Tirage au sort post bac illégal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tirage au sort post bac illégal

Message par MarieF le Sam 25 Juin 2016 - 17:55


_________________
Le désordre est le prix à payer pour l'organisation de l'univers.
L'uniformité est la source du chaos.  (second principe)

MarieF
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par Olympias le Sam 25 Juin 2016 - 18:31

Et ça va finir au Conseil d'Etat et le ministère va se retrouver dans la panade.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par Rabelais le Sam 25 Juin 2016 - 18:40

En attendant, faites circuler l'information.
J'imagine bien que l'an prochain, une loi votée pendant la nuit va autoriser ce genre de pratique immonde.
À mon époque, tant pis, nous étions souvent plus d'un millier en première année et cent en deug, mais nul ne pouvait nous empêcher d'essayer , au moins, d'essayer.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par Danska le Sam 25 Juin 2016 - 18:53

Puisqu'on parle de ce sujet, je m'interrogeais : est-ce que cette décision a un impact quelconque sur les élèves qui ont été refusé cette année à cause d'un tirage au sort ? Et si oui, ont-ils la possibilité de contester leur non-admission, ou est-ce qu'il est déjà trop tard pour la rentrée de septembre prochain ?

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par Rabelais le Sam 25 Juin 2016 - 19:28

Je contesterais quand même , même si le délai peut être long avant d'être rétabli dans ses droits.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par archeboc le Sam 25 Juin 2016 - 19:57

@Rabelais a écrit:Je contesterais quand même , même si le délai peut être long avant d'être rétabli dans ses droits.

Même pas sûr : on doit pouvoir faire un référé suspension du refus d'inscription. Je ne pense pas qu'un référé liberté puisse passer, mais sait-on jamais. Après tout, l'éducation fait aussi partie des droits fondamentaux.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par Danska le Sam 25 Juin 2016 - 20:37

A l'échelle individuelle, effectivement, les élèves refusés ont tout intérêt à réagir rapidement et à faire valoir cette décision de justice.

Le problème qui va se poser ensuite pour les facs, c'est celui des places disponibles : si on admet que tous les élèves (ou même une partie seulement) qui ont vu leur inscription refusée pour cause de tirage au sort intentent une procédure judiciaire et accèdent finalement à la filière demandée, il va bien les mettre quelque part humhum
Concrètement, ça signifie soit que le gouvernement pond un texte pour affirmer que le tirage au légal pour cette année au moins, ou qu'il est trop tard pour modifier les inscriptions, soit qu'il octroie une rallonge budgétaire d'urgence aux universités (mais même dans ce cas, le temps d'embaucher de nouveaux enseignants, de trouver de nouveaux locaux, c'est infaisable pour septembre) ; soit les universités sont contraintes de refuser des inscriptions déjà validées... quel bazar ! Evil or Very Mad

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par mafalda16 le Dim 26 Juin 2016 - 0:10

@Olympias a écrit:Et ça va finir au Conseil d'Etat et le ministère va se retrouver dans la panade.

Ce qui serait un juste retour de bâton Twisted Evil

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par Olympias le Dim 26 Juin 2016 - 0:42

Et c'est étonnant qu'on n'y soit pas encore.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par archeboc le Dim 26 Juin 2016 - 1:06


Le gouvernement ne peut pas rétroactivement privé les citoyens d'un droit que la loi leur reconnaît. C'est un truc à vous griller une carrière politique. Ce qu'il peut faire, c'est autoriser les universités à modifier les maquettes pendant l'été.
Les universités transforment leur première année en parking et leurs examens de fin de première année en boucherie.
En STAPS, ils savent déjà faire, à coup de barre éliminatoire dans les disciplines sportives fondamentales. Tu sais pas faire moins que 120% d'un temps olympique ? Va nager ailleurs.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par BR le Dim 26 Juin 2016 - 7:38

Il y a une solution évidente au problème : toutes les formations établissent un classement des dossiers, en se basant sur des critères objectifs; par exemple : la filière d'origine (une licence de sciences pourrait décider que les bacheliers STL passent avant les ES), la proximité géographique, voire même, soyons fous, le dossier du candidat (moyennes, lettre de motivation etc...). Ensuite, elles appellent les candidats dans APB jusqu'à la limite de leur capacité d'accueil.

Heureusement, cela n'arrivera jamais : un système qui préfère affecter au hasard plutôt qu'en se fondant sur des critères objectifs est largement préférable.

BR
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par Cath le Dim 26 Juin 2016 - 10:11

@archeboc a écrit:
Le gouvernement ne peut pas rétroactivement privé les citoyens d'un droit que la loi leur reconnaît. C'est un truc à vous griller une carrière politique. Ce qu'il peut faire, c'est autoriser les universités à modifier les maquettes pendant l'été.
Les universités transforment leur première année en parking et leurs examens de fin de première année en boucherie.
En STAPS, ils savent déjà faire, à coup de barre éliminatoire dans les disciplines sportives fondamentales. Tu sais pas faire moins que 120% d'un temps olympique ? Va nager ailleurs.
Un de mes élèves de bac pro n'a demandé que STAPS, dans toutes les options qui existent à l'université régionale...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par Laotzi le Dim 26 Juin 2016 - 11:22

@BR a écrit:Il y a une solution évidente au problème : toutes les formations établissent un classement des dossiers, en se basant sur des critères objectifs; par exemple : la filière d'origine (une licence de sciences pourrait décider que les bacheliers STL passent avant les ES), la proximité géographique, voire même, soyons fous, le dossier du candidat (moyennes, lettre de motivation etc...). Ensuite, elles appellent les candidats dans APB jusqu'à la limite de leur capacité d'accueil.

Heureusement, cela n'arrivera jamais : un système qui préfère affecter au hasard plutôt qu'en se fondant sur des critères objectifs est largement préférable.

En fait, en Ile-de-France en tout cas (je ne connais la situation pour le reste de la France), le tirage au sort reste surtout pratiqué en STAPS. Pour le reste, les filières avec des capacités d'accueil limitées ont d'abord un autre système pour départager qui est la priorité académique. Les premiers admis dans une licence à capacité limitée sont ceux qui ont placé l'université de leur secteur en voeu 1. Cela suffit déjà à éliminer sans tirage au sort un très grand nombre de candidatures. Ensuite, je crois qu'il n'y a guère qu'en STAPS où cela ne suffit pas encore, et où certains candidats qui ont placé leur université de secteur (= de l'académie de leur lycée) en voeu 1 sont éliminés par tirage au sort.
Donc même sans tirage au sort, ce système est vu comme très injuste en Ile-de-France, où les lycéens des académies de Créteil et de Versailles se voient exclues de beaucoup de filières des universités parisiennes (alors qu'ils habitent parfois plus près de Paris que de la ville universitaire de l'Académie). Vous avez passé le bac dans l'Académie de Créteil mais souhaiteriez avoir la chance d'étudier à Paris 1, 2, 3, 4 ou 5 ? Dommage, vous resterez à la fac de Créteil ou de Saint-Denis, quand bien même il vous faut le double de temps pour vous y rendre et quand bien même vous souhaitiez échapper à l'atmosphère que vous avez connu pendant toutes vos études...

A côté de cela, il y a de plus en plus de filières sélectives : il suffit à une université de mettre une mention particulière ("droit européen") ou une double licence pour que l'entrée soit sélective. C'est le moyen trouver pour s'assurer quand même la venue de bons élèves en licence.

Edit : certains oublient un paramètre essentiel : rien ne vous indique que vous avez refusé par tirage au sort. Donc pour faire un recours, il faudrait déjà qu'un candidat le sache. Le problème d'APB, c'est justement son opacité. En réalité, les refus en filières à capacité d'accueil limitées le sont d'abord pour les raisons que j'ai évoquées (sont pris ceux qui ont mis leur académie de secteur en voeu 1).


Dernière édition par Laotzi le Dim 26 Juin 2016 - 11:31, édité 1 fois

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."

Laotzi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tirage au sort post bac illégal

Message par Danska le Dim 26 Juin 2016 - 11:27

@BR a écrit:Il y a une solution évidente au problème : toutes les formations établissent un classement des dossiers, en se basant sur des critères objectifs; par exemple : la filière d'origine (une licence de sciences pourrait décider que les bacheliers STL passent avant les ES), la proximité géographique, voire même, soyons fous, le dossier du candidat (moyennes, lettre de motivation etc...). Ensuite, elles appellent les candidats dans APB jusqu'à la limite de leur capacité d'accueil.

Heureusement, cela n'arrivera jamais : un système qui préfère affecter au hasard plutôt qu'en se fondant sur des critères objectifs est largement préférable.

Ce qui revient à sélectionner les candidats, ce à quoi l'UNEF s'oppose depuis des années - et avec succès, quitte à aboutir à des situations ubuesques, comme c'est précisément le cas ici.

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum