Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
olivier-np30
Habitué du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par olivier-np30 le Ven 24 Sep 2010 - 20:02
Ce serait intéressant d'avoir les disciplines...pour voir si les stagiaires se sont passés le mot ("minage de moral collectif")...
lene75
lene75
Bon génie

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lene75 le Ven 24 Sep 2010 - 20:19
Nuits, je trouve que tu résumes très bien une année de stage ! C'est super bien décrit, et encore il en manque, le formateur IUFM qui te dit à 18h30 la veille de la rentrée que ce que tu as prévu pour ton 1er cours ne va pas du tout et qu'il faut absolument que tu changes tout pour demain 8h alors que tu as 2h de trajet pour rentrer de l'IUFM et qu'il n'a pas l'air de vouloir te lâcher tout de suite alors qu'on a blablaté toute la journée sans parler de cours ni d'élèves, par exemple. Enfin, vous n'avez peut-être plus ça, mais j'avais compris que si, qu'on vous avait fait venir fin août pour ça.

Et imaginez les difficultés qui se rajoutent quand on a en plus des problèmes de gestion de classe dont on craint qu'ils coûtent la titularisation (la peur que ça ne se sache ou qu'il ne se vengent le jour de l'inspection crée d'ailleurs à elle seule des problèmes de gestion de classe). Avec 8h/sem, je passais des heures, j'ai bien dit DES HEURES chaque semaine à discuter avec ma tutrice, rédiger des rapports, à voir la CPE, discuter avec les profs principaux, avec de jeunes collègues qui avaient aussi des difficultés, avec les autres stagiaires, etc., et même à réconforter les vacataires qui galéraient aussi avec mes élèves. Je ne sais pas comment les stagiaires à 18h peuvent faire...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Adri
Adri
Grand Maître

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Adri le Ven 24 Sep 2010 - 20:25
Bon courage, Nuits ! Pour avoir vécu une partie seulement de ce que tu racontes (TZR sur deux étab avec Edt pourris, les clefs- pour lesquelles on te demande une caution Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Icon_twisted-, les codes divers et variés, les salles et les collègues qui ne se demandent même pas qui tu es, les demandes à réitérer x fois pour obtenir du matériel et les réponses évasives qui vont avec...) je n'ose imaginer ce que ça donne sans l'expérience et avec la pression de la titularisation par-dessus Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Icon_pale

Bon courage pour tout ça ! Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 3416
Ilse
Ilse
Érudit

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Ilse le Ven 24 Sep 2010 - 20:27
il y a une émission sur 2 stagiaires 18 h en lettres en ce moment sur france inter
henriette
henriette
Médiateur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par henriette le Ven 24 Sep 2010 - 20:51
Nuits, tu as toute ma compassion. J'ai découvert l'an passé la "joie" de deux établissements en horaires décalés, pas dans la même ville, et je n'ai pu faire mon trou ni dans l'un ni dans l'autre, car j'ai passé mon temps à courir de l'un à l'autre, sans avoir le temps de vraiment sympathiser avec qui que ce soit. Mais cela fait 18 ans que j'enseigne. Je n'ose imaginer ce que cela aurait donné si j'avais dû vivre cela mon année de stage.
Courage, tu vas y arriver : fleurs2
sand
sand
Guide spirituel

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par sand le Ven 24 Sep 2010 - 21:24
Nuits, je te félicite pour ta force et ta détermination. J'espère que tu trouveras l'énergie de tenir. trefle
Sand, ex-stagiaire en situation
avatar
Invité19
Esprit sacré

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité19 le Lun 27 Sep 2010 - 10:16
Je voudrais apporter une petite touche positive à ce post Titanic des stagiaires...
J'ai plusieurs amis proches avec qui je passais l'agrég l'an dernier, qui ont été affectés à Versailles ou Créteil, et qui, certes, se disent débordés mais... contents !!

il y en a un qui a des conditions en or, certes. Mais pour les 3 autres, ils ont tous des classes de collège à temps quasi plein, et un a même récupéré une ZEP, avec 3 niveaux différents, et au moins deux élèves souffrant de handicaps, et pourtant, lui que je voyais tellement mal devant une classe, a l'air de bien s'en sortir. Je ne suis pas dans sa classe certes, mais honnetement ça se voit qu'il est plutôt content de son boulot.

Alors c'est sûr, ils sont tous débordés, mais pas jusqu'à ne plus sortir le vendredi ou le samedi soir...

donc bon. Les situations varient beaucoup.
lene75
lene75
Bon génie

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lene75 le Lun 27 Sep 2010 - 11:10
Oiseau phenix a écrit:Alors c'est sûr, ils sont tous débordés, mais pas jusqu'à ne plus sortir le vendredi ou le samedi soir...

Rho, comme quoi la réforme a du bon ! Descartes Parce que j'étais stagiaire 8h il y a deux ans et j'étais débordée jusqu'à ne plus sortir du tout hors vacances scolaires et à dormir peu ! Il faut dire que je mettais 5h pour préparer une heure de cours (mais comment faire autrement ?) et jusqu'à 40 min pour corriger une dissert (avec une dissert toutes les 3 semaines et 66 élèves) titanic

C'est de notre faute, la réforme, parce que l'IUFM qui nous prenait 22h par semaine, c'était tellement nul et ça nous énervait tellement furieux qu'on leur disait qu'on préférerait largement avoir un temps complet (en plus dans notre discipline, c'est pas beaucoup plus de préparations, parce qu'on était nombreux à avoir deux sections, mais en revanche, les copies pale ) plutôt que de devoir les supporter 2 jours par semaine, d'ailleurs, on pleurait les soirs d'IUFM et pas les soirs de cours Suspect :colere: Pas taper veneration

Mais ils ont des services d'agrégés ou on leur a collé des heures sup pour arriver à 18h ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Invité19
Esprit sacré

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité19 le Lun 27 Sep 2010 - 11:32
Je suis la première à hurler contre cette réforme, ce n'est donc pas la question !

et de toute façon les stagiaires dont je parle ont régulièrement une journée formation IUFM, nulle selon certains, précieuse selon d'autres (tout dépend du formateur)

Il n'y en a qu'un qui a un service d'agrégé, les autres sont certifiés et doivent être à 16h je pense (un à 18 peut-être même). La différence c'est qu'ils ne passent pas, je crois, 5h à préparer 1h de cours : bien sûr que dans ces conditions c'est intenable. Et bien sûr qu'il y a d'énormes différences entre collège et lycée, et évidemment en philo...

Mais d'après ce que j'observe, ceux qui s'en sortent le mieux sont ceux qui arrivent à ne pas passer trop de temps sur leurs préps. Comment font-ils, ça je l'ignore... mais ça rejoint ce que disaient d'autres néos : mieux vaut un cours moins préparés, et arriver plus en forme !

cela dit, je le répète, ce n'est pas toujours possible.

Je voulais juste apporter une note un peu plus positive, c'est tout Embarassed
lene75
lene75
Bon génie

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lene75 le Lun 27 Sep 2010 - 12:09
Je ne t'attaquais pas ! Désolée si tous mes smileys un peu ironiques ont pu te le laisser penser. D'ailleurs, regarde ce que j'ai écrit en petit. En fait, si on veut, je m'interrogeais moi-même : finalement, est-ce que la situation actuelle est franchement pire que la parodie de formation qu'il y avait avant ? Probablement oui, mais avant ça n'allait pas non plus...

Après, pour les cours moins préparés, oui, pour sauver sa peau c'est la meilleure solution ou plutôt la seule - pour ceux qui y arrivent et qui arrivent à tenir leurs classes malgré tout - pour les élèves beaucoup moins. On peut toujours se débrouiller dans n'importe quelle matière et à n'importe quel niveau avec très peu de préparations (c'est ce que mon remplaçant est en train de faire Neutral ) et même diminuer les corrections (il "suffit" de faire moins de devoirs ou des devoirs plus courts) et encore une fois les stagiaires 18h n'ont pas d'autre choix, mais pour les élèves, ce n'est pas une solution acceptable, pour les profs non plus, d'ailleurs, comme le disaient bien les stagiaires de l'émission de France Inter, ce n'est pas satisfaisant pour le prof non plus. Je ne découvre pas le fil à couper le beurre, mais si on arrive à en conclure que les seuls stagiaires qui s'en sortent dans des conditions vivables sont ceux qui passent moins de temps à préparer leurs cours (et encore une fois je le leur conseille vivement), c'est bien que le gouvernement a choisi de sacrifier la qualité de l'enseignement.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Invité19
Esprit sacré

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité19 le Lun 27 Sep 2010 - 12:41
je ne suis pas certaine que moins de préparation entraine un effondrement de la qualité des cours. Du moins, je veux dire pour le collège... Mais il n'en reste pas moins que l'absence de formation est une catastrophe : j'ai un copain qui doit faire des cours d'histoire pour un bon lycée, à des 1eres, eh bien je peux vous dire que j'étais à côté de lui quand il a préparé le DS qu'il veut leur donenr... et il n'a aucune idée ne serait ce que du format d'un tel devoir pour une classe de ce niveau. Et personne n'est là pour lui dire s'il est à côté de la plaque ou non...

mais c'est vrai qu'on tombe en plein darwinisme social version Educ nat.

lene75
lene75
Bon génie

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lene75 le Lun 27 Sep 2010 - 13:17
En collège je ne sais pas mais en lycée, on voit quand même clairement la différence entre un cours préparé et un cours fait rapidement (et on ne va pas dire aux élèves tout ce qu'on a préparé, mais ça constitue l'arrière-fond du cours qui permet précisément d'improviser, parce qu'improviser dans le vide, hmm)... Rien que choisir le sujet du cours prend un temps considérable (ou du DS, comme tu le dis avec ton copain). On a tous eu des jours où on avait moins préparé, ça m'arrive encore, et... Quand même, même en collège, j'ai du mal à croire que la qualité ne s'en ressente pas quand on prépare moins et quand on n'a pas le temps de se demander ensuite ce qui a ou n'a pas marché et pourquoi, comment on pourrait améliorer, etc. Bien sûr, dans les matières où il y a des supports, manuels avec cours ou exercices, par exemple, ça doit être plus simple, mais quand même. En revanche, franchement, il ne faut pas idéaliser la formation qu'il y avait avant : à part pour nous mettre des exigences démesurées et souvent contradictoires, on ne nous disait pas concrètement comment nous y prendre, mais on s'aidait beaucoup entre nous et ça c'était vraiment précieux. C'est pour ça qu'il faudrait une véritable formation, qui n'existait pas avant le passage à temps complet, c'est un leurre. J'ai appris 2/3 trucs en formation disciplinaire, à corriger des copies de bac, notamment, à faire cours par problématiques et pas par notion, à ne pas exposer des connaissances (bon, ça, c'est pour ceux qui connaissent le programme de philo) mais 2-3 jours auraient suffi pour condenser l'ensemble de ce que j'ai appris dans l'année, et en formation transversale, alors là, les formateurs se moquent vraiment du monde, pour le coup, on apprend ce que c'est que de faire un cours non préparé !!! et on constate aussi que certains n'ont aucune conscience de la réalité du terrain ailleurs que dans leurs établissements privilégiés. À mon avis, le vrai problème de cette réforme, ce n'est pas la suppression de la formation (de quelle formation ??? il en faudrait une, ça oui, mais on ne peut pas dire qu'on ait supprimé quoi que ce soit) mais le fait d'être à temps complet dès le départ. Et nous aussi, nous étions jetés dans nos classes sans formation, et ça faisait déjà des catastrophes... là je parle de mon cas personnel, mais je me suis fait bordéliser et provoquer par quelques fortes têtes lors de ma 1re heure de cours et, en gros, j'ai passé l'année à essayer de rattraper les dégâts (et j'en garde quelques séquelles psychologiques !)... mais j'ai pu rattraper en partie parce que je n'étais pas à temps complet, je plains vraiment ceux qui se retrouvent confrontés à des problèmes qu'ils n'ont pas le temps de prendre à bras le corps !

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Invité19
Esprit sacré

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité19 le Lun 27 Sep 2010 - 13:22
oui, je suis d'accord avec toi sur toute la ligne ! y compris pour le problème de la formation avant la réforme.

Malheureusement je me demande si ça ne dépend pas aussi énormément des formateurs... on a craché sur les IUFM, mais je ne suis pas absolument certaine que le problème venait de la structure.

Pour exemple, l'an dernier j'avais deux copines dans deux académies, et deux disciplines différentes : la première disait que la formation disciplinaire était géniale pour elle, et la formation générale nullissime, alors que pour la seconde c'était exactement l'inverse.

Mes potes de région parisienne me disent, pour ceux qui sont dans le groupe collège, que leur formateur est excellent, alors que le groupe lycée s'ennuie à mourir et n'apprend rien...

bon, j'enfonce des portes ouvertes là, j'en ai conscience.
avatar
Invité19
Esprit sacré

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité19 le Lun 27 Sep 2010 - 13:23
et puis c'est vrai qu'en histoire géo c'est différent : du point de vue du choix de cours, les programmes doivent être suivis avec un certain volume horaire : c'est déjà très balisé aussi. Les difficultés se situent plutôt ailleurs...
lalilala
lalilala
Empereur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lalilala le Lun 27 Sep 2010 - 19:12
lene75 je suis bien d accord avec ce que tu dis de la formation avant la réforme....

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Nuits
Nuits
Fidèle du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Nuits le Lun 27 Sep 2010 - 21:03
Oiseau phenix a écrit:je ne suis pas certaine que moins de préparation entraine un effondrement de la qualité des cours. Du moins, je veux dire pour le collège... Mais il n'en reste pas moins que l'absence de formation est une catastrophe : j'ai un copain qui doit faire des cours d'histoire pour un bon lycée, à des 1eres, eh bien je peux vous dire que j'étais à côté de lui quand il a préparé le DS qu'il veut leur donenr... et il n'a aucune idée ne serait ce que du format d'un tel devoir pour une classe de ce niveau. Et personne n'est là pour lui dire s'il est à côté de la plaque ou non...

mais c'est vrai qu'on tombe en plein darwinisme social version Educ nat.


Pour moi, c'est l'inverse. Je trouve beaucoup plus difficile d'improviser avec un petit niveau qu'avec des élèves plus âgés. Plus le travail de simplification est important, plus cela me prend du temps. j'ai beaucoup plus de mal à faire comprendre à un 5° le concept de mythe / légende que de faire un cours béton pour des terminales. J'arrive à improviser avec des lycéens, mais avec des collégiens, je suis sûre d'aller dans le mur.
C'est du moins ce que j'ai ressenti pendant les années où j'ai donné des cours particuliers.



_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
lene75
lene75
Bon génie

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lene75 le Lun 27 Sep 2010 - 21:39
Pour le coup pour moi, les cours particuliers, c'était 0 préparation ou presque, quelle que soit la matière ou le niveau (j'ai fai un peu de philo, un peu de maths, d'anglais et de français pour des collégiens et essentiellement du français pour lycéens) : on ne fait que des exos ou de la reprise de points isolés du cours, pas de cours complexes à construire de toutes pièces.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
guiz
guiz
Habitué du forum

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par guiz le Lun 27 Sep 2010 - 22:15
@Nuits a écrit: Pour moi, c'est l'inverse. Je trouve beaucoup plus difficile d'improviser avec un petit niveau qu'avec des élèves plus âgés. Plus le travail de simplification est important, plus cela me prend du temps.
Tout à fait d'accord parce que les "petits" butent sur des choses qui nous semblent évidentes.
C'est du moins mon problème de cette année: Me mettre au niveau de l'élève (non pas que je les prenne de haut, mais dans le sens où il faut que j'essaie de trouver où ça a coincé dans mon explication - essayer de chercher une autre façon d'aborder la chose, alors que pour moi, dès le début c'était facile à comprendre pourtant) et cela prend effectivement beaucoup plus de temps que je ne le pensais Neutral

Oiseau phenix a écrit: mais c'est vrai qu'on tombe en plein darwinisme social version Educ nat.
The survival of the fittest...on est en plein dedans!

_________________
“You know when you've found it, that's something I learned, coz' you feel it when they take it away” ...
lalilala
lalilala
Empereur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lalilala le Mar 28 Sep 2010 - 18:32
Dites les stagiaires, vous avez été payés aujourd'hui?

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
Invité
Invité

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité le Mar 28 Sep 2010 - 18:38
@Nuits a écrit:
Oiseau phenix a écrit:je ne suis pas certaine que moins de préparation entraine un effondrement de la qualité des cours. Du moins, je veux dire pour le collège... Mais il n'en reste pas moins que l'absence de formation est une catastrophe : j'ai un copain qui doit faire des cours d'histoire pour un bon lycée, à des 1eres, eh bien je peux vous dire que j'étais à côté de lui quand il a préparé le DS qu'il veut leur donenr... et il n'a aucune idée ne serait ce que du format d'un tel devoir pour une classe de ce niveau. Et personne n'est là pour lui dire s'il est à côté de la plaque ou non...

mais c'est vrai qu'on tombe en plein darwinisme social version Educ nat.


Pour moi, c'est l'inverse. Je trouve beaucoup plus difficile d'improviser avec un petit niveau qu'avec des élèves plus âgés. Plus le travail de simplification est important, plus cela me prend du temps. j'ai beaucoup plus de mal à faire comprendre à un 5° le concept de mythe / légende que de faire un cours béton pour des terminales. J'arrive à improviser avec des lycéens, mais avec des collégiens, je suis sûre d'aller dans le mur.


Même ressenti en ayant enseigné au collège et au lycée mais je n'ai jamais donné de cours particuliers.
Aemilia
Aemilia
Expert

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Aemilia le Mar 28 Sep 2010 - 18:46
@lalilala a écrit:Dites les stagiaires, vous avez été payés aujourd'hui?

OUI !! c'est la fêêêêête !
lalilala
lalilala
Empereur

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lalilala le Mar 28 Sep 2010 - 18:52
Smile et si c est pas indiscret t as touché combien? (t'es à quel grade et quel échelon au fait?)
Tu peux répondre en mp si tu veux

Moi je n ai rien reçu , je suis toujours dans le rouge...mes collègues stagiaires ont aussi été payés aujourd hui et ils ont touché bien plus que les stagiaires certifiés l'année dernière à la fin de l'année....pourtant ils ne sont qu'à l'échelon 0 ou 1 non?

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
Noëllette
Noëllette
Niveau 5

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Noëllette le Mar 28 Sep 2010 - 18:58
ahhh moi j'ai rien eu.... je déprime car c'est la cata du point de vue sous et y'a ce petit ensemble dans cette boutique de lingerie qui me nargue... oui oui je sais ... angedemon
Ergo
Ergo
Devin

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Ergo le Mar 28 Sep 2010 - 18:58
@lalilala a écrit:Smile et si c est pas indiscret t as touché combien? (t'es à quel grade et quel échelon au fait?)
Tu peux répondre en mp si tu veux

Moi je n ai rien reçu , je suis toujours dans le rouge...mes collègues stagiaires ont aussi été payés aujourd hui et ils ont touché bien plus que les stagiaires certifiés l'année dernière à la fin de l'année....pourtant ils ne sont qu'à l'échelon 0 ou 1 non?
D'après mon contrat, je suis échelon 3.
Après j'admets que je n'ai rien compris au nombre que j'ai reçu qui ne correspond à rien (j'attends d'avoir ma fiche de paie que je ne comprendrai pas Rolling Eyes). J'ai un virement de 1687,21€ aujourd'hui (et vu que j'étais à découvert, ça fait du bien.^^). Tant mieux, hein, mais il me semblait que ça devait être 1582 et quelques. (Et je suppose que les jours de grève sont décomptés plus tard...)
avatar
Invité
Invité

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par Invité le Mar 28 Sep 2010 - 19:07
Oui, ce chiffre correspond à:

- ton salaire échelon 3 (vous commencez désormais à l'échelon 3), zone 2, indice 410: 1600,99 euros.

- + les ISOE (vous les touchez intégralement depuis cette année, puisque vous êtes à temps plein): 85 euros nets environ.

On est donc pile dans ce que tu as touché! Réjouissez-vous, dans votre malheur (car oui, dur dur le temps plein), vous touchez plus de 300 euros de plus que les anciens stagiaires (échelon 1: 1340 euros il y a deux ans, fiche de paie sous les yeux). Vous bénéficiez de la revalorisation du point d'indice, mais aussi de la nouvelle grille des salaires (jusqu'à juin dernier, échelon 3, c'était indice 395 et pas 410) et du fait de la mastérisation, vous commencez avec 1 an d'ancienneté (et ce même si vous n'avez qu'une licence).

Enjoy! yesyes
lene75
lene75
Bon génie

Prof stagiaire à 18h déçue... - Page 16 Empty Re: Prof stagiaire à 18h déçue...

par lene75 le Mar 28 Sep 2010 - 19:11
Eh mais alors moi aussi je vais gagner plus ? Parce c'est déjà plus que ce que j'ai eu en août (et je suis T2 depuis septembre).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum