Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Presse-purée
Grand sage

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 4 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Presse-purée Jeu 27 Déc 2012 - 1:02
Y'a pas mal d'IPR de lettres, voire plus haut, qui ne sont pas super enthousiasmés par le socle (en fait par l'APC qu'on tente d'imposer via le socle et la culpabilisation), notamment parce que le socle transforme la langue française en langue de service (mais une langue de service inutile face au globish). Cependant, ce genre de combats se joue plus en sourdine.
victor44
victor44
Habitué du forum

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 4 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par victor44 Jeu 27 Déc 2012 - 3:38
@Celeborn a écrit:Oui. Mon IPR.
J'ai aussi un IG qui est dans les mêmes dispositions, d'ailleurs.


Et ils l'ont dit lors d'une inspection?
Ou ce sont des gens que tu connais et donc qui te parlent off


Moi depuis deux ans tous les IPR qui sont passés au collège, il ont tous milité pour le socle et si une tête brulée avait dit ce qu'elle en pensait elle se serait fait recadrer, y avait pas de marge pour militer contre

mais visiblement je vis pas sur la même planete que vous. A ce que je sache, le Socle ça descend bien de l'inspection générale, l'évaluation par compétence aussi. C'étaient pas les priorités de Luc Chatel.

Celadon
Celadon
Demi-dieu

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 4 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Celadon Jeu 27 Déc 2012 - 8:34
Il se peut qu'elle ait envisagé cette promotion comme susceptible de lui donner davantage de latitude pour lutter contre le socle. Après tout, la fonction n'est que ce que l'on accepte d'en faire. Ceux qui résistent le savent bien.
Celeborn
Celeborn
Esprit sacré

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 4 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Celeborn Jeu 27 Déc 2012 - 9:30
@victor44 a écrit:
Et ils l'ont dit lors d'une inspection?

Lors d'une réunion d'équipe après l'inspection (et devant l'équipe de direction), même : « le socle, c'est juste un outil de communication pour les parents ».

Sinon, le socle, ça ne descend pas du tout de l'inspection générale. Ça descend de la loi Fillon qui descend de directives européennes (qui descendent de l'OCDE, si vraiment on veut remonter jusqu'au sommet de la chaîne).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 4 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par User5899 Jeu 27 Déc 2012 - 9:37
@victor44 a écrit:A ce que je sache, le Socle ça descend bien de l'inspection générale, l'évaluation par compétence aussi. C'étaient pas les priorités de Luc Chatel.
Chatel n'est pas dans le coup. Le socle a été instauré par la loi Fillon de 2005.
Bon, en même temps, ce n'est certainement pas Fillon lui-même qui a imaginé ça, car il lui arrive d'être intelligent. Il a dû être mal conseillé Rolling Eyes
avatar
retraitée
Doyen

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 4 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par retraitée Jeu 27 Déc 2012 - 17:12
Ni monique vuaillat, ni Denis Paget, ni Jean Luc Villeneuve ne sont devenus CDE ou inspecteurs,
Pour Vuaillat, devenir IPR, c'eût été un scandale! On lui a "donné" l'agrégation alors qu'elle avait peu de diplômes (je ne crois pas qu'elle ait été recrutée par concours) , et quant à la défense des enseignants, on en reparlera . J'ai quitté le SNEs (je l'ai déjà dit) avec la majorité de ma section syndicale de lycée, écoeurés que nous avons été par sa capitulation devant Allègre, suivie (ou précédée) du cadeau que j'évoque.
Et, oui, je connais des IPR courageux, qui se sont mouillés ou ont apporté une aide précieuse quand il a fallu défendre une autre conception de l'instruction. Ah, certes, ils avaient tous été auparavant des professeurs brillants et efficaces;
pour d'autres, j'en connais aussi, il s'agit de faire carrière et d'échapper aux contraintes d'un métier qu'ils ont exercé sans talent. Ce sont ces médiocres qui se vengent sur les autres professeurs et sont les larbins des gouvernements, quels qu'ils soient.
La pire IPR de Lettres que j'ai connue était un professeur bordélisé, une autre n'avait enseigné qu'en collège, mais était amie avec le député du coin, lui même ancien professeur de Lettres !
J'oubliais le meilleur! Un collègue, agrégé, mais surtout militant politique, . Nommé IG sans passer par la case IPR, il a laissé ses classes aux vacances de la Toussaint. Il n'avait encore donné aucun devoir en terminale, et en a envoyé un en vitesse, à donner à ses élèves, et à faire corriger par ses collègues, auxquels il n'avait pas dit au revoir. Ils n'ont pas obtempéré.
Il s'est pointé l'année suivante pour inspecter en prépa, où il n'avait fait que des colles, et s'est fait proprement jeter, ce qui était mérité!
Il ressortait le même cours d'année en année, les feuilles étaient toutes jaunies, et ne foutait pas grand chose (mon fils l'a eu, et a révisé le bac avec le cours d'un copain ayant un autre prof).



John
John
Médiateur

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 4 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par John Jeu 27 Déc 2012 - 19:40
Nommé IG sans passer par la case IPR
C'est extrêmement fréquent, et, en soi, c'est tout à fait légitime.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 4 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par User5899 Jeu 27 Déc 2012 - 19:47
@John a écrit:
Nommé IG sans passer par la case IPR
C'est extrêmement fréquent, et, en soi, c'est tout à fait légitime.
Tu veux dire si l'on veut qu'ils soient de bonne qualité ? Razz
avatar
retraitée
Doyen

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 4 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par retraitée Jeu 27 Déc 2012 - 19:47
Dans ce cas précis, c'était clairement une nomination politique! Et perçue comme illégitime. En plus, dans l'Académie d'origine, ça pose des problèmes!
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 4 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Marcel Khrouchtchev Jeu 27 Déc 2012 - 19:52
@John a écrit:
Nommé IG sans passer par la case IPR
C'est extrêmement fréquent, et, en soi, c'est tout à fait légitime.

Mais les IG qui le deviennent sans avoir été IPR ne sont-ils pas en général des universitaires? Dans ce cas, pourquoi pas, en effet. Mais qu'un enseignant du secondaire devienne IG sans avoir été IPR, ça me choque.
victor44
victor44
Habitué du forum

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 4 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par victor44 Jeu 27 Déc 2012 - 20:04
@retraitée a écrit:Dans ce cas précis, c'était clairement une nomination politique! Et perçue comme illégitime. En plus, dans l'Académie d'origine, ça pose des problèmes!

Les IG dépendent de la centrale et pas d'une académie...
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs". - Page 4 Empty Re: Révolution copernicienne au Snalc : "L'action du Snalc ne se limite pas aux problèmes purement éducatifs".

par Marcel Khrouchtchev Jeu 27 Déc 2012 - 20:08
Et les IPR qui restent dans leur académie d'origine, il y en a malheureusement beaucoup.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum