Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
joebar69
Fidèle du forum

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par joebar69 Mer 17 Avr 2024 - 10:13
Laotzi a écrit:Les syndicats étaient conviés au ministère pour un bilan sur le pacte.
Sur X, Guislaine David du SNUIPP donne quelques infos : "n moyenne 30% enseignants ont adhéré au pacte : 24% dans le 1er degré et 33% dans le second. 2,1 parts par enseignant dans le second degré, 1,7 part par enseignant dans le premier degré. Les missions les plus choisies sont le RCD, devoirs faits puis soutien en 6e. Fin du bilan … Aucune donnée genrée, pas de répartition géo. Annonce de la fin du pacte pour la fin de l’année et transformation d’une partie des HSE l’année prochaine en part de pacte." (https://x.com/guislainedavid/status/1780305522870083760)

Sophie Venetitay du SNES rajoute aussi : "Attends, on a quand même appris que 56% des remplacements de courte durée se font dans la même discipline. Donc près de la moitié des RCD se font dans une autre discipline. Genre le prof de SES remplacé par la prof de SVT. Et ils sont contents" (https://x.com/SVenetitay/status/1780292981083226434)

Un CR des syndicats ne devrait pas tarder.
Pas étonnant et comme confirmé supra, on voulait, au ministère, pour faire plaisir aux parents qui râlaient, mettre en place une garderie nationale. C'est tout.
Le retour sur l'intérêt pédagogique du bouzin, ils-elles s'en tamponnent, et depuis le début.
De là où l'on voit les priorités de fléchage budgétaires de notre ministère, alors qu'ailleurs (dans le 93, par exemple) on réclame des postes de titulaires.


Dernière édition par joebar69 le Mer 17 Avr 2024 - 10:26, édité 2 fois
lilith888
lilith888
Grand sage

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par lilith888 Mer 17 Avr 2024 - 10:19
X.Y.U. a écrit:Eh oui, ma fille (6ème) vient d'ailleurs d'avoir 7h de maths dans sa semaine (et c'est pas la 1ère fois) : alors qu'il n'y avait pourtant pas de cours de maths à "rattraper", mais des heures de pacte à palper ça oui... Rolling Eyes

Mais c'est exactement ce qui est prévu dans le cadre du pacte en fait, depuis le début. Etonnée que cela puisse étonner.
avatar
Enaeco
Vénérable

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Enaeco Mer 17 Avr 2024 - 10:29
lilith888 a écrit:
X.Y.U. a écrit:Eh oui, ma fille (6ème) vient d'ailleurs d'avoir 7h de maths dans sa semaine (et c'est pas la 1ère fois) : alors qu'il n'y avait pourtant pas de cours de maths à "rattraper", mais des heures de pacte à palper ça oui... Rolling Eyes

Mais c'est exactement ce qui est prévu dans le cadre du pacte en fait, depuis le début. Etonnée que cela puisse étonner.

C'est quand même assez rare qu'une classe n'ait pas perdu 2h30 de maths en 2 trimestres, ni pour absence du prof, ni pour interventions diverses empiétant sur les cours.
7h ça commence à faire mais c'est si embêtant que ça que les élèves bénéficient de leur quota d'heures sur l'année (chose assez rare) voire même qu'ils débordent d'une poignée d'heures ?
Vous craignez que ça fasse déborder le groupe des bons l'an prochain ?
Jenny
Jenny
Médiateur

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Jenny Mer 17 Avr 2024 - 10:37
Je ne vois pas bien où est le problème. Un professeur de la classe fait quelques heures en plus, sans doute plus bénéfiques que de la permanence. On est, selon moi, dans le cas de figure où des RCD sont bien utiles.
Je peux comprendre le manque d’efficacité avec un enseignant qui n’a pas la classe et qui ne travaille pas avec l’enseignant de la matière et de la classe concernée.
joebar69
joebar69
Fidèle du forum

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par joebar69 Mer 17 Avr 2024 - 11:13
Jenny a écrit:Je ne vois pas bien où est le problème. Un professeur de la classe fait quelques heures en plus, sans doute plus bénéfiques que de la permanence. On est, selon moi, dans le cas de figure où des RCD sont bien utiles.
Je peux comprendre le manque d’efficacité avec un enseignant qui n’a pas la classe et qui ne travaille pas avec l’enseignant de la matière et de la classe concernée.
Pour la partie graissée : utile pour le ministère !
A l'avenir, moins d'AED et d'enseignant.e.s à recruter.
Le pacte sera l'alpha et l'oméga aux problèmes multiples de l’École, du moins c'est le fond de leur pensée économique.


Dernière édition par joebar69 le Mer 17 Avr 2024 - 11:13, édité 1 fois
profdoctoujours
profdoctoujours
Niveau 5

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par profdoctoujours Mer 17 Avr 2024 - 11:13
J'imagine que ces heures de maths supplémentaires viennent remplacer des heures d'autre chose. Sur le principe, j'ai du mal à me réjouir. Ca envoie le message qu'on se moque de ce que les élèves apprennent. On peut avoir autant d'heures de maths qu'on veut, ça ne remplacera pas des heures de SVT, d'histoire, de français, ou de n'importe quelle autre matière.

Et j'ajoute que les heures de permanence ne sont pas toujours inutiles. Ca dépend des élèves je dirai. Je vois beaucoup d'élèves en profiter pour venir réviser ou faire leurs devoirs au CDI, pourtant je suis en lycée où les élèves peuvent sortir de l'établissement quand ils ont perm, contrairement au collège. Bon bien sûr il y a des élèves qui ne font rien en perm, je ne dis pas le contraire, mais ce sont des heures qui peuvent être utiles aussi.


Dernière édition par profdoctoujours le Mer 17 Avr 2024 - 11:15, édité 1 fois
joebar69
joebar69
Fidèle du forum

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par joebar69 Mer 17 Avr 2024 - 11:15
PACTE = Prêt A Contrer Tout Enseignement !
Hélips
Hélips
Prophète

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Hélips Mer 17 Avr 2024 - 11:16
Jenny a écrit:Je ne vois pas bien où est le problème. Un professeur de la classe fait quelques heures en plus, sans doute plus bénéfiques que de la permanence. On est, selon moi, dans le cas de figure où des RCD sont bien utiles.
Je peux comprendre le manque d’efficacité avec un enseignant qui n’a pas la classe et qui ne travaille pas avec l’enseignant de la matière et de la classe concernée.
Et ne parlons pas du manque d'efficacité de la 7e heure de maths de la semaine. Des heures de permanence où les élèves auraient pu avancer leurs devoirs autre que maths, c'est bien aussi.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
sookie
sookie
Grand sage

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par sookie Mer 17 Avr 2024 - 11:47
Mais vous avez vraiment des salles de permanence dans lesquelles les élèves peuvent travailler ? ce n'est vraiment pas le cas dans mon collège.
Et ils ne vont pas au CDI quand ça leur chante (et heureusement), les profs-doc ont aussi des cours à assurer et ne sont pas des surveillants de perm.

_________________
On est belle et on ne se tait pas, on n'est jamais trop vieille pour quoique ce soit
avatar
Enaeco
Vénérable

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Enaeco Mer 17 Avr 2024 - 11:52
Bien sur, si on oppose des heures de maths avec le prof de la classe à "des heures de permanence où les élèves auraient pu avancer leurs devoirs autre que maths", ça devient discutable.

La permanence se résume souvent à 1h de garderie où les élèves sont livrés à eux-même et ne voient pas forcément l'intérêt de mettre à profit cette heure pour ne pas qu'elle soit perdue. Et ça c'est quand la permanence se fait dans des conditions propices au travail (dans une salle et pas dans la cour et dans un calme relatif).
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par epekeina.tes.ousias Mer 17 Avr 2024 - 11:54
Jenny a écrit:Je ne vois pas bien où est le problème. Un professeur de la classe fait quelques heures en plus, sans doute plus bénéfiques que de la permanence. On est, selon moi, dans le cas de figure où des RCD sont bien utiles.
Je peux comprendre le manque d’efficacité avec un enseignant qui n’a pas la classe et qui ne travaille pas avec l’enseignant de la matière et de la classe concernée.

Jenny, à court terme, tu as sans doute raison : mieux vaut recevoir des cours qu'être en perm'. Donc, oui, dans cette optique très déterminée, c'est “utile” au sens où ce serait encore “pire” qui s'il n'y avait rien : bref, ce pourrait être pire…

Mais — et là-dessus je ne parviens pas à être d'accord avec toi — à moyen et long terme, le mal me paraît très grand : non seulement on “remplace” des heures de X par des heures de Y, mais aucun décompte n'est tenu à ce propos. Ce qui veut dire que les carences dans les enseignements non reçus — quelle que soit la matière ! — sont désormais institutionnalisées autant que cachées, dissimulées. Nécessairement, il va se faire que, sur les 4+3 années du secondaire, des élèves auront été privés de X heures de maths (par ex.) avec Y heures de SVT et/ou d'Anglais et/ou d'autre chose (par ex.) : il est extrêmement improbable que cela “s'équilibre” spontanément — la “main invisible” de Smith elle-même, en sa toute-puissance, en serait incapable ! Et le pire c'est a) que le grand public aura l'impression (pour combien de temps, c'est la question) que le problème est réglé et b) que, comme aucun décompte ne sera jamais fait de ces pertes réelles, les manques et les lacunes seront imputés aux élèves comme leur responsabilité propre. Ils auront “eu leur chance” : tant pis pour les “perdants” : væ victis !

C'est non seulement un moyen frauduleux et mensongers, mais cela contredit radicalement le principe de l'obligation d'instruction ainsi que le principe d'égalité, dont la conséquence est que les élèves ont — au strict minimum ! — tous droit aux horaires entiers d'enseignement dans toutes les disciplines. En instaurant ce régime obscur, à la carte, par improvisation et en aveugle, le pouvoir exécutif a décrété un système qui renonce volontairement (et pour longtemps) à satisfaire à l'un des principes les plus fondamentaux de l'enseignement public. En général, on appelle ce genre de chose une “trahison”.

On me dira que ce sont de biens grands mots, du bavardage sur les principes. C'est bien possible : on n'aime guère le bavardage sur les principes de nos jours, on préfère le bavardage des idéologues et des charlatans, qu'ils soient responsables politiques ou amuseurs publics dans les médias, c'est tellement plus drôle. Mais quand on renonce volontairement à de tels principes, c'est que l'idée même d'enseignement public ainsi que ses institutions sont bonnes à mettre aux ordures. Ceci, avec toutes les conséquences que cela a déjà et celles encore à venir, qui seront sans doute pires, et que l'on subira nécessairement.

_________________
Si tu vales valeo. Wink
Jenny
Jenny
Médiateur

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Jenny Mer 17 Avr 2024 - 12:00
sookie a écrit:Mais vous avez vraiment des salles de permanence dans lesquelles les élèves peuvent travailler ? ce n'est vraiment pas le cas dans mon collège.
Et ils ne vont pas au CDI quand ça leur chante (et heureusement), les profs-doc ont aussi des cours à assurer et ne sont pas des surveillants de perm.

C’est rarement le cas dans les établissements où j’ai travaillé et il y a souvent cours au CDI. Bilan : ils sont généralement dans les couloirs, au foyer ou dans une perm bruyante.
J’ai beaucoup de mal à croire qu’il n’y ait aucune perte d’heure au cours d’une année. Mon avis, c’est que ça comble très minoritairement les pertes d’heures, mais que dans ce cas de figure, ça a au moins le mérite d’être avec l’enseignant des élèves. Je serais très étonnée que ça se traduise par des heures en trop sur une année ou une scolarité.
avatar
Enaeco
Vénérable

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Enaeco Mer 17 Avr 2024 - 12:04
Vous considérez qu'il faut faire une croix sur le volume d'heures perdues que représentent les absences de courte durée ? (avec des arguments que j'entends très bien du type "il y a bien d'autres chantiers à s'attaquer en priorité", "ce problème n'en serait pas un si le reste était ok")

Sinon, je ne vois que deux leviers pour limiter ces heures perdues : trouver un remplaçant dans l'établissement (RCD) et réduire les absences (donc pas de formations ou réunions sur les heures de cours des élèves)
avatar
Rovoi
Niveau 3

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Rovoi Mer 17 Avr 2024 - 12:05
epekeina.tes.ousias a écrit:à moyen et long terme, le mal me paraît très grand : non seulement on “remplace” des heures de X par des heures de Y, mais aucun décompte n'est tenu à ce propos. Ce qui veut dire que les carences dans les enseignements non reçus — quelle que soit la matière ! — sont désormais institutionnalisées autant que cachées, dissimulées.

+1000
henriette
henriette
Médiateur

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par henriette Mer 17 Avr 2024 - 12:09
Hélips a écrit:
Jenny a écrit:Je ne vois pas bien où est le problème. Un professeur de la classe fait quelques heures en plus, sans doute plus bénéfiques que de la permanence. On est, selon moi, dans le cas de figure où des RCD sont bien utiles.
Je peux comprendre le manque d’efficacité avec un enseignant qui n’a pas la classe et qui ne travaille pas avec l’enseignant de la matière et de la classe concernée.
Et ne parlons pas du manque d'efficacité de la 7e heure de maths de la semaine. Des heures de permanence où les élèves auraient pu avancer leurs devoirs autre que maths, c'est bien aussi.
Ou du prof de maths qui n'a pas la classe en question, qui fait du RCD d'un collègue d'anglais, et décide donc de faire ce qu'il pense être des cours d'anglais (je précise qu'il n'enseigne pas les maths en anglais, non non, il fait "cours d'anglais").

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
PrCosinus
PrCosinus
Niveau 7

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par PrCosinus Mer 17 Avr 2024 - 12:09
Plus de X et moins de Y, ce n'est pas un problème à mes yeux. Il serait bien aussi de prendre du recul par rapport aux disciplines en enseignement secondaire. C'est un découpage du savoir un peu artificiel dont on a du mal à s'extraire . C'est un sujet à part entière. Je me sens prof profondément mais je ne sens pas mon enseignement substantifiquement disciplinaire (j'en enseigne deux en réalité) et je ne pense pas que lorsque nos élèves , devenus adultes et confrontés à des problématiques de la vie devront se demander "dans quelle discipline est ce problème" (sauf en LV peut être ).

Sinon, j'ai fait du RCD en maths, en SNT et en NSI, je n'ai pas fait de garderie, on a bossé.

_________________
"Quand les gens sont d'accord avec moi, j'ai toujours le sentiment que je dois me tromper." O.Wilde
Jenny
Jenny
Médiateur

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 40 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Jenny Mer 17 Avr 2024 - 12:12
Enaeco a écrit:Vous considérez qu'il faut faire une croix sur le volume d'heures perdues que représentent les absences de courte durée ? (avec des arguments que j'entends très bien du type "il y a bien d'autres chantiers à s'attaquer en priorité", "ce problème n'en serait pas un si le reste était ok")

Sinon, je ne vois que deux leviers pour limiter ces heures perdues : trouver un remplaçant dans l'établissement (RCD) et réduire les absences (donc pas de formations ou réunions sur les heures de cours des élèves)

Mais non, voyons ! Je connais des collègues qui font du RCD en douce, sans être rémunérés pour ne pas dire qu'ils font du RCD. Il faut être inventif, voyons ! Razz


-------
Suite à un grand nombre de réponses, ce sujet a été automatiquement divisé. Vous pouvez retrouver la suite de ce sujet ici :
https://www.neoprofs.org/t143694-le-pacte-mise-en-oeuvre-dans-les-eple
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum