Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Marcel Khrouchtchev Lun 25 Mar 2013 - 11:53
Oui, mais je voulais dire pas assez de postes pour les dossiers très brillants. Effectivement, on ne peut pas prendre tout le monde, cela doit rester un concours.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Condorcet Lun 25 Mar 2013 - 12:04
Je ne connais pas de dossiers brillants, en revanche, je connais des chercheurs admirables, humainement et quelquefois scientifiquement (parfois, les deux coincident).
e-Wanderer
e-Wanderer
Esprit éclairé

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par e-Wanderer Lun 25 Mar 2013 - 14:04
PaoloSarpi a écrit:Je ne doute pas de votre probité. En histoire, cependant, je n'ai jamais candidaté qu'à des postes "fléchés" (faute d'avoir des intitulés plus larges). Je ne sais pas ce que recouvre exactement l'excellence en matière de recherche : si vous désignez par là des recherches qui marquent leur temps et montrent sous un autre jour des sujets que l'on croyait connus, ce n'est pas leur excellence qui est louée mais leur capacité à bousculer un régime de vérité et par là-même, quelques habitus bien établis. Pour le reste, je n'ai pas pris position sur ce lien que j'ai cité, faute d'avoir assisté à la sélection des dossiers en vue des auditions puis aux délibérations du comité de sélection afin de désigner le collègue nouvellement élu. Par conséquent, la loi que vous évoquez me semble un horizon bien lointain.

Je pense que chaque discipline a ses spécificités, et je me garderais bien de donner mon avis pour d'autres domaines que le mien, y compris, par exemple, sur la littérature comparée qui relève de logiques totalement différentes. Mais je pense tout de même qu'il existe des critères assez objectifs : la solidité de l'information (maîtrise de la bibliographie et du corpus), la justesse des analyse de détail et la capacité à les mettre en relation avec la démonstration d'ensemble, la nouveauté du propos parfois (mais ailleurs, d'autres qualités comme la capacité de synthèse, car on a aussi besoin de thèses qui réorganisent une matière un peu touffue), la clarté de la démonstration, les qualités de rédaction etc.

Il reste qu'il est toujours difficile de comparer des thèses entre elles (même et surtout de très bonnes thèses). On peut faire une excellente thèse d'érudition, mais aussi une excellente thèse de théorie littéraire avec une approche plus spéculative... Il y a alors d'autres critères qui entrent en jeu :

1) le choix du sujet : certains sujets sont plus ambitieux que d'autres (ce qui n'est d'ailleurs pas toujours évident à évaluer), ou plus intéressants pour l'université. C'est ici que les choix stratégiques peuvent intervenir. Par exemple, une université peut choisir de recruter 3 ou 4 spécialistes du roman du XIXe siècle pour renforcer l'identité du centre des recherches, ou au contraire diversifier les champs de spécialité (roman, théâtre, poésie, essai...) pour couvrir les besoins d'enseignement. Je n'ignore pas non plus que cela peut être un prétexte pour écarter quelqu'un, malheureusement.

2) les concours. Ce n'est pas une garantie absolue, mais c'est une sécurité. En tout cas, en pratique, il est très rare qu'on recrute un collègue sans l'agrégation. Cela arrive parfois, par exemple lorsque le collègue est issu d'une section du CNU pour laquelle il n'existe pas d'agrégation (on peut recruter en stylistique, 9e section, une personne qui vient de la linguistique, 7e section. J'imagine que ça doit arriver aussi en histoire de l'art). Les très rares collègues de mon département qui n'ont pas l'agrégation (4 ou 5, pas plus) compensent largement par une expérience professionnelle intéressante dans des domaines connexes (métiers des bibliothèques, édition, pratique théâtrale...), ce qui rend leur profil un peu hors normes. Deux d'entre eux se sont formés à l'étranger. Je constate aussi qu'1/3 de mes collègues est passé par l'ENS Ulm, 1/3 par l'ENS Lyon (ou anciennement Fontenay/St Cloud). En conséquence, je n'accepte en thèse que les étudiants qui ont déjà l'agrégation : ce n'est pas la peine de mentir aux gens et de les embarquer dans une aventure de plusieurs années s'il n'y a rien au bout... C'est un peu violent, mais je pense que c'est plus honnête dans un tel contexte de concurrence.

3) d'autres critères, comme l'expérience internationale ou les langues pratiquées. On demande de plus en plus aux chercheurs d'avoir un rayonnement international lors des évaluations. Cela ne veut pas forcément dire qu'on passe son temps à l'aéroport pour courir le premier colloque venu, mais plutôt qu'on a la capacité de dialoguer avec des étrangers (même depuis chez soi), qu'on connaît un peu leurs méthodes, qu'on peut le cas échéant rédiger un article en langue étrangère etc. On valorise aussi beaucoup les candidats qui ont déjà une expérience du travail en équipe et qui affichent un goût pour cette pratique. On regarde aussi les publications, en dehors de la thèse : c'est une façon d'évaluer la capacité à sortir de son champ de spécialité pour explorer d'autres domaines. Et puis tout le reste, plus subjectif : un contact qui s'établit ou pas, la façon de répondre aux questions lors de l'audition etc. Un de mes actuels collègues a été recruté lors d'une élection très ouverte où nous devions choisir entre plusieurs très beaux dossiers. C'était vraiment très indécis, et ce qui a emporté la décision a vraiment été sa capacité à réagir de façon extrêmement pertinente et fouillée aux moindres questions qu'on lui posait, y compris hors de son domaine de compétences supposé. Et aussi son enthousiasme, très communicatif. On n'a jamais eu à regretter ce choix !

avatar
barèges
Érudit

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par barèges Sam 30 Mar 2013 - 9:15
Chronique d'une faillite annoncée, suite : SLU reproduit le courrier adressé par un doyen aux membres de son UFR.
Lundi dernier, le 25 mars, lors d’une réunion de l’équipe présidentielle élargie aux directeurs de composantes, le président a annoncé que la situation financière de l’université était très difficile et qu’il faudrait faire des économies supplémentaires. L’enjeu est essentiel puisqu’en l’absence de plan d’économies, il sera impossible de recruter des contractuels (BIATS et enseignants) à la rentrée de septembre 2013.

Ces propositions seront soumises à un CEVU exceptionnel le 4 avril au matin et au CA le 4 avril après-midi. Rien n’est arrêté mais, dans les grandes lignes, il s’agirait de réduire de 10% les volumes horaires de toutes les formations (modalités à définir), de suspendre les langues grands débutants en espagnol et en allemand (langues enseignées au lycée), de regrouper un certain nombre de groupes de langues à faibles effectifs, de suspendre des options à faibles effectifs, de suspendre des formations à très faibles effectifs, de suspendre les UL des semestres pairs...

Je vous tiendrai bien évidement (sic) informés des décisions du CA et des marges de manœuvres dont l’UFR disposera, en particulier lors du conseil de faculté du 11 avril.
Voilà voilà.
Je précise que j'ai vu passer le même courrier ou presque dans l'université où je travaille. Combien déjà en France ?
J'aime bien la remarque de SLU au-dessus :
PS : L’université du Havre nous expliquera comment on fabrique des maquettes de licence de 1500 heures en réduisant les volumes horaires de 10% et en en interrompant les recrutements.
Et si jamais l’explication est convaincante, on a hâte de voir comment l’université du Havre "produira" ses 50% d’une classe d’âge "employable" au niveau licence ("Gosplan fiorasien"), et avec quelle formation.
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article6040
avatar
barèges
Érudit

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par barèges Sam 13 Avr 2013 - 19:12
Suite de la suite, bilan au pays des ch'tis :

Tous les établissements annoncent des mesures d’économies, sur leur fonctionnement (-12 % à Lille-I, -10 % à Valenciennes, -5 % à Lille-II et Lille-III) ou sur le volume des heures complémentaires (-8 % à Lille-I ou -10 % à l’UPJV). [1]

• Lille-I : baisse des heures complémentaires de 8 %.

L’université a établi son budget primitif mi-décembre en se basant sur des estimations du montant de la dotation ministérielle.

• Lille-II : prélèvement de 35 % sur les recettes de formation continue des composantes.
Jusqu’ici, les facultés avaient une totale autonomie dans l’utilisation de ces fonds.…

Un prélèvement sur le fonds de roulement (-2,8 M€) est inscrit pour réaliser des travaux en urgence à la faculté de droit mais aussi comme « variable d’ajustement » au cas où les ressources propres seraient moins importantes que prévu.
« …le problème de fond reste le même : nous souffrons d’un déficit de 411 postes et il nous manque toujours 8 M€ sur la dotation de l’État », s’inquiète Xavier Vandendriessche..

• Lille-III : 4 postes gelés.

• Artois : 20 postes gelés.

Ainsi qu’un prélèvement sur son fonds de roulement de 700 000 € (contre 233 000 € en 2012).

• Valenciennes : -10 % pour les dépenses de fonctionnement. ce qui a une répercussion sur son budget recherche

• Littoral : 21 postes gelés.

« Dans un contexte difficile pour les finances publiques, l’université a adopté un budget contraint », selon la présidence.

• Picardie Jules-Verne : baisse de 10 % des heures complémentaires.

Hélas, le budget 2013 ne permettra pas de réactiver les neuf postes d’enseignants-chercheurs gelés à la rentrée 2012.

Je mets en gras la dernière phrase, qui me rappelle la question postes gelés/ postes supprimés : on va avoir droit au permafrost. Des postes gelés pour longtemps. Nuance !
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article6061
avatar
Invité
Invité

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Invité Mar 16 Avr 2013 - 1:19
plus d'infos sur ces sujets ici :
https://www.facebook.com/iufm.enlutte?ref=tn_tnmn
John
John
Médiateur

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par John Mar 16 Avr 2013 - 1:22
IUFM en lutte pour quoi ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par User5899 Mar 16 Avr 2013 - 2:11
flopapousser a écrit:plus d'infos sur ces sujets ici :
https://www.facebook.com/iufm.enlutte?ref=tn_tnmn
J'adore les mots d'ordre de lutte sur Facebook, le bigbrother moderne Rolling Eyes
Bon, vous nous raconterez, hein, on va quand même pas ouvrir un compte pour entendre les IUFM se plaindre...
avatar
Invité
Invité

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Invité Mar 16 Avr 2013 - 2:18
Bon alors vous pouvez vous refaire ici :
http://iufmparis.canalblog.com/
:-)
Condorcet
Condorcet
Oracle

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Condorcet Mar 16 Avr 2013 - 2:30
Surtout que les IUFM bientôt ESPE sont en train de cannibaliser les masters disciplinaires...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
John
John
Médiateur

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par John Mar 16 Avr 2013 - 2:32
Blog de l'IUFM de Paris sur la mobilisation contre la reforme de la formation et du recrutement des enseignants (masterisation). La grève, les manifestations et actions au jour le jour. Non à la casse de l'éducation du primaire à l'université.
Euh... heu
Si je comprends bien, c'est un blog contre une réforme de 2009 ?
Vous ne voudriez pas lancer un blog pour lutter aussi contre le plan Pinay-Rueff ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Condorcet
Condorcet
Oracle

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Condorcet Mar 16 Avr 2013 - 3:40
@John a écrit:
Blog de l'IUFM de Paris sur la mobilisation contre la reforme de la formation et du recrutement des enseignants (masterisation). La grève, les manifestations et actions au jour le jour. Non à la casse de l'éducation du primaire à l'université.
Euh... heu
Si je comprends bien, c'est un blog contre une réforme de 2009 ?
Vous ne voudriez pas lancer un blog pour lutter aussi contre le plan Pinay-Rueff ?

Le Grand Emprunt s'en est voulu l'héritier mais au lieu de désendetter la France, il a donné au Titanic un successeur.
avatar
Invité
Invité

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Invité Mar 16 Avr 2013 - 8:37
C'est en effet un blog qui s'est ouvert en 2009, et comme l'enfumage persiste depuis, he bien il continue a expliquer tout ceci à ceux que cela interesse.
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Marcel Khrouchtchev Mar 16 Avr 2013 - 8:40
flopapousser a écrit:C'est en effet un blog qui s'est ouvert en 2009, et comme l'enfumage persiste depuis, he bien il continue a expliquer tout ceci à ceux que cela interesse.

Un IUFM qui dénonce l'enfumage yesyes
Soyons sérieux. Comme le rappelle Paolo, les ESPE qui vont succéder aux IUFM ont tout intérêt à la réforme, qui va se faire au détriment des masters de recherche et disciplinaires. La mise en place des MEEF est une catastrophe soutenue par les IUFM/ESPE.
avatar
Invité
Invité

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Invité Mar 16 Avr 2013 - 9:05
Alors comment expliquez vous que la réforme de la réforme passe très mal dans 2/3 des académies ?
Meme les personnels IUFM/ESPE n'en veulent pas !
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Marcel Khrouchtchev Mar 16 Avr 2013 - 10:31
flopapousser a écrit:Alors comment expliquez vous que la réforme de la réforme passe très mal dans 2/3 des académies ?
Meme les personnels IUFM/ESPE n'en veulent pas !

Effectivement... "Même"... Ça veut tout dire. Pour l'instant, la mobilisation, si faible soit-elle (et je le regrette) est essentiellement le fait des UFR.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Condorcet Ven 17 Mai 2013 - 20:08
Une tribune toujours d'actualité
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2013/04/le-ps-se-d%C3%A9chire-sur-la-loi-fioraso.html
L'examen du projet de loi relatif à l'enseignement supérieur et à la recherche a commencé en commission des affaires culturelles depuis le 14 mai. Il se poursuivra dans l'hémicycle le 22 mai. http://www.assemblee-nationale.fr/14/dossiers/enseignement_superieur_recherche.asp
Je vous invite à parcourir l'étude d'impact préparatoire, à lire l'éditorial de la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid70849/projet-de-loi-d-orientation-e.s.r.-edito-de-genevieve-fioraso.html
puis à parcourir l'analyse d'un opposant à icelui http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article6084
Vous constaterez que les enjeux (financement et évaluations de l'enseignement supérieur et de la recherche, part accrue du monde économique dans le fonctionnement des universités, accroissement aussi de la part du numérique) dépassent le débat assez réducteur entre partisans et opposants de la généralisation de la langue anglaise à l'université afin d'attirer de jeunes talents (dans le monde hellénistique, ce terme désigne aussi une unité monétaire...) étrangers (pour les familiariser à la langue de Corneille, on s'adressera à eux non dans celles de Shakespeare mais plutôt dans le globish).
Condorcet
Condorcet
Oracle

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Condorcet Sam 18 Mai 2013 - 0:05
MariAnnick Sauvons l'Université a écrit:Le projet de loi s’insère dans un moment de crise endémique et incontestée du système de l’enseignement supérieur. Les effets néfastes de la LRU en lien avec une diminution budgétaire continue depuis 2002 ne se sont pas fait attendre. Comme il était prévisible, et cela a été confirmé par la nouvelle ministre (Fioraso France Inter 02.02.13), la plupart des universités sont en difficulté pour gérer leur propre masse salariale, et cela a mené à une diminution drastique de toute forme de financement de la recherche et du fonctionnement des composantes, la suppression de postes dans toutes les catégories, une coupe sans fin dans l’offre de formations, l’augmentation du rapport entre le nombre d’étudiants et le nombre d’enseignants (déjà très élevé en France par rapport aux autres systèmes internationaux) et l’explosion du recours à l’externalisation des services et des enseignements. Si on essaie d’en comprendre la logique globale, ces effets apparaissent d’ailleurs comme les véritables objectifs des diverses réformes approuvées pendant les 10 dernières années et non pas comme des effets collatéraux inattendus

http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article6084
Condorcet
Condorcet
Oracle

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Condorcet Sam 18 Mai 2013 - 10:53
Un enjeu sous-jacent : l'évaluation dans l'enseignement supérieur et la recherche. Le point de vue de Christian Topalov, directeur d'études à l'EHESS
http://www.fabula.org/actualites/aeres-en-finir-avec-l-agence-de-notation-de-l-enseignement-superieur-et-de-la-recherche-par-c-_57112.php

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Condorcet
Condorcet
Oracle

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Condorcet Lun 20 Mai 2013 - 16:43
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article6095 Une comparaison des textes régissant l'enseignement supérieur : - la situation antérieure à la LRU (loi relative aux libertés et aux responsabilités des universités), - la LRU (2007), - la loi Fioraso (en débat en séance plénière le 22 mai 2013).

http://sauvonslarecherche.fr/spip.php?article3981 La mobilisation contre la loi Fioraso à Paris et en province.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Condorcet Mar 21 Mai 2013 - 23:37
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article6093
Parce que la formation des enseignants dans les ESPE s'avère d'ores et déjà problématique, parce que la survie financière des universités est menacée, parce que le sort des précaires dans l'enseignement supérieur s'aggrave, parce que la recherche programmée a pris sur la recherche fondamentale, il est légitime et souhaitable de manifester demain contre la loi dite Fioraso relative à l'enseignement supérieure et à la recherche.

Sauvons l'université a écrit:Grève et manifestations le 22 mai

Toulouse : 11h Place du Capitole, à l’appel de l’intersyndicale (FSU,CGT,SUD) et du collectif des non-titulaires de la recherche toulousaine.
Saint-Etienne : RV Midi devant la maison de l’Université
Lyon : rassemblement de 12h à 14h Place Guichard - Lyon 3e
Paris : 14h au Panthéon (puis Bd St Michel, Port Royal, Raspail, jusqu’à la place Edouard Herriot)


Dernière édition par PaoloSarpi le Mer 22 Mai 2013 - 9:44, édité 1 fois
Condorcet
Condorcet
Oracle

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Condorcet Mer 22 Mai 2013 - 1:17
Une autre prise de position à ce sujet : http://blogs.mediapart.fr/blog/pascal-maillard/210513/respectez-vous-le-droit-et-la-democratie-lettre-ouverte-genevieve-fioraso

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Condorcet
Condorcet
Oracle

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Condorcet Mer 22 Mai 2013 - 9:44
Up ! http://www.franceculture.fr/emission-journal-de-9h-journal-de-9h-2013-05-22
Journal de 9 h (France Culture)
Un précaire de l'université témoigne à 3 min 30.

Appel Cinquantemille a écrit:
La liste complète des Manifestations et rassemblements contre le projet de loi Fioraso
Paris, 14h, du Panthéon à l'Assemblée Nationale.
Toulouse, 11h, de la Place du Capitole à la préfecture
Marseille, 10h30, rassemblement devant la Préfecture
Montpellier, 14h, de l’Hôtel de Région au rectorat
Nantes, 10h, AG Faculté des lettres (Amphi A) puis rassemblement (11h30) devant le rectorat
Lyon, 12h-14h, rassemblement place Guichard
Bordeaux à 11h30 rassemblement devant la délégation régionale du CNRS
Grenoble sur le Campus rassemblement et signature de pétition devant le resto du personnel de 12h à 14h.
Rouen AG à 12h30 à l’Université
Strasbourg, AG (12h30, Patio) sur loi et contrat de site
Lille, Conférence de presse et diffusion tract
avatar
barèges
Érudit

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par barèges Mer 22 Mai 2013 - 9:49
Hier G. Fioraso était l'invitée de La Tête au carré (France Inter) pour parler de la réforme. Presque tout l'entretien a porté sur la possibilité des cours en anglais et le retard français dans le transfert entre recherche fondamentale et applications et brevets.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Condorcet Mer 22 Mai 2013 - 9:57
L'agenda médiatique, ses lucarnes, ses ornières, ses prismes très étroits...

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Le grincheux
Le grincheux
Sage

Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013. - Page 4 Empty Re: Enseignement supérieur - Communiqué de l’Intersyndicale : "une loi inacceptable qui ne permet pas de répondre aux attentes des personnels et des étudiants" - 11 février 2013.

par Le grincheux Mer 22 Mai 2013 - 10:14
@barèges a écrit:Hier G. Fioraso était l'invitée de La Tête au carré (France Inter) pour parler de la réforme. Presque tout l'entretien a porté sur la possibilité des cours en anglais et le retard français dans le transfert entre recherche fondamentale et applications et brevets.
C'est sûr, on va régler tous les problèmes du supérieur en faisant des cours en anglais. J'aime d'ailleurs assez le glissement sémantique entre langue étrangère et anglais... Actuellement, je suis sans cours fixe parce que ma matière n'intéresse plus les p'tits djeunz (tu m'étonnes, il faut savoir calculer et avoir un certain nombre de notions transverses), me ne fais que de l'encadrement de stagiaires. De toute façon, n'étant pas anglophone, je refuse l'idée de devoir faire un cours en anglais.

La question que je me pose sur les cours en anglais est de savoir s'il est plus pertinent d'avoir des gens parlant (ou se figurant parler) l'anglais que de gens
capables de s'exprimer dans leur langue maternelle à peu près correctement.

Quant aux brevets, comment dire ? Ce n'est pas ce qui va sauver l'économie. Le brevet est la protection d'un point précis (le diable est dans la précision de la chose). Il est aisément contournable et il est très dur de faire valoir ses droits. Autant utiliser des enveloppes Soleau.

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum