Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
maldoror1
Neoprof expérimenté

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par maldoror1 le Lun 4 Avr 2016 - 13:02
@monseigneur a écrit:
@maldoror1 a écrit:Étant en congé de formation depuis septembre, j'ai eu l'immense bonheur de ne participer à aucune réunion sur cette honteuse réforme. Je n'ai donc pas d'eau à apporter au moulin. Mais je tenais à saluer cette excellente, je dirais même salutaire, initiative.

Même chose ici, sauf que je suis en refus de formation (sur la réforme)... Très bonne idée ce sujet, je vais en parler aux collègues qui y sont allés !

Bravo!
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par gauvain31 le Lun 4 Avr 2016 - 13:20
@Eldaria a écrit:IPR de SVT en formation disciplinaire, quelques extraits (j'aurai du prendre des notes pour rapporter les propos exacts, mais j'étais trop sidérée!) :
" On n'est plus là pour leur apporter des connaissances. Les connaissances, ils les trouvent sur internet!"
"On est là pour les aider à comprendre, pour développer leurs compétences, mais pas pour apporter des connaissances."
"Il ne faut plus évaluer les connaissances, seulement les compétences."

Ce propos est contradictoire. Compétences = connaissances+ capacités+ attitudes. Donc quand on évalue des connaissances, on évalue aussi des compétences CQFD

Ton IPR est-il au point avec la définition des compétences ??
avatar
Eldaria
Niveau 2

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Eldaria le Lun 4 Avr 2016 - 13:44
@gauvain31 a écrit:
@Eldaria a écrit:IPR de SVT en formation disciplinaire, quelques extraits (j'aurai du prendre des notes pour rapporter les propos exacts, mais j'étais trop sidérée!) :
" On n'est plus là pour leur apporter des connaissances. Les connaissances, ils les trouvent sur internet!"
"On est là pour les aider à comprendre, pour développer leurs compétences, mais pas pour apporter des connaissances."
"Il ne faut plus évaluer les connaissances, seulement les compétences."

Ce propos est contradictoire. Compétences = connaissances+ capacités+ attitudes. Donc quand on évalue des connaissances, on évalue aussi des compétences CQFD

Ton IPR est-il au point avec la définition des compétences ??
C'est un IPR tout neuf, il n'est peut-être pas encore parfaitement au point! Razz
Notre groupe de travail a un peu débattu avec lui suite à ses propos, je pense qu'il l'est un peu plus. Very Happy
avatar
tempête
Niveau 9

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par tempête le Lun 4 Avr 2016 - 17:36
Ipr d'anglais : "la réforme, c'est la continuité à rebours !"
Segna
Niveau 6

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Segna le Lun 4 Avr 2016 - 17:50
@tempête a écrit:Ipr d'anglais : "la réforme, c'est la continuité à rebours !"

Cours après moi que je t'attrape??? heu
coqenstock
Niveau 6

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par coqenstock le Lun 4 Avr 2016 - 17:55
elpenor a écrit:
@Balthazaard a écrit:Euh!  Ça, hélas, pour quelqu"un qui ne connait pas le métier c'est à charge pour nous..!!!! Il faut se concentrer sur la fin du disciplinaire et l'abandon des exigences.
Un chef d'entreprise qui lit ça abonde dans le sens de l'IPR..
+1


Par exemple, sur l'exigence de travailler en commun. 
Evidemment, nous le faisons: en échangeant quotidiennement avec les collègues sur nos classes, certains élèves, afin de rendre plus efficace le travail de chacun. Mais certainement pas en montant des projets bidons qui n'ont aucune autre finalité sinon pouvoir dire, en baissant bien bas et en léchant bien sagement: "regardez comme nous sommes beaux et forts et pros, nous travaillons en équipe; bon, certes, ce qu'on propose aux élèves c'est de la merde".
Mais si nous nous vantons de ne pas vouloir travailler en commun sans aucune explication, nous n'aurons aucun crédit, ce sera contre-productif, et ne rendra pas justice à nos exigences de bon sens.

Ah les fameuses réunions de machine à café ! Le summum de la pédagogie !
coqenstock
Niveau 6

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par coqenstock le Lun 4 Avr 2016 - 17:57
@gauvain31 a écrit:
@Eldaria a écrit:IPR de SVT en formation disciplinaire, quelques extraits (j'aurai du prendre des notes pour rapporter les propos exacts, mais j'étais trop sidérée!) :
" On n'est plus là pour leur apporter des connaissances. Les connaissances, ils les trouvent sur internet!"
"On est là pour les aider à comprendre, pour développer leurs compétences, mais pas pour apporter des connaissances."
"Il ne faut plus évaluer les connaissances, seulement les compétences."

Ce propos est contradictoire. Compétences = connaissances+ capacités+ attitudes. Donc quand on évalue des connaissances, on évalue aussi des compétences CQFD

Ton IPR est-il au point avec la définition des compétences ??

C'est toi qui n'est pas au point... quand on évalue des connaissances, on n'évalue pas nécessairement des compétences puisque tu viens de dire que pour compétence c'est la combinaison connaissance + capacité + attitude qu'on regardait... en situation en principe.
avatar
DesolationRow
Doyen

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par DesolationRow le Lun 4 Avr 2016 - 18:00
@coqenstock a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Eldaria a écrit:IPR de SVT en formation disciplinaire, quelques extraits (j'aurai du prendre des notes pour rapporter les propos exacts, mais j'étais trop sidérée!) :
" On n'est plus là pour leur apporter des connaissances. Les connaissances, ils les trouvent sur internet!"
"On est là pour les aider à comprendre, pour développer leurs compétences, mais pas pour apporter des connaissances."
"Il ne faut plus évaluer les connaissances, seulement les compétences."

Ce propos est contradictoire. Compétences = connaissances+ capacités+ attitudes. Donc quand on évalue des connaissances, on évalue aussi des compétences CQFD

Ton IPR est-il au point avec la définition des compétences ??

C'est toi qui n'est pas au point... quand on évalue des connaissances, on n'évalue pas nécessairement des compétences puisque tu viens de dire que pour compétence c'est la combinaison connaissance + capacité + attitude qu'on regardait... en situation en principe.

Ah tiens, par exemple, si la connaissance, c'est la "conjugaison du verbe être au présent de l'indicatif", la compétence ce serait de l'"utiliser sans faute dans une phrase contenant une proposition relative".
J'ai bon ?
Invité El
Esprit éclairé

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Invité El le Lun 4 Avr 2016 - 18:06
@coqenstock a écrit:
elpenor a écrit:
@Balthazaard a écrit:Euh!  Ça, hélas, pour quelqu"un qui ne connait pas le métier c'est à charge pour nous..!!!! Il faut se concentrer sur la fin du disciplinaire et l'abandon des exigences.
Un chef d'entreprise qui lit ça abonde dans le sens de l'IPR..
+1


Par exemple, sur l'exigence de travailler en commun. 
Evidemment, nous le faisons: en échangeant quotidiennement avec les collègues sur nos classes, certains élèves, afin de rendre plus efficace le travail de chacun. Mais certainement pas en montant des projets bidons qui n'ont aucune autre finalité sinon pouvoir dire, en baissant bien bas et en léchant bien sagement: "regardez comme nous sommes beaux et forts et pros, nous travaillons en équipe; bon, certes, ce qu'on propose aux élèves c'est de la merde".
Mais si nous nous vantons de ne pas vouloir travailler en commun sans aucune explication, nous n'aurons aucun crédit, ce sera contre-productif, et ne rendra pas justice à nos exigences de bon sens.

Ah les fameuses réunions de machine à café ! Le summum de la pédagogie !
"échanger quotidiennement avec les collèges" = "réunions de machine à café"?

Pauvre type.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Balthazaard le Lun 4 Avr 2016 - 18:07
Donc les connaissances priment les compétences....(en tous cas dans ton exemple) j'ai souvent entendu le contraire.
coqenstock
Niveau 6

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par coqenstock le Lun 4 Avr 2016 - 18:13
elpenor a écrit:
@coqenstock a écrit:
elpenor a écrit:
@Balthazaard a écrit:Euh!  Ça, hélas, pour quelqu"un qui ne connait pas le métier c'est à charge pour nous..!!!! Il faut se concentrer sur la fin du disciplinaire et l'abandon des exigences.
Un chef d'entreprise qui lit ça abonde dans le sens de l'IPR..
+1


Par exemple, sur l'exigence de travailler en commun. 
Evidemment, nous le faisons: en échangeant quotidiennement avec les collègues sur nos classes, certains élèves, afin de rendre plus efficace le travail de chacun. Mais certainement pas en montant des projets bidons qui n'ont aucune autre finalité sinon pouvoir dire, en baissant bien bas et en léchant bien sagement: "regardez comme nous sommes beaux et forts et pros, nous travaillons en équipe; bon, certes, ce qu'on propose aux élèves c'est de la merde".
Mais si nous nous vantons de ne pas vouloir travailler en commun sans aucune explication, nous n'aurons aucun crédit, ce sera contre-productif, et ne rendra pas justice à nos exigences de bon sens.

Ah les fameuses réunions de machine à café ! Le summum de la pédagogie !
"échanger quotidiennement avec les collèges" = "réunions de machine à café"?

Pauvre type.

Précise donc parce que cette phrase "si si on échange quotidiennement avec les collègues" on l'entend sans cesse pour se donner bonne conscience. Les discussions de salle des profs à la récrée on sait ce que c'est...
Maintenant tu parles peut être d'autres choses, vous faîtes peut être des concertation entre vous de manière régulière et dans ce cas très bien.
Tu pourras même nous développer le travail que vous menez du coup, ça nous donnera des pistes.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Dalva le Lun 4 Avr 2016 - 18:17
Tu pourrais définir "concertation", s'il te plaît ?

Edit : parce que pour moi, la concertation est l'exemple type de ce qui peut parfaitement se réduire au temps passé devant la machine à café, c'est le degré zéro de la réflexion collective (on se concerte, à savoir on prend une décision ensemble à partir des données que l'on a en mains).
Invité El
Esprit éclairé

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Invité El le Lun 4 Avr 2016 - 18:21
Pas de carcan administratif strict; nous faisons selon les circonstances; la dernière fois qu'il y a eu un gros souci avec une classe dont j'étais PP, soit nous nous retrouvions le plus possible deux à trois fois par semaine, les absents envoyaient des mails que je coordonnais; mise en place de liste de compétences croisées surtout maths/français (on ne travaille bien qu'avec le ou les collègues avec lesquels c'est efficace); compte-rendu au moins toutes les deux semaines par le PP (moi) avec mail aux enseignants de la classe et au CPE, éventuellement au CDE. 

Nous avons évité l'explosion de la classe; nous nous sommes épaulés lors des périodes plus complexes; nous avons coordonné les manières de faire avec les deux ou trois élèves plus difficiles, éventuellement en attribuant un rôle à chacun d'entre nous. 

Je me réservais surtout le travail sur l'orientation pour éviter les déclarations contradictoires. 

Bref, une mise en commun régulière avec un outil pédagogique incroyable, moderne, étonnant: le mail. Et des entrevues et discussions incessantes. 

Garde donc tes préjugés pour toi. 

"faites" ne prend pas le circonflexe. 
"récré" est une troncation, le -e final n'est pas nécessaire.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Dalva le Lun 4 Avr 2016 - 18:27
Et on écrit aussi "tu es", tant qu'on y est.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Dalva le Lun 4 Avr 2016 - 18:29
@DesolationRow a écrit:
@coqenstock a écrit:
@gauvain31 a écrit:
@Eldaria a écrit:IPR de SVT en formation disciplinaire, quelques extraits (j'aurai du prendre des notes pour rapporter les propos exacts, mais j'étais trop sidérée!) :
" On n'est plus là pour leur apporter des connaissances. Les connaissances, ils les trouvent sur internet!"
"On est là pour les aider à comprendre, pour développer leurs compétences, mais pas pour apporter des connaissances."
"Il ne faut plus évaluer les connaissances, seulement les compétences."

Ce propos est contradictoire. Compétences = connaissances+ capacités+ attitudes. Donc quand on évalue des connaissances, on évalue aussi des compétences CQFD

Ton IPR est-il au point avec la définition des compétences ??

C'est toi qui n'est pas au point... quand on évalue des connaissances, on n'évalue pas nécessairement des compétences puisque tu viens de dire que pour compétence c'est la combinaison connaissance + capacité + attitude qu'on regardait... en situation en principe.

Ah tiens, par exemple, si la connaissance, c'est la "conjugaison du verbe être au présent de l'indicatif", la compétence ce serait de l'"utiliser sans faute dans une phrase contenant une proposition relative".
J'ai bon ?
Tu as bon, mais tout le monde n'a pas besoin de valider cette compétence.
Enfin, si : on la valide quand on atteint un niveau satisfaisant suffisant. Faut dire que les constructions qui éloignent le verbe du sujet, ça complique, ça n'entre pas dans le champ de validation de la compétence. Comme les relatives, par exemple.
coqenstock
Niveau 6

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par coqenstock le Lun 4 Avr 2016 - 18:38
elpenor a écrit:Pas de carcan administratif strict; nous faisons selon les circonstances; la dernière fois qu'il y a eu un gros souci avec une classe dont j'étais PP, soit nous nous retrouvions le plus possible deux à trois fois par semaine, les absents envoyaient des mails que je coordonnais; mise en place de liste de compétences croisées surtout maths/français (on ne travaille bien qu'avec le ou les collègues avec lesquels c'est efficace); compte-rendu au moins toutes les deux semaines par le PP (moi) avec mail aux enseignants de la classe et au CPE, éventuellement au CDE. 

Nous avons évité l'explosion de la classe; nous nous sommes épaulés lors des périodes plus complexes; nous avons coordonné les manières de faire avec les deux ou trois élèves plus difficiles, éventuellement en attribuant un rôle à chacun d'entre nous. 

Je me réservais surtout le travail sur l'orientation pour éviter les déclarations contradictoires. 

Bref, une mise en commun régulière avec un outil pédagogique incroyable, moderne, étonnant: le mail. Et des entrevues et discussions incessantes. 

Garde donc tes préjugés pour toi. 

"faites" ne prend pas le circonflexe. 
"récré" est une troncation, le -e final n'est pas nécessaire.

Autant pour moi, ça n'a rien à voir avec ce qui se cache derrière 90% des "on échange quotidiennement sur nos élèves"
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Gilbertine le Lun 4 Avr 2016 - 18:46
"Au temps pour moi" Rolling Eyes
Existe-t-il un volet orthographe dans les formations ?

_________________
"votre mystère étant resté là où est mort mon silence"
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Thalia de G le Lun 4 Avr 2016 - 18:56
@henriette a écrit:Message préventif de la modération :
Quoi que vous pensiez d'Untel ou d'Untel, membre ou pas, merci de ne pas tomber dans l'attaque ad hominem qui ferait à coup sûr dévier le topic.
Petite piqûre de rappel.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Ronin le Lun 4 Avr 2016 - 18:57
Ah je croyais que le forum avait démontré que l'on pouvait écrire les deux?

_________________
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Daphné le Lun 4 Avr 2016 - 18:58
Je crois en effet que els deux orthographes sont acceptées........même avant la nouvelle Laughing
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Tamerlan le Lun 4 Avr 2016 - 18:59
@Ronin a écrit:Ah je croyais que le forum avait démontré que l'on pouvait écrire les deux?

Si j'ai bien compris la forme canonique reste "au temps" mais il existe aussi des arguments pour l'autre, dont l'usage augmente.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Thalia de G le Lun 4 Avr 2016 - 18:59
@Ronin a écrit:Ah je croyais que le forum avait démontré que l'on pouvait écrire les deux?
Oui, "autant pour moi" est une tolérance en effet.

On passe à autre chose.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par JPhMM le Lun 4 Avr 2016 - 20:48
@coqenstock a écrit:
elpenor a écrit:
@Balthazaard a écrit:Euh!  Ça, hélas, pour quelqu"un qui ne connait pas le métier c'est à charge pour nous..!!!! Il faut se concentrer sur la fin du disciplinaire et l'abandon des exigences.
Un chef d'entreprise qui lit ça abonde dans le sens de l'IPR..
+1


Par exemple, sur l'exigence de travailler en commun. 
Evidemment, nous le faisons: en échangeant quotidiennement avec les collègues sur nos classes, certains élèves, afin de rendre plus efficace le travail de chacun. Mais certainement pas en montant des projets bidons qui n'ont aucune autre finalité sinon pouvoir dire, en baissant bien bas et en léchant bien sagement: "regardez comme nous sommes beaux et forts et pros, nous travaillons en équipe; bon, certes, ce qu'on propose aux élèves c'est de la merde".
Mais si nous nous vantons de ne pas vouloir travailler en commun sans aucune explication, nous n'aurons aucun crédit, ce sera contre-productif, et ne rendra pas justice à nos exigences de bon sens.

Ah les fameuses réunions de machine à café ! Le summum de la pédagogie !
Parole d'expert qui pose qu'il existe des questions bêtes.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
henriette
Médiateur

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par henriette le Lun 4 Avr 2016 - 21:06
:troll:

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
ZeSandman
Habitué du forum

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par ZeSandman le Lun 4 Avr 2016 - 21:32
Message supprimé car sans intérêt (écrit aviné et énervé par les interventions trollesques du volatile de basse-cour)


Dernière édition par ZeSandman le Mar 5 Avr 2016 - 11:08, édité 1 fois

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Segna
Niveau 6

Re: Formation à la réforme : paroles d'Ipr

par Segna le Mar 5 Avr 2016 - 8:38
je trouve que les derniers échanges s'éloignent du sujet et n'apportent rien...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum