Communiqué APHG sur les LP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Communiqué APHG sur les LP

Message par HistoireSW le Jeu 6 Oct 2016 - 8:51

avatar
HistoireSW
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué APHG sur les LP

Message par Docteur OX le Jeu 6 Oct 2016 - 9:02

Merci et merci l'APHG. Mais bon, quoi, des "orientations" en lycée pro, ça ternit le bilan d'un collège comme dit mon cde. A partir de là, on peut laisser crever le LP. C'est la fatalité. Tant pis pour les mômes. Tant pis pour les profs de LP. Et puis tous nos enfants seront bac +5, il y a de la place pour tous, n'est ce pas ?
avatar
Docteur OX
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué APHG sur les LP

Message par pitchounette le Jeu 6 Oct 2016 - 20:19

S'il y a une réponse rapide je vais teindre mes cheveux en bleu

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué APHG sur les LP

Message par HistoireSW le Jeu 6 Oct 2016 - 20:31

Même s'il y a certes un côté Don Quichotte, c'est pas une raison pour ne rien faire
avatar
HistoireSW
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué APHG sur les LP

Message par JEMS le Jeu 6 Oct 2016 - 20:37

Oui, mais nous prenons de plein fouet tous l'échec d'un système et nous en rajoutons en plus une grosse couche à coup de compétences, d'innovations, de projets irréalisables... nous perdons un nombre incalculable d'élèves en secondes pro, on en récupère tout autant en 1ère... c'est du grand n'importe quoi.

_________________
avatar
JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué APHG sur les LP

Message par pitchounette le Jeu 6 Oct 2016 - 21:20

@HistoireSW a écrit:Même s'il y a certes un côté Don Quichotte, c'est pas une raison pour ne rien faire
mais que peut on faire? je pense que tant que le Ministère n'ouvrira pas les yeux, on avancera dans le vide. Rien ne va évoluer. J'ai discuté avec une collègue de BTS qui s'inquiète du baisse de niveau de nos élèves.
Mais on prend le problème de quelle manière ?
- le manque de filières qui plaisent à nos élèves?
- les gamins préfèrent rester dans la cité scolaire car ils ont tous leurs copains depuis la 6ème. On ne va pas se séparer alors on fait un bac pro et un bts qui ne plaisent pas, qui ne correspondent pas à l'élève
- des programmes de plus en plus allégés pour du vent de projet..

je m'arrête là car je crois que je furieux vu que ça va de pire en pire...Et qu'on ne peut rien faire

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué APHG sur les LP

Message par JCP le Jeu 13 Oct 2016 - 2:08

+ 1 topela

@HistoireSW a écrit:Même s'il y a certes un côté Don Quichotte, c'est pas une raison pour ne rien faire

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué APHG sur les LP

Message par Whypee le Jeu 13 Oct 2016 - 7:55

@pitchounette a écrit:
@HistoireSW a écrit:Même s'il y a certes un côté Don Quichotte, c'est pas une raison pour ne rien faire
Mais que peut on faire ?  je pense que tant que le Ministère n'ouvrira pas les yeux, on avancera dans le vide. Rien ne va évoluer. J'ai discuté avec une collègue de BTS qui s'inquiète du baisse de niveau de nos élèves.
Mais on prend le problème de quelle manière ?
- le manque de filières qui plaisent à nos élèves?
- les gamins préfèrent rester dans la cité scolaire car ils ont tous leurs copains depuis la 6ème. On ne va pas se séparer alors on fait un bac pro et un bts qui ne plaisent pas, qui ne correspondent pas à l'élève
- des programmes de plus en plus allégés pour du vent de projet..

je m'arrête là car je crois que je furieux vu que ça va de pire en pire...Et qu'on ne peut rien faire

Tout remettre à plat, et repartir à zéro pour arriver en 20 ans à un système le moins pire possible. Mais quel personnage politique pourra entendre qu'il faut une génération pour obtenir un résultat ? AUCUN !!!! A moins d'accepter un icosennat...

_________________
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."
____Albert Einstein____
avatar
Whypee
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué APHG sur les LP

Message par Cath le Jeu 13 Oct 2016 - 12:29

Franchement, vu ce que deviennent les filières auxquelles pense notre bien-aimée ministre, et ben...je préfère encore qu'on nous oublie.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué APHG sur les LP

Message par barèges le Jeu 13 Oct 2016 - 12:45

@JEMS a écrit:Oui, mais nous prenons de plein fouet tous l'échec d'un système et nous en rajoutons en plus une grosse couche à coup de compétences, d'innovations, de projets irréalisables... nous perdons un nombre incalculable d'élèves en secondes pro, on en récupère tout autant en 1ère... c'est du grand n'importe quoi.

Un inspecteur est venu chez nous l'an dernier pour une sorte d'audit informel portant sur l'adéquation des programmes de STI2D avec ce qu'on demande aux étudiants à bac+1 ou 2. Les collègues déploraient le manque de bases (calculs simples, logique/bon sens, et... français, pour comprendre des consignes et y répondre) des étudiants depuis trois, quatre ans. La réponse ? Faites comme en BTS, du projet, du projet, du projet, et évaluez par compétences. Le projet, pour permettre à l'étudiant d'"entrer dans les enseignements" (beurk, qui a inventé cette expression ?) par le concret et le défi. Il a oublié de dire que ça ne marchait pas très bien, hein... Sachant que tout ce qui peut être acquis par du projet ou du TP en est déjà, il reste trois cours "classiques" dans une semaine.

Dans un autre département, pionnier il y a quelques décennies par l'importance et l'enjeu qu'il donnait à ses projets tutorés (en prise avec l'entreprise, directement), j'entends les collègues les plus investis dedans dire que ça devient intenable : manque de motivation des étudiants d'un côté - peut-être qu'ils en ont assez des projets, au bout de dix ans ?, plaintes des professionnels de l'autre côté parce que les erreurs et bêtises des étudiants les impactent, et que là aussi, il y en a beaucoup plus qu'avant.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum