leur métier de professeur. Ça tient du cliché le plus extrême : tous les agrégés ne sont pas en prépa CPGE dans leur tour d’ivoire. Certains ont en charge des UP2A, des SEGPA et des ULIS (que certains collègues fuient comme la peste parce que « trop difficile » l’inclusion). Donc les généralisations, bof bof...
En local, c’est juste une discrimination liée à des stéréotypes.


Dernière édition par jaimelekiri le Ven 7 Mai 2021 - 17:30, édité 1 fois
Isidoria
Isidoria
Doyen

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Isidoria Ven 7 Mai 2021 - 16:52
Ce message frise le ridicule. Relisez donc ce que j’ai écrit.
jaimelekiri
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Ven 7 Mai 2021 - 16:56
Oui je ne comprends pas : en contrat local, le statut n’entre pas en ligne de compte sur l’ORS. L’argument « faut payer l’agrégé plus pour un service moindre » est nul. Puisque l’agrégé en dispo contrat local assurera 20h/semaine, comme les autres, et au même salaire que les autres.
jaimelekiri
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Ven 7 Mai 2021 - 16:57
« 
Si en contrat local tout le monde doit faire 20h pour la même paie, je vois pas le problème du statut, puisqu’on s’en fiche. On n’est pas en France après tout. L’agrégé.e fera 20h comme tout le monde. Il/elle est en dispo.

Faut arrêter de les exclure au prétexte que ça coute cher si c’est pas vrai. » cf. Mon message plus haut. Le mystère de l’exclusion a priori des agrégés en contrat local (enfin y en a un peu, mais en général on les écarte...)


Dernière édition par jaimelekiri le Ven 7 Mai 2021 - 17:18, édité 1 fois
jaimelekiri
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Ven 7 Mai 2021 - 16:59
Les profs locaux ne sont certainement pas mieux formés a priori aux programmes français dispensés dans les lycées français. Surtout sans expérience professionnelle significative en France.
Isidoria
Isidoria
Doyen

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Isidoria Ven 7 Mai 2021 - 17:01
jaimelekiri, tu sembles avoir une grande aigreur contre le recrutement à l'étranger. Et ce n'est pas la première fois que je me sens agressée par tes messages.
Tu as l'air de mieux connaître que tout le monde le recrutement d'absolument tous les lycées français du monde. Je ne tiens donc pas à répondre.
La décence serait de rester courtois. Quant à l'usage des guillemets, je ne le comprends pas, ce ne sont pas mes propos.
jaimelekiri
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Ven 7 Mai 2021 - 17:16
Je ne comprends ps le dénigrement et l’exclusion des agrégés qui ne coûtent pas plus cher en contrat local et font le même service, pour une qualification supérieure. Le fil porte sur les postes en local, exclusivement. Donc l’argument des ORS n’a pas lieu d’être..
Je n’ai pas été indécente. Je suis polie. Je ne traite personne de « ridicule ». Lorsqu’une personne parle d’une discrimination dont elle est victime, la moindre des choses est de ne pas la nier ou de minimiser.
Les guillemets citent mon propre message. Le mystère reste entier: pourquoi à temps de travail égal et à salaire égal, on préfère embaucher une personne moins qualifiée ? En dispo et contrat local, l’agrégé.e est tout aussi précaire que n’importe quel contractuel non qualifié.


Mehitabel
Mehitabel
Doyen

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Mehitabel Ven 7 Mai 2021 - 19:24
@jaimelekiri a écrit:Je ne comprends ps le dénigrement et l’exclusion des agrégés qui ne coûtent pas plus cher en contrat local et font le même service, pour une qualification supérieure. Le fil porte sur les postes en local, exclusivement. Donc l’argument des ORS n’a pas lieu d’être..
Je n’ai pas été indécente. Je suis polie. Je ne traite personne de « ridicule ». Lorsqu’une personne parle d’une discrimination dont elle est victime, la moindre des choses est de ne pas la nier ou de minimiser.
Les guillemets citent mon propre message. Le mystère reste entier: pourquoi à temps de travail égal et à salaire égal, on préfère embaucher une personne moins qualifiée ? En dispo et contrat local, l’agrégé.e est tout aussi précaire que n’importe quel contractuel non qualifié.



Tu pars du postulat de départ que tous les agrégés sont mis de côté pour un contrat local. Ce n'est pas ce qui est dit. Tu détournes le problème pour servir tes propos, encore une fois.
On te dit que lorsqu'un contrat local est proposé, que ce contrat est calibré pour 20h avec X salaire, et bien dans la réalité on n'a pas ou peu d'agrégés qui postulent, mais s'ils postulent ils ne sont pas mis de côté de fait, parce qu'ils sont agrégés, absolument personne sur ce fil n'a écrit cela, ta rancoeur t'aveugle dans ce qui est écrit.
Par contre il est régulier de constater que les lycées appliquent des grilles de salaires et des temps horaires différents, y compris en contrat local, selon que le candidat soit certifié ou agrégé.
Et dans ces conditions, oui, cela coûte plus cher à l'établissement d'embaucher un agrégé.
Personne ne parle de discriminations ou de quoi que ce soit d'autres.


Dernière édition par Mehitabel le Ven 7 Mai 2021 - 19:30, édité 1 fois
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Mehitabel Ven 7 Mai 2021 - 19:28
@jaimelekiri a écrit:Les profs locaux ne sont certainement pas mieux formés a priori aux programmes français dispensés dans les lycées français. Surtout sans expérience professionnelle significative en France.

Encore une fois ce n'est pas ce qu'Isidoria a écrit, elle a écrit que les contrats locaux étaient davantage en position d'appréhender les spécificités liées à l'enseignement dans le pays, avec un public particulier, qu'un agrégé de France n'ayant aucune expérience des lycées AEFE ou de l'étranger. Et c'est la stricte réalité, ce qui ne remet en rien en compte les compétences pédagogiques de l'agrégé. Ce n'est pas de cela qu'il est question, et ce n'est pas de cela dont il est strictement question lorsque l'on recrute un enseignant pour un lycée AEFE.
jaimelekiri
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Ven 7 Mai 2021 - 19:58
Mar rancœur m’aveugle. Lol.
Un délégué syndical m’a dit que ce n’est ps rare d’écarter les dossiers d’agrégé ou de les mettre en dessous de la pile (commissions contrat local ). C’est un retour du terrain. Je n’invente rien.
Mais pourquoi faire une grille en contrat local qui sépare agrégés et certifiés? Encore une fois le choix du moins cher s’impose. Il s’impose déjà  sur les résidents (certifié « échelon bas » de préférence). Le local en dispo, seul espace de recrutement pour agrégés: les établissements se dotent de grilles salariales faisant que l’agrégé.e coute plus cher?!?. C’est toi qui le dit c’est pas moi. C’est une discrimination purement budgétaire, en contradiction avec les valeurs d’excellence du réseau. Mais c’est clairement et indubitablement une discrimination.
avatar
Tonio Kröger
Niveau 6

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Tonio Kröger Ven 7 Mai 2021 - 20:25
@jaimelekiri a écrit:Oui je ne comprends pas : en contrat local, le statut n’entre pas en ligne de compte sur l’ORS. L’argument « faut payer l’agrégé plus pour un service moindre » est nul. Puisque l’agrégé en dispo contrat local assurera 20h/semaine, comme les autres, et au même salaire que les autres.

Un cas ne vaut pas démonstration, mais oui cela arrive. Au lycée Voltaire (Doha), certes peut-être un peu particulier vu ses capacités financières, j'ai été recruté en tant qu'agrégé détaché et en contrat local. Je ferai 20h comme tout le monde, mais en tant qu'agrégé je serai mieux payé que les autres. Absurdité ? Sans doute (mais sans doute moins qu'en France où l'agrégé est mieux payé ET EN PLUS travaille moins). Par contre je ne sais pas trop pourquoi ils ont tenu à maintenir la différence de statut certifiés/agrégés.
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Mehitabel Ven 7 Mai 2021 - 20:43
@jaimelekiri a écrit:Mar rancœur m’aveugle. Lol.
Un délégué syndical m’a dit que ce n’est ps rare d’écarter les dossiers d’agrégé ou de les mettre en dessous de la pile (commissions contrat local ). C’est un retour du terrain. Je n’invente rien.
Mais pourquoi faire une grille en contrat local qui sépare agrégés et certifiés? Encore une fois le choix du moins cher s’impose. Il s’impose déjà  sur les résidents (certifié « échelon bas » de préférence). Le local en dispo, seul espace de recrutement pour agrégés: les établissements se dotent de grilles salariales faisant que l’agrégé.e coute plus cher?!?. C’est toi qui le dit c’est pas moi. C’est une discrimination purement budgétaire, en contradiction avec les valeurs d’excellence du réseau. Mais c’est clairement et indubitablement une discrimination.

Tu détournes une fois ce que je dis en ta faveur, pour arranger tes propos.
Si on fait une grille de salaire séparée n'est-ce pas plutôt pour payer un agrégé à la hauteur de ce que sa compétence vaut ? N'est-ce pas normal qu'un agrégé (tellement plus compétent, et là c'est toi qui le dis) soit davantage payé qu'un certifié ? Même en contrat local. Les établissements qui font cela, n'est-ce pas au contraire la preuve qu'ils souhaitent payer les gens à la hauteur de leur compétence en reconnaissant leur qualification, y compris en contrat local ?
Tu cherches absolument le mal partout, ce qui t'empêche de réfléchir aux problèmes sous un angle différent. Tu fais de ton cas une valeur absolue.
jaimelekiri
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Ven 7 Mai 2021 - 20:52
@Tonio Kröger a écrit:
@jaimelekiri a écrit:Oui je ne comprends pas : en contrat local, le statut n’entre pas en ligne de compte sur l’ORS. L’argument « faut payer l’agrégé plus pour un service moindre » est nul. Puisque l’agrégé en dispo contrat local assurera 20h/semaine, comme les autres, et au même salaire que les autres.

Un cas ne vaut pas démonstration, mais oui cela arrive. Au lycée Voltaire (Doha), certes peut-être un peu particulier vu ses capacités financières, j'ai été recruté en tant qu'agrégé détaché et en contrat local. Je ferai 20h comme tout le monde, mais en tant qu'agrégé je serai mieux payé que les autres. Absurdité ? Sans doute (mais sans doute moins qu'en France où l'agrégé est mieux payé ET EN PLUS travaille moins). Par contre je ne sais pas trop pourquoi ils ont tenu à maintenir la différence de statut certifiés/agrégés.

Il existe de nombreux établissements à la santé financière solide. Entre les frais d’inscription et les subventions...
Le délégué syndical ne parlait pas d’un cas mais d’une pratique observée dans plusieurs établissements et plusieurs zones. D’ailleurs on apprend les choses les plus dingues en écoutant ce que les gens ont à dire.
Concernant l’absurdité, ce n’est pas la profession enseignante qui concentre les postes de dépenses liés à la rémunération la plus absurde dans l’EN...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum