L’éducation nationale peine toujours à recruter

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par XIII le Mer 25 Mai 2016 - 11:27

20% de postes non pourvus...Et Hollande continue à nous faire croire qu'il a créé 48 000 postes dans le public....! (12000 étant contingentés pour le privé).

Evil or Very Mad

XIII
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Reine Margot le Mer 25 Mai 2016 - 11:28

L'instant Roselyne Bachelot:



AH BON?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Luigi_B le Mer 25 Mai 2016 - 14:57

@Lefteris : j'ai donné le nombre de postes non pourvus aux concours réservés plus haut : 1512 postes. Le ministère les inclut bruyamment dans les créations de postes mais en parle très discrètement quand plus de la moitié ne sont pas pourvus.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Luigi_B le Mer 25 Mai 2016 - 23:58

@Luigi_B a écrit:Article du "Monde" : "L’éducation nationale peine toujours à recruter"

Une erreur : "13 % des postes sont restés non pourvus". Ce pourcentage (dans le résumé de la note) ne concerne que les admissions. Selon la DEPP "le nombre d’admissions est toujours en deçà de celui des postes, de 13 % en 2015, comme les années précédentes. En excluant les 4 % d’admissions multiples, le nombre d’admis progresse de 19 % en un an, de 46 % depuis 2012, et la part des postes non pourvus s’établit alors à 17 % en 2015."

Article du "Monde" corrigé aujourd'hui (sans indication d'édition ni remerciement) : "Mais, compte-tenu des admissions multiples, 17 % des postes sont restés non pourvus, comme l’année précédent".

Mais, malgré mon signalement, pas de mention du fait que 20% des postes n'ont pas été pourvus en 2015 si on inclut les concours réservés. Pas non plus de trace du total de postes non pourvus effectivement : 3.600.

santa

http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/05/24/l-education-nationale-peine-toujours-a-recruter_4925433_4401467.html

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Luigi_B le Jeu 26 Mai 2016 - 0:01

Dans le "Café pédagogique", avec un jour de retard on donne le mauvais chiffre.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/05/24052016Article635996694737708229.aspx

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Graisse-Boulons le Jeu 26 Mai 2016 - 21:50

@VicomteDeValmont a écrit:Comme c'est surprenant !
Être rémunéré moins qu'un agent RATP au recrutement, c'est sûr que ça fait envie !

Mheuuuu non ! c'est pas çaaaaa, d'ailleurs notre ministre NVB l'a dit à la télé : on ne fait pas ce métier pour l'argent (et hop ! une petite boulette de plus !cheers ). D'ailleurs c'est bien simple : c'est moins qu'un brigadier (cat B donc recuté avec le bac nan ?),
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/01/23/au-tableau-les-instituteurs-sont-moins-payes-que-les-policiers/
.....et personne n'est choqué, normal, on fait ça pour ... fleurs2

Graisse-Boulons
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Luigi_B le Jeu 26 Mai 2016 - 21:58


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Lefteris le Jeu 26 Mai 2016 - 22:03

@Graisse-Boulons a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:Comme c'est surprenant !
Être rémunéré moins qu'un agent RATP au recrutement, c'est sûr que ça fait envie !

Mheuuuu non ! c'est pas çaaaaa, d'ailleurs notre ministre NVB l'a dit à la télé : on ne fait pas ce métier pour l'argent (et hop ! une petite boulette de plus !cheers ). D'ailleurs c'est bien simple : c'est moins qu'un brigadier (cat B donc recuté avec le bac nan ?),
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/01/23/au-tableau-les-instituteurs-sont-moins-payes-que-les-policiers/
.....et personne n'est choqué, normal, on  fait ça pour ... fleurs2
Grille de traitement Ile de france du corps des gardiens de la paix. Le grade sommital est légèrement supérieur à un agrégé classe normale.
Rien de choquant, c'est le traitement des enseignants qui pose problème
http://www.alliancepn.fr/cmspics/www/Grille%20Ile%20de%20France%203%25.pdf
D'un autre côté, il y a plus de candidats pour ces concours  ,possédant la licence au moins,  que pour être enseignant, donc ...

De même que des jeunes certifiés préfèrent devenir contrôleurs des impôts, des douanes, etc.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Graisse-Boulons le Jeu 26 Mai 2016 - 22:11

pompom Donnez moi un N ! Donnez moi un V ! Donnez moi un B.......NVB ! pompom

https://www.youtube.com/watch?v=hqAmirLuPCQ

Graisse-Boulons
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par verdurin le Jeu 26 Mai 2016 - 22:54

Mark Twain a écrit:Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Graisse-Boulons le Ven 27 Mai 2016 - 9:43


Grille de traitement Ile de france du corps des gardiens de la paix. Le grade sommital est légèrement supérieur à un agrégé classe normale.
Rien de choquant, c'est le traitement des enseignants qui pose problème
http://www.alliancepn.fr/cmspics/www/Grille%20Ile%20de%20France%203%25.pdf
D'un autre côté, il y a plus de candidats pour ces concours  ,possédant la licence au moins,  que pour être enseignant, donc ...
De même que des jeunes certifiés préfèrent devenir contrôleurs des impôts, des douanes, etc. [/quote]

Je ne suis pas très sûr d'avoir tout compris : moi ce que je vois, c'est que "certifié" c'est recrutement catégorie A avec bac+5 aujourd'hui et que dans les autres grilles des diverses fonctions publiques, ça ne correspond pas du tout à la même chose...il y a comme qui dirait, un décalage. Et, si j'ai bien compris nous faisons le même constat : les jeunes diplômés préfèrent postuler sur d'autres concours, ce qui est logique.
En suite, secrètement, "à l'intérieur de moi" comme on dit, bien sûr que je trouve normal de payer les gardiens de la paix. C'est bien simple : si le budget que l'état consacre aux salaires était extensible, je voudrais qu'ils soient payer le double ! Je les soutiendrais, eux et les autres fonctionnaires lorsqu'ils réclament des augmentations...mais, attendant toujours de voir sur les forums des gardiens de la paix ou d'autres fonctionnaires parler de ce qu'il en est du salaire des profs, je préfère, pour le moment m'occuper de promouvoir mon propre cas. Je laisse aux vieux profs le soin de continuer à mener le combat pour la promotion des autres corps et des autres fonctions. Si un jour je trouve un "camarade" fonctionnaire qui expose seulement la réalité des chiffres, même sans aller plus loin, même sans se fendre d'une prise de position, je réviserais mon attitude, c'est promis.

Graisse-Boulons
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Lefteris le Ven 27 Mai 2016 - 10:09

@Graisse-Boulons a écrit: Je ne suis pas très sûr d'avoir tout compris : moi ce que je vois, c'est que "certifié" c'est recrutement catégorie A avec bac+5 aujourd'hui et que dans les autres grilles des diverses fonctions publiques, ça ne correspond pas du tout à la même chose...il y a comme qui dirait, un décalage. Et, si j'ai bien compris nous faisons le même constat : les jeunes diplômés préfèrent postuler sur d'autres concours, ce qui est logique.
En suite, secrètement, "à l'intérieur de moi" comme on dit, bien sûr que je trouve normal de payer les gardiens de la paix. C'est bien simple : si le budget que l'état consacre aux salaires était extensible, je voudrais qu'ils soient payer le double ! Je les soutiendrais, eux et les autres fonctionnaires lorsqu'ils réclament des augmentations...mais, attendant toujours de voir sur les forums des gardiens de la paix ou d'autres fonctionnaires parler de ce qu'il en est du salaire des profs, je préfère, pour le moment m'occuper de promouvoir mon propre cas. Je laisse aux vieux profs le soin de continuer à mener le combat pour la promotion des autres corps et des autres fonctions. Si un jour je trouve un "camarade" fonctionnaire qui expose seulement la réalité des chiffres, même sans aller plus loin, même sans se fendre d'une prise de position, je réviserais mon attitude, c'est promis.
Peu à peu , la grille indiciaire de base (A,B,C)  éclate en tous sens , de manière détournée , par le jeu des rythmes d'avancement, de la promotion hors-grille. On verra  de plus en plus à l'avenir des catégories B mieux rémunérées que des enseignants, ce qui était quasiment impossible avant.  L'Etat a fait le choix , qui est un choix de société, de favoriser tel ou tel corps, au détriment des plus nombreux que sont les enseignants, et dont la masse même coûte toujours trop cher. le métier d'enseignant est réellement paupérisé. Quand je partirai à la retraite,  mon dernier traitement  agrégé HC dernier échelon, sera inférieur à ce que je gagnais en catégorie A, au grade médian, avant 40 ans (il est vrai qu'il y avait les indemnités, mais pas seulement).

Tout ça passerait  si le métier était un havre de paix , qui compenserait  des traitements relativement modestes. C'est d'ailleurs  ce que je pensais en me reconvertissant, et dans mon cas précis  (reclassement par équivalence au sommet de la grille , poste à deux pas) je compense un peu la perte matérielle.
Mais pour la plupart ce n'est pas le cas, les inconvénients matériels (éloignement + faible salaire)  s'ajoutent à  une dégradation fulgurante des conditions de travail, avec perte de sens  liées aux réformes ineptes,  perspective  proche de subir le new public management,  et tout ça sans aucune contrepartie.
Il ne faut pas chercher plus loin la désaffection des concours de recrutement , relativement récente (une décennie)  qui ne va qu'aller s’accélérant. Cette volonté des pouvoirs publics de dégrader sciemment le métier  est soit une grave erreur, soit une volonté de changer le recrutement (ce qui commence de fait, avec les nouvelles maquettes de 2013), en étant moins exigeant sur le niveau mais en faisait faire un autre travail aux enseignants.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Reine Margot le Ven 27 Mai 2016 - 11:10

[quote="Luigi_B"]Le silence sur ces 3.600 postes non pourvus est assourdissant : http://www.marianne.net/luttedesclasses/concours-enseignants-chiffre-2015-que-ministere-ne-veut-pas-rendre-public-100243153

Eh oui, il ne faudrait pas d'ombre au tableau quand en septembre la ministre déclarera fièrement que la réforme se passe très bien.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par coindeparadis le Ven 27 Mai 2016 - 20:37

Moins de 50% des inscrits au CRPE ce sont présentés aux écrits...
Autre chiffre, 12% des stagiaires du secondaire ne sont pas titularisés. (chiffre en hausse depuis quelques années)

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Rendash le Ven 27 Mai 2016 - 22:47

@coindeparadis a écrit:
Autre chiffre, 12% des stagiaires du secondaire ne sont pas titularisés. (chiffre en hausse depuis quelques années)

Aurais-tu une source pour appuyer ce chiffre, à tout hasard?

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Olympias le Ven 27 Mai 2016 - 23:26

Pourquoi le ministère ne communique-t-il jamais sur les démissions ???

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par coindeparadis le Sam 28 Mai 2016 - 7:14

@Rendash a écrit:
@coindeparadis a écrit:
Autre chiffre, 12% des stagiaires du secondaire ne sont pas titularisés. (chiffre en hausse depuis quelques années)

Aurais-tu une source pour appuyer ce chiffre, à tout hasard?
Pour les inscrits pas présentés, c'était un document du MEN (différence entre les chiffres), pour les 12% un chiffre d'un document officiel mais je ne sais plus où. Je l'ai lu ce mois-ci en tout cas.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Thermo le Sam 28 Mai 2016 - 7:57

Pourquoi vous vous inquiétez?

La ministre a dit que les formations se passaient bien, que les professeurs de collèges sont pour la réforme, le collège va devenir plus égalitaire et le niveau ne baissera pas.
Ca va bientôt être la ruée pour devenir prof, surtout pour le collège.

_________________
Loi du Management de Weiler : Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui-même.

Thermo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par e-Wanderer le Sam 28 Mai 2016 - 8:38

Sans oublier la colossale augmentation du point d'indice (1% à répartir sur 2 ans), ce qui fera 1% sur 7 ans. De quoi retrouver le sourire instantanément !

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Lefteris le Sam 28 Mai 2016 - 8:44

@coindeparadis a écrit:
@Rendash a écrit:
@coindeparadis a écrit:
Autre chiffre, 12% des stagiaires du secondaire ne sont pas titularisés. (chiffre en hausse depuis quelques années)

Aurais-tu une source pour appuyer ce chiffre, à tout hasard?
Pour les inscrits pas présentés, c'était un document du MEN (différence entre les chiffres), pour les 12% un chiffre d'un document officiel mais je ne sais plus où. Je l'ai lu ce mois-ci en tout cas.
je crois que ces 12% - à vérifier- c'était sur Créteil Versailles.Un doc publié par FO d'après les chiffres de l'EN .
@e-Wanderer a écrit:Sans oublier la colossale augmentation du point d'indice (1% à répartir sur 2 ans), ce qui fera 1% sur 7 ans. De quoi retrouver le sourire instantanément !
Sur sans doute sur une durée plus longue, parce qu'après cette extraordinaire largesse, il y a de fortes probabilités pour que la saison du gel reprenne.
En tout cas, depuis le gel , selon les chiffres officiels, la perte tourne autour de 8% . Concrètement, ça fait un mois de traitement.


Dernière édition par Lefteris le Sam 28 Mai 2016 - 8:51, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par coindeparadis le Sam 28 Mai 2016 - 8:50

Non, c'était un chiffre national. Mais je n'ai pas été surprise, quand j'ai passé le CAPES, le président du jury nous a prévenus : On va en garder 15, parmi vous 2 ne seront pas titularisés comme tous les ans.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Lefteris le Sam 28 Mai 2016 - 8:54

@coindeparadis a écrit:Non, c'était un chiffre national. Mais je n'ai pas été surprise, quand j'ai passé le CAPES, le président du jury nous a prévenus : On va en garder 15, parmi vous 2 ne seront pas titularisés comme tous les ans.
Encore pire alors humhum ... c'est une tactique pour faire plier les stagiaires,  et pour changer le statut peu à peu, le faire "évoluer" comme on dirait en novlangue , briser la "rigidité". L'accès au professorat sera facilité,  notamment dans les matières déficitaires, mais l'employeur virera à tour de bras selon les besoins, les budgets. Et quand tout ça sera régionalisé, selon le voeux de ces destructeurs de la République...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Olympias le Sam 28 Mai 2016 - 9:45

@Thermo a écrit:Pourquoi vous vous inquiétez?

La ministre a dit que les formations se passaient bien, que les professeurs de collèges sont pour la réforme, le collège va devenir plus égalitaire et le niveau ne baissera pas.
Ca va bientôt être la ruée pour devenir prof, surtout pour le collège.

C'est beau la méthode Coue !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Tonton Marcel le Sam 28 Mai 2016 - 10:01

et combien de démissions ?

Tonton Marcel
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par Pierre-Henri le Sam 28 Mai 2016 - 10:02

Enseignement Moral et Civique, étude comparative de documents.

Extrait A : Blog de la ministre, juin 2015.

"Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, se félicite des premiers résultats d’admissibilité aux concours d’enseignants, qui confirment l’amélioration du recrutement."

Extrait B : Rapport 2015, CAPES lettres.

"On a aussi à l’esprit qu’un certain nombre de candidats, parmi ceux reçus en fin de classement lors d’une session où le nombre de postes offerts est très important, donc le recrutement large, peuvent être confrontés à des difficultés que leur seul sérieux ne leur permettra pas de régler. Un accompagnement, un suivi, un apprentissage étendus sur plusieurs années ne sont pas simplement utiles : ils sont nécessaires, pour le bien de tous."

Questions.

1) Relevez l'incohérence entre les deux documents.
2) Montrez que l'un des deux documents se paie notre fiole dans les grandes largeurs.
3) D'après vous, la personne capable de publier les premiers propos est-elle à la hauteur de ses responsabilités ministérielles ?


Dernière édition par Pierre-Henri le Sam 28 Mai 2016 - 10:06, édité 1 fois

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’éducation nationale peine toujours à recruter

Message par gauvain31 le Sam 28 Mai 2016 - 10:05

@Olympias a écrit:Pourquoi le ministère ne communique-t-il jamais sur les démissions ???

Parce que je crois Olympias que le MEN est obnubilé par.... son image. Jouer la transparence et voir la très probable augmentation du nombre de démissions (et non-titularisation ) serait suicidaire pour lui.

Communiquer les vrais chiffres aurait un "effet repoussoir" énorme. Avec une forte baisse de recrutement qui s'en suivra (les étudiants ne sont pas fous) tout le système périclitera très vite et on risque de se retrouver dans moins de 20 ans dans la situation actuelle des enseignants du secondaire au États-Unis. Le métier a été fortement déconsidéré (plus encore en primaire que dans le secondaire... mais ça arrive à grand pas) et publier ces chiffres ne fera que conforter l'opinion publique dans "ben vous voyez que c'est nul le métier de prof (ou trop difficile) avec toutes ces démissions ".

J'ai déjà des collègues qui interdisent à leur(s) enfant(s) de devenir professeur. Cela me rappelle avec effroi un fait de mon enfance : quand j'avais 8-9 ans, j'ai visité l'usine de mon père en compagnie d'un collègue à lui. Impressionné par les lieux et au moment de partir, j'ai demandé à mon père "je ferai la même chose que toi plus grand !" Et là je me suis pris une soufflante (de sa part et de celle de son collègue) en disant qu'il en était hors de question. Le métier effectivement n'avait plus d'avenir (on était en plus dans le bassin de Lacq dont les ressources en gaz sont presque épuisées). Comme le métier de professeur n'a plus d'avenir pour certains collègues. Je me demande toujours dans ma tête: comment en est-on arrivé là ?Comment a-t-on laissé passer ça ? Pourquoi une telle déconsidération pour les choses de l'esprit?

Oui j'ai la(es) réponse(s): L'ignorance est une force pour avoir une plus grande docilité des masses

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum