Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Fires of Pompeii Ven 16 Sep 2022 - 13:21
Ah et aussi : je n'écris pas mes cours. Je prépare les docs pour les élèves, mais pour moi je n'ai rien de plus (éventuellement je griffonne sur le doc élève pour moi). Pas de jolie fiche, de joli tableau etc. Tout ça ne m'est pas utile, et ça me ferait perdre du temps.
Caspar
Caspar
Prophète

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Caspar Ven 16 Sep 2022 - 13:43
Fires of Pompeii a écrit:Ah et aussi : je n'écris pas mes cours. Je prépare les docs pour les élèves, mais pour moi je n'ai rien de plus (éventuellement je griffonne sur le doc élève pour moi). Pas de jolie fiche, de joli tableau etc. Tout ça ne m'est pas utile, et ça me ferait perdre du temps.

Quand je fais une compréhension de l'oral par exemple, j'ai besoin d'une fiche avec les renseignements principaux (ça peut être une date par exemple) pour me servir de pense-bête, ça m'évite d'avoir à retenir tous les détails.

Et sinon Neo est en effet une drogue dure pour certains d'entre nous.
marjo
marjo
Grand sage

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par marjo Ven 16 Sep 2022 - 13:44
Fires of Pompeii a écrit:Ah et aussi : je n'écris pas mes cours. Je prépare les docs pour les élèves, mais pour moi je n'ai rien de plus (éventuellement je griffonne sur le doc élève pour moi). Pas de jolie fiche, de joli tableau etc. Tout ça ne m'est pas utile, et ça me ferait perdre du temps.

Idem
dita
dita
Neoprof expérimenté

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par dita Ven 16 Sep 2022 - 19:00
Rien ni samedi, ni dimanche.
mel93
mel93
Grand sage

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par mel93 Ven 16 Sep 2022 - 19:28
Les dernières années où j’enseignais, j’avais décidé que quelque soit mon emploi du temps j’étais au bahut de 8h à 16h30, 15h le mercredi, en m’accordant une heure de pause dej, ça me faisait donc 36h sur place, je préparais et corrigeais sur ce temps là, je ne ramenais rien chez moi, tout restait dans mon casier, je bossais dans une salle libre, au CDI ou en bibliothèque des profs quand il y en avait une (j’étais TZR). C’est le seul moyen que j’avais trouvé pour me protéger de mon travail avant de le quitter.
avatar
Kea
Fidèle du forum

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Kea Ven 16 Sep 2022 - 20:10
Je n'ai jamais réussi à m'astreindre à des horaires réguliers (j'ai fait un planning une année, mais je ne l'ai même pas suivi la première semaine Razz). La liberté d'organisation est l'une des choses que je recherchais dans ce métier, et que j'apprécie encore.
J'ai déjà mesuré mon temps de travail et ça m'a aidée à lever le pied.

Au début, j'ai beaucoup travaillé, semaine, soirées, week-end : à préparer les cours à partir de zéro, à m'adapter au nouveau manuel quand j'ai changé d'établissement, à corriger des sujets d'évaluation pas spécialement conçus pour être corrigés rapidement, à modifier des documents pédagogiques qui ne me convenaient pas parfaitement tels quels...

Désormais, mes week-end sont complètement off (jusqu'aux notifications des applis du boulot, qui sont automatiquement coupées au moyen d'une appli de blocage du vendredi soir au lundi matin).

En semaine, je profite de mes demi-journées libres soit pour avancer à la maison dans des tâches me demandant une concentration longue (préparations, corrections), soit pour prendre du temps pour moi ; éventuellement je compense en travaillant plus le soir (je ne suis clairement pas du matin). Je profite des trous en établissement pour faire ce qui demande moins de concentration (cahier de texte, communication avec les parents...). Si je travaille le soir, je ne réponds à aucun message qui arriverait en dehors des horaires de bureau. J'ai espacé les évaluations (je ne fais pas systématiquement une évaluation à la fin du chapitre, parfois je regroupe plusieurs chapitres).
J'ai des activités régulières deux soirs par semaine (une activité physique et des cours de langue), ça m'oblige à m'arrêter plus tôt et ça me fait beaucoup de bien (ça m'oblige aussi à être efficace dans les heures qui précèdent).
J'aime cuisiner, lire, coudre, marcher... Je fais les trois premières activités le soir ou le week-end, et la quatrième parfois sur la route retour du travail (ça coupe, je me relance mieux ensuite).

Mes cours sont informatisés, je peux facilement modifier une petite partie sans tout reprendre ; je n'ai pas de papiers à rechercher / classer / ranger. Les années de changement de programme (coucou 2016 et les changements à tous les niveaux simultanément), je sacrifie certains trucs (tant pis pour la fiche de révisions associée au chapitre, par exemple) ; après, j'améliore d'année en année, par morceaux. Comme j'ai les mêmes niveaux depuis plusieurs années, je n'ai pas d'impératifs au niveau de la préparation (j'ai trouvé ça très dur au début : avoir à peine un cours d'avance sur les élèves). Si je voulais modifier un truc, refaire un sujet de devoir, et que je ne peux pas, tant pis. A l'impossible, nul n'est tenu !

Mais ce qui a nettement soulagé mes semaines, c'est l'agrégation : le fait de la préparer m'a obligée à gagner en efficacité, et l'obtenir m'a soulagée d'une classe et des copies, bulletins, réunions, RDV... qui allaient avec. J'ai aussi lâché des activités chronophages qui ne rapportent pas un rond, ou à peine quelques kopecks (voyages, PP...).


Dernière édition par Kea le Ven 16 Sep 2022 - 20:17, édité 1 fois
Madame_Prof
Madame_Prof
Esprit sacré

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Madame_Prof Ven 16 Sep 2022 - 20:16
Je n'ai pas bien trouvé le juste milieu, mais je progresse.

Je suis très organisée et très maniaque. Je peux perdre du temps à mettre en page des documents par exemple. Mais, globalement, je travaille moins pour les préparations, puisque je gagne en efficacité au fil des ans. Ceci pouvant être remis en cause à chaque réforme. Pour les corrections, difficile de réduire. Sinon, avoir eu un bébé, clairement, ça a poussé au cloisonnement. Mais parfois du cloisonnement forcé qui me stresse (si je dois travailler et que je ne peux pas). Et puis, j'ai pris un TP de 80% en cette rentrée. J'en ressens déjà du bien.

Après, je dirais qu'il y a pleins de petites choses... Qui dépendent de chacun. Par exemple, couper le transfert de la boîte mail académique vers la boîte perso. Quand je l'avais (il y a plusieurs années), je recevais donc des mails à n'importe quelle heure directement sur le téléphone, et y en a clairement qu'on a pas envie de lire quand on fait autre chose. Beaucoup de collègues autour de moi l'ont (le transfert).

Il faut aussi revoir ses priorités. Avoir eu quelques soucis de santé et un enfant, et constater en parallèle à quel point nos gouvernants nous maltraitent, aide bien.

J'aimerais ne pas être PP, mais j'ai besoin de la prime...

_________________
2017-2025 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Txia
Txia
Niveau 6

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Txia Ven 16 Sep 2022 - 20:23
Je trouve que PP c'est une vraie arnaque... C'est la différence entre charge mentale et surcharge mentale. Malheureusement à cause de nos paies misérables certains sont obligés d'y passer.
Édit : PP de premières c'est déjà compliqué mais PP de secondes ou de terminales c'est pas possible. Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 4068641611
Proflambdada
Proflambdada
Habitué du forum

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Proflambdada Ven 16 Sep 2022 - 21:23
Le boulot de prof est très particulier... Au delà des 18 séances de cours, on peut passer des heures à bosser chez soi (surtout quand tu n'as que 3 ordis pourris en salle des profs pour espérer travailler au collège avec toujours un ou des collègues qui parlent super fort entre eux... Je vous rassure, je ne juge personne, j'en fais parfois partie;-)).... Donc, je disais, des heures à la maison comme certains beaucoup moins. C'est un boulot extensible à souhait. On peut y passer sa vie ou pas...C'est sûrement un réel choix personnel à faire, à s'imposer en fonction de ses contraintes.
NanouV
NanouV
Niveau 5

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par NanouV Ven 16 Sep 2022 - 21:32
Je ne travaille ni le soir (sauf en cas d'urgence) ni le dimanche.
Mon secret ? Un mari qui ne travaille pas à la maison et avec qui j'aime passer du temps dès qu'il passe la porte.
Pour compenser, je me lève à 03h mes jours off (sauf le dimanche, bien sûr) pour faire tout ce que j'ai à faire tranquillement.
Diclonia
Diclonia
Expert

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Diclonia Ven 16 Sep 2022 - 21:40
Depuis peu, j'ai réussi à me garder du temps libre : le fait de voir mon mari revenir du boulot et faire autre chose, quand moi, revenant du boulot, et bien... je faisais encore mon boulot m'a bien aidé ! Sa famille aussi qui ne comprenait que je bosse le dimanche, les WE, pendant les vacances...
Mon mari ne supportait plus non plus les mails du boulot, des familles, qui me stressaient le soir, le WE...
J'ai donc décidé :
ne plus travailler les WE et les vacances
limiter mon temps de travail en fin de journée : j'arrête en général vers 19h, mais parfois 20h...
et surtout, j'ai décoché la case "notification" vers ma boite personnelle... tout en prévenant les familles que je ne lisais mes mails que le matin au boulot, ou en journée, au boulot, si je peux... que les mails reçus le samedi ou le dimanche à 22h ne seraient pas lus... et n'auraient pas de réponses en dehors des heures ouvrables... que rien n'était si urgent que cela ne puisse attendre le matin...
(même le chef le dit dans sa signature de mail : pas de réponse attendue en dehors des heures ouvrables en respect du droit à la déconnexion...)

si je n'ai pas fini mes corrections le lundi soir, ma foi, je continue mardi... je les rends plus tard qu'avant, mais vous savez quoi ? le monde continue de tourner et le ciel ne m'est pas tombé sur la tête !

pour les vacances : pas d'éval la semaine précédent les vacances ! je finis mes corrections pour ne rien avoir à faire pendant les vacances !

pour les cours, avec 25 ans d'ancienneté, j'ai beaucoup de choses sur pc, je recycle ! (mais les premières années, j'ai beaucoup travaillé, c'est normal... aujourd'hui je conseille aux nouveaux de prendre appui sur les manuels et le livre du prof )

Depuis, les soirées sont plus cools, les WE aussi ! franchement, je revis !
menerve
menerve
Oracle

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par menerve Ven 16 Sep 2022 - 22:03
NanouV a écrit:Je ne travaille ni le soir (sauf en cas d'urgence) ni le dimanche.
Mon secret ? Un mari qui ne travaille pas à la maison et avec qui j'aime passer du temps dès qu'il passe la porte.
Pour compenser, je me lève à 03h mes jours off (sauf le dimanche, bien sûr) pour faire tout ce que j'ai à faire tranquillement.

A 3 heures...???? Comment fais tu ?
NanouV
NanouV
Niveau 5

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par NanouV Sam 17 Sep 2022 - 5:16
menerve a écrit:
NanouV a écrit:Je ne travaille ni le soir (sauf en cas d'urgence) ni le dimanche.
Mon secret ? Un mari qui ne travaille pas à la maison et avec qui j'aime passer du temps dès qu'il passe la porte.
Pour compenser, je me lève à 03h mes jours off (sauf le dimanche, bien sûr) pour faire tout ce que j'ai à faire tranquillement.

A 3 heures...???? Comment fais tu ?

Mon mari a pour réveil "Clémence" de Johnny Hallyday... C'est radical. Même après une semaine épuisante. Ça me fait bondir du matelas à la vitesse de la lumière !
Eliette
Eliette
Niveau 9

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Eliette Sam 17 Sep 2022 - 8:28
Comme mel93 je passe mes journées au lycée. Même si je n’y ai cours que 2h. Il n’y a que si j’ai une journée complètement libre de cours que je reste chez moi.
Le soir je travaille une ou deux heures tout en supervisant les devoirs des enfants. Ça dégage les soirées et week-end en général et hors nouveau niveau.
En revanche, je passe souvent une journée à me former ou élaborer de nouveaux TP ( informatique ou électronique) chez moi le week-end, mais je considère ça plus comme un loisir qui m’amuse beaucoup.
Caspar
Caspar
Prophète

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Caspar Sam 17 Sep 2022 - 8:42
Diclonia a écrit:Depuis peu, j'ai réussi à me garder du temps libre : le fait de voir mon mari revenir du boulot et faire autre chose, quand moi, revenant du boulot, et bien... je faisais encore mon boulot m'a bien aidé ! Sa famille aussi qui ne comprenait que je bosse le dimanche, les WE, pendant les vacances...
Mon mari ne supportait plus non plus les mails du boulot, des familles, qui me stressaient le soir, le WE...
J'ai donc décidé :
ne plus travailler les WE et les vacances
limiter mon temps de travail en fin de journée : j'arrête en général vers 19h, mais parfois 20h...
et surtout, j'ai décoché la case "notification" vers ma boite personnelle... tout en prévenant les familles que je ne lisais mes mails que le matin au boulot, ou en journée, au boulot, si je peux... que les mails reçus le samedi ou le dimanche à 22h ne seraient pas lus... et n'auraient pas de réponses en dehors des heures ouvrables... que rien n'était si urgent que cela ne puisse attendre le matin...
(même le chef le dit dans sa signature de mail : pas de réponse attendue en dehors des heures ouvrables en respect du droit à la déconnexion...)

si je n'ai pas fini mes corrections le lundi soir, ma foi, je continue mardi... je les rends plus tard qu'avant, mais vous savez quoi ? le monde continue de tourner et le ciel ne m'est pas tombé sur la tête !

pour les vacances : pas d'éval la semaine précédent les vacances ! je finis mes corrections pour ne rien avoir à faire pendant les vacances !

pour les cours, avec 25 ans d'ancienneté, j'ai beaucoup de choses sur pc, je recycle ! (mais les premières années, j'ai beaucoup travaillé, c'est normal... aujourd'hui je conseille aux nouveaux de prendre appui sur les manuels et le livre du prof  )

Depuis, les soirées sont plus cools, les WE aussi ! franchement, je revis !

Pour les mais j'avoue que je ne comprends même pas que tu aies dû prévenir les familles que tu ne répondrais pas le soir ou le week-end, ça devrait être une évidence.
NanouV
NanouV
Niveau 5

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par NanouV Sam 17 Sep 2022 - 8:53
Caspar a écrit:
Diclonia a écrit:Depuis peu, j'ai réussi à me garder du temps libre : le fait de voir mon mari revenir du boulot et faire autre chose, quand moi, revenant du boulot, et bien... je faisais encore mon boulot m'a bien aidé ! Sa famille aussi qui ne comprenait que je bosse le dimanche, les WE, pendant les vacances...
Mon mari ne supportait plus non plus les mails du boulot, des familles, qui me stressaient le soir, le WE...
J'ai donc décidé :
ne plus travailler les WE et les vacances
limiter mon temps de travail en fin de journée : j'arrête en général vers 19h, mais parfois 20h...
et surtout, j'ai décoché la case "notification" vers ma boite personnelle... tout en prévenant les familles que je ne lisais mes mails que le matin au boulot, ou en journée, au boulot, si je peux... que les mails reçus le samedi ou le dimanche à 22h ne seraient pas lus... et n'auraient pas de réponses en dehors des heures ouvrables... que rien n'était si urgent que cela ne puisse attendre le matin...
(même le chef le dit dans sa signature de mail : pas de réponse attendue en dehors des heures ouvrables en respect du droit à la déconnexion...)

si je n'ai pas fini mes corrections le lundi soir, ma foi, je continue mardi... je les rends plus tard qu'avant, mais vous savez quoi ? le monde continue de tourner et le ciel ne m'est pas tombé sur la tête !

pour les vacances : pas d'éval la semaine précédent les vacances ! je finis mes corrections pour ne rien avoir à faire pendant les vacances !

pour les cours, avec 25 ans d'ancienneté, j'ai beaucoup de choses sur pc, je recycle ! (mais les premières années, j'ai beaucoup travaillé, c'est normal... aujourd'hui je conseille aux nouveaux de prendre appui sur les manuels et le livre du prof  )

Depuis, les soirées sont plus cools, les WE aussi ! franchement, je revis !

Pour les mais j'avoue que je ne comprends même pas que tu aies dû prévenir les familles que tu ne répondrais pas le soir ou le week-end, ça devrait être une évidence.

Ça devrait... Mais certains parents nous écrivent ces jours-là et s'étonnent de ne pas recevoir de réponse immédiate... Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 992729132
Caspar
Caspar
Prophète

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Caspar Sam 17 Sep 2022 - 8:55
Bien faire et laisser dire, comme disait ma grand-mère...😁
Diclonia
Diclonia
Expert

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Diclonia Sam 17 Sep 2022 - 9:04
Oui, comme dit nanouV, les parents s'attendent à ce qu'on leur réponde à l'instant !
Et bien, malgré tout, cette année, j'ai déjà reçu un message un dimanche, à 19h, pour les devoirs du lendemain... hum hum...
je n'ai vu le message que le lundi matin, à 9h... et c'est très bien comme ça !

Mais j'ai remarqué qu'après le premier confinement, nous recevions moins de messages qu'avant... je pense que les familles se sont rendus compte qu'il fallait lever le pied ! (enfin, dans mon bahut...) J'imagine qu'eux-mêmes, en télétravail, ont sans doute été submergés par les mails pro à toute heure de la journée...

peu importe, maintenant, je suis tranquille !
Hélips
Hélips
Prophète

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Hélips Sam 17 Sep 2022 - 9:27
Pour les mails, comme plusieurs ici, je ne fais pas de redirection vers une adresse perso, surtout pas. En plus de rendre possible la déconnexion quotidienne et hebdomadaire, ça rend possible la déconnexion en cas de maladie, et lorsqu'on est arrêté pour épuisement, il est très précieux de ne pas avoir de manip à faire pour ne voir arriver les mails de boulot...
Je précise toujours, depuis des années, aux parents et aux élèves qu'ils m'envoient bien des mails quand ils veulent, que je ne réponds pas le week-end (hors samedi matin : le lycée est ouvert, donc je bosse un peu à ce moment-là, même si c'est de chez moi), ni le soir. C'est toujours très bien compris, sur le moment en tout cas. Je précise aussi que même envoyé à 17h, le mail façon "j'ai pas le devoirs, vous l'avez pas mis sur Pronote" et "la classe pense qu'il faut décaler le contrôle", j'ai un filtre mental qui m'empêche de les voir. À la louche, j'estime à 1 par an en moyenne, le parent un peu non comprenant sur ce thème. Avant de leur donner l'adresse académique, quand je leur donnais une adresse en free ou yahoo, c'était plutôt 5/6 : est-ce dû aux usages qui s'installent ou à la pancarte "bonjour, je suis une adresse mail de boulot, donc utilisée à des heures de boulot" ?
Maintenant, à partir du moment où ils ne râlent pas parce que la réponse aura lieu aux heures ouvrables, je ne vois pas le souci sur le fait que les parents et les élèves m'écrivent en dehors de leurs heures de boulot / de cours, au contraire, ça me parait plutôt logique.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
NanouV
NanouV
Niveau 5

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par NanouV Sam 17 Sep 2022 - 10:37
Diclonia a écrit:Oui, comme dit nanouV, les parents s'attendent à ce qu'on leur réponde à l'instant !
Et bien, malgré tout, cette année, j'ai déjà reçu un message un dimanche, à 19h, pour les devoirs du lendemain... hum hum...
je n'ai vu le message que le lundi matin, à 9h... et c'est très bien comme ça !

Mais j'ai remarqué qu'après le premier confinement, nous recevions moins de messages qu'avant... je pense que les familles se sont rendus compte qu'il fallait lever le pied ! (enfin, dans mon bahut...) J'imagine qu'eux-mêmes, en télétravail, ont sans doute été submergés par les mails pro à toute heure de la journée...

peu importe, maintenant, je suis tranquille !

Dans mon établissement, au contraire, les familles sont plus gourmandes depuis le premier confinement Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 1665347707

De plus en plus de parents nous demandent de les prévenir par téléphone au moindre incident... Et, pourquoi pas, un bilan régulier...

Alors, autant je veux bien faire un effort pour la classe dont je suis pp, autant pour le reste... Non. Je ne vais pas passer 120 et quelques coups de fil par semaine !
eolyen
eolyen
Niveau 8

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par eolyen Sam 17 Sep 2022 - 13:03
NanouV a écrit:
Diclonia a écrit:Oui, comme dit nanouV, les parents s'attendent à ce qu'on leur réponde à l'instant !
Et bien, malgré tout, cette année, j'ai déjà reçu un message un dimanche, à 19h, pour les devoirs du lendemain... hum hum...
je n'ai vu le message que le lundi matin, à 9h... et c'est très bien comme ça !

Mais j'ai remarqué qu'après le premier confinement, nous recevions moins de messages qu'avant... je pense que les familles se sont rendus compte qu'il fallait lever le pied ! (enfin, dans mon bahut...) J'imagine qu'eux-mêmes, en télétravail, ont sans doute été submergés par les mails pro à toute heure de la journée...

peu importe, maintenant, je suis tranquille !

Dans mon établissement, au contraire, les familles sont plus gourmandes depuis le premier confinement Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 1665347707

De plus en plus de parents nous demandent de les prévenir par téléphone au moindre incident... Et, pourquoi pas, un bilan régulier...

Alors, autant je veux bien faire un effort pour la classe dont je suis pp, autant pour le reste... Non. Je ne vais pas passer 120 et quelques coups de fil par semaine !

D'un autre côté, pour les parents qui suivent de près leur enfant, et pour ceux-là qui sont (un peu) trop agités ou autre, un coup de fil peut parfois permettre d'empêcher des problèmes plus graves ou qui s'amplifieraient ou persisteraient, s'éviter une perturbation de la classe, voire constitution et entraînement d'un groupe perturbateur, ou de devoir prendre des mesures autant ou plus chronophages par la suite. Parfois juste un écrit sur pronote peut aussi suffire pour alerter.
Hélips
Hélips
Prophète

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Hélips Sam 17 Sep 2022 - 13:07
NanouV ne dit pas qu'elle refuse d'appeler les parents, elle dit juste "pas de rapport téléphonique quotidien en règle générale".

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Choup90
Choup90
Niveau 10

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Choup90 Sam 17 Sep 2022 - 13:36
Je suis PE. Donc j'ai les mêmes horaires que la maitresse de mon fils. Jeudi, il était malade (il l'était depuis mardi) et mon conjoint travaillait de 4h à 12h. Donc j'ai envoyé un mail mercedi soir (21h, je crois) pour prévenir de son absence du lendemain. Impossible de faire autrement. La maîtresse m'a répondu le jeudi à 8h30 donc sur les horaires de classe, et c'est parfait ainsi. Ça ne me choque pas que les parents écrivent n'importe quand (quand ils peuvent, quand ils y pensent). Par contre, effectivement, qu'ils n'attendent pas de réponse immédiate.
A nous d'arrêter la redirection des mails pros vers la boite perso, ou de s'abstenir de répondre.
Rickety
Rickety
Niveau 1

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Rickety Sam 17 Sep 2022 - 13:41
Kea: J'ai peur que l'agrégation reste un doux rêve. Au début, je voulais passer l'externe parce que je l'avais déjà tenté, et je voulais réessayé. Mais je m'en sors déjà pas dans l'organisation que je ne sais pas si je retenterais. Je pourrais tenter l'interne mais, dans tous les cas, ça reste une organisation que je n'ai pour l'instant pas.

Diclonia: Les évaluations, tu les mets quand, bien avant les vacances?


De manière plus générale, les évaluations vous les faites quand? Vous en faites combien, en moyenne pour un trimestre? C'est un vrai problème: j'ai l'impression de les multiplier mais que ça n'a pas forcément un grand intérêt pour les élèves, ils ne retiennent pas mieux. Au niveau de la préparation de cours, vous vous limitez en volume horaire ? Du genre, je passe X heures pour 1 heure de cours ? Je me laisse vite dépassée, à chercher à droite et à gauche pour faire des compléments, préparer des cours etc.

Pour les mails, carrément, ça devient vite chronophage, avec les mails des collègues, de réunions et les parents, on s'en sort plus !

Merci beaucoup pour vos pistes et conseils, je vais essayer de mieux m'organiser
Mélusine2
Mélusine2
Niveau 10

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Mélusine2 Sam 17 Sep 2022 - 14:01
Rickety a écrit:
De manière plus générale, les évaluations vous les faites quand? Vous en faites combien, en moyenne pour un trimestre? C'est un vrai problème: j'ai l'impression de les multiplier mais que ça n'a pas forcément un grand intérêt pour les élèves, ils ne retiennent pas mieux.  Au niveau de la préparation de cours, vous vous limitez en volume horaire ? Du genre, je passe X heures pour 1 heure de cours ? Je me laisse vite dépassée, à chercher à droite et à gauche pour faire des compléments, préparer des cours etc.

Pour les mails, carrément, ça devient vite chronophage, avec les mails des collègues, de réunions et les parents, on s'en sort plus !

Merci beaucoup pour vos pistes et conseils, je vais essayer de mieux m'organiser

Je ne crois pas qu'on puisse raisonner en nombre d'évaluations, mais plutôt en types : compter le temps de correction induit me semble sage. Par exemple, en lettres, quand un "type bac" prend 20 mn par copie, tu ne vas pas en faire 5 ou 6 par trimestre...
Cesse peut-être de les multiplier, organise-les selon les vrais besoins : qu'as-tu besoin de vérifier ? Si rien, pas d'éval systématique, si... enfin tu vois.

X heures pour une heure de cours, je n'y vois pas d'intérêt : il vaut mieux se fixer, je crois, une limite hebdo, passé laquelle on arrête et tant pis si le prochain cours est moins léché (tu verras que personne ne s'en aperçoit et que les élèves n'en apprennent ni plus, ni moins, ça calme bien le stakhanovisme).

Les mails, oui, ça devient terrible : ne pas répondre quand ça n'a pas d'intérêt particulier est un début, et depuis peu j'ai entrepris de ne répondre qu'au destinateur quand c'est possible (et qu'il le faut). Il me semble qu'une partie de cette agitation sert surtout à montrer... qu'on s'agite, comme dans les réunions en boucle : nous, nous avons un vrai boulot à faire, sus aux bavardages. Ces "réponses à tous" en boucle quand le tiers à peine des destinataires est concerné sont une vraie nuisance : ne pas répondre, ne même pas lire quand on a vérifié n'être pas concerné, ce qui prend 20 secondes.

Et comme ça a déjà été dit : dès qu'on a acquis un peu d'aisance, "sanctuariser" au moins un jour par semaine où on ne travaille pas du tout.

Caspar
Caspar
Prophète

Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ? - Page 2 Empty Re: Vie de prof et vie personnelle : comment mettre une frontière ?

par Caspar Sam 17 Sep 2022 - 14:33
@Melusine Je ne sais pas si tu enseignes en collège ou en lycée mais quand nous avons dû élaborer le "plan local d'évaluation" il a fallu en définir le nombre par trimestre, à cause du contrôle continu. Dans mon lycée c'est "au moins trois par trimestre". Il y a eu des groupes de travail mais en fait j'ai l'impression que le cde avait plus ou moins décidé à l'avance que ce serait trois en effet.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum