Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité N
Habitué du forum

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Invité N Mar 6 Mai 2014 - 0:33
@Leclochard a écrit:
Nonancourt a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.

Ca ne craint pas trop en banlieue ? ^^

Il y a banlieue et banlieue. Tu vis en province, non ?  Smile 

J'ai vécu à Paris pendant pas mal de temps... et jusqu'à l'année dernière j'étais en coloc avant de céder ma place pour effectuer mon stage... J'aimerais bien retrouver qqch à Paris pour la rentrée...Wink
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Pseudo Mar 6 Mai 2014 - 7:20
@Seifer a écrit:40m² c'est une chambre dans une maison de province. J'ai vraiment du mal avec les prix de Paris.

J'ai vécu longtemps en province (et même dans plusieurs provinces) et j'ai rarement vu des chambres de 40 m2. De 25 (et donc de la taille de mon appart) c'est arrivée, même si ça n'était pas la norme commune, mais 40, je ne me souviens pas.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
lisette83
Érudit

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par lisette83 Mar 6 Mai 2014 - 8:13
Les chambres ne grandissent pas en Province ! 15 m2 reste la norme, c'est plutôt le nombre de chambres , si chambre il y a.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Marie Laetitia Mar 6 Mai 2014 - 8:42
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.

Sans indiscrétion, tu es loin de Paris intra-muros?

_________________
 Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
sinan
sinan
Niveau 7

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par sinan Mar 6 Mai 2014 - 8:53
Pour les amateurs d'ambiance, il y a Saint-Denis, une ville avec une très mauvais réputation mais où je vis depuis 6 ans avec bonheur...
juste à côté de Paris (métro, rer), un centre historique avec un certain cachet (même si beaucoup d'immeubles sont insalubres), un librairie très sympa, un super cinéma pas cher, un théâtre de qualité, un marché génial,...
il faut plutôt viser le centre, autour de la basilique.
Madame_Prof
Madame_Prof
Empereur

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Madame_Prof Mar 6 Mai 2014 - 8:59
Pour la même surface que Pupuch, je paye 775 euros. Donc, c'est très variable d'un coin à l'autre. Je pense que tu dois attendre d'avoir ta mutation avant de dire que tu veux être dans Paris et pas ailleurs, y a des coins très biens en banlieue, et je suis à Paris en 15 mn (trajet jusqu'au RER compris). Je n'ai pas eu de souci pour trouver un appartement, mais j'avais surtout deux cautions solides... je comptais pas trop sur mon salaire de l'an dernier, et cette année je gagne 600 euros de plus (indemnité de résidence, 3 HSA, prime 3 HSA, prime PP) ! Mais ça faisait toujours bon effet de dire que j'étais enseignante.

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Elaïna Mar 6 Mai 2014 - 13:59
Réponse de normand : oui et non.

Oui car les agences voient fonctionnaire, sécurité de l'emploi, solvable vers l'infini et au-delà. Après certains agents immobiliers font suer si on est stagiaire et pas titulaire. Une c*** m'avait fait remarquer que "oh, agrégée, oui, mais pas titulaire, on sait ce que ça vaut nous". Je lui avais alors fait remarquer que c'était toujours mieux que le SMIC gagné par la plupart de ses confrères (oui, c'est mesquin, mais ça soulage).

Non car le salaire étant ce qu'il est, tu vas avoir du mal à trouver une surface convenable sauf si tu tapes dans des quartiers pas trop chicos (et même là, dans Paris, c'est cher), ou dans la banlieue.
Avec notre dossier (mari en CDI et moi agrégée) à chaque fois qu'on a déposé un dossier on était acceptés, sauf une fois où en plus on m'a demandé une caution... pas de problème sur ce plan car parents fonctionnaires et propriétaires, par chance, mais voilà, même fonctionnaire, on peut te chercher des noises.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Pupuch76
Pupuch76
Niveau 8

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Pupuch76 Mar 6 Mai 2014 - 18:00
@Marie Laetitia a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.

Sans indiscrétion, tu es loin de Paris intra-muros?

Je suis à la limite petite couronne/grande couronne, donc une demi heure de châtelet... Quand le rer marche correctement (bizarrement parfois ca va beaucoup plus vite... Mais je n'ai toujours pas compris pourquoi!)
Balthamos
Balthamos
Grand sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Balthamos Mar 6 Mai 2014 - 18:13
@Leclochard a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.

Pourquoi tu crois que je vis dans la banlieue proche ?  Wink 
Maintenant, les Parisiens purs et durs te diront que ce n'est pas pareil, qu'au-delà du périphérique, tu changes d'univers et que le véritable plaisir, c'est de sortir quand on veut, sans se demander à quelle heure passe le dernier train.  

+1
La banlieue, ça m'a permis d'avoir un appart assez grand avec balcon à 20min des halles :p
Le seul inconvénient, ce sont les RER qui ne fonctionnent pas bien tard (ils doivent s'arrêter un peu avant 1h)
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Sylvain de Saint-Sylvain Mar 6 Mai 2014 - 18:18
Je suis stagiaire et je vis dans un 20 m² dans le quartier de l'Odéon. Oui, je mange des gâteaux Pierre Hermé à chaque petit-déjeuner. Oui, je paye un peu plus que le tiers de mon salaire... J'ai eu l'impression, en cherchant un appartement l'été dernier, que les agences s'intéressaient bien moins à mon statut de fonctionnaire qu'aux garanties que pouvaient apporter mes parents. A tel point que je me suis senti obligé de rappeler à l'une d'entre elles que celui qui allait payer l'appart, c'était moi, et personne d'autre. Cela dit, je n'ai pas eu de peine à trouver logis, et j'ai finalement eu le choix entre deux appartements.

J'apporterai le témoignage typique du parisien assumé : avoir un appartement à Paris, c'est un choix particulier. C'est comme choisir une loge dans un théâtre permanent. Ou comme un petit trou duquel l'araignée peut, à tout moment, s'élancer vers la gigantesque toile. L'espace est plus petit mais le mur est plus fin entre l'intérieur et le dehors, et c'est la ville qu'on loue. (L'idéal étant quand même d'avoir un espace sur cour.)

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
philann
philann
Doyen

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par philann Mar 6 Mai 2014 - 18:21
@Leclochard a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.

Pourquoi tu crois que je vis dans la banlieue proche ?  Wink 
Maintenant, les Parisiens purs et durs te diront que ce n'est pas pareil, qu'au-delà du périphérique, tu changes d'univers et que le véritable plaisir, c'est de sortir quand on veut, sans se demander à quelle heure passe le dernier train.  

J'ai grandi en banlieue, verte, privilégiée et à 20 min de RER de Paris... aujourd'hui je vis dans un 20 mètres carré à PAris...et je n'en peux plus du manque d'espace...je vais donc retourner vraisemblablement dans ma banlieue d'origine où pour des raisons familiales je peux me loger pour un prix correct et avec beaucoup plus d'espace...

Mais ça me fait ch*** prodigieusement. J'avoue avoir le profil parisienne pure et dure, qui aime vivre entre Nation et Oberkampf, sortir sans se demander comment elle rentre, trouver de la bière à toute heure (ou un café ouvert)... être REELLEMENT à 10 minutes des noeuds ferroviaires (grandes lignes et trains de banlieue)

Bref, si j'avais les moyens d'avoir plus grand dans Paris, je n'en sortirai pas. Mais les moyens...je ne les ai pas!  Neutral

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
Dinaaa
Dinaaa
Expert spécialisé

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Dinaaa Mar 6 Mai 2014 - 18:34
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit: C'est comme choisir une loge dans un théâtre permanent. Ou comme un petit trou duquel l'araignée peut, à tout moment, s'élancer vers la gigantesque toile. L'espace est plus petit mais le mur est plus fin entre l'intérieur et le dehors, et c'est la ville qu'on loue. (L'idéal étant quand même d'avoir un espace sur cour.)

C'est joliment dit !
Personnellement j'aurais parlé de cage à poule, mais je préfère votre version.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Marie Laetitia Mar 6 Mai 2014 - 18:36
@Pupuch76 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.

Sans indiscrétion, tu es loin de Paris intra-muros?

Je suis à la limite petite couronne/grande couronne, donc une demi heure de châtelet... Quand le rer marche correctement (bizarrement parfois ca va beaucoup plus vite... Mais je n'ai toujours pas compris pourquoi!)

Merci pour ta réponse!

_________________
 Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par ProvençalLeGaulois Mar 6 Mai 2014 - 18:38
@Seifer a écrit:40m² c'est une chambre dans une maison de province. J'ai vraiment du mal avec les prix de Paris.

J'ai toujours trouvé que ça n'avait aucun sens cette notion de 'province' surtout en termes de logement, j'habite à Nice, je ne dis jamais que j'habite en province mais j'habite à Nice, et le logement à Nice n'a rien à voir avec le logement à Toulouse, à Bordeaux ou à Clermont-Ferrand et pourtant c'est toujours "la province"...

Quant aux chambres de 40m², ce n'est pas la norme, où que ce soit.
Malaga
Malaga
Modérateur

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Malaga Mar 6 Mai 2014 - 18:43
ProvencalLeGaulois a écrit:
@Seifer a écrit:40m² c'est une chambre dans une maison de province. J'ai vraiment du mal avec les prix de Paris.

J'ai toujours trouvé que ça n'avait aucun sens cette notion de 'province' surtout en termes de logement, j'habite à Nice, je ne dis jamais que j'habite en province mais j'habite à Nice, et le logement à Nice n'a rien à voir avec le logement à Toulouse, à Bordeaux ou à Clermont-Ferrand et pourtant c'est toujours "la province"...

Quant aux chambres de 40m², ce n'est pas la norme, où que ce soit.

Je n'ai jamais vu de chambre de 40m2 ! Chez moi, les chambres sont plutôt grandes mais elles ne dépassent pas 18m2 ou 20m2 (et c'est largement suffisant ! )
Et effectivement, vivre au coeur de Nice, Montpellier ou Lyon coûte très cher, même si c'est la "province". En revanche, les prix dans certains petits villages de Seine-et-Marne ou de l'Essonne sont très corrects, en pourtant cela reste l'Ile-de-France.

_________________
Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Banana244   Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Banana244     Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Leclochard
Leclochard
Empereur

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Leclochard Mar 6 Mai 2014 - 19:44
ProvencalLeGaulois a écrit:
@Seifer a écrit:40m² c'est une chambre dans une maison de province. J'ai vraiment du mal avec les prix de Paris.

J'ai toujours trouvé que ça n'avait aucun sens cette notion de 'province' surtout en termes de logement, j'habite à Nice, je ne dis jamais que j'habite en province mais j'habite à Nice, et le logement à Nice n'a rien à voir avec le logement à Toulouse, à Bordeaux ou à Clermont-Ferrand et pourtant c'est toujours "la province"...

Quant aux chambres de 40m², ce n'est pas la norme, où que ce soit.
C'est vrai.
Pour être précis, dans mon esprit, il s'agit de villes moyennes, pas de Toulouse, Bordeaux ou Nice qui sont fort chères.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Leclochard
Leclochard
Empereur

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Leclochard Mar 6 Mai 2014 - 19:49
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Je suis stagiaire et je vis dans un 20 m² dans le quartier de l'Odéon. Oui, je mange des gâteaux Pierre Hermé à chaque petit-déjeuner. Oui, je paye un peu plus que le tiers de mon salaire... J'ai eu l'impression, en cherchant un appartement l'été dernier, que les agences s'intéressaient bien moins à mon statut de fonctionnaire qu'aux garanties que pouvaient apporter mes parents. A tel point que je me suis senti obligé de rappeler à l'une d'entre elles que celui qui allait payer l'appart, c'était moi, et personne d'autre. Cela dit, je n'ai pas eu de peine à trouver logis, et j'ai finalement eu le choix entre deux appartements.

J'apporterai le témoignage typique du parisien assumé : avoir un appartement à Paris, c'est un choix particulier. C'est comme choisir une loge dans un théâtre permanent. Ou comme un petit trou duquel l'araignée peut, à tout moment, s'élancer vers la gigantesque toile. L'espace est plus petit mais le mur est plus fin entre l'intérieur et le dehors, et c'est la ville qu'on loue. (L'idéal étant quand même d'avoir un espace sur cour.)

Tu parles de la minceur des murs. J'ai entendu parler du problème d'isolation sonore des apparts parisiens classiques ("parquet, moulure, cheminée" selon la formule d'un ami) Est-ce une légende ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
philann
philann
Doyen

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par philann Mar 6 Mai 2014 - 20:03
@Leclochard a écrit:

Tu parles de la minceur des murs. J'ai entendu parler du problème d'isolation sonore des apparts parisiens classiques ("parquet, moulure, cheminée" selon la formule d'un ami) Est-ce une légende ?

Sans le parquet ni les moulures ni la cheminée...je confirme que les murs chez moi sont épais comme des feuilles de cigarettes... 😢 
Spoiler:
MAIS j'ai une voisine géniale ET silencieuse!!!

La chambre de 40m2 ça existe...à BERLIN!  Razz Very Happy 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine  Very Happy  Very Happy  Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
loc
loc
Niveau 6

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par loc Mar 6 Mai 2014 - 20:08
Non non ce n'est pas une légende, en tout cas pas dans mon appartement. L'isolation sonore y est inexistante je crois.

_________________
"I am a wanderer : offer me a trip to a city, a country, and I'm off"
MrBrightside
MrBrightside
Empereur

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par MrBrightside Mar 6 Mai 2014 - 20:11
Chez moi c'est bien isolé.
Ils ne m'ont pas demandé 1/3 du loyer en traitement. Ils ont accepté mon dossier sans fiche de paye (je commençais à peine mon stage).

Bon, je précise qu'en plus d'être prof, mes deux parents se sont portés garants. Et le deux sont fonctionnaires Razz
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Sylvain de Saint-Sylvain Mer 7 Mai 2014 - 13:53
Je vis au rez-de-chaussée d'un immeuble haussmannien, et j'entends peu mes voisins du dessus. En revanche, le dimanche matin, je suis réveillé par une famille et ses enfants qui crient en dévalant les escaliers, sans doute très enthousiastes à l'idée d'aller à la messe.

Je me rends compte que l'important pour moi, c'est moins le bruit des autres, que le mien. J'ai vécu à Saint-Denis, dans une résidence où les murs étaient en carton, et la première fois que j'ai invité des amis chez moi, les voisins du dessous sont venus me dire que nous faisions trop de bruit. Sad

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Pseudo Mer 7 Mai 2014 - 14:29
Pour ce qui est du bruit, je n'entends quasiment jamais mes voisins. C'est un immeuble des années 90.
Le plus gênant pour l'instant, ce sont les travaux qui montent un immeuble en face. Sinon, j'ai été attentive à la situation de mon appart, je savais qu'il fallait que je sois à l'abri du bruit. Je donne sur un quai, avec très peu de circulation. J'ai dormi avec es boules quies les quinze première nuit parce que le moidre bruit de moteur me réveillait. Mais depuis, rien ou presque ne me réveille, même fenêtre ouverte !
Sans Pseudo a dormi chez moi le we dernier, il a été embêté par des voisins qui faisaient la fête dans les étages supérieurs. Moi, une fois que j'avais décidé de dormir, je n'ai plus rien entendu.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
florestan
florestan
Grand sage

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par florestan Mer 7 Mai 2014 - 19:26
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
J'apporterai le témoignage typique du parisien assumé : avoir un appartement à Paris, c'est un choix particulier. C'est comme choisir une loge dans un théâtre permanent. Ou comme un petit trou duquel l'araignée peut, à tout moment, s'élancer vers la gigantesque toile. L'espace est plus petit mais le mur est plus fin entre l'intérieur et le dehors, et c'est la ville qu'on loue. (L'idéal étant quand même d'avoir un espace sur cour.)

J'adore cette manière de présenter les choses!
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Esprit éclairé

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par Ingeborg B. Mer 7 Mai 2014 - 19:39
@philann a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Pupuch76 a écrit:Sinon en banlieue tu peux avoir un appart correct à prix exorbitant quand tu viens de la province pour une certaine somme... Very Happy
J'ai un beau petit 36m² à 650€, à côté du rer.

Pourquoi tu crois que je vis dans la banlieue proche ?  Wink 
Maintenant, les Parisiens purs et durs te diront que ce n'est pas pareil, qu'au-delà du périphérique, tu changes d'univers et que le véritable plaisir, c'est de sortir quand on veut, sans se demander à quelle heure passe le dernier train.  

J'ai grandi en banlieue, verte, privilégiée et à 20 min de RER de Paris... aujourd'hui je vis dans un 20 mètres carré à PAris...et je n'en peux plus du manque d'espace...je vais donc retourner vraisemblablement dans ma banlieue d'origine où pour des raisons familiales je peux me loger pour un prix correct et avec beaucoup plus d'espace...

Mais ça me fait ch*** prodigieusement. J'avoue avoir le profil parisienne pure et dure, qui aime vivre entre Nation et Oberkampf, sortir sans se demander comment elle rentre, trouver de la bière à toute heure (ou un café ouvert)... être REELLEMENT à 10 minutes des noeuds ferroviaires (grandes lignes et trains de banlieue)

Bref, si j'avais les moyens d'avoir plus grand dans Paris, je n'en sortirai pas. Mais les moyens...je ne les ai pas!  Neutral
Je viens d’emménager dans un appartement bien situé de 33 m² mais bien agencé, à deux pas d'une gare et des cinémas. L'immeuble est très bien entretenu, calme. Bon, mon loyer est de 900 euros par mois (grâce à la loi Duflot, je paie moins que le locataire précédent) mais j'ai le chauffage et l'eau chaude inclus. Mon dossier est passé devant de nombreux autres en raison de mon profil de fonctionnaire d'autant plus qu'ils ne pouvaient pas prendre de garants car l'immeuble appartient à une compagnie d'assurances.
Je suis contente d'avoir trouver cet appartement mais j'ai eu de la chance car il y a peu d'offres et des loyers astronomiques pour des logements plus pourris. J'ai vu des annonces pour des souplexes (concept intéressant : en gros, rez-de chaussée + chambre aménagée dans la cave ou le sous-sol) pour plus de 800 euros par mois  affraid 
Heureusement, je suis agrégée mais je me souviens que, quand j'étais stagiaire, je payais l'équivalent de 450 euros pour un 40 m² Gare de Lyon. Bon c'était il y a quelques années  Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 2289946511 
Je me dis que cela doit être vraiment difficile pour les gens qui n'ont pas le bon profil ou gagnent peu.
skindiver
skindiver
Érudit

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par skindiver Jeu 8 Mai 2014 - 10:34
Un studio ça va quand tu es célibataire.
Quand je vivais à Paris j'étais dans un 2 pièces de 50m2 et en gros il fallait compter 1500/mois. (5ième étage sans ascenseur).
Je vis maintenant dans une petite maison que j'ai achetée dans une petite ville de province je rembourses 650/mois, j'ai un petit jardin c'est bien sympa certes, mais qu'est ce que je regrette Paris....
e-Wanderer
e-Wanderer
Esprit éclairé

Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ? - Page 2 Empty Re: Trouver un logement à Paris quand on est enseignant : véritable atout ?

par e-Wanderer Jeu 8 Mai 2014 - 11:54
J'aime beaucoup Paris (j'y ai vécu 12 ans, ça laisse des traces) mais les prix sont totalement inadaptés à nos salaires. S'endetter sur 30 ans pour vivre dans un clapier, merci bien ! Pour ma part, j'ai heureusement pu acheter un petit pied-à-terre au moment où c'était possible (depuis, les prix ont carrément quadruplé !) mais je n'envisage plus une seule seconde une carrière parisienne. Si je revendais mon studio, je pourrais acheter cash un 80m2 + terrasse dans le meilleur quartier de la ville universitaire où je travaille : ça fait réfléchir… C'est plus calme, la vie culturelle n'est pas aussi dense, mais on n'y risque pas sa vie quand on prend son vélo, c'est beaucoup moins bruyant, moins pollué, la (vraie) nature est à deux pas, la fac a beaucoup d'espace (donc des bureaux pour les enseignants), et surtout on peut trouver un logement confortable à un prix encore à peu près décent.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum