Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Laugarithme
Niveau 10

Départ en retraite : vos questions - Page 5 Empty Re: Départ en retraite : vos questions

par Laugarithme Lun 19 Sep 2022, 19:59
Lefteris a écrit:La RAFP on la touche immédiatement, même si l'on part avant 62 ans, ou il faut attendre cet âge ? Je vais partir avant (je ne suis pas soumis à l'âge minimal et j'aurai le total avant, carrière "longue"). Il me manque quand même des trimestres, certains sont perdus (pas assez cotisé, des trous avec des petits boulots pas déclarés). Mes regrets sont limités par le fait que ça me permet de prendre le dernier chevron. Deux erreurs évidentes, ça saute aux yeux normalement on me doit deux semestres et quelques, peut-être trois, puisqu'il me manque 13 jours pour un trimestre de plus. J'ai écrit aux deux organismes concernés, mais on ne peut avoir personne en direct, ça traîne. Si j'en récupère un seul, ça ira , ça m'évitera une rentrée au lieu d'avoir le total un 15 octobre. Deux m'amèneraient à un mois d'avril, 10 ou 15, donc un 1er mai, pas intéressant.
Je ne réponds pas à tout mais au sujet du 15 Octobre.
Un collègue a pris sa retraite le 1 Novembre. Placé sur un poste de TZR pour 2 mois et rattaché à son lycée d'origine , il est resté sans remplacement. Par contre un autre parti un 1 Décembre est resté sur son.poste. Il faut pas pousser 😀
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Départ en retraite : vos questions - Page 5 Empty Re: Départ en retraite : vos questions

par Lefteris Lun 19 Sep 2022, 20:05
Laugarithme a écrit:
Lefteris a écrit:La RAFP on la touche immédiatement, même si l'on part avant 62 ans, ou il faut attendre cet âge ? Je vais partir avant (je ne suis pas soumis à l'âge minimal et j'aurai le total avant, carrière "longue"). Il me manque quand même des trimestres, certains sont perdus (pas assez cotisé, des trous avec des petits boulots pas déclarés). Mes regrets sont limités par le fait que ça me permet de prendre le dernier chevron. Deux erreurs évidentes, ça saute aux yeux normalement on me doit deux semestres et quelques, peut-être trois, puisqu'il me manque 13 jours pour un trimestre de plus. J'ai écrit aux deux organismes concernés, mais on ne peut avoir personne en direct, ça traîne. Si j'en récupère un seul, ça ira , ça m'évitera une rentrée au lieu d'avoir le total un 15 octobre. Deux m'amèneraient à un mois d'avril, 10 ou 15, donc un 1er mai, pas intéressant.
Je ne réponds pas à  tout mais au sujet du 15 Octobre.
Un collègue a pris sa retraite le 1 Novembre. Placé sur un poste de TZR pour 2 mois et rattaché à son lycée d'origine , il est resté sans remplacement. Par contre un  autre parti  un 1 Décembre est resté sur son.poste. Il faut pas pousser 😀
Je pense que pour quelque chose comme six semaines effectives de cours tout au plus, entre le 7 septembre environ où toutes les classes commencent,  et les vacances d'automne,  on me foutra la paix .Et même si je dois assurer les cours, ça sera au ralenti, même pas le temps de faire un chapitre, de donner des devoirs et de les corriger. L'intérêt de ne pas faire la rentrée, ou de partir au 1er octobre, c'est de couper le fil , et d'être disponible pour des opportunités, du genre une vacation de trois heures par semaine à la fac, en langue ancienne, comme j'ai vu passer un jour (c'est comme les comètes, faut pas rater). Si je récupère 13 jours rien que  pour les services aériens, c'est dans la poche.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Clecle78
Clecle78
Monarque

Départ en retraite : vos questions - Page 5 Empty Re: Départ en retraite : vos questions

par Clecle78 Lun 19 Sep 2022, 20:09
Laugarithme a écrit:@freche, je ne comprends pas ce que tu dis au début de ta réponse. Si le calcul de la fonction publique comptait pour tous les trimestres ( privés et public) pour quelqu'un qui termine sa carrière dans le public ( comme ton mari) , il serait perdant puisque le calcul de la retraite se fait à  partir des salaires des 6 DERNIERS mois ,  Non ? . Ceux là étant,  dans le cas de figure que tu évoques,  moins importants que ceux du privé.
@Clecle78 : je n'ai pas souvenir qu'on m'ait parlé de la possibilité de surcotiser. Mais je n'en mettrait pas ma main à couper, ayant tellement de choses à gérer à cette époque, je me suis peut être dit :  " Basta " tant pis. Cela me rassure de savoir que d'autres ont été plus vigilant.e.s que moi 😀
C'était vraiment très chaud financièrement parlant cette surcotisation. Mais j'étais syndiquée et c'est mon syndicat qui avait insisté sur l'importance de mon choix pour la retraite.
somac
somac
Niveau 4

Départ en retraite : vos questions - Page 5 Empty Re: Départ en retraite : vos questions

par somac Lun 19 Sep 2022, 20:12
freche a écrit:
En général, dans le privé, les salaires sont plus élevés.
Pas toujours, ton propos est très généralisant.

freche a écrit:
Si tu pouvais avoir le calcul de la fonction publique avec tes salaires du privé, tu exploserais les barèmes et tout ceux qui le peuvent viendraient passer deux ou trois ans en fin de carrière dans la fonction publique pour bénéficier du calcul avantageux.
Non puisque dans le public c’est calculé sur les 6 derniers mois… du public. Peu importe tes salaires d’il y a 40 ans. Personnellement, je n’exploserais rien du tout de toute façon  Very Happy


freche a écrit:
On aurait pu aussi faire l'inverse et intégrer tes années d'enseignement dans ton calcul du privé, mais là ça aurait été encore plus défavorable.
Ca c'est bien possible en effet...

freche a écrit:
J'ai fait quasiment toute ma carrière dans l'enseignement (sauf 3 ans), mon mari a fait la sienne pour moitié dans le privé (19 ans) et le reste dans l'enseignement. Il touchera autant que moi en retraite en partant au 8 échelon CN pour lui et au dernier échelon de la HC pour moi.
D’accord, je comprends. J’imagine que de très bons salaires dans le privé sur une bonne période « compensent » les trimestres non pris en compte par l’EN, mais ça ne marche pas pour tout le monde. Et ça dépend aussi peut-être des complémentaires, qui varient selon les branches je crois.
avatar
lisa81
Niveau 10

Départ en retraite : vos questions - Page 5 Empty Re: Départ en retraite : vos questions

par lisa81 Lun 19 Sep 2022, 20:25
Clecle78 a écrit:
Laugarithme a écrit:@freche, je ne comprends pas ce que tu dis au début de ta réponse. Si le calcul de la fonction publique comptait pour tous les trimestres ( privés et public) pour quelqu'un qui termine sa carrière dans le public ( comme ton mari) , il serait perdant puisque le calcul de la retraite se fait à  partir des salaires des 6 DERNIERS mois ,  Non ? . Ceux là étant,  dans le cas de figure que tu évoques,  moins importants que ceux du privé.
@Clecle78 : je n'ai pas souvenir qu'on m'ait parlé de la possibilité de surcotiser. Mais je n'en mettrait pas ma main à couper, ayant tellement de choses à gérer à cette époque, je me suis peut être dit :  " Basta " tant pis. Cela me rassure de savoir que d'autres ont été plus vigilant.e.s que moi 😀
C'était vraiment très chaud financièrement parlant cette surcotisation. Mais j'étais syndiquée et c'est mon syndicat qui avait insisté sur l'importance de mon choix pour la retraite.

Pour la surcotisation je n'ai pas demandé à un syndicat, j'ai fait les calculs moi même. Pour que ce soit "rentable" il fallait atteindre les 90 ans. Je n'ai pas surcotisé Départ en retraite : vos questions - Page 5 437980826
Cela dit, je pense que c'est comme le rachat des années d'études. Cela peut valoir le coup en début de carrière, ensuite cela devient vite inintéressant. Il n'y a rien de surprenant à ce que notre employeur ne nous fasse pas de cadeaux.
Laugarithme
Laugarithme
Niveau 10

Départ en retraite : vos questions - Page 5 Empty Re: Départ en retraite : vos questions

par Laugarithme Lun 19 Sep 2022, 20:35
Lefteris a écrit:
Laugarithme a écrit:
Lefteris a écrit:La RAFP on la touche immédiatement, même si l'on part avant 62 ans, ou il faut attendre cet âge ? Je vais partir avant (je ne suis pas soumis à l'âge minimal et j'aurai le total avant, carrière "longue"). Il me manque quand même des trimestres, certains sont perdus (pas assez cotisé, des trous avec des petits boulots pas déclarés). Mes regrets sont limités par le fait que ça me permet de prendre le dernier chevron. Deux erreurs évidentes, ça saute aux yeux normalement on me doit deux semestres et quelques, peut-être trois, puisqu'il me manque 13 jours pour un trimestre de plus. J'ai écrit aux deux organismes concernés, mais on ne peut avoir personne en direct, ça traîne. Si j'en récupère un seul, ça ira , ça m'évitera une rentrée au lieu d'avoir le total un 15 octobre. Deux m'amèneraient à un mois d'avril, 10 ou 15, donc un 1er mai, pas intéressant.
Je ne réponds pas à  tout mais au sujet du 15 Octobre.
Un collègue a pris sa retraite le 1 Novembre. Placé sur un poste de TZR pour 2 mois et rattaché à son lycée d'origine , il est resté sans remplacement. Par contre un  autre parti  un 1 Décembre est resté sur son.poste. Il faut pas pousser 😀
Je pense que pour quelque chose comme six semaines effectives de cours tout au plus, entre le 7 septembre environ où toutes les classes commencent,  et les vacances d'automne,  on me foutra la paix .Et même si je dois assurer les cours, ça sera au ralenti, même pas le temps de faire un chapitre, de donner des devoirs et de les corriger. L'intérêt de ne pas faire la rentrée, ou de partir au 1er octobre, c'est de couper le fil , et d'être disponible pour des opportunités, du genre une vacation de trois heures par semaine à la fac, en langue ancienne, comme j'ai vu passer un jour (c'est comme les comètes, faut pas rater). Si je récupère 13 jours rien que  pour les services aériens, c'est dans la poche.
Si tu pars le 1 Octobre et à condition que tu  fasses tes démarches assez tôt pour que ton poste passe au mouvement, quelqu'un sera nommé sur ton poste. C'est ce que je sous entends dans ma réponse. Idem pour un départ le 1 novembre. Le collègue qui est parti le 1 Décembre a pris son poste pour 3 mois et c'est un contractuel qui a terminé l'année.
Il y a un fil sur le sujet.
https://www.neoprofs.org/t133298-cadeau-de-retraite-de-linstitution-une-mutation-surprise?highlight=cadeau+de+retraite
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Départ en retraite : vos questions - Page 5 Empty Re: Départ en retraite : vos questions

par Lefteris Lun 19 Sep 2022, 21:23
Laugarithme a écrit:
Si tu pars le 1 Octobre et à condition que tu  fasses tes démarches assez tôt pour que ton poste passe au mouvement, quelqu'un sera nommé sur ton poste. C'est ce que je sous entends dans ma réponse. Idem pour un départ le 1 novembre. Le collègue qui est parti le 1 Décembre a pris son poste pour 3 mois et c'est un contractuel qui a terminé l'année.
Il y a un fil sur le sujet.
https://www.neoprofs.org/t133298-cadeau-de-retraite-de-linstitution-une-mutation-surprise?highlight=cadeau+de+retraite
Merci bcp, il se trouve que j'ai vu ce fil et que je l'ai remonté, puisque je ne suis pas venu plusieurs mois. Ce qui est inquiétant quand même, c'est qu'avec le manque d'enseignants actuel, l'administration est parfois prête à faire n'importe quoi pour mettre un adulte devant une classe. Pas envie de faire un remplacement ailleurs, ou de me battre comme un beau diable pour ne pas le faire, j'ai assez donné dans le genre, avec la guerre du reclassement en début de carrière. Si par hasard je n'ai le compte qu'au 15 octobre, et qu'il y avait risque que cela arrive, autant partir au 1er décembre en restant au ralenti dans mon bahut, cela ne fait que trois semaines et quelques de cours en plus, après la reprise des vacances. Il devrait y avoir des règles ou au moins des habitudes claires. On se tape déjà les erreurs de l'administration, les calculs désavantageux, alors la double peine, non...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"(F. Robine , expliquant sans fard la stratégie du puzzle)

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
cit6
cit6
Niveau 4

Départ en retraite : vos questions - Page 5 Empty Re: Départ en retraite : vos questions

par cit6 Mar 20 Sep 2022, 10:43
somac a écrit:
freche a écrit:
En général, dans le privé, les salaires sont plus élevés.
Pas toujours, ton propos est très généralisant.

freche a écrit:
Si tu pouvais avoir le calcul de la fonction publique avec tes salaires du privé, tu exploserais les barèmes et tout ceux qui le peuvent viendraient passer deux ou trois ans en fin de carrière dans la fonction publique pour bénéficier du calcul avantageux.
Non puisque dans le public c’est calculé sur les 6 derniers mois… du public. Peu importe tes salaires d’il y a 40 ans. Personnellement, je n’exploserais rien du tout de toute façon  Very Happy


freche a écrit:
On aurait pu aussi faire l'inverse et intégrer tes années d'enseignement dans ton calcul du privé, mais là ça aurait été encore plus défavorable.
Ca c'est bien possible en effet...

freche a écrit:
J'ai fait quasiment toute ma carrière dans l'enseignement (sauf 3 ans), mon mari a fait la sienne pour moitié dans le privé (19 ans) et le reste dans l'enseignement. Il touchera autant que moi en retraite en partant au 8 échelon CN pour lui et au dernier échelon de la HC pour moi.
D’accord, je comprends. J’imagine que de très bons salaires dans le privé sur une bonne période « compensent » les trimestres non pris en compte par l’EN, mais ça ne marche pas pour tout le monde. Et ça dépend aussi peut-être des complémentaires, qui varient selon les branches je crois.

Tout à fait d'accord avec Somac.

Pour ton mari, Freche, ça marche parce qu'il a travaillé longtemps dans le privé et avec un bon salaire. Comme je l'ai expliqué plus haut, en ce qui me concerne, je n'ai que 5 ou 6 ans de "bons" salaire dans le privé (au dessus du plafond sécurité sociale), les 4 ou 5 années restantes étant des années incomplètes ou des jobs d'étudiant l'été. Le revenu moyen sur toutes ces années est donc au final assez faible. Je me posais d'ailleurs la question du rachat de trimestres pour une année incomplète car en plus, dans ce cas, les revenus de cette année ne comptent plus dans le calcul du salaire moyen (c'est en tout cas ce que j'avais lu quelque part; j'ai posé la question à la CNAV ou à info-retraite, je ne sais plus: il devraient m'envoyer une simulation à la fin de cette année).

Cit6.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum