Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Mar 16 Jan 2024 - 18:13
Il faudrait m’expliquer pourquoi ils sont encore sous contrat. Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 248604097
Maroussia
Maroussia
Habitué du forum

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Maroussia Mar 16 Jan 2024 - 18:19
Je ne comprends vraiment pas comment des esprits qui se disent ou se veulent éclairés et cultivés peuvent scolariser leur(s) enfant(s) dans un établissement prônant l'abstinence des homosexuels. J'ai beau chercher, jene comprends pas.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par epekeina.tes.ousias Mar 16 Jan 2024 - 18:20
Jenny a écrit:Il faudrait m’expliquer pourquoi ils sont encore sous contrat. Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 248604097

Parce que tout est possible ? Razz

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Mar 16 Jan 2024 - 18:21
« Contraire aux valeurs de la République » et « pénalement répréhensible », tout est dit. Même le dress code est à revoir. Razz

Mais on savait que la table du bureau du ministre de l’EN était grande. Ça a dû se perdre.
musa
musa
Fidèle du forum

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par musa Mar 16 Jan 2024 - 18:26
Pour ma part, je trouve ça hallucinant que l'obligation de suivre une heure de catéchèse par semaine quand on s'inscrit dans une école catholique soit considérée comme hors la loi. Pour le contenu de ces heures, rien d'étonnant à ce que la doctrine de l'Église catholique y soit exposée. Si on y est allergique, pourquoi ne pas aller voir ailleurs ?
Pour ce qui est des propos pénalement répréhensibles, c'est autre chose.
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Mar 16 Jan 2024 - 18:28
Le problème, c’est que c’est de l’argent public. Ca regarde un minimum le contribuable.
À partir du moment où ils sont un établissement sous contrat, ils sont aussi censés respecter les programmes officielles, conformes ou non à la religion catholique.


Dernière édition par Jenny le Mar 16 Jan 2024 - 18:30, édité 1 fois
Prezbo
Prezbo
Vénérable

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Prezbo Mar 16 Jan 2024 - 18:29
musa a écrit:Pour ma part, je trouve ça hallucinant que l'obligation de suivre une heure de catéchèse par semaine quand on s'inscrit dans une école catholique soit considérée comme hors la loi. Pour le contenu de ces heures, rien d'étonnant à ce que la doctrine de l'Église catholique y soit exposée. Si on y est allergique, pourquoi ne pas aller voir ailleurs ?
Pour ce qui est des propos pénalement répréhensibles, c'est autre chose.


Parce qu'il s'agit d'un établissement sous contrat, qui ne peut pas discriminer les élèves selon leur religion et donc pas leur imposer une éducation religieuse. Si Stanislas n'est pas content, qu'il passe hors contrat.
musa
musa
Fidèle du forum

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par musa Mar 16 Jan 2024 - 18:30
À ce compte-là, il faudrait supprimer tout financement pour le privé. C'est une position qui se tient. Mais ça va au-delà de Stan.
valle
valle
Expert

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par valle Mar 16 Jan 2024 - 18:30
musa a écrit:Pour ma part, je trouve ça hallucinant que l'obligation de suivre une heure de catéchèse par semaine quand on s'inscrit dans une école catholique soit considérée comme hors la loi. Pour le contenu de ces heures, rien d'étonnant à ce que la doctrine de l'Église catholique y soit exposée. Si on y est allergique, pourquoi ne pas aller voir ailleurs ?
Pour ce qui est des propos pénalement répréhensibles, c'est autre chose.
Deux choses :
1/ Bon, c'est la loi, on peut la changer, mais on ne va juste arrêter de l'appliquer à Stanislas parce que ça te paraît hallucinant, alors que tous les autres sont censés s'y plier.

2/ Je ne connais pas les détails historiques, mais je suppose que le pacte est un peu que, vu que les enseignants sont payés par l'État, il faut que tout élève puisse y être potentiellement normalement accueilli, ce qui empêche l'enseignement religieux obligatoire.
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Mar 16 Jan 2024 - 18:32
musa a écrit:À ce compte-là, il faudrait supprimer tout financement pour le privé. C'est une position qui se tient. Mais ça va au-delà de Stan.

Ce n’est pas une mauvaise idée.
Resterait aussi à respecter la loi française.
Laotzi
Laotzi
Esprit éclairé

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Laotzi Mar 16 Jan 2024 - 18:32
musa a écrit:Pour ma part, je trouve ça hallucinant que l'obligation de suivre une heure de catéchèse par semaine quand on s'inscrit dans une école catholique soit considérée comme hors la loi. Pour le contenu de ces heures, rien d'étonnant à ce que la doctrine de l'Église catholique y soit exposée. Si on y est allergique, pourquoi ne pas aller voir ailleurs ?
Pour ce qui est des propos pénalement répréhensibles, c'est autre chose.

Parce que c'est le fondement même de la loi Debré de 1959 sur les contrats d'association ? Les lycées privés hors contrat sont subventionnés à 100 % par les fonds publics pour les dépenses de fonctionnement de la scolarité obligatoire et les salaires des professeurs. En contrepartie, ils doivent suivre les programmes scolaires et ne pas refuser d'élèves sur la base de leur orientation religieuse. La loi Debré oblige même à placer les heures de religion en début ou fin de demi-journées pour ne pas exercer de contrainte (en créant des trous dans l'emploi du temps) aux élèves.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
musa
musa
Fidèle du forum

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par musa Mar 16 Jan 2024 - 18:35
Stan n'est pas le seul établissement à ne pas appliquer la loi alors. Mes enfants sont dans un établissement privé sous contrat où tous les élèves (y compris musulmans) suivent l'heure de pastorale. Dont le contenu me paraît certes beaucoup plus light que ce qui se pratique à Stan.
valle
valle
Expert

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par valle Mar 16 Jan 2024 - 18:37
En fait je pense (je ne rigole qu'à moitié) qu'il faudrait remplacer la dénomination "privé sous contrat" par "public sous contrat" (laquelle ne veut rien dire mais qui me paraît paradoxalement plus exacte).
Sinon, je vais m'attirer des ennuis mais, sans y être spécialement favorable, j'accepterais très bien que le privé sous contrat confessionnel puisse exiger une formation au dogme obligatoire.
avatar
Cochonou
Niveau 9

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Cochonou Mar 16 Jan 2024 - 18:39
-


Dernière édition par Cochonou le Lun 22 Jan 2024 - 21:58, édité 1 fois
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Mar 16 Jan 2024 - 18:40
Musa : C’est un vrai problème donc. L’Etat est censé contrôler et faire appliquer la loi au privé sous contrat.
Laotzi
Laotzi
Esprit éclairé

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Laotzi Mar 16 Jan 2024 - 18:42
Jenny a écrit:Musa : C’est un vrai problème donc. L’Etat est censé contrôler et faire appliquer la loi au privé sous contrat.

Les autorités sont certainement parfaitement au courant que Stanislas (et d'autres visiblement) ne respectent pas la loi, au moins sur le plan de l'instruction religieuse facultative (donc du respect de la liberté religieuse des élèves) quand on sait qui fréquente cet établissement (des ministres, des enfants de ministre etc.). On laisse faire. Au moins, Pap Ndiaye avait eu l'intelligence, après les révélations de la presse, de commander un rapport de l'IG, pour mettre par écrit et au clair ces dérives. Même s'il a fallu encore une fois que Médiapart le sorte, puisque le ministère le gardait sur sa grande table.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
musa
musa
Fidèle du forum

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par musa Mar 16 Jan 2024 - 18:43
Je ne connaissais pas bien la loi. Je pensais que les obligations du privé sous contrat se cantonnaient au respect des programmes officiels et à l'accueil de tous les élèves sans discrimination religieuse. Mais je pensais que les élèves n'étaient pas dispensés pour autant des cours spécifiques constituant le caractère propre de l'établissement.
Proton
Proton
Expert

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Proton Mar 16 Jan 2024 - 18:46
Au final, rien de neuf sous le soleil. Tout ceci on le savait déjà non ? Et ça ne date pas d'hier me semble-t-il.

musa a écrit:À ce compte-là, il faudrait supprimer tout financement pour le privé. C'est une position qui se tient. Mais ça va au-delà de Stan.

Oui, on supprime tout le privé. Mais après que faire ? Il faudra recruter les profs du privé dans le public ?
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Mar 16 Jan 2024 - 19:07
Rien de neuf, mais une école sous contrat qui prône les thérapies de conversion et la culture du viol, ce n’est sans doute pas souhaitable !
Lyorane
Lyorane
Niveau 6

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Lyorane Mar 16 Jan 2024 - 19:11
Ce que fait Stanislas ne correspond pas au fonctionnement du privé sous contrat. Ils ne respectent pas leur contrat avec l’Etat… Et ne respectent même pas les statuts de l’enseignement catholique !

Dans l’intitulé 2, intitulé « servir la Nation », on trouve :
Préambule de l’enseignement catholique a écrit: Il devrait être clair à tous qu'exposer et proposer n'équivaut pas à imposer.

Pour moi, on a juste encore une fois la preuve que l’Etat est ici défaillant puisque malgré ce rapport accablant, il ne bouge pas. A lui de rappeler que le Contrat avec l’Etat oblige l’établissement à respecter certaines règles. Rappelons quand même que les inspecteurs viennent inspecter les profs du privé, donc on ne me fera pas croire que tout ça est une découverte. De toute façon, il suffit d’aller sur le site de l’établissement.

Quant au fait que le privé sous contrat reçoive de l’argent de l’Etat.. ben c’est un héritage historique. Au même titre qu’en tant qu’élève du public, j’ai eu des cours d’éducation religieuse (et non de catéchèse !) obligatoires tous les ans : élève en Moselle, le Concordat est toujours là (et les prêtres sont payés par l’Etat !) J’en garde d’ailleurs le souvenir de quelque chose de très intéressant, qui permettait de voir les points communs et différences entre les religions, de comprendre les bases de certains aspects de notre société, d’avoir des références qui font partie d’un fonds culturel commun, bien au-delà de la question de la foi. Et ce n’était pas axé exclusivement sur la religion chrétienne.

Édit : coquille


Dernière édition par Lyorane le Mar 16 Jan 2024 - 19:16, édité 1 fois
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Mar 16 Jan 2024 - 19:15
Stanislas reçoit aussi des subventions exceptionnelles de la région et ce sont des sommes colossales (région qui par ailleurs ferme des lycées publics par rentabilité).
Ganbatte
Ganbatte
Niveau 9

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Ganbatte Mar 16 Jan 2024 - 19:20
Oui, mais si c'est riche c'est pas du séparatisme.
Ergo
Ergo
Devin

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Ergo Mar 16 Jan 2024 - 19:32
Jenny a écrit:Stanislas reçoit aussi des subventions exceptionnelles de la région et ce sont des sommes colossales (région qui par ailleurs ferme des lycées publics par rentabilité).
Oui mais ils les gèrent bien:
Stanislas facture ainsi 2 027 euros l'année en primaire, 2 200 au collège et 2 500 au lycée. Ajoutez 1 200 euros supplémentaires pour l'étude dirigée. En multipliant par le nombre d'élèves, les recettes propres de l'établissement deviennent vite rondelettes: 22 millions de chiffres d'affaires en 2022, 3 millions d'Ebitda (excédent brut d'exploitation, qui mesure la rentabilité), selon les comptes disponibles en ligne. C'est une autre spécificité de Stanislas: l'établissement n'est pas une association, mais une société anonyme, qui peut donc dégager des bénéfices Avec de l'argent public donc.
https://www.liberation.fr/societe/education/enseignement-prive-a-stanislas-largent-public-coule-a-flots-20240115_QM2372SBY5BLBLRPYGDB4W6PRU/

_________________
"You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame *me* for your problems?" -- Once Upon a Time
"The gull was your ordinary gull." -- Wittgenstein's Mistress
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï. (Si vous cherchez un stulo-plyme, de l'encre, récap de mars 2023)
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Mar 16 Jan 2024 - 19:33
Ah mais pourquoi Pécresse leur file un demi-million annuel en plus ?
Nous aussi, on veut des sous !
Ergo
Ergo
Devin

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Ergo Mar 16 Jan 2024 - 19:34
On ne donne qu'aux riches. Comme ça, ils sont encore plus riches. Tout bénéf.

_________________
"You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame *me* for your problems?" -- Once Upon a Time
"The gull was your ordinary gull." -- Wittgenstein's Mistress
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï. (Si vous cherchez un stulo-plyme, de l'encre, récap de mars 2023)
Jenny
Jenny
Médiateur

Aux frontières du réel : le collège Stanislas - Page 7 Empty Re: Aux frontières du réel : le collège Stanislas

par Jenny Mar 16 Jan 2024 - 19:37
Ah oui, c'est vrai, j'enseigne à des pauvres en baskets !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum