Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
celitian
Sage

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par celitian Sam 20 Avr 2024 - 8:20
Aperçu par hasard a écrit:
Difool a écrit:Pour ma part j'ai pris 6 parts fonctionnelles du PACTE et j'ai une 7eme qui doit arriver dans le cadre de référent classe engagée SNU. 3 parts étaient des RCD, un collègue étant en arret dès septembre, j'ai pris ses heures  (25 ou 26h) avec 2 classes de BTS que l'on a en commun, cela m'a permis d'avancer plus vite avec les BTS 2 pour avoir du temps pour préparer les épreuves d'examens, avec les BTS 1 cela m'a permis de démarrer plus doucement et d'avoir du temps pour travailler en mode projet et faire une sortie scolaire ou deux non programmées.
Ensuite j'ai pris 1 heure pour chaque classe de 2nde et 1ere année CAP (il y a en 18, donc 18h), afin de présenter le SNU et la nouvelle formule classe engagée (promotion d'un dispositif EN). Quasiment toutes les classes se sont portées volontaires, nous avons plus de 300 élèves inscrits sur le SNU. Puis j'ai fait avec des classes d'un peu partout (BTS, classes générales, pro ou techno) , un cours de culture générale et de géopolitique (les attentas du 7 octobre ont légérement modifiés ce cours) avec l'approbation du CDE et de son Adjoint. Au final, début novembre j'avais bouclé les 54 heures de cours en RCD. J'ai aussi opté les 24h en demi goupe qui m'a permis de travailler en effectif réduit (février-mars) les BTS pour travailler les rapports d'activités pour les épreuves en CCF. Il me reste donc 2 parts fonctionnelles, une sur la coordination et mise en ouvre de projet pédagogique innovant  et une sur le lien école entreprise, qui m'a permis de trouver des partenariat avec des entreprises pour des stages ou ouvrir des classes en alternances.
Je n'ai donc pas chomé mais j'ai adoré cette année, mes 19 heures de BTS/semaine me permettant d'avoir du temps pour monter des activités , j'ai ainsi travaillé sur le venue de l'exposition itinérante sur les troupes coloniales du ministère des Armées, de faire intervenir mr Larbi Benboudaoud (Vice champion olympique de Judo) pour parler de l'olympisme auprès des élèves et d'emmener 350 élèves (sur 3 soirées) faire le ravivage de la flamme à l'Arc de triomphe....
Financièrement, c'est quand meme une fiche de paie de près de 1000 euros par mois supplémentaire, ce n'est pas négligeable. Certes ça frite avec les syndicats mais ce n'est pas eux qui paient mon loyer, ni les activités sportives des enfants.
Vous l'aurez compris, je suis à 100% pour le PACTE.

Franchement, ne le prends pas mal, mais on dirait une pub pour des lingettes qui permettent de tout nettoyer dans la maison. Mais en plus long et en plus pénible.
Le collègue parle de cap, BTS donc je suppose qu'il enseigne dans un lp ou un lycée des métiers.
Ici, les collègues ont aussi multiplié les pactes, c'est très facile avec les périodes où les élèves sont en stage.
Conclusion de notre proviseur qui relaie très très bien la parole gouvernementale, "vous avez le temps de bosser pendant que les élèves sont en stage donc vous allez prendre des classes en plus pendant ces périodes car vous devez des heures", il a commencé à comptabiliser toutes les heures "dues".
On attend la suite avec impatience.

Comme le collègue, il y a eu des pactes sur le LP pour des concours, des projets de route nature.... certains étaient à 9 pactes en janvier.

Jenny
Jenny
Médiateur

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Jenny Sam 20 Avr 2024 - 8:25
Entièrement d'accord avec toi, Elyas. Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 2252222100
zigmag17
zigmag17
Guide spirituel

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par zigmag17 Sam 20 Avr 2024 - 8:26
celitian a écrit:
Aperçu par hasard a écrit:
Difool a écrit:Pour ma part j'ai pris 6 parts fonctionnelles du PACTE et j'ai une 7eme qui doit arriver dans le cadre de référent classe engagée SNU. 3 parts étaient des RCD, un collègue étant en arret dès septembre, j'ai pris ses heures  (25 ou 26h) avec 2 classes de BTS que l'on a en commun, cela m'a permis d'avancer plus vite avec les BTS 2 pour avoir du temps pour préparer les épreuves d'examens, avec les BTS 1 cela m'a permis de démarrer plus doucement et d'avoir du temps pour travailler en mode projet et faire une sortie scolaire ou deux non programmées.
Ensuite j'ai pris 1 heure pour chaque classe de 2nde et 1ere année CAP (il y a en 18, donc 18h), afin de présenter le SNU et la nouvelle formule classe engagée (promotion d'un dispositif EN). Quasiment toutes les classes se sont portées volontaires, nous avons plus de 300 élèves inscrits sur le SNU. Puis j'ai fait avec des classes d'un peu partout (BTS, classes générales, pro ou techno) , un cours de culture générale et de géopolitique (les attentas du 7 octobre ont légérement modifiés ce cours) avec l'approbation du CDE et de son Adjoint. Au final, début novembre j'avais bouclé les 54 heures de cours en RCD. J'ai aussi opté les 24h en demi goupe qui m'a permis de travailler en effectif réduit (février-mars) les BTS pour travailler les rapports d'activités pour les épreuves en CCF. Il me reste donc 2 parts fonctionnelles, une sur la coordination et mise en ouvre de projet pédagogique innovant  et une sur le lien école entreprise, qui m'a permis de trouver des partenariat avec des entreprises pour des stages ou ouvrir des classes en alternances.
Je n'ai donc pas chomé mais j'ai adoré cette année, mes 19 heures de BTS/semaine me permettant d'avoir du temps pour monter des activités , j'ai ainsi travaillé sur le venue de l'exposition itinérante sur les troupes coloniales du ministère des Armées, de faire intervenir mr Larbi Benboudaoud (Vice champion olympique de Judo) pour parler de l'olympisme auprès des élèves et d'emmener 350 élèves (sur 3 soirées) faire le ravivage de la flamme à l'Arc de triomphe....
Financièrement, c'est quand meme une fiche de paie de près de 1000 euros par mois supplémentaire, ce n'est pas négligeable. Certes ça frite avec les syndicats mais ce n'est pas eux qui paient mon loyer, ni les activités sportives des enfants.
Vous l'aurez compris, je suis à 100% pour le PACTE.

Franchement, ne le prends pas mal, mais on dirait une pub pour des lingettes qui permettent de tout nettoyer dans la maison. Mais en plus long et en plus pénible.
Le collègue parle de cap, BTS donc je suppose qu'il enseigne dans un lp ou un lycée des métiers.
Ici, les collègues ont aussi multiplié les pactes, c'est très facile avec les périodes où les élèves sont en stage.
Conclusion de notre proviseur qui relaie très très bien la parole gouvernementale, "vous avez le temps de bosser pendant que les élèves sont en stage donc vous allez prendre des classes en plus pendant ces périodes car vous devez des heures", il a commencé à comptabiliser toutes les heures "dues".
On attend la suite avec impatience.

Comme le collègue, il y a eu des pactes sur le LP pour des concours, des projets de route nature.... certains étaient à 9 pactes en janvier.


Comment parvenez-vous à savoir combien de pactes sont pris, et par qui? Nous on ne sait que ce que les collègues nous disent ( à savoir, une seule collègue a dit avoir signé un pacte et encore, très discrètement).
Quant aux stages en LP c'est toujours le même problème : nous ne sommes pas sous le régime de l'annualisation, donc les discours de rattrapage d'heures normalement n'ont pas lieu d'être ( ou alors il faut cesser les visites, les comptes-rendus, les certifications etc).
celitian
celitian
Sage

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par celitian Sam 20 Avr 2024 - 8:42
Nous, ils le disent sans problème.
Dans son calcul, le proviseur a bien déduit le temps pour le suivi, il y a un texte avec l'équivalence entre heure de cours et suivi.
Il faut être bien naïf pour croire qu'il va être possible très longtemps de continuer à recevoir une rémunération pendant les stages et sur les mêmes heures toucher une autre rémunération pour une autre mission.
Cléopatra2
Cléopatra2
Guide spirituel

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Cléopatra2 Sam 20 Avr 2024 - 8:45
Il faut être très naïf pour penser que cette manne financière va se poursuivre longtemps sans être au détriment d'autre chose. Déjà les HSE pour l'an prochain. Prenons l'exemple des PE qui sont venus faire soutien dans les collègues en disant que c'était vital pour eux de faire ces heures financièrement. Paf, plus d'heures.
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Elyas Sam 20 Avr 2024 - 8:50
Cléopatra2 a écrit:Il faut être très naïf pour penser que cette manne financière va se poursuivre longtemps sans être au détriment d'autre chose. Déjà les HSE pour l'an prochain. Prenons l'exemple des PE qui sont venus faire soutien dans les collègues en disant que c'était vital pour eux de faire ces heures financièrement. Paf, plus d'heures.

Tu as raison mais les gens ne sont pas naïfs. Se projeter financièrement dans une durée moyenne ou longue n'est pas un luxe qu'ils peuvent se permettre. Ils saisissent une opportunité pour pouvoir vivre correctement à court terme.

J'ai une collègue en SEGPA, mère célibataire de deux enfants avec un loyer de région parisienne, ce n'est pas son salaire de PE échelon 5 qui lui permet d'éviter les découverts mensuels ou d'envisager de sortir de la location pour acheter. Les 3 parts fonctionnelles qu'elle a prises l'aident bien en ce moment-même.

Les gens ne sont pas des idiots. Ils sont juste en mode survie.
Cléopatra2
Cléopatra2
Guide spirituel

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Cléopatra2 Sam 20 Avr 2024 - 8:51
Mais comment faisaient-ils jusqu'à maintenant? C'est une vraie question.
Une passante
Une passante
Esprit éclairé

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Une passante Sam 20 Avr 2024 - 8:54
henriette a écrit:Je sais bien qu'il vaut mieux lire ce fil qu'être aveugle, mais tout de même...
Le degré d'individualisme décomplexé qui émane de certains messages m'en rend la lecture vraiment éprouvante. Je suis à la fois écœurée et désabusée.

Je partage totalement !
La différence de charge de travail entre les établissements et les disciplines crée une injustice extrême entre les enseignants.
Nous ne sommes pas tous à égalité, et j'aimerais bien voir comment le collègue ferait s'il était en Lettres en lycée, avec des classes de 35 élèves (à moins que les deuxièmes carrières dans l'EN et les BOE ne soient la clé pour bâcler le travail...)

Tout ceci est profondément écœurant et j'espère un retour de karma pour ceux qui, égoïstement, participent à cette déconsidération financière du métier.
Jenny
Jenny
Médiateur

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Jenny Sam 20 Avr 2024 - 9:01
Cléopatra2 a écrit:Mais comment faisaient-ils jusqu'à maintenant? C'est une vraie question.

Probablement des IMP et des HSE, peut être des cours particuliers, un cumul d’activités… mais se pose la question des trajets dans ces derniers cas.Devoirs faits et les RCD ne sont pas nouveaux. D’ailleurs, la manne est relative, parce que comme le dit Elyas, certaines missions payées en IMP/HSE le sont désormais en pacte.
Prezbo
Prezbo
Vénérable

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Prezbo Sam 20 Avr 2024 - 9:06
Je ne jugerais par principe, individuellement, aucune personne qui accepte de prendre un pacte sans connaître sa situation (et quand bien même je pense la connaître, peut-être que je ne sais pas tout). Cela dit, je suis surpris que certains sachent à ce point qui a pris combien de briques dans son établissement et pourquoi, alors que chez moi le sujet est tabou et l'identité des pactés inconnue.  Les histoires de mères célibataires qui prend trois pactes pour payer le loyer et les activités de ses gamins relèvent de la preuve par l'anecdote. Elles existent sans doute, comme existe le collègue déjà traditionnellement gavé d'HSA qui prend trois pactes en laissant sa femme gérer complètement l'intendance à la maison. L'anecdote ne fait pas une moyenne, je serais curieux d'avoir des retours (âge, ancienneté, sexe) sur le profil des pactes. Il me semble que la répartition des HS est par exemple très genre, les hommes en acceptant statistiquement plus.
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Elyas Sam 20 Avr 2024 - 9:07
Cléopatra2 a écrit:Mais comment faisaient-ils jusqu'à maintenant? C'est une vraie question.

Ils mangeaient des produits "premiers prix", tenaient leurs affaires au maximum en priant pour qu'elles tiennent, sautaient des repas pour éviter de dépenser 5 euros, ne sortaient jamais avec les collègues, ne faisaient aucune sortie, ne mettaient jamais le chauffage à plus de 17°, achetaient tout en occasion/seconde vie, utilisaient tous les bons de réduction existant etc.

La pauvreté, c'est ça chez une partie de nos collègues. Personne n'en parle parce que les différences de traitement dans une même salle des professeurs sont gigantesques (entre le professeur vacataire en région parisienne à 1700 euros entre deux bahuts et le professeur à 4100 euros sur un seul bahut à cinq minutes de chez lui, ça n'est pas de la caricature) et ça pose un réel souci parce que les gens sont certes collègues mais n'ont pas les mêmes intérêts de classe. Là, nous discutons entre nous. La majorité d'entre nous appartenons plus ou moins aux classes moyennes supérieures ou même aux classes supérieures, culturellement au moins, financièrement en partie (si on se réfère à l'INSEE). Cependant, une partie des collègues appartient aux classes populaires et aux classes moyennes inférieures (celles qui se paupérisent à vitesse grand V).

Je connais dans mon coin, pas mal de vacataires qui sont sur deux bahuts à 30 mn en voiture de chez elles (elles se logent en zone rurale pour des questions de budgets, elles sont mères célibataires et un seul salaire).
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Elyas Sam 20 Avr 2024 - 9:09
Prezbo a écrit:Je ne jugerais par principe, individuellement, aucune personne qui accepte de prendre un pacte sans connaître sa situation (et quand bien même je pense la connaître, peut-être que je ne sais pas tout). Cela dit, je suis surpris que certains sachent à ce point qui a pris combien de briques dans son établissement et pourquoi, alors que chez moi le sujet est tabou et l'identité des pactés inconnue.  Les histoires de mères célibataires qui prend trois pactes pour payer le loyer et les activités de ses gamins relèvent de la preuve par l'anecdote. Elles existent sans doute, comme existe le collègue déjà traditionnellement gavé d'HSA qui prend trois pactes en laissant sa femme gérer complètement l'intendance à la maison. L'anecdote ne fait pas une moyenne, je serais curieux d'avoir des retours (âge, ancienneté, sexe) sur le profil des pactes. Il me semble que la répartition des HS est par exemple très genre, les hommes en acceptant statistiquement plus.

Oui, ce sont les hommes titulaires qui en prennent le plus, selon les données fournies.

Attention, je nuance mes propos : j'évoque le fait qu'une partie des pactés le fait par nécessité mais ils ne sont pas la majorité. C'est pour cela que je trouve que le jugement essentialisant est impudique.

Après, de l'autre côté, des "pactés" posent un réel souci parce que comme les collègues de LP viennent d'en apporter le témoignage, ça donne des idées à l'institution pour faire empirer les conditions de travail.
Jenny
Jenny
Médiateur

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Jenny Sam 20 Avr 2024 - 9:13
Après un homme peut aussi avoir une situation précaire, des parents âgés ou une femme à temps partiel... et tout le monde n'a pas envie de s'épancher sur ses difficultés financières au boulot.
Ca serait intéressant d'avoir des stats par académie histoire de voir s'il y a une corrélation avec les prix de l'immobilier.
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Elyas Sam 20 Avr 2024 - 9:18
Jenny a écrit:Après un homme peut aussi avoir une situation précaire, des parents âgés ou une femme à temps partiel... et tout le monde n'a pas envie de s'épancher sur ses difficultés financières au boulot.
Ca serait intéressant d'avoir des stats par académie histoire de voir s'il y a une corrélation avec les prix de l'immobilier.

Chez moi, le pacte a surtout été pris par les collègues de SEGPA, une collègue de lettres célibataire avec un enfant, un jeune collègue T1 qui débarque du sud et a un loyer qui lui prend 60% de son traitement, plusieurs collègues ayant un conjoint au chômage ou à temps partiel et des enfants en bas âge plus mon collègue et moi qui avons pris des parts fonctionnelles pour pallier le souci de DHG suite à un imbroglio administratif dû au Rectorat (pour le coup, mon collègue et moi sommes deux hommes déjà bien payés sans le pacte, on pourrait dire qu'on profite du système). Plusieurs collègues hommes ont pris du pacte mais uniquement sur DF (dans mon souvenir, ils viennent tous d'avoir des enfants d'ailleurs).
Jenny
Jenny
Médiateur

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Jenny Sam 20 Avr 2024 - 9:21
On est loin du portrait du collègue souvent dressé sur le fil...
Beaucoup de femmes et de jeunes collègues ici, j'ai l'impression.
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Elyas Sam 20 Avr 2024 - 9:23
Je me demande s'il n'y a pas aussi des différences entre collèges et lycée, et entre lycée GT et lycée pro sur cette question du pacte, le tout sur différences territoriales aussi par rapport à la pression immobilière et à l'usage ou non de la voiture au quotidien.
Hans
Hans
Niveau 5

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Hans Sam 20 Avr 2024 - 9:23
Prezbo a écrit:Je ne jugerais par principe, individuellement, aucune personne qui accepte de prendre un pacte sans connaître sa situation (et quand bien même je pense la connaître, peut-être que je ne sais pas tout). Cela dit, je suis surpris que certains sachent à ce point qui a pris combien de briques dans son établissement et pourquoi, alors que chez moi le sujet est tabou et l'identité des pactés inconnue.  Les histoires de mères célibataires qui prend trois pactes pour payer le loyer et les activités de ses gamins relèvent de la preuve par l'anecdote. Elles existent sans doute, comme existe le collègue déjà traditionnellement gavé d'HSA qui prend trois pactes en laissant sa femme gérer complètement l'intendance à la maison. L'anecdote ne fait pas une moyenne, je serais curieux d'avoir des retours (âge, ancienneté, sexe) sur le profil des pactes. Il me semble que la répartition des HS est par exemple très genre, les hommes en acceptant statistiquement plus.

Je suis dans un lycée privé, on a demandé en septembre la liste des pactes et des missions inhérentes.
La liste est affichée en celle des salles des profs. Transparent.
Oui en LP, certains profs ont 6 pactes, ça va du RCd, au club projet ( robot, découverte métier, échec, initiation au russe, philosophie, organisation de voyages ou sorties scolaires...)

Au lgt, 14 RCd, un pacte coordination BTS qui fait office de PP en BTS, avant c était du bénévolat.
Le pacte paye ce que les collègues faisaient en bénévolat avant. On sait que la manne est grande et que cela va se réduire.

Par contre, vu qu'il n y a aucun contrôle, les abus sont aussi nombreux, des pactes qui remplacent des missions payés par l'ogec, organisation des JPO, coordinateur de niveau, responsable labo et salle technique, être présent sur les salons étudiants...
Hans
Hans
Niveau 5

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Hans Sam 20 Avr 2024 - 9:30
Elyas a écrit:Je me demande s'il n'y a pas aussi des différences entre collèges et lycée, et entre lycée GT et lycée pro sur cette question du pacte, le tout sur différences territoriales aussi par rapport à la pression immobilière et à l'usage ou non de la voiture au quotidien.

Oui c est sur et sur les disciplines enseignées.
Mes collègues de sti ont des pactes RCd pour se remplacer entre eux quand ils sont convoqués pour des épreuves de BTS. Par bloc de 3h, ça va vite. Aucun prépa ou copie, une activité déjà prête ou un TP à lancer.

Je suis en math, je n' ai pas de RCd mais ce serait facile, tu me mets dans n importe quel classe collège ou lycée et je t improvisé une séance d exercice ou de révision au pied levé.

Devoir fait, c est de la présence et de l aide au devoir simplement.
LadyOlenna
LadyOlenna
Modérateur

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par LadyOlenna Sam 20 Avr 2024 - 9:34
Dans mon collège, les personnes ayant pris un pacte (ou plusieurs) sont des parents isolés (4 femmes, 1 homme) avec un ou plusieurs enfants en études.

Comment faisaient-ils avant ? Ils priaient pour avoir des HSE dans la discipline lors de la répart, cumulaient des heures de devoirs faits, prenaient des missions payées en IMP, voire faisaient des sacrifices comme le dit  @Elyas.
avatar
Malavita
Neoprof expérimenté

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Malavita Sam 20 Avr 2024 - 9:43
celitian a écrit:Nous, ils le disent sans problème.
Dans son calcul, le proviseur a bien déduit le temps pour le suivi, il y a un texte avec l'équivalence entre heure de cours et suivi.
Il faut être bien naïf pour croire qu'il va être possible très longtemps de continuer à recevoir une rémunération pendant les stages et sur les mêmes heures toucher une autre rémunération pour une autre mission.

Le texte existe, oui mais il dit aussi que si tu dépasses le quota, l'établissement doit des HSE... Je vous conseille de vérifier vous-même car, cela dépend des heures et des classes et de faire partir les élèves pour maximum 3 semaines par séquences. Sur une de mes terminales, je "devais" 6 heures et sur l'établissement me "devait" 10 heures... Et ce n'est pas annualisé...

Pour revenir à l'histoire du pacte, dans mon établissement, ils ont tous été pris mais pour certains à marche forcée car des collègues l'ont découvert au moment des VS (nous ne les avons pas signées...) donc après la remontée ou sur leur fiche de paie. Les autres pactes ont été pris par des volontaires qui sont des fumistes de première (et pas des familles monoparentales). Par exemple, le référent numérique a envoyé un mail au PP leur disant de gérer PIX... Je passe les RCD qui se transforme en arrosage de plante ou autre... Le tout bien couvert par la direction. Ceux qui ont refusé le pacte passent pour des gens qui ne travaillent pas. J'espère que certains vont devoir rendre l'argent et qu'il y aura plus de contrôle car dans mon établissement, c'est du grand n'importe quoi (bon cela va aussi avec le reste).
Charles-Maurice
Charles-Maurice
Niveau 9

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Charles-Maurice Sam 20 Avr 2024 - 9:53
Le résultat est consternant. Tout cet argent aurait dû servir à ce qui manque tant : assurer des recrutements de qualité via des salaires au niveau de ce qu'ils étaient il y a 30 ans. Ce saupoudrage mi social mi gadget ne fait qu'affaiblir la profession. Que beaucoup se jettent sur la manne est normal, dans un contexte inflationniste, mais navrant.
zigmag17
zigmag17
Guide spirituel

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par zigmag17 Sam 20 Avr 2024 - 9:57
Charles-Maurice a écrit:Le résultat est consternant. Tout cet argent aurait dû servir à ce qui manque tant : assurer des recrutements de qualité via des salaires au niveau de ce qu'ils étaient il y a 30 ans. Ce saupoudrage mi social mi gadget ne fait qu'affaiblir la profession. Que beaucoup se jettent sur la manne est normal, dans un contexte inflationniste, mais navrant.

Cet argent-là plus celui, je le rappelle, généreusement distribué aux élèves de LP l'issue de leurs stages ( formation initiale donc stages inhérents à  la formation et non rétribuables en théorie).
Pendant ce temps nous continuons d'être sous-payés et certains comme cela a été rappelé plus haut, crèvent la dalle et tirent la langue pour nourrir leur famille.
C'est scandaleux.
avatar
elisa18
Neoprof expérimenté

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par elisa18 Sam 20 Avr 2024 - 10:01
Hans a écrit:
Prezbo a écrit:Je ne jugerais par principe, individuellement, aucune personne qui accepte de prendre un pacte sans connaître sa situation (et quand bien même je pense la connaître, peut-être que je ne sais pas tout). Cela dit, je suis surpris que certains sachent à ce point qui a pris combien de briques dans son établissement et pourquoi, alors que chez moi le sujet est tabou et l'identité des pactés inconnue.  Les histoires de mères célibataires qui prend trois pactes pour payer le loyer et les activités de ses gamins relèvent de la preuve par l'anecdote. Elles existent sans doute, comme existe le collègue déjà traditionnellement gavé d'HSA qui prend trois pactes en laissant sa femme gérer complètement l'intendance à la maison. L'anecdote ne fait pas une moyenne, je serais curieux d'avoir des retours (âge, ancienneté, sexe) sur le profil des pactes. Il me semble que la répartition des HS est par exemple très genre, les hommes en acceptant statistiquement plus.

Je suis dans un lycée privé, on a demandé en septembre la liste des pactes et des missions inhérentes.
La liste est affichée en celle des salles des profs. Transparent.
Oui en LP, certains profs ont 6 pactes, ça va du RCd, au club projet ( robot, découverte métier, échec, initiation au russe, philosophie, organisation de voyages ou sorties scolaires...)

Au lgt, 14 RCd, un pacte coordination BTS qui fait office de PP en BTS, avant c était du bénévolat.
Le pacte paye ce que les collègues faisaient en bénévolat avant. On sait que la manne est grande et que cela va se réduire.

Par contre, vu qu'il n y a aucun contrôle, les abus sont aussi nombreux, des pactes qui remplacent des missions payés par l'ogec, organisation des JPO, coordinateur de niveau, responsable labo et salle technique, être présent sur les salons étudiants...

Un pacte pour voyage ou sortie scolaire ? Nous nous étions demandé avec ma collègue si nous l'accepterions si on nous le proposait pour rémunérer un peu nos heures sur le gros projet Erasmus (parce que nous ne sommes pas favorables au Pacte, parce que pour nous l'heure de pacte est moins payée qu'une hse....). Mais on ne nous a rien proposé (si, un quart d'imp) car cela ne rentre pas dans le Pacte. Est ce que parmi vous, certains ont touché des pactes pour des voyages /sorties scolaires ?
Charles-Maurice
Charles-Maurice
Niveau 9

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par Charles-Maurice Sam 20 Avr 2024 - 10:09
Non, j'ai organisé un voyage scolaire, seule, et je n'ai touché aucune HSE. Quant au pacte, on nous a dit qu'il ne pouvait rétribuer aucune fonction exercée auprès des étudiants. Même les remplacements en post bac sont payés taux HSE.
joebar69
joebar69
Fidèle du forum

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par joebar69 Sam 20 Avr 2024 - 10:16
A la lecture des derniers posts, depuis hier soir, je comprends mieux (et avec regrets) la raison de l’échec des différents combats communs menés par nos représentants syndicaux, depuis des années.
C'est mort !
La fracture qui, déjà présente depuis plusieurs années, s'installe entre certain.e.s d'entre-nous et pour longtemps.
Les différents gouvernements en place, ont mené à dessein, cette fracture. Celui en place, loin d'être stupide, en profite et amplifie le phénomène.

J'entends (et il est entendable) les interventions citant les cas particuliers des collègues qui "n'ont pas eu le choix", notamment pour des raisons économiques.
Cependant, que nous aurait-il coûté de résister, au moins lors de la mise en place de ce piège, une année de plus, tous ensemble ?
Nous avions, communément, la chance de ne pas prendre la perche venimeuse tendue, pour imposer un retour de négociations (et non de concertations) sur le sujet des rémunérations, nous n'avons pas su la saisir, par choix individualistes.
On voit désormais, la tendance de choix politique économique se dessiner.
L’Éducation et ses personnels seront sacrifiés, malgré les beaux discours affichés par les PR, PM et ministres actuels, sur l'autel des ré-armements divers et variés.

Désabusé, je suis. Pédalé pour me vider la tête, je vais.


Dernière édition par joebar69 le Sam 20 Avr 2024 - 10:53, édité 1 fois
celitian
celitian
Sage

Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE - Page 6 Empty Re: Le pacte : mise en oeuvre dans les EPLE

par celitian Sam 20 Avr 2024 - 10:20
elisa18 a écrit:
Hans a écrit:
Prezbo a écrit:Je ne jugerais par principe, individuellement, aucune personne qui accepte de prendre un pacte sans connaître sa situation (et quand bien même je pense la connaître, peut-être que je ne sais pas tout). Cela dit, je suis surpris que certains sachent à ce point qui a pris combien de briques dans son établissement et pourquoi, alors que chez moi le sujet est tabou et l'identité des pactés inconnue.  Les histoires de mères célibataires qui prend trois pactes pour payer le loyer et les activités de ses gamins relèvent de la preuve par l'anecdote. Elles existent sans doute, comme existe le collègue déjà traditionnellement gavé d'HSA qui prend trois pactes en laissant sa femme gérer complètement l'intendance à la maison. L'anecdote ne fait pas une moyenne, je serais curieux d'avoir des retours (âge, ancienneté, sexe) sur le profil des pactes. Il me semble que la répartition des HS est par exemple très genre, les hommes en acceptant statistiquement plus.

Je suis dans un lycée privé, on a demandé en septembre la liste des pactes et des missions inhérentes.
La liste est affichée en celle des salles des profs. Transparent.
Oui en LP, certains profs ont 6 pactes, ça va du RCd, au club projet ( robot, découverte métier, échec, initiation au russe, philosophie, organisation de voyages ou sorties scolaires...)

Au lgt, 14 RCd, un pacte coordination BTS qui fait office de PP en BTS, avant c était du bénévolat.
Le pacte paye ce que les collègues faisaient en bénévolat avant. On sait que la manne est grande et que cela va se réduire.

Par contre, vu qu'il n y a aucun contrôle, les abus sont aussi nombreux, des pactes qui remplacent des missions payés par l'ogec, organisation des JPO, coordinateur de niveau, responsable labo et salle technique, être présent sur les salons étudiants...

Un pacte pour voyage ou sortie scolaire ? Nous nous étions demandé avec ma collègue si nous l'accepterions si on nous le proposait pour rémunérer un peu nos heures sur le gros projet Erasmus (parce que nous ne sommes pas favorables au Pacte, parce que pour nous l'heure de pacte est moins payée qu'une hse....). Mais on ne nous a rien proposé (si, un quart d'imp) car cela ne rentre pas dans le Pacte. Est ce que parmi vous, certains ont touché des pactes pour des voyages /sorties scolaires ?
Oui mais seulement pour les collègues plp, le pacte était plus souple sur le LP.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum