Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ergo
Ergo
Enchanteur

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Ergo Mer Oct 19 2022, 15:31
Je l'avais mentionné dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] PRAG mais comme c'est un fil commun PRAG/CPGE, cela invisibilise un peu les spécificités de chaque statut.

Un collectif inter-université, dorénavant constitué en association, s'est donc créé l'an dernier pour les enseignants second degré affectés dans le supérieur, et les contractuels.
Il y a eu une réunion au ministère le 14 septembre avec cinq représentants du collectif et Isabelle Prat, conseillère sciences humaines et sociales, sciences et société, et Pierre Mutzenhardt, Conseiller LPR, simplification et suivi des réformes, dont un CR est disponible sur le site, sur la question de la PES qui n'a pas suivi l'augmentation du volet C1 de la RIPEC : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une nouvelle rencontre est prévue.

De ce que je comprends, il y a une interview prévue dans le 7/9h30 d'Inter demain matin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

et un apéro zoom demain soir (lien reçu sur une liste de diffusion de société savante).

Les liens des différents sites/réseaux :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et un tout nouveau compte twitter: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame me for your problems?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
Froz
Froz
Niveau 6

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Froz Mer Oct 19 2022, 16:15
Merci !
Nouka
Nouka
Érudit

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Nouka Mer Oct 19 2022, 16:23
Ergo a écrit:Je l'avais mentionné dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] PRAG mais comme c'est un fil commun PRAG/CPGE, cela invisibilise un peu les spécificités de chaque statut.

Un collectif inter-université, dorénavant constitué en association, s'est donc créé l'an dernier pour les enseignants second degré affectés dans le supérieur, et les contractuels.
Il y a eu une réunion au ministère le 14 septembre avec cinq représentants du collectif et Isabelle Prat, conseillère sciences humaines et sociales, sciences et société, et Pierre Mutzenhardt, Conseiller LPR, simplification et suivi des réformes, dont un CR est disponible sur le site, sur la question de la PES qui n'a pas suivi l'augmentation du volet C1 de la RIPEC : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PRAG/PRCE comme dans le titre ou PRAG/CPGE comme dans ton post ?

_________________
En disponibilité
Ergo
Ergo
Enchanteur

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Ergo Mer Oct 19 2022, 16:33
La première fois que j'ai mentionné le collectif, c'était dans le fil sur le forum qui mélange PRAG et CPGE (cf. lien dans mon premier message), or c'est bien un collectif PRAG/PRCE/PLP affectés dans le supérieur (et les contractuels qui effectuent 384h) donc j'ai trouvé que ce n'était pas pratique de continuer dans le fil initial, qui mélange des situations qui ne vont pas ensemble.
C'est pourquoi j'ai ouvert ce nouveau fil exclusivement pour le collectif 384.

_________________
You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame me for your problems?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
Anne_68
Anne_68
Niveau 6

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Anne_68 Mer Oct 19 2022, 17:00
Merci @ Ergo 🙂👍
Nouka
Nouka
Érudit

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Nouka Mer Oct 19 2022, 18:04
Ok merci de ces précisions !

_________________
En disponibilité
Ergo
Ergo
Enchanteur

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Ergo Jeu Oct 20 2022, 19:14
Pas très pratique, le site de France Inter pour les liens vers un journal précis...
En suivant le lien général:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Journal de 7h du 20 octobre, à 9min sur l'absence de revalorisation des professeurs du second degré affectés dans le supérieur. Cela dure 2 min environ, sur l'absence d'alignement sur l'augmentation de la prime des EC et le fait qu'ils soient exclus de la (mirifique et pour l'instant virtuelle) revalorisation promise par le ministère de l'EN.

_________________
You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame me for your problems?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
avatar
misc
Niveau 4

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par misc Ven Oct 21 2022, 10:22
Je viens d'adhérer au Collectif qui a le grand mérite de poser enfin clairement la question absolument fondamentale de nos rémunérations.
Korémuse
Korémuse
Niveau 8

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Korémuse Ven Oct 21 2022, 10:29
Idem !!!
Patac
Patac
Je viens de m'inscrire !

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Patac Ven Oct 21 2022, 21:28
Lrs Prag/Prce ne doivent plus être présentés comme des "Enseignants du secondaire affectés dans le supérieur" mais comme des "Enseignants du supérieur" à part entière, ce qu'ils sont tant en droit que dans les faits.
Ponocrates
Ponocrates
Expert

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Ponocrates Ven Oct 21 2022, 23:28
Patac a écrit:Lrs Prag/Prce ne doivent plus être présentés comme des "Enseignants du secondaire affectés dans le supérieur" mais comme des "Enseignants du supérieur" à part entière, ce qu'ils sont tant en droit que dans les faits.
Un Prag est devenu enseignant par un concours qui fait de lui un professeur du secondaire. S'il perd perd ses heures à l'université, il perd son poste et retourne dans le secondaire et peut sans difficulter y retourner s'il le souhaite.
Un Mcf, en principe, perd son agrégation s'il l'avait passé en devenant Mcf et, en principe, ne peut retourner "naturellement" dans le secondaire. Il peut ne pas avoir d'agrégation et devenir Mcf ou PU.
Je ne vois rien de choquant dans l'appellation d'enseignant du secondaire affecté dans le supérieur. Et c'est bien au nom de cette appellation que le collectif demande que les primes et la progression de carrière  des Prag soient alignées sur celles des collègues du secondaire.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? "
Patac
Patac
Je viens de m'inscrire !

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Patac Sam Oct 22 2022, 16:45
C'est juste la loi. Les prags et prce sont "personnels de l'enseignement supérieur en tant qu' "autres enseignants". Le syllogisme qui consiste dès lors à les désigner comme enseignants du supérieur ne me choque pas.
Ponocrates
Ponocrates
Expert

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Ponocrates Sam Oct 22 2022, 20:51
Patac a écrit:C'est juste la loi. Les prags et prce sont "personnels de l'enseignement supérieur en tant qu' "autres enseignants". Le syllogisme qui consiste dès lors à les désigner comme enseignants du supérieur ne me choque pas.
Au même titre alors que les ATER, les maîtres de langue, ou les vacataires.
Désolée, mais c'est trop vague. Et officiellement, les PRAG sont bien affectés dans le supérieur, mais restent professeurs agrégés, donc du secondaire.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? "
avatar
denis_neoprofs
Niveau 2

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par denis_neoprofs Dim Oct 23 2022, 08:55
Ponocrates a écrit: Et officiellement, les PRAG sont bien affectés dans le supérieur, mais restent professeurs agrégés, donc du secondaire.
Précisémment, sur quoi repose cette affirmation ?

Les textes qui régissent leur statut prévoient explicitement que les recrutés aux concours exercent en lycée, cpge, exceptionnelement en collège, et qu'ils peuvent être affecter dans des établissements d'enseignement supéreiur. Ainsi, l'agrégation n'est pas qu'un concours de recrutement de prof du secondaire. Oui ou non ?

C'est un truisme, mais un enseignant du secondaire est un enseignant qui fait ses cours dans le secondaire.  L'administration centrale a maintenant tendance à dire enseignant de statut du secondaire, mais même là, le terme est inexacte dans les faits.  En tant que prag, je participe à des taches administratives lourdes, mon temps de travail  est annualisé, etc ... j'ai plus d'intersections avec les EC qu'avec les prags restés en lycée, dans lequel je n'ai jamais mis les pieds.

Nous désigner comme "enseignant du secondaire" alors qu'on travaille dans le supérieur est une façon plus ou moins explicite de ne pas nous reconnaitre pleinement comme faisant partie de la communauté éducative du supérieur. Ce que confirme encore ce malheureux "oubli" avec le ripec ...
Ergo
Ergo
Enchanteur

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Ergo Dim Oct 23 2022, 10:36
Le décret de 93 par exemple parle des personnels enseignants du second degré affectés dans les établissements d'enseignement supérieur (puisqu'il n'y a pas que les PRAG, il y a aussi les PRCE, les PLP et les PEPS):
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Galaxie aussi, la plupart des circulaires et fiches de postes que j'ai vu passer aussi indiquent "statut 2nd degré". (Et puis le fait d'avoir accès à I-prof aussi, en étant « géré dans la base mais payé ailleurs », le récap admin mettant « Fonctionnaire de l'Éducation Nationale », pas de l'ESR.)

Je trouve que l'interview sur France Inter illustre bien cette discussion: d'un côté ces personnels « assimilés » comme disent nos collèges électoraux* semblent exclus des revalorisations promises par le ministère de l'EN (puisque dépendants du supérieur), de l'autre, exclus aussi (comme les ATER d'ailleurs, qui touchaient jusque là la même prime que les EC) de la revalorisation du volet C1 RIPEC -- sans parler des référentiels de tâches diverses par ailleurs. Avec ce statut "bancal", cela permet à tout le monde de se renvoyer la balle et à l'arrivée, les collègues se font avoir.

*Sauf à la section disciplinaire du conseil académique compétente à l'égard des enseignants et enseignants-chercheurs, qui comprend un collège spécifique pour les "autres enseignants appartenant à un autre corps de fonctionnaires" (et le guide de la DGESIP indique encore "enseignants de second degré affectés dans le supérieur"), alors même que pour la CFVU du conseil académique par ex, les PRAG/PRCE/PLP/PEPS sont dans EC et assimilés.

_________________
You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame me for your problems?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
Ponocrates
Ponocrates
Expert

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Ponocrates Dim Oct 23 2022, 11:05
"Ils peuvent". C'est une éventualité, ce n'est pas la finalité première du recrutement sur ce statut Nous sommes recrutés pour pouvoir assurer l'enseignement du lycée en priorité jusqu'aux CPGE. Si vos heures sautent demain, vous aurez un poste dans le secondaire; dans votre académie d'exercice dans le supérieur. Que vos activités soient dans le supérieur à l'heure actuelle, personne n'en doute: ce sont des activités administratives et d'enseignement. Point. Mais l'université, au départ, ce sont des enseignants chercheurs. Les Prag, comme les ATER ou les vacataires sont vus comme une force d'appoint, non comme le coeur de l'université, et dans certaines UFR, j'ai déjà entendu le "On n'a pas besoin de recruter des PRAG, mais des enseignants chercheurs" alors même que les collègues peinaient à mettre un enseignant devant chaque étudiant en septembre et en janvier et que les tâches administratives ne déchaînaient pas l'enthousiasme. Ce n'est peut-être pas agréable à entendre, mais cela se comprend, parce que, sans E.C, ce qui fait la spécificité de l'Université, la recherche, meurt.
Je ne vois pas l'intérêt pour les PRAG d'être alignés sur les E.C qui font la course au financement et au "Publish ou perish". Un PRAG peut muter soit en revenant dans le secondaire, soit en candidatant pour un nouveau poste: une amie E.C qui voudrait changer de région, regrette de ne pas pouvoir candidater sur des postes de PRAG, plus nombreux dans sa matière. En revanche si, déjà, les PRAG pouvaient ne pas gagner moins d'argent que les collègues du secondaire, directement et indirectement du fait d'une progression de carrière ralentie, ce ne serait que justice. Et soyez prudents dans vos voeux: parce que si le statut change, il y a gros à parier que l'on révisera aussi le volume de 384 heures et les obligations de service. Et si l'autonomie des universités augmente, la protection que donne le statut en nombre d'heures annuel et hebdomadaire sautera.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? "
avatar
denis_neoprofs
Niveau 2

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par denis_neoprofs Dim Oct 23 2022, 11:51
Ponocrates a écrit:"Ils peuvent". C'est une éventualité, ce n'est pas la finalité première du recrutement sur ce statut
Complétement d'accord
Ponocrates a écrit:Si vos heures sautent demain,
Pas des heures, un poste :-)

Ponocrates a écrit: Que vos activités soient dans le supérieur à l'heure actuelle, personne n'en doute: ce sont des activités administratives et d'enseignement. Point. Mais l'université, au départ, ce sont des enseignants chercheurs. Les Prag, comme les ATER ou les vacataires sont vus comme une force d'appoint,
"Sont vus", c'est bien là tout le problème ...

Ponocrates a écrit: Je ne vois pas l'intérêt pour les PRAG d'être alignés sur les E.C qui font la course au financement et au "Publish ou perish".
Je pense que personne ne demande ça, en tout cas pas moi. Simplement que l'administration cesse de m'appeler enseignant du second degré. Prag dans le supérieur me convient parfaitement.
Ergo
Ergo
Enchanteur

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Ergo Dim Oct 23 2022, 12:38
Au passage, même si ce n'est pas lié à la rémunération statutaire : dans mon université, depuis un vote du CA en juin 2006, les PRAG/PRCE bénéficient de ce que le compte rendu indique comme "une prime pédagogique d’un montant égal à 36 fois le taux de l’indemnité pour travaux dirigés, afin de reconnaître l’investissement des enseignants de statut second degré dans les tâches annexes à l’enseignement, nombreuses et variées."
Je n'ai pas tous les détails (notamment le fait que les IUT s'y étaient opposés manifestement), mais dans mon UFR, ces 36h prennent la forme de surveillances de partiels en tout comprises dans les 384hETD, ce qui donne 348h de cours, 36h de surveillances et des heures comp' d'enseignements qui commencent de facto à la 349e heure d'enseignement.

C'est revenu récemment sur le tapis à cause de contraintes budgétaires mais pour l'instant, ça tient -- j'ignore comment ces 36h sont prises en compte dans les autres composantes.
(Alors qu'en vrai, les tâches nombreuses et variées ayant encore augmenté depuis 2006, on devrait plutôt demander à ce que ces 36h deviennent 72h... abi)

_________________
You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame me for your problems?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par epekeina.tes.ousias Dim Oct 23 2022, 13:03
Le problème n'est pas d'“aligner” les PRAG/PRCE (+PLP/PREC) sur les MCF et les PU. Les premiers sont enseignants en université, les seconds enseignants chercheurs en université (et il y a aussi des chercheurs); les premiers sont des collègues issus du secondaire et affectés dans le supérieur par détachement et recrutement sur commission, les seconds sont titulaires d'un doctorat (et d'une HDR) et affectés dans le supérieur par commission de recrutement; les premiers demeurent titulaires des concours qu'ils ont passés (et c'est heureux!), les seconds changent de corps à l'issue de la première année d'exercice.
En théorie, les premiers ne font pas de recherche (dans la pratique, on est très souvent fort content de les avoirs!), les second, en théorie, doivent en faire (quand on leur en donne les moyens).

À part cela, je ne vois pas en quoi leurs fonctions d'enseignants diffèrent (au moins dans les premiers et seconds cycles). Mettons encore que, pour ma part, ce que j'enseigne et ce que je publie entretiennent énormément de relations, à part ça, il faudra m'expliquer ce qui est différent dans l'enseignement de tel ou tel de mes collègues, qui est docteur et PRAG (en histoire) et dans les miens (en philo). Le quota d'heures annuelle est la différence la plus visible pour ce qui regarde les heures d'enseignement.

Donc: à travail et qualité égaux, primes égales. Mis à part que, les universités étant financièrement nombreuses à être dans le rouge (de même que le reste d'ailleurs), tout est bon pour faire des économies.

_________________
Si tu vales valeo. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ergo
Ergo
Enchanteur

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Ergo Dim Oct 23 2022, 13:54
Ce qu'indique le compte-rendu de la première réunion du collectif:
Le Collectif 384 réitère sa demande d’intégration au RIPEC.

Monsieur Pierre Mutzenhardt entend cette demande et expose deux obstacles.

- Le premier est d’ordre juridique : intégrer les ES demande un large travail législatif qui ne pourrait, le cas échéant, avoir lieu que lors de la revoyure de la LPR en 2023. Nous lui demandons s'il ne suffit pas de modifier le décret d'application de la loi pour en élargir le champ aux ES. PM n'a pas de réponse juridique à nous apporter sur ce point.

- Le second est d’ordre budgétaire. Le collectif souligne que, sans être anodine, une telle revalorisation demeure amplement soutenable eu égard à l’effectif relativement limité des agents concernés.

Une autre solution, considérée avec réticence par le Collectif, est de rehausser la PES à un niveau identique à celui du C1 du RIPEC (6400 euros en 2027) pour l’ensemble des ES.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La fin du CR laisse aussi entendre que la question du statut fera l'objet de discussions. (Et là, il y aura de sacrés points de vigilance.)

_________________
You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame me for your problems?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
Ponocrates
Ponocrates
Expert

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Ponocrates Dim Oct 23 2022, 14:43
denis_neoprofs a écrit:
Ponocrates a écrit:Si vos heures sautent demain,
Pas des heures, un poste :-)
S'il n'y a plus d'heures de cours pour vous, que vous n'arrivez pas à en trouver et que vous êtes en trop grand sous-service, le poste saute. C'est rare, mais je connais au moins un collègue qui a fait 4 heures une année - et ne s'est pas bougé plus que cela pour chercher à en faire plus. L'année suivante il était dans le secondaire. Or, avec les réformes, LMD3 puis LMD4, des maquettes qui revoient le nombre d'heures pour les étudiants à chaque fois à la baisse - il n'est que de voir la réforme BUT qui prétend faire 3 ans au lieu de 2 à moyens constants -, les heures, dans certaines matières diminuent.
Ergo, c'est bien le problème: si révision il y a, cela risque d'être comme avec le "pacte". Qui veut changer le statut ? Pas les Prag. Si le Ministère sort cela, il y a fort à parier qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? "
Fourchette89
Fourchette89
Niveau 2

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Fourchette89 Dim Oct 23 2022, 17:29
Patac a écrit:C'est juste la loi. Les prags et prce sont "personnels de l'enseignement supérieur en tant qu' "autres enseignants". Le syllogisme qui consiste dès lors à les désigner comme enseignants du supérieur ne me choque pas.

Un professeur de droit à l'université doit être titulaire de l'agrégation de l'enseignement supérieur que vous n'avez pas si bien que vous êtes un agrégé du second degré en économie gestion qui est affecté à l'université pour assurer des heures de droit. Votre concours est celui du second degré.
avatar
denis_neoprofs
Niveau 2

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par denis_neoprofs Dim Oct 23 2022, 18:00
Fourchette89 a écrit:
Un professeur de droit à l'université doit être titulaire de l'agrégation de l'enseignement supérieur
Je crois que c'est faux. L'agrégation dite du supérieur (droit, gestion) est une possibilité, mais on peut devenir PR sans. Et c'est un mode
de recrutement de PR qui n'existe pas dans les autres sections.
Fourchette89
Fourchette89
Niveau 2

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par Fourchette89 Dim Oct 23 2022, 18:56
denis_neoprofs a écrit:
Fourchette89 a écrit:
Un professeur de droit à l'université doit être titulaire de l'agrégation de l'enseignement supérieur
Je crois que c'est faux. L'agrégation dite du supérieur (droit, gestion) est une possibilité, mais on peut devenir PR sans. Et c'est un mode
de recrutement de PR qui n'existe pas dans les autres sections.

Je crois que non quoi ? Il faut l'agrégation classique, interne ou l'avancement sur carrière pour les MCF. Son agrégation d'économie gestion ne lui permettra pas d'être professeur des universités. L'agrégation de l'enseignement supérieur existe pour les 6 premières sections or les trois premières concernent le droit. CQFD.


Dernière édition par Fourchette89 le Dim Oct 23 2022, 19:15, édité 1 fois
avatar
denis_neoprofs
Niveau 2

[PRAG, PRCE] Collectif 384 Empty Re: [PRAG, PRCE] Collectif 384

par denis_neoprofs Dim Oct 23 2022, 19:06
Vous avez écrit :

Un professeur de droit à l'université doit être titulaire de l'agrégation de l'enseignement supérieur

j'ai simplement répondu que cette assertion est fausse. On peut être PR de droit sans. C'est tout. On s'est surement mal compris ...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum