Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mathador
Vénérable

choix des spécialités pour une future orientation - Page 4 Empty Re: choix des spécialités pour une future orientation

par Mathador Sam 14 Mai - 22:53
Swan a écrit:Le corrolaire est que, si elle est autant intéressée par la littérature et les arts que par les sciences que par les langues et l'histoire-géo ou les SES et les maths, je ne vois pas de raison suffisante à totalement abandonner dès la première maths et sciences notamment. Car il est beaucoup plus difficile dans ces disciplines de s'auto-former par des lectures personnelles pour maintenir ou rattraper le niveau du cycle terminal, que dans les autres. Même pour une élève brillante.
Et aussi pour une question d'équilibre entre les matières.
Les lettres, les langues et l'HG sont présentes dans le tronc commun mais on peut difficilement en dire autant des maths, des sciences expérimentales et des SES qu'on y retrouve au mieux sous forme d'un saupoudrage pompeusement nommé « enseignement scientifique ».
avatar
Randoschtroumf
Niveau 7

choix des spécialités pour une future orientation - Page 4 Empty Re: choix des spécialités pour une future orientation

par Randoschtroumf Sam 14 Mai - 23:38
Pourquoi insister sur le trio maths physique svt?
Il y a d'autres possibilités, même pour partir en CPGE à l'issue.
Conserver la SVT me paraît sans intérêt si on n'aime pas la matière / si on n'envisage pas du tout de poursuite d'études en rapport.

Mon ainé a pris maths physique HGGSP. La HGGSP correspondait bien à son projet post-bac, mais il aimait la physique et ne se voyait pas l'arrêter.
Il a finalement pris maths HGGSP + option DGEMC en Tale : l'année de 1ère lui a permis de se dire qu'il ne se voyait pas faire d'études scientifiques.

Son frère a pris maths physique HGGSP (il a hésité avec LCE, en 3e spé), avec un projet "école d'ingénieurs.
Il n'aime pas la SVT, a adoré la spé HGGSP, qu'il a arrêtée à regret, avec maths, physique, maths expertes en Tale.
Ne pas avoir pris SVT n'est absolument pas pénalisant puisqu'il savait d'emblée qu'il ne poursuivrait pas en post bac.
Il s'est en revanche appuyé sur sa spé de 1ère comme argument dans ses projets de motivation pour certaines écoles à prépa intégrée insistant sur la culture humaine. S'il avait pris LCE, il aurait mis en avant les langues, utiles à l'ingénieur.

C'est un des rares avantages de la réforme : diversifier - un peu - les profils scientifiques en sortant du maths physique SVT.
avatar
chmarmottine
Monarque

choix des spécialités pour une future orientation - Page 4 Empty Re: choix des spécialités pour une future orientation

par chmarmottine Sam 14 Mai - 23:40
Dans le même ordre d'idée, ma fille avait pris maths, physique et anglais. N'aimant pas les SVT, elle avait décidé de renforcer son anglais pendant 1 an.
postulat
postulat
Niveau 6

choix des spécialités pour une future orientation - Page 4 Empty Re: choix des spécialités pour une future orientation

par postulat Sam 14 Mai - 23:56
SVT c'est si jamais l'élève indécis se décide pour médecine (ça laisse la porte ouverte). Enfin, d'après ce que j'ai cru lire, on peut éventuellement se passer de la SVT en terminale pour médecine si on prend maths physique. Peut-être vaut-il mieux quand même la conserver en première.
Manu7
Manu7
Érudit

choix des spécialités pour une future orientation - Page 4 Empty Re: choix des spécialités pour une future orientation

par Manu7 Dim 15 Mai - 0:04
Randoschtroumf a écrit:Pourquoi insister sur le trio maths physique svt?
Il y a d'autres possibilités, même pour partir en CPGE à l'issue.
Conserver la SVT me paraît sans intérêt si on n'aime pas la matière / si on n'envisage pas du tout de poursuite d'études en rapport.

Mon ainé a pris maths physique HGGSP. La HGGSP correspondait bien à son projet post-bac, mais il aimait la physique et ne se voyait pas l'arrêter.
Il a finalement pris maths HGGSP + option DGEMC en Tale : l'année de 1ère lui a permis de se dire qu'il ne se voyait pas faire d'études scientifiques.

Son frère a pris maths physique HGGSP (il a hésité avec LCE, en 3e spé), avec un projet "école d'ingénieurs.
Il n'aime pas la SVT, a adoré la spé HGGSP, qu'il a arrêtée à regret, avec maths, physique, maths expertes en Tale.
Ne pas avoir pris SVT n'est absolument pas pénalisant puisqu'il savait d'emblée qu'il ne poursuivrait pas en post bac.
Il s'est en revanche appuyé sur sa spé de 1ère comme argument dans ses projets de motivation pour certaines écoles à prépa intégrée insistant sur la culture humaine. S'il avait pris LCE, il aurait mis en avant les langues, utiles à l'ingénieur.

C'est un des rares avantages de la réforme : diversifier - un peu - les profils scientifiques en sortant du maths physique SVT.

Même chose pour mon ainée, mais la deuxième n'aura pas cette possibilité car le lycée impose des triplettes et celle-ci ne sera plus possible !!!

J'avais déjà entendu cette limitation sur néo et je trouvais cela injuste car ce petit lycée avait des groupes de spé avec de petits effectifs (moins de 10) donc je pensais que cela ne posait pas problème mais cela n'aura duré que 3 ans... Encore un scandale de cette réforme. Heureusement notre deuxième fille n'est pas attirée par HGGSP, elle aussi veut faire Maths, mais ses choix seront assez limités.

Donc le rare avantage de la réforme, on ne le voit pas dans les petits lycées !!! Super !

Pour la SVT, il me semble que même si un scientifique n'aime pas cette matière alors c'est toujours utile, on ne peut pas savoir à l'avance dans quels domaines une carrière peut nous mener. Mais bon, comme de toute manière il faut abandonner une spé en Tle, cette réforme n'a pas de sens à mes yeux. Il faut choisir une spé que l'on aime et ensuite il faut la quitter !!!
Lord Steven
Lord Steven
Érudit

choix des spécialités pour une future orientation - Page 4 Empty Re: choix des spécialités pour une future orientation

par Lord Steven Dim 15 Mai - 2:14
Franchement vous croyez vraiment qu'on va refuser à un élève une inscription en médecine parce qu'il n'a pas fait SVT en première ??!!
Et surtout ne croyez pas que les langues sont plus présentes dans le tronc commun que l'enseignement scientifique: à raison de 2h/semaine c'est tout autant du saupoudrage. Ou alors on bourre le crâne des meilleurs et ceux qui ne suivent pas on finit par leur dire: tant pis, il fallait mieux choisir vos spés.
Bref, vivement qu'on tire un trait sur cette ubuesque réforme probablement issue d'un esprit aviné, il n'y a pas d'autre explication.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Caspar
Caspar
Enchanteur

choix des spécialités pour une future orientation - Page 4 Empty Re: choix des spécialités pour une future orientation

par Caspar Dim 15 Mai - 10:24
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : on impose des triplettes dans mon lycée également, et c'est le plus gros de l'académie.
avatar
chmarmottine
Monarque

choix des spécialités pour une future orientation - Page 4 Empty Re: choix des spécialités pour une future orientation

par chmarmottine Dim 15 Mai - 10:48
Lord Steven a écrit:Franchement vous croyez vraiment qu'on va refuser à un élève une inscription en médecine parce qu'il n'a pas fait SVT en première ??!!
Et surtout ne croyez pas que les langues sont plus présentes dans le tronc commun que l'enseignement scientifique: à raison de 2h/semaine c'est tout autant du saupoudrage. Ou alors on bourre le crâne des meilleurs et ceux qui ne suivent pas on finit par leur dire: tant pis, il fallait mieux choisir vos spés.
Bref, vivement qu'on tire un trait sur cette ubuesque réforme probablement issue d'un esprit aviné, il n'y a pas d'autre explication.

Je confirme qu'un élève qui n'a pas fait SVT en 1ere peut faire médecine.
Diabolo
Diabolo
Niveau 1

choix des spécialités pour une future orientation - Page 4 Empty Re: choix des spécialités pour une future orientation

par Diabolo Dim 15 Mai - 11:13
En fait tout depend des universités, dans certaines oui, dans d’autres non
Et puis ça depend si on fait pass ou lass.
avatar
Mathoune
Niveau 6

choix des spécialités pour une future orientation - Page 4 Empty Re: choix des spécialités pour une future orientation

par Mathoune Dim 15 Mai - 11:46
chmarmottine a écrit:
Lord Steven a écrit:Franchement vous croyez vraiment qu'on va refuser à un élève une inscription en médecine parce qu'il n'a pas fait SVT en première ??!!
Et surtout ne croyez pas que les langues sont plus présentes dans le tronc commun que l'enseignement scientifique: à raison de 2h/semaine c'est tout autant du saupoudrage. Ou alors on bourre le crâne des meilleurs et ceux qui ne suivent pas on finit par leur dire: tant pis, il fallait mieux choisir vos spés.
Bref, vivement qu'on tire un trait sur cette ubuesque réforme probablement issue d'un esprit aviné, il n'y a pas d'autre explication.

Je confirme qu'un élève qui n'a pas fait SVT en 1ere peut faire médecine.

Sans doute en théorie, et peut-être en pratique dans certaines facs… mais c’est pour cette raison qu’une de mes élèves de l’an dernier étudie en Belgique cette année. Pourtant elle était bonne élève, avec des notes équilibrées (environ 14/15 partout) ; en 1ere elle avait pris maths / PC / SES en terminale Maths / PC / option maths expertes. Elle n’a eu aucune des PASS qu’elle avait demandées. Heureusement, elle a pu s’inscrire en médecine en Belgique, mais quel dommage et quel stress…
JeanB.
JeanB.
Niveau 6

choix des spécialités pour une future orientation - Page 4 Empty Re: choix des spécialités pour une future orientation

par JeanB. Dim 15 Mai - 11:54
Les admission en PASS/PACES via Parcoursup semblent devenir complètement aléatoires, depuis plusieurs années déjà. Mais pour un élève chez qui l'idée de faire médecine est déjà présente, il est clair qu'il vaut mieux faire spé SVT en 1ete.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum