Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Chocolat
Guide spirituel

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Chocolat le Sam 2 Nov 2013 - 15:35
@Dionysos a écrit:
Le co-voiturage, c'est pour certains cette option qui consiste à profiter du fait qu'un autre paye une voiture (crédit, assurance, usure) pour, en échange d'une somme modique, monter dedans et se dire "c'est pratique, je suis conforme à MON choix de vie et à MES préceptes et MOI JE n'emm... personne".

Ma mère à larguer sa voiture il y a quelques années "parce que ca coûte cher" ou "parce que c'est plus écolo". Du coup dès qu'elle veut partir dans la cambrousse à un concert, aller dans certains quartiers à certaines heures tardives où qu'elle achète du volumineux, elle squatte la voiture de quelqu'un d'autre. Qui lui paie essence, place de parking, assurance et autre.

Alors effectivement, quand on est affecté dans un collège accessible seulement en voiture : on vient en voiture. Ce qui n'empêche pas le co-voiturage, mais permet au moins de partager, sur un pied d'égalité en fait.
En gros, tout le monde est obligé de vivre à ta manière, point barre !

Au secours !
:aax: 

Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Marcel Khrouchtchev le Sam 2 Nov 2013 - 15:37
@Dionysos a écrit:
@*Lady of Shalott* a écrit:
@sansara a écrit:Et quand on ne veut ni passer son permis, ni avoir d'enfants, on passe pour une vraie dégénérée... Ou on a droit aux phrases péremptoires du style "Tu changeras d'avis dans 5 ans, tu ne pourras pas toujours vivre sans". furieux 
Tu peux ajouter aussi ne pas avoir de télé Rolling Eyes
Parce que chez ceux qui n'ont pas la télé il y a parfois cet odieux côté donneur de leçons du type qui veut se rassurer, montrant qu'il est plus malin que la plèbe qui s'avilit et ne comprend rien à rien. Une attitude que je conchie peu élégamment.
"Ah non, je n'en ai pas entendu parler, je n'ai pas la télé tu sais.
-Ah bon ?
-Oui, ca me laisse plus de temps pour lire et me promener, et du coup je fais plus de sorties...
- Ah oui. C'est vrai que moi j'ai la télé, donc ma vie sociale est réduite à néant et je kiffe trop me bouffer un Big Mac en regardant les Ch'tis à Mykonos."
Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 2252222100 
avatar
User17706
Bon génie

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par User17706 le Sam 2 Nov 2013 - 15:41
À tel point que je cache soigneusement le fait que je n'ai pas la télé. :Oups: Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 1382610345 
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Marcel Khrouchtchev le Sam 2 Nov 2013 - 15:44
PauvreYorick a écrit:À tel point que je cache soigneusement le fait que je n'ai pas la télé. :Oups: Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 1382610345 
Tout dépend dans quel bahut on bosse, c'est sûr. Mais moi je peux te dire que j'en ai rencontré plein des collègues qui se faisaient mousser en disant bien haut et fort qu'ils n'avaient pas la télé (choix que je respecte éminemment, mais de là à s'en vanter...)
cannelle21
cannelle21
Vénérable

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par cannelle21 le Sam 2 Nov 2013 - 15:46
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Dionysos a écrit:
@*Lady of Shalott* a écrit:Tu peux ajouter aussi ne pas avoir de télé Rolling Eyes
Parce que chez ceux qui n'ont pas la télé il y a parfois cet odieux côté donneur de leçons du type qui veut se rassurer, montrant qu'il est plus malin que la plèbe qui s'avilit et ne comprend rien à rien. Une attitude que je conchie peu élégamment.
"Ah non, je n'en ai pas entendu parler, je n'ai pas la télé tu sais.
-Ah bon ?
-Oui, ca me laisse plus de temps pour lire et me promener, et du coup je fais plus de sorties...
- Ah oui. C'est vrai que moi j'ai la télé, donc ma vie sociale est réduite à néant et je kiffe trop me bouffer un Big Mac en regardant les Ch'tis à Mykonos."
Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 2252222100 
Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 11853210


_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Chocolat le Sam 2 Nov 2013 - 15:46
Si chacun s'occupait uniquement de ses propres choix de vie sans les considérer meilleurs que ceux des autres... Rolling Eyes 

_________________
Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Marcel Khrouchtchev le Sam 2 Nov 2013 - 15:47
@cannelle21 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Dionysos a écrit:Parce que chez ceux qui n'ont pas la télé il y a parfois cet odieux côté donneur de leçons du type qui veut se rassurer, montrant qu'il est plus malin que la plèbe qui s'avilit et ne comprend rien à rien. Une attitude que je conchie peu élégamment.
"Ah non, je n'en ai pas entendu parler, je n'ai pas la télé tu sais.
-Ah bon ?
-Oui, ca me laisse plus de temps pour lire et me promener, et du coup je fais plus de sorties...
- Ah oui. C'est vrai que moi j'ai la télé, donc ma vie sociale est réduite à néant et je kiffe trop me bouffer un Big Mac en regardant les Ch'tis à Mykonos."
Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 2252222100 
Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 11853210

Je regarde la télé, pourtant c'est par des profs de français de Néo que j'ai appris qui était Nabilla Razz 
philann
philann
Doyen

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par philann le Sam 2 Nov 2013 - 15:51
@Chocolat a écrit:
@Dionysos a écrit:
Le co-voiturage, c'est pour certains cette option qui consiste à profiter du fait qu'un autre paye une voiture (crédit, assurance, usure) pour, en échange d'une somme modique, monter dedans et se dire "c'est pratique, je suis conforme à MON choix de vie et à MES préceptes et MOI JE n'emm... personne".

Ma mère à larguer sa voiture il y a quelques années "parce que ca coûte cher" ou "parce que c'est plus écolo". Du coup dès qu'elle veut partir dans la cambrousse à un concert, aller dans certains quartiers à certaines heures tardives où qu'elle achète du volumineux, elle squatte la voiture de quelqu'un d'autre. Qui lui paie essence, place de parking, assurance et autre.

Alors effectivement, quand on est affecté dans un collège accessible seulement en voiture : on vient en voiture. Ce qui n'empêche pas le co-voiturage, mais permet au moins de partager, sur un pied d'égalité en fait.
En gros, tout le monde est obligé de vivre à ta manière, point barre !

Au secours !
:aax: 

Chocolat: ce n'est pas du tout ce que dit Dyonisos!!

Mais je suis amusée du nombre de gens sans voiture qui se sentent remis en cause par d'autres qui ne font que dire...que parfois on A PAS LE CHOIX!!

Personnellement je vis dans Paris et entourée de profs, je vis donc entourée de gens qui n'ont pas le permis et qui n'ont pas non plus la télé! Razz  Razz   Razz 
Donc bon ... le "on juge ma vie et de ne pas faire comme tout le monde" comment dire...Rolling Eyes 
Ca me fait penser aux photos présentant le Berlin alternatif avec plein de vélos et de graphitis...alors QUE TOUT LE MONDE fait du vélo à Berlin et qu'il y a des graph' dans la plupart des quartiers branchés. Razz 

Spoiler:
le même choix de pas de voiture en pleine cambrousse ou en montagne...là oui pour le coup c'est un choix de vie exigeant et sans doute mal perçu par le reste de la population... Cf. Stench.... Mais en RP, faut pas exagérer non plus!

Bref, si des collègues ont pu aller travailler sans jamais passer le permis et conduire et qu'ils sont heureux comme ça, j'en suis sincèrement ravie pour eux.
Mais je ne pense pas que tout le monde puisse faire ce choix...car je ne pense pas que ce soit réellement un choix pour tout le monde (y compris pour moi à un moment donné)
Ne pas avoir à conduire ni passer + de deux heures dans les transports en commun fera parti de mes choix de mut'...et j'espère avoir de la chance...


Dernière édition par philann le Sam 2 Nov 2013 - 15:53, édité 1 fois

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
florestan
florestan
Grand sage

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par florestan le Sam 2 Nov 2013 - 15:53
@Chocolat a écrit:Si chacun s'occupait uniquement de ses propres choix de vie sans les considérer meilleurs que ceux des autres... Rolling Eyes 
Ne parle pas de choix de vie malheureuse Very Happy !
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Marcel Khrouchtchev le Sam 2 Nov 2013 - 15:56
@florestan a écrit:
@Chocolat a écrit:Si chacun s'occupait uniquement de ses propres choix de vie sans les considérer meilleurs que ceux des autres... Rolling Eyes 
Ne parle pas de choix de vie malheureuse Very Happy !
Le terme de "choix" peut culpabiliser ceux qui ne l'ont pas. C'est comme pour les enfants: ceux qui ont des enfants sages ne comprennent pas toujours que des enfants peuvent être difficiles malgré le travail d'éducation que l'on peut mener, parce qu'ils se disent que chez eux, leur éducation a permis d'avoir des enfants sages.
philann
philann
Doyen

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par philann le Sam 2 Nov 2013 - 15:56
PauvreYorick a écrit:À tel point que je cache soigneusement le fait que je n'ai pas la télé. :Oups: Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 1382610345 
tu fréquentes si peu de profs de philo ???
Spoiler:
parce que sinon...tu cacherais d'en avoir une!
Spoiler:
On ne regarde pas la télé Môsieur, on regarde au mieux des séries téléchargées et dûment sélectionnées
Spoiler:
et en VO ça va sans dire, sinon on est un minus habens

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
Invité
Invité

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Invité le Sam 2 Nov 2013 - 15:58
Bref, pour résumer les possibilités de notre collègue:
- il passe le permis pour assurer le coup et peut muter où il veut sans se poser de question
- il ne passe pas le permis et alors il lui faudra faire des choix:
* demander et obtenir en priorité une mut' en région parisienne dans des zones correctement desservies en transport
* se préparer à passer un temps conséquent dans les transports, surtout si on est TZR (on n'en meurt pas, mais j'ai trouvé ça crevant), où on n'a pas la garantie d'avoir une affectation correcte.
* avoir en ligne de mire un poste fixe dans une ville desservie correctement et se rapprocher de son bahut (ça je le conseille vraiment, c'est le pied)
philann
philann
Doyen

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par philann le Sam 2 Nov 2013 - 16:00
holderfar a écrit:Bref, pour résumer les possibilités de notre collègue:
- il passe le permis pour assurer le coup et peut muter où il veut sans se poser de question
- il ne passe pas le permis et alors il lui faudra faire des choix:
* demander et obtenir en priorité une mut' en région parisienne dans des zones correctement desservies en transport
* se préparer à passer un temps conséquent dans les transports, surtout si on est TZR (on n'en meurt pas, mais j'ai trouvé ça crevant), où on n'a pas la garantie d'avoir une affectation correcte.
* avoir en ligne de mire un poste fixe dans une ville desservie correctement et se rapprocher de son bahut (ça je le conseille vraiment, c'est le pied)
Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 2252222100 

...et avoir un maximum de chance ( ce qu'on lui souhaite) dans tous les cas pour pouvoir vivre au plus près de ce qu'il souhaite...ce qui est peu ou prou le cas de chacun d'entre nous...professeur 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
User17706
Bon génie

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par User17706 le Sam 2 Nov 2013 - 16:02
@philann a écrit:tu fréquentes si peu de profs de philo ???
Spoiler:
parce que sinon...tu cacherais d'en avoir une!
Spoiler:
On ne regarde pas la télé Môsieur, on regarde au mieux des séries téléchargées et dûment sélectionnées
Spoiler:
et en VO ça va sans dire, sinon on est un minus habens
la réponse ci-dessous importe peu:
je vous assure que vous serez déçu:
vous y tenez vraiment?:
il est encore temps de renoncer:
non mais vraiment, c'est un détail personnel, donc aucun intérêt:
attention aux troubles musculo-squelettiques, à force de cliquer:
vous l'aurez voulu:
Et une victoire de plus pour le sociologue qui sommeille en chacun de nous.
kiwi
kiwi
Monarque

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par kiwi le Sam 2 Nov 2013 - 16:03
@Chocolat a écrit:

Il me semble avoir écrit très clairement que je n'avais plus envie de conduire.
Je ne vois pas d'où tu sors le "par principe", me concernant.
Est-ce que tu peux admettre que je ne parle pas forcément de TOI, mais de certains non-conducteurs qui ont des principes qui font qu'ils ne conduisent pas. Tout comme il y a d'autres conducteurs qui ne conduisent pas parce qu'ils ont peur ou pour des tas d'autres raisons. Quand par principe, tu (un tu général parce que manifestement, il faut préciser) refuses de conduire, mais que tu fais de co-voiturage, ce n'est pas cohérent. Désolée.



Par ailleurs, tu n'arrêtes pas de parler de "chance", ou du fait d'être "coincé" sans conduire, etc. en parlant à la place des autres.
Là encore, je ne parle pas à la place des autres. Je parle de cas où la voiture peut-être indispensable. Si on n'a pas le permis ou pas de voiture, effectivement, on se retrouve dans une belle m*rde vis à vis du rectorat qui n'est pas toujours prompt à écouter les problèmes. On peut se désoler de la place prise par la voiture dans la vie quotidienne des gens, se désoler que le permis soit devenu un prérequis pour de très nombreux emplois en France. Mais c'est un fait. Et cela n'a rien à voir avec des choix de vie que l'on peut effectuer. Quand tu ne peux pas te rendre sur ton lieu de travail, il me semble que c'est particulièrement problématique, non?

Ce qu'il faut essayer de comprendre, c'est que ne pas conduire et/ou ne pas avoir de voiture peut être un choix assumé, ce qui fait que ce que toi, tu vois comme des contraintes, n'en sont pas pour les gens qui ne pensent pas comme toi et qui ont choisi un autre mode de fonctionnement au quotidien.
Oui pour moi c'est contraignant, mais comme je l'ai déjà dit et répété, je n'en ai rien à cirer des choix des autres. Ce sont leurs choix de vie, pas les miens. Je ne condamne pas les non conducteurs, les célibataires revendiqués, les couples sans enfants, les couples avec des gros écarts d'âge, les choix vestimentaires, les orientations sexuelles. J'en ai strictement rien à faire.



Il y a évidemment des gens qui subissent le fait de ne pas pouvoir conduire et d'avoir une voiture, j'en suis bien consciente, mais gardons-nous réduire toutes les situations à ce cas de figure.
Pour le moment, les stagiaires qui ont écrit ce fil ont eu le choix (avec ou sans bagnole). Il en sera peut-être différemment lorsqu'ils auront leurs 1ères affectations. Je ne leur souhaite pas. Mais avec le permis, ils pourraient justement mener la vie qu'ils souhaitent, et se rendre sur leur lieu de travail sans problème. Puisque la question de départ est bien celle-la : a-t-on besoin d'avoir le permis pour enseigner? La réponse est : on peut en avoir besoin. Pourquoi donc jouer à la loterie?
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Chocolat le Sam 2 Nov 2013 - 16:10
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@florestan a écrit:
@Chocolat a écrit:Si chacun s'occupait uniquement de ses propres choix de vie sans les considérer meilleurs que ceux des autres... Rolling Eyes 
Ne parle pas de choix de vie malheureuse Very Happy !
Le terme de "choix" peut culpabiliser ceux qui ne l'ont pas. C'est comme pour les enfants: ceux qui ont des enfants sages ne comprennent pas toujours que des enfants peuvent être difficiles malgré le travail d'éducation que l'on peut mener, parce qu'ils se disent que chez eux, leur éducation a permis d'avoir des enfants sages.
"Culpabiliser" - il est dit, le grand mot !

Fort bien.
Laissons donc les gens se culpabiliser réciproquement, comme ça on ne prend pas le risque de les voir s'auto-culpabiliser.

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 2320853811 

_________________
Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Invité
Invité

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Invité le Sam 2 Nov 2013 - 16:10
Pourquoi jouer à la loterie? Et pourquoi, si on n'a pas envie de le passer et qu'on fait des choix en conséquence pour les muts, devrait-on avoir systématiquement avoir à écouter des discours alarmistes ou moralisateurs à outrance? En région parisienne, si on s'y prend bien rt qu'on accepte les mutations en ville, je suis désolée mais on se passe très bien de voiture. Même si on est TZR courte et moyenne durée, même si on est sur 2 établissements (les CDE sont quand même tenus de faire des EDT cohérents et corrects, dans leur propre intérêt), on peut.
Maintenant, l'inconnue dans ce cas précis, c'est qu'on ne sait pas bien quels choix le collègue est prêt à faire. Mais c'est invraisemblable que le "on peut en avoir besoin" se transforme un peu en injonction.
philann
philann
Doyen

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par philann le Sam 2 Nov 2013 - 16:11
PauvreYorick a écrit:
@philann a écrit:tu fréquentes si peu de profs de philo ???
Spoiler:
parce que sinon...tu cacherais d'en avoir une!
Spoiler:
On ne regarde pas la télé Môsieur, on regarde au mieux des séries téléchargées et dûment sélectionnées
Spoiler:
et en VO ça va sans dire, sinon on est un minus habens
la réponse ci-dessous importe peu:
je vous assure que vous serez déçu:
vous y tenez vraiment?:
il est encore temps de renoncer:
non mais vraiment, c'est un détail personnel, donc aucun intérêt:
attention aux troubles musculo-squelettiques, à force de cliquer:
vous l'aurez voulu:
Et une victoire de plus pour le sociologue qui sommeille en chacun de nous.
Spoiler:
suis pas sociologue
Spoiler:
de formation sui en philo
Spoiler:
en thèse de philo
Spoiler:
ai plein d'amis agrégés de philo ET parisiens
Spoiler:
qui pour la plupart n'ont pas la télé
Spoiler:
mais lisent la presse et regardent des séries en VO
Spoiler:
encore plus depuis que c'est devenu un objet d'étude, cf. http://www.implications-philosophiques.org/semaines-thematiques/philosophie-des-series/la-philosophie-des-series-televisees-un-territoire-a-reexplorer-introduction/

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
Chocolat
Chocolat
Guide spirituel

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Chocolat le Sam 2 Nov 2013 - 16:11
PauvreYorick a écrit:
la réponse ci-dessous importe peu:
je vous assure que vous serez déçu:
vous y tenez vraiment?:
il est encore temps de renoncer:
non mais vraiment, c'est un détail personnel, donc aucun intérêt:
attention aux troubles musculo-squelettiques, à force de cliquer:
vous l'aurez voulu:
Et une victoire de plus pour le sociologue qui sommeille en chacun de nous.
Toi, t'es un grand malade ! Twisted Evil Laughing 

_________________
Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Art1111
La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Marcel Khrouchtchev
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Marcel Khrouchtchev le Sam 2 Nov 2013 - 16:16
@Chocolat a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@florestan a écrit:Ne parle pas de choix de vie malheureuse Very Happy !
Le terme de "choix" peut culpabiliser ceux qui ne l'ont pas. C'est comme pour les enfants: ceux qui ont des enfants sages ne comprennent pas toujours que des enfants peuvent être difficiles malgré le travail d'éducation que l'on peut mener, parce qu'ils se disent que chez eux, leur éducation a permis d'avoir des enfants sages.
"Culpabiliser" - il est dit, le grand mot !

Fort bien.
Laissons donc les gens se culpabiliser réciproquement, comme ça on ne prend pas le risque de les voir s'auto-culpabiliser.

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 2320853811 
Il y a des façons de dire pour ne pas culpabiliser. Quand quelqu'un est dans une situation difficile et que tu lui dis qu'il a eu "le choix", eh bien oui, ça le culpabilise Very Happy 
philann
philann
Doyen

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par philann le Sam 2 Nov 2013 - 16:16
@Chocolat a écrit:"Culpabiliser" - il est dit, le grand mot !

Fort bien.
Laissons donc les gens se culpabiliser réciproquement, comme ça on ne prend pas le risque de les voir s'auto-culpabiliser.

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 2320853811 
Chocolat: sincèrement je ne comprends pas.
Où as tu lu que ceux qui ne conduisaient pas étaient culpabilisés ???
Conseiller à quelqu'un de passer le permis au cas où (sauf cas de traumatisme ou de peur...c'est autre chose) ça ne veut pas du tout dire être intolérant à l'égard de ceux qui ne conduisent pas...ou encore juger leur choix de vie...

Mais il est normal de conseiller ce qui peut permettre de parer au plus grand nombre de difficultés.

Où est le jugement ou la culpabilisation exactement ? heu 
Vis comme tu veux! C'est tout le bien que je te souhaite! Et si c'est le cas...formidable...
Mais ne prétends pas pour autant que tous peuvent vivre selon leurs convictions...souvent on a pas le choix des concessions que l'on est amené à faire...et nous faisons tous...."au mieux", "dans l'à peu près...en espérant avoir fait le moins mauvais choix pour nous et pour les autres...


Dernière édition par philann le Sam 2 Nov 2013 - 16:29, édité 2 fois

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
philann
philann
Doyen

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par philann le Sam 2 Nov 2013 - 16:19
@Chocolat a écrit:
PauvreYorick a écrit:
la réponse ci-dessous importe peu:
je vous assure que vous serez déçu:
vous y tenez vraiment?:
il est encore temps de renoncer:
non mais vraiment, c'est un détail personnel, donc aucun intérêt:
attention aux troubles musculo-squelettiques, à force de cliquer:
vous l'aurez voulu:
Et une victoire de plus pour le sociologue qui sommeille en chacun de nous.
Toi, t'es un grand malade ! Twisted Evil Laughing 
voui...Embarassed 
suis démasquée! Wink 

Spoiler:
mais c'est juste pour que tu te sentes moins seul...ou extraterrestre! fleurs ie. à propos du "pas de télé" Wink 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
User17706
Bon génie

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par User17706 le Sam 2 Nov 2013 - 16:22
@philann a écrit:
Spoiler:
encore plus depuis que c'est devenu un objet d'étude, cf. http://www.implications-philosophiques.org/semaines-thematiques/philosophie-des-series/la-philosophie-des-series-televisees-un-territoire-a-reexplorer-introduction/
ne cliquez surtout pas hein, le message qui suit est purement confidentiel:
Oui, ma remarque avait simplement pour but de dire qu'étant issu exactement du genre de milieu que tu décris, je ressens un petit pincement sociologique en constatant que ça décrit tout à fait mes pratiques. En revanche j'ai un peu de mal avec l'idée d'en faire un objet d'étude à part entière, mais bon, ça justifierait un autre fil. Quant à la remarque sur «je me cache de ne pas avoir la télé», elle n'avait rien de sérieux: ça m'amuse simplement de constater que les attitudes socialement «distinguantes» sont par définition à double tranchant.

PS. Philann et moi, d'un commun accord, mettons un terme à cette succession d'apartés. Pas taper!


Dernière édition par PauvreYorick le Sam 2 Nov 2013 - 16:58, édité 1 fois
Dionysos
Dionysos
Fidèle du forum

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Dionysos le Sam 2 Nov 2013 - 16:35
@Chocolat a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@florestan a écrit:Ne parle pas de choix de vie malheureuse Very Happy !
Le terme de "choix" peut culpabiliser ceux qui ne l'ont pas. C'est comme pour les enfants: ceux qui ont des enfants sages ne comprennent pas toujours que des enfants peuvent être difficiles malgré le travail d'éducation que l'on peut mener, parce qu'ils se disent que chez eux, leur éducation a permis d'avoir des enfants sages.
"Culpabiliser" - il est dit, le grand mot !

Fort bien.
Laissons donc les gens se culpabiliser réciproquement, comme ça on ne prend pas le risque de les voir s'auto-culpabiliser.

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 2320853811 
En fait, c'est votre incapacité à comprendre que votre choix de vie a un impact sur cette masse informe et diffuse que sont "les autres" qui est hallucinante. Tout doit être mis en oeuvre pour correspondre à votre "choix de vie".
Je suis sans doute peu objectif car cela m'a valu une rupture sentimentale, la question d'imposer aux autres un "choix de vie" sans jamais comprendre qu'on est nécessairement dépendant des autres quand on fait ce type de choix.

N'ayez pas de voiture si cela ne vous convient pas. Mais alors :
1. Ne covoiturez pas.
2. Ne vous plaignez pas si vous ne pouvez pas accéder à votre lieu de travail facilement.
Bref, assumez pleinement votre choix.

Je viens de réaliser qu'un de mes meilleurs amis, parisien pure souche, n'a pas de voiture. Cela ne m'avait jamais traversé l'esprit. Ah oui, peut-être parce que justement, il se débrouille pour ne jamais être dépendant de personne (ce qui est possible dans son cas... Pour moi, là où je vis, beaucoup plus difficile). Et il a son permis, indispensable à son métier dans certaines circonstances.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Daphné le Sam 2 Nov 2013 - 16:49
@palomita a écrit:En fait, elle est passée à l'extension malgré des voeux formulés avec l'aide et l'aval de son syndicat .
Mais je me demande si ce n'est pas son âge qui a joué en sa défaveur : elle était la plus jeune de sa promotion , donc, à égalité de barème, c'est l'âge qui l'emporte .
Dans pas mal de disciplines, l'extension c'est justement Créteil ou Versailles, à 21 points. Et là pas d'âge qui tienne, on ne couvre pas les besoins.
Elyas
Elyas
Empereur

Enseignant sans permis de conduire : possible ? - Page 10 Empty Re: Enseignant sans permis de conduire : possible ?

par Elyas le Sam 2 Nov 2013 - 17:15
@ Dionysos : je crois que tu critiques sans avoir lu, en lien sans doute avec la douleur que tu cites. Personnellement, je n'aime pas le covoiturage. Il faut entrer dans une voiture, déjà,  et se soumettre au rythme du conducteur. La seule fois où j'ai fait du covoiturage, c'était parce que mon collègue qui habitait à côté de chez moi a très lourdement insisté, il voulait avoir un compagnon de voyage pour parler de ses soucis avec les élèves et sa femme. Je l'aimais bien mais je préfère me debrouiller seul. Depuis, j'évite toute conversation où un collègue pourrait me proposer un covoiturage. J'ai toujours un truc à faire dans un coin où il ne passe pas comme par hasard.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum