Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Page 2 sur 15 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Rendash le Dim 22 Mai 2016 - 17:53

@FiatLux a écrit:

@ylm : C'est très exagéré. J'ai souvenir de deux ans assez intensifs, avec un niveau plus que correct.

Il y a, semble-t-il, une énorme disparités entre les ESPE. Certains étudiants, venus d'une poignée d'ESPE, toujours les mêmes, en sont satisfaits. Les autres.... =/

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Lefteris le Dim 22 Mai 2016 - 18:03

@Olympias a écrit:Et l'interrogation sur les causes, c'est pour quand ??
Parce que plutôt que de leur faire rédiger des mémoires qui ne servent à rien, mieux vaudrait leur faire travailler le Bled !

Tu te crois encore au XXè siècle ? Aux écoles normales, qui ont fait tant de dégâts en contraignant des générations à écrire sans fautes ?
Et à quoi ça va leur servir, la grammaire, pour faire des projets éco-citoyens et transversaux, bien moins ennuyeux pour les élèves. Etant à proximité de deux parcs,et au carrefour de 4 oun 5 écoles, je préfère voir toute la journée passer ces derniers joyeux et hurlants peinant sur des accords grammaticaux, tels de petis bagnards modernes, qui feraient pleurer Cosette elle-même.
En outre, qu'est-ce qu'on fait des pédagogistes si on leur enlève leur gagne pain ? Tu veux des chômeurs en plus ?
Et les fromages des professeurs en ESPE , des formateurs... Dinosaure sans coeur, va.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Rendash le Dim 22 Mai 2016 - 18:04

@Danska a écrit:
@Rendash a écrit:
@ylm a écrit:
@Verdurette a écrit:Et je continue à ne pas comprendre comment on peut arriver au niveau master sans savoir écrire correctement le français, mais je dois être obtuse.
J'ai discuté il y a quelques temps avec une responsable de master MEEF; je la paraphrase à peine: "ce master ne vaut rien, son contenu est inexistant, il est impossible de ne pas l'avoir".

C'est le discours tenu par bon nombre de titulaires dudit master, moi entre autres.

Je confirme : l'année dernière, les stagiaires de la promo l'ont tous eu, et avec des notes proprement surréalistes (18, 19 ou 20, en moyenne, pour des trucs complètement ineptes). Personnellement, je refuse de considérer ça comme un Master quand je vois le niveau attendu Evil or Very Mad

Je te confirme. J'ai eu 18 en didactique de l'histoire, 18 en didactique de la géo, 16 en ASP, et je me suis retrouvé comme un con à la rentrée à me rendre compte que je ne savais rien de rien.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par corailc le Dim 22 Mai 2016 - 18:08

Encore dernièrement, j'écoutais de jeunes futures recrues à moult CAPES, CRPE dans la cour de l'espé et j'avais l'impression d'entendre des lycéens attardés: "Comme je l'ai emboucané, le jury, j'ai fait du bidon en grammaire, ça me saoule, wala que je vais être bien classé". Franchement, la honte quoi.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Rendash le Dim 22 Mai 2016 - 18:12

@corailc a écrit:Encore dernièrement, j'écoutais de jeunes futures recrues à moult CAPES, CRPE dans la cour de l'espé et j'avais l'impression d'entendre des lycéens attardés: "Comme je l'ai emboucané, le jury, j'ai fait du bidon en grammaire,  ça me saoule, wala que je vais être bien classé". Franchement, la honte quoi.

topela

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par CNFA le Dim 22 Mai 2016 - 18:13

Et cela ne touche pas que la région parisienne ! Une collègue PE formatrice à l'Espee en Auvergne m'a dit que les formateurs s'arrachaient les cheveu. Non seulement, le niveau de quelques jeunes collègues est très faible mais certains n'ont aucun sens des responsabilités. Elle m'a raconté le cas d'une jeune maîtresse qui abandonnait sa classe de petite section de maternelle pendant de longues minutes parce qu'elle avait besoin de souffler et de fumer sa clope. Quand la formatrice lui a expliqué que ces enfants étaient sous sa responsabilité et qu'elle ne pouvait en aucun cas les laisser 20 ou 30 minutes seuls, la jeune collègue n'a pas compris et lui a dit qu'elle se sentait harcelée.

CNFA
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Danska le Dim 22 Mai 2016 - 18:14

@Rendash a écrit:
@Danska a écrit:
@Rendash a écrit:
@ylm a écrit:
J'ai discuté il y a quelques temps avec une responsable de master MEEF; je la paraphrase à peine: "ce master ne vaut rien, son contenu est inexistant, il est impossible de ne pas l'avoir".

C'est le discours tenu par bon nombre de titulaires dudit master, moi entre autres.

Je confirme : l'année dernière, les stagiaires de la promo l'ont tous eu, et avec des notes proprement surréalistes (18, 19 ou 20, en moyenne, pour des trucs complètement ineptes). Personnellement, je refuse de considérer ça comme un Master quand je vois le niveau attendu Evil or Very Mad

Je te confirme. J'ai eu 18 en didactique de l'histoire, 18 en didactique de la géo, 16 en ASP, et je me suis retrouvé comme un con à la rentrée à me rendre compte que je ne savais rien de rien.

Pour ma part, je me félicite d'avoir obtenu d'abord un master plus classique - quand j'ai décidé de tenter le capes, j'ai pensé sur le coup que j'avais "perdu" un an... mais en fin de compte, j'utilise très régulièrement ce que j'ai appris à l'université, tandis que ce qui me reste de l'Espe tient sur une feuille A4. Et ce n'est pas une figure de style, j'ai réellement recopié sur une unique feuille les quelques éléments que je trouvais intéressants à conserver.

Avec ça, entendre dire qu'on peut recruter n'importe qui ou presque à condition de le former par la suite, ça fait froid dans le dos pale

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Guillaume le Grand le Dim 22 Mai 2016 - 18:15

@Rendash a écrit:
@Danska a écrit:
@Rendash a écrit:
@ylm a écrit:
J'ai discuté il y a quelques temps avec une responsable de master MEEF; je la paraphrase à peine: "ce master ne vaut rien, son contenu est inexistant, il est impossible de ne pas l'avoir".

C'est le discours tenu par bon nombre de titulaires dudit master, moi entre autres.

Je confirme : l'année dernière, les stagiaires de la promo l'ont tous eu, et avec des notes proprement surréalistes (18, 19 ou 20, en moyenne, pour des trucs complètement ineptes). Personnellement, je refuse de considérer ça comme un Master quand je vois le niveau attendu Evil or Very Mad

Je te confirme. J'ai eu 18 en didactique de l'histoire, 18 en didactique de la géo, 16 en ASP, et je me suis retrouvé comme un con à la rentrée à me rendre compte que je ne savais rien de rien.

Je confirme aussi, ce master est une blague. Il faut ne rien rendre des nombreux dossiers, projets et mémoires en tout genre pour ne pas obtenir le master. En revanche, je pense qu'il faut différencier les enseignants "disciplinaires"" et "pédagogiques" dans les ESPE. Les premiers étaient vraiment compétents, les autres.... Rolling Eyes Heureusement, il n'y avait pas encore d'épreuves pédagogiques, juste du disciplinaire

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Danska le Dim 22 Mai 2016 - 18:17

@CNFA a écrit:Et cela ne touche pas que la région parisienne ! Une collègue PE formatrice à l'Espee en Auvergne m'a dit que les formateurs s'arrachaient les cheveu. Non seulement, le niveau de quelques jeunes collègues est très faible mais certains n'ont aucun sens des responsabilités. Elle m'a raconté le cas d'une jeune maîtresse qui abandonnait sa classe de petite section de maternelle pendant de longues minutes parce qu'elle avait besoin de souffler et de fumer sa clope. Quand la formatrice lui a expliqué que ces enfants étaient sous sa responsabilité et qu'elle ne pouvait en aucun cas les laisser 20 ou 30 minutes seuls, la jeune collègue n'a pas compris et lui a dit qu'elle se sentait harcelée.

Je n'ai pas suffisamment de recul pour commenter, mais est-ce que ça n'a pas toujours existé, ce type de situation ? Ou est-ce qu'elles sont de plus en plus fréquentes ?

Sans compter qu'ici, c'est une question de bon sens, est-ce qu'une formation est vraiment nécessaire pour savoir qu'on ne laisse pas seuls pendant 20 minutes des enfants de maternelle ? Suspect

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Rendash le Dim 22 Mai 2016 - 18:17

@Danska a écrit:
@Rendash a écrit:
@Danska a écrit:
@Rendash a écrit:

C'est le discours tenu par bon nombre de titulaires dudit master, moi entre autres.

Je confirme : l'année dernière, les stagiaires de la promo l'ont tous eu, et avec des notes proprement surréalistes (18, 19 ou 20, en moyenne, pour des trucs complètement ineptes). Personnellement, je refuse de considérer ça comme un Master quand je vois le niveau attendu Evil or Very Mad

Je te confirme. J'ai eu 18 en didactique de l'histoire, 18 en didactique de la géo, 16 en ASP, et je me suis retrouvé comme un con à la rentrée à me rendre compte que je ne savais rien de rien.

Pour ma part, je me félicite d'avoir obtenu d'abord un master plus classique - quand j'ai décidé de tenter le capes, j'ai pensé sur le coup que j'avais "perdu" un an... mais en fin de compte, j'utilise très régulièrement ce que j'ai appris à l'université, tandis que ce qui me reste de l'Espe tient sur une feuille A4. Et ce n'est pas une figure de style, j'ai réellement recopié sur une unique feuille les quelques éléments que je trouvais intéressants à conserver.

Avec ça, entendre dire qu'on peut recruter n'importe qui ou presque à condition de le former par la suite, ça fait froid dans le dos pale

Je suis on ne peut plus d'accord, je regrette amèrement de ne pas avoir fait un master recherche (une prépa, surtout, mais c'est une autre histoire). Je me sens comme un imposteur face à mes élèves, donc je bosse comme un taré pour combler mes lacunes, et je n'en maudis que plus cette foutue ESPE qui m'a fait perdre tant de temps pour rien.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par corailc le Dim 22 Mai 2016 - 18:18

Je suis dans le même état d’esprit, j'ai beaucoup appris pendant mes deux années de master recherche et mon année de M2 MEEF bidon cette année aurait pu tenir en une semaine de cours.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/

corailc
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Rendash le Dim 22 Mai 2016 - 18:21

@Guillaume le Grand a écrit:
@Rendash a écrit:
@Danska a écrit:
@Rendash a écrit:

C'est le discours tenu par bon nombre de titulaires dudit master, moi entre autres.

Je confirme : l'année dernière, les stagiaires de la promo l'ont tous eu, et avec des notes proprement surréalistes (18, 19 ou 20, en moyenne, pour des trucs complètement ineptes). Personnellement, je refuse de considérer ça comme un Master quand je vois le niveau attendu Evil or Very Mad

Je te confirme. J'ai eu 18 en didactique de l'histoire, 18 en didactique de la géo, 16 en ASP, et je me suis retrouvé comme un con à la rentrée à me rendre compte que je ne savais rien de rien.

Je confirme aussi, ce master est une blague. Il faut ne rien rendre des nombreux dossiers, projets et mémoires en tout genre pour ne pas obtenir le master. En revanche, je pense qu'il faut différencier les enseignants "disciplinaires"" et "pédagogiques" dans les ESPE. Les premiers étaient vraiment compétents, les autres.... Rolling Eyes  Heureusement, il n'y avait pas encore d'épreuves pédagogiques, juste du disciplinaire

Tu as raison, mais il se trouve que l'aspect disciplinaire de ma formation était assuré par mes profs de fac et non par l'ESPE Razz

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Rendash le Dim 22 Mai 2016 - 18:21

Je tiens quand même à signaler que la seule formatrice qui nous a apporté du concret et de l'intéressant était une ancienne PE docteur ès sciences de l'éduc. Comme quoi...

On s'est fendu d'un bouquet de fleurs à la fin de l'année, du coup.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Olympias le Dim 22 Mai 2016 - 18:24

@Balthazaard a écrit:
@Chocolat a écrit:
@Olympias a écrit:Et l'interrogation sur les causes, c'est pour quand ??
Parce que plutôt que de leur faire rédiger des mémoires qui ne servent à rien, mieux vaudrait leur faire travailler le Bled !

Les causes ?
M'enfin, Olympias, si on détecte les causes, va falloir faire son mea culpa et proposer de vraies solutions, ce qui est totalement démodé, voire carrément subversif, par les temps qui courent...

Les compétences! Les compétences! Olympias...ils sont diplômés sur cette base.
Sauf que les entreprises ne recrutent pas des demi-illettrés.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Danska le Dim 22 Mai 2016 - 18:30

@Olympias a écrit:
@Balthazaard a écrit:
@Chocolat a écrit:
@Olympias a écrit:Et l'interrogation sur les causes, c'est pour quand ??
Parce que plutôt que de leur faire rédiger des mémoires qui ne servent à rien, mieux vaudrait leur faire travailler le Bled !

Les causes ?
M'enfin, Olympias, si on détecte les causes, va falloir faire son mea culpa et proposer de vraies solutions, ce qui est totalement démodé, voire carrément subversif, par les temps qui courent...

Les compétences! Les compétences! Olympias...ils sont diplômés sur cette base.
Sauf que les entreprises ne recrutent pas des demi-illettrés.

Aux élèves qui râlent quand je retire des points pour l'orthographe, je mentionne toujours un passage d'un documentaire qui m'avait beaucoup marquée, il y a quelques années (jamais réussi à le retrouver, j'aimerais bien remettre la main dessus, pourtant).

Un chef d'entreprise qui voulait développer son activité en embauchant du personnel expliquait que pour une offre d'emploi publiée, il recevait plusieurs centaines de CV. Pour gagner du temps, il commençait par les survoler et mettre de côté ceux qui étaient mal rédigés ou bourrés de fautes d'orthographe. Avant de tout balancer dans la poubelle à côté de son bureau.
C'était assez impressionnant - et très réaliste - de voir la poubelle soudain débordante de CV à peine lus !


Dernière édition par Danska le Dim 22 Mai 2016 - 18:33, édité 1 fois

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Franck059 le Dim 22 Mai 2016 - 18:32

Et l'on ne vous dit pas tout...

De nouveaux profs de maths ne sachant ni compter ni raisonner, vous me croirez si je vous le dis ?

Les professeurs de qualité seront-ils désormais formés ici ?
 Ecole Professorale de Paris
Je cite :
- L’École professorale de Paris (EPP) a été créée par un groupe d’universitaires sous l’égide de la Fondation Lettres et Sciences

- L’admission à l’École professorale de Paris se fait par un concours d’entrée à Bac + 2 ou Bac + 3

- L’EPP entend mettre l’accent sur la formation académique des futurs professeurs, et pas seulement sur la dimension professionnelle et pédagogique de leur métier

- L’École comporte une Section littéraire, avec trois spécialités : Philosophie, Lettres, Histoire-Géographie, plus tard des Langues vivantes, et une Section scientifique, avec trois spécialités : Mathématiques, Physique-chimie, Sciences de la Vie et de la Terre

Franck059
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Lefteris le Dim 22 Mai 2016 - 18:34


_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Fires of Pompeii le Dim 22 Mai 2016 - 18:37


_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Whypee le Dim 22 Mai 2016 - 18:40


_________________
"Il y a deux types de personnes qui vous diront que vous ne pouvez pas faire une différence dans ce monde : ceux qui ont peur d’essayer et ceux qui ont peur que vous réussissiez."
____Ray Goforth____

Whypee
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par gauvain31 le Dim 22 Mai 2016 - 18:50


Razz Razz Razz Very Happy Very Happy Very Happy Neutral Neutral Neutral Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Sad Sad Sad ; je pleure car je me dis quand dans 15 ou 20 ans on aura réellement des gus comme lui comme PE tu vois

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par Rendash le Dim 22 Mai 2016 - 19:01

@gauvain31 a écrit:

Razz Razz Razz Very Happy Very Happy Very Happy Neutral Neutral Neutral Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Sad Sad Sad  ; je pleure car je me dis quand dans 15 ou 20 ans on aura réellement des gus comme lui comme PE tu vois

L'article est très clairement ironique, don't panic.

...et très réaliste. Do panic Sad

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par bazar_et_badine le Dim 22 Mai 2016 - 19:05

@Franck059 a écrit:Et l'on ne vous dit pas tout...

De nouveaux profs de maths ne sachant ni compter ni raisonner, vous me croirez si je vous le dis ?

Ne sachant pas écrire parfois...
Un collègue de mathématiques entendu en salle des profs dans mon ancien établissement du 93:
"En début d'année, je préviens mes classes que je fais des fautes d'orthographe et qu'ils ne doivent pas hésiter à me corriger".

Ça peut être un bon exercice pour les élèves, remarquez...

Plus sérieusement, je ne généralise pas et il ne s'agit pas non plus de jeter la pierre à ce collègue qui tentait de faire de son mieux.
Mais chaque année, dans cette discipline et dans ce département, je me pose la question du recrutement.

bazar_et_badine
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par atrium le Dim 22 Mai 2016 - 19:08

@Rendash a écrit:
@gauvain31 a écrit:

Razz Razz Razz Very Happy Very Happy Very Happy Neutral Neutral Neutral Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Sad Sad Sad  ; je pleure car je me dis quand dans 15 ou 20 ans on aura réellement des gus comme lui comme PE tu vois

L'article est très clairement ironique, don't panic.

...et très réaliste. Do panic Sad

La grande lessive, ça existe réellement. Now you know why you have to panic.

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français"

Message par gauvain31 le Dim 22 Mai 2016 - 19:10

@bazar_et_badine a écrit:
@Franck059 a écrit:Et l'on ne vous dit pas tout...

De nouveaux profs de maths ne sachant ni compter ni raisonner, vous me croirez si je vous le dis ?

Ne sachant pas écrire parfois...
Un collègue de mathématiques entendu en salle des profs dans mon ancien établissement du 93:
"En début d'année, je préviens mes classes que je fais des fautes d'orthographe et qu'ils ne doivent pas hésiter à me corriger".

Ça peut être un bon exercice pour les élèves, remarquez...

Plus sérieusement, je ne généralise pas et il ne s'agit pas non plus de jeter la pierre à ce collègue qui tentait de faire de son mieux.
Mais chaque année, dans cette discipline et dans ce département, je me pose la question du recrutement.

Je trouve honnête et courageux de dire une telle chose... mais pourquoi ne fait-il pas d'efforts pour pour corriger ses fautes avec les années?

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 15 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum