Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Condorcet
Oracle

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Condorcet Sam 3 Déc 2011 - 17:10
ML veneration veneration veneration
Le ministère devrait te donner un prix de 15 000 euros pour cette fiche Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 2252222100
zouz
zouz
Fidèle du forum

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zouz Sam 3 Déc 2011 - 17:14
Exact, je viens de la parcourir, c'est super bien fait et complet !!! Je regrette juste de ne pas l'avoir eu en ce début d'année, et je me demande même s'il n'est pas trop tard pour faire évoluer les choses ? Sinon, présenter cela comme le bilan de fin de trimestre ?
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Marie Laetitia Sam 3 Déc 2011 - 22:17
@condorcet a écrit:ML veneration veneration veneration
Le ministère devrait te donner un prix de 15 000 euros pour cette fiche Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 2252222100

non non uniquement aux Néos contributeurs ! Razz (moi je n'ai pas fait grand chose là-dedans... et mon expérience des publics difficiles est plus que limitée)

_________________
 Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Marie Laetitia Sam 3 Déc 2011 - 22:19
@zouz a écrit:Exact, je viens de la parcourir, c'est super bien fait et complet !!! Je regrette juste de ne pas l'avoir eu en ce début d'année, et je me demande même s'il n'est pas trop tard pour faire évoluer les choses ? Sinon, présenter cela comme le bilan de fin de trimestre ?

jamais trop tard pour bien faire, ne t'inquiète pas ! Tu peux profiter d'un premier cours de semaine en saisissant le moindre début d'énervement dans le couloir, pour opérer la transformation ! Bon courage, ne t'inquiète pas, tout peut se reprendre en main ! fleurs

_________________
 Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Luce
Luce
Niveau 2

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Luce Dim 4 Déc 2011 - 11:38
Serait-il possible d'avoir cette fiche ? Elle semble avoir disparu. Elle m'aiderait, j'en suis sûre, avec ma classe de 5ème assez difficile.
linkus
linkus
Neoprof expérimenté

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par linkus Dim 4 Déc 2011 - 12:25
La voici. fiche secours
Smile
Luce
Luce
Niveau 2

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Luce Dim 4 Déc 2011 - 12:33
@linkus a écrit:La voici. fiche secours
Smile

Merci Very Happy
Elle est très bien faite, j'aurais aimé l'avoir en début d'année Razz Je comprends mieux certaines réactions d'élèves.
Par contre, j'ai déjà exclu un élève de mon cours qui l'avait (amplement) mérité et on me l'a renvoyé. Du coup, là ou je travaille, les élèves se sentent un peu intouchables.
Catalunya
Catalunya
Expert

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Catalunya Dim 4 Déc 2011 - 12:57
Pourquoi vous retirez la fiche? C'est classé secret défense??
linkus
linkus
Neoprof expérimenté

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par linkus Dim 4 Déc 2011 - 13:02
Je l'ai hébergée suite à la demande de Luce Sad

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur
Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 302509
Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
avatar
zizza
Niveau 10

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zizza Mar 6 Déc 2011 - 8:28
Je suis épuisée. Hier ma tutrice est venue me voir et m'a dit clairement que ça n'allait pas. Elle a raison. J'ai l'impression que c'est de pire en pire depuis le début de l'année où ça n'allait pas trop trop mal au niveau de la gestion de classe, mais maintenant je suis bordélisée dans plusieurs classes. Je n'en peux plus, ça fait deux semaines que je rentre chez moi vers 21h à cause des conseils de classe/réunions avec les parents, mes cours ne sont pas prêts et j'ai 7 paquets de copies à corriger qui attendent depuis presque une semaine. C'est sûr que je sature, j'ai besoin de vacances, qu'il faut que je décompresse, mais je n'ai pas vraiment d'amis dans cette ville (je ne connais que les collègues et les stagiaires, et c'est encore trop superficiel), et je ne vois pas comment je pourrais avoir le temps vu que j'ai encore tous mes cours à préparer pour jeudi et vendredi. Aujourd'hui c'est journée de formation "gestion de classe", encore une fois ça ne servira à rien, et ce soir, réunion avec les parents jusqu'à 20h.
Ma tutrice m'a dit qu'elle ne regarderait ses mails que ce soir si j'ai besoin d'elle (ou demain soir, ce qui fait juste pour jeudi)...
J'en ai marre, je n'ai même plus envie d'aller en cours, de travailler, je pleure tous les soirs en rentrant chez moi.
Et si je m'arrête, cela confirmera aux yeux de ma CDE ce qu'elle pense déjà de moi, et je ne veux pas lui donner cette satisfaction. Peut-être qu'elle a raison finalement, que je ne suis pas faite pour ce boulot.
Lédissé
Lédissé
Empereur

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Lédissé Mar 6 Déc 2011 - 8:55
@zizza a écrit:Je suis épuisée. Hier ma tutrice est venue me voir et m'a dit clairement que ça n'allait pas. Elle a raison. J'ai l'impression que c'est de pire en pire depuis le début de l'année où ça n'allait pas trop trop mal au niveau de la gestion de classe, mais maintenant je suis bordélisée dans plusieurs classes. Je n'en peux plus, ça fait deux semaines que je rentre chez moi vers 21h à cause des conseils de classe/réunions avec les parents, mes cours ne sont pas prêts et j'ai 7 paquets de copies à corriger qui attendent depuis presque une semaine. C'est sûr que je sature, j'ai besoin de vacances, qu'il faut que je décompresse, mais je n'ai pas vraiment d'amis dans cette ville (je ne connais que les collègues et les stagiaires, et c'est encore trop superficiel), et je ne vois pas comment je pourrais avoir le temps vu que j'ai encore tous mes cours à préparer pour jeudi et vendredi. Aujourd'hui c'est journée de formation "gestion de classe", encore une fois ça ne servira à rien, et ce soir, réunion avec les parents jusqu'à 20h.
Ma tutrice m'a dit qu'elle ne regarderait ses mails que ce soir si j'ai besoin d'elle (ou demain soir, ce qui fait juste pour jeudi)...
J'en ai marre, je n'ai même plus envie d'aller en cours, de travailler, je pleure tous les soirs en rentrant chez moi.
Et si je m'arrête, cela confirmera aux yeux de ma CDE ce qu'elle pense déjà de moi, et je ne veux pas lui donner cette satisfaction. Peut-être qu'elle a raison finalement, que je ne suis pas faite pour ce boulot.

Bonjour Zizza...
Dis-moi, tu es obligée d'y aller à ta formation ? L'an dernier ça m'est arrivé de sécher... rarement je dois dire, j'avais peur que cette journée du coup me soit sucrée sur le salaire, et surtout que ça joue sur la titularisation, ç'aurait été moche, mais d'autres l'ont fait plus que moi apparemment sans conséquence. Mais ça dépend sans doute des académies (je suis sur Versailles, ils étaient apparemment beaucoup plus "fliqués" sur Créteil).
Et les conseils/réunions, ils sont tous obligatoires aussi ? Si tu as des groupes en option, donc peu d'élèves dans une classe, tu ne devrais pas être obligée d'aller à tous (et si tu y vas, on devrait te faire passer en premier pour les conseils). A moins d'avoir des rendez-vous particuliers avec des parents, ou d'être PP, tu devrais pouvoir te faire excuser par le PP (chez moi il n'y a que le PP qui reçoit les parents individuellement, sauf rdv pris par ailleurs, et à la première réunion parents/profs il y a rarement plus que le PP pour parler aux parents, les autres profs lui laissent un papier... tout dépend des établissements, mais même si ce n'est général chez toi le PP de tes classes devrait pouvoir comprendre que tu n'as pas le temps ni l'énergie pour ça...)
Tu as l'air d'avoir beaucoup plus besoin d'une journée (ou plus) de repos et de décompression que d'une journée de stage (+ réunion) !! (moi aussi j'ai si rarement trouvé ça utile l'an dernier - et de toute façon moins utile qu'une journée "libre", et aisément remplacé par une page de conseils ou de docs...)

Pas faite pour ce boulot ? Ca reste à prouver... moi l'an dernier s'est bien passé, mais cette année la question m'a traversé l'esprit aussi (et elle l'aurait fait plus souvent si j'avais des soucis avec plus d'une classe... et si je n'en ai qu'avec une classe, ce n'est pas parce que je rayonne d'autorité naturelle - la bonne blague - mais parce que les autres sont gentilles), mais je crois qu'on se pose tous la question en début de carrière quand on a l'impression de ne pas y arriver, par culpabilisation (on culpabilise trop facilement !), et comment y arriver sereinement dans les conditions qu'ils imposent aux stagiaires !
Si on a envie d'enseigner, il y a de bonnes chances me semble-t-il qu'on soit "fait pour ça"...
Et que fait ta tutrice pour t'aider, à part te dire "ouh la la ça ne va pas" ?
Et que fait la/le CPE pour remettre les élèves qui te chahutent en place ? Est-ce que les parents sont convoqués ? est-ce que le PP prend une heure de vie de classe pour leur remonter les bretelles et leur dire que "tester" un nouveau prof est inadmissible ?

Pour ta fin de semaine : (avouerai-je qu'il m'arrive encore d'improviser un cours... et que oui ça marche moins bien, mais que quand je sais que ça va passer, et que c'est le seul moyen de dormir au moins deux-trois heures, je le fais quand même)
Est-ce que tu as des classes avec qui tu pourrais faire le même cours ? (même des classes de niveau différent, en adaptant un peu si besoin ? j'ai fait un cours sur les classes de mots à mes 4e - oui, 4e... Neutral - et je ne vais pas le refondre pour mes 5e ; en latin, j'ai parfois des cours de 3e / 4e (sur la langue) qui se ressemblent, et c'est bien commode quand le temps nous presse comme ça)
Ou est-ce que tu pourrais faire des contrôles surprise ? (en leur disant s'ils s'indignent que s'ils avaient un meilleur comportement et écoutaient, ce serait facile, donc qu'ils n'ont pas à se plaindre)
Ou, au pire, des vidéos à intégrer à tes séquences ?
(Je n'ai sûrement pas tous les trucs ni les meilleurs conseils vu que je ne suis moi-même que T1, et que mon année de stage je n'ai pas été confrontée à un véritable chahut, mais j'essaie...)

Bon courage en tout cas (ouf, les vacances arrivent...) ! fleurs2 fleurs2

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Vieille etc._  Smile
avatar
marimuri
Niveau 7

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par marimuri Mar 6 Déc 2011 - 9:19
@zizza a écrit:Je suis épuisée. Hier ma tutrice est venue me voir et m'a dit clairement que ça n'allait pas. Elle a raison. J'ai l'impression que c'est de pire en pire depuis le début de l'année où ça n'allait pas trop trop mal au niveau de la gestion de classe, mais maintenant je suis bordélisée dans plusieurs classes. Je n'en peux plus, ça fait deux semaines que je rentre chez moi vers 21h à cause des conseils de classe/réunions avec les parents, mes cours ne sont pas prêts et j'ai 7 paquets de copies à corriger qui attendent depuis presque une semaine. C'est sûr que je sature, j'ai besoin de vacances, qu'il faut que je décompresse, mais je n'ai pas vraiment d'amis dans cette ville (je ne connais que les collègues et les stagiaires, et c'est encore trop superficiel), et je ne vois pas comment je pourrais avoir le temps vu que j'ai encore tous mes cours à préparer pour jeudi et vendredi. Aujourd'hui c'est journée de formation "gestion de classe", encore une fois ça ne servira à rien, et ce soir, réunion avec les parents jusqu'à 20h.
Ma tutrice m'a dit qu'elle ne regarderait ses mails que ce soir si j'ai besoin d'elle (ou demain soir, ce qui fait juste pour jeudi)...
J'en ai marre, je n'ai même plus envie d'aller en cours, de travailler, je pleure tous les soirs en rentrant chez moi.
Et si je m'arrête, cela confirmera aux yeux de ma CDE ce qu'elle pense déjà de moi, et je ne veux pas lui donner cette satisfaction. Peut-être qu'elle a raison finalement, que je ne suis pas faite pour ce boulot.

Personne n'est fait pour travailler 50 heures par semaine sous pression et sans encouragements!
Tiens bon, Zizza, et repose-toi plutôt que de te demander si tu es faite pour enseigner!
Le rythme depuis fin novembre est très soutenu et difficile à tenir, et c'est clair que les journées de formation ne sont pas là pour nous alléger la tâche. Je te comprends, moi aussi je m'énerve à chaque fois que j'en ai une, surtout quand elle tombe un jour où j'ai peu d'heures de cours et qu'elle m'alourdit la semaine.
Pense à l'an prochain...courage!
Elle aime
Elle aime
Érudit

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Elle aime Mar 6 Déc 2011 - 12:01
Zizza,

Tous les enseignants de mon lycée sont épuisés en ce moment : conseils, rencontres parents-professeurs, fatigue avant les vacances... Si on ajoute que nous, stagiaires, avons tout à faire plus une formation (...), ce n'est pas étonnant que tu sois épuisée et que tes cours se passent moins bien.

Si cela ne va pas, ne fais pas la même erreur que moi l'an dernier. En d'autres mots, fais-toi arrêter. Personne ne peut supporter de travailler autant et d'avoir de telles remarques (maladroites).
Tu n'en peux plus, cela ne fait pas de toi une mauvaise professeur, je défie ta tutrice de faire des cours parfaits dans de telles conditions.
On fait ce qu'on peut et quand on sature, on sature. C'est tout.
Bon courage.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
linkus
linkus
Neoprof expérimenté

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par linkus Mar 6 Déc 2011 - 18:30
Pendant l'année de stage, on est en mode <>. Ce n'est pas etonnant.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur
Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 302509
Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
Elle aime
Elle aime
Érudit

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Elle aime Mar 6 Déc 2011 - 19:22
@zizza a écrit:Et si je m'arrête, cela confirmera aux yeux de ma CDE ce qu'elle pense déjà de moi, et je ne veux pas lui donner cette satisfaction. Peut-être qu'elle a raison finalement, que je ne suis pas faite pour ce boulot.

Tiens, ça me rappelle quelqu'un... ma CDE de l'an dernier. Je me répète. J'aurais dû prendre un arrêt. Et c'est ce que tu devrais faire.
Ne te laisse pas abattre par cette Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 511759 Repose-toi.
Nuits
Nuits
Fidèle du forum

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Nuits Mar 6 Déc 2011 - 19:23
Ciara a écrit:Zizza,

Tous les enseignants de mon lycée sont épuisés en ce moment : conseils, rencontres parents-professeurs, fatigue avant les vacances... Si on ajoute que nous, stagiaires, avons tout à faire plus une formation (...), ce n'est pas étonnant que tu sois épuisée et que tes cours se passent moins bien.

Si cela ne va pas, ne fais pas la même erreur que moi l'an dernier. En d'autres mots, fais-toi arrêter. Personne ne peut supporter de travailler autant et d'avoir de telles remarques (maladroites).
Tu n'en peux plus, cela ne fait pas de toi une mauvaise professeur, je défie ta tutrice de faire des cours parfaits dans de telles conditions.
On fait ce qu'on peut et quand on sature, on sature. C'est tout.
Bon courage.

+1

Il faut absolument te reposer ! Je le redis encore: il est stratégiquement parlant préférable de s'arrêter, pour se reposer et de revenir en meilleure forme. La seconde chose très importante est de ne pas culpabiliser. Personne (ou presque) ne serait capable de faire mieux avec les conditions qui vous sont imposées.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
avatar
zizza
Niveau 10

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zizza Mar 6 Déc 2011 - 23:50
Merci pour vos messages.
Maintenant ça va un peu mieux, même si c'est pas la joie. J'ai eu formation toute la journée (qui n'a pas servi à grand-chose: en formation transversale censée être sur la gestion de classe, on nous parle des compétences, normal quoi), puis encore la réunion avec les parents (des 6e cette fois) jusqu'à 20h. Mais j'ai parlé avec les collègues, les stagiaires, ma tutrice. Après beaucoup de réflexion, je vais suivre le conseil de ma tutrice, c'est-à-dire aller en cours jeudi et attendre de voir jeudi soir comment je me sens, et si vraiment ça ne va pas, vendredi je me fais arrêter (mais pas pour épuisement parce que ma CDE n'attend que ça pour me descendre encore plus).

_________________
2014-2015: 4e, 3e LV2 et 2de, 1e S + ES + STI2D + STL, Tle S + STMG + STI2D + STL LV2 dans 2 lycées (T2)
2013-2014: 4e, 3e LV2 sur 2 collèges (T1)
2012-2013: 2de, 1e S, 1e ES, TS LV2 (stage)
2011-2012: 6e, 5e, 4e, 3e LV1 bis + 4e, 3e LV2 (stage)
M'dameFlo
M'dameFlo
Niveau 5

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par M'dameFlo Mar 6 Déc 2011 - 23:55
C'est drôle ce sentiment de (sur)vivre au jour le jour. Ce soir, je suis contente parce que demain je réutilise des cours déjà fait avec une autre classe donc je suis sereine. Et je ne pense pas à jeudi... où j'ai cours une journée entière. Donc 7 heures à combler, 7 heures entières alors que là, actuellement, je n'ai RIEN. Mais je suis trop fixée sur la matinée de demain pour y penser... C'est un truc de dingue. Chaque jour chasse l'autre, et chaque jour, il faut recommencer à zéro.
Sur ces paroles réjouissantes, je vais DORMIR, le plus grand bonheur de ma vie actuellement ( et je n'exagère pas du tout ).
Condorcet
Condorcet
Oracle

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Condorcet Mer 7 Déc 2011 - 1:07
Bises à tous les stagiaires ! fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs flower flower flower

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Invité19
Esprit sacré

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Invité19 Mer 7 Déc 2011 - 8:18
courage Zizza !

je suis allée hier dans la seconde de mon tuteur, ça m'a un peu déprimée... c'était très silencieux (même s'il parait que certains jours ils sont chiants), moi j'ai pas du tout ça dans mes classes de seconde (bon, j'ai une seconde horrible qui est d'après le proviseur une des classes les plus dures du lycée, et d'après le cpe, la pire seconde ; mais mon autre seconde est normale et j'ai pas le silence non plus !! à certains moments oui mais pas la plupart du temps...)

pff, marre de pas avoir les clés pour imposer mon autorité. J'applique des trucs, ne pas les faire asseoir tant qu'il n'y a pas le calme, préparer l'entrée en classe, essayer de cadrer mes cours, mais pff... on peut pas dire que ça soit la panacée !
boris vassiliev
boris vassiliev
Grand sage

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par boris vassiliev Mer 7 Déc 2011 - 9:15
@M'dameFlo a écrit:C'est drôle ce sentiment de (sur)vivre au jour le jour. Ce soir, je suis contente parce que demain je réutilise des cours déjà fait avec une autre classe donc je suis sereine. Et je ne pense pas à jeudi... où j'ai cours une journée entière. Donc 7 heures à combler, 7 heures entières alors que là, actuellement, je n'ai RIEN. Mais je suis trop fixée sur la matinée de demain pour y penser... C'est un truc de dingue. Chaque jour chasse l'autre, et chaque jour, il faut recommencer à zéro.

Pareil, quand j'ai commencé j'étais terrorisé à l'idée de ne pas avoir de cours d'avance (en fait, cela n'arrivait pas pendant l'année de stage car un tiers de service seulement, mais mes premières années titulaires en collège). Et depuis que je suis en lycée, c'est devenu la norme : pendant deux-trois ans j'avais toujours des niveaux que je n'avais jamais eu auparavant, et depuis l'année dernière, ce sont les programmes qui changent... Donc au fil du temps je m'y suis habitué. Mais c'est sûr que pour vous stagiaires à temps plein, il a fallu s'y habituer tout de suite et le problème c'est qu'il y a toujours quelqu'un pour surveiller ce que vous faites 😢
boris vassiliev
boris vassiliev
Grand sage

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par boris vassiliev Mer 7 Déc 2011 - 9:52
Oiseau phenix a écrit:courage Zizza !

je suis allée hier dans la seconde de mon tuteur, ça m'a un peu déprimée... c'était très silencieux (même s'il parait que certains jours ils sont chiants), moi j'ai pas du tout ça dans mes classes de seconde (bon, j'ai une seconde horrible qui est d'après le proviseur une des classes les plus dures du lycée, et d'après le cpe, la pire seconde ; mais mon autre seconde est normale et j'ai pas le silence non plus !! à certains moments oui mais pas la plupart du temps...)

pff, marre de pas avoir les clés pour imposer mon autorité. J'applique des trucs, ne pas les faire asseoir tant qu'il n'y a pas le calme, préparer l'entrée en classe, essayer de cadrer mes cours, mais pff... on peut pas dire que ça soit la panacée !

Ces rituels ne peuvent fonctionner que s'ils correspondent à notre personnalité. Sinon, les élèves comprennent qu'il s'agit juste de formalisme, donc ils se taisent pour te faire plaisir avant de s'asseoir mais ils se remettent à parler dès qu'ils ont le cul sur la chaise. Pour que ça fonctionne, il faut que ça concorde avec toute un ensemble d'attitude : faire la gueule, limiter les possibilités d'interventions des élèves dans le cours, avoir un langage toujours soutenu... Donc pour moi, par exemple, cela ne va pas du tout car une fois que je suis à l'aise avec une classe, je suis d'une humeur souriante et plaisante, et comme je fais beaucoup de cours magistral/dialogué je recherche justement l'intervention des élèves, sans me prendre toujours la tête à me demander qui a levé la main ou ne l'a pas levée. Et dès l'instant où je ne suis pas en train d'expliquer une connaissance, ou un exercice, ou de dicter, je parle de manière "naturelle", c'est-à-dire avec des mots familiers, parfois des "gros mots", beaucoup d'ironie...). Donc bien sûr impossible d'être au bord de la punition à chaque fois qu'un élève ouvre la bouche... Par contre un climat détendu me paraît agréable pour tout le monde (cela évite presque à coup sûr les réactions insolentes des élèves), du moment qu'on alterne sans perdre trop de temps ces moments de "transition" ou il n'y a pas le silence, et les moments d'explication/écriture où là bien sûr il faut se taire sous peine de remarque puis de punition. Dans les bonnes classes, ces moments de silence se font automatiquement, dans les classes pourries il faut punir de temps en temps, à fortiori si les élèves sont nombreux. Je sais très bien que ce n'est pas la meilleure solution, mais c'est "ma" solution, celle qui concorde avec ma personnalité.

avatar
Invité19
Esprit sacré

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Invité19 Mer 7 Déc 2011 - 10:33
Oui c est peut être ca le problème... Dans ce cas je suis mal barrée Parce que les bavardages ne me conviennent pas

Après discussion avec un collègue il apparaît que ma seconde non pourrie est une classe bien chiante tout de même ... Ca me rassure. Quant a mes L ils se sont un peu faits défoncer au conseil de classe...
Je ne m en sors peut être pas si mal.
avatar
InvitéC8
Habitué du forum

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par InvitéC8 Mer 7 Déc 2011 - 11:37
edit





Dernière édition par Camille87 le Mer 7 Déc 2011 - 17:34, édité 2 fois
avatar
zizza
Niveau 10

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par zizza Mer 7 Déc 2011 - 11:40
fleurs Camille

C'est hallucinant ces morveux qui se croient tout permis...

_________________
2014-2015: 4e, 3e LV2 et 2de, 1e S + ES + STI2D + STL, Tle S + STMG + STI2D + STL LV2 dans 2 lycées (T2)
2013-2014: 4e, 3e LV2 sur 2 collèges (T1)
2012-2013: 2de, 1e S, 1e ES, TS LV2 (stage)
2011-2012: 6e, 5e, 4e, 3e LV1 bis + 4e, 3e LV2 (stage)
Catalunya
Catalunya
Expert

Les stagiaires n'en peuvent plus...  - Page 20 Empty Re: Les stagiaires n'en peuvent plus...

par Catalunya Mer 7 Déc 2011 - 11:42
Camille87 a écrit:J'en ai marre de mon 2ème lycée, la semaine dernière c'était agression verbale, hier c'était à la limite de l'agression physique...J'en ai marre des élèves qui n'obéissent à RIEN et dégoulinent de leur toute-puissance.

J'ai eu le malheur d'exiger qu'un élève se rassoit à la sonnerie de fin d'heure, car je voulais terminer ma phrase. S'ensuivit une altercation de 10mn (et le temps passe lentement dans ces moments là). Je suis obligée de faire barrage devant la porte et de prendre en otage la classe pour ne pas que l'élève sorte sans mon accord. L'élève reste collé contre moi, il fait 15cm de plus et me défie de sa hauteur, prêt à me passer sur le corps pour sortir. Son discours: "non mais vous êtes sérieuse là, vous croyez vraiment que vous pouvez me garder à la fin de l'heure ? vous êtes complètement hallucinante, si vous pensez avoir ce pouvoir là sur moi, vous déconnez sérieux"; "devant le tribunal c'est moi qui vais gagner, j'ai signé une charte qui indique que le prof n'a pas le droit de retenir les élèves à la sonnerie, vous commettez un délit".



pour moi c'est conseil de discipline s'il s'approche de toi et te toise, intimidation physique
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum