Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
InvitéO
Habitué du forum

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par InvitéO le Jeu 7 Mar 2013 - 21:17
Bon, maintenant, je suppose que s'il a une licence, il aurait aussi pu être recruté comme vacataire.
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par BlackMail le Jeu 7 Mar 2013 - 21:30
"Enseigner" devant une classe avec le tuteur présent. Nous n'avons pas le droit d'être seuls avec les élèves... Donc normalement, non, un EAP ne peut pas "remplacer" un prof humhum.

Edit: LisaZenide: Savez-vous quel niveau d'études a l'EAP en question ? La majorité d'entre eux sont en L2 & L3, mais il y a en effet des M1.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par Lefteris le Jeu 7 Mar 2013 - 21:51


@BlackMail a écrit:Bon, j'ai parlé à mon tuteur, qui veut peut-être être un peu trop conciliant avec tout le monde.

Il m'a rassurée sur le fait que je continuerai à assister au cours et que j'apprendrai à monter une séquence avec lui: bref, que je ferai le vrai boulot d'une EAP. Mais à côté de cela, il m'a dit qu'il en reparlerait avec sa collègue pour l'organigramme, mais que c'était de toute manière un projet à long terme, etc. Bref, si organigramme je dois faire avec l'autre étudiant, organigramme je ferai (mais en faisant le strict minimum... et en prenant mon temps).
De toute manière, dans l'emploi du temps que mon tuteur m'a dressée pour les prochaines semaines, aucun créneau n'est réservé pour ce machin inutile.

Et [crevarde] diable l'autre EAP sèche apparemment et ne vient pas à l'établissement... s'il continue comme ça, il se fera virer et donc pas d'organigramme diable [/crevarde].

Ah, et j'ai signé le contrat aujourd'hui. Enfin !
Mais l'EAP ne dépend que de son tuteur !Il peut et doit aller ailleurs , mais dans un processus géré par le tuteur. Par exemple, le tuteur ne demande pas à d'autres collègues de les prendre en pratique accompagnée. Mais qu'est-ce que c'est que ces collègues qui inventent des procédures à leur sauce ? Il n'y a aucun projet "à long terme" dans l'établissement pour les EAP, puisqu'ils sont susceptibles de partir à la fin de l'année, le dispositif ne prévoit nullement qu'ils restent l'année suivante, il est même conseillé de les faire bouger (ça se heurtera peut-être au manque de tuteurs, mais enfin, l'esprit est là..) . Le projet à terme plus ou moins long, c'est celui des EAP, pas des enseignants de l'établissement!!! :shock:
J'ai assisté à la réunion de mise en place, ça m'a fait perdre une après-midi, mais finalement je ne regrette pas. J'ai entendu tout ça des plus grosses légumes de l’académie, responsables du "lancement". Ca m'étonnerait qu'il y ait des objectifs différents selon les académies, l'EN fait encore partie (pour combien de temps? ) de la République, Une et Indivisible .

Celui qui sèche, par contre, se met en rupture de contrat, et ce qui est demandé principalement aux EAP, c'est la ponctualité, ça a bien été répété. Il peut renvoyé sec au bout de 15 jours (période d'essai des EAP) sans besoin d'autre justification.

@BlackMail a écrit:"Enseigner" devant une classe avec le tuteur présent. Nous n'avons pas le droit d'être seuls avec les élèves... Donc normalement, non, un EAP ne peut pas "remplacer" un prof humhum.

Edit: LisaZenide: Savez-vous quel niveau d'études a l'EAP en question ? La majorité d'entre eux sont en L2 & L3, mais il y a en effet des M1.

Non, le contrat stipule bien qu'il s'agit d'entrer dans le métier ,c'est une formation, pas de remplacer des enseignants, et il ne faut pas que ça nuise à leur études, ils doivent pour voir aller à leurs cours. Ils ne sont pas payés pour non plus. Et imaginons un seul instant une salade grave dans une classe, ou un parent informé (peu de risque mais bon...)
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par BlackMail le Jeu 7 Mar 2013 - 22:01
Mwai, je me demande pourquoi faire un contrat qui se termine fin septembre s'il est conseillé de "nous faire bouger". Autant assister à la rentrée du collège où on travaille, non ? M'enfin, parfois la logique m'échappe.

L'étudiant en question n'a pas signé encore, puisque les contrats sont arrivés aujourd'hui.

Pour mon tuteur, il continue de s'occuper de moi, et je préfère largement ça à l'autre tutrice qui n'a pas fait d'emploi du temps et qui demande juste à son EAP de lire les documents dans la sdp pour faire l'organigramme Very Happy.
LisaZenide
LisaZenide
Doyen

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par LisaZenide le Jeu 7 Mar 2013 - 22:29
@BlackMail a écrit:Edit: LisaZenide: Savez-vous quel niveau d'études a l'EAP en question ? La majorité d'entre eux sont en L2 & L3, mais il y a en effet des M1.
De ce que j'ai appris entre deux portes (ou tout comme), ce serait une M1 qui passerait les écrits en juin.
Confirmation demain si tout va bien... je devrais la voir...
En attendant, j'ai préparé tous les supports pour les 2 semaines à venir (et plus si affinités vu mes gentils élèves pas motivés) et je commence à préparer les objectifs grammaticaux à voir (révisions essentiellement + prépositions + rappel des méthodes pour la version).

Pour le reste, c'est bien l'idée qu'elle me remplace alors qu'elle n'est pas embauchée pour ça qui me pose problème.
Si elle a la motivation pour, elle pourrait le faire techniquement. Les élèves sont gentils (pas motivés mais gentils) et déjà en L2 on a déjà largement le niveau pour traduire un texte de César et expliquer le fonctionnement d'une préposition (ou alors j'étais à la fac il y a vraiment trop trop longtemps).
Ma colère est sur le principe pas du tout sur ses compétences !
Mon autre colère est sur mon non-remplacement, mais ça n'entre pas en compte ici... elle n'y est pour rien

Pratique accompagnée ne signifie pas "on te jette dans le bain, toute seule, comme une grande".
avatar
InvitéO
Habitué du forum

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par InvitéO le Jeu 7 Mar 2013 - 22:33
En effet, ils ne savent plus quoi inventer pour trouver des remplaçants...
Je crois aussi qu'il pourrait y avoir des problèmes juridiques, puisqu'elle n'est pas censée assurer ce type de service. Egalement, si elle te remplace, elle va effectuer un temps plein pendant deux semaines?
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par Lefteris le Jeu 7 Mar 2013 - 22:33
@BlackMail a écrit:Mwai, je me demande pourquoi faire un contrat qui se termine fin septembre s'il est conseillé de "nous faire bouger". Autant assister à la rentrée du collège où on travaille, non ? M'enfin, parfois la logique m'échappe.

L'étudiant en question n'a pas signé encore, puisque les contrats sont arrivés aujourd'hui.

Pour mon tuteur, il continue de s'occuper de moi, et je préfère largement ça à l'autre tutrice qui n'a pas fait d'emploi du temps et qui demande juste à son EAP de lire les documents dans la sdp pour faire l'organigramme Very Happy.
Ah tiens ! tu soulèves une question à laquelle je n'ai pas pu répondre : le contrat fin septembre. J'ai cru à une erreur. Quoi qu'il en soit, ça n'empêche pas de bouger (si tu commences à chercher la logique, tu ne vas pas faire carrière. Réfléchir, c'est commencer à désobéir...) . Mais au train où vont les choses, vu la foule qui se presse pour le tutorat, ils assurent peut-être le coup. "Rengagez-vous", qu'ils disaient ...

Mais pour les M1 actuels , de toute manière, ils vont faire 6 heures en autonomie l'an prochain, et leurs heures de "vrais profs" seront comptées dans la DGH des établissements, donc ils devraient partir, s'ils signent, ce serait un hasard qu'il y ait des heures sur place. Ils auront un tuteur , mais qui s'occupera un peu moins d'eux que les L 2,3, et M1.

En attendant, je pense que la tutrice ou tutoresse qui fait faire du coloriage pédale un peu à côté du vélo. Elle n'a pas dû bien écouter à la réunion de cadrage, ou elle a mal lu l'instruction ministérielle.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par Lefteris le Jeu 7 Mar 2013 - 22:40
@LisaZenide a écrit:
@BlackMail a écrit:Edit: LisaZenide: Savez-vous quel niveau d'études a l'EAP en question ? La majorité d'entre eux sont en L2 & L3, mais il y a en effet des M1.
De ce que j'ai appris entre deux portes (ou tout comme), ce serait une M1 qui passerait les écrits en juin.
Confirmation demain si tout va bien... je devrais la voir...
En attendant, j'ai préparé tous les supports pour les 2 semaines à venir (et plus si affinités vu mes gentils élèves pas motivés) et je commence à préparer les objectifs grammaticaux à voir (révisions essentiellement + prépositions + rappel des méthodes pour la version).

Pour le reste, c'est bien l'idée qu'elle me remplace alors qu'elle n'est pas embauchée pour ça qui me pose problème.
Si elle a la motivation pour, elle pourrait le faire techniquement. Les élèves sont gentils (pas motivés mais gentils) et déjà en L2 on a déjà largement le niveau pour traduire un texte de César et expliquer le fonctionnement d'une préposition (ou alors j'étais à la fac il y a vraiment trop trop longtemps).
Ma colère est sur le principe pas du tout sur ses compétences !
Mon autre colère est sur mon non-remplacement, mais ça n'entre pas en compte ici... elle n'y est pour rien


Pratique accompagnée ne signifie pas "on te jette dans le bain, toute seule, comme une grande".

Ce que je vois, c'est qu'on est déjà en train de contourner et pervertir le système, ce qui nuira à terme à tout le monde. Et dans un premier temps à l'EAP, qui va se trouver surchargée de boulot pendant un temps. Et on met le doigt dans un engrenage...
Chez nous, ça ne risque pas d'arriver, vu les classes.


@Oriane a écrit:En effet, ils ne savent plus quoi inventer pour trouver des remplaçants...
Je crois aussi qu'il pourrait y avoir des problèmes juridiques, puisqu'elle n'est pas censée assurer ce type de service. Egalement, si elle te remplace, elle va effectuer un temps plein pendant deux semaines?

Je ne crois pas, j'en suis certain : c'est comme ne pas avoir d'assurance, aucun problème quand tout va bien. De plus, l'EAP peut aussi trouver la farce mauvaise, ne rien oser dire sur le moment, puis aller aux Prud'hommes (eh oui, contrat de droit privé...) s'il se rend compte que ça lui a nui .

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
LisaZenide
LisaZenide
Doyen

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par LisaZenide le Jeu 7 Mar 2013 - 22:46
Certaine aussi pour les problèmes juridiques.
Pour le remplacement, j'attends de voir ce que me dit la hiérarchie demain.
Pour l'instant ce n'est qu'une rapide discussion avec Chef entre deux portes mercredi au sujet de cette possibilité et une info d'une collègue sur le remplacement de 6 de mes heures par l'EAP

Et d'accord pour le doigt mis dans l'engrenage... ce qui ne me plait pas du tout.
Je sens que je vais faire ma syndicaliste demain et donner les contacts à l'EAP pour qu'elle réclame le respect de ses droits.
henriette
henriette
Médiateur

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par henriette le Jeu 7 Mar 2013 - 23:31
Je me pose moi aussi des questions par rapport aux EAP : doivent-ils obligatoirement avoir un tuteur précis dans l'établissement d'accueil ? Parce que l'EAP qui débarque chez nous n'est au courant de rien à ce sujet, et je trouve cela un peu bizarre... Suspect
avatar
InvitéO
Habitué du forum

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par InvitéO le Jeu 7 Mar 2013 - 23:48
Ce ne serait pas plutôt à l'établissement d'accueil d'être au courant?
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par Lefteris le Ven 8 Mar 2013 - 0:35
@henriette a écrit:Je me pose moi aussi des questions par rapport aux EAP : doivent-ils obligatoirement avoir un tuteur précis dans l'établissement d'accueil ? Parce que l'EAP qui débarque chez nous n'est au courant de rien à ce sujet, et je trouve cela un peu bizarre... Suspect
Il me semble que oui quand on lit la circulaire. Et ça paraît logique, car comment faire de la pratique accompagnée sans tuteur ?
Mais devant la difficulté à trouver des volontaires, il me semble aussi que dans certains cas on a déniché les tuteurs qu'on a pu trouver, et si vraiment non, le CDE les prend et se débrouille ensuite. Un L2 par exemple, qui ne fait pas de pratique accompagnée, peut, purquoi pas, être affecté à des ateliers de soutien, aide aux devoirs, tourner dans les classes comme observateur. Je peux me tromper, mais c'est l'impression que j'ai eue, car j'ai vu pas mal de CDE à la réunion de "lancement".
Ce qui me conforterait dans cette hypothèse, c'est que le dispositif doit réussir coûte-que-coûte, il n'y a pas assez d'EAP dans plusieurs académies, alors on ne va pas rejeter ceux qu'on tient (je résume à ma manière ce que j'ai entendu) . Les CDE ont été bombardés de mails. Quand je dis que nous avons été suppliés, j'exagère à peine...Quant à moi, j'ai été visé nommément à la troisième rafale, car j'ai un immense mérite : je suis seul dans ma matière araignée .

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par BlackMail le Ven 8 Mar 2013 - 11:21
Si je me réfère au site du SNES, le nombre d'heures de présence en établissement des EAP risquent de changer, cf http://www.snes.edu/Emplois-d-Avenir-Professeur,24688.html.

Temps de travail, temps de présence dans l’établissement

Toutes les difficultés ne sont pas levées, concernant notamment la durée de travail (comme on peut déjà le voir avec certains des premiers recrutements déjà réalisés).

En effet, le contrat de travail, écrit en référence à la loi sur tous les emplois d’avenir, prévoit une « durée hebdomadaire de travail hebdomadaire de 12h en moyenne » ce qui pose à la fois la question de la durée de présence dans les établissements et celle de la définition des activités.

Le Ministère de l’Education nationale s’est engagé à ce que le temps de présence des EAP dans les établissements soit limité à 9h hebdomadaires et des instructions orales ont été données en ce sens aux recteurs et aux secrétaires généraux.

La logique est bien de considérer qu’une partie de la formation de l’étudiant consiste en du travail de recherche, de synthèse, voire de finalisation d’intervention devant les élèves pour les étudiants de L3 ou M1 et non seulement du temps de présence dans l’établissement.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par Lefteris le Ven 8 Mar 2013 - 12:02
@BlackMail a écrit:Si je me réfère au site du SNES, le nombre d'heures de présence en établissement des EAP risquent de changer, cf http://www.snes.edu/Emplois-d-Avenir-Professeur,24688.html.

Temps de travail, temps de présence dans l’établissement

Toutes les difficultés ne sont pas levées, concernant notamment la durée de travail (comme on peut déjà le voir avec certains des premiers recrutements déjà réalisés).

En effet, le contrat de travail, écrit en référence à la loi sur tous les emplois d’avenir, prévoit une « durée hebdomadaire de travail hebdomadaire de 12h en moyenne » ce qui pose à la fois la question de la durée de présence dans les établissements et celle de la définition des activités.

Le Ministère de l’Education nationale s’est engagé à ce que le temps de présence des EAP dans les établissements soit limité à 9h hebdomadaires et des instructions orales ont été données en ce sens aux recteurs et aux secrétaires généraux.

La logique est bien de considérer qu’une partie de la formation de l’étudiant consiste en du travail de recherche, de synthèse, voire de finalisation d’intervention devant les élèves pour les étudiants de L3 ou M1 et non seulement du temps de présence dans l’établissement.
Je viens de consulter le site du SNES, et ils rappellent ce que je dis plus haut : priorité aux études, rôle fondamental du tuteur dans les activités : c'est dans l'esprit du dispositif une protection de l'EAP, pour éviter qu'il soit utilisé comme bouche-trou ou "petite main". Mais pour cette histoire de 9 heures, aucune circulaire pour l'instant.Il faut que ce soit écrit, pour être mis en application.
Mais ce qui a été dit dès le début, et même par les "autorités", bien avant toutes les interventions syndicales, c'est que la bienveillance était de mise notamment pour les cours et examens, et qu'il ne faudrait pas se livrer à des calculs "à l'heure près". Normal : l'administration, intelligemment, n'a nullement intérêt à se montrer esclavagiste, sinon, c'est le dispositif qui capote, et au delà, c'est le projet "politique".
En "échange" de cette souplesse, l'assiduité est demandée à l'EAP, que ce soit dans sa fac ou aux horaires prévus dans l'établissement.

C'est pourquoi je ne comprends pas l'attitude de la tutrice qui va inventer des contraintes, lesquelles de surcroît ne vont ni dans le sens des études ou de la préparation au concours, ni dans le sens de l'insertion "progressive dans le métier", ni dans le sens de la "finalisation d'interventions devant les élèves". Assister à des cours, oui , avant d'en donner , remplir des cases, non ... No

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par BlackMail le Ven 8 Mar 2013 - 12:24
Il y a de fortes chances qu'elle fasse fuir son EAP, en fait, parce que celui-ci ne semblait pas non plus enchanté par l'idée de passer sa vie en salle des profs à faire un organigramme.

Mais Lefteris, je suis entièrement d'accord avec tout ce que vous avez écrit sur ce topic depuis le début. Quant au fait qu'il n'y a rien d'écrit pour les 9h, je le sais également, d'où l'emploi du verbe "risquer": il n'empêche qu'il serait bien d'avoir 9h de manière officielle. Dans mon établissement, je peux faire moins d'heures dans la semaine mais je dois les rattraper, par exemple il y a des semaines où je peux faire seulement 10h (comme celle-ci), et d'autres où j'en ferai 15h...
Ils tiennent à ce qu'au final, toutes les heures soient réalisées dans l'année. Donc ces 9h m'arrangeraient bien, et m'éviteraient de faire des aller-retours entre ma fac et le collège deux fois par jour, comme le lundi. Tant que ce n'est pas écrit noir sur blanc, rien n'empêche les CDE d'exiger que l'étudiant fasse toutes ses heures.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par Lefteris le Ven 8 Mar 2013 - 12:59
@BlackMail a écrit:Il y a de fortes chances qu'elle fasse fuir son EAP, en fait, parce que celui-ci ne semblait pas non plus enchanté par l'idée de passer sa vie en salle des profs à faire un organigramme.

Mais Lefteris, je suis entièrement d'accord avec tout ce que vous avez écrit sur ce topic depuis le début. Quant au fait qu'il n'y a rien d'écrit pour les 9h, je le sais également, d'où l'emploi du verbe "risquer": il n'empêche qu'il serait bien d'avoir 9h de manière officielle. Dans mon établissement, je peux faire moins d'heures dans la semaine mais je dois les rattraper, par exemple il y a des semaines où je peux faire seulement 10h (comme celle-ci), et d'autres où j'en ferai 15h...
Ils tiennent à ce qu'au final, toutes les heures soient réalisées dans l'année. Donc ces 9h m'arrangeraient bien, et m'éviteraient de faire des aller-retours entre ma fac et le collège deux fois par jour, comme le lundi. Tant que ce n'est pas écrit noir sur blanc, rien n'empêche les CDE d'exiger que l'étudiant fasse toutes ses heures.
C'est quand même le tuteur qui organise les activités, donc ça se répercute sur l'emploi du temps. Le CDE ne va quand même pas installer une puce sur l'EAP. Par exemple, je vais demander de venir pour certains conseils et les réunions parents, c'est important pour le jour où l'on se retrouve "en responsabilité". Ca ne se compte pas en minutes, il faut être souple : c'est ce que déclare le tuteur, s'il y a modulation de l'EDT de base, ce qui arrivera obligatoirement souvent. Pour ma part, j'ai déjà prévu de faire sauter les heures d'après -midi de la journée la plus grosse, ce qui lui fera gagner en fait beaucoup plus, en évitant la coupure de midi, et sans compter la fatigue. Quand nous passerons à la pratique accompagnée, surtout si je fais donner le cours intégralement, je tâcherai de dégager une heure çà et là pour que l'EAP puisse travailler tranquillement, rédiger, faire ses photocopies le cas échéant, que sais-je . Il faut que le tuteur s'impose, prenne ses responsabilités, anticipe : "rôle central de coordination" a-t-il été dit. Si les tuteurs ne sont pas autonomes, alors là... Rolling Eyes

Quel intérêt de pressurer les EAP ? Aucun pour le tuteur. Le seul qu'il y aurait , ce serait pour l'administration de pallier des carences , d'en faire des bons à tout faire . Et c'est cette dérive qui doit être évitée.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
LisaZenide
LisaZenide
Doyen

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par LisaZenide le Ven 8 Mar 2013 - 18:13
@henriette a écrit:Je me pose moi aussi des questions par rapport aux EAP : doivent-ils obligatoirement avoir un tuteur précis dans l'établissement d'accueil ? Parce que l'EAP qui débarque chez nous n'est au courant de rien à ce sujet, et je trouve cela un peu bizarre... Suspect
Elle n'avait pas rencontré sa tutrice encore... Tutrice désignée et qui est au courant...

Finalement, elle ne fera pas mon remplacement en latin sauf si elle le désire.
Là, au sortir d'une journée d'observation, elle était contente et crevée... Wink
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par BlackMail le Ven 8 Mar 2013 - 22:03
Tenez, Lefteris, je me demandais, puisque vous avez une étudiante en M1: comment cela se passe-t-il pour le stage de 6H/semaine -je crois- qu'elle est censée avoir ?
Elle doit quand même faire son stage + les EAP ?
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par Lefteris le Ven 8 Mar 2013 - 22:33
@BlackMail a écrit:Tenez, Lefteris, je me demandais, puisque vous avez une étudiante en M1: comment cela se passe-t-il pour le stage de 6H/semaine -je crois- qu'elle est censée avoir ?
Elle doit quand même faire son stage + les EAP ?
Quel stage de 6H00 ? Je n'ai entendu parler de rien à ce jour, ni par le rectorat, ni par la circulaire, ni par elle. On lui propose pour l'an prochain un contrat de 6H00... C'est vrai que tout ça prête à confusion. Mais nous aussi , nous découvrons tout au fur et à mesure, dans ce truc tout neuf, avec seulement une longueur d'avance.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par BlackMail le Ven 8 Mar 2013 - 22:47
Je croyais qu'il y avait un stage en M1 ? Un petit stage en M1 et un + important en M2 ?
En tout cas c'est ce que m'a dit l'étudiante de M2 qui est aussi sous la responsabilité de mon tuteur...

Je me perds dans tout ça Suspect
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par Lefteris le Ven 8 Mar 2013 - 23:09
@BlackMail a écrit:Je croyais qu'il y avait un stage en M1 ? Un petit stage en M1 et un + important en M2 ?
En tout cas c'est ce que m'a dit l'étudiante de M2 qui est aussi sous la responsabilité de mon tuteur...

Je me perds dans tout ça Suspect
Ah ! ceux qui sont M2 en ce moment ( nous en avons ou plutôt avions, car ils ont terminé le dernier jour avant les vacances), c'est un autre dispositif. Ils sont en M2 "enseignement" et valident leur année avec ce stage en responsabilité. Il y a aussi un tuteur, mais ils peuvent (et doivent) intervenir rapidement seuls en classe. Ceux qui sont en master recherche ne font pas ce stage , ils se présentent au concours directement.
Il faut reconnaître que toutes ces mesures d'urgence pour trouver des enseignants, parfois transitoires qui plus est, donnent le tournis.Sans compter le contenu des concours qui a déjà changé deux fois en 3 ans, et ça n'est pas fini.
Du reste, je suis étonné qu'il n'y ait pas un petit stage pour les L3,M1, qui peuvent assurer des cours et participer à des progressions. Car le tuteur ne peut donner l'exemple de la "bonne pratique" telle que décrite à l'IUFM. Je lui déclaré d'emblée, des tas de choses ne sont pas possibles, surtout en établissement difficile.
Exemples précis : faire deux séquences entre chaque période de congé, et boucler avant les vacances (il y a les impondérables, la discipline à gérer, les heures qui sautent, la lenteur et le niveau des élèves..) . Faire un plan de séquence bien tapé , bien imprimé, que l'on ne peut jamais suivre , il faut tout reprendre, revoir en cours de route. Un objectif bouclé en une heure. Faire tout le programme, faire toute les évaluations et devoirs d'écriture voulus , s'occuper des "compétences" (on fait tous semblant, on fait le programme, et après on voit les "compétences" qui correspondent) et ainsi de suite...

Sans compter la manière de mener les cours avec des élèves très durs, où le cours dialogué, avec préparation et participation des élèves est impossible de fait, ainsi que la prise de notes. Il faut trouver autre chose, pouvoir projeter des éléments sur un texte et faire copier, quand ils ne refusent pas d'écrire tout simplement. Elle les a peu vus, mais a été assez surprise :shock: .



_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par BlackMail le Ven 8 Mar 2013 - 23:17
Encourageant tout cela Very Happy...

Merci pour ces précisions.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par Lefteris le Ven 8 Mar 2013 - 23:25
@BlackMail a écrit:Encourageant tout cela Very Happy...

Merci pour ces précisions.
C'est hélas la réalité, et les EAP sont de futurs lauréats de concours, donc sûrement possiblement affectés dans des établissements difficiles, pour remplacer ceux qui partent au fur et à mesure grâce à leurs points. Une des mes amies passe le concours, mais elle n'est pas EAP (trop âgée d'ailleurs) . Jusqu'ici, elle était contractuelle à l'occasion, et choisissait. Elle ne prenait que les postes qui lui plaisaient, public ou privé. Là, si elle est reçue, fini les choix, et elle sait qu'elle va payer la garantie de l'emploi. Il serait malhonnête de faire croire autre chose à des jeunes.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par BlackMail le Sam 9 Mar 2013 - 1:09
La M2 m'a dit qu'en étant EAP, on mettait sûrement des points de côté pour plus tard justement.
J'en doute personnellement, vous en savez plus ?
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par Lefteris le Sam 9 Mar 2013 - 9:19
@BlackMail a écrit:La M2 m'a dit qu'en étant EAP, on mettait sûrement des points de côté pour plus tard justement.
J'en doute personnellement, vous en savez plus ?
Des points de quoi ? De retraite ? D'ancienneté administrative?
Pour la retraite, j'espère que oui, puisque c'est un travail (un certificat est délivré à la fin du contrat).
Pour l'ancienneté administrative, je n'en sais rien. Ca me paraîtrait logique que l'on reprenne un peu d'ancienneté au prorata , comme pour les contractuels, afin que le lauréat du concours soit reclassé un peu plus haut. Par exemple reclassé à l'échelon 3 avec quelques mois d'ancienneté , ce qui lui permet d'arriver au 4ème un peu plus vite, et ainsi de suite. Mais rien de certain, puisque c'est un contrat de droit privé.

J'ai relu les différents textes, pour les 9 heures, et je crois que cela ne pourrait se faire que par des instructions officieuses. En effet, le contrat est sur la base du Smic . Pour arriver à la colossale somme de 404 € , il faut déclarer 12 heures. Donc en "off", on demande d'être souple comme l'a fait devant nous le représentant du recteur.
Les textes sont imprécis sur le détail des activités (et tant mieux dans certains cas,ça permet de s’adapter à la configuration locale) , mais des lignes directrices sont quand même fortement affirmées : "privilégier examens et concours", "faire entrer dans le métier progressivement " L'exigence d'assiduité, le comportement "professoral" des EAP suit le même esprit.

Imaginons un instant que de nombreux EAP rapportent qu'on les exploite, ou au contraire qu'on les met à l'écart, qu'on leur fait colorier des organigrammes Rolling Eyes . Ca se saurait vite, par les facs, les forums, les relations, et je ne donne pas cher d'un dispositif déjà difficile à lancer.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
LisaZenide
LisaZenide
Doyen

[EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ? - Page 2 Empty Re: [EAP] Emploi d'avenir professeur : et chez vous, comment ça se passe ?

par LisaZenide le Sam 9 Mar 2013 - 9:29
De ce que j'ai pu lire sur les EAP, j'ai bien l'impression que malheureusement ça ne permettra pas d'engranger de l'ancienneté car contrat de droit privé.

SNES a écrit:C’est certes une mesure sociale mais sans contrat de droit public, sans cotisation pour la retraite, sans engagement à servir l’État et en travaillant en plus de leurs études, les EAP ne sont en rien les pré-recrutements que le SNES revendique.
Source : https://www.snes.edu/Emplois-d-Avenir-Professeur.html
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum